AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CONGRATULATIONS Mme & Mrs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: CONGRATULATIONS Mme & Mrs Mer 20 Oct 2010 - 17:29

    Today is a fairy tail.... Un beau compte, une belle histoire commence toujours par il était une fois. Cependant voilà déjà quelques temps que la coupure électrique plongeait Ocean Grove sous un voile de pénombre, dérangeant radicalement la petite monotonie des ses chers habitants. En ces temps d'obscurité, les coups de fil venant de portables allaient bon train et les sapeurs pompiers étaient souvent envoyés au quatre coins de la ville sur des interventions inutiles et futiles. Sauf cette fois là: une petite vieille avait dévalé sans aucun mal ses escaliers pour s'estropier à l'étage inférieur...pauvre vieille. Une fois sur place l'hispanique avait été emporté dans un élan de pitié et l'avait secourue rapidement, dans des délais que chacun s'accommodait à qualifier de très acceptable.
    Sur le chemin du retour, cependant, un autre appel vint déroger à leurs programmes: Une jeune qui avait fait sur le bord du trottoir un malaise. " Une junkie....C'est pas à nous de ramasser les déchets " lança le jeune prodige pardessus les sirènes hurlantes. Mais la sueur perlant sur le front de son supérieur et ses traits tirés n'affichaient que sévérité et nulle envie de plaisanter avec son jeune disciple. " Fermes-la Riké, pour la peine tu vas y aller " lui rétorqua le boss en lui offrant en prime l'un de ses sourires fau jetons dont lui seul avait le secret. Velasco lâcha un profond soupir. la fourgonnette étatique ne disposant hélas que d'une seule civière déjà bien occupée par la grabataire, la prochaine intervention s'avérait plus que complexe. pensif mais toujours concentré sur les faits et gestes de son supérieur, Enrique le vit porter sa main sur le transpondeur de la radio et l'entendit se mettre en relation avec les secours déjà en route. Puis il inclina la tête vers son cadet et lui expliqua sommairement la suite des opérations sans lui donner d'avantage de détails: " Je te dépose, tu restes et tu vois ce que tu peux faire pour elle, t'attends les ambulances. On se rejoindra aux urgences."
    Le jeune acquiesça naturellement bien que l'idée de prendre le contrôle des opérations le rebutait. Sans expérience de ce genre au préalable, le cadet pouvait commettre très rapidement un regrettable imper. Mais voilà, Enrique était doté d'une grande gueule qui n'était jamais bien appréciée de la part de ses collègues, une trop forte personnalité, une trop haute opinion de lui même et le capitaine était assurément persuadé de pouvoir lui donner une bonne leçon de cette façon...histoire de calmer ses ardeurs.
    Ils ne tardèrent pas à débouler sur les lieux de l'accident. Non seulement ils avaient été bien renseignés sur l'adresse exacte mais un groupe de spectateurs plus curieux les uns que les autres s'affairant autour d'une jeune femme inconsciente ne faisait que conforter les indications transmises dix minutes plus tôt.. Quelle ne fut pas la surprise de quelques uns lorsqu'ils virent, à leur grand étonnement, la camionnette abandonner le combattant du feu à son triste sort parmi eux. Grand moment de solitude... Il tenait encore fortement un talkie walkie par-delà lequel son supérieur lui demandait en temps réel des informations sur l'état de la femme... la femme? Il l'avait déjà oubliée. Enrique reprit ses esprits et se dirigea vers la silhouette inerte, lui prodiguant les premiers secours sans savoir de quel mal elle était en proie: sa respiration calme et posée, son poux constant mais nulle trace d'injection sur ses bras. Peut-être s'était-il bien trompé cette fois-là. Tout cela pour dire qu'il resta auprès d'elle jusqu'à ce qu'il déposa ses yeux sur l'ambulance dans laquelle ils grimpèrent, la jeune femme allongée délicatement sur un civière. Un infirmier spécialisé regardait scrupuleusement les constantes de cette dernière, harnachée à divers fils menant tous à un moniteur. Le pompier avait terminé sont travail dès lors qu'elle avait été prise en main par les urgentistes mais il devait cependant retrouver son partenaire à l'hôpital ce qui lui donnait une raison tout à fait valable de se tenir dans l'espace confiné de la camionnette.

    Encore une mission menée à terme sans encombre jusqu'au moment où une infirmière revint auprès de Velasco lui quémander quelques précieux conseils. Son nom? Enrique lança une œillade avisée vers son supérieur qui l'attendait dans le grand hall, impatient de repartir d'après le tâtonnement de sa botte droite contre les pavés immaculés de blancheur. " Sanchez, Gabrielle Sanchez, ma .... petite amie. " Pas de famille connue, pas de proche à appeler en cas de complications, Enrique, sans le savoir, se porta garant de bien des problèmes à venir... Son numéro de portable lâché à la ravissante hôtesse en échange de sa liberté, il quitta , non content, le parvis médical des urgences...

