AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 N°3066 « The truth beneath the pumpkin. » [ENDED]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: N°3066 « The truth beneath the pumpkin. » [ENDED] Dim 31 Oct 2010 - 20:08



« The truth beneath the pumpkin. »


Ma montre indiquait 21 heures. La soirée annuelle d'Halloween débutait sur Ocean Grove. J'avais revêtu mon costume de Captain America, un vieux cadeau d'un ami aujourd'hui décédé. Je décidais de lui rendre hommage ce soir puisqu'il ne pourrait être présent. Scott adorait Halloween. Au lycée, il m'avait supplié de me déguiser avec lui et de me rendre à la fête de Chelsea O'Connel. Aujourd'hui, je prenais une part de lui et l'emmenait avec moi. Cela faisait bien longtemps que je n'étais pas sorti. Cela faisait bien longtemps que je ne m'étais pas amusé et fait la fête. Je reprenais jour après jour goût à la vie tout en acceptant la mort de mon meilleur ami. Ce soir, Bliss m'accompagnait. Nous marchions tous les deux sur Apple Road. Son bras sous le mien. Je lui avais fait mes compliments pour son costume de mariée ensanglantée lorsque je l'avais retrouvé chez elle. Je la trouvais particulièrement belle, d'où notre ancienne relation. En effet, nous étions sortis ensemble et avions passé du bon temps l'un avec l'autre avant de nous rendre compte que cette soit-disant relation ne nous mènerait nulle part. c'est ainsi qu'elle devint ma confidente, une personne sur qui je pouvais toujours compter et avec qui je m'amusais toujours. Je savais que je pouvais tout lui dire sans être juger et lapider instantanément et inversement. Nous nous étions trouvé même s'il en fallut du temps pour nous rendre compte que cette amitié était le point culminant de notre relation.

Nous étions arrivés devant la maison des Morecci. Autant l'avouer, la décoration et l'ambiance étaient sublime. Ils avaient battu la soirée de l'année dernière de cette pauvre Penny Townsend que avait succombé à une crise cardiaque quelques jours auparavant. Le porche était divinement métamorphosé. Des citrouilles, toiles d'araignées, chauves-souris décorés cet endroit absolument banal pour lui donner un tout nouveau ton. La soirée semblait prometteuse. « Après vous, ma chère. » Dis-je à Bliss, la laissant passer devant moi et entrer dans la maison. Je la suivis de prêt pour déposer mes mains sur ses épaules nues, une fois que nous étions dans l'entrée de la demeure. « Tu veux boire quelque chose ? Du jus de citrouille ? » Lui demandais-je avec ironie. « A moins que tu ne préfères quelque chose de plus ensanglanté... » Petite référence à son déguisement que j'admirais toujours autant bien qu'il soit en totale opposé avec le mien. Quoi que la jeune Mcrory pourrait être la demoiselle en détresse et moi son sauveur. Tout était envisageable en cette soirée d'Halloween. Mais le plus important était que les Morecci s'étaient déchainés pour nous donner une fête bien plus spectaculaire que les précédentes. J'attendais de voir la suite.



Dernière édition par Tyler C. Wendel le Dim 28 Nov 2010 - 15:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°3066 « The truth beneath the pumpkin. » [ENDED] Dim 31 Oct 2010 - 22:44



