AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 “ behind a mask every secrets aren't protected. ” CASSANDRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jemima Eason
too weird to live, too weird to die.
avatar

♦ Posts : 3333
Multinicks : teza, georgie, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : dating Remus (more like fangirling over Mumus as she says)
Address : #15 bilberry residence
Job/Studies : saleswoman in the grocer's shop - musician by night (street magician sometimes)
Quote : I shouldn’t be the superhero’s girlfriend, I should be the superhero.
Activité(s) de quartier : laughter therapy.


HALL OF FAME
To Do List: set three more alarms so i won't be late at work again, to take Schwarzy for a walk, buy flowers for the apartment, get drinks with harley.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ■ ■ ] ; joe - remus - lori - vesper - priam

Message(#) Sujet: “ behind a mask every secrets aren't protected. ” CASSANDRE Lun 1 Nov 2010 - 15:37



→ BEHIND A MASK EVERY SECRETS AREN'T PROTECTED.
cassandre ainsworth and billy johnson


Une tasse à café dans les mains, Billy observait les mouvements autour d’elle depuis le pont de sa péniche. Elle n’avait toujours pas daigné revenir à Ocean Grove, bien que la date qu’elle s’était fixée approchait à grand pas. Mais perdue dans ses plans machiavéliques elle en avait presque perdue la notion du temps. Ce fut en voyant une petite fille déguisée en momie réclamer des bonbons qu’elle réalisa la date d’aujourd’hui. Casey et Brody -séparément- lui avait pourtant rappelé à plusieurs reprises, lui parlant du changement d’organisateur et pour cause la vieille Townsend était décédée, ce qui ne traumatisait personne apparemment. Problème ? Elle n’avait rien prévu, si elle avait décidée de s’y rendre comme chaque année, aimant excessivement Halloween, elle détestait l’idée de se montrer aussi peu originale, ses costumes redoublant d’ordinaire d’originalités. Elle devrait faire avec ce qui se présenterait. Sautant dans une douche elle enfila une paire de jeans et le premier t-shirt qui se présentait, direction les boutiques. Plus de trois heures et elle n’avait rien trouvé de transcendant, il ne restait plus rien et ce n’était finalement pas surprenant. Elle prit finalement ce qui restait, à savoir un masque -ravissant soit dit en passant. De retour chez elle, dépitée de se présenter à Ocean Grove un 31 octobre si ordinairement vêtue, elle prit quand même le soin d’être la plus élégante possible, n’ayant rien laissé au hasard. Fin prête, elle héla un taxi - n’ayant toujours pas son permis hors de question de s’y rendre à vélo - direction ce quartier résidentiel qui lui manquait plus qu’elle ne l’aurait cru.
3066 Apple Road, demeure des Morecci, elle n’avait jamais eut l’occasion de faire leur connaissance, étrange que des nouveaux venu reprennent la tradition anciennement tenue par Penny, cette pauvre femme savait comment organiser une soirée effrayante. La blondinette était quelque peu blasée trouvant tout en dessous de ce qu’aurait fait la vieille dame, non pas qu’elle soit sentimentale, mais en ce jour elle regrettait d’avoir quitté le quartier, elle aurait fait bien mieux c’était évident … Néanmoins impressionnée par le décors terrifiant elle ne l’avouerait pas. Très vite accueillit par se couple de mariés décédés, elle se sentit un peu honteuse de débarquer aussi simplement vêtue, mais bon, elle n’allait tout de même pas ruminer la question indéfiniment. Plantée au beau milieu de la pièce elle remarqua très vite plusieurs voisins et amis. Première chose qui attira son attention, un jeune homme vraiment très peu habillé, son costume n’avait pas du lui couter un bras au moins. Mais lorsqu’elle s’y attarda un peu plus elle se rendit compte que cet homme en tenu d’Adam n’était autre que Brody ! Ouvrant de gros yeux, bouche bée, elle ne le savait pas exhibitionniste, le plus irritant étant le troupeau de gourdes qui gloussaient en le voyant passer, ceci dit, c‘était tout à fait compréhensible. Même si elle s’apprêtait à lui faire la crise du siècle, un nouveau « couple » fit son entré, un quaterback et une cheerleader amochés ils avaient soignés les détails. Rhys Blythe et évidemment Casey, si elle aurait voulu une seconde fois faire sa petite crise, son regard s’orienta d’avantage sur la tenue de la jeune femme. Soulignant parfaitement les courbes de sa petite amie, instantanément un sourire illumina ses traits. Il lui fallait trouver un prétexte pour capter toute l’attention de la jeune femme. S’approchant vivement des deux colocataires, elle laisserait faire son sens de l’improvisation. « Mais que c’est chou vous êtes même assortit. Casey il faut que je te dise quelque chose c’est d’une importance capitale ! » Appuyant sur ses derniers mots, elle se saisit de sa main sans attendre son accord et lança à l’adresse de Blythe « FOREVER ALONE! » elle était prête à parier qu’il savait déjà mieux que Casey ce que Billy s’apprêtait à lui dire .. Autrement dit, rien. L’entrainant à l’étage, elle n’arrêtait pas de baragouiner des « tu ne devineras jamais ce qu’elle m’a dit. » ou encore des « non mais je te jure tu vas halluciné quand je t’aurais tout raconté. » Et oui il fallait brouiller les pistes, et les miss paranoïaques avaient l’habitude à force de pratique. Arrivée à l’étage, elle eut la chance au bout du second essaie de tomber sur une chambre libre. Entrainant sa petite amie à l’intérieur, elle referma rapidement la porte derrière elles. Immédiatement, son sourire s’élargit de plus belle, s’approchant très vite de Casey, elle l’attira à elle en posant délicatement ses mains sur ses hanches avant de l’embrasser avec passion. « Je pouvais pas te laisser à la vue de tous comme ça, c’était plus possible. » Lui dit-elle en souriant tandis qu’elle se régalait toujours autant de la beauté de la jeune femme, mesurant réellement la chance qu’elle avait.




