AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A friend with weed is better ♠ logan.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: A friend with weed is better ♠ logan. Jeu 11 Nov 2010 - 15:23


lyssandre & logan


Le port de Miami était surement l'endroit de prédilection des personnes qui désiraient être tranquilles pendant plusieurs heures. L'unique bruit qui venait distraire les pensées de Lyssandre était celui des oiseaux & de pas lointains. Pourtant, la jeune femme n'était pas adepte des endroits reposants. Pour oublier ses problèmes, elle préférait plutôt aller travailler ou boire quelques verres. Mais elle avait compris qu'il était inutile de continuer à fuir ses problèmes de cette manière là. Au contraire, ses beuveries ne pouvaient que lui apporter de nouveaux problèmes, & elle n'en avait absolument pas besoin. Elle n'avait pratiquement plus d'argent en banque, & son métier ne lui permettait pas de rembourser les dettes qu'elle avait accumulé depuis son arrivée à Ocean Grove. C'est pourquoi depuis plusieurs mois déjà, la jeune femme avait décidé de fréquenter le milieu de la drogue. &, heureusement pour elle, elle n'était pas nouvelle dans ce milieu puisque son adolescence n'avait pas été exemplaire. A quatorze ou quinze ans, l'adolescente avait essayé pour la premières fois quelques substances illicites à cause de ses mauvaises fréquentations. Ce qui n'avait pas arrangé les choses avaient été le fait que les Lyssandre avait énormément d'argent grâce à ses parents, ce qui lui permettait d'en acheter sans compter. Mais, heureusement pour elle, elle n'en devint jamais accroc. Elle s'éloigna de ce milieu à temps.
Lyssandre avait déjà trouvé beaucoup de clients, surement par rapport à son physique qui était plus attractif que la plupart des autres dealers, mais elle n'en avait jamais assez. & pour cause, il lui restait encore plusieurs sachets à vendre d'ici la fin de la semaine. Bien entendu, elle était consciente que si elle était attrapée avec autant de drogues sur elle elle mériterait un allé direct en prison, mais elle n'y pensait plus depuis longtemps. Avec un peu de chance, elle pourrait tomber sur un accroc, se disait-elle. En effet, Lyssandre se fichait d'être la responsable d'une quelconque crise, ou même d'une overdose, du moment que cela lui rapportait un paquet de billets. Car à présent, c'était la seule chose qui comptait.

Après avoir réfléchi aux solutions qui s'offraient à elle, la blonde revenait toujours à la même conclusion ; il n'y en avait pas à part vendre toujours plus, & peut-être même faire plusieurs heures supplémentaires au club de striptease. Même si elle ne se faisait pas une joie de passer plus d'heures là-bas, elle avait dépassé depuis longtemps le stade de la gêne.
Jetant le mégot de cigarette qu'elle venait de terminer, Lyssandre détourna le regard du port & commença à marcher en direction du centre. La nuit commençait à tomber &, comme tout le monde le savait dans le milieu de la drogue, il y avait certains lieux à privilégier vers cette heure-ci pour trouver de bons acheteurs telles que les petites ruelles derrière les bars. Mais le regard de Lyssandre se posa immédiatement sur un jeune homme qui devait avoir son âge. Il ne pouvait pas vraiment passer inaperçu à cause de sa taille, mais aussi de son maquillage qui était plutôt similaire à celui de Lyssandre. Elle arqua un sourcil, légèrement hésitante. Après tout, elle n'avait rien à perdre à lui demander si un petit sachet le tenterait, ou deux. De plus, il était assez maigre ce qui était peut-être un signe de dépendance -ce qu'elle espérait. Elle se hâta de s'approcher de lui avant qu'il ne s'en aille, l'interpellant sans gêne. « Hé, hé! » s'exclama-t-elle avant de le rattraper. Maintenant qu'elle était près de lui, elle se rendit compte que ses sourcils étaient même épilés. Mais elle ne fit pas de remarque comme beaucoup devait en faire, après tout Lyssandre n'était absolument pas le genre de personne à juger ou à critiquer. « Je t'ai jamais vu dans le coin alors je n'sais pas si ça pourrait t'intéresser, mais j'ai quelques trucs à te proposer si tu veux. » dit-elle avant de sortir à moitié le sachet de sa veste en cuir, assez pour qu'il se rende compte de quel genre de drogues il s'agissait.
Elle l'observa pendant un instant, se rendant compte que son visage n'était pas si étranger qu'elle l'aurait pensé. Elle avait surement du le croiser dans les rues de Miami, ou quelque chose du genre. Mais présentement, ce n'était pas ce qui préoccupait la jeune femme. Elle souhaitait, surtout, se trouver un nouveau client. Cependant, le fait d'avoir l'étrange impression qu'elle le connaissait la dérangeait. Il valait mieux qu'elle ne commence pas à vendre de la drogue à des personnes qui pourraient avoir des liens avec elle, ou son entourage, bien qu'elle n'en ai pas beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: A friend with weed is better ♠ logan. Jeu 11 Nov 2010 - 18:25

« Je prends pas le bus ce soir… j’ai besoin de marcher un peu. On se voit demain » souffla tranquillement Logan à l’égard de son camarade de classe. Ce dernier hocha la tête positivement, sachant pertinemment ce qui pouvait tracasser son jeune ami. Soit. Après un dernier sourire crispé, l’androgyne s’éloigna et laissa ses pas le guider où bon leur semblait. Mains profondément enfoncées dans les poches de son pantalon, l’allemand baissa ses yeux & laissa entendre de profonds soupires. Cela faisait bientôt plus d’un an qu’il vivait à Ocean Grove & il avait cette putain d’impression de ne servir à rien. Comme si sa vie n’avait plus aucun but. Tout n’était qu’illusion ; pensait-il sérieusement pouvoir être plus heureux en quittant l’Allemagne ? Foutaise. Sa mère lui manquait terriblement, son père aussi mais il ne pouvait pas rentrer. Son avenir était ici dorénavant.

Se rendant compte qu’il trainait aux alentours de port de Miami, le beau brun fronça les sourcils. Jamais il n’avait mit les pieds ici auparavant. Pourquoi aujourd’hui ? Enfin, cela ne pourrait certainement pas lui faire de mal ; c’était si calme & si agréable. Souriant tout seul, il regarda tout autour de lui & s’apprêta à s’asseoir à même le sol quand il entendit une voix féminine. « Hé, hé! » Très vite, la jeune femme arriva aux côtés de l’androgyne, qui ne put que la regarder avec insistance. Abandonnant toutes idées de poser ses fesses rebondies sur le sol, il se tourna complètement vers elle & mordilla sa lèvre inférieure. Que faisait-elle seule, ici ? D’abord dubitatif, il pensait partir sans même lui répondre. Puis finalement, les traits de son visage l’interpelèrent. L’avait-il déjà vu quelque part ? Honnêtement, il serait prêt à parier que « oui ». Mais où ? Bougeant sa bouche sur le côté, il se perdit dans ses intenses réflexions ; du moins jusqu’à ce que la voix de la blondinette refasse surface. « Je t'ai jamais vu dans le coin alors je n'sais pas si ça pourrait t'intéresser, mais j'ai quelques trucs à te proposer si tu veux. » Plutôt intrigué, le jeune Hopkins baissa son regard charbonneux en direction du… sachet que venait de sortir la blonde. De la drogue ? Inexorablement, de mauvais souvenirs envahirent l’esprit de Logan. Aux alentours de quinze ans, il avait commencé à consommer certaines substances illicites & cela l’avait rendu complètement dépendant. Seule la cure de désintoxication avait été suffisamment efficace.

Soudainement, son visage changea de couleur. Pinçant presque trop violemment ses lèvres pulpeuses, il fit un pas en arrière et crispa ses mains à l’intérieur de ses poches. La peur le submergeait. Jamais il ne pourrait replonger ; il ne devait tout simplement pas. Parce qu’ici, il était seul. Aucun ami assez fidèle - et surtout assez proche - ne pourrait le soutenir dans une épreuve si difficile. Avec le peu de force qui lui restait, Mackenzie hocha alors la tête négativement et passa furtivement sa langue contre ses lèvres. « Non… Désolé ça m’intéresse pas. Tu devrais aller dans les petits quartiers si tu veux vendre ça… pas sur un port complètement désert… » suggéra t-il avant de détourner à nouveau son regard.