tyler ft. bliss ; halloween party


Halloween ou l'occasion pour Bliss de passer une soirée agréable en compagnie d'un tout aussi agréable jeune homme. Elle n'aimait pas particulièrement ce genre de fête et le patriotisme qui en découlait, mais à dire vrai, la jeune femme avait besoin de se changer les idées après tout ce qu'elle avait subi dernièrement, à savoir ; la mort de sa colocataire, retrouvée pendue et la disparition mystérieuse de sa tante. Oui, Bliss avait réellement besoin de sortir de chez elle et de boire quelques verres, après lesquels elle se montrerait sans doute plus sympathique qu'à l'accoutumée. Ainsi, la veille d'Halloween elle s'était décider à acheter un costume ou du moins, de quoi avoir un déguisement potable et sophistiqué. Elle avait tout naturellement opté pour quelque chose d'assez simple, de raffiné et d'élégant à la fois, quelque chose qui en somme lui correspondrait et lui irait à merveille. Rien de très rechercher, ni de trop tape à l'oeil, dénuée de toute couleur édulcorées et flashies qui aurait pu attirer l'attention sur sa personne et la faire passer pour un martien ou autres monstres en tout genre. Sa robe blanche de mariée était d'une banalité sans précédent et la seule chose qui semblait dénoter chez elle était sa couleur de cheveux désormais brune, quoique les giclées de sang sur son buste furent pour le moins réalistes et impressionnantes et attirèrent l'oeil de certains. Un sourie charmeur pointant sur ses lèvres légèrement colorées pour l'occasion, l'italienne arborait son habituelle assurance tandis qu'elle marchait au bras d'un certain Tyler Wendel, Captain America de son état qui était tout aussi élégant qu'elle bien que diffèrent. Car il est vrai que la jolie mariée faisait un peu tâche, on se serait attendue à une Wonder Woman plus vrai que nature beaucoup plus qu'à une demoiselle vêtue de blanc et couverte de faux sang, mais c'était ce détail qui faisait probablement leur originalité. Elle était ravie d'avoir pu accompagner son ami, ce serait pour eux une manière de se retrouver et de profiter d'une bonne dose d'adrénaline également. Les Morecci s'étaient en effet surpassés et la décoration paraissait tout droit sortir d'un des plus grands films d'horreur Hollywoodien, de quoi donner des frissons et en épater plus d'un bien sûr. Par ailleurs, la soirée ne faisait que commencer et nul doutait que celle-ci serait pleine de surprises et riches en rebondissements. Au plus grand plaisir des invités. Ainsi, les deux jeunes gens firent leur entrée non sans que le jeune homme, en gentleman invite la jolie brune dans un : « Après vous ma chère. » qui la fit sourire un peu plus. Elle observait les lieux, véritablement fascinée par tant de finesse lorsqu'elle senti les mains de son cavalier se poser sur ses épaules quelques secondes plus tard, au moment même où sa voix s'élevait sur un ton enjoué. « Tu veux boire quelque chose ? Du jus de citrouille ? » lui demanda t-il, marquant une légère pause avant de reprendre. « A moins que tu ne préfères quelque chose de plus ensanglanté... » Une référence à son costume à laquelle elle ne put s'empêcher de sourire une nouvelle fois en hochant positivement la tête. « Peut-être du punch, la couleur correspond tout à fait. » répondit t-elle non sans arquer un sourcil, charmeuse. Ne vous y méprenez pas, il ne s'agissait pas là d'une manière subtile de séduire un jeune homme beau et élégant, leur relation était plus amicale qu'autre chose bien qu'ils aient tout deux tenter de copuler ensemble. Ils n'étaient pas faits pour ce genre de choses, l'un comme l'autre se disaient 'amis' et cela leurs convenait. D'autant plus qu'ils régnait entre eux une confiance inébranlable. Après quelques secondes, les prunelles océanes de la jeune italienne accrochèrent celle de Tyler, une lueur de malice brillant à l'intérieur. Elle avait la ferme intention de s'amuser ce soir, quoi de mieux qu'un peu de musique et d'alcool pour ça ? D'autant qu'il y avait pas mal de beau monde et qu'elle n'avait pas l'intention de rentrer bredouille, si l'on peut dire. Sa rupture serait vite oubliée, quoiqu'elle le fut déjà. Lorsque l'on s'appelle Bliss Mcrory, on ne tient pas longtemps compte du passé, surtout lorsque celui-ci inclut un petit-ami violent ayant liquidé votre coloc' par inadvertance. Bliss s'approcha de la coupe du dit punch et leurs servit deux verres auxquels elle ajouta deux rondelles de citrons, soufflant alors un : « Petite touche personnelle. Allez, à ta santé. » en entrechoquant doucement leurs deux boissons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°3066 « The truth beneath the pumpkin. » [ENDED] Lun 1 Nov 2010 - 12:06


