AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 zoboomafoo ▪ R.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: zoboomafoo ▪ R. Dim 10 Mai 2009 - 15:54

    Il n'y avait vraiment que Sydney dans ce monde pour réussir à traîner Timothy Bell jusque dans un zoo. Ce matin, elle l'avait texté, lui disant qu'elle avait une surprise pour lui et qu'il pouvait s'habiller comme il le voulait. Elle le spécifiait toujours, car elle aurait détesté qu'on lui dise "viens me rejoindre là" et qu'on l'emmène dans un endroit super classe et chic et qu'elle soit en gros survêtement d'entraînement. Alors voilà, elle avait pris l'habitude de donner des directives avant de faire un coup pareil. Sachant que Tim ne se lèverait pas avant une heure et ne verrait donc pas son sms avant ce moment-là, Sydney sauta sous la douche et se lava avec son shampooing-savon au parfum de lavande. Si vous étiez tenté d'ouvrir une armoire de sa salle de bain, vous y trouveriez une panoplie de sens-bon, tous à une fragrance différente. Sydney adorait les produits de bain, c'était sa petite dépendance. Lorsqu'elle fut enfin prête, les cheveux légèrement vagués retombant sur ses épaules et vêtue d'un short blanc et d'un débardeur bleu décolleté, elle retourna à sa chambre pour se maquiller. Alors qu'elle terminait une couche de mascara, son meilleur ami la texta pour lui dire qu'il arrivait chez elle dans quelques minutes. Un mec a toujours besoin de moins de temps qu'une femme pour se préparer, c'est connu. Sydney sourit donc, se leva et avala une pomme. Elle était en train de mordre une dernière bouchée quand on cogna à la porte de son appartement. La jeune femme trottina jusqu'au hall d'entrée et ouvrit la porte. « Timmie !!! » Timmie et Siddie, les inséparables. Elle le prit par la main et le tira dans l'appartement. Elle ouvrit le petit vestiaire et le balaya du regard. « Laisse-moi juste me trouver une paire de souliers convenables .. » Elle attrapa ses Puma et les enfila rapidement. « Je suis prête, allons-y ! » Elle prit ses clés et poussa Tim à l'extérieur de la résidence. Elle ferma la porte derrière elle et prit bien soin de la verrouiller. Trop d'objets importants pour elle étaient à l'intérieur, elle ne devait en aucun cas se faire cambrioler, donc. Tous les deux entrèrent dans la voiture de Siddie, et elle chauffa jusqu'à l'extrémité de la ville, où se trouvait le zoo. Son compagnon la questionnait, encore et encore. « Sois patient, tu vas voir !! » lui répondait-elle. Et voilà, maintenant, il verrait. Elle venait de garer sa bagnole flambant neuve devant l'entrée du parc rempli d'animaux sauvages et tourna un regard espiègle vers lui. « Comme à chaque année. » Depuis le lycée, Sydney le traînait une fois par an ici. Elle changeait toujours la date, pour qu'il ne sache jamais quand il devrait sacrifier une journée à regarder Sydney se pâmer devant des animaux. Elle sortit de la voiture et se rendit avec lui jusqu'à la file d'attente.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: zoboomafoo ▪ R. Dim 10 Mai 2009 - 19:17

.
" L'amitié, c'est la fidélité,
et si on me demandait qu'est-ce que la fidélité ?
Je répondrais c'est l'amitié ! "


    Aujourd'hui, c'était dimanche. Et comme tout dimanche qui se respecte, Timothy dormait paisiblement une bonne partie de la matinée pour récupérer de sa semaine. Pas d'ouverture de galerie ni de problèmes. Le dimanche matin était rythmé par une vague de tranquilité et de repos. Le portable de Timothy sonna. Il se retourna et l'attrapa. Un texto de Sydney, évidement. Il n'y avait qu'elle pour l'appeler un dimanche matin. Sa matinée de tranquilité venait de tomber à l'eau. Il jetta alors un coup d'oeil à son réveil. Il n'était que 8H30. Le photographe devait dormir ... Encore un peu. Juste quelques minutes et après il se léverait et enverrait sa réponse à sa meilleure amie.