La vue de ce sachet l’embarrassait fortement. Cela faisait pourtant des années déjà qu’il avait stoppé toutes ses conneries. & pourtant… Son corps semblait en réclamer. Juste un peu. Juste assez pour oublier ses tracas. Juste ce soir… Serrant furieusement les dents, il hocha la tête négativement. Comment pouvait-il avoir de telles pensées ? Après toutes les galères qu’il avait traversées, Logan devrait savoir que ce serait de la folie. « Faut que j’arrête… Y’a d’autres façons de décompresser, merde. La baise par exemple ! Ouais, c’est bien ça… putain faites qu’elle range ça, vite ! » se dit-il avant de passer nerveusement ses deux mains dans sa chevelure ébène. C’était comme si l’androgyne n’était plus maitre de rien. Ce n’était pourtant pas si difficile que ça de partir sans se retourner, si ? « Je… je vais te laisser, mm ? J’me drogue pas…» acheva t-il avant de faire un pas. À nouveau, il enfonça ses deux mains dans les poches de son jean & prit une profonde inspiration. Les battements de son cœur semblaient s’emballer & cela ne présageait véritablement rien de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: A friend with weed is better ♠ logan. Jeu 11 Nov 2010 - 19:50


La réaction du jeune homme face au sachet de poudre que venait d'exhiber sous leurs yeux Lyssandre fut étrange. Elle ne comprit pas directement s'il était choqué d'en voir, ou s'il s'empêchait de lui en acheter. Ou peut-être qu'il n'en avait tout simplement jamais essayé. Non, existait-il des personnes à Miami qui étaient aussi sages ? Bien que Lyssandre ne connaissait pas grand monde dans cette ville, elle avait remarqué que les apparences étaient toujours trompeuses. Lorsqu'elle était arrivée dans le quartier résidentiel d'Ocean Grove ,elle avait tout d'abord pensé qu'elle était la seule personne à avoir autant de vices. Mais elle se rendit vite compte que les hommes de famille venaient passer leurs soirées au club de striptease, prétextant des rendez-vous professionnels importants, que les mères de famille se relaxaient en achetant un peu d'herbe & que les adolescents faisaient tous le mur.

Rapidement, le regard de la blonde parcourut le corps frêle du jeune homme de haut en bas, constatant qu'il avait enfoncé ses mains dans ses poches d'un geste nerveux. Elle fronça les sourcils, ne comprenant pas sa réaction. Après tout elle lui avait juste proposé un peu de drogue, il n'avait pas à être aussi gêné s'il en voulait. Elle préférait qu'il soit direct plutôt qu'il lui fasse perdre son temps, car les autres dealeurs devaient surement déjà être aux bons endroits. Elle ne savait pas s'il fallait qu'elle parte tenter sa chance avec quelqu'un d'autre ou s'il était un client potentiel.

« Non… Désolé ça m’intéresse pas. Tu devrais aller dans les petits quartiers si tu veux vendre ça… pas sur un port complètement désert… » Lyssandre rit amèrement Bien qu'elle soit jeune & qu'elle n'ait pas l'air d'être habituée, elle savait très bien où est-ce qu'il fallait se rendre pour vendre ce genre de choses. Elle n'avait d'ailleurs pas mis longtemps à comprendre le fonctionnement de ce genre de business. Elle ne connaissait peut-être pas beaucoup de monde dans le milieu, mais elle avait appris d'elle-même. Il pensait surement qu'elle n'avait pas l'habitude, comme la plupart des personnes à qui elle avait affaires, ce qui pouvait très vite énerver la jeune femme. Ne pas être prise au sérieux était insupportable. Mais la vérité était que Lyssandre était loin d'être une novice, & elle savait très bien ce qu'elle faisait & les risques qu'elle encourrait. C'était le prix à payer pour s'être enfuie de chez elle pour échapper à l'avenir tout tracé que lui avaient préparé ses riches parents & qui ne lui convenait guère.
« Tu ne m'apprends rien de nouveau, je sais très bien comment gérer mon business. » rétorqua-t-elle, légèrement irritée par sa remarque. Mais ce qui l'irritait le plus était la façon dont il réagissait. Bien qu'il lui ait clairement dit qu'il n'en voulait pas, ce n'était pas le sentiment qu'avait Lyssandre. Elle épiait ses moindres mouvements, qui devenaient de plus en plus nerveux. Elle fit un pas en avant lorsque le brun recula. « Je… je vais te laisser, mm ? J’me drogue pas… » Pourquoi avait-il l'air si hésitant ? Il semblait essayer de se convaincre lui-même de sa non dépendance ce que la vendeuse remarqua immédiatement. Soudain, un léger sourire apparut sur ses lèvres rouges. Elle avait compris. « Oh... tu essayes d'arrêter c'est ça ? » demanda-t-elle en sortant entièrement le sachet de sa poche, ce qui n'était pas très imprudent puisqu'ils semblaient être les seuls à plusieurs mètres de là. Cependant, elle prit tout de même la précaution de le cacher derrière le revers de sa veste pour que seul l'androgyne puisse l'apercevoir. « Regarde, il est minuscule. Achètes-en juste un, ça te fera du bien. » insista-t-elle, décidée à réussir son coup. Elle n'allait surement pas laisser filer un dépendant. On lui avait souvent dit qu'elle n'avait aucune conscience, & c'était surement vrai. Lyssandre ne ressentirait surement aucune culpabilité si elle plongeait, ou replongeait, quelqu'un dans l'infernale cercle vicieux de la drogue.

Tandis que le jeune homme semblait hésiter, elle en profita pour détailler les traits de son visage. Ce dernier lui semblait vraiment familier. Elle se mordit légèrement la lèvre, fouillant rapidement dans sa mémoire. Peut-être qu'elle le lui en avait déjà vendu ? Non, ce n'était surement pas ça, elle se souvenait de chacun de ses acheteurs. & puis, elle se serait souvenue de son apparence, qui sortait de l'ordinaire contrairement à ses autres clients qui avaient la plupart du temps dépassé la trentaine. Il semblait être vraiment jeune, ce qui avait tout de suite interpellé Lyssandre. Elle savait à quel point les personnes de son âge étaient facilement influençables, désireux de tout connaître & de tout essayer.
Son regard se baissa vers les mains du brun, qui venaient de se renfoncer dans ses poches. Les ongles vernis de celles-ci l'interpellèrent. Elle avait rarement rencontré des hommes qui se vernissaient les ongles, & pourtant elle se souvenait d'en avoir fréquenté un. Ses sourcils se froncèrent immédiatement, effaçant le sourire qui avait trôné sur son visage quelques secondes auparavant. « Dis-moi... on ne se serait pas déjà rencontré ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: A friend with weed is better ♠ logan. Jeu 11 Nov 2010 - 23:37

En aucun cas Logan n’était en train de juger la jeune femme. La façon dont elle gérait son business ne le regardait absolument pas ; lui ne faisait que lui donner quelques conseils à propos des endroits les plus fréquentés. Ayant consommé de la drogue & côtoyé certains dealeurs durant de longues années, il ne pouvait qu’être au courant de quelques petites astuces, non ? Enfin, qu’à cela ne tienne. « Tu ne m'apprends rien de nouveau, je sais très bien comment gérer mon business. » Pourquoi tant d’agressivité ? Haussant un sourcil, Mackenzie esquissa un petit sourire & acquiesça. Inutile d’envenimer la situation en la remettant à sa place, il ne se sentait pas capable de lui tenir tête. Le sachet de poudre présent sous ses yeux le plongeait dans d’atroces souvenirs & le rendait fichtrement fébrile.

Se faisant violence pour avoir la force de partir, Logan commença à faire un pas. Néanmoins, la jeune femme ne semblait pas être de cet avis. Pourquoi insistait-elle autant ? L’androgyne n’avait aucune envie de replonger ; les années passées l’avaient aidé à grandir un peu et lui avaient fait comprendre que ceci ne lui apporterait jamais rien de bon. « Oh... tu essayes d'arrêter c'est ça ? » À nouveau, la blondinette sortit son sachet de poudre. Ce fut donc sans grande surprise que Logan sentit les battements de son cœur s’accélérer. « Arrêter » n’était pas le terme exact étant donné qu’il avait déjà stoppé toutes ses conneries depuis déjà de nombreuses années. Toutefois, en tant qu’ancien toxico, il savait que la frontière - pour une éventuelle rechute - était excessivement mince. Se remémorant certaines agréables sensations dues à ses doses, il pinça ses lèvres rebondies. Si seulement il pouvait avoir l’un de ses proches à ses côtés… Quelqu’un capable de le raisonner et de le remettre dans le droit chemin. Malheureusement, il était seul face à lui-même. « Pas exactement… J’ai déjà arrêté alors désolé, c’pas moi qui vais faire avancer ton business… » lança t-il, tentant de se persuader lui-même de sa propre volonté. Malheureusement, il semblait douter de cela. Sa tête lui ordonnait de partir immédiatement alors que son corps le suppliait de lui autoriser une infime dose. Après tout, sombrerait-il à cause de cela ?