« Peut-être du punch, la couleur correspond tout à fait. » Bliss avait raison. Son cocktail serait ainsi bien assortie avec son déguisement. La touche finale à son costume pourrait-on dire. J'ai souri.
« En effet, ça serait parfait pour une mariée dans ton genre. » Je rigolais. J'observais l'ensemble de la maison et chacune des pièces magnifiquement décorées pour Halloween. Mes yeux bleus s'aventurèrent dans ceux de la jeune femme qui me fixaient déjà. C'est avec un certain sourire de séducteur que je lui répondis. Croyez-vous qu'un jeu de séduction pouvait s'installer entre nous ? Peut-être dirions-nous. Après tout ce soir, tout était permis. C'était Halloween. La soirée de tous les vices. La nuit de toutes les envies. Mon Captain America n'était peut-être pas d'humeur à sauver la vie d'autrui aujourd'hui. Car avant de pouvoir accomplir ces actes héroïques, peut-être fallait-il se sauver soi-même. En effet, j'arborais peut-être un sourire. Je paraissait sans doute comme fidèle à moi-même. Mais intérieurement tout était encore chamboulé. Je faisais mine d'aller bien. Je souriais, rigolais, m'amusais pour ne pas être celui à qui l'on demande comment ça va. Je gardais ma peine et ma tristesse pour ne montrer qu'une facette heureuse de ma personne. Et pour cela, il n'y avait rien de mieux que de se déguiser en un super-héros, cachant sa véritable identité derrière son masque.

Nous nous sommes alors avancés dans le salon découvrant les longues tables où la nourriture et les boissons pronaient en attendant patiemment d'être ingurgité pour les invités. Bien évidement, je n'allais pas rester là à regarder toutes ces bonnes choses. C'est pourquoi alors que Bliss nous servait un verre de ce punch rougeâtre, je décidais de nous prendre quelques petits douceurs spéciales Halloween. Sur la table se dressait des biscuits en forme de citrouille, des toasts de couleur orange dont la garniture semblait suspecte, des bonbons - notre enfance n'est jamais bien loin - ainsi que d'autres entremets et produits salés. Il y avait tout pour le bonheur de chacun. J'attrapais deux serviettes pour déposer dessus un peu de tout. Je me retournais et la jolie blonde devenue brune me donna mon verre dans lequel flottait une rondelle de citron. « Petite touche personnelle. Allez, à ta santé. » Je trinquais avec Bliss.
« Je crois bien que le mot « Santé » n'est pas vraiment de rigueur pour une soirée comme celle-ci. » Lui répondis-je avec une certaine ironie. « Optons plutôt pour : « Maladie », « Mort » ou un autre terme dans ce genre-là, tu ne crois pas ? En tout cas, joyeux Halloween à toi. Je bus une gorgée de cette douce boisson alcoolisée. Cela me changeait des bières quotidiennes que je prenais chaque jour depuis un certain évènement que je préférais oublié mais qui restait irrémédiablement dans mon esprit quoi qu'il arrive. « Tiens ! Pendant que tu nous servais à boire, j'ai fais ma collecte de nourriture pour un petit moment. Les biscuit citrouilles sont particulièrement appétissants. » Je lui tendis la serviette pour ensuite me resservir. « Dis-moi, une visite de la maison te ferait-elle peur ? Car j'ai bien envie de voir ce que les Morecci nous ont préparé pour combler nos envies Halloweeniennes. Ne t'inquiète pas, ton Captain America sera là pour éloigner tout danger de ton si jolie minois ensanglanté. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°3066 « The truth beneath the pumpkin. » [ENDED] Lun 1 Nov 2010 - 14:11

