AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [FAMILLE McCawley] • celui qui gardait pour la première fois oliver [PV Jovan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: [FAMILLE McCawley] • celui qui gardait pour la première fois oliver [PV Jovan] Ven 15 Mai 2009 - 20:00

APPLE ROAD, n°1668 : chez panamee
Jovan Lennon & Panamee McCawley.

▬▬▬▬▬▬

Elle tira sur le carton d'ouverture facile du lait maternel, et le transvida alors dans le biberon à capuchon rouge avant de le déposer dans le microonde, et de jeter le sachet dans la poubelle. Elle tourna le bouton de son appareil de cuisine à 1min, les mains pleines de lait, elle se les rinça et repartit dans le salon où Oliver attendait son repas du soir. Au programme : vitamines, nutriments & minéraux pour une petit garçon qui allait bientôt se coucher. Le biberon sortit de l'électroménager pour atterrir dans les bras de la maman qui s'approcha alors de son rejeton un sourire aux lèvre, avant de lui englober le biberon dans la bouche. Elle marchait dans la maison comme pour le rassurer, le tenant soigneusement dans les bras en s'arrêtant de temps à autre pour permettre au hoquet habituel de sortir de son corps. Un quart d'heure plus tard, les trois quarts du biberon au lait maternel fut vidé par le jeune nourrisson qui s'endormait tout en continuant de téter la tétine en caoutchouc. Au moment où les dernières gouttes de la bouteille furent fini, et qu'elle lui tapait une dernière fois le dos avant de le mettre au lit, la porte d'entrée sonna. Le premier parvenu devant la poignée fut Mowgli qui remuait la queue derrière sa maîtresse, la langue pendue et attendant que celle ci vienne ouvrir au sonneur. Panamee porta sa main dessus et avec un sourire découvrit la silhouette de Jovan Lennon, un voisin de Ocean Grove et le nouveau baby sitter de son fils, lorsque son emploi le lui permettait & que cette dernière ne pouvait s'en occuper.



IL Y A UNE SEMAINE DEJA.
▬▬▬▬

Elle était assise sur son divan depuis près de dix minutes, discutant calmement avec son futur baby sitter, provoquant une sorte d'interrogatoire sans vraiment le vouloir. Pour le bien être de son fils. Panamee avait alors offert un café expresso à son voisin en signe d'anti stress, et histoire de mettre à l'aise le jeune homme nommé Jovan qui avait déjà l'air dans son élément. [...]

PANAMEE « si ça ne vous embête pas, jovan, j'aimerai savoir
quelle expérience avez vous du baby-sitting ? »

JOVAN « disons que je ne suis pas non plus professionnel dans
ce métier, mais j'adore m'occuper d'enfants. »
PANAMEE « et êtes vous baby-sitter occasionnel ou régulier ? »
JOVAN « je suis serveur, plus précisément barmaid, au blue
lagoon bar... je sais pas si vous avez eu l'occasion
de vous promener dans les environs, je vous le
recommande d'ailleurs. donc disons occasionnel.»
PANAMEE « pourquoi pas. J'irai faire un tour vers le centre de
miami lorsque vous me permettrez du répit en
prenant soin de mon fils. Je devrai peut être vous
tutoyez jovan si vous me le permettez. »

JOVAN « j'en conclus que je ne suis plus uniquement
ton voisin panamee ? »
PANAMEE « n'ayons pas une relation de patron
& d'employé, je ne suis pas si vieille que ça, tu es
disponible mardi prochain pour garder oliver durant ma
garde de nuit à l'hôpital ? »

JOVAN « certainement que je le serai. » [...]

NOW.
▬▬▬▬



Une bise de bienvenue et de bonjour rapide, sa main gauche invita Jovan à rentrer dans sa demeure tandis qu'elle refermait derrière lui, rattrapant son dogue au passage qui avait déjà le nez dehors. Elle le tira jusqu'à sa niche où il se coucha, regardant l'inconnu en se grattant le museau à l'aide de sa patte avant. La jeune brune convia alors le garçon à s'assoir ou bon lui semblait, le temps qu'elle revienne de la cuisine avec une liste provisoire des choses à faire en cas de pleurs ou de problèmes. Une vraie mère poule. La fiche dans une main et un os dans l'autre, elle tendit le feuillet au joli brun avant de s'approcher de son canin et de lui donner l'ossement de poulet qu'il attendait avant l'heure du coucher. Se rinçant les doigts elle s'assit aux côtés de Jovan en enfilant ses bottines noires à talons, son sac déjà prêt dans l'entrée de la maison, elle avait déjà tout organisé comme une vrai maniaque, ce qu'elle était.

