AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TRICK OR TREAT!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: TRICK OR TREAT! Lun 1 Nov 2010 - 1:55

    Ce jour là Ava se sentait étrangement bien ! En même temps, de voir des petites bouilles déguisées sonner à sa porte pour réclamer des bonbons, ça ne peut que égayer une journée, n’est-ce pas ? Quand on aime les enfants, cela ne fait pas de doute et pour la jeune femme, c’était le cas. Ava adorait Halloween depuis qu’elle était petite. Enfant, elle se souvenait qu’une vieille dame l’avait viré du palier de sa porte avec ses balais mais cela ne lui avait pas fait changer d’avis pour autant ! Il était hors de question qu’elle, elle se comporte ainsi avec d’autre enfant. Au contraire, tous les ans, le jour d’halloween, elle était excité comme une folle et faisait le plein de sucreries en tout genre afin qu’aucun gamin n’en manque. Les bambins ne pardonnent pas et ça, elle l’avait compris environ il y a deux ans lorsque des petits diables avaient jeté des œufs sur la porte d’entré de sa voisine ! Horrible ! Enfin bref, Ava se sentait bien, elle allait liquidé son stock de sucreries et elle allait passer une soirée de folie. Car oui, Ava n’allait pas s’arrêter là. C’était Halloween après tout, elle aussi avait le droit d’en profiter. Ce soir, elle allait se rendre à la soirée d’Halloween de Mr et Mrs Morecci et cela l’excitait tout particulièrement. Toutes les années, les Ocean Grovers se rendaient à la même soirée d’Halloween avec des déguisements effrayants, douteux mais aussi hilarants ! Il était hors de question qu’elle rate cette soirée d’autant plus que ses nouveaux voisins semblaient avoir mit le paquet et qu’elle avait un drôle de pressentiment. Oh oui, elle était persuadé qu’elle allait bien s’amuser ! Ava monta au premier étage pour regagner sa chambre. Sur son lit, on pouvait voir une longue robe noir avec de la dentelle au niveau des manches ainsi que des escarpins et une longue perruque assortit. Ava allait se déguiser en là plus terrifiante des beautés ; Morticia Adams ! Elle avait hâte de voir les autres habitants mais surtout d’entendre leur avis à propos du choix de son déguisement. La jeune femme venait à peine de finir de se maquiller lorsqu’elle entendit sonner à la porte. SUPER, la vérité sort de la bouche des enfants après tout, non ? Elle allait déjà pouvoir avoir un avis. La jeune femme saisit son saladier encore remplit et se dirigea vers la porte. Une adorable petite princesse l’y attendait avec son sac tendu. Ava qui savait qu’elle ne verrait plus d’enfants vida le contenu de son saladier dans le sac de la gamine qui souriait à pleine dents. Dents qu’elle n’aurait surement plus après avoir tout mangé remarquez… La jeune femme arrangea la couronne de la petite fille et lui demanda : « Dis moi ma puce, qu’est-ce que tu pense de mon déguisement ? « La petite fille sourit de nouveau avant de répondre « Vous êtes une très belle sorcière madame ». Ava éclata de rire en pensant que la petite blaguait mais ce n’était pas du tout le cas ! D’aileurs, lorsqu’elle vit l’air perplexe de la demoiselle, elle fronça les sourcils puis ajouta. « Non mais j’en reviens pas ! MORTICIA !!! Morticia Adams !! ». Ava –légèrement vexé- soupira en regardant la gamine qui ne bougea même pas. Elle n’avait aucune réaction et s’était encore plus énervant. Oui…Ava adorait les enfants, enfin, quelques uns… « Rends-moi mes bonbons. Oh non attends, je reviens, je vais prendre mon balais !!!. La gamine haussa les sourcils et ne perdit pas plus de temps avant de partir en courant. Quelle prétentieuse celle là !! Ava regarda discrètement autours d’elle pour voir si un voisin avait pu entendre la conversation mais heureusement personne. Bien, elle pouvait se remettre dans la peau du personnage ! L’heure de la soirée arriva et c’est toute joyeuse qu’Ava se rendit dans la demeure des Morecci. Les décorations étaient belles ! Horriblement belles, de quoi vous donner froid dans le dos. Ava, qui était du genre arachnophobe se grata pendant au moins une bonne dizaine de minutes après avoir passé la porte des Morecci mais finalement, l’ambiance était telle qu’elle se prêta au jeu et se laissa aller. Elle sourit à quelques personnes –bien qu’elle n’en ai reconnu que la moitié- et attrapa un vers de punch. Coool, la soirée pouvait enfin commencer !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TRICK OR TREAT! Jeu 4 Nov 2010 - 19:21

