AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 (pré-lien de carth ciminna)

Aller en bas 
AuteurMessage
Carth Ciminna
while you were admiring the surface, i saw the shipwrecks.
avatar

messages : 376
name : oaristys.
face + © : thom morell, © lannisters burroughs, thompson.
multinicks : jon, blake.
points : 219
age : thirty-four years old.
work : ex-us army major, in the washington state patrol since he came back from iraq.
home : home is where your ass is.

— boom, butterfly effect.
how we met :
availability (rp) : (//●)

Message(#) Sujet: (pré-lien de carth ciminna) Ven 6 Avr - 17:14


pré-liens de carth ciminna
in a little while / fiche

——————————


récapitulatif
○ (f) SERAYA JONES (collègues / crush inavoué)



seraya jones
trente ans ; célibataire ; membre du sheriff's office
raised by wolves


— come on babe, tell me your story.

-- seraya est une excellente flic. elle se donne à cent pour cent dans son métier, même si une partie d'elle rêve d'une ville un peu plus animée, elle chérit malgré tout le calme de windmont bay. si les habitants sont heureux et rassurés, alors elle l'est aussi -- s'il y a bien une chose qui la rend dingue, c'est l'insécurité. celle que certains gangs parviennent à faire naitre comme un poison dans nombre de petites villes d'amérique latine, par exemple. elle a eu l'envie de s'engager dans les forces de l'ordre pour rassurer plus que pour punir. ce sont les braves gens, les innocents qui l'intéressent, bien plus que les méchants -- elle ne supporte pas les violences faites aux femmes. qu'on l'appelle en pleine nuit pour lui signaler qu'un homme bat sa femme, et elle est capable de se changer en furie sur le chemin -- elle est sportive, et son dada, ce sont les sports de combat (boxe, par exemple, notamment pour la cardio) -- quand elle était gosse, sa mère lui en collait une à l'arrière de la tête à chaque fois qu'elle jurait à voix haute. maintenant qu'elle ne vit plus chez sa mère, elle se le permet de temps en temps, et s'amuse de cette sensation rebelle qui s'empare d'elle lorsqu'elle le fait -- elle ne laisse aucun homme lui dicter ce qu'elle doit faire / comment elle doit agir. ça peut paraitre dingue dans un bled pareil, où les femmes sont parfois moins osées dans leurs attitudes que dans les grandes villes, mais elle assume -- elle est toujours bienveillante envers les gosses, qu'elle juge avec plus de douceur que les adultes (et pour elle, les ados sont encore des enfants) -- elle aime boire, modérément, faire la fête sans se mettre la tête. un esprit sain dans un corps sain, son motto ringard qui fait lever les yeux au ciel à ses collègues -- elle est plus libérée concernant le sexe, étonnamment, elle n'a aucun mal à en parler, mais c'est peut-être dû au fait d'avoir grandi avec des frères et de bosser dans la police, avec une majorité d'hommes -- elle n'aime pas utiliser les armes à feu, ça crée trop de peur et de là partent bon nombre d'embrouilles inutiles. si elle sent qu'elle sera trop faible avec ses poings et sa voix, alors elle sort sa matraque, arme de prédilection pour une non-violente qui sait pourtant particulièrement bien se défendre.



— we're in this together, don't forget it.

il vient de chicago et washington, elle est de windmont bay. il a fait ses armes en irak pendant la guerre 2003-11, elle a fait les siennes à windmont bay. il est spécialiste du crime organisé et du trafic humain, enquête sur les disparitions / meurtres liés à aux réseaux de drogues et de prostitutions, elle est spécialiste des rixes de pub et des engueulades entre voisins. rien ne saurait les rendre plus différents l'un de l'autre que leur existence, leur expérience. pourtant, tous deux portent en eux la même hargne à faire les choses, le même incessant, voire insupportable et autistique besoin d'agir. même s'ils ne l'avoueront jamais, ils ont le même humour. le même regard posé sur les choses, une fois retiré le voile que la vie et le vécu traumatique a pu poser par-dessus la vision de carth. il suffit de les voir l'un à côté de l'autre pour réaliser à quel point ils vont bien ensemble. personne, cependant, ne serait assez con pour le leur signaler.

depuis qu'il est arrivé à windmont bay, carth reprend avec les deux membres de son équipe rapportée de washington le premier dossier des disparitions de 90, en espérant trouver un lien avec la dernière en date. la mollesse de certains membres de la police du coin l'exaspère, l'énerve, et son agressivité n'aide pas les locaux à l'apprécier. au sein de la police, il y en a qui se bougent le tronc. iyovi, la fille du premier shérif, par exemple. et puis celle-ci, seraya. elle n'a aucune expérience de rien (du moins, c'est le regard hautain qu'il porte sur elle), n'a jamais été, selon lui, confrontée à la vraie vie et ne possède aucune méthodologie d'enquête digne de ce nom (toujours selon lui), mais au moins elle se bouge. toujours grognon, il arrive néanmoins à l'apprécier plus que les autres. de son côté, seraya est intriguée. elle lui reconnait de sacrées qualités qu'elle a toujours cherché : il possède une indéniable expérience de son métier, il a la vie qu'elle aurait aimé avoir si elle avait été un homme. elle aurait aimé naitre lui, juste une fois, pour voir ce que ça fait. il la fascine, mais elle le tait : son égo blessé devant le manque d'estime dont il fait preuve à son égard l'incite à un silence digne. elle n'a pas l'habitude de ce genre d'homme, elle qui n'a pas peur d'aller sur le ring avec tous ceux qui la prennent de haut. carth est aussi flippant qu'attirant. elle volette dans son sillage, apprenant de lui en toute discrétion, se rendant peu à peu indispensable à celui qui, trop borné, ne voit pas l'étendue incroyable de ses qualités. contrairement à lui, elle connait bien cette ville et ses habitants. contrairement à lui, les gens l'aiment, ici, parce qu'ils l'ont vue grandir (ou presque). parce qu'elle n'est pas secrète et mystérieuse comme lui, deux adjectifs qui, s'ils passent pour des qualités dans les films et les grandes villes, sont ici des défauts qu'on peut facilement retourner contre leur possesseur. batman, il va vite comprendre que bosser sans son aide risque de le mener tout droit dans le vide.

