AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 IRRATIONAL FEAR | DAVEY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: IRRATIONAL FEAR | DAVEY Mar 2 Nov 2010 - 21:00





IRRATIONAL FEAR
Davey Carter & Ella J. Nielson

« Ella Nielson. » murmura-t-elle dans un souffle lorsque la secrétaire lui demanda son nom. En fait, elle avait espéré de tout son coeur que Lawson la déposerait et repartirait comme il était venu, mais c'était mal le connaître. Il s'était bien assuré qu'on la surveille afin qu'elle entre dans ce foutu bureau pour un vaccin dont elle n'avait même pas besoin. « T'es sûre que ça va aller? Je peux rester si tu veux, ce sera pas long... » fit son tuteur en posant une main rassurante sur son épaule, main qu'elle s'empressa d'éviter en reculant d'un pas. « Non, c'est bon. C'est gentil à toi de t'assurer que je puisse pas faire faux bond, mais tu vas être en retard! » Elle appuya ses paroles d'un léger hochement de tête, lui faisant signe de la main de disparaître alors qu'elle tournait les talons pour prendre place dans un siège, la boule au ventre. Elle fut néanmoins rattrapée par son tuteur, qui glissa dans la paume de sa main quelques billets pour le taxi qu'elle prendrait pour rentrer. Lawson avait un rendez-vous important, il l'avait déposée, maintenant elle était suffisamment grande pour gérer le reste toute seule.

Elle avait dû voir une travailleuse sociale quelques jours auparavant et avait malheureusement raté la séance de vaccination à l'école dans l'avant-midi, ce qui laissait un champ vide dans son carnet de santé, qui devait malencontreusement être rempli. Elle n'avait pas avertit Lawson, mais l'infirmière l'avait fait pour elle, ce qui avait évidemment ramené son tuteur dans sa chambre pour lui confirmer son rendez-vous afin de mettre à jour ses vaccins. Ella détestait ça. L'odeur lui donnait des nausées et la vue de l'aiguille la faisait paniquer, ce qui avait le don de la faire contracter son bras au maximum. Le pire, c'était qu'elle n'y était pas allée depuis un moment - la dernière fois remontant à quelques années, lorsqu'elle s'était blessée en vélo et qu'elle avait dû recevoir une piqûre pour le tétanos - ce qui la confortait dans son idée qu'il devait lui manquer plusieurs vaccins. Un, ça passait encore, mais deux ou trois?

Au bord de la crise de nerf, pâle comme un linge, la jeune fille se mordit la lèvre, les mains tremblantes alors qu'elle tentait vainement de les occuper. Ce fut son nom, prononcé par un homme, qui la fit redresser la tête et elle se releva rapidement, esquissant un petit sourire crispé en une moue soudainement effrayée. Elle tenta de respirer calmement alors qu'elle serrait son carnet de vaccination entre ses mains, consciente qu'elle n'aurait eu qu'à l'oublier dans la voiture ou sur sa table de nuit pour qu'elle retourne chez elle bredouille; malheureusement, ça ne suffirait pas à déstabiliser Lawson et elle se doutait bien qu'il s'assurerait que tout était en ordre. Les adultes ne pouvaient donc pas se montrer négligents, parfois?

Poussant un léger soupir alors qu'elle emboîtait le pas à l'infirmier, elle eut une légère hésitation avant de franchir le seuil de la porte du bureau, consciente qu'elle se retrouvait elle-même aux portes de l'enfer. Elle tendit le carnet à l'infirmier alors qu'elle passait une main nerveuse dans ses cheveux. Son regard se posa sur le bureau, où trônait quelques papiers, mais également quelques antiseptiques et une bouteille qui devait sans doute correspondre au vaccin qu'elle devait recevoir et qu'elle avait raté. « Je déteste ça... » murmura-t-elle en faisant un pas de côté. Cette peur irrationnelle des aiguilles lui donnait mal au ventre et elle détestait se retrouver ainsi dans un bureau avec pour seule compagnie un bourreau. Elle ne dit rien, se contentant de jeter un coup d'oeil un peu partout, heureuse d'avoir pensé mettre un chandail à manches longues par dessus son débardeur. Heureusement, comme ça, tant qu'elle ne l'aurait pas enlevé, elle saurait qu'il ne pouvait pas la prendre de court et la piquer de force. Maigre consolation.
Revenir en haut Aller en bas
 

IRRATIONAL FEAR | DAVEY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Alentours :: Baptist Hospital-