Halloween avait toujours été une date impatiemment attendue par Rhys Blythe. N'ayant – presque – rien perdu de son âme d'enfant malgré les nombreux évènements tragiques que connurent son existence, il comptait sur cette nuit pour se défaire entièrement de toute la pression du quotidien pour se faufiler dans la peau d'un personnage et s'amuser jusqu'au lever du jour. Peut-être un peu perturbé par le changement d'adresse de la soirée principale d'Ocean Grove (il avait toujours adoré quand la soirée se passait chez la vieille Penny Townsend, paix à son âme), Rhys avait tout de même son costume de prêt lorsqu'il rentra chez lui après le boulot aux alentours de dix-huit heures. Habitant sous le même toit que Cassandre Ainsworth, les deux colocataires avaient eu la brillante idée d'assortir leurs tenues comme aurait pu le faire n'importe quel couple – mais nuance avec eux : ils n'étaient nullement dans une relation amoureuse et leurs costumes allaient clairement le dénoter. En effet, ils avaient choisi le thème de « l'étudiant sportif et de sa cheerleader » mais en version gore et peu conventionnelle car chacun des deux seraient marqués de bleus, griffures et coups en tout genre pour représenter une maltraitance réciproque. « L'amour blesse » après tout, non ? Ainsi, dès qu'il arriva à leur domicile, Rhys courut jusqu'à la salle de bain où il prit une rapide douche avant de débouler dans la chambre de Casey sans avoir prit la peine de toquer. Heureusement pour elle (parce que lui, il n'y aurait vu aucun inconvénient), elle n'était pas dans une indécente posture et elle l'accueillit donc bras ouverts pour qu'ils puissent commencer leur séance d'habillage et de maquillage.
Une heure et demi leur fut nécessaire pour mettre au point leur idée. Casey s'était bien entendu chargé de la partie maquillage puisque le jeune homme était aussi adroit qu'un camion sur de la glace et elle n'était pas allée de main morte. Lorsqu'il se leva de son lit pour regarder le résultat dans la glace, il fut plus qu'épaté. Elle avait nettement réussi à reproduire l'impression que Rhys fut cogné brutalement. Si maintes fois cette vision l'avait consterné dans son passé, ce soir, il en était plus que ravi. Ils finirent donc de se préparer et aux alentours de vingt heures trente, ils sortirent ensemble, grimpèrent dans la voiture de Rhys et se rendirent à la demeure de Morecci, le cœur en joie. Quelques minutes à peine leur suffirent pour arriver à destination et dès qu'ils eurent mis les pieds hors du véhicule, ils purent se rendre compte que le couple Morecci avait mis le paquet. L'extérieur de la maison était aussi sublime qu'angoissant et chaque pas qui les rapprochait de la maison leur révélait des détails macabres et inquiétants. Rhys était aux anges. Il avait toujours adoré tout ce qui était sanglant, flippant, gore – et son entourage le savait bien. Ado, jamais il n'avait loupé une occasion pour glisser une main en plastique sanguinolente dans le sac d'un camarade. Mais celle qui devait le savoir encore mieux que les autres, c'était sans doute Ava Swinton qui avait été, et de loin, sa cible favorite. Introduire des asticots dans sa boîte de déjeuner, lui sauter dessus à chaque angle du collège ou encore l'appeler en anonyme en feintant d'être un meurtrier psychopathe avait été son lot quotidien. Chaque réaction de la jeune femme le tordait de rire et chacune de ses menaces de vengeance lui passait largement au dessus de la tête. Donc ce soir, Rhys se sentait pleinement dans son élément et plus qu'impatient de découvrir ce que leur réservait cette soirée. Il ne connaissait absolument pas les Morecci mais il avait suffisamment