« Regarde, il est minuscule. Achètes-en juste un, ça te fera du bien. » Baissant à nouveau son regard charbonneux en direction du sachet, il soupira. La blondinette disait vrai ; le sachet était effectivement petit. Ainsi, cela suffirait juste à lui procurer une sensation des plus agréables & jouissives. Pourquoi ne pas se laisser tenter ? Croisant tranquillement ses frêles bras contre son torse, l’étudiant mordilla sa lèvre inférieure et fit mine de réfléchir. Puisque sa volonté ne suivait pas ; peut-être que le prix le rebuterait ? C’était ce qu’il espérait au plus profond de lui. « Et juste par curiosité, ne crie pas victoire, tu vends ça combien ? » Qu’attendait-il ? Logan ne savait même plus s’il espérait avoir assez d’argent sur lui ou au contraire, en manquer. En d’autres termes, son esprit se brouillait désagréablement, l’empêchant alors de savoir ce qu’il devait faire. Merde, sa vie était en jeu. & pas seulement au niveau de son cerveau qu’il détruisait ; mais aussi à cause de ses problèmes de santé. Sans doute était-il plus fragile que n’importe qui d’autre.

Se sentant totalement épié, le brun pencha sa tête sur le côté. Les yeux de la blondinette le brûlaient mais il ne dit rien. Après tout, beaucoup de passants se retournaient sur son passage en général ; c’était loin d’être quelque chose de nouveau pour lui. « Dis-moi... on ne se serait pas déjà rencontré ? » Alors comme ça, elle aussi avait eu cette impression ? Mackenzie ne se souvenait hélas plus de leur éventuelle rencontre mais il restait persuadé qu’il avait déjà eu affaire à elle. Cependant, c’était impossible que ce soit à Ocean Grove étant donné qu’il n’y était que depuis près d’un an. & son cerveau n’était pas encore assez abimé pour qu’il ne se souvienne pas de certains visages - surtout aussi remarquable que celui de la jeune femme. « C’est possible, enfin, je vis ici depuis quelques mois seulement. » souffla t-il avant de regarder tout autour de lui. La nuit tombait sérieusement, laissant place aux lumières des réverbères. En temps normal, l’androgyne n’aimait pas se promener seul par ce temps - son apparence lui faisait souvent défaut & les agressions allaient bon train. Évitant de se perdre dans de telles pensées, il racla sa gorge & reporta son attention sur le sachet de la jeune femme. Plusieurs questions lui brûlaient les lèvres ; la drogue allait le rendre complètement taré. « Tu consommes ? » Sait-on jamais. Peut-être pourrait-elle l’informer sur la qualité du produit etc. N’étant plus du tout un novice, Logan faisait attention à ce qu’il prenait. Enfin… avant que la cure ne le soigne complètement - ou presque. « J’peux voir ? osa t-il demander en tendant sa main manucurée en direction du sachet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: A friend with weed is better ♠ logan. Ven 12 Nov 2010 - 20:45


Commençant à légèrement s'impatienter, Lyssandre était presque sur le point de partir & d'oublier ce sentiment de déjà vu qui la gênait fortement, lorsque le jeune homme la fit subitement changer d'avis. « Pas exactement… J’ai déjà arrêté alors désolé, c’pas moi qui vais faire avancer ton business… » Un léger sourire en coin vint s'installer sur son visage. Jusqu'à présent, elle n'avait jamais connu quelqu'un qui avait réussi à se sortir complètement de la dépendance de la drogue. Bien sûr, certains arrivaient à ralentir leur consommation, mais ils n'arrivaient jamais à réellement arrêter. A vrai dire, Lyssandre ne comprenait pas pourquoi les dépendants en avaient autant besoin. Loin d'être une fille parfaitement sainte, elle en consommait de temps à autre, ce qui arrivait à la détendre à une vitesse hallucinante, ou au contraire de lui couper toute fatigue ce qui l'aidait beaucoup lorsqu'elle faisait des heures supplémentaires alors qu'elle n'avait pratiquement pas fermé l'œil de la nuit. Mais elle ne pourrait surement jamais en avoir besoin pour vivre. D'ailleurs, elle n'avait jamais été dépendante de quoi que ce soit. L'idée d'avoir besoin de quelque chose -ou de quelqu'un- pour vivre lui déplaisait fortement.

Tandis que Lyssandre assistait aux étranges changements de comportement du brun, elle se demanda combien elle pourrait lui soutirer s'il décidait de replonger. « Tu penses avoir arrêté & être parfaitement clean, hein ? Pourtant, tu dévores le paquet des yeux. » fit-elle remarquer. & c'était vrai ; son regard ne décrochait plus le minuscule sachet que Lyssandre tenait. Il contenait de la cocaïne, la drogue qu'elle arrivait le mieux à vendre depuis qu'elle avait commencé à dealer.

« Et juste par curiosité, ne crie pas victoire, tu vends ça combien ? » Lyssandre ne savait pas si la situation l'amusait ou si elle devait ressentir une quelconque peine pour l'androgyne qui semblait être sur le point de craquer. Son sourire devint plus franc. « Pas très cher. Cinquante euros le gramme, les autres la font à soixante. & puis, si tu m'achètes trois sachets je te ferais un bon prix. répondit-elle, à présent persuadée qu'il était à deux doigts d'en acheter. Elle ne comprenait pas pourquoi il en avait si besoin, après tout il était jeune & avait la vie devant lui avant de penser à la détruire avec quelques grammes de poudre blanche. Mais ce n'était pas son problème, elle se contentait de vendre & ne se posait pas de questions. Avec le temps, elle avait compris que tout le monde avait des problèmes, ce qui lui a permit de ne pas passer son temps à se morfondre & à baisser les bras devant le moindre nouveau problème.

« C’est possible, enfin, je vis ici depuis quelques mois seulement. » Sur ces paroles, Lyssandre arqua un sourcil. La prenait-il pour une stupide blonde ? Elle se serait souvenue de lui si leur rencontre ne remontait qu'à quelques mois de cela. La jeune femme décida donc de ne plus y penser ; elle l'avait peut-être confondu avec quelqu'un d'autre, un ca»marade de classe ou quelque chose dans ce genre là. & puis, elle n'était pas là pour retrouver d'anciennes connaissances, elle avait le temps de réfléchir à leur éventuelle rencontre ultérieure plus tard.
Le regard de Lyssandre suivit celui du brun. Ce dernier scrutait les environs comme s'il vérifiait que personne d'autre n'était présent hormis eux deux. Elle attendit qu'il se décide enfin à lui en acheter, au moins un. « Tu consommes ? » lui demanda-t-il, ce qui commençait à légèrement exaspérer Lyssandre. Il semblait se livrer un combat avec lui-même, mais il n'était définitivement pas tomber sur la bonne personne. « Parfois. » répondit-elle. « Pourquoi ? Tu voudrais en consommer ensemble ? Pour te "surveiller", te rincer l'œil ou quelque chose du genre ? » demanda-t-elle, prenant un air interrogatif.

« J’peux voir ? » Lyssandre hésita. Sa langue passa rapidement sur ses lèvres, tandis qu'elle baissait le regard vers le sachet. Elle était légèrement anxieuse, après tout elle ne le connaissait pas & peut-être qu'il était capable de partir en courant avec, il semblait tellement en manque. Finalement, elle décida de hocher la tête de haut en bas, lui tendant discrètement le sachet. « C'est de la cocaïne, de quoi faire quelques lignes. J'ai d'autre trucs aussi, si ça te tente plus. » dit-elle doucement. Ils avaient beau être sur un port désert, Lyssandre prenait des précautions. « Tu veux d'autres précisions ou c'est bon ? Parce que je n'ai pas toute la soirée devant moi sauf si tu m'achètes tout. » ironisa-t-elle. Elle avait assez de drogues sur elle pour provoquer une overdose, mais elle n'hésiterait tout de même pas à tout vendre si un client lui faisait cette gourmande offre car son rôle n'était pas de priver une personne majeure & vaccinée de ce qui lui faisait envie, surtout si cela lui permettait de s'acheter de nouvelles chaussures.


Dernière édition par W. Lyssandre Schwartz le Sam 13 Nov 2010 - 12:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: A friend with weed is better ♠ logan. Sam 13 Nov 2010 - 1:41

« Tu penses avoir arrêté & être parfaitement clean, hein ? Pourtant, tu dévores le paquet des yeux. » Sur ces paroles, Logan s’indigna. Certes, ses yeux maquillés fixaient le sachet de poudre blanche mais cela ne voulait pas dire qu’il allait craquer. Pas encore. Car malgré ses tremblements naissants et son envie montante, il se laissait une dernière chance de réussir à lutter. Hochant alors la tête négativement, il serra ses dents les unes contre les autres. Les battements de son cœur s’accéléraient encore & lui provoquaient de désagréables picotements au sein de sa poitrine. Finalement, peut-être ferait-il mieux de se laisser tenter. Juste ce soir… Cela ne serait sans doute pas si dangereux que dans ses souvenirs. « Je suis clean… j’le suis » tenta t-il de se persuader. Pourtant, ses mots franchirent la barrière de ses lèvres sans qu’il ne contrôle rien. Le prix l’intéressait sérieusement.