    Quatre heures plus tard, un coup de fil résonna dans le complexe leur servant de hangar. Les mains affairées dans un contenair réservé au matériel délicat, il lança un regard inquiet sur la lumière jaillissante de son téléphone non loin de là sur un établi. Le numéro ne lui rappelait qu'un vague souvenir. Il décrocha, hésitant à l'écoute de son nom prononcé à travers le micro. " C'est bien moi. [] Y'a un soucis?" " Non Monsieur, plutôt une heureuse nouvelle mais vous devriez l'entendre de vive voix, nous vous attendons." Pas plus... Son hôte raccrocha et Enrique fut en proie à un moment de solitude sans précédant. Y aller? Oui mais pourquoi? Si la jeune femme allait mieux, il suffisait de la laisser sortir sans avoir à le prévenir. Sans trop y réfléchir, il quitta la caserne et se rendit une nouvelle fois à l'hôpital où un infirmier, en charge de la dite demoiselle, le stoppa dans son élan pour l'informer d'un fait tout récent: " Monsieur. Il semblerait apparemment que votre ...petite amie ... souffre de légères séquelles. Elle prétend s'appeler Izzie Davis... Ce n'est rien de grave, elle devrait retrouver ses esprits bientot mais nous tenions à vous en informer avant. " Un geste de la main sur l'épaule du surveillant et les yeux d'Enrique roulèrent sur la silhouette alitée au travers de la baie vitrée. La porte automatiquement s'ouvrit à son approche et il se présenta au chevet de sa "tendre" sous le regard curieux de l'infirmier qui tenait à voir la suite des évènements. Tout sourire faussement justifié, le beau brun s'essaya auprès du lit et prit entre ses paumes la main de sa dulcinée. " Mon amour, tu m'as foutu une frayeur aujourd'hui..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: CONGRATULATIONS Mme & Mrs Jeu 21 Oct 2010 - 18:17

    Izzie détestait se promener dans le noir et la coupure d'électricité dont était victime Ocean Grove n'arrangeait pas les choses. Son frère ayant pris la voiture, la jeune femme avait dû se débrouiller pour se rendre en ville. Elle avait donc appelé un taxi, lui demandant d'attendre à l'entrée du quartier. Seulement, sur le chemin, elle commença à voir trouble et à avoir la tête qui tournait. Après quelques oscillations sur ses jambes, Izzie s'étala inerte sur le sol devant les yeux écarquillées d'une dame âgée qui promenait son chien. Cette dernière tenta de réveiller la jeune femme avant d'appeler les secours. Pendant ce temps, un groupe vint se masser autour du corps allongé sur le trottoir froid et humide. Après quelques minutes, une équipe médicale se précipita sur la jeune femme suivi, quelques secondes plus tard, d'un jeune homme faisant surement parti des pompiers. Izzie, elle, était toujours allongé sur sol, inconsciente. Après les premiers soins, on la monta sur une civière et on la conduisit à l'hôpital.

    Quelques heures plus tard, Izzie se réveilla dans une chambre d'hôpital semblable à celle de son frère quand il venait passer des examens pour ses migraines à répétition. Surprise, elle appela l'infirmière qui se trouvait au bureau en face de sa chambre. Celle-ci arriva suivie de près par une jeune femme sûrement médecin. « Excusez-moi de vous déranger, mais qu'est-ce que je fais ici ? » « Vous avez fait un malaise, Mme Sanchez. Nous vous gardons ici en observation. » « Sanchez ? Ce n'est pas mon nom ! Je m'appelle Isabella, plus connue sous le nom d'Izzie, Davis. » Le docteur murmura quelques choses à l'oreille de l'infirmière qui sortit de la chambre de la jeune Davis. « Nous allons appeler votre compagnon. Quand il arrivera, je reviendrai vous voir. » Elle sortit à son tour de la pièce laissant Izzie seule.

    Alors qu’elle était perdue dans ses pensées, la porte coulissante s’ouvrit laissant entrer l’infirmière présente tout à l’heure, le docteur et un jeune homme d’environ 25 ans. Il s’approcha alors d’Izzie qui le regarda perplexe. « Mon amour, tu m’as foutu une frayeur aujourd’hui… » La jeune femme le regarda l’air suspicieux et murmura : « Excusez-moi, mais à qui ai-je l’honneur ? » La doctoresse leur sourit avant de prendre la parole. « Maintenant, je peux vous annoncer la bonne nouvelle. »
Revenir en haut Aller en bas
 

CONGRATULATIONS Mme & Mrs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Alentours :: Baptist Hospital-