confiance à leur aura peu nette pour être certain qu'il n'allait pas être déçu. Une fois que lui et Cassandre arrivèrent à l'intérieur de la maison, ils s'amusèrent un moment à critiquer les costumes des autres et se pavanaient fièrement dans leurs costumes à travers toute la demeure, décortiquant chaque élément du décors avec une malsaine fascination. Malheureusement pour Rhys, cette complicité ne dura guère car, et il fallait s'y attendre, son amie lui fut dérobée par Billy Johnson. Le jeune homme avait ses propres soupçons sur la nature de leur relation mais bien entendu, hors de question pour lui d'en toucher le moindre mot à quiconque. Il était d'un naturel curieux mais était prêt à tout pour protéger ses amis d'une quelconque intrusion dans leur vie intime. Abandonné à lui seul, il resta un moment en plan avant de se décider à rejoindre le bar, son enthousiasme étant légèrement retombé. Heureusement pour lui, à peine arriva-t-il à la table des boissons que son regard croisa une silhouette plus que familière et son humeur remonta instantanément en flèche. Ava Swinton en personne et … déguisée en affreuse sorcière. Oui, comme la gamine déguisée en princesse, Rhys était persuadé que la jeune femme avait opté pour un déguisement maléfique. Tendant un bras pour attraper un verre, Rhys accosta Ava, un large sourire aux lèvres et de toute évidence, heureux de la retrouver ici. Il ne savait pas avec qui elle était, mais il était déterminé à l'embêter durant le temps qu'elle était prête à lui disposer. « Ava, quelle bonne surprise ! Tu as enfin décidé de laisser refléter ton moi-intérieur à travers tes habits … Une sorcière, c'est incroyablement juste et honnête de ta part. » Portant le verre qu'il venait de se servir à ses lèvres, il ne détacha pourtant pas son regard émeraude de l'élégant mais si tendu visage de son « amie » d'enfance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TRICK OR TREAT! Ven 12 Nov 2010 - 12:06

    Ava porta son verre à ses lèvres afin de se délecter du délicieux Punch, mais elle n’en eut pas le temps, car une personne l’interpella. Cette voix, elle la connaissait que trop bien et elle n’eut même pas besoin de poser son regard sur la dite personne pour savoir de qui il s’agissait. Rhys Blythe alias, Monsieur gros muscle, petit cerveau ! La jeune femme pinça ses lèvres et serra son Gobelet rouge criard en écoutant Rhys. Il était hors de question qu’elle s’énerve maintenant. C’est Halloween, elle était censé passer une merveilleuse soirée et puis Rhys, ne devait pas savoir qu’il lui tapait déjà sur le système, il en serrait bien trop heureux et Ava ne pouvait tout bonnement pas supporter sa grosse tête de vainqueur ! Malgré ses efforts, on pouvait néanmoins lire son agacement sur ses traits et c’était bien là tout le gros problème d’Ava. On pouvait lire en elle comme dans un lire ouvert. Elle n’était pas prévisible ni même fade au point que n’importe qui puisse tout savoir sur tout, mais tout de même, il était très facile de se rendre compte de ses états d’humeur, surtout quand on la connaissait depuis un certain nombre d’années ! Bien qu’elle n’aimait pas Rhys –et il le lui rendait bien d’ailleurs- il la connaissait très bien. Trop bien même. Ava tenta de ne pas froisser son gobelet et préféra même le poser pour ne pas tacher son super déguisement. Parce que oui, son déguisement était super et Rhys avait beau cracher dessus, elle le dépassé de loin. Elle au moins, elle avait réfléchit, elle avait essayé de trouver quelque chose d’original contrairement à lui. La jeune femme lissa un plie sur sa tenue et éclaircit sa voit avant de prendre la parole d’un ton desinvolte « Pour l’amour du ciel Rhys et pour le bien du monde entier, fais toi greffer un cerveau !!! Je t’en supplie… Je suis déguisé en Morticia Adams. Tu n’as pas honte ? Ton manque de culture est exaspérant Blythe. Si j’étais toi, je rentrerai tout de suite chez moi pour me cacher. Je veux bien t’accompagner si tu le souhaite » Ava espérait de tout son cœur que son cher ‘ami’ suivrait son conseil