Cette situation le renvoyait quelques années en arrière ; quand il trainait dans les vieux quartiers afin de remplir ses poches de poudre blanche. À sa sortie de cure, Mackenzie avait été persuadé que ceci ne recommencerait jamais. Absolument jamais. & pourtant il était là, ce soir, à deux doigts d’acheter un infime sachet de poison. « Pas très cher. Cinquante euros le gramme, les autres la font à soixante. & puis, si tu m'achètes trois sachets je te ferais un bon prix. » En l’entendant, Logan ne put que rire silencieusement. Au moins, la blondinette n’avait pas froid aux yeux et tentait par tous les moyens de vendre sa cocaïne. Le pire c’est que c’était assez attirant. Concernant le prix, ça restait assez raisonnable ; d’autant plus que son portefeuille contenait sans aucun doute la somme voulue. Putain. Que faire maintenant ? Se laisser tenter ? Partir en courant ? Grimaçant faiblement, Hopkins passa l’une de ses mains vernies dans ses longs cheveux & mordilla sa lèvre inférieure. « C’est quoi ‘un bon prix’ pour toi ? Enfin, laisse tomber, j’t’en achèterais certainement pas trois… J’ai pas assez de thunes sur moi » lança t-il sans mentir.

Tous les deux oublièrent bien rapidement leur éventuelle rencontre passée. De toute façon, à quoi est ce que cela les mènerait ? La jeune femme était là pour vendre sa drogue & Logan n’attendait plus qu’une chose ; rentrer chez lui & oublier toute cette merde qu’il avait eue sous le nez.

« Parfois. » Nullement surprit, l’androgyne hocha la tête positivement. En réalité, plus rien ne le surprenait. Elle semblait pourtant jeune ; et avait toute la vie devant elle. Pourquoi se retrouvait-elle dans cette situation ? « Pourquoi ? Tu voudrais en consommer ensemble ? Pour te "surveiller", te rincer l'œil ou quelque chose du genre ? » Interrompu dans ses pensées, Logan écouta attentivement la blonde et fronça les sourcils. Qu’entendait-elle par là ? Faisant aller rapidement sa tête de gauche à droite, l’allemand s’opposa à cette idée. Loin de lui l’envie de consommer aux côtés de la dealeuse. D’ailleurs, cela n’avait jamais fait parti de ses habitudes ; même durant ses dernières années en tant que toxico, il avait toujours préféré se retrouver seul pour se faire son shoot. Chacun ses pratiques, n’est ce pas ? Soit. Après s’être humidifié furtivement les lèvres, il baissa son regard vers le sachet & l’attrapa délicatement entre ses doigts fins. « C'est de la cocaïne, de quoi faire quelques lignes. J'ai d'autre trucs aussi, si ça te tente plus. » Les pupilles brunes du jeune homme ne lâchaient véritablement pas ce petit « bijou » qu’il tenait dans la main. Plus le temps passait & plus il se sentait vulnérable. Finalement, ses années en cure de désintoxication allait être réduit à néant à cause d’un moment de faiblesse. Un putain de moment de faiblesse. « Non non, j’veux rien d’autre… ça ira. Putain… pourquoi est ce qu’il a fallu que j’tombe sur toi… » souffla t-il plus pour lui-même que pour son interlocutrice.

« Tu veux d'autres précisions ou c'est bon ? Parce que je n'ai pas toute la soirée devant moi sauf si tu m'achètes tout. » Ne nécessitant aucune précision supplémentaire, le jeune Hopkins se pinça les lèvres & haussa ses frêles épaules. Maintenant qu’il tenait ce sachet dans sa main, il refusait tout simplement de le rendre à sa propriétaire. Ce fut donc sans grande gêne qu’il le laissa tomber dans son sac à main avant d’en sortir son portefeuille. « Ok j’t’en prends un. Juste un parce que… putain quelle connerie je fais… » Tranquillement, il tendit son billet de cinquante dollars à la blonde platine et remit son portefeuille à sa place. Au moins, les pourboires de certains clients auront servi à quelque chose - ou tout du moins, à lui bousiller un peu plus la santé.

L’un comme l’autre venait donc d’obtenir tout ce qu’ils souhaitaient. Logan commença donc à marcher tranquillement, sachant pertinemment que la belle allait suivre le même chemin. « Je suppose qu’on se sépare ici ? Tu as réussi à m’faire acheter & tu as sûrement d’autres personnes à voir. J’voudrais pas te faire perdre ton précieux temps… » Oui, Mackenzie parlait un peu sèchement mais il était très en colère contre lui-même. Contre sa faiblesse. Jamais il n’aurait du céder en voyant cette poudre blanche ; même s’il savait pertinemment que dès ce soir, il se ferait une ligne. Alors comme ça, l’enfer allait recommencer ? « & au fait, j’ai moi aussi l’impression qu’on s’est déjà vu quelque part… » souffla t-il avant d’enfoncer ses mains au plus profond de ses poches.


Dernière édition par Logan M. Hopkins le Dim 14 Nov 2010 - 0:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: A friend with weed is better ♠ logan. Sam 13 Nov 2010 - 15:27


Lyssandre ne se souvenait pas avoir déjà assisté à une telle situation depuis qu'elle avait commencé à vendre. C'était la toute première fois qu'elle voyait quelqu'un qui semblait aussi hésitant à en acheter. Habituellement, elle ne prenait pas plus de trois minutes à faire ses échanges. Premièrement parce que cela était beaucoup plus discret & sûr, & deuxièmement, elle n'aimait pas perdre son temps avec des drogués.

« Je suis clean… j’le suis » Lyssandre haussa légèrement les épaules. Ce n'était pas à elle qu'il fallait en parler, elle se fichait bien de savoir s'il essayait d'arrêter. S'il n'en voulait vraiment pas, il lui suffisait de partir, elle ne lui courrait pas après. « Si tu le dis. » lança-t-elle en haussant de nouveau les épaules, absolument pas persuadée qu'il était aussi clean qu'il le prétendait. Ses mains allèrent se réfugier dans ses poches pendant que ses yeux surveillaient le sachet que tenait le brun.

« C’est quoi ‘un bon prix’ pour toi ? Enfin, laisse tomber, j’t’en achèterais certainement pas trois… J’ai pas assez de thunes sur moi » Il allait donc lui en acheter au moins un ? Lyssandre avait eu un sacré coup de chance. Elle ne s'était pas attendue pas à rencontrer un toxicomane par ici, mais finalement son culot allait surement finir par payer. « Cents trente dollars. Bah, tu pourras toujours repasser me voir. » L'idée de gagner un nouveau client lui plaisait beaucoup. Surtout si ce client en question n'avait pas l'air dangereux, car Lyssandre avait déjà eu affaire à des personnes qui tueraient pour se procurer quelques grammes de poudre, mais cela ne l'avait tout de même pas dissuader de continuer à en vendre. Elle s'était vite rendue compte de tout l'argent qu'elle pouvait toucher en seulement quelques heures.

La jeune femme fut rassurée qu'il ne lui demande rien de plus ; il lui était déjà arrivé que certains clients insistent pour consommer en sa présence, vérifiant ainsi qu'elle ne les avait pas arnaqué. Mais Lyssandre tenait encore à sa vie & ne s'aventurait pas à pratiquer de telles magouilles.
« Non non, j’veux rien d’autre… ça ira. Putain… pourquoi est ce qu’il a fallu que j’tombe sur toi… » Le regard de Lyssandre alla se balader ailleurs, ne prêtant pas attention aux paroles de l'androgyne. Elle avait déjà assez de problèmes pour faire attention à ceux des autres. Bien qu'elle était loin d'être quelqu'un qui avait un cœur de pierre, il avait fallu qu'elle apprenne à endurcir son caractère durant ces derniers mois qui avaient été assez difficiles pour elle. Devenir dealeuse ainsi que stripteaseuse n'avait jamais fait partie de ses projets mais elle n'avait plus d'autres solutions. & même si Lyssandre commençait à s'habituer à son train de vie, elle n'arrivait pas à s'imaginer dans quelques années car elle n'avait aucune idée de ce que l'avenir lui réservait.

« Ok j’t’en prends un. Juste un parce que… putain quelle connerie je fais… » Lyssandre sortit ses mains de ses proches afin de récupérer le billet de cinquante dollars que l'acheteur venait de lui tendre, le fourrant par la suite dans son sac parmi les autres sachets & conneries en tout genres. Elle en referma soigneusement la fermeture afin que personne ne puisse apercevoir ce qui se bousculait à l'intérieur de celui-ci, puis remit ses mains qui étaient devenues froides dans ses poches. « Écoute c'est qu'un sachet, évite juste de me recroiser à l'avenir si tu n'as pas envie de replonger. » dit-elle, ne se rendant surement pas compte de quel effet ce sachet pourrait avoir sur un ancien dépendant. Tout ce qui comptait à présent dans l'esprit de la blonde était sa réussite. Elle était contente d'avoir déjà vendu un sachet alors que la nuit venait de tomber.

