AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « this is funny, don't you think ? » (1835, apple road)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isobel Blythe
what is your secret ?
avatar

♦ Posts : 1634
Multinicks : Lussy Cartwright.
Status : pleased.
Address : saleswoman at « Old School » (record store).
Job/Studies : maried to Rhys.


HALL OF FAME
To Do List: 23 years old.
Contact List:
RP status:

Message(#) Sujet: « this is funny, don't you think ? » (1835, apple road) Ven 3 Sep 2010 - 20:25



      « this is funny, don't you think ? »

      STARRINGcaleb varnham, stefan varnham & isobel reynolds

      © HYSTERIATIC & OLDNIGHTS & PSYCHOZEE @LJ

FLASHBACK (trois mois auparavant) •
Depuis quelques jours, après sa rupture avec Damon, Izzie avait pris l'habitude de passer régulièrement chez Caleb et Bonnie, principalement pour la compagnie de la demoiselle. Ensemble, elles se changeaient les idées, l'une pour ne pas penser au fait que sa grossesse arrivait très bientôt à terme ─ ce qui engendrait bon nombre de questions sur le futur rôle de mère, l'autre pour oublier son ex-petit ami. C'était donc tout à fait normal que la jeune fille prenne le chemin de la maison des Wheeler-Varnham, maison qui se situait à quelques mètres de chez elle. Aujourd'hui ne ferait pas exception à cette nouvelle habitude étant donné qu'Izzie se trouvait sur la palier du 1590, Lemon Street, entrain de sonner à la porte. Elle fut légèrement surprise lorsqu'un homme qu'elle n'avait jamais vu lui ouvrit la porte. Elle fronça les sourcils, sachant très bien qu'elle ne s'était pas trompée de maison. Qui était-ce cet homme quelque peu plus vieux qu'elle ? Avec un sourire, elle ne se laissa pas déstabilisé pour autant et ne tarda pas à prendre la parole. « Hum, excusez-moi, est-ce que Bonnie ou Caleb sont ici ? » Elle ne parut même pas se rendre compte de l'impolitesse dont elle faisait preuve en omettant de le saluer par un simple bonjour ou même de se présenter. A vrai dire, elle voulait juste savoir qui il était, elle s'en fichait pas mal que ce soit réciproque. « A vrai dire, il n'y a que moi ici pour l'instant. Je vous aurais bien proposé de leur laisser un message, mais faire le messager, ce n'est pas trop mon truc. » Izzie sourit à sa phrase, sachant qu'elle aurait pu dire exactement ce genre de choses. Néanmoins, elle était intriguée, ne sachant toujours pas l'identité de cet inconnu. Et puis, elle se demandait ce qu'il faisait chez ses amis, seul. Pas du tout décidé à partir, elle continua donc à lui poser des questions. « Et je peux savoir qui vous êtes ? A moins que vous soyez là pour cambrioler cette maison, mais ça ne serait pas très judicieux de votre part de m'avoir ouvert dans ce cas. » Le mystérieux homme aurait pu se sentir offusqué d'être pris pour un cambrioleur mais Izzie n'allait pas s'arrêter de parler à cause de cette éventualité. Maintenant que la conversation était engagée, le goût de la jeune femme pour les remarques déplacées ou incongrues était vite revenu. Elle le regarda, croisant alors les bras pour attendre sa réponse. « Qui vous dit que je n'ai pas prévu de me débarrasser de vous après vous avoir gentiment renseigné ? Sinon, je suis Stefan, le frère de Caleb. Je doute que vous ayez déjà entendu parler de moi. » Sans prendre compte du début de sa réponse qui faisait légèrement psychopathe ─ mais qu'Izzie avait tout de même apprécié pour la répartie ─, elle eut un mouvement de surprise lorsqu'il déclara être le frère de Caleb. Elle ne parlait pas vraiment famille avec le jeune Varnham, mais elle n'avait jamais su qu'il avait un frère, jusqu'à aujourd'hui. Soudain toute excitée par la tournure inattendue que prenait les choses, la jeune fille n'attendit pas plus pour saisir l'occasion qui se présentait à elle. Sans se gêner, et faisait comme chez elle, elle poussa la porte que Stefan avait entre-ouverte et elle se faufila à l'intérieur de la maison. « Et bien, dans ce cas, je vais vous faciliter la tâche en rentrant à l'intérieur... Le frère de Caleb ? Enchantée, je suis Isobel. Effectivement, il ne m'avait jamais parlé de vous, mais je comprends qu'il soit réticent à l'idée de parler d'un frère aussi agréable à regarder que vous. Quoi qu'il en soit, maintenant que je connais les deux frères, j'ai hâte de rencontrer Mr et Mme Varnham un de ces jours. » Elle n'hésitait pas à faire des sous-entendus, à faire un peu de charme. Elle avait toujours été comme ça de toute façon, cela ne voulait rien dire de spécial pour elle mais elle disait toujours ce qu'elle pensait, et elle essayait généralement de s'arranger pour que cela déstabilise la personne en face d'elle. Stefan s'était à présent retourné et observait cette jeune femme qui venait de s'immiscer dans cette maison, et un peu dans sa vie aussi. « Je vais probablement vous décevoir, mais rencontrer Mme Varnham risque d'être difficile, étant donné qu'elle est morte il y a plusieurs années. » Il avait plongé son regard foncé dans celui de la jolie blonde qui le soutient tandis qu'il parlait. Si il y avait bien un sujet qu'elle connaissait, c'était celui des mères décédées. C'est pour cela que, sans prendre une voix pleine de compassion ou prendre la peine de s'excuser, elle répondit du tac-au-tac, le regardant toujours dans les yeux. « Et bien, ça nous fait au moins un point commun. » dit-elle sans s'émouvoir. Elle finit par sourire légèrement à Stefan, sentant que le contact venait de s'établir, et qu'il y aurait derrière tout ça une relation intéressante à construire.
• FIN DU FLASHBACK.