mais au fond, elle savait pertinemment que c’était peine perdue. Elle le toisa donc, l’air blasé, avant de reprendre cette fois ci avec un sourire mutin « Tu sais ce qui est bien dans ton déguisement ? Non ?! » Elle marqua une courte pause «… Moi non plus en fait. J’ai beau essayer, je ne trouve aucun compliment. Ah attends… Si je sais ! En réalité tu n’es pas déguisé ! Bingo, je suis génial, bon j’ai gagné quoi ? » Ava jouait la surexcité ! Un large sourire au bout des lèvres, elle ne perdit pas de temps pour reprendre. « Mais ouiiiiii, le sportif, c’est tout toi après un match ça. Boum boum, on se cogne, on court après la baballe, on se fait des bleu, on se jette dans la boue !! Youhou » Ava leva les bras en l’air en prenant un air béat de supportrice dévouée. Cela ne dura qu’une seconde. En effet, elle baissa ses bras aussi vite qu’elle les avait levé et posa un regard noir sur Rhys pour bien lui montrer que non, elle n’avait pas le temps de s’amuser avec lui... De quel droit se moquait-il d’elle ? Il n’en avait pas le droit ni la possibilité. Rhys ne lui arrivait pas à la cheville ! C’est comme si, un carpeau se moquait d’un cygne. Idiot n’est pas ? Rhys n’avait pas son niveau, il n’avait pas le droit de lui faire ne serrait-ce qu’une remarque ! Ava soupira en se demandant comment les élèves de sa classe avaient pu préférer Rhys à elle en tant que délégué. Cette histoire avait beau être vieille, elle lui était restée en travers de la gorge et c’est ce qui avait déclenché officiellement leur guerre. D’autant plus que Rhys s’était présenté dans le seul but de l’énervé. Parfois, Ava avait l’impression que Rhys était né pour lui pourrir la vie. Quelle autre utilité avait-il après tout ? Ava n’en voyait pas énormément pour ne pas dire pas du tout. La jeune femme pinça ses lèvres avant de reposer son regard sur le jeune homme. « Ton déguisement, c’est en souvenir du bon vieux temps n’est pas ? Lorsque tu étais encore un étudiant sportif. Quel idée d’avoir arrêté, je ne comprends pas… Tu n’as pas l’air de regretter en plus. Tu compte vraiment foutre ta vie en l’air Blythe ? Parce que vraiment, j’ai l’impression que tu es sur la bonne voix. Tu n’es pas très intelligent et tes choix ne sont pas toujours bons mais je dois avouer que là, c’était surement le choix le plus idiot de toute ta vie. Pire encore que le jour où tu as mis du poil à gratter dans mes vêtements, c’est dire… » Ava pensait sincèrement ce qu’elle disait. Rhys avait fait une énorme erreur et bien que normalement, c’était censé lui passer au dessus, elle n’arrivait pas à jouer l’indifférente. Il était de son devoir de lui en parler et pourquoi pas, de le convaincre de reprendre ses etudes… Ava avait l’âme charitable même avec ses ennemis. Elle s’apprêtait à proposer à Rhys de l’aider dans ses cours s’il avait envie de reprendre les cours mais, elle n’en eut pas le temps. En effet, la lumière s’éteignit et aussi idiot que cela puisse paraitre, Ava poussa un petit cri qu’elle espérait discret. Elle savait au fond qu’il s’agissait d’une blague mais le contexte faisait qu’elle avait un tout petit peu peur. Oui, à peine… En fait non, Ava avait toujours été du genre flipette et cette coupure de courant n’arrangeait rien. Elle tenta de reprendre son calme et appela Rhys doucement pour savoir ou il se trouvait. Lorsqu’elle entendit ce cri, elle ne pu rester calme bien longtemps. Un cri horrible. Un cri qui vous fait perdre tout vos moyens. Aya chercha à tâtons Rhys dans l’obscurité et se serra a lui pour ne pas dire se cacha derrière lui. Il avait beau être son pire –ou le meilleur- de ses ennemis, il n’en rester pas moins un homme musclé –sans cervelle mais qu’importe- qui pourrait la protéger. Du moins elle l’espérait. Très vite la lumière revint et le spectacle qui s’offrait à eux était horrifiant. Ava s’agrippa au bras de Rhys car elle ne savait pas s’il s’agissait d’un vrai ou d’un faux corps. Toute ses pensées se mêlaient et elle avait presque envie de faire un retour en arrière pour ne pas se trouver a cet endroit, a ce moment précis. Le corps se balançait légèrement et Ava n’eut pas le courage de prendre la parole ou du moins, le seul mot qu’elle réussit à articuler, fut : « ...Rhys »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TRICK OR TREAT! Jeu 25 Nov 2010 - 22:59