Tandis que le jeune homme commença à s'éloigner, Lyssandre ne bougea pas, attendant qu'il parte assez loin pour commencer à emprunter le même chemin vers la ville sans avoir à le croiser. « Je suppose qu’on se sépare ici ? Tu as réussi à m’faire acheter & tu as sûrement d’autres personnes à voir. J’voudrais pas te faire perdre ton précieux temps… » Lyssandre fit un signe négatif de la tête. « J'ai pas réussi à t'en faire acheter, c'est toi qui décide. & non, ce soir je n'ai personne à voir, je cherche de nouveaux clients. » déclara-t-elle, surprise qu'il continue à lui parler alors que la vente était terminée. Elle n'avait pas l'habitude d'échanger plus de deux ou trois phrases avec ses acheteurs, car la plupart du temps ils étaient impatients de rentrer chez eux & de consommer à nouveau. De plus, il n'était jamais bon de commencer à tisser des liens avec eux.
« & au fait, j’ai moi aussi l’impression qu’on s’est déjà vu quelque part… » Alors que Lyssandre était sur le point de s'éloigner rapidement, ces paroles l'intéressèrent immédiatement. Elle fit quelques pas, le rattrapant. « Ah oui ? Je m'appelle Lyssandre si ça peut t'avancer. » dit-elle, à présent très intriguée. « Il y a quelques années, je consommais avec d'autres personnes. Mais la plupart du temps, on était trop défoncé pour se rappeler les uns des autres. » Après tout, c'était l'explication la plus plausible. Ils s'étaient surement rencontrés à une soirée à laquelle quelqu'un avait emmené un peu trop de substances illicites. Lyssandre avait réussi à arrêter de fréquenter ces milieux, très peu recommandés. Mais, il lui était déjà arrivé une ou deux fois de se rendre à une fête d'adolescents idiots & inconscients pour y vendre pas mal de drogues.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: A friend with weed is better ♠ logan. Lun 15 Nov 2010 - 20:11

« Si tu le dis. » Haussant simplement ses épaules, Logan décida de se taire. Cela ne servait absolument à rien de se persuader de quelque chose qui perdait progressivement de sa crédibilité. Car plus les secondes passaient & plus l’androgyne s’interrogeait ; est ce que la cure avait été utile ? & s’il replongeait ? Ce ne serait juste pas possible. À Ocean Grove, le brun s’était construit une vie & rêvait d’un avenir meilleur. La drogue ne DEVAIT pas venir ternir ce tableau à première vue parfait. Trop parfait d’ailleurs. Soit. Grimaçant légèrement, Mack’ se mordilla la lèvre inférieure et réfléchit à vive allure quant à ses agissements futurs. Bordel mais pourquoi avait-il fallu qu’il sorte ce soir ? Au lieu de rentrer tranquillement chez lui, comme il avait l’habitude de faire… « Cents trente dollars. Bah, tu pourras toujours repasser me voir. » Hors de question ; l’androgyne ne comptait pas la revoir & encore moins pour lui acheter plusieurs sachets de drogue. Sa santé était déjà assez en danger comme cela pour oser en rajouter.

Soupirant alors profondément, le jeune Hopkins laissa ses vieux démons reprendre le dessus sur la raison. Le sachet de poudre blanche trouva refuge dans son sac à main avant qu’il ne tende un billet de cinquante dollars à la jeune femme. À présent, il ne pouvait plus faire machine arrière & cela l’angoissait terriblement. Comment allait-il réagir après sa première ligne ? Replongerait-il immédiatement ou aurait-il le courage de tout arrêter ? Inexorablement, une grimace s’afficha sur son visage. Logan était conscient de ses erreurs et il se détestait sérieusement pour ça. Comment pouvait-il être si faible ?! « Écoute c'est qu'un sachet, évite juste de me recroiser à l'avenir si tu n'as pas envie de replonger. » Facile à dire, n’est ce pas ? Mackenzie faisait tout pour ne pas fréquenter les ruelles angoissantes - idéales pour les transactions. Mais si les dealeurs se mettaient à vendre leurs cochonneries dans les endroits calmes et improbables, comment s’en sortir ?

& maintenant ? Logan n’avait plus qu’à rentrer chez lui aussi vite que possible. Toutefois, il ressentait le besoin de parler un peu - sans doute pour retarder le moment où il se retrouverait seul avec son sachet de poudre blanche. « J'ai pas réussi à t'en faire acheter, c'est toi qui décide. & non, ce soir je n'ai personne à voir, je cherche de nouveaux clients. » Est-ce que Logan était qualifié de « nouveau client » ? Parce qu’au fond de lui, il savait qu’il ne dépenserait plus un centime pour de la cocaïne. Du moins, il l’espérait grandement. Haussant faiblement ses épaules, il enfonça ses mains vernies dans les poches de son pantalon & baissa son regard vers le sol. Même si la blonde ne désirait voir personne d’autre, l’étudiant ne souhaitait pas passer plus de temps à ses côtés ; pour la simple et bonne raison qu’elle savait très bien vendre. & qu’à cause de son habileté, il avait cédé à la tentation. « Et bien si j’remarque des intéressés, j’te les enverrais » dit-il pour lui faire comprendre qu’il ne se considérait pas du tout comme un potentiel client. Cette période était belle et bien révolue.

Soudainement, Logan décida de lui faire part de ses doutes. Certes, son visage lui disait quelque chose mais il était incapable d’apporter plus de précisions. « Ah oui ? Je m'appelle Lyssandre si ça peut t'avancer. » À l’entende de son prénom, l’androgyne fronça les sourcils. Alors non seulement ses traits lui rappelaient étrangement quelqu’un ; mais ce prénom aussi. Cessant tout mouvement, l’allemand croisa ses bras contre son frêle torse & se perdit dans ses pensées. « Il y a quelques années, je consommais avec d'autres personnes. Mais la plupart du temps, on était trop défoncé pour se rappeler les uns des autres. » Lui ne consommait que rarement avec d’autres personnes… sauf… une ou deux fois. L’un de ses amis avait insisté pour qu’ils partagent un shoot ensemble, et une jeune femme était présente à leurs côtés. Plus âgée que lui s’il se souvenait bien. Quoi qu’il en soit, Mackenzie n’avait pas eu énormément l’occasion de lui parler - puisque très vite, les effets de la drogue les envahissaient tous. « J’ai… enfin je crois… merde… ton prénom, ton visage. J’ai vraiment l’impression qu’on s’est déjà croisé y’a quelques temps » avoua t-il simplement avant de se mordiller la lèvre inférieure. À Ocean Grove, c’était tout bonnement impossible.

Plongeant sa main à l’intérieur de son sac à main, l’apprenti journaliste sortit son paquet de cigarettes et en glissa une entre ses lèvres pulpeuses. Il l’alluma habilement à l’aide de son briquet & ferma les yeux comme pour mieux se délecter de la sensation d’empoisonnement que lui procurait la fumée grisâtre. « Et moi c’est Logan… au cas où tu aurais une meilleure mémoire que moi… Et… avant de vivre ici, j’ai toujours été en Allemagne… » ajouta t-il en espérant aider Lyssandre à y voir plus clair. « J’ai rarement consommé avec des filles mais… ça m’est arrivé. J’était plutôt du genre solitaire » conclut-il avant de tirer longuement sur son bâtonnet de nicotine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: A friend with weed is better ♠ logan. Dim 21 Nov 2010 - 21:11


« Et bien si j’remarque des intéressés, j’te les enverrais » Lyssandre n'ajouta pas de commentaire à la remarque du jeune homme. Tout le monde savait que ce genre de business fonctionnait par le bouche à oreille, mais elle doutait qu'il puisse lui rapporter des clients si lui même n'était plus un grand consommateur.