_________________

so when i'm ready to be bolder and (my cuts have healed with time), comfort will rest on my shoulder and i'll (bury my future behind).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13530-xx-could-hug-you-to-death http://www.filthy-secret.com/t12264-journal-de-bord-de-jemima-eason
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: “ behind a mask every secrets aren't protected. ” CASSANDRE Sam 6 Nov 2010 - 3:31

Difficile de passer outre la fête d’Halloween dans un quartier où tout ce que l’on voit sont les diverses citrouilles et décorations en tout genre. Cassandre avait chargé sa gouvernante ainsi qu’une décoratrice pour habiller l’extérieur de sa maison. Elle aimait cette fête mais elle n’avait clairement pas le temps pour se perdre dans les toiles d’araignées. Elle ne souhaitait pas non plus être l’une des seules résidentes à ne pas suivre la tradition. Rhys, son colocataire, semblait à la fois ravi et indifférent face à l’effervescence du quartier ces derniers jours jusqu’au fameux 31 octobre. Casey avait tant à gérer avec son agence, maintenant qu’elle était enfin à sa tête, qu’elle avait l’impression que ses journées passaient beaucoup trop vite. Pourtant c’était toujours la même rengaine. Elle se levait, se rendait à son QG puis revenait et se couchait. Rien de bien passionnant. Parfois elle se permettait de rendre visite à Billy mais ce n’était pas aussi souvent qu’elle l’aurait souhaité. Elle n’avait jamais imaginé à quel point c’était prenant de gérer une agence de mannequin de manière officielle. Mais elle était bien trop fière et heureuse pour se plaindre de quoique ce soit. Elle avait attendu ce moment depuis si longtemps, qu’elle avait encore du mal à le réaliser. Et puis, quand du temps libre se présentait, elle discutait déguisement avec Rhys. Jusque là, ils n’avaient pas imaginé s’accorder mais au final, ils avaient trouvé l’idée intéressante. C’est ce qui expliqua leur tenue lorsqu’ils pénétrèrent dans la demeure des Morecci. La jeune blondinette avait d’ailleurs bien apprécié l’investissement dont ils avaient fait preuve même si la malheureuse disparition de madame Townsend était regrettable. Cassandre la connaissait, comme beaucoup à Ocean Grove, mais elle l’avait beaucoup aimé de son vivant. C’était une chouette vieille dame qui ne faisait absolument pas son âge mentalement. Néanmoins, elle ne pouvait nier que ces nouveaux venus dans le quartier avaient très bien bossé pour que leur soirée soit parfaite. Après quelques farces jugées très marrantes par son colocataire, ils passèrent les portes ; lui en quaterback et elle en charmante cheerleader qui avaient dû passer un sale quart d’heure vu les « blessures » sur leur corps. Cassandre était tout particulièrement fière de son choix pour l’occasion. La belle observa attentivement les alentours, certains regards se posèrent sur eux tandis que d’autres se perdaient à contempler les décorations. Que cela soit en extérieur ou en intérieur, elle avait l’impression d’être dans la maison de l’horreur. C’est alors qu’un visage familier s’approcha d’elle et de Rhys. « Mais que c’est chou vous êtes même assortit. Casey il faut que je te dise quelque chose c’est d’une importance capitale ! » Cassandre se mit à rire, secouant légèrement ses pompoms mais elle ne trouva pas même le temps de dire quoique ce soit que Billy attrapa son bras pour l’éloigner de Rhys. Casey se tourna vers lui, il les salua d’un geste de la main avant de partir de son côté. Elle suivit sa dite « meilleure amie » sans émettre une quelconque objection, fronçant les sourcils de ci et de là. Elle ne comprenait pas du tout où Billy voulait en venir mais elle ne tarderait pas à le savoir. Elles se retrouvèrent à l’étage supérieur de la maison puis dans une pièce qui ressemblait à une chambre. Billy referma la porte derrière elle et toujours aussi rapidement, s’empara des lèvres de Cassandre, agréablement surprise. Bien évidemment, elle lui rendit son baiser, déposant à son tour ses mains sur les hanches de la magnifique demoiselle. Billy s’était montrée si réactive que Casey n’avait pas réellement eu le temps de bien l’observer. Elle était resplendissante, comme à son habitude. « Je suis ravie de voir que mon déguisement à son petit effet. » lança-t-elle sur un ton enjoué, presque hautain en levant la tête fièrement. D’une main, elle caressa la joue de Billy. « J’espère que tu n’étais pas jalouse de Rhys. S’il y a bien une personne que tu ne dois pas craindre, c’est bien lui. Et Ozzie… et tous les autres hommes d’ailleurs. » Elle fronça les sourcils puis se mit à rire. « Quand est-ce que tu penses revenir à Ocean Grove ? Ça me manque de ne plus te voir comme avant. Même si l’idée que tu puisses vivre avec ce Brody ne m’emplit pas de joie. » Elle leva les yeux au ciel rien qu’à l’énoncer de ce prénom, dont sa première rencontre avec lui avait été tout sauf un bon souvenir. En revanche, elle n’était pas décidée à démarrer une dispute avec Billy, là n’était pas du tout son but. Elle se chargea d’enchainer sur un autre sujet. « Ces Morecci ont fait un sacré boulot, c’est presque aussi flippant que chez Penny. C’est bien à Halloween que l’on peut se rendre compte à quel point les gens sont cinglés. » Elle se mit de nouveau à rire, visiblement de très bonne humeur pour une soirée fêtant les morts et les monstres en tout genre. Elle déposa un bref baiser sur les lèvres de sa moitié puis se détacha d’elle pour regarder les photos qui trônaient sur une commode.


Dernière édition par Cassandre Ainsworth le Dim 21 Nov 2010 - 15:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jemima Eason
too weird to live, too weird to die.
avatar

♦ Posts : 3333
Multinicks : teza, georgie, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : dating Remus (more like fangirling over Mumus as she says)
Address : #15 bilberry residence
Job/Studies : saleswoman in the grocer's shop - musician by night (street magician sometimes)
Quote : I shouldn’t be the superhero’s girlfriend, I should be the superhero.
Activité(s) de quartier : laughter therapy.


HALL OF FAME
To Do List: set three more alarms so i won't be late at work again, to take Schwarzy for a walk, buy flowers for the apartment, get drinks with harley.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ■ ■ ] ; joe - remus - lori - vesper - priam

Message(#) Sujet: Re: “ behind a mask every secrets aren't protected. ” CASSANDRE Mer 17 Nov 2010 - 17:27