Le ton élevé qu'elle prit lorsqu'elle s'adressa à lui lui fit autant d'effet qu'un moucheron sur l'épaule. Il y était totalement insensible, ayant depuis longtemps été comme vacciné des coups de sang qu'elle pouvait avoir à son égard. Plutôt que de la crainte et de la honte, c'était de l'amusement et une franche moquerie qui le prenaient à chaque fois qu'elle tentait de l'intimider par des remontrances et c'était sans doute à cause de ça qu'elle ne cesserait probablement jamais de l'engueuler. Il est bien connu qu'on adore insulter de tous les noms uniquement les personnes qui s'en fichent comme de l'an grec : voir une personne fondre en larmes sous ses insultes n'est jamais bien drôle (à moins d'être un total psychopathe et même si Rhys l'avait sans doute déjà traité de tarée un million de fois, il ne pensait pas qu'elle était atteinte au point de se réjouir de la douleur d'un autre.) La seule réaction qu'il eut lorsqu'elle critiqua son manque de culture concernant les films d'horreur douteux du siècle précédent fut de se pincer les lèvres et de feinter un air intéressé alors qu'il n'écoutait qu'à moitié ce qu'elle disait. Ce ne fut que le « Je veux bien t'accompagner si tu veux » qui le fit vraiment réagir et un sourire provocateur se dessina sur ses lèvres. Qu'elle l'avoue ou non, c'était une proposition alléchante qu'elle venait de lui faire. Il n'eut pourtant pas l'honneur de s'aventurer sur cette intéressante piste car elle prit les devants en critiquant cette fois son costume à lui. Il était tellement confiant dans sa tenue que ce qu'elle lui dit glissa à ses oreilles comme de simples blah blah rageux. Elle n'avait jamais réussi à rattraper une balle de football américain de sa vie alors évidemment, que Rhys soit un pro de ce sport comme de bien d'autres devait la frustrer au plus haut point. Pleinement conscient que pour elle, tous les domaines où il excellait mieux qu'elle la mettait dans un état de jalousie et de colère intenses, il se contenta de tapoter sur ses deux épaulettes massives avec de grands gestes après qu'elle ait fini d'imiter la pom pom girl, prouvant qu'il encaissait toutes ses critiques. Se plaisant dans son rôle de trublion, il lui répondit avec un grand sourire moqueur. « Tu as raison, c'est moi sous mon plus beau jour. Comme toi dans ce costume. Visiblement, on n'a tous les deux pas bien compris le principe d'Halloween. Triste, n'est-ce pas ? » De toute évidence loin d'être déploré par cette conclusion, Rhys but une deuxième gorgée de sa boisson avant de s'arrêter net et de perdre son sourire provocateur lorsqu'Ava reprit la parole. Ce coup-ci, il aurait préféré qu'elle se taise. Souhaitant sauver les apparences, il posa son verre sur le buffet et soutint son regard sans afficher la moindre honte. Son choix d'interrompre ses études fut fait en son âme et conscience, Ava n'avait strictement rien à lui dire là dessus et encore moins à lui reprocher quoique ce soit. Elle ne savait rien de sa vie, dans le fond, elle ne connaissait même pas les véritables raisons de son abandon alors elle n'avait pas le droit d'insister. Son regard s'était durcit mais pas au point d'être agressif ; à vrai dire, il n'avait jamais réussi à être franchement en colère contre la jeune femme. C'était très souvent l'inverse mais lui ne l'avait jamais vraiment incendié et il ne pensait pas qu'il était seulement capable de le faire. Dans le fond, il faut croire qu'il la respectait trop pour ça. « C'est bon, t'as fini ? Non parce que, tu sais que j'adore t'écouter blablater mais là, tu aurais pu t'abstenir. J'ai arrêté mes études, et après ? Tu devrais être heureuse : plus de concurrence pour toi. Mieux : plus ma présence dans les couloirs à éviter. Tu devrais me féliciter au lieu de faire semblant d'être triste pour moi, ça serait plus