« Je crois bien que le mot « Santé » n'est pas vraiment de rigueur pour une soirée comme celle-ci. » fit le jeune homme, reprenant quelques temps après. « Optons plutôt pour : « Maladie », « Mort » ou un autre terme dans ce genre-là, tu ne crois pas ? En tout cas, joyeux Halloween à toi. » renchérit son cavalier, un petit rire montant de sa gorge. Ils échangèrent un regard entendu et complices, puis Bliss finit par boire quelques gorgées de son verre, non sans relever le nez et saisir le bras de Tyler. « Plus approprié en effet. Joyeux Halloween Tyler. » lui dit-elle, faisant preuve d'une sympathie qu'on ne lui connaissait pas habituellement. Rare était les fois où elle se montrait si sociable, à dire vrai, les habitants du quartier connaissant son côté amical ne se contait que sur les doigt d'une main et demeurait rares. Il ne s'agissait pas d'un manque de gentillesse ou quoique ce soit, mais la jeune brune possédait un caractère plutôt bien tremper avec lequel il était parfois difficile de faire, d'autant que pour se faire apprécier d'elle, il fallait souvent sortir le porte-feuille ou bien présenter un intérêt non négligeable Elle était humaine en somme, certaines tête ne lui revenaient pas et d'autres si, il fallait s'y faire point à la ligne. Se délectant de son punch, Bliss reprit son inspection de la pièce, son regard lorgnant avec appétit sur le buffet qui se tenait à quelques mètres d'eux seulement. De nature gourmande, ce furent les bonbons qui l'attirèrent tout particulièrement. Mais là n'était pas son seul vice, Bliss avait en effet un très grand appétit et ne cachait pas pouvoir avaler des quantités inhabituelles de nourriture sans pour autant grossir, ni même prendre un gramme. Un don du ciel dont elle avait l'intention de profiter ce soir, après tout, la table portait une telle quantité de mets aux senteurs exquises qu'il y en aurait sûrement de reste. Et alors que l'italienne rêvait de douceurs chatouillant son palais, son vœu fut en quelques sortes exaucé puisqu'elle vit revenir Tyler près d'elle, une serviette pleine de bonnes choses dans chaque mains. « Tiens ! Pendant que tu nous servais à boire, j'ai fais ma collecte de nourriture pour un petit moment. Les biscuit citrouilles sont particulièrement appétissants. » Elle prit alors la serviette et croqua dans l'un des dit biscuits avec appétit et retenue néanmoins. Se goinfrer devant tout Ocean Grove n'était peut-être pas la meilleure chose à faire, surtout que beaucoup d'entre eux soutenaient activement la cause des sans-abris. Entraînant le brun, Bliss fit le tour de la salle non sans penser l'espace de quelques secondes aux Morecci qu'elle voyait de dos en train de converser avec deux jeunes gens dont elle ne connaissait pas les noms. Ils dégageait quelque chose de mystérieux, en rapport avec la fête assurément, Bliss ne s'en préoccupa pas plus que ça et chassa ses pensées nébuleuses d'un geste négatif de la tête. Pourquoi partir ailleurs alors qu'elle se trouvait être en présence d'un de ses plus proches amis ? De plus, la fête battait son plein et l'ambiance devenait électrique, à l'image des invités qui s'amusait de ci de là en discutant ragots et autres. Poussant un léger soupir elle avala quelques gorgées de sa boisson alcoolisée, écoutant attentivement son interlocuteur. « Dis-moi, une visite de la maison te ferait-elle peur ? Car j'ai bien envie de voir ce que les Morecci nous ont préparé pour combler nos envies Halloweeniennes. » lui dit-il. Bliss poussa un : « Hum... » dans une moue blasée, légèrement réticente. Pas qu'elle n'avait peur, elle détestait le faux à vrai dire, et ne voulait pas avoir affaire a un farceur déguisé en on ne sait quoi prêt à lui faire peur comme l'homme qui se trouvait dans le cercueil prêt de l'entrée et dont le costume ne l'avait pas surprise du tout. Sa réticence n'échappa pas au garçon qui s'empressa alors de rajouter : « Ne t'inquiète pas, ton Captain America sera là pour éloigner tout danger de ton si jolie minois ensanglanté. » afin de la rassurer. « J'espère bien. Mais je te préviens, le premier qui me touche se prends ma main dans la figure. Cette robe m'a coûté la peau des fesses. » railla t-elle sur le ton de la plaisanterie, bien que néanmoins sérieuse. Elle n'avait pas l'intention de remettre sa robe mais elle voulait rester propre et demeurer élégante. Un peu superficiel, un peu naïf aussi, mais elle n'hésiterait pas à se servir de ses mains si quelqu'un venait à tenter une attaque à coup de serpentins ou autre sur sa personne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°3066 « The truth beneath the pumpkin. » [ENDED] Sam 20 Nov 2010 - 16:46