    Après quelques minutes de sommeil, Tim décida de se lever. Il jetta à nouveau son regard sur son réveil. 10H00. Cela n'avait pas été quelques minutes de sommeil mais plutot une bonne heure et demi de dodo intensif pour le jeune homme. Il se leva brusquement et partit déjeuner. Après quoi il prit sa douche et envoya un texto à Sydney lui disant qu'il arrivait dans quelques minutes. Vétu d'un simple jean et d'une chemisette bleu clair, Timothy partit de chez lui sans oublier de prendre son sac avec toujours au minimum un appareil photo à l'intérieur. Il n'était pas photographe pour rien. Il ferma sa porte d'entrée et se dirigea vers la demeure de son amie qui se situait également à Ocean Grove. Pratique, n'est-ce pas ? Le jeune homme marcha tranquillement dans la rue, croisant des enfants qui jouaient et des parents qui s'inquiètaient. Arrivée devant la maison de Sydney, Timothy s'approcha de la porte et sonna. Il eut à peine le temps de reprendre sa respiration que la porte était déjà ouverte et qu'il se retrouvait déjà dans le hall d'entrée. Siddie n'était pas encore prête. Ah les femmes, on ne pourra pas les changer maintenant ! Cependant ce ne fut pas bien long. Juste le temps qu'elle enfile ses pumas et les deux amis étaient partis. Timothy n'avait encore aucune idée de l'endroit où sa meilleure amie l'emmenait une nouvelle fois. Il fallait dire qu'avec elle, maintenant, il avait l'habitude de ce genre de comportement. Même si parfois, cela lui déplaisait. Mais pas aujourd'hui. Il se laissa donc guider dans la voiture de Sydney et n'arrêta pas de la questionner sur leur destination. Enfin, ils arrivèrent. Bienvenue au zoo de la ville, mon cher Timothy !

      - Comme à chaque année.


    Le zoo de Miami avait toute une histoire avec ces deux-là. Sydney avait pour habitude d'emmener Tim au moins une fois par an à cet endroit. Pas que cela ne lui déplaisait pas Mais faire la même chose chaque année depuis le lycée pouvait devenir un peu inintéressant au fil des années. Pourtant, sa meilleure amie gardait toujours la même motivation. Il faudrait qu'elle donne des conseils au photographe pour que cette motivation revienne.

      - Le zoo ...


    Il tourna son regard vers Siddie alors que tous deux se rendaient à la file d'attente. Tim était heureux d'être ici. Cela ne se voit pas ? Comme c'est bizarre ...

      - T'es obligé de m'amener ici tous les ans ?


    Détournant son regard de celui de Sydney, Tim put remarquer que la plupart des visiteurs étaient des enfants accompagnés, au moins, de l'un de leurs parents. La file se réduisait. Ce serait bientot aux deux meilleures amies de payer leurs entrées.

      - Alors, tu fais la mère et je fais l'enfant ou on fait l'inverse ?


    Dit-il en rigolant. Il taquinait Sydney et le pire c'était que le jeune homme aimait le faire. La pauvre, elle allait s'en prendre toute la journée pour l'avoir emmené ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: zoboomafoo ▪ R. Lun 11 Mai 2009 - 2:26


    Eh non, les femmes ne changeront jamais. De toute façon, les hommes ne pouvaient pas se plaindre du temps qu'elles mettaient à se préparer, parce que le résultat en valait toujours affreusement la peine, et aucun d'entre eux ne pouvait dire le contraire. Sydney avait une sale gueule quand elle venait de se réveiller, c'est pourquoi aucun homme n'avait eu le plaisir de la voir dormir dans les faibles rayons du soleil matinal. Elle était trop complexée par ses cernes, sa peau abimée et ses cheveux ébouriffés pour laisser quiconque la regarder ainsi. C'est pourquoi elle prenait toujours le temps nécessaire à sa préparation sans en éprouver le moindre remords. De plus, elle avait la gentillesse de ne jamais être à la dernière minute, et donc Timothy n'eut pas à attendre des lustres. Elle le savait impatient, alors elle ne poussait pas sa chance. Le voyage jusqu'au zoo se déroula tranquillement, les deux comparses étant encore trop fatigués pour crier partout en gesticulant. Enfin, ça, c'était Sydney qui le faisait. Ce n'est pas pour rien qu'on dit d'elle qu'elle est une hystérique. Voilà qu'elle stationnait sa voiture dans le parking lot du parc. Bon nombre de jeunes étaient déjà présents, attendant impatiemment l'ouverture, serrant fermement la main de leurs parents. Sydney n'avait jamais eu la chance de faire des sorties de la sorte avec sa famille. Ils étaient trop occupés par le travail, et elle le comprenait aujourd'hui. À l'époque par contre, la petite blondinette ne trouvait pas cela toujours juste et s'en plaignait souvent. Imaginez sa tête quand elle apprenait que le papa de son amie l'avait emmenée à l'aquarium voir les poissons, ou que la mère d'un autre l'avait emmené visiter son milieu de travail. Jamais Sydney n'avait fait d'activités dans le genre avec eux. C'est probablement pour cette raison que maintenant qu'elle avait sa liberté entière, elle n'allait pas souvent rendre visite à ses vieux parents. Bref, la jeune femme chassa ces pensées déprimantes de son esprit et sortit de la bagnole. Elle rigola de bon coeur quand Timmie souffla un "le zoo" plutôt exaspéré. « Je me suis dit que je te ferais plaisir. Je sais à quel point tu adores venir ici ! » Évidemment, Sydney savait à quel point il en avait assez de visiter le même endroit à chaque année. Mais il n'avait pas à se plaindre ! Ce n'était pas comme s'ils ne faisaient que ça. Souvent, la blondinette l'emmenait jouer au bowling, le traînait dans des bars juste pour le plaisir de danser, le suppliait de l'accompagner à la fête forraine ou bien à des spectacles de groupes rocks. Les deux meilleurs amis faisaient beaucoup d'activités ensemble, mais la préférée de Siddie restait le zoo. Tim le savait. C'est pourquoi, en ce moment, il ne rebroussa pas chemin. « Tim, je t'en prie, je vais pas devoir t'expliquer à chaque année ? Dans vingt ans, tu seras heureux que je t'aie forcé. Ce zoo renferma toute notre amitié. Et quand ils menaceront de fermer l'endroit, si ça arrive un jour, on sera là pour défendre le lieu même de notre relation palpitante. T'es pas d'accord ? » Lui avait-elle balançé avec un entrain qui ne pouvait que le convaincre que c'était une superbe idée qu'elle avait eu là. Sydney avait un sacré pouvoir de persuasion. Ils se positionnèrent donc dans la file d'attente qui avançait à un débit assez rapide, heureusement pour eux. Le zoo venait d'ouvrir et on pouvait déjà entendre les gamins crier de joie et de surprise de l'autre côté de la barrière. Siddie n'en pouvait plus d'attendre, elle se dandinait sur place. « S'il fallait que mon père soit aussi sexy !» Dit-elle en rigolant, donnant un petit coup d'épaule à son meilleur ami. Puis ce fut à leur tour de payer les billets.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: zoboomafoo ▪ R. Mar 12 Mai 2009 - 20:24

.
" L'amitié, c'est la fidélité,
et si on me demandait qu'est-ce que la fidélité ?
Je répondrais c'est l'amitié ! "