facile à gober. » Il ponctua ses mots d'un simple sourire ni heureux, ni éploré. Juste sûr de lui et décidé. Son choix était mûrement réfléchi et de toute façon, le jour où il reconnaîtra qu'Ava a raison n'est pas prêt d'arriver. Il préfèrerait bouffer du sable jusqu'à la fin de ses jours que de devoir avouer que la jeune femme disait vrai. Il n'eut pas la chance de recevoir immédiatement sa réponse puisque que le courant se coupa brusquement, les plongeant dans une obscurité intégrale. Le cri que poussa Ava ne le choqua pas, il savait qu'elle était du genre expressive et il se contenta plutôt de regarder autour de lui, comme à la recherche d'une lueur quelconque vers laquelle trouver des réponses. Mais non, la seule chose qu'il obtint en retour fut la voix d'Ava qui l'appela et il lui répondit, regardant toujours autour d'eux d'un air soucieux. Est-ce que la coupure d'électricité venait de reprendre à Ocean Grove ? « Je suis là, pas de panique. » De toute évidence, ses mots ne suffirent pas à la rassurer. La lumière finit cependant par revenir, accompagnée de cris stridents d'autres invités et du cadavre factice pendu à quelques mètres d'eux. Surpris dans un premier temps, Rhys s'avoua que le tour avait réussi à l'impressionner mais sans doute pas autant qu'à Ava qui venait de se réfugier derrière lui. Un sourire amusé aux lèvres, il se dit qu'à cet instant, la jeune femme ne devait pas avoir à redire sur son costume qui mettait en valeur sa musculature. D'ailleurs, il fut très tenté de la charrier à ce sujet et de rire face à son air terrifié mais quelque chose l'en empêchait. Sans doute la pression tremblante qu'elle effectuait sur son bras. En quelques mots, Rhys comprit que cela aurait été une erreur s'il choisissait de profiter de la situation et il préféra donc la rassurer avant de reprendre les hostilités. Il se retourna donc vers elle, l'attrapa doucement par les épaules et resta dans cette position jusqu'à ce qu'il sentit le corps d'Ava se détendre et son visage retrouver des couleurs. D'une voix douce, il lui dit alors. « C'est bon, c'est fini. C'était juste une farce de plus, tu n'as rien à craindre. » Il eut un tendre sourire à son égard avant de rajouter, une fois qu'il fut sûr que son cœur n'allait pas lâcher. « Si seulement j'avais su plus tôt que tu avais peur du noir, j'aurais pu m'amuser deux fois plus quand on était gosses … »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TRICK OR TREAT! Sam 27 Nov 2010 - 19:16

    Ava fut rassurée lorsque Rhys lui dit qu’il était là. Ce qu’elle pouvait être idiote parfois. Elle savait bien que c’était Halloween et qu’elle devait s’attendre à ce genre de plaisanterie mais voila, il y a des choses qu’on ne contrôle pas et Ava, même si elle y mettait toute sa bonne volonté, ne pouvait contrôler son stress ainsi que sa peur. Elle avait toujours été ainsi, depuis son plus jeune âge et plus elle grandissait, plus cela empirait. Elle voulait avoir le contrôle, elle avait la sensation parfois, de tout tenir entre ses mains, que tout allait bien, mais son caractère la ramenait bien vite à la réalité. Excessive, stressé à longueur de journée, expressive. Elle ne pouvait pas nier que ces défauts étaient un gros frein à sa vie. Elle se laissait très souvent envahir par ses émotions et ne pouvait plus agir sans qu’on la remette sur les rails. Lorsqu’elle avait le sentiment que tout lui échapper, que tout couler entre ses doigts, elle était crispée. Oui, Ava ne pouvait plus rien faire car la peur l’en empêcher. Et pourtant, elle faisait de son mieux pour lutter contre ça. Vraiment, elle voulait se défaire de ce stress qui foutait sa vie en l’air, ses projets, mais ce n’était pas si facile. Ava se sentait si petite derrière Rhys. C’était à la fois terrifiant et insupportable pour elle. Insupportable parce qu’elle n’était pas censée avoir besoin de lui ni de qui que se soit d’ailleurs. Ava refusait en temps normal de dépendre d’autre personne. Elle estimait qu’elle s’auto-suffisait. Il ne s’agissait pas d’orgueil mal placé, mais presque. Disons