Tandis que l'eau tiède coulait le long de son corps, la jeune fille repensait à la façon dont elle avait rencontré Stefan et à ce qui l'avait amené à venir chez lui aujourd'hui. Cette rencontre avait été surprenante, aussi bien que la journée qu'elle venait de passer en sa compagnie. Journée qui n'était d'ailleurs pas encore terminé étant donné qu'elle n'avait pas quitté la maison du jeune homme pour l'instant. Elle finit rapidement de prendre sa douche, se doutant que Stefan devait surement l'attendre dans la cuisine. Une chemise de Stefan ─ ou peut-être de Caleb ? ─ ainsi que ses sous-vêtements l'attendait sur un tabouret présent dans la salle de bain. Au lieu de s'habiller juste après être sortie de sa douche, elle enroula la serviette autour de sa poitrine afin de couvrir son corps et s'attela à se brosser les cheveux puis à en faire une queue de cheval en attendant qu'ils soient secs. Elle allait finalement prendre l'initiative de s'habiller lorsque la porte de la salle de bain s'ouvrit et, au lieu de se retrouver face à Stefan, elle tomba nez à nez avec un Caleb quelque peu surprit, c'était le moins qu'on puisse dire. Loin de se sentir gênée ─ mais tout de même heureuse d'avoir penser à garder une serviette autour d'elle ─ la jolie blonde fixa Caleb qui la regardait bouche bée. Décidément, cette journée s'avérait être de plus en plus surprenante...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « this is funny, don't you think ? » (1835, apple road) Sam 11 Sep 2010 - 1:05


Alors que Caleb avait déposé la petite dans le salon, sur son transat, il n’avait pas annoncé son arrivée à Stefan, pourquoi faire ? Il l’avait vu de dos dans la cuisine et celui-ci ne l’avait pas remarqué. Caleb devait aller chercher quelques couches qui avaient envahie la salle de bain de Stefan – pour son plus grand malheur. Il monta rapidement les escaliers et marcha à grands pas dans le couloir, lorsqu’il arriva devant la porte de la salle de bain, elle s’ouvrit soudainement toute seule. Ce ne fut pas le plus choquant pour lui. Le corps d’une blondinette se dessina devant lui et il se stoppa automatiquement. Il connaissait cette femme, il la connaissait un peu trop même. Il resta là, bouche bée devant Isobel qui n’avait quant à elle pas l’air si gêné que ça – comparé à lui. La meilleure amie de Bonnie ne portait qu’une serviette – une mini serviette ? Autour de sa poitrine, un bout de tissu quoi. Caleb retrouva alors son esprit au bout de quelques secondes d’absence. « Bon sang Izzie ! Qu’est-ce que tu fous là ? » Dit-il toujours sous le choc et un peu surmené – ou beaucoup. Il connaissait déjà la réponse, en tout cas il ne la croirait pas si elle lui racontait qu’elle était tombée dans la boue, qu’elle avait perdu la clé de chez elle pour aller prendre une douche et qu’elle avait rencontré au hasard dans la rue un homme et lui avait demandé d’emprunter sa douche. Il était certain que cette idée satisferait davantage Caleb mais il ne se voilait pas la face, il savait ce qu’il s’était passé. Dès qu’il était rentré dans la maison il avait sentit une odeur de complot sadique et pour être sadique ça l’était, oh oui ! Lui qui voulait que l’arrivée de Stefan à Ocean Grove reste discrète, surtout aux yeux et oreilles de Bonnie, voilà que la meilleure amie de celle-ci se baladait en serviette chez son frère, et plus si affinités ? Caleb fronça les sourcils montrant son mécontentement. Au moins il ne l’avait pas vu complètement nue – à l’inverse de son frère, il ne voulait pas se retrouver dans une situation plus embarrassante que celle dans laquelle il était déjà. Caleb savait que c’était une mauvaise idée de s’installer avec Stefan, il savait que finalement il verrait des femmes circuler les unes après les autres et ce n’était pas ce qu’il voulait pour Maggie. Même si elle n’avait qu’un peu plus de deux mois il ne voulait pas de ce genre d’éducation pour sa fille, cela resterait quelque chose de tabou jusqu’à ce qu’elle ait vingt-cinq ans, dix diplômes dans la poche et que Caleb lui ait trouvé un mari aimant et serviable. Oui, oui. Il savait qu’il allait se retrouver à un moment ou à un autre face à une des conquêtes de Stefan mais il n’aurait jamais pensé, à ce moment-là que cette conquête serait Isobel Reynolds.