« J'espère bien. Mais je te préviens, le premier qui me touche se prends ma main dans la figure. Cette robe m'a coûté la peau des fesses. » Je l'observais et fus tout aussi ravi de voir le caractère bien trempé de la jeune femme. Apparemment, sur ce point là, nous nous étions bien trouvés.
« Eh bien ! Hargneuse la mariée ! » Lui répondis-je avec un grand sourire en imitant une personne essayant, consciemment, de la toucher. Je rigolais. « Bon... » Commençais-je par dire. « Nous allons débuter la visite par.. Par le couloir. » Je passais ma main derrière le dos de la jeune femme et nous avançais dans ce corridor, décoré pour l'occasion. « Bien qu'un peu sombre, tu pourras nettement distinguer, grâce à toutes ses bougies, les fausses toiles d'araignée, les chauve-souris et autres petits bestioles en tout genre. » J'arrêtais mon commentaire aussi absurde soit-il sur la décoration de la maison des Morecci qui nous avaient tout prévu pour cette soirée d'Halloween. Je n'étais pas doué pour parler et surtout pour ne rien dire. Je préférais aller droit au but. Mon métier y était surement pour beaucoup. Enfin, le diplôme que j'ai car pour le moment mon métier était en mode "pause". Ma boss m'avait obligé à prendre mes jours de congés que je n'avais pas pris depuis le coma de Scotty. Je continuais simplement notre petit parcours en silence. La visite serait surement beaucoup plus intéressante sans mes commentaires.

L'heure s'écoula rapidement. Après une visite des plus complètes, quelques punch dans l'estomac et un bon moment passé avec Bliss, nous retournions dans le salon. Nous discutions de tout et de rien. elle était ma confidente et avait aussi été ma petite-amie. Aujourd'hui, je la voyais plus comme une amie qu'autre chose. Je pourrais même avouer que je ne l'avais qu'en amie même lors de notre relation.Certes comme une très bonne amie, mais ce n'était sans doute pas assez pour continuer à être ensemble. Je m'en étais remis facilement et j'avais trouvé du réconfort dans les lits d'autres personnes - hommes, femmes peut-être même les deux en même temps mais ceci ne restera qu'une supposition - qui m'avaient permis d'oublier, de passer un bon moment et de rentrer chez moi sans regret.

Je regardais l'horloge du salon. Il était à peu près 22 heures. Cela faisait déjà une heure que je me pavanais dans cette maison des horreurs avec pour seul but de cacher mon malaise et ma tristesse toujours existante. Puis soudain, un corps tomba juste devant la fenêtre. Un corps pendu accroché à la balustrade de la mezzanine se balançait légèrement dans le vide. Des cris apparurent et pour ma part un flash me percuta de plein fouet. Je revoyais alors le corps de mon meilleur ami, allongé dans la salle de trauma, mort. Son corps froid était étendu sous un drap blanc. Le drap qui reflétait et qui sentait la fin. Je repris mes esprits. J'avais reculé de quelques pas face à cette surprise des Morecci. Mon regard bleuté se posa sur Bliss qui ne devait pas comprendre mon comportement. Je ne voulais pas qu'elle s'inquiète. « Ça va, ne t'inquiètes pas. J'ai surement trop abusé du punch. » Lui dis-je en tentant tant bien que mal de la convaincre de mon taux élevé d'alcoolémie. Cela passerait-il ou non ? Je ne le savais mais j'espérais passer au travers car je n'avais pas envie de m'expliquer, d'expliquer mes sentiments. Mais encore une fois, nous n'avons jamais ce que nous voulons. L'inquiétude de la jeune Mcrory était fondée et je souhaitais ne pas débuter un sujet qui me mettait toujours mal à l'aise et qui me rappelait tant de mauvais souvenir. J'avais perdu mon meilleur ami. J'avais perdu mon premier amour. J'avais perdu la personne à qui je tenais le plus. Comment réagiriez-vous dans cette situation ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°3066 « The truth beneath the pumpkin. » [ENDED] Mar 23 Nov 2010 - 16:12