    " Un père aussi sexy ". Timothy se redressa en entendant ces paroles. En réalité, c'était surtout le mot " sexy " qui avait retenu son attention. Alors comme cela Syddie le trouvait sexy. De toute façon pas la peine de le dire, le jeune homme le savait déjà. Non, Tim n'était pas aussi prétentieux. Il savait qu'il n'était pas laid mais de là à le définir ainsi, il y avait un grand pas. Cependant, c'était toujours plaisant d'entendre de la bouche d'un autre un compliment comme celui-ci. Même si elle rigolait, ce qu'elle venait de dire était très flatteur pour l'égo de Tim. Et pour dire la vérité, Sydney n'était pas mal non plus. Elle était une très belle femme. La-dessus, il n'y avait rien à dire ni à mentir.

      - Tu sais, tu es tout aussi sexy, Syddie.

    Ce fut enfin à leur tour de payer leur entrée. Après quelques minutes passées devant le vendeur, les deux amis se retrouvèrent avec leurs ddeux tickets qui signifiaient tout pour Sydney et qui signifiait " début des galères " pour Timothy. En effet, chaque année, il se produisait un évènement inattendu que tout le monde aurait préféré évité et quand on dit "tout le monde", on parle surtout du photograhe. Mais il fallait bien l'avouer, tous ces évènements qui s'accumulaient au fil des années étaient assez amusants et drôles en y repensant. Cependant, sur le coup, quand cela se produit ce n'était pas drôle du tout ni même amusant. Par exemple, pour leur première année au zoo de la ville, Timothy s'était fait bouffé la casquette par une de ses foutues girafes. Et comme les bonnes nouvelles ne viennaient jamais seules, Sydney avait eut le temps de prendre quelques photos compromettante sur le jeune homme. On le retrouvait en train de tirer sur sa casquette pour que cette satané girafe la lache. On le voyait également engueuler ce pauvre animale qui n'avait rien demandé. En bref, ce n'était que des bons souvenirs pour sa meilleure amie. Heureusment que ce genre de pépin n'arrivait toujours pas qu'à lui. Sydney aussi était passé par là. Et biensur, ces souvenirs étaient les meilleurs pour Timothy.

      - Prête ? Demanda le galeriste à son ami. Qui va être l'heureux élu cette année ? Finit-il par dire en rigolant.


    Syddie et Timmie arrivèrent alors à l'entrée du zoo. Ils validèrent leurs tickets et les voici maintenant arrivés dans l'antre de la bête. Maintenant, le problème était de savoir par où commencer et comme d'habitude Sydney devait avoir son idée. C'était elle qui avait eut l'idée de voir ces girafes en premier lors de leur première sortie au zoo. Maudits soient ces animaux au long cou !

      - Alors on fait quoi en premier ?

    Au plus profond de lui-même, Timothy redoutait la réponse de cette question. Il espèrait que les girafes ne soient pas leur première destination. Un peu de pitié serait le bienvenue. Heureusement, aujourd'hui, il n'avait pas de casquette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: zoboomafoo ▪ R. Ven 15 Mai 2009 - 2:56