plutôt, qu’elle ne supportait pas cette idée. Elle avait du grandir seule, se débrouiller seule et la seule personne sur qui elle avait le sentiment de pouvoir compter, c’était elle ! Certes, son père avait était là et elle l’aimait plus que tout, elle l’adorait mais un père ce n’est jamais pareil qu’une mère. Une mère sait tout. Une mère comprend tout. Ava avait du faire face a de nombreuse épreuve plus ou moins dures dans sa vie et elle les avait surmonté seule, il n’y avait pas de raison pour que cela change aujourd’hui. Perdue dans ses pensées, il fut quelques secondes à Ava pour revenir à la réalité. Rhys était face à elle, ses mains posés sur ses épaules. Ava déglutit difficilement en l’écoutant. Ce corps, elle aurait juré qu’il était vrai ! Si Rhys n’avait pas était là, dieu seul sait ce qu’il lui aurait arrivé. Elle devait bien lui reconnaitre ça au moins, il avait était là et n’avait pas sauté sur l’occasion pour le blesser avec leur petite guerre stupide. Rhys était si gentil avec elle qu’Ava commençait à se méfier. Elle n’était pas habiter a voir son pire ennemi se comporter de la sorte. Bon, d’accord, elle avait eut peur à cause de l’effet de surprise et après ? Elle trouvait son comportement bizarre et alors qu’il reprenait la parole, Ava fronça les sourcils pour se dégager de son étreinte. Apparemment, les choses revenaient à la normal. « Mais Put*** ! Quel opportuniste. La lumière s’éteint deux secondes et tu te sens obligé de me coller, je ne savais pas que je te faisais tant d’effets … Je suis peut être une ‘sorcière’ mais j’ai l’impression que ça te plais ». De cette façon, Ava était sur de ne plus revenir sur le sujet. Elle allait peut être l’énerver ou le faire rire mais qu’importe, l’essentiel, c’était qu’il ne revienne pas sur ses faiblesses. Sur sa peur, ou plutôt ses peurs. « Juste pour info… Je n’ai pas peur du noir, et te fais pas de films, t’as jamais rien pu me faire quand on était gosses jusqu'à aujourd’hui. Ce n’est pas parce que tu aurais fait une pseudo-découverte que ça aurait changé grand-chose. » ajouta-t-elle. Ava souffla bruyamment en regardant autours d’elle et finit par lâcher, comme ça, sans que Rhys ne puisse s’y attendre. « Je ne fais pas semblant… » En voyant le regard interrogateur du jeune homme, elle s’empressa d’ajouter en plantant son regard dans le sien. Je ne fais pas semblant de ‘m’inquiéter pour toi’. Si personne ne te le dis, c’est de mon devoir de le faire. Ton choix d’arrêter tes études est stupide. TU ES stupide Rhys. C’est du gâchis. Bon… Soyons clair, tu n’es pas le meilleur étudiant que j’ai connu hein […] » Hors de question de lui faire un compliment, il ne fallait pas non plus abuser « Mais tu as des capacité et je trouve ça juste dommage. Je ne peux pas faire partie des gens qui te regarde les bras croisé sans rien dire. Et puis, qui va bien pouvoir te remplacer ? Je te déteste, mais la fac sans toi, c’est tout de suite moins amusant. » Ava n’en revenait pas de ce qu’elle venait de dire. C’était sûrement la première et dernière fois qu’elle baisserait les armes. Elle avait beau dire tout un tas de choses horrible a propos de Rhys, il restait SON Rhys. Il n’y avait qu’elle qui avait le droit de se moquer de lui, c’était ainsi. Le fait qu’il arrête ses études de cette façon faisait parler les gens et Ava ne l’acceptait pas tellement. C’était un peu comme sa propriété. Ava s’attendait a une réflexion, ou une blague pour changer de sujet, mais ce qui était sure, c’est qu’elle était décidé de tout faire pour convaincre Rhys de revenir à la fac. Oui, elle venait de prendre cette décision seule et au moment même ou elle parlait avec lui. Elle savait que ça n’allait pas être une mince affaire, mais elle avait confiance en elle et… en lui. Ava voulu ajouter des tas et des tas d’arguments à son discours mains quelque chose l’en empêcha. En effet, des sirènes de police se mirent à retentir. Ava cru d’abord à une blague mais non. Les voitures de police étaient bel et bien à l’extérieur et elle encerclées le domicile des Morercci.