FLASHBACK
Caleb revint de la voiture avec le transat où la petite dormait dans la main gauche et un énorme sac de sport où il avait jeté tous les vêtements qu’il avait put trouver. Lorsqu’il pénétra à nouveau dans la maison de son grand frère, celui-ci en passant devant lui se stoppa net. Il jeta un coup d’œil sur Maggie. Caleb ne lui avait pas dit qu’il l’avait avec elle, sûrement qu’il aurait eu beaucoup plus de mal à accepter qu’il revienne. Mais maintenant qu’il avait accepté, il se retrouvait devant le fait accompli. « Qu’est-ce que c’est que ça ? » demanda le plus grand des frères comme si ce n’était qu’une vulgaire chose. Caleb ne releva pas le ton qu’il avait adopté en parlant de sa fille, ce n’était pas le moment. Il se contenta de répondre le plus simplement possible. « C’est… Maggie. » dit-il en levant légèrement le transat en l’air. Stefan fronça les sourcils. Il n’appréciait pas ça et surtout le garagiste s’attendait à ce que son grand frère déballe toutes sortes de règles à propos de la petite fille de deux mois. « Elle sera sage comme une image. » ajouta Caleb pour convaincre un peu plus son grand frère. Celui-ci était réticent, pire, il ne voulait pas. Mais il avait son petit frère à nouveau sous le même toit que lui et c’était ce qu’il était venu chercher à Ocean Grove, il s’occuperait du problème ‘maggie’ plus tard. « Je ne préfère même pas imaginer ce que je lui ferai si elle chiale quand je dors. » dit-il sur un ton glacial tout en tournant le dos à Caleb. Cette remarque aurait mis froid dans le dos à tout le monde mais pas à Caleb qui le connaissait bien. C’était peut-être violent, mais ça voulait dire que Maggie pouvait rester. Un léger sourire satisfait s'afficha sur les lèvres du plus jeune.
FIN DU FLASHBACK

Caleb était de ce fait très, très gêné. Finalement il fit un pas en arrière lorsqu’il aperçut sa chemise sur la chaise, où étaient posés des sous vêtements de femmes, sûrement ceux d’Izzie. De nouveau son visage se crispa en une grimace agacée. « J’espère que tu ne l’as pas déjà mise. Sinon dis-le moi je prendrai des initiatives concernant la façon dont je m’en débarrasserai. » dit-il sur un ton ironique tout en faisant un signe de la tête en direction de la chaise. Ce n’était pas une première, Izzie et Caleb se jetait toujours ce genre de vanne, mais la situation était toute autre aujourd’hui. Caleb était en froid avec Bonnie, y aurait-il des conséquences sur les réactions d’Isobel ? Peu importe, Caleb continua. « Tu veux ma brosse à dents aussi peut-être ? » demanda-t-il avant de lâcher un soupire. Il s'attendait évidemment à ce qu'elle réplique mais finalement ce n'était pas son objectif ce soir de faire une battle avec Izzie, il n'appréciait pas le fait qu'elle connaisse l'existence de son frère et qu'elle sache qu'il était là. Les deux à la fois, ce serait un peu trop pour Caleb.


Revenir en haut Aller en bas
 

« this is funny, don't you think ? » (1835, apple road)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-