PANAMEE « tout est écrit sur la feuille, et si tu as vraiment
un problème avec oliver, tu m'appelles ou tu appelles
l'hôpital... »
Elle se mit alors à soupirer dans son stress
et resserra les lacets de ses chaussures à talons, avant
de regarder l'horloge au dessus de la cheminée. « et
en plus je suis déjà en retard. tu as un restant de poulet
dans le four, et des patates sur la table de la cuisine, et ... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [FAMILLE McCawley] • celui qui gardait pour la première fois oliver [PV Jovan] Dim 17 Mai 2009 - 22:06

Il signa un chèque, rangea deux-trois stylos dans la boite à bric-à-brac, se leva et alla rejoindre sa grand-mère, assise sur le banc, dans le jardin, à l'affut de toute nouveauté -elle avait l'ouïe qui diminuait, mais arborait de nouveaux appareils auditifs, ce qui la rendait heureuse, pouvant ainsi entendre tout ce qui se disait dans la rue. Jovan sourit en la voyant. Elle était un fan inconditionnel du "il en faut peu pour être heureux". Et pourtant, elle avait durant toute sa vie travailler, et gagner sa vie. Certes, épouser un chirurgien réputé l'avait aidé à acquérir l'argent et la notoriété, mais en général, elle se contentait de peu pour vivre heureuse, et pour avoir ce sourire aux lèvres.
En s'approchant d'elle, Jovan pensait à sa grand-mère. Il faisait tout pour l'aider, travaillant comme barmaid, et s'occupant en plus d'un petit garçon, Oliver, tout en assumant sa grand-mère. Ca lui faisait des journées à rallonge, des journées bien remplies, mais voir ce sourire sur le visage marqué de fatigue de sa Mamie valait toute la sueur du monde.

Le grand brun lui colla une bise sur le front, et lui susurra quelques mots.
" Je reviens dans quelques heures.. Ca ira? Si tu as faim, il y a une part de gâteau dans le frigo. Ne va pas au lit trop tard. Et si tu as besoin de moi, n'hésite pas à m'appeler."
Mais ne m'appelle pas, je t'en supplie.. Si en plus de m'occuper du gamin, je dois venir te voir, je péterai au cable.
Il n'avait pas mangé lui, n'avait pas eu le temps, tant pis. Mais il avait fait à manger à sa grand-mère, lui avait donné ses comprimés. Non, il n'avait plus rien à faire là.
La mamie sembla acquiesser, lui fit également une bise et rajoutant un "travaille bien". Elle le savait qu'elle allait lui faire vivre un enfer, alors elle avait décidé d'être la moins ennuyante possible. Après tout, c'était elle qui refusait la maison de retraite, elle qui refusait de vendre cette belle maison sur Lemon Street, et encore elle qui refusait d'alerter Mike son fils, et le père de Jovan. Alors elle se taisait, était d'accord avec tout ce qu'il faisait. Juste pour lui rendre service un minimum.

Jovan se leva alors, attrapa son sac qu'il avait posé là tout à l'heure en rentrant du Lagoon Bar, et commença à aller en direction de chez les McCawley. Pas besoin de voiture, c'était à quelques pâtés de maison de là. A Apple Road exactement. Il jeta un bref coup d'oeil à sa montre: ça va, il n'était pas du tout en retard.
Le grand brun vêtu de son jean, et d'un pull rayé rouge et bleu, remonta la rue, et arriva bientôt devant la maison de Panamee McCawley et de son fils Oliver. Il n'y avait pas de mari apparemment. Elle avait seulement quelques années de plus. Et elle travaillait à l'hôpital. Elle aimait les chiens, notamment ce Mowgli. Elle semblait assez ordonnée. Et aimait par-dessus tout son gamin.
Voilà ce qu'avait retenu Jo' de son entretien. Une femme seule qui essayait d'élever son gamin, tout en travaillant. La galère quoi.

En arrivant, il sonna à la porte, et fut acceuillit par un Mowgli excité -sûrement à l'idée d'aller faire un tour dehors. D'ailleurs à peine la porte fut-elle ouverte qu'il s'en alla fourrer son nez dans le jardin.
La jeune femme lui sourit, et lui fit la bise avant de l'inviter à rentrer. Sur le conseil de Panamee, il s'assit sur le canapé, attendant qu'elle revienne. Lorsqu'elle lui tendit la feuille, Jovan la lut rapidement pendant qu'elle donnait un os à son chien.
Expliquant comment faire taire le bambin, que faire si il ne voulait pas rester coucher et qu'il pleurait, et etc... Cette fiche arracha un sourire à Jovan. Elle semblait stressée la madame! D'ailleurs, la voilà qui déblatait sur tout ce qu'il fallait faire si ça n'allait pas, précisant au passage qu'il avait à manger. Super! Il n'avait pas eu le temps de manger, et doutait sérieusement de pouvoir le faire.. Et puis, elle cuisinait sûrement mieux que lui... N'en tenant plus, Jovan dit alors, la coupant.