« Bien qu'un peu sombre, tu pourras nettement distinguer, grâce à toutes ses bougies, les fausses toiles d'araignée, les chauve-souris et autres petits bestioles en tout genre. » Elle acquiesça et se laissa guider par Tyler qui appuyait une main sécurisante dans son dos. La visite terminée, le couple d'amis fut surpris (comme tous les autres invités d'ailleurs) par une brève coupure de courant à laquelle les convives réagirent à grands coups d'esclaffades pour certains et de hoquets de stupeur pour d'autres, sans mauvais jeux de mots... Bliss quant à elle fut parcouru d'un frisson, son sang se glaçant dans ses veines bleutées. Une lourde atmosphère pesait dans la pièce et la jeune femme, à l'instar de certains, l'avait senti dès l'instant où elle avait franchi le seuil, ne faisant néanmoins aucun commentaire, trouvant son appréhension inappropriée pour une soirée d'Halloween où il fallait refléter, comme tout le monde, la joie de vivre et peut-être l'insouciance. Ainsi, restant sur ces gardes malgré le large sourire qui étirait ses lèvres blêmes, la jeune blonde jeta un oeil en direction de Tyler, se cramponnant à son bras lorsque la lumière revint et qu'un corps (faux) vint apparaître brusquement dans son champ de vision. Cette vue lui arracha un petit frisson, plus léger que le précédant et semblable à celui qui vous parcours lorsqu'une brise glaciale vous fouette le visage. Elle trouvait subitement tout ceci trop glauque, et les Morecci – bien qu'au nom italien, son pays, trop aimables pour être honnête. Elle décida de faire part de son ressentiment à Tyler mais fut prise au dépourvue par la mine déconfite qu'il afficha. « Ça va, ne t'inquiètes pas. J'ai surement trop abusé du punch. » fit ce dernier sans la convaincre. C'est alors que le décès de Scott Matthews lui revint en tête, telle une gifle. Évidemment, cela ne pouvait être que cela, elle était si préoccupée par ses soucis qu'elle en avait oublié la mort de l'ami du garçon. Soupirant, c'est avec une tendresse qu'on ne lui connaissait pas que Bliss posa sa main sur l'épaule de son ami, ses prunelles exprimant une sincère compassion. Elle ne connaissait pas Scott, au pire elle l'avait déjà aperçu au détour d'un cliché dans la maison de Tyler, c'était sans doute pour cela (et par respect pour la famille du défunt) qu'elle ne s'était pas rendue aux funérailles de celui-ci. D'autant plus qu'elle n'aimait pas les cimetières, ni même les églises et ce depuis la mort de son père, décédé quelques jours avant qu'elle ne parte pour Los Angeles, la première ville américaine qu'elle côtoya avant Miami. La mort de celui-ci n'était plus un secret pour personne depuis qu'elle siégeait à la tête de Runaway, les journalistes s'était en effet emparé de l'affaire aussitôt les papiers de succession signés. « Tu est un piètre menteur tu sais, mais si tu ne veux pas en parler, alors n'en parlons pas. » lui dit-elle sur un ton plus doux que d'ordinaire, serrant alors sa main dans la sienne. Un geste comme un autre, un geste qu'elle voulait doux et destiné à faire comprendre à Tyler qu'en cas de besoin, elle était là mais il devait déjà le savoir. Car en amitié, Bliss était d'un loyalisme sans borne, contre toute attente... « On arrête le punch alors monsieur le flic ? Vous êtes bien trop chaste. » rit-elle pour changer de sujet et ainsi détendre l'atmosphère. Pourtant, se sentant nauséeuse, elle du se résoudre a posé son verre sur la table la plus proche à son grand étonnement, un étonnement partagé semblait-il. Bliss n'y comprenait rien, elle qui d'habitude tenait très bien l'alcool ne se sentait désormais plus capable d'en avaler une seule goutte. « Quoique c'est peut-être plus raisonnable d'arrêter finalement. Je me sens bizarre tout à coup. » Secouant la tête, elle se rassura en se disant qu'il s'agissait finalement d'un abus d'alcool, mais quelque part au plus profond d'elle-même, quelque chose lui disait qu'elle se trompait lourdement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°3066 « The truth beneath the pumpkin. » [ENDED] Dim 28 Nov 2010 - 15:08