Ces derniers temps, les moments avec Casey se faisaient bien plus rare. Si Billy ne travaillait plus et semblait se reposer sur ses lauriers -bien qu’elle était bien loin de l’inactivité- en revanche sa petite-amie non officielle, croulait sous l’immense charge de travail que représentait la direction de son agence. La jeune femme avait bien sur songé à ce que serait leur relation une fois qu’elle aurait eu ce qu’elle souhaitait tant, mais elle n’était plus d’humeur à ronchonner à propos de son travail. Elle était avant tout fière de la jeune femme, elle avait écouté son ambition jusqu’au bout et ce fut payant. De même elle avait fini par admettre qu’elle n’avait pas tord au sujet de leur relation secrète, ça pouvait être pesant, mais ça avait aussi quelque chose d’amusant et d’excitant. Redoubler ainsi d’inventivité pour avoir un peu de temps à partager avec la jeune femme rendait leur relation surprenante. Pour une femme comme elle qui aimait l’imprévisible, le changement, ce quotidien ne pouvait que lui convenir finalement. Certes il lui avait fallut beaucoup trop de temps pour admettre ses tords, mais c’était plus fort qu’elle, trop passionnelle pour tolérer d’être éloigner trop longtemps de sa moitié. Dernièrement elle prenait d’autant plus sur elle, qu’elle avait elle-même quitté Ocean Grove, réduisant ainsi les possibilités de visites entre ce couple officieux. Ainsi il était important de saisir les occasions comme celle-ci. Aux yeux des autres et surtout du voisinage qu’elles côtoyaient plus ou moins régulièrement, elles étaient des meilleures amies. Bien sur il y avait certaines personnes au courant de la supercherie ou s’en doutait tout du moins. Comme Rhys qui ne pouvait pas être aussi aveugle en vivant avec Casey et supportant ainsi les intrusions de Billy et ses petites allusions. Connaissant même le phénomène, elle se doutait que ça l’enchanterait plus que ça ne le choquerait. Mais cette maison était aussi pleine de voyeurs, de personnes médisantes et mesquines qui n’hésiteraient pas à se montrer odieux avec elles, s’ils apprenaient. Il était donc préférable de l’entrainer dans un endroit plus tranquille où elles n’auraient plus à craindre les regards des autres. Appréciant finalement de retrouver sa délicieuse petite-amie, l’éloignement pouvait aussi avoir du bon, rendant les retrouvailles encore plus agréable, même si évidement ce « manque » pouvait être redoutable à la limite du supportable. L’observant avec attention le regard lumineux, ses mains encerclant les hanches de la blondinette, elle ne put s’empêcher de sourire à sa remarque. Quoiqu’elle fasse Casey était irrésistible à ses yeux, le savant mélange de sa beauté naturelle, son visage d’ange contrastant à merveille avec sa personnalité explosive. « J’espère que tu n’étais pas jalouse de Rhys. S’il y a bien une personne que tu ne dois pas craindre, c’est bien lui. Et Ozzie… et tous les autres hommes d’ailleurs. » elle se mit à rire instantanément se joignant ainsi à la jeune femme. De nature jalouse, c’était parfois plus fort qu’elle, mais si elle était ne craignait plus le colocataire de la jeune femme. Quand bien même il était un homme séduisant, encore faudrait-il être attiré par les hommes, qui plus