A présent, Lyssandre était plus intéressée par lui que par ses ventes. Elle tenait absolument à savoir à quel endroit elle l'avait déjà vu. « Et moi c’est Logan… au cas où tu aurais une meilleure mémoire que moi… Et… avant de vivre ici, j’ai toujours été en Allemagne… »
La blonde haussa légèrement les sourcils, étonnée qu'il ne soit pas d'ici. Elle n'avait pas remarqué d'accent. Mais ce qui l'étonna encore plus était qu'elle avait déjà voyagé en Allemagne avec ses parents, durant son adolescente. Elle n'avait pas trouvé ce pays particulièrement intéressant ; à vrai dire elle avait passé la plupart de ses journées à faire les magasins. Elle se souvenait aussi d'avoir participé à une soirée à laquelle un adolescent l'avait invité, l'ayant croisé au centre commercial. Au départ, la New Yorkaise n'avait pas saisi un traître mot de ce qu'il lui racontait, ne maitrisant que très peu la langue Allemande, qui ne l'intéressait pas à l'école. Mais finalement, ils avaient réussi à discuter en mélangeant leur deux langues respectives, & elle avait fini par accepter son invitation, terminant la soirée entourée de jeunes qui consommaient. A l'époque, elle ne disait jamais non.
C'est à ce moment là que Lyssandre eut une profonde inspiration avant de s'exclamer : « Logan! Mais oui, on a consommé à une soirée ensemble... On devait avoir seize ans, par là. Quand je suis arrivée, t'avais déjà commencé & ton ami nous a présenté parce que tu parlais bien Anglais... Putain, mais t'étais super accroc! »

Lyssandre se demanda comment cette soirée avait pu lui échapper. Elle avait super été la seule soirée intéressante que l'adolescente avait passé en Allemagne, car son séjour avait été de courte durée. Même si elle n'était pas dépendante, ce soir-là elle avait pris beaucoup de drogues -sollicitée par les autres jeunes qui en faisaient de même- & avait même fini par dormir dans l'appartement de la personne qui l'avait invité. Ses parents avaient été tellement en colère contre elle qu'ils l'avaient obligé à passer le dernier jour de leur voyage enfermée dans sa chambre d'hôtel cinq étoiles.
Quoi qu'il en soit, Lyssandre se rappelait vaguement de Logan. Mais, elle s'en souvenait assez pour se rappeler qu'ils étaient sacrément jeunes & qu'il lui avait semblé être déjà dépendant. Un sentiment de culpabilité l'envahit soudainement. Elle n'avait jamais songé à vendre de la drogue à quelqu'un qui avait déjà croisé son chemin, & encore moins si cette infime quantité en question pouvait faire replonger cette personne en question. Ces clients étaient toujours anonymes, & elle ne cherchait jamais à connaître leur nom, leur âge ou encore leur métier. C'est pourquoi elle regretta légèrement de lui en avoir vendu, même s'il n'avait jamais été un ami. Elle se souvenait qu'ils avaient discuté, jusqu'à ce qu'ils soient tous les deux trop drogués pour continuer.

« J’ai rarement consommé avec des filles mais… ça m’est arrivé. J’était plutôt du genre solitaire. » Lyssandre comprit qu'il n'avait pas consommé juste pour 's'amuser' & s'y essayer, contrairement à elle. La curiosité commençait à l'envahir, mais elle se retint de poser une tonne de questions qui pouvaient être embarrassantes pour le brun, puisqu'elle était assez intelligente pour savoir qu'il n'aimerait surement pas parler de son passé de dépendant. De son passé. Lyssandre se sentait de plus en plus mal à l'idée d'être la mauvaise personne qu'il avait croisé au mauvais moment. Cependant, elle tenta de chasser ce sentiment, après tout elle ne le connaissait pas.

« Pourquoi t'es venu habiter là ? » demanda-t-elle, à moitié vaincue par sa curiosité. Elle savait qu'il n'était pas bon de faire la discussion à des acheteurs, mais n'avait-il pas insinué qu'il n'en achèterait plus jamais ? D'un autre côté, Lyssandre n'oubliait pas que l'argent était plus important qu'une quelconque connaissance, & s'il venait à lui en redemander elle n'hésiterait absolument pas à lui en vendre le plus possible.


Dernière édition par W. Lyssandre Schwartz le Sam 27 Nov 2010 - 15:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: A friend with weed is better ♠ logan. Jeu 25 Nov 2010 - 22:14

« Logan! Mais oui, on a consommé à une soirée ensemble... On devait avoir seize ans, par là. Quand je suis arrivée, t'avais déjà commencé & ton ami nous a présenté parce que tu parlais bien Anglais... Putain, mais t'étais super accroc! » En premier temps, Logan dut réfléchir activement. Ses seize ans étaient bien loin déjà et malheureusement, c’était une période qu’il avait souhaité bannir de sa mémoire… Plissant ses yeux, il fit mine de réfléchir tout en tirant longuement sur sa clope. Inévitablement, la fumée grise traversa sa gorge, ce qui lui procura le plus grand bien. Soit. Ses pensées l’envahirent de nouveau. À l’époque, il était évident que son addiction sautait aux yeux ; contrairement à maintenant où il avait l’air totalement guéri.

Tous les deux s’étaient alors rencontrés durant cette période ? Évidemment ! Ouvrant la bouche, l’androgyne hocha vivement la tête et rit silencieusement. Cette soirée, il s’en souvenait plutôt bien finalement. Son ami avait même un petit faible pour Lyssandre & comptait même sur la cocaïne pour réussir à la charmer quelque peu. Sans succès. D’ailleurs, Mackenzie se souvenait s’être bien moqué de lui - sans méchanceté bien sûr. « Exact’ ! » s’exclama t-il. « J’étais pire qu’accro ouais… & à ce niveau, j’ai énormément changé même si ça ne se voit pas… » souffla t-il, vaincu. Comment avait-il pu se laisser tenter et dépenser cinquante euros pour… de la coc’ ? Rapidement, il lança un regard en direction de son sac à main. Ce petit sachet de poudre blanche attendait certainement d’être consommé jusqu’au bout… Toutefois, l’androgyne se réservait le droit de ne pas craquer. Les souvenirs de sa cure de désintoxication revenait sans cesse dans son esprit - et putain ce que c’était désagréable.

« Pourquoi t'es venu habiter là ? » En entendant cette question, Mackenzie ne put que se plonger dans son passé. Évidemment, la cocaïne avait été l’élément déclencheur… mais pas seulement. Les coups que lui mettait son beau-père l’avaient poussé à bout - surtout lorsque l’on en connait la raison. Quelle honte. Haussant simplement les épaules, Logan ne désirait pas se confier comme ça, à une parfaite inconnue. Parce qu’en effet, même si tous les deux avaient consommé ensemble, cela ne faisait pas d’eux de véritables amis - loin de là. « T’as vraiment envie de le savoir ? » demanda t-il simplement. À première vue, l’apprenti journaliste pensait que Lyssandre n’avait aucune envie d’entretenir une discussion avec lui. Peut-être s’était-il trompé.

Tirant longuement sur son bâtonnet de nicotine, il le termina. Le mégot termina sa course sur le sol avant d’être finement écrasé par le pied de Logan. La fumée s’échappa ensuite par ses narines tandis qu’il réfléchissait à la tournure de sa phrase. Aucun mensonge ne serait prononcé ; après tout il n’avait fichtrement rien à cacher. Sa vie était ainsi & cela faisait déjà bien longtemps qu’il l’avait accepté - malgré le mal que ça lui procurait. « Je ne supportais plus ma vie en Allemagne. & puis j’aurai eu trop de tentations là bas… toutes mes potes n’étaient que des putains de drogués. Comme moi, en fait. & comme je m’en suis sorti… il fallait que j’me tire » informa t-il d’une façon étrangement naturelle. Mains enfoncées dans les poches de son pantalon, le beau brun haussa ses frêles épaules. Que dire de plus ? Ce n’était pas dans ses habitudes de raconter sa vie de A à Z. Ses malheurs ne regardaient que lui.

S’efforçant d’adresser un sourire sincère à la blondinette, il glissa ses mains à l’odeur de tabac dans ses cheveux ébène. Les minutes s’écoulaient à vive allure et pourtant, Logan n’éprouvait aucune gêne quant au fait de rester ici un peu plus longtemps qu’il ne l’avait prévu. « Ma vie est toujours aussi peu passionnante qu’y’a quatre ans… même si j’pense pas qu’on ait énormément discuté » ajouta t-il tout en arquant un sourcil ; signe qu’il réfléchissait. En fait, il était sûr de ce qu’il avançait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: A friend with weed is better ♠ logan. Sam 27 Nov 2010 - 15:14


« Exact' ! J’étais pire qu’accro ouais… & à ce niveau, j’ai énormément changé même si ça ne se voit pas… » Lyssandre hocha la tête d'un air entendu. Elle se souvenait de lui avec un visage plus creusé, & des cernes marquées. Même si elle ne l'avait vu qu'une fois, elle devait avouer qu'il paraissait en meilleure santé qu'à l'époque. Elle savait à quel point la drogue pouvait détériorer l'apparence physique d'une personne, en ayant connu quelques unes dont les traits s'étaient complètement transformés tandis qu'elles consommaient régulièrement. Mais, contrairement à ces personnes-là, le jeune homme n'avait visiblement pas consommé assez longtemps pour ça.