    « MEREDITH ET MARC MORECCI. SORTEZ LES MAINS AU DESSUS DE VOS TÊTES, LA MAISON EST CERNÉE. »

    Ava prise de panique regarda tout autour d’elle. Elle ne pouvait plus bouger. Une fois de plus, la peur agissait sur elle. Prise de spasmes, elle faisait de son mieux pour bien respirer. Ava était terrifié et la grosse citrouille prenant feu, qu’elle apercevait dans la cuisine n’arrangeait rien. Elle chercha Rhys du regard lorsque soudain, Marc Morreci arriva en trombe dans le salon. Il était si près d’eux. Ava croisa son regard et sentit son sang se glacer. Pour la première fois depuis qu’il avait emménagé à Ocean Groove, elle voyait à quel point il était effrayant. La lueur qui brillait dans ses yeux la terrifié. Marc Morreci était un assassin, un fou et ce qu’il sortit de son buffet ne permettait plus aucun doute ! Ava sentit tout son corps trembler à la simple vue de cette arme qu’il tenait dans sa main. Est-ce qu’il allait tous les tuer ? Est-ce qu’il allait tirer sur les policiers ? Tous un tas de question traversèrent son esprit. Elle avait l’impression d’être au ralentit et le fait de voir cet homme à seulement quelque mettre d’elle ne l’aidait pas. Ava avait peur. Elle avait tellement peur que le simple fait de bouger lui semblé impossible. Une fois encore, c’est Rhys qui l’aida. En effet, elle le sentit prendre sa main pour profiter de la panique générale et l’éloigner de tout cela. Tout le monde souhaitait sortir et la panique de tous les invités les forcer à se marcher dessus, à se bousculer… Marc attrapa Meaghan sous le regard impuissant de tous les autres habitants à moitié drogué ou encore terrifié. Ava savait que si Rhys n’était pas intervenue, elle aurait put être à sa place. Les larmes coulées le long de ses joues alors que Marc s’avançait avec Meagan en otage, son arme pointée sur la tempe de la jeune femme en direction de la porte d’entrée. Ava plaqua une main sur sa bouche pour étouffer un cri et ferma les yeux lorsqu’elle entendit un coup de feu retentir. Elle ne pouvait pas voir ça, c’était au dessus de ses forces… Et pourtant, ce soir, c’était un homme dangereux qui venait de mourir. Un meurtrier. Un homme auquel on sourit chaque maton en allant récupérer son journal sans pour autant se douter que, l’un de ses plaisir et de tuer. Oui, un simple Homme. Un Homme car au fond, de tous les animaux, l'homme est le seul faisant preuve de cruauté. Il est le seul capable d'infliger de la douleur juste pour le plaisir de le faire. Ava sentit Rhys l’éloigner de tout cela pour tenter de sortir de cette maison. Finalement, Ava détestait Halloween.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: TRICK OR TREAT!

Revenir en haut Aller en bas
 

TRICK OR TREAT!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Maison des Morecci. 3066, Apple Road-