    Sydney avait toujours trouvé son meilleur ami très attirant. Ce qui était plus agréable, étant donné qu’elle passait la plupart de son temps avec lui, qu’elle pouvait profiter de ses bras réconfortants quand elle le voulait et ce, sans engendrer de malentendus pouvant les éloigner. C’était la meilleure solution que d’avoir un meilleur ami ultra sexy. Pas de chichi, juste un beau paysage en permanence ! En plus, il était tellement gentil et attentionné, à lui répliquer ainsi qu’elle aussi était tout autant sexy. Syddie savait bien que ce n’était pas que pour être poli et lui rendre la pareille. Il le pensait vraiment. La blondinette ne le pensait pas parce qu’elle était convaincue qu’elle était irrésistible, mais parce que Timothy était toujours honnête avec elle. Alors elle sourit, très flattée par cette remarque plus que valorisante. « Eh bien je te remercie, même si je le savais déjà, c’est toujours plaisant à entendre. » Évidemment, la demoiselle blaguait. Au contraire on ne lui soulignait pas souvent qu’elle était plutôt jolie. Les mecs allaient souvent à sa rencontre dans les bars et dans les rues, mais ce n’était jamais aussi romantiquement bien dit que comme venait de le faire Timmie. Loin d’être vulgaire dans ses propos, son meilleur ami était très différent des autres garçons qu’elle pouvait fréquenter. Bref, enfin, les deux comparses arrivèrent à la billetterie et se payèrent chacun leur billet. La galanterie n’existait plus depuis bien longtemps. Elle se souvenait qu’à leur première sortie au cinéma, Timothy avait insisté pour lui payer son entrée. Depuis, elle n’avait jamais accepté à nouveau, lui faisant comprendre qu’il se ruinerait s’il continuait ainsi. Maintenant, il devait comprendre : la blondinette organisait une sortie à presque chaque soir, ou du moins chaque week-end, lorsqu’ils étaient en période d’examens. Ainsi, le compte en banque descendait très rapidement, si les heures de boulot n’arrivait pas à maintenir le rythme. Ils se retrouvèrent enfin devant la grosse enseigne du zoo en forme de flèche, qui désignait l’entrée. C’était le commencement d’une journée forte en rebondissements de tout genre. Chaque fois qu’ils se présentaient à cet endroit, ils en ressortaient avec des tonnes d’anecdotes et de mésaventures. Que ce soit l’épisode de la casquette, du singe sous la jupe, de la main mordue par un oiseau, du serpent évadé, tout restait gravé dans leur mémoire. Sydney était persuadée qu’encore aujourd’hui, une histoire cocasse et farfelue se produirait, à son plus grand plaisir, mais au comble du malheur de Timothy. Toutefois, ce n’était pas toujours sur lui que s’acharnait le mal, vous savez. Syddie avait souvent eu sa dose d’émotions fortes, elle aussi. « Prête ! » elle marqua une pause, durant laquelle elle réfléchit en souriant, face à la réplique amusante de son amie. « Peut-être qu’un alligator te volera ton soulier, ou bien un éléphant se décidera à te laisser glisser de son dos quand on ira faire une promenade sur eux ! » En effet, Timothy pu comprendre que son amie avait l’intention de leur payer ce petit tour d’éléphants dont elle rêvait depuis tant d’années. Cette promenade rimait avec rigolade, surtout dans le cas de Sydney. Elle allait bien s’amuser, elle le sentait. Les deux amis validèrent leurs tickets et firent leurs premiers pas dans le zoo. Des pattes d’animaux peinturées sur le sol décrivaient le trajet à suivre selon le guide. Ils l’avaient fait les deux premières fois, mais avaient ensuite décidé d’y aller freestyle. Sydney décidait toujours des premiers animaux à aller visiter, et Tim le savait. La preuve. « Mmm.. laisse-moi voir un peu le guide … Oh !! Tiens !! Ils ont une nouvelle espèce !! Un léopard des neiges... je veux aller le voir, viens ! » Elle lui prit la main sans attendre son avis et se mit à suivre les indications, le pas pressé, menaçant de rentrer dans n’importe qui se mettrait dans son chemin. Une fois arrivés devant cet animal gris-pale, Sydney sourit devant sa splendeur. Elle s’épanouissait avec un rien, et ses yeux s’illuminaient devant le plus simple plaisir de la vie. Ça, c’en était un. Timothy, les animaux, et elle. Le bonheur parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: zoboomafoo ▪ R. Ven 22 Mai 2009 - 14:05

.
" L'amitié, c'est la fidélité,
et si on me demandait qu'est-ce que la fidélité ?
Je répondrais c'est l'amitié ! "