« T’as vraiment envie de le savoir ? » Lyssandre se demandait elle-même si le passé du jeune homme l'intéressait vraiment. Mais elle avait toujours été à l'écoute des autres -que ce soit du à sa curiosité ou à sa sociabilité c'était sans doute un défaut qu'il fallait éliminer. La blonde ne lui répondit pas, lui faisant comprendre silencieusement qu'elle avait envie d'en savoir plus. « Je ne supportais plus ma vie en Allemagne. & puis j’aurai eu trop de tentations là bas… toutes mes potes n’étaient que des putains de drogués. Comme moi, en fait. & comme je m’en suis sorti… il fallait que j’me tire. » Lyssandre l'avait écouté sans l'interrompre, légèrement gênée d'en connaître autant sur lui alors qu'ils se connaissaient à peine. A vrai dire, elle avait toujours été le genre de personne qui ne parlait que très rarement de son passé, n'en voyant pas l'utilité. Elle détestait sa famille & n'abordait donc jamais ce sujet.
La jeune femme ne put imiter le sourire de Logan ; elle était trop mal à l'aise pour ça. Il avait quitté son pays natal pour échapper à la drogue, & voilà qu'elle lui en vendait. Il devait surement la haïr sans même la connaître -ce qu'elle comprendrait.

« Ma vie est toujours aussi peu passionnante qu’y’a quatre ans… même si j’pense pas qu’on ait énormément discuté » Lyssandre tourna la tête de gauche à droite. En effet, ils n'avaient pas beaucoup parlé. En tout cas, elle ne se souvenait pas qu'il lui ait parlé de sa vie de tous les jours. Ils avaient juste parlé de tout & n'importe quoi, sans réel sujet de conversation. « T'as fait tout ça juste pour arrêter de te droguer ? » répéta-t-elle inutilement, jetant un regard furtif en direction du sac-à-main du brun. « J'veux dire... c'était si dur que ça ? » demanda-t-elle, n'ayant aucune idée de la difficulté que cela pouvait représenter aux yeux d'un dépendant.

« Tu sais, tu devrais jeter ce sachet si ça te pourrit à ce point là la vie. » suggéra-t-elle, imaginant à quel point ce sachet en question avait du semer le trouble dans l'esprit de l'ancien dépendant. Elle se doutait qu'il ne le ferait surement pas ; maintenant qu'il l'avait acheté il devait surement attendre avec impatience le moment où il le consommerait enfin. Mais elle ne pouvait s'empêcher de lui conseiller, maintenant qu'elle avait entendu une très courte partie de son histoire dans laquelle elle se sentait impliquée à cause de cette vente imprévue. Pourtant, la jeune femme détestait se sentir coupable ; surtout s'il s'agissait d'un étranger. Mais, plantée là devant Logan, elle ne pouvait s'empêcher d'éprouver un peu de remords.
« ...ou sinon tu devrais te changer les idées. Ouais, viens manger un truc avec moi. » proposa-t-elle en haussant les épaules d'un air désinvolte, ayant fait cette proposition avant même d'y avoir réfléchi. Mais, pourquoi pas ? Visiblement, il avait besoin de retarder au maximum le moment où il se retrouverait seul face à la poudre qu'il venait d'acheter, & apprendre à connaître quelqu'un intéresserait surement Lyssandre. A présent, c'était à lui de décider puisque la stripteaseuse n'insisterait pas plus longtemps. Elle serait tout de même un peu étonnée qu'il accepte cette soudaine proposition.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: A friend with weed is better ♠ logan. Lun 29 Nov 2010 - 23:40

C’était dans les habitudes de Logan ; parler sans s’arrêter, parler si vite qu’il était parfois difficile de le comprendre. Toujours est-il que maintenant son récit terminé, il attendait une réaction de la part de la blondinette. Un geste, un souffle ou même un sourire suffirait. Mais pour le moment, le silence planait. « T'as fait tout ça juste pour arrêter de te droguer ? » En réalité, non. La cure de désintoxication l’avait réellement aidé & il aurait sans doute pu tenir malgré ses mauvaises fréquentations. Mais la raison de sa venue à Ocean Grove ne se résumait pas à cela. Car si son beau-père ne levait pas la main sur lui & s’il avait eu un peu plus de soutien venant de sa mère, Mackenzie n’aurait jamais quitté l’Allemagne. Hélas, l’ambiance se faisait trop lourde et, lui, souffrait de plus en plus. Baissant simplement les yeux en guise de réponse, l’allemand ne sut que répondre ; parler de ses problèmes de toxico ne l’embêtait guère, contrairement à ses problèmes familiaux… ou de santé. Ceci faisait parti de son jardin secret, des choses qu’il aimait garder pour lui uniquement. « J'veux dire... c'était si dur que ça ? » Et comment ! Logan se souvenait encore de ses débuts en cure. La sensation de manque avait été la pire ressentie jusqu’à présent. Toutefois, n’étant absolument pas du genre à se plaindre, l’androgyne se contenta d’hausser les épaules. Est-ce que Lyssandre pourrait comprendre ? Seuls les dépendants savaient la souffrance que tout cela pouvait engendrer. « J’imagine qu’avec de la bonne volonté, on peut tout surmonter, non ? » souffla t-il sereinement.

« Tu sais, tu devrais jeter ce sachet si ça te pourrit à ce point là la vie. » Ça serait effectivement la meilleure solution ; mais Logan en aurait-il le courage ? Ses yeux charbonneux fixèrent un instant son sac à main tandis qu’il haussait ses frêles épaules. Le problème n’était sans doute pas l’argent qu’il venait de débourser mais plutôt sa propre volonté. En ce moment, l’androgyne se sentait plutôt seul & il aurait bien besoin d’un remontant - même si la cocaïne l’enfoncerait plus qu’autre chose. Après quelques secondes de silence, un petit souffle se faufila entre ses lèvres charnues. À l’intérieur de lui, c’était le chaos total. D’un côté, il rêvait de pouvoir se débarrasser de cela ; & de l’autre, il avait envie de gouter à cette poudre blanche… encore une fois. Une dernière fois. « J’aimerais bien pouvoir le faire… Mais d’toute façon, c’pas comme si ma vie était précieuse pour qui que ce soit… » songea t-il en mordillant nerveusement sa lèvre inférieure.

Ses pensées négatives l’attaquaient souvent. Logan ne se plaignait pas tous les jours - et pourtant il ne cessait de repenser à sa vie d’avant. Quand il avait encore ses amis - même toxicos - & quand son père était là pour le conseiller dans n’importe quelle situation. Aujourd’hui, il devait faire face seul. « ...ou sinon tu devrais te changer les idées. Ouais, viens manger un truc avec moi. » Heureusement pour lui, Lyssandre poursuivit sur sa lancée. Il n’eut donc pas besoin de se justifier par telle ou telle excuse complètement idiote. Toutefois, sa proposition l’interpelait. Est-ce que la blondinette venait sérieusement de lui demander de poursuivre sa soirée à ses côtés ? Visiblement, oui. Plutôt prit de court, le beau brun pencha sa tête & esquissa un sourire qui se voulait amusé. En fait, passer un peu de temps avec son ancienne partenaire de défonce - même si cela avait été occasionnel - ne le dérangeait sérieusement pas. Ça leur permettrait sans doute de discuter un peu & d’en apprendre plus sur ce qu’ils étaient devenus. « J’dois dire qu’on ne me propose pas ça tous les jours. » assura t-il en riant silencieusement. D’autant plus que… Logan aimait les personnes mystérieuses, qui dégageaient pas mal de choses. Tellement de choses qu’il pouvait être difficile de se faire une véritable idée sur la personne. Alors certes, Lyssandre était à deux doigts de le faire replonger ; mais au moins elle l’aidait à retarder l’échéance : le moment fatidique où il se retrouverait seul face à sa coc’. « Ça me ferait plaisir » commença t-il. « Seulement si tu me parles un peu de toi… J’aimerais beaucoup savoir c’que t’es devenue » lança t-il sincèrement.

Quitte à passer une soirée ensemble, autant la rendre enrichissante, non ? Bavard au possible, Logan avait juste terriblement hâte de se lancer dans des conversations à n’en plus finir. L’avantage était que tous les deux n’avaient pas d’attache l’un envers l’autre. Pourquoi donc se priver ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: A friend with weed is better ♠ logan. Lun 20 Déc 2010 - 21:40


Tandis que Lyssandre attendait d'en connaître plus à propos du passé du jeune homme, elle remarqua qu'il se faisait de plus en plus silencieux. Elle s'aperçut soudainement qu'elle avait peut-être posé un peu trop de questions indiscrètes à Logan, qu'elle ne connaissait même pas. Elle ne savait pas s'il l'avait mal pris ; après tout, fouiner dans les affaires des autres était quelque chose de tout à fait détestable. C'est pourquoi elle ne posa pas plus de questions lorsqu'il lui donna une réponse bien vague.