au-delà de ces relations professionnelles explosives, il y a des non-dits. seraya en pince pour caspar, et caspar n'ose même pas imaginer une nouvelle relation après celle qui vient de prendre fin et qu'il croyait éternelle. il n'ose même pas penser non plus à se taper sera, parce que quelque chose signale à son instinct que ce n'est pas du tout ce dont il a envie avec elle. les sentiments naissent peu à peu dans deux esprits qui les réfutent, le coeur de carth étant plus réticent que celui de sera à accepter cet état de fait. il se pourrait que le déclencheur provienne d'une mission qu'ils réaliseront bientôt tous deux, ou de l'intervention vénérable de la maman de sera, une femme de poigne dont la sincérité, en plus d'être troublante de spontanéité, est souvent aussi brutale qu'un grand poing dans la gueule.



— oh wait ! one last thing.

salut   merci beaucoup de t'intéresser à sera, très peu décrite dans ce pré-lien, exprès pour te laisser carte blanche : tu peux tout décider, son ambition, son passé et la gestion de ses (éventuels) traumatismes, ses amours et ses rêves... elle est importante pour carth, sorti d'une longue relation (celle qu'on pense durer toute la vie), et je compte me donner à fond dans ce lien. c'est du fiable. du picard. la jouer va donc t'apporter une dose de feels équivalente à une piqure d'héro, et un nombre de liens sur le forum dont tu n'as pas encore idée (si, si).

(avatar) j'ai mis adria arjona parce qu'elle est sublime, douce et rude à la fois, que dans ses rôles de militaire ou de policière elle est divine (et qu'il y a la masse de ressources pour des gifs, oui), que c'est un peu le fantasme vivant mais je vous laisse le choix, toute brune / châtain aux yeux noirs / bruns / noisette / verts à la limite est possible, si tant est qu'elle soit aussi bonne que les blés, bc caspar il aime pas les moches, ça lui donne pas un côté tolérant du tout.  
(pseudo) le pseudo est négociable : elle est latina, donc j'ai passé des plombes à chercher quelque chose de portoricain qui sonne pas trop mal, et ce fut un échec. je lui ai donc donné un prénom qui sonne oriental et un nom de famille purement ricain. à vous de voir ce que vous en faites. j'aime beaucoup seraya, parce que le diminutif sera lui va bien, mais si vraiment ça sonne comme ginette ou pascale à vos oreilles, changez, changez.
(liens) tous les liens sont permis, à l'exception de ceux qui ne lui ressemblent vraiment pas ofc (comme avoir trois plans cul réguliers, notamment, entre autres   ), on peut même imaginer un ex-fiancé (mais pas ex-mari), et surtout, suurtout : des liens avec les autres membres de la police de wb  I love you
(présence/orthographe) alors niveau présence, ne vous prenez surtout pas la tête si vous avez une vie irl ou un taff qui demande du temps et de l'investissement : pour moi c'est pareil. j'aimerais bien quelqu'un qui n'attende pas derrière moi toutes les nuits pour rp, qui puisse avancer relativement autonome, parce que ma vie irl est méga chargée et que j'ai plus vraiment l'âge de faire des énormes concessions au nom du rp (genre me coucher à trois heures pour rp et me dire balec pour demain ). donc autonomie et chillance question rythme, ce serait top. // l'orthographe avec moi c'est un putain de prérequis, je peux être pire que torquemada. vous avez parfaitement le droit de vous planter d'accords avec avoir, d'oublier un pluriel de temps en temps, mais si votre bête noire c'est l'orthographe, on va pas pouvoir ensemble. je passe ma vie dans l'édition à traquer les fautes, ça me rend dingue, c'est pas pour me prendre la tête en rp. pardon d'être rude mais il en va de ma santé mentale. après, si vous avez besoin de vous relire pour pas faire de fautes, relisez avant de poster et tout sera pardonné  

je pense avoir terminé mon autodafé super flippant, et j'espère ne pas vous avoir découragés de prendre serababy, parce que croyez-moi, on va feelser  

_________________

j'ai ajusté mes pansements
pour que mes saignements
soient beaucoup moins apparents
sur la piste d'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(pré-lien de carth ciminna)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment mettre en lien mon nabaztag et itunes
» lien club
» LIEN PHOTO COMPARATIVE des ELLO WO 2, 3 et 4
» un lien à mourir de rire
» Lien fofo

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: postcards from far away :: Crossed Hearts-
Répondre au sujetSauter vers: