AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Après la tempête, vient l'éclaircie?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Après la tempête, vient l'éclaircie? Sam 4 Déc 2010 - 16:46

Il y a des hasards, mais il y a incontestablement aussi des êtres qui savent exploiter le hasard.

    Un ouragan! Une tempête! La tempête du siècle,oui! J'étais tranquillement chez moi ce soir-là, complètement seule. Max était je ne sais où mais il n'était pas rentré ce midi comme à son habitude. Si seulement il avait su, fort à parier qu'il aurait été à mes cotés et non dans un bar quelconque à écumer quelques verres trop remplis. Je n'aimais pas quand mon frère buvait, il ne savait bien. De mon avis, il bousillait sa vie comme ca alors qu'à mes yeux il avait un potentiel incroyable. Mais bon Max c'est Max après tout et même avec tous les défauts du monde, je l'aimerais quand-même. C'était indéniable, je lui pardonnerais tout et n'importe quoi, comme aujourd'hui, le fait de ne pas avoir été présent alors que le vent redoublait d'effort et avait chambardé les trois quarts de notre maison...Alors que je m'étais terrée à la cave en ayant bien peur d'y être coincée par la suite. Chose qui n'arriva pas heureusement pour moi. D'ailleurs comment aurais-je pu lui en vouloir bien longtemps puisque deux heures plus tard, il s'était rappliqué aussi vite que l'éclair pour s'assurer que sa petite frangine chérie allait bien? Ben oui quand-même, il avait beau être pompette, il n'oubliais jamais que j'existais.

    Pas trop de dégâts à déplorer sur ma petite personne, juste une petite bosse au front, un bleu ou deux par-ci, par-là mais rien de bien grave. Lui non plus n'avait rien ce qui me rassura grandement. Mais on ne pouvait pas en dire autant de la maison où on aurait dit qu'une bagarre avait eu lieu en son centre. Des dégâts matériels étaient à déplorer mais mieux valait ca que l'un de nous deux ne soient blessés. Par contre il allait falloir trouver une solution pour cette nuit...on n'allait pas rester dans un tel chantier. La première idée de Max fut qu'on se prenne une chambre d'hôtel. "On ne roule pas sur l'or, Max!" lui avais-je répondu. Il était mécano, j'étais étudiante et serveuse à mes heures, rien de bien rentable en soit. Je lui avais donc suggéré d'aller dormir chez Cléo ou une autre de ses amies ou conquêtes ou encore chez un pote à lui. Moi j'irais dormir chez une copine de fac, sur le campus. On se quittais une petite heure plus tard dans la rue après s'être bien assuré que nous allions vraiment bien. Nous étions dans une ruelle, près du bar Blue Lagoon quand je déposais un baiser sur la joue de mon frère et que je le quittais. Mon regard s'égarait dans la rue, regardant les divers incidents qu'avait causé cette tempête, c'est là que mon regard croisa celui d'un jeune homme. Mes yeux le quittèrent pour se poser sur d'autres personnes mais très vite revinrent sur ce visage qui me sembla familier.

    Oui...il me semblait plus que familier et d'ailleurs le jeune homme semblait également me dévisager, nul doute que ce sentiments de déjà vu lui était commun avec moi. Il me fallut pourtant quelque longues secondes pour découvrir qui il était.
    Léo, oui cet homme ressemblait traits pour traits à Léo. Qui est Léo me direz-vous. C'est une jeune homme que je connais depuis un an mais sans vraiment le connaitre. Notre "amitié" est purement basée sur internet, on discute, on rigole, on se taquine parfois aussi mais sa photo je l'ai vue plus d'une fois, je l'ai d'ailleurs dans un dossier sur mon pc portable resté dans notre maison. Pas de doute la ressemblance est flagrante pourtant ca fait un petit moment que nos discussions se sont faites plus rares. Oui il m'avait proposé de se rencontrer IRL et moi j'ai pris peur ce qui a jeté un petit froid entre nous et voilà qu'il était là devant moi...Plus pur des hasards. Le destin? Je ne sais pas, en tous cas c'était bien la dernière personne que je me serrais attendue à croiser à Ocean Grove.

    Bon je me trompais peut-être? M'enfin, je me risquais à le rejoindre devant le bar Après tout si ce n'était pas lui, je ne risquais pas grand chose sauf une petite honte passagère.

    " Heu...ca fait un peu cliché je sais, mais...On ne se connaitrais pas par hasard?" lui dis-je alors.

    Oui un peu cliché, ca ressemblait à une phrase qu'un mec aurait pû vous glisser pour vous draguez mais quand on me connait, ce n'était pas du tout ce genre de subterfuge, en plus je ne drague pas les mecs moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Après la tempête, vient l'éclaircie? Sam 4 Déc 2010 - 20:40




aprèslatempête,viensl'éclaircie?


Citation :
Léo_TheFrench: Knock Knock?
Eli_: Who’s there?
Léo_TheFrench: Disco’
Eli_: Disco who?
Léo-TheFrench: Disconnected!

Léo_TheFrench is disconnected.
Léo_TheFrench is connected.

Eli_: Lol -_-’

Après le calme,viens la tempête... Pour moi ca toujours était en décalage, après la tempête c’est encore la tempête. Je dois dire j’ai passer le début du mois de Décembre à descendre des centaines de dollars en réparation et en chambre d’hôtel pour Jolan et Moi. Il n’était pas du genre à être trop gourmand a ce qu’on lui donnait, mais j’allais tout de même pas le faire dormir dans notre maison sans toit. C’était la période noir en ce moment. Mon fils voulait retrouver sa maison et moi retrouver mon ex petit ami. On peut pas tout avoir. il y a un an de ça, on ma forcé de m’inscrire à un tchat de floride. J’étais de Dallas je comprenais pas le rapport. Mais j’ai rencontré quelqu’un se jour là. son nom était «Eli_», une jeune fille qui était née en Floride. Nous discutions pendant de longues heures durant. Mais nous nous sommes jamais vu.

Ce soir-là, j’étais en balade seul avec un sac du petit market en bas de la rue. Mon hôtel était pas loin et j’avais une fringale nocturne, Jolan dormait paisiblement sur le lit et j’en profita pour marcher un peu. J’avais la tête dans les nuages pensant aux prochains jour qui allait m’attendre, un communiqué de presse du sénateur sur les dégats de l’ouragan et un rapport à tapper. Il faisait un froid de canard se soir. J’était habiller chaudement un manteau long noir et une echarpe en laine autour de mon coup. Portant un sous pull blanc, je marchais dans le froid hivernale.

Quand soudain je vis une jeune blonde me frolait qui me donnait une impression de déjà vu, cela fait cinq fois que je croisais cette fille, c’était bien un signe du destin me trompes-je? Enfait je me tenais pres du blue lagoon bar, pour aller boire un verre. Le whisky c’est le mal! quand cette jeune fille s’approcha de moi, serait elle aussi en phase avec les signes?

«Heu...ca fait un peu cliché je sais, mais...On ne se connaitrais pas par hasard? me dit-elle.
-Euh... Je ne sais pas je devrais surement? dis-je assez hésitant.»

Je ne comprenais pas. C’était une réplique de mec qui cherche un coup pour la nuit qui dit ça. A par si c’est un travesti, mais je ne savais pas pourquoi je me mettais à penser à Eli. Je ne pensais jamais la voir de mes propres yeux et les seuls photos que j’ai vu d’elle c’est des photos assez flou... bon cela ne m’étonnes pas des femmes qu’on rencontre sur le net et qui ont peur de leur physique. Mais cette femme qui se tennait devant moi me faisait beaucoup penser à elle, je tentais de faire diversion avec une phrase humouristique, mais pas drôle à la fois:

« C’est très cliché et tu me l’as piqué de mon registre...»

Puis je la vis sourire et poussé un petit rire... C’était tellement pourrit que même mon fils ne rirait pas ! c’est alors que j’ai compris qui j’avais en face de moi, la seule fille qui rit à mes phrases pas drôle:

«Mais attend... Eli?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Après la tempête, vient l'éclaircie? Dim 5 Déc 2010 - 13:32

    Je me sentais un peu idiote me tenant là devant le jeune homme et n'était pas tout à fait certaine que ce soit bien celui à qui je pensais. D'ailleurs sa phrase de prime abord ne me rassura pas du tout. Si je me trompais j'aurai vraiment l'air ridicule mais étrangement il me mit assez à l'aise directement en sortant une petite vanne, un peu pourrie je l'avoue mais qui eu le don de m'extirper un petit rire cristallin. Je n'avais jamais entendu blague, ou réponse aussi idiote de ma vie à part sur le net où se fanfaron de Léo avait toujours le don de me sortir des choses incongrues auxquelles je ne m'attendais pas. Sur ce point, il venait de renforcer un peu cette impression que j'avais de le connaître.

    "Je te l'accorde c'est cliché et surement étrange venant d'une fille mais je peux t'assurer que c'est pas une tactique pour te draguer." lui répondis-je tout en souriant, un sourire très franc à vrai dire, de toute manière aucuns de mes sourires n'étaient narquois en général sauf quand la personne en face de moi n'était vraiment pas appréciée et oui ca arrive même à moi. Il y avait des personnes comme ca que je ne pouvais pas supporter du tout, avec moi c'est toujours blanc ou noir, il n'y a pas de demi mesure, dans ma vie rien n'est gris. Soit j'aime soit je n'aime pas.

    Et c'est là qu'entendant mon surnom...mes doutes se dissipèrent enfin...Nul doute s'il prononçait Eli c'est qu'il me connaissait et même bien car seuls mes amis me surnomme Eli au lieu d'Elina.
    "Hum...oui Eli comme Elina. Léo je me disais bien que ce visage m'était familier." ce que je venais de répondre était d'un banal à tuer mais en fait j'étais génée, je ne savais pas trop quoi lui dire. Déjà que j'avais en somme refusé de le rencontrer dans la vrai vie, le fait d'être ainsi mise devant le fait accompli me bloquait quelque peu. Et pourtant je l'aimais bien ce Léo, sur le net il me faisait toujours rire, quand je n'avais pas le moral, on aurait dit qu'il le devinait et au lieu de me demander pourquoi? Ben non, il me sortait des trucs fous pour me faire sourire et bien qu'il ne puisse pas le voir de derrière son écran, et bien oui il arrivait toujours à me faire sourire. D'ailleurs quand Max était parti à l'armée, bien souvent ma solitude me paraissait moins pesante lorsque je conversais avec lui.

    "Mais...enfin si je m'attendais, que fais-tu du coté d'Ocean Grove toi? T'étais pas censé vivre a Dallas? Ou un truc du genre?" réussisais-je enfin à dire histoire d'avoir l'air un peu moins quiche. Il ne manquerait plus qu'il ne me prenne pour une idiote blonde dans la vrai vie alors que sur le net je paraissais bien moins empotée qu'en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Après la tempête, vient l'éclaircie? Dim 5 Déc 2010 - 17:58




aprèslatempête,viensl'éclaircie?


« Je te l'accorde c'est cliché et sûrement étrange venant d'une fille mais je peux t'assurer que c'est pas une tactique pour te draguer.
- Je n'en doute pas une seconde. »

Oh a peine, je doute quand même. utiliser cette phrase pour un but non lucratif? je n’en croyais pas un mot c’étais quand même bizarre venant de la bouche de cette femme. Que j’avais du mal à reconnaître. Ses gestes, ses mimiques et son rire cristallin me rapeller la description qu’Elina m’avait donné d’elle. Tous se mélangea dans ma tête mais j’étais trop pertubé pour ne pas sortir un mot. C’est ainsi que je l’appela Eli... Et en voyant sa réaction j’avais mit droit dans le but. C’était bien Eli_. Que de souvenir un an c’étais déjà écouler depuis qu’on ma forcé à m’inscrire sur ce tchat des plus banals qui soit. J’étais comme un gamin devant sa première playstation, on y joue une fois et quand on vas dormir on veut a tout prix se lever tôt pour pouvoir y rejouer encore et encore jusqu’à overdose. « Hum...oui Eli comme Elina. Léo je me disais bien que ce visage m'était familier. » Je me mis à sourire à ça... Elle se souvenait de mon visage qui était plus que banal à Dallas, Tous le monde à la même tronche làbas! Le visage carré, les cheveux court et Hirsute au dessus de la tête et un accent affreux de Texan qui ne comprenne rien à la vie. Je lui répondit: « Moi c’est tes mimiques que j’ai reconnu, ton rire à ma phrase pas drôle du tout. C’est toi tout craché » Je me mis à sourire en plongeant mes yeux dans ceux de Elina. Elle avait un regard à couper le souffle, elle était vraiment mignonne, je jeta un bref coup d’oeil d’haut en bas pour mieu réaliser. On aurait dit une petite parisienne, mais tous fut couper dans ma tête la preuve: « Mais...enfin si je m’attendais, que fais-tu du coté d'Ocean Grove toi? T'étais pas censé vivre a Dallas? Ou un truc du genre? » Dallas... Texas, Le monde du Pétrole! A vrai dire j’y suis depuis enfants après avoir quitter la France. Je l’ai quitter car l’homme que j’aimais habiter à Ocean Groove... Et qu’une place dans l’une des meilleurs chaîne de télévision venait de se libérer et qu’on venait de m’offrir. Bon c’était la rubrique Chien écrasé et faits divers... Et je veux toucher le monde de l’international. Mais on ne peut decidement pas faire autrement, je resta adosser contre la façade du bar et je lui dit: «J’ai quitté Dallas il y a un mois environ... Je travaille pour la chaîne de la Fox maintenant et j’ai du m’installer ici. Et je me suis souvenu que mon Ex Tyler vivait dans le coin. Donc je me suis dit que j’allais prendre une maison ici et pour Jolan c’est l’idéal ici. Et toi? Que fais tu ici? » Tant dis qu’elle me répondait, je repensais à Tyler... La journée passé dans la cave de ma maison tant dis que à l’exterieur c’était devenu un Remake de Armagedon. Je repensais à notre engueulade sur ceux Corbeaux qui voulait faire quelque chose d’affreux. J’en avais froid dans le dos, je ne sais pas quoi penser de toute cette histoire, je n’avais jamais vu Tyler perdre son sang froid à par ce jour-là. C’était limite surnaturelle. Après qu’elle m’est expliqué ce que une jeune femme était venu faire dans le quartier aussi tard et surtout seul... Je savais que beaucoup de Maccro était dans les environs près a mettre la main sur de la chaire fraîche... Je poussa la porte du bar l’ouvrant d’une main et un flux d’odeur corporel de mâles se torchant la tronche à coup de Jack Daniel’s ou d’Absolut’ Vodka étaient là. et d’un ton je lui dis: « Je t’offre un verre Eli? Profitons un peu de ce «Hasard» pour nous rencontrer enfin tu ne crois pas? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Après la tempête, vient l'éclaircie? Mar 7 Déc 2010 - 13:44

    "Moi tout craché" disait-il, iaurais-je donc été comme ça la seule à rire à ses blagues idiotes? Peut-être mais c'était le cas c'est vrai qu'il me faisait bien souvent rire avec ses stupidité, il était capable parfois de débiter quatre âneries à la minute ce qui était selon moi un record. Je semblais toute fois assez retenue au fait que le destin nous avait mis sur la même route aujourd'hui, le jour même où un déluge envahissait la ville. Etrange non? Comme coincidence. Surtout qu'il était bien loin de Dallas là, ce que je n'aurais pas pu prévoir du tout. Mais dans un sens, j'étais plutôt contente de le rencontrer puisqu'il était là ca aurait été vraiment bête oui de ne pas faire mieux connaissance. Il me raconta alors pourquoi ses pas l'avait mené jusqu'à ce quartier, cette ville où moi aussi je venais de reprendre mes marques. Si je n'avais pas autant insisté auprès de Max pour revenir vivre ici, on ne se serait jamais croisé. Il parla de son ex, chose dont on ne parlais pas souvent, des amourettes de l'un l'autre...mais au prénom, je me remémorais alors qu'il m'avait parlé brièvement de son ambiguité pour les deux sexes. Mais aussi qu'il était papa, chose que je respectais grandement. Je ne sais pas si moi j'aurai été capable d'être maman et surtout d'élever seule mon enfant.

    "Oh oui ton fils...comment va-t'il d'ailleurs? Moi je suis revenue vivre ici dans le quartier mais on dirait que j'ai bien choisis mon moment de retour." disais-je sans donner plus d'explications, déjà que même Max ne savait pas pourquoi j'avais émis le désir de revenir ici. J'étais grandement impressionnée par son entrée à la Fox, au moins il avait un métier, un job, des compétences ce que moi je n'avais pas encore mais je ne désésperais pas depuis que j'avais repris mes études j'allais peut-être finalement arriver à quelque chose, il n'est jamais trop tard dit-on.

    Pour résumer, j'étais assez contente de cette rencontre alors quand il me proposa de l'accompagner pour boire un petit verre, je me dis bah bien entendu pourquoi je refuserais. Puis pour une fois Max ne pourrait pas dire que je tombe que sur de sales types, je ne croyais pas le moins du monde que Léo en soit un lui.
    "Je pense que tu as raison, faut en profiter maintenant, alors c'est avec plaisir Léo."

    A vrai dire en parlant de Max, il ne savait même pas que pendant près d'un an j'avais conversé avec ce gars sur internet. Si c'était le cas, je voyais déjà d'ici le sermon qu'il m'aurait fait. - "Mais voyons Eli, t'es folle, on sait pas sur quel désaxé on peut tomber sur internet, t'es pas bien ou quoi..."- etc etc, la grosse prise de tête. Il me trouvait toujours bien trop naive et beaucoup trop facile à avoir, à leurrer.

    Il m'ouvrait la porte et j'entrais dans le bar qui sentait la fumée et aussi l'alcool, un endroit où je ne serais surement pas entrée si je n'avais été accompagnée c'est sûr.Ce n'était pas vraiment le genre d'endroit où je trainais préférant encore les boites de nuits pour mes sorties.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Après la tempête, vient l'éclaircie? Ven 7 Jan 2011 - 12:58

"Oh oui ton fils...comment va-t'il d'ailleurs? Moi je suis revenue vivre ici dans le quartier mais on dirait que j'ai bien choisis mon moment de retour." J’eus un sourire à cet phrase, bien choisir son moment de retour je dois dire que moi aussi... Certe j’avais revu mon Ex petit ami Tyler sa c’était le coté malsain de mon retour, mais de voir Elina était plus le coté bon de mon arrivé à Miami. « Jolan vas très bien» Je commença à pousser la porte, quand les flux d’alcool rejeta l’abîme pour nous donner un avant goût de ce que nous allions voir à l’interieur, « Je t’offre un verre Eli? Profitons un peu de ce «Hasard» pour nous rencontrer enfin tu ne crois pas?
-Je pense que tu as raison, faut en profiter maintenant, alors c'est avec plaisir Léo. » Rien ne ma fait plus plaisir quand elle accepta mon invitation, je la laissa rentrer en premiere dans le bar. les rencontres internet pour moi j’y croyais pas vraiment, rencontrer l’âme soeur sur un site devant son pc manquait de goût ainsi que de chasse. J’étais pas très habitué et je me sentais nerveux face à Elina, ce n’était pas vraiment mon habitude mais j’appréciais sa compagnie, nous marchions slalomant entre des piliers de bar un peu trop raide pour faire exploser un alco-test. Nous nous asseyons a une table avec deux canapé rouge, ce bar ressemblait plus à un pub c’était très difficile de faire la différence, on pouvait voir que ce bar était très branché et accueillait beaucoup de monde, un serveur s’approcha de nous et je me tourna regardant face à moi Elina en lui demandant: «Une Bière Sa t’ira?» Je retourna ma tête vers le serveur commandant nos boissons, moi je resta sur ma bière. Quelque minutes plus tard tant dis que moi et Elina commençions à discuter, sur sa reprise des études. Sur ma promotion à la chaine Fox quand je lui demanda: «Alors dis moi tu as quelqu’un en vu en ce moment?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Après la tempête, vient l'éclaircie? Jeu 20 Jan 2011 - 16:46

Parfois j'avais un peu de mal à imaginer que Léo était déjà papa, il n'avait pas vraiment la tête de l'emploi mais à vrai dire la vie décidait souvent pour vous et j'étais certaine qu'il assumait ce rôle à merveille. Je ne sais pas trop pourquoi mais c'était le sentiments que j'avais quand il parlait de son fils, Léo semblait vraiment beaucoup tenir à lui. Je n'avais vu qu'une ou deux photos du bambin, moi bien entendu j'adorais les mômes même si je n'étais vraiment pas certaine d'en avoir un jour à moi. Je lui souriais tout simplement et sincèrement car au final je n'étais pas mécontente de l'avoir rencontré ici et maintenant. Je n'aurais surement pas pris cette décision par moi-même alors dirons nous que le hasard faisait bien les choses!

Il me proposa une bière, habituellement ce n'est pas ce que j'aurai choisis mais ce soir avec tout ce remue-ménage je n'étais pas contre une petite boisson moins light.
"Va pour une bière oui merci."lui répondis-je gaiement.
Nous entamions alors une discussion sur nos vies respectives, nos évolutions depuis nos discussions sur internet. Chose un peu banale en somme mais étape logique entre deux personnes qui se voient réellement pour la première fois de leur vie. Puis vint la question qui tue! As-tu quelqu'un dans ta vie, cette question me fit presque rire mais je me retins de le faire, je me contenta de sourire grandement. Quelqu'un dans ma vie, moi? T'es sérieux Léo, oui il l'était bien entendu, il ne pouvait pas se douter un seul instant que ma vie sentimentale se résumait à un gros zéro pointé comme en math. J'avais eu très peu de chance de ce coté là tombant toujours sur des gars lourds, des moins que rien ou des type pas très nets, rien de bien sérieux et surtout personne qui n'avait réellement réussi à faire battre mon coeur à toute allures.

"Oulah...hum nan personne dans ma vie ni même à l'horizon. Faut dire que jusqu'ici j'ai pas été trop gâtée dans mes choix sentimentaux." venais-je de lui répondre avant de reprendre."En fait je me prend pas la tête si ca vient un jour et bien ca vient si c'est pas le cas c'est pas bien grave." je le pensais réellement car je n'avais pas nécessairement l'amour en tête en ce moment."Et toi les amours?" chacun son tour de répondre à cette question.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Après la tempête, vient l'éclaircie?

Revenir en haut Aller en bas
 

Après la tempête, vient l'éclaircie?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: The Blue Lagoon Bar-