« J’imagine qu’avec de la bonne volonté, on peut tout surmonter, non ? » Ces mots restèrent encrer dans l'esprit de Lyssandre un court instant. Elle n'était qu'à moitié convaincue par cette affirmation. Elle avait longtemps usé de sa bonne volonté, essayé de rendre fiers ses parents d'elle-même ; & pourtant elle avait fini par fuguer, les laissant loin derrière elle.
« J’dois dire qu’on ne me propose pas ça tous les jours. Ça me ferait plaisir. » Logan tira la blonde de ses pensées. Cette dernière venait tout juste de se rendre compte de la proposition qu'elle lui avait faite. Le fait qu'il l'accepte étonna beaucoup Lyssandre. Elle s'était tout de suite attendue à un refus catégorique de la part de Logan, persuadée qu'il penserait qu'elle n'avait plus toute sa tête. Un sourire franc vint alors franchir la barrière de ses lèvres. Elle n'avait pas l'habitude d'avoir affaire à des personnes telles que lui ; habituellement, on s'intéressait avant tout à son physique, ce qui était certes flatteur mais ennuyant. Bien que Lyssandre ait toujours été une personne qui s'occupait beaucoup de son physique -& arrogante sur les bords- elle avait horreur qu'on ne s'intéresse pas à ce qu'elle pouvait raconter.
« Seulement si tu me parles un peu de toi… J’aimerais beaucoup savoir c’que t’es devenue » Lyssandre ne savait pas exactement par où commencer. Premièrement parce qu'elle ne se souvenait plus de ce qu'elle lui avait raconté lors de leur rencontre, & deuxièmement parce qu'elle n'avait pas grand chose à dire sur sa vie qui n'était pas extrêmement passionnante. Elle leva les yeux en l'air un court instant -comme si ce qu'elle devait dire allait s'inscrire dans le ciel sombre- puis recommença à marcher, consciente que le brun la suivrait. Ses fines jambes étaient légèrement engourdies à cause du froid, & ses pieds étaient douloureux à cause de ses chaussures à talons avec lesquelles elle avait marché toute la journée ce qui l'empêchait de réfléchir correctement à la manière dont elle allait raconter son quotidien.
« Eh ben... j'ai déménagé de New York il y a quelques mois car je n'avais plus rien à faire là-bas... j'ai coupé les ponts avec mes parents & j'ai arrêté mes études. » commença-t-elle, reportant son regard sur Logan. « Je me demande si c'était la meilleure chose à faire, parfois, mais de toute façon je ne peux plus revenir en arrière. Ici, j'suis stripteaseuse. J'avais pas vraiment le choix si j'voulais pas finir sous les ponts car je ne connais personne qui puisse m'aider en cas de besoin... mais bon, c'est pas si terrible que ça finalement, même si j'espère ne pas faire ça durant les années à venir. & puis, je deale pour arrondir un peu mes fins de mois. Désolée que tu sois tombé sur moi, vraiment. » Elle marqua une courte pause pour regarder d'un air sérieux le jeune homme qui écoutait son récit. « Voilà, ma vie n'est pas plus intéressante que ça. » déclara-t-elle, un léger sourire réapparaissant sur son visage. Maintenant qu'elle avait raconté à haute voix sa vie actuelle, Lyssandre la trouva désespérément ennuyante. Elle ne s'était pas rendue compte de la routine qui s'était installée dans sa vie depuis qu'elle avait trouvé cet emploi. De plus, elle n'avait pas fait beaucoup de rencontre à Ocean Grove, ce qui l'isolait beaucoup des personnes de son âge.
« Alors, ça te tente toujours de terminer la soirée avec moi ou maintenant que tu connais mon métier tu vas peut-être essayer de trouver une excuse de dernière minute pour partir ? Si c'était le cas ne t'en fais pas, j'ai l'habitude. » expliqua-t-elle souriante. Elle était consciente que la plupart des gens la voyaient d'un mauvais œil à cause de ça, ce qu'elle comprenait. Elle continua à marcher quelques secondes avant de s'arrêter & se tourner vers Logan. « Si non, je te suis pour trouver un fast-food proche. » déclara-t-elle d'un ton un peu plus enthousiaste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: A friend with weed is better ♠ logan. Jeu 30 Déc 2010 - 17:03

« Eh ben... j'ai déménagé de New York il y a quelques mois car je n'avais plus rien à faire là-bas... j'ai coupé les ponts avec mes parents & j'ai arrêté mes études. » Durant quelques secondes, Logan tenta de voyager dans le passé ; juste pour se souvenir de la situation dans laquelle se trouvait Lyssandre au moment de leur rencontre. & honnêtement, il ne se souvenait plus de rien. Quelque peu frustré, il laissa tout de même la blonde terminer son récit ; il voulait vraiment en savoir plus sur elle. « Je me demande si c'était la meilleure chose à faire, parfois, mais de toute façon je ne peux plus revenir en arrière. Ici, j'suis stripteaseuse. J'avais pas vraiment le choix si j'voulais pas finir sous les ponts car je ne connais personne qui puisse m'aider en cas de besoin... mais bon, c'est pas si terrible que ça finalement, même si j'espère ne pas faire ça durant les années à venir. & puis, je deale pour arrondir un peu mes fins de mois. Désolée que tu sois tombé sur moi, vraiment. » Mains enfoncées dans les poches de son jean, l’androgyne lui emboitait le pas. Ses yeux charbonneux fixaient le sol tandis qu’il lui prêtait une oreille attentive. Comme toujours, Logan était très à l’écoute des autres ; même quand il ne les connaissait pas. Visiblement, la jeune femme n’avait pas la vie facile mais elle n’était pas la seule - malheureusement. Ce monde était tellement mal fait. « Voilà, ma vie n'est pas plus intéressante que ça. » Un petit sourire étira directement les lèvres du futur journaliste. Pourquoi dire que sa vie n’était pas intéressante ? D’ailleurs, quelle en était la définition exacte ? Logan haussa ses frêles épaules & plongea ses pupilles foncées dans celles de son interlocutrice. « Déjà, tu n’as pas à t’excuser. Tu n’pouvais pas savoir… », il inspira, « & pourquoi tu ne reprendrais pas tes études, ici ? J’me doute que stripteaseuse ne doit pas être un métier très facile… » Comme toujours, Hopkins n’avait aucun apriori à ce propos. Il imaginait seulement tous ces pervers qui se rendaient dans les clubs uniquement pour se rincer l’œil ou pour tenter une certaine approche déplacée. Les femmes - souvent - n’étaient traitées que comme de vulgaires objets ; quelle honte.

« Alors, ça te tente toujours de terminer la soirée avec moi ou maintenant que tu connais mon métier tu vas peut-être essayer de trouver une excuse de dernière minute pour partir ? Si c'était le cas ne t'en fais pas, j'ai l'habitude. » Plutôt surprit, Mackenzie écarquilla les yeux. Avait-il vraiment une tête de lâche ? Comme si la simple appellation de son métier allait le faire fuir. Un petit rictus franchit la barrière de ses lèvres cependant qu’il hochait la tête négativement. « Si non, je te suis pour trouver un fast-food proche. » Voilà qui était tout de suite mieux. Amusé, l’androgyne regarda tout autour de lui & emprunta une petite rue qui menait directement à l’un de ses fast-foods préférés - là où toute la nourriture débordait de graisse ou de calories. Mais bordel ce que ça pouvait être bon. « J’vais certainement pas m’barrer à cause de ton métier… Il m’en faut plus pour avoir envie de fuir t’sais. » assura t-il tout en s’arrêtant devant la porte du bâtiment. Inévitablement, l’odeur de nourriture passa par ses narines, faisant gargouiller son estomac. « & je n’ai pas pour habitude de juger les gens. Il ne manquerait plus qu’ça d’ailleurs… » souffla t-il en souriant ironiquement.

Tranquillement, le brun posa sa main vernie sur la poignée de la porte & laissa Lyssandre entrer. Il entra à sa suite & regarda tout autour de lui. Certains regards se posèrent directement sur eux. En même temps, ils formaient un drôle de petit « couple ». Maquillés à outrance tous les deux. Le look de Logan ne passait jamais inaperçu & celui de la blondinette non plus - sans doute. Levant les yeux d’un air exaspéré, l’étudiant incita la belle à le suivre jusqu’au comptoir. « C’est quand même hallucinant qu’on s’revoit ici. & en plus, c’est encore la drogue qui nous a réunit » dit-il en soupirant silencieusement. Non, ce n’était pas risible du tout. Vu l’avancement de sa maladie, Logan ne pouvait se permettre cela. Il ne devait plus toucher à toute cette merde. « Enfin, tu prends quoi ? J’t’invite. » demanda t-il en remarquant que la file avançait à grands pas. Tranquillement, Logan s’approcha & détourna son fin profil vers la jeune femme. « T’as vraiment personne ici ? J’veux dire… Tu gagnes assez pour t’payer un endroit où dormir ? » S’il demandait cela, c’est parce qu’il connaissait la réputation de ce genre de milieu… & de la maigre rémunération qui en résultait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: A friend with weed is better ♠ logan.

Revenir en haut Aller en bas
 

A friend with weed is better ♠ logan.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Crandon Park Beach & Port of Miami-