" Et ne t'inquiètes pas.. Ca ira.. C'est la nuit, il va sûrement passer son temps à dormir. Et si vraiment il y a un soucis, je crois que je sais quoi faire.."

Dit-il en montrant la fiche qu'elle lui avait préparé.
" Et merci pour le plat.. Je n'ai pas eu le temps de manger.. D'ailleurs, Oliver a mangé? "


Il regarda d'ailleurs le bébé dans les bras de sa maman. Celui-ci semblait assez éveillé pour son jeune âge. Il ouvrait ses yeux lourds de temps en temps pour voir ce qu'il se passait, et n'allait sans doute pas tarder à tomber de sommeil.
Jovan avait un peu redouté ce moment-là. il s'était déjà occupé d'un enfant il y a un peu plus d'un an, mais seulement de temps en temps, comme ça. Mais il s'était dit en venant que s'occuper d'un bébé c'était comme s'occuper de sa grand-mère. Sans cuisine (sauf le biberon), sans médicaments (sauf cas exceptionnel). Donc il pourrait bien gérer.

" ca se passera bien"
Autant rassurer la maman comme on peut n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [FAMILLE McCawley] • celui qui gardait pour la première fois oliver [PV Jovan] Lun 25 Mai 2009 - 20:25

    Elle zigzaguait entre les fauteuils du salon, le sofa et sa cuisine tout en blablatant sur que faire dans telle ou telle situation et surtout le fait qu'il pouvait dans tous les cas, appeler la jeune femme en cas de problèmes. Un point bien clair qui au moins mettrait en confiance les deux voisins/amis. Alors qu'elle pivotait dans sa salle à manger et rejoignant Jovan, elle se prit dans son tapis provenant du Maghreb, son talon heurtant alors son immense tapisserie, elle chuta comme un crotte sous le son de Jeff Buckley (Hallelujah) qui passait à la télévision. Elle se redressa quelques instants plus tard, une main posée sur son front en souriant, et alors qu'elle se frottait le haut du visage, elle regarda un instant le téléviseur avant de repartir dans sa cuisine, là où son badge de médecin hospitalier était posé.

    JOVAN « et ne t'inquiètes pas.. ça ira.. c'est la nuit,
    il va sûrement passer son temps à dormir.
    et si vraiment il y a un soucis, je crois que
    je sais quoi faire.. »


    Il avait totalement raison. Elle ralentit alors la cadence de ses pas et resserra une nouvelle fois sa chaussure de gauche qui avait tendance à perdre rapidement ses lacets, et déposée sur son divan, elle contempla le jeune homme. Panamee qui avait déposé son fils dans son berceau il y avait déjà cinq minutes, jeta un faible regard en sa direction avant de secouer la tête et de regarder la liste qu'elle avait donné à Jovan. Tout y était. Comme il le disait, aucun soucis, il n'y avait qu'elle qui se les créaient. Les petits yeux de son bambin devenus aussi gros que ceux des fumeurs de cannabis, elle enfila alors sa veste en nylon autour de ses épaules, les bras dans les manches elle écouta une nouvelle fois le jeune homme, discutant de la nourriture d'Oliver.

    JOVAN « et merci pour le plat.. je n'ai pas eu le
    temps de manger.. d'ailleurs, Oliver a
    mangé ? »


    Elle fit un geste de la main signifiant le non besoin de remercier le fait qu'elle lui ait préparé un repas, et elle redressa une nouvelle fois le visage vers Jovan au moment de sa question. La jeune maman hocha alors la tête positivement, son fils dans le berceau, elle s'approcha alors de l'enfant joueur qui fermait petit à petit les yeux suite à sa prise de biberon. Un fin sourire aux lèvres, elle le secoua afin de l'endormir le plus rapidement possible, et s'approchant de Jovan, elle s'assit à ses côtés, lui qui lisait la liste des choses à faire comme une petite ménagère. Un oeil posé sur son enfant qui la regardait en rigolant, elle lui toucha alors le nez de sa main droite alors qu'il tentait de l'attraper, jetant de concis regard au garçon qui tentait de rassurer la maman. N'ayant pas l'habitude de laisser son descendant dans d'autres bras que les siens, elle redoutait le pire, mais ce fut les dernières paroles de l'homme qui la rassurèrent au plus haut point.