est par le profil Ken en surdose de stéroïdes. Ozzie ? Non plus, trop maigrelet, quoiqu’il avait un côté garce qui pouvait plaire à Casey, ce qui expliquait leur amitié ceci dit. Mais il avait quelque chose en trop, et puis il craignait beaucoup trop la jeune femme, non elle ne pouvait pas les jalouser, plus maintenant en tout cas. « La seule chose que j’envie à Blythe c’est de vivre avec toi. En dehors de ça, je suis bien plus chanceuse que lui et Ozzie réunit. » levant le menton fièrement une petite expression amusé tintant son regard. Bien vite la jeune femme l’interrogea sur un possible retour chez elle. Tandis que Billy était convaincue que son éloignement lui avait été bénéfique, bien qu’elle n’était pas du genre à broyer du noir, elle était incontestablement de bonne humeur, de nouveau sûr d’elle et surtout très positive. Mais aujourd’hui, elle était consciente qu’elle s’était donnée assez de temps et que sa maison tout autant que ses habitudes -comme rendre visite à la jeune femme plus facilement et plus régulièrement- lui manquaient beaucoup. Et évidement, revenir à OG, impliquait une nouvelle colocation, et elle ne pouvait blâmer Casey de ne pas le voir sous un très bon œil, après tout, Brody était son ex et tout premier amour. Si pour Billy ça ne représentait pas le moindre risque, elle comprenait que pour sa petite-amie ce soit plus difficile à accepter. « Et bien je pensais revenir après Halloween et étant donné que c’est ce soir, je devrais revenir très bientôt. Et puis pour Brody, tu n’as pas de soucis à te faire .. » Même si elle accompagnait ses paroles d’un sourire rassurant, elle ne se leurrait pas, difficile de ne pas penser à ce qui pourrait se passer lorsque des ex cohabitent, même si les intentions de Billy étaient réellement innocentes. Mais elle saisit pourtant l’occasion qu’elle lui donnait pour changer de sujet, parler de leurs hôtes était un sujet plus vague et qui au moins éviterait soigneusement une éventuelle dispute. « C’est vrai qu’ils ont assuré, il faut bien l’avouer. C’est presque dommage que l’électricité soit revenue dans le coin ça aurait donné une ambiance encore plus flippante à la soirée. Quoique, dans le noir, entourée des cinglées du quartier .. Je me demande si OG n’est pas un asile déguisé finalement. » Riant à sa propre remarque, pour elle, il était évident qu’il n’y avait pas seulement en l’occasion d’Halloween que les habitants laissaient leur folie prendre le dessus. Pensant très vite à Jovan, elle s’empressa de chasser ses pensées de son esprit, inutile d’avoir de sombres souvenirs en tête ce soir. L’observant tandis qu’elle s’éloignait, elle rejoignit quant à elle, le grand lit qui trônait en évidence dans cette chambre. S’asseyant au bord testant légèrement le matelas comme dans un réflex, avant de se laisser tomber en arrière et de finalement s’allonger, étirant ses bras et observant le plafond. « Et d‘ailleurs, plutôt glauq.. » A peine eut-elle commencé sa phrase, que la pièce fut plongée dans le noir totale et en vue des exclamations provenant de l’étage inférieur elle devina facilement que ce n’était pas l’ampoule de cette pièce qui avait grillé. « Mince j’ai porté la poisse ! Coupure de courant le retour .. Joie ! »