    Comme l'avait deviné Timothy, sa meilleure amie avait déjà quelques petites idées dans la tête pour leur premier animal. Elle se décida et finit par choisir la léopard des neiges, une toute nouvelle espèce qui était arrivé entre leur dernière visite au zoo de Miami. Comme à chaque fois, Syddie était très excité par tout cela et comme d'habitude, Timmie supportait cette journée avec douleur. Heureusement que Sydney était présente parce que sinon cela aurait fait longtemps que le photographe serait parti. Il était sûr de ne jamais s'ennuyer avec elle. Alors autant lui faire plaisir et passer une bonne journée en sa compagnie. Et malheureusement, elle ne faisait que de commencer. Les situations amusantes et honteuses ne s'étaient pas encore produites et aucun des deux meilleurs amis n'avait encore injuré l'un des animaux habitant dans le zoo. En réalité, c'était Timothy qui gueulait sur ces pauvres bêtes quand ils s'attaquaient à lui et Sydney rigolait. Il fallait dire que la plupart du temps, c'était le jeune homme qui se prenait tout : la casquette et la girafe, l'arrosage et les dauphins, etc ... A chaque que Tim posait un pied sur le sol de ce lieu, il était presque sûr de repartir mouillé jusqu'aux os ou alors avec un objet qui lui appartenait en moins. Aujourd'hui, il ne voyait pas ce qu'il pourrait bien se passer. Il n'avait pas de casquette et était sur ses gardes à chaque fois qu'il voyait une girafe dans les parages.

    Alors qu'il écoutait ce que Syddie avait à lui dire, il n'eut pas le temps de réagir que cette dernière le trimballa jusqu'à ce léopard qui, et il faut bien l'avouer, était plus que magnifique. Tim le regarda quelques minutes et détourna son regard vers Sydney qui semblait fasciner par cet animal. En toute discrétion, le jeune homme sortit son petit appareil photo numérique (qui était bien plus petit que le reflei dont il se servait pour son boulot) et la prit en photo. La voir ainsi était amusant. Voici donc la première photo qui débuterait une journée qui ne faisait que commençait.

    - Et une photo de la demoiselle au léopard des neiges.

    Timothy rigola et se raporcha de sa meilleure amie. Il pouvait le faire en toute sécurité puisque l'animal était assez loin de leur position. Il passa son bras derrière la nuque de la jeune femme pour ensuite déposer sa main sur son épaule. Il la rapprocha.

    - Tu souris !?

    Et le deuxième photo venait d'être prise et elle était absolument superbe. Timothy la développerait surement pour ensuite l'encadrer et la mettre dans un endroit approprié de sa maison.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: zoboomafoo ▪ R. Dim 24 Mai 2009 - 6:05