« Tu est un piètre menteur tu sais, mais si tu ne veux pas en parler, alors n'en parlons pas. » Sa main serra la mienne. J'étais heureux de l'avoir gardé comme ami, comme confidente. Mais je ne me sentais pas encore d'attaque pour parler de Scott et tout se qui en découlait depuis cet évènement tragique. Il avait certes sauvé les habitants d'Ocean Grove mais son absence était bien plus insupportable que ce lot de consolation. Il était mort en héros. Pour seul le mot "mort" résonnait dans mes esprit et je n'arrivais toujours pas à le supporter. « On arrête le punch alors monsieur le flic ? Vous êtes bien trop chaste. » La chasteté ne faisait pas vraiment parti de mon vocabulaire ni de mon caractère. Bliss le savait pourtant très bien. Mais son humour me fit tout de même sourire. « Quoique c'est peut-être plus raisonnable d'arrêter finalement. Je me sens bizarre tout à coup. »
« Tu disais quoi, au fait ? Que j'étais bien trop chaste ? Apparemment, tu dois l'être aussi. » Je rigolais. Mais il était bien vrai que le punch m'avait bien plus retourné que je n'aurais pu l'imaginer. Je ne me rappeler plus vraiment du nombre de verre que j'avais ingurgité. Mais d'après les restes d'un semblant de raisonnement et de sobriété, je n'en avais pas bu autant que ça. A moins biensur que les Morecci l'est bien corsé ce qui était mon hypothèse la plus probable du moment. Je ne savais pas ce qu'il m'attendait par la suite avec cette famille. Je déposais mon verre sur le buffet et regardais la jeune femme qui m'accompagnait. « Je sors un peu, tu viens avec moi ? » Lui demandai-je avant de me diriger vers le jardin.

Tous ces évènements Halloweeniens ne me rendaient pas la tâche facile pour ne plus penser à Scotty. J'avais besoin d'air. J'avais besoin de respirer un bon coup pour ensuite retourner dans la maison avec la tête haute. Bliss me suivit. J'aimais avoir sa présence à mes côtés. Elle m'apaisait beaucoup. Je m'installais sur la balancelle et je fixais le ciel tout en respirant profondément. Je fermais les yeux. La douce brise du soir m'effleurait le visage. J'aurais pu rester ici indéfiniment. Je me sentais si bien en cet instant. Tout était paisible. Tout était calme. Les invités s'amusaient et je reprenais mes esprits suite à la découverte de ce faux cadavre pendu. Les images de mon meilleur ami à l'hôpital me revenaient. Les images de son enterrement me revenaient également, me rappelant alors qu'il était bel et bien mort et que nos derniers souvenirs communs se tournaient autour d'une dispute que j'aurais préféré oublier comme tout le reste. Je soupirais. Tout était vraiment calme. Ce n'était pas normal. Une tempête approchait-elle ? D'autres surprises viendraient-elles éveiller d'autres souvenirs aussi douloureux les uns que les autres ? La mort frapperait-elle encore une fois ? Je sentais qu'un malheur approchait mais je ne savais d'où me venait cette intuition. je ne pourrais l'expliquer ni même le prouver. « J'ai l'impression que la soirée ne fait que commencer... » Avouai-je à Bliss. Mes yeux se jetèrent sur le jeune femme. Son costume me faisait toujours autant d'effet et mes pensées auraient très bien pu divaguer si mon spider-sens ne me titillait pas. La suite, je la découvrirais en temps voulu et je n'étais pas encore au courant de l'impact que cette soirée aurait sur le quartier. Les Morecci avaient vraiment tout prévu. Cette soirée d'Halloween resterait dans les mémoires de chacun des habitants. N'était-ce pas ce que cette famille désirait : être marqué à jamais dans l'histoire d'Ocean Grove ?



SUJET TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: N°3066 « The truth beneath the pumpkin. » [ENDED]

Revenir en haut Aller en bas
 

N°3066 « The truth beneath the pumpkin. » [ENDED]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Maison des Morecci. 3066, Apple Road-