_________________

so when i'm ready to be bolder and (my cuts have healed with time), comfort will rest on my shoulder and i'll (bury my future behind).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13530-xx-could-hug-you-to-death http://www.filthy-secret.com/t12264-journal-de-bord-de-jemima-eason
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: “ behind a mask every secrets aren't protected. ” CASSANDRE Ven 26 Nov 2010 - 1:24

« Et bien je pensais revenir après Halloween et étant donné que c’est ce soir, je devrais revenir très bientôt. Et puis pour Brody, tu n’as pas de soucis à te faire .. » Voilà une bonne nouvelle, enfin, la première partie de sa phrase en tout cas. Cassandre préféra passer sous silence ses pensées concernant la dernière partie. Elle avait donc fait exprès de lancer un nouveau sujet, cela lui donnait une excuse pour ne pas trop s’engouffrer dans les histoires d’ex. Mine de rien, c’était un réel effort que la blondinette faisait là. Billy, plus que quiconque, savait à quel point sa petite amie pouvait être impulsive et très jalouse. Casey ne voyait donc pas d’un très bon œil l’arrivée surprise de ce Brody dans les parages. Il lui semblait évident qu’elle avait plus de chance de voir Billy s’en aller avec un homme, que dans le cas inverse. Mais il était inutile de se torturer au point d’imaginer le pire, Casey avait confiance en Billy. Elle se contenta donc d’un grand sourire satisfait, elle allait enfin pouvoir revoir sa petite amie comme elle le désirait ; c’était le principal. « C’est vrai qu’ils ont assuré, il faut bien l’avouer. C’est presque dommage que l’électricité soit revenue dans le coin ça aurait donné une ambiance encore plus flippante à la soirée. Quoique, dans le noir, entourée des cinglées du quartier .. Je me demande si OG n’est pas un asile déguisé finalement. » Elle acquiesça d’un geste de la tête, quittant doucement des yeux les photos qu’elle regardait toujours sur la commode. La pièce en elle-même avait ce petit côté sinistre tant la décoration laissait un peu à désirer. Elle se rapprocha alors du lit, où Billy s’était installée. Cassandre s’apprêtait à faire de même, écoutant toujours sa belle lorsque sa voix s’éteignit d’un coup et que Casey resta comme figée. La lumière venait de s’éteindre, la coupure de courant était-elle donc de retour ? « Mince j’ai porté la poisse ! Coupure de courant le retour .. Joie ! » Ne pouvant s’empêcher de rire, Cassandre finit par calmer son cœur qui s’était emballé par la surprise et se lança sur le lit en faisant attention de ne pas écraser Billy. Grâce à la fine lueur de la lune qui traversait la fenêtre, Cassandre n’eut aucun mal à apercevoir les formes de sa compagne. Elle profita d’être plongée dans le noir pour déposer un baiser sur la joue, puis dans le cou de Billy. Sa main, quant à elle, parcourait tendrement et avec douceur le bras de sa moitié. « Je trouve qu’au contraire, c’est un bon coup du sort. » Même si elles n’étaient clairement pas en sécurité, même dans une autre pièce que tous les autres invités, Casey se sentait d’humeur joueuse et taquine. Sans doute que le fait de ne pas être auprès de Billy autant qu’elle le voulait était un facteur de son comportement. Les choses auraient pu aller bien plus loin si seulement elles n’avaient pas été interrompues par la lumière de nouveau là et – surtout- des cris à vous glacer le sang. Casey se releva d’un bond, apparemment suivie de Billy. « Tu as entendu toi aussi ? C’est pas mon imagination qui me fait des tours ? » s’assura Casey auprès de sa petite amie. Elle s’avança vers la porte, les mains bien devant pour ne pas entrer dans un meuble. Elle tourna la poignée, le couloir bien illuminé était vide. Casey jeta un coup d’œil à Billy et continua son avancée. Arrivée en haut de l’escalier, elle ne vit pas la scène qui avait fait hurler quelques personnes mais apparemment ce n’était rien de grave, juste une blague des Morecci. Tout le monde avait le sourire aux lèvres, d’autres tentaient de reprendre leur souffle. « Aucun mort, rien à signaler. » lança Cassandre en haussant des épaules. Elle ne perdit pas une seconde pour attraper la main de Billy et repartir vers la chambre où elles se trouvaient quelques secondes auparavant. Comme aimant jouer avec le feu, elle embrassa aussitôt Billy une fois la porte fermée derrière elles. La poussant à se diriger vers le lit, elles y tombèrent doucement, enlacées amoureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Jemima Eason
too weird to live, too weird to die.
avatar

