AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WE CAN'T HAVE REGRETS, WE JUST HAVE TO MOVE ON | JAELYN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: WE CAN'T HAVE REGRETS, WE JUST HAVE TO MOVE ON | JAELYN Jeu 14 Oct 2010 - 4:11





WE CAN'T HAVE REGRETS, WE JUST HAVE TO MOVE ON
Jaelyn N. Austen & Liam K. Stanfield

FLASHBACK
« Jaelyn! C'est une mauvaise idée. » D'une voix douce, le médecin avait intercepté la jeune femme avant qu'elle n'entre dans la chambre d'hôpital de Pride.
« Quoi? Pourquoi? Liam, qu'est-ce qui se passe? » Elle s'était néanmoins arrêtée, la fatigue imprégnant ses traits.
« Il a besoin d'être seul. Le réveil l'a chamboulé et... Laisse-lui un peu de temps, je pense. »
« Un peu de temps comment? Deux jours, deux semaines, deux mois? Une vie? » La jeune femme était au bord des larmes et le médecin s'approcha, glissant une main rassurante sur son bras.
« Écoute... Je sais que c'est difficile. Mais tu devrais aller dormir chez toi, ce soir. Ça va te faire du bien. »
« J'ai envie d'être avec lui... Il a besoin de moi. » murmura-t-elle simplement en faisant un pas de côté pour s'éloigner.
« Pas maintenant. Crois-moi, tu serais mieux d'aller dormir au lieu de te faire du mal. » Hésitante, la jeune femme finit néanmoins par hocher la tête en signe de soumission. Elle ne pouvait rien faire d'autre de toute façon. Le médecin poussa un soupir alors qu'elle s'éloignait, tremblante, lui-même ayant du mal à tempérer sa frustration d'être inutile. Il ne pouvait rien faire et la mémoire de Pride ne reviendrait pas plus vite, qu'il soit là ou pas. Il ne savait même pas comment il pouvait parler aujourd'hui et être vivant devant lui tellement ses chances de survie avaient été minces. Mais il répondait présent; il se battait.
De nombreuses semaines après l'accident, Liam se retrouvait devant le porche de la maison de Jaelyn, les ténèbres l'enveloppant de toute part alors qu'aucun lampadaire n'était allumé en raison de la panne de courant qui faisait toujours rage. À l'hôpital, heureusement, ils avaient des génératrices; ils n'auraient jamais pu faire sans, mais le médecin espérait fortement que le problème se réglerait bientôt. Il avait laissé Leah avec Panamee et Oliver, affirmant à la jeune femme qu'il ne savait pas quand il rentrerait, qu'il devait voir quelqu'un. Il n'avait néanmoins pas prévenu Jaelyn de sa visite et espérait la trouver chez elle, bien qu'une voiture garée dans l'entrée lui confirmait qu'elle n'était sans doute pas sortie. Il stationna donc son propre véhicule derrière le sien et en sortit avant de verrouiller les portières.

Il frappa quelques coups et attendit dans l'attente d'un bruit qui lui signalerait qu'on venait à sa rencontre.

Lorsque la jeune femme ouvrit la porte, Liam eut un sourire ravi de la voir et lui fit la bise, glissant aussitôt ses mains sur ses épaules afin de la regarder de haut en bas.
« Je suis content de te voir, t'as l'air en forme! »
Il recula de quelques pas, passant une main dans ses cheveux, légèrement nerveux. Il n'avait plus revu la jeune femme depuis longtemps et il ne savait pas si elle avait envie de le voir, ou si elle se sentait d'attaque à avoir une discussion en sa compagnie. Après tout, elle avait été avec Pride, Liam avait été son ami, et il n'avait rien pu faire pour arranger les choses. Rien. La mémoire de Pride ne reviendrait pas, il n'y avait plus vraiment d'espoir, désormais.

Il s'avança vers Jaelyn, un léger sourire désolé aux lèvres, alors qu'il la dérangeait sans avoir pris la peine de téléphoner. Il appréhendait surtout un refus de sa part, un refus qui serait néanmoins légitime.
« J'ai pensé que je pourrais prendre de tes nouvelles, voir comment tu vas... »
Sur le pas de la porte, il détailla la jeune femme du regard, tentant de voir par ses gestes, sa position, ce qu'elle pensait de cette intrusion, mais également et surtout, comment elle allait. Il aurait peut-être dû venir plus tôt, s'assurer qu'elle reprenait du poil de la bête et qu'elle se sentait mieux, mais il avait dû s'occuper de beaucoup trop de choses en ce moment et il ne s'était pas rendu compte du temps qui filait à toute allure.
Revenir en haut Aller en bas
 

WE CAN'T HAVE REGRETS, WE JUST HAVE TO MOVE ON | JAELYN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-