    JOVAN « ça se passera bien »


    Un fin sourire qui s'agrandit à sa phrase, elle embrassa à plusieurs reprises Oliver sur tout son visage tandis qu'il riait aux éclats en tentant d'attraper le minois de sa mère, et tendit l'enfant vers Jovan qui le prit dans ses bras. Se redressant, elle largua un profond soupir d'angoisse et commença à partir en direction de la sortie de sa maison, se retournant au dernier moment lorsqu'elle entendit les pleurs de son fils. Aïe. Fallait s'en douter. Elle fit un baiser imaginaire qu'elle envoya à son rejeton avant de crisper le visage en direction de Jovan et de froncer les sourcils, le regardant d'un air désespéré.

    PANAMEE « Jovan je t'en supplie, répète moi
    une nouvelle fois que tout ira bien... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [FAMILLE McCawley] • celui qui gardait pour la première fois oliver [PV Jovan] Ven 29 Mai 2009 - 18:35

La jeune mère semblait stressée, c'était évident. Comme si elle avait peur que Jovan ne s'en sorte pas, comme si elle avait peur qu'il arrive quelque chose au bébé. Elle n'avait pas encore totalement confiance en Jovan, et franchement, celà se comprennait aisément. Après tout, il n'était pas baby-sitter professionnel, ne travaillait pas avec les enfants. Mais les papiers ne faisaient pas tout dans cette histoire; les qualités humaines jouaient beaucoup plus que les simples diplômes. Et là, elle ne pouvait nier l'évidence: Jovan savait mettre à l'aise le petit.

Jovan regarda la jeune femme courrir à droite, revenir à sa gauche, aller tout droit, repartir à droite, courrir, et maintenant se casser la figure. Il eut un peu de mal à retenir un rire -mais finalement, il réussit à la retenir brillament. Il faut dire que l'agitation de la jeune femme, son stress, et en plus de celà, sa pagaille l'amusaient beaucoup. Il ne fallait pas qu'elle stresse comme ça, c'était mauvais, elle risquait un ulcère^^. Jovan reprit donc en main la liste des choses à faire si.., et la relut.

Tout ce qui y était noté lui semblait logique, et il en était certain qu'il arriverait à se débrouiller. Lorsqu'enfin la jeune femme fut quasiment prête, Jovan se dit que ça y était, elle allait arrêter de stresser. Elle prit alors le gamin qu'elle avait posé dans le berceau, et l'embrassa, l'embrassa, l'embrassa. Les petites mains du bébé essayaient d'attraper la face de la mère, et Jovan sourit en voyant. ça.
Enfin Panamee tendit le bébé à Jova qui le prit délicatement, en faisant bien attention, dans ses bras. De là où il était, il pouvait encore voir sa mère, et d'ailleurs, en moins de temps qu'il n'en fallut, le petit se mit à pleurer.
Jovan le balança doucement, et prit une voix des plus douces pour dire au rejeton, tout en posant sa main sur le ventre du bébé.

" Doucement Oliver.. Maman part travailler, elle reviendra bientôt. "


Il releva la tête vers la mère qui s'était crispée sur le seuil de la porte d'entrée. "Je t'en supplie Jovan". A ces mots, Jovan eut un léger sourire. Vous savez ce sourire légèrement rieur qu'un enfant a lorsqu'il vient de constater que l'une de ses blagues à fonctionner, et bien Jovan avait presque le même. Il donna son index au petit qui apparemment trouvait ça drôle, tout en continuant de le bercer et dit alors à la mère.

" Oui, tout se passera bien.. "


Il regarda alors l'enfant. Peut-être que l'idée du doigt en semblait pas si mauvaise.. Il osa alors de nouveau regarder la mère, et lui demanda, avec un petit sourire compatissant cette fois.

" Il faut que je le redise encore une fois? "


Il en était certain: Panamee McCawley serait une bonne mère. Elle avait ce regard attendrissant et inquiet devant son enfant que certaines mères n'avaient pas. Et en quelques secondes, Jo' pensa à Eleonor. Quand il l'avait vu, elle aussi semblait préoccupé par le gamin, tellement préoccupé qu'elle n'avait même pas dit le prénom de son fils. En repensant à celà, Jo' baissa la tête vers le petit pour voir si enfin il se calmait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: [FAMILLE McCawley] • celui qui gardait pour la première fois oliver [PV Jovan]

Revenir en haut Aller en bas
 

[FAMILLE McCawley] • celui qui gardait pour la première fois oliver [PV Jovan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-