♦ Posts : 3333
Multinicks : teza, georgie, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : dating Remus (more like fangirling over Mumus as she says)
Address : #15 bilberry residence
Job/Studies : saleswoman in the grocer's shop - musician by night (street magician sometimes)
Quote : I shouldn’t be the superhero’s girlfriend, I should be the superhero.
Activité(s) de quartier : laughter therapy.


HALL OF FAME
To Do List: set three more alarms so i won't be late at work again, to take Schwarzy for a walk, buy flowers for the apartment, get drinks with harley.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ■ ■ ] ; joe - remus - lori - vesper - priam

Message(#) Sujet: Re: “ behind a mask every secrets aren't protected. ” CASSANDRE Dim 28 Nov 2010 - 16:27



L’obscurité aurait put être inquiétante si seulement elle n’était pas en agréable compagnie. Les moments d’intimité avec sa petite-amie devenaient plus difficile à retrouver de par son éloignement. C’était en quelque sorte de sa faute, mais elle bénissait cette soudaine panne de courant, qu’elle soit volontaire ou non. Sur le moment, la surprise l’avait emporté sur le reste, et un sentiment de curiosité pimentait ses pensées. Se demandant alors si ce n’était que le fruit du hasard, ou s’il s’agissait d’une petite blague, après tout, c’était Halloween, ce couple macabre avait peut être décidé de mettre les bouchées doubles. Mais bien vite, Casey sut comment orienter les pensées de la jeune femme, vers tout autre chose .. Se laissant alors bercer par les caresses et les baisers de sa moitié. Acquiesçant à sa remarque, elle ne tarda pas à y répondre, en imitant ses gestes. Une inquiétude subsistait toujours dans son esprit, elles étaient tout deux dans une maison pleine à craquer, le risque n’était pas au niveau zéro comme cela pourrait l’être chez l’une ou l’autre. Mais Casey prenait les devants, c’était comme lui chuchoter implicitement, l’autorisation de s’amuser, d’ignorer le lieu où elles se trouvaient, et profiter simplement d’être ensemble. Elle se laissa alors porter par l’ambiance intime qu’avait instauré sa moitié, l’embrassant avec fièvre, elle fut pourtant freinée dans ses gestes lorsque la lumière se ralluma. Mais ce fut avant toute chose des cris venant de la pièce principale qui la stoppa net. Se redressant vivement en écho à Cassandre « Non, j’ai entendu aussi .. » Lui dit-elle avant de surenchérir surement dans le but de détendre l’atmosphère qui était soudainement devenu pesante « Si tu avais ce genre d’hallucination auditive lorsque l’on est ensemble, j’commencerai à avoir un peu peur ceci-dit. » souriante, elle reprit pourtant une expression bien plus sérieuse, tandis qu’elle lui emboitait le pas, afin de découvrir ce qui avait provoqué une telle réaction parmi les convives. Mais une fois arrivées en haut de l’escalier, elles avaient beau regarder partout, rien ne leur permettait de comprendre. Qu’importe, les invités semblaient souriants, et la « crise » était passée, ce n’était probablement qu’une farce des Morecci. Une petite blague, que Casey semblait bien décidé à oublier très vite. Entrainant Billy dans la chambre dans laquelle elles se trouvaient quelques secondes avant. Prise alors par surprise, l’Australienne, ne s’attendait pas à ce que sa petite-amie reprenne les choses là où elles s’en étaient arrêtées. D’ordinaire très prudente à la limite de la paranoïa, ce soir elle semblait beaucoup plus joueuse et décontractée. Bien que Billy partageait à présent les mêmes craintes qu’elle, elle ne pouvait s’empêcher d’apprécier ce changement de comportement. Ivre de la douce odeur de sa moitié, Billy se laissa emporter. Inversant alors la position, elle put contempler le visage angélique de sa petite amie avant de déposer des baisers le long de son cou descendant doucement jusqu’à sa clavicule. Profitant de sa tenue légère pour parcourir avec tendresse la cuisse faussement blessée de la cheerleader d’un soir. Elle l’embrassait plus passionnément que jamais, s’était laissée prendre au jeu, l’adrénaline, le risque, et surtout le manque, elle était comme hors de contrôle et ne pensait plus de façon rationnelle. C’était sans doute le risque de trop, ignorant complètement l’agitation qui régnait en bas, n’étant à présent qu’un bourdonnement en fond sonore, en revanche elle entendit très bien ce « clic » plus que familier. S’arrêtant brusquement et reportant son attention vers l’origine du bruit, elle constata avec effroi ce qui venait de se produire .. Le jeune homme qui se tenait dans l’encadrement de la porte tenait fermement son téléphone portable en direction des deux jeunes femmes. Un sourire malsain aux lèvres. Billy se serait volontiers jeté sur lui pour exploser ce téléphone contre l’un des murs, mais elle se sentit d’avantage coupable pour Casey. En réalité la peur l’avait soudainement paralysé, tandis qu’elle restait persuadée que tout était de sa faute. Se demandant ce qui pouvait alors se passer dans la tête de sa petite-amie, qui ne le serait peut être plus après cette soirée, où son secret menaçait d’exploser aux yeux de tous …


_________________

so when i'm ready to be bolder and (my cuts have healed with time), comfort will rest on my shoulder and i'll (bury my future behind).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13530-xx-could-hug-you-to-death http://www.filthy-secret.com/t12264-journal-de-bord-de-jemima-eason
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: “ behind a mask every secrets aren't protected. ” CASSANDRE Mar 30 Nov 2010 - 14:40