    Si Timothy se prenait toujours les mauvaises blagues des animaux en pleine face, c'est parce qu'il était un grand pessimiste. Il grommelait toujours derrière sa barbe - inexistante -, voyait cette sortie comme une punition, prévoyait déjà à l'avance les catastrophes qui pouvaient lui sauter en pleine face. S'il positivait un peu, peut-être que les animaux verraient les efforts qu'il faisait et cesseraient ainsi de lui jouer des mauvais tours. Bon, d'accord, je vous l'accorde, ils ne sont que des bêtes et ne peuvent pas lire ainsi l'expression faciale d'un humain. Mais vous voyez bien de quoi je parle. À force de toujours appréhender, Timothy se mettait lui-même dans des situations désagréables. La preuve : Sydney était toujours de bonne humeur et n'était jamais aux aguets. Et c'était elle qui ressortait toujours en une pièce et sans perte d'objet personnel du zoo ! Seulement, elle ne pouvait réprimander son meilleur ami là-dessus, parce qu'elle le trouvait trop drôle à regarder aller. Il était probablement plus divertissant que ce léopard des neiges devant lequel ils se trouvaient. Elle mettait peut-être du soleil dans sa journée, mais lui était comme un feu d'artifice dans sa vie. Elle l'adorait, comme pas possible. Alors que la demoiselle faisait des coucous à la bête qui la regardait d'un air incompréhensif, Timmie sortit discrètement son appareil photo. N'étant pas très observatrice, la blondinette ne remarqua rien et fut donc prise en plein mouvement, au naturel, alors qu'elle éclatait de rire en frappant dans ses mains alors que l'animal s'approchait du bord de l'enclos. Elle rigola de plus belle quand elle réalisa qu'elle venait de se faire immortaliser par son compagnon. Elle lui tira la langue alors qu'il décrochait une nouvelle photo d'elle à ce moment-là. « T'es mieux de ne pas afficher ça où que ce soit, sinon c'est pas un animal qui va te refaire le portrait, c'est moi ! » dit-elle en lui mettant la main dans le visage pour le repousser alors qu'il s'approchait. Il revint cependant à l'attaque en riant. Il passa sa main autour d'elle et serra sa nuque en la rapprochant délicatement de lui. Elle se colla contre son meilleur ami et sourit à la caméra qui était à deux centimètres de son visage. Génial, un gros plan sur ses imperfections faciales. Elle appuya sa tête contre l'épaule de Timothy. « Pourquoi c'est toujours toi qui doit prendre des photos de moi ? Pourquoi moi je pourrais pas en prendre de toi, hein ? » Lança-t-elle comme ça, laissant finalement son regard se perdre dans les mouvements du léopard. Elle commença à réfléchir à leur prochaine destination en baissant les yeux vers le plan du zoo. Les ours !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: zoboomafoo ▪ R. Ven 29 Mai 2009 - 19:12

.
" L'amitié, c'est la fidélité,
et si on me demandait qu'est-ce que la fidélité ?
Je répondrais c'est l'amitié ! "


    Pourquoi prendre des photos ? La réponse est très simple : immortaliser un moment que l'on trouve heureux. Le souvenir est la plus belle des choses et rien ne doit être perdu de tous ces moments de bonheur. Timothy n'échappait pas à cette règle. Son opinion sur la photographie était la même que ces précédents mots. C'était même cela qui lui avait donné envie de faire ce métier. Au départ, il voulait tout simplement garder pour lui tout le bonheur qu'il avait vécu en le capturant dans des photos et en les exposant chez lui. Mais aujourd'hui cette passion avait changé. Il ne voulait pas seulement immortaliser son bonheur à lui mais aussi ceux des autres et des personnes qui l'entourent. Cependant, il ne s'arrêtait pas là. Tim avait compris que sans malheur, le bonheur n'existerait pas. Il photographia aussi des moments douloureux qui souvent se terminait avec cette lueur d'espoir dans le regard des gens.

    Alors quand Sydney lui demandait pourquoi c'était lui qui prenait tout le temps des photos, il lui répondrait que c'était ce qu'il avait toujours voulu faire et qu'il le ferait jusqu'à sa mort, pour lui et pour toutes les êtres humains vivant sur cette Terre. Ainsi, il montrait la vérité au monde. Cependant, il ne prononça pas ses mots et les garda pour lui pour sortir encore une phrase qui parassait plus que logique.

    - C'est qui le photographe, toi ou moi ? Dit-il en regardant Siddie et en rigolant. Aux dernières nouvelles, je crois que c'était moi, non ? Finit-il avec un sourire au coin des lèvres. Il taquinait encore et toujours sa meilleure amie. Tu veux que je te passe l'appareil pour que tu puisses te défouler un peu. Tiens ...

    La demoiselle partit ensuite en direction des ours, appareil photo en main, tirant Timothy de l'autre. Une chose était sûre, Sydney savait se faire obéir. De toute façon, si elle ne tirait pas le jeune homme, il n'avancerait point sachant que chaque année il lui arrivait quelque chose et il espèrait que, cette fois-ci, il y ait une exception à la règle. Juste une fois ... C'était pas trop demander, quand même ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: zoboomafoo ▪ R. Dim 31 Mai 2009 - 7:47

    Souvent, Sydney ressortait ses vieux albums photos et regardait tout le chemin qu’elle avait fait depuis le ventre de sa mère. C’était drôle de revoir certains moments de sa vie qu’on avait cru oubliés. Malheureusement, dans le cas de la blondinette, les sorties de famille, les fêtes de Noël et autres événements qui se trouvaient habituellement à cet endroit n’étaient pas présents. Ses parents étaient beaucoup trop occupés pour organiser des activités du genre. Si c’était le cas, alors l’appareil photo avait été oublié dans un tiroir. Les seules photos qu’elle pouvait ressortir, c’était des clichés qu’elle avait pris d’elle, par elle-même, ou avec des copines. Souvent, elles se faisaient des soirées de défilés de mode et se prenaient en photo toute la nuit, fières d’avoir fait une nuit blanche quand le soleil pointait le bout de son nez. Cependant, ce n’était pas les mêmes souvenirs que des photos de famille. Voilà pourquoi Sydney n’aimait plus trop immortaliser les moments. Ça lui rappelait trop qu’elle n’avait pas de parents sur qui compter. Bien sûr, ses amis nombreux avaient toujours comblés le vide, mais c’était difficile à accepter quand même. Toutefois, Sydney savait que c’était la passion de Timothy, alors elle ne lui avait jamais parlé de ses regrets. De toute façon, ses photos étaient superbes, et Sydney se trouvait toujours joli sur ses chefs-d’œuvre, alors aussi bien continuer ainsi. Elle lui demanda quand même, comme souvent, pourquoi c’était toujours lui qui avait le droit de tenir l’appareil photo et jamais elle. Il lui répondrait encore et toujours que c’était parce que c’était lui, le photographe. Elle ne travaillait qu’en développement international et ne savait toujours pas ce que ça faisait vraiment, dans la vie, ce genre de personne. Elle hocherait la tête, accepterait la défaite, et se laisserait photographier. Ce fut exactement ce scénario qui se produit à ce moment-là. « Mais bien sûr, c’est toi le photographe. On a tous vu mes talents inexistants dans ce domaine… » Dit-elle en rigolant. Elle était nulle. Ses cadrages étaient toujours mauvais, et elle tremblait trop pour que les photos soient claires. Étonnement, cette fois, son meilleur ami lui proposa de lui passer son appareil pour qu’elle puisse se défouler, comme il le disait si bien. Elle afficha un regard surpris, en haussant les sourcils, et ne refusa pas l’offre. Elle prit donc l’objet que lui tendait Timmie dans ses mains fines, et sourit fièrement en prenant un cliché de son meilleur ami en mouvement. « Tant de confiance ! Je dois en profiter un peu ! » Elle prenait des photos de tout sur son passage. Ils passèrent devant l’enclos des singes, et Sydney s’arrêta pour prendre un petit chimpanzé qui se tenait près de la grille. Elle s’en approcha, à quelques centimètres de son beau visage presque humain, et prit des photos de sa belle gueule. « Regarde Timmie comme il est … OH !! » Ce oh, n’était pas un oh positif. Le singe avait faufilé sa petite main d’animal entre les barreaux et avait donné un petit coup sur l’appareil photo, qui avait alors glissé des mains de la blondinette. L’objet s’écrasa sur le sol dans un bruit de morceaux cassés. La bouche de Sydney était maintenant grande ouverte. Elle leva des yeux angoissés, désolés, paniqués et mal à l’aise vers son meilleur ami. Ses mains étaient maintenant devant sa bouche. « Oh... mon dieu, Tim ! Je suis désolée !!! Je vais t’en acheter un nouveau, encore mieux, c’est promis !!! » Évidemment, cette sortie au zoo suivait la tradition. Encore, et toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: zoboomafoo ▪ R.

Revenir en haut Aller en bas
 

zoboomafoo ▪ R.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Metrozoo & Marécages-