Si Cassandre se permettait un tel écart dans son code de conduite en public, c’était bien sûr parce qu’elle ne pouvait résister à l’appel de tenir entre ses bras sa petite amie. C’était risqué, entre règle générale elle ne serait pas même restée aussi longtemps dans une pièce close avec Billy avec une bonne partie des voisins de l’autre côté de la porte. Néanmoins, elle savait qu’ils étaient tous bien trop occupés avec cette soirée d’halloween et espionner était certainement la dernière chose qu’ils pouvaient faire. Elle se disait alors qu’être imprévisible ne leur ferait pas de mal. Dès lors qu’elle touchait de ses doigts la peau satinée de Billy, elle oubliait tous ses soucis et profitait pleinement de cet instant. Elle savait qu’ensuite, la jeune femme allait devoir repartir pour sa péniche. L’instant était parfait, Casey se perdait dans les caresses et les baisers. Elle en redemandait encore et encore, tant qu’elle ne voulait pas que tout s’arrête. Jamais elle n’aurait imaginé que les choses se dérouleraient de la sorte ici, dans cette maison où apparemment les hôtes étaient un peu bizarres. Ses mains se frayèrent un chemin dans la chevelure blonde de sa moitié, ses jambes s’entrelacèrent aux siennes pour ne plus la quitter d’un millimètre. Elle était bien, et heureuse. Cela n’arrivait que lorsqu’elle se retrouvait avec sa petite-amie, c’était une évidence mais à ce moment même, ce sentiment fut encore plus fort. Elle s’abandonnait petit à petit à Billy, oubliant presque l’endroit dans lequel elles se trouvaient et ce bien être qu’elle éprouvait dans tout son corps s’évapora en une poignée de secondes. Casey n’avait pas entendu la porte s’ouvrir, et encore moins un quelconque bruit. Billy s’arrêta et tourna la tête en direction de la porte. Casey fit de même en intervalle et elle crut sentir son cœur s’arrêter de battre. Tétanisée, muette, elle observait cet homme qui tenait fermement son téléphone portable entre ses mains. Inutile d’imaginer quoique ce soit, la situation paraissait claire, il prenait une photo voire même plusieurs. Le flash était bien allumé et ce sourire sournois sur le visage prouvait que ses intentions n’étaient pas les meilleurs du monde. Cassandre ne réagissait pas. L’homme finit par rire légèrement, adressant un clin d’œil aux jeunes femmes, plus particulièrement à Casey d’ailleurs avant de disparaitre en refermant la porte. Les quelques secondes qui suivirent paraissaient durer des heures, une éternité aux yeux de Casey. Lorsqu’elle entendit plusieurs fois son prénom sortant de la bouche de Billy, elle revint à elle. Elle s’écarta doucement de Billy, quittant ensuite le lit en faisant plusieurs pas vers la commode. Ce n’était pas possible, ce qu’il venait d’arriver ne pouvait pas avoir eu lieu, c’était… Elle était perdue, tentant désespérément de trouver une solution, une excuse, une échappatoire ; en vain. Cet homme aux allures familières – elle semblait certaine de le connaitre mais elle ignorait encore d’où – avait pris des photos d’elle et de Billy dans une position qui en disait long sur leur relation. Et bien sûr, elle n’était pas idiote, elle savait pertinemment qu’il n’avait pas fait cela pour son book personnel, mais bien pour les divulguer. Son pire cauchemar allait donc se produire, il avait même d’ailleurs commencé. Passant ses mains dans ses cheveux tout en se faisant violence pour ne pas pleurer d’angoisse, elle fit pourtant l’effort de se reprendre en main. Billy devait être mal à l’aise aussi. Cassandre se retourna vers sa petite-amie, le visage inquiet. Elle aurait voulu dire quelque chose, n’importe quoi mais ses pensées se bousculaient dans sa tête et aucun mot ne voulait sortir de sa bouche ; elle se contenta de regarder Billy dans les yeux. Elle n’éprouvait pas même l’envie de s’énerver, elle avait surtout envie de s’effondrer mais par fierté et pour éviter que Billy se sente encore plus mal, elle se retint. « Je pense qu’on devrait rester à l’écart l’une de l’autre jusqu’à la fin de la soirée. Je… Je vais trouver une solution. Tout s’arrangera, comme d’habitude. Et puis ces photos ne prouvent rien… Tu verras… » Elle voulait la rassurer, mais c’était davantage elle qu’elle tentait de rassurer. Elle redressa son buste, passa une main sur son costume et s’avança vers la porte. « Je t’appellerai ce soir, après la soirée d’accord ? Pour le moment, on ferait mieux de rejoindre les autres. » Même si la situation ne lui donnait absolument pas envie de sourire, elle n’eut pas de mal à étirer ses lèvres pour Billy avant de disparaitre dans le couloir, le visage crispé. En réalité, elle n’avait aucun plan, aucune idée de comment faire pour arrêter cet homme. Tout ce qu’elle devait faire, était de se rappeler pourquoi il lui disait tant quelque chose. Peut-être qu’ensuite, elle pourrait acheter son silence, ces personnes ne pouvaient être amadoué que par l’argent. Pour l’heure, quelques punch ne pourraient que l’aider un peu.
SUJET TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: “ behind a mask every secrets aren't protected. ” CASSANDRE

Revenir en haut Aller en bas
 

“ behind a mask every secrets aren't protected. ” CASSANDRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Maison des Morecci. 3066, Apple Road-