AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « I'm not going to be the person I'm expected to be anymore »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: « I'm not going to be the person I'm expected to be anymore » Lun 13 Déc 2010 - 23:50

I'M NOT GOING TO BE THE PERSON I'M EXPECTED TO BE ANYMORE

sujet se déroulant quelques jours après l'ouragan

Contrairement à certains qui avait tout perdu dans l'ouragan, je ne m'en sortais pas trop mal. Ma maison n'était pas complètement en ruines, à vrai dire, pour être tout à fait sincère, seules les chambres du premier étage étaient dans un état pitoyable puisque la toiture avait été emportée pour le vent. Les peintures et les paquets étaient évidemment à refaire étant donné que la pluie les avait endommagé. Pour ce qui était du reste de la maison, à part la magnifique verrière que mon père avait tant aimé, tout était récupérable.

Devant un tel constat, il serait normal de se demander ce que je venais faire dans le local qui avait été aménagé pour les rescapés de cette tragédie. J'aurais pu venir réconforté quelques amis, ou même encore mieux, jouer la carte de la célébrité compatissante comme mon agent me recommandait de le faire pour donner un coup de pouce à mon audimat. Mais je n'en avais franchement pas le courage. Je m'étais porté volontaire pour fournir des vêtements que je n'utilisais plus afin qu'ils soient distribués aux plus démunis. Alors que je pliait un jean's, une photo glissa de la poche arrière pour tomber sur le sol. Je posais doucement le vêtement sur le côté de la table et attrapais entre mes doigts le cliché qui me donna comme un coup de poignard. La photographie illustrait une période de ma vie qui était maintenant bien loin de moi, lorsque Darla et moi formions un couple heureux. Après les évènements récents comme la mort de Scott ou encore mon nouveau statut de père-célibataire.

Je m'asseyais quelques instants pour faire une pause. Mes yeux se portèrent une nouvelle fois sur le cliché, puis je fis une moue en pinçant les lèvres. Avec une relation avec une femme. Cela me semblait vraiment derrière moi maintenant. Non pas que je ne les trouvais plus belles, leur formes étaient toujours aussi gracieuses à mes yeux. Mais j'avais l'impression qu'elles ne me donnaient pas autant de... comment dire ? Le sourire d'un homme me donnait beaucoup plus d'étincelles. Correction, le sourire de Scott m'en donnait. Tous les autres me semblaient si pâles. Mais pas autant que semblait l'être les femmes à mes yeux.
Au fil de ses pensées, je réalisais que j'étais peut être aussi perdu que mes voisins qui avaient perdu leur maison. Plongé dans mes réflexions, je ne faisais plus attention aux autres personnes présentes dans le local et plus particulièrement une de mes voisines, Tawny Jones qui s'avançait maintenant vers moi.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « I'm not going to be the person I'm expected to be anymore » Lun 10 Jan 2011 - 16:38

    Elle aurait peut-être dû resté à Phoenix. C'était ce qu'elle avait songé après la catastrophe qui venait de toucher Miami. Elle savait que les tempêtes pouvaient être fréquentes dans le coin, en revanche elle ne s'attendait pas à tomber en plein dans un ouragan. Grâce à sa bonne étoile, elle n'avait rien eu. Elle ressortait indemne d'un chaos qui avait anéanti plusieurs personnes. Tout ce dont se rappelait Tawny, était la peur qui l'avait assaillie face à la violence des rafales qui emportaient tout sur leur passage. Il ne fallut pas bien longtemps avant de voir arriver des journalistes filmer l'ensemble des dégâts. Ocean Grove n'était pas le seul quartier touché, mais d'après ce que Tawny avait réussi à comprendre en « écoutant aux portes », il faisait parti de la liste des lieux à surveiller de très près. Elle n'avait jamais assisté à un pareil désespoir venant de ses voisins. Elle ne connaissait que quelques personnes, et eux aussi avaient eu de la chance. Elle ne pouvait pas prétendre ce que cela pouvait faire de perdre sa maison ou un être cher, cela aurait été affreusement hypocrite et elle n'avait aucune envie de jouer les femmes compatissantes alors qu'elle était déjà dans un état assez second.

    Le calme avait du mal à revenir dans le quartier. Il y avait toujours un tas de personnes qui étaient inconnues à Tawny qui déambulaient dans les rues pour limiter les conséquences de l'ouragan. La jeune femme ne trouvait rien à faire, elle aurait pu aider mais elle estimait qu'il y avait assez de personnes volontaires (ce qui était clairement faux). Elle envisageait même repartir à chez elle, loin de tous ses problèmes. C'était d'ailleurs très ironique, puisque c'était la même raison qui l'avait poussé à partir de Phoenix. Comme quoi, ici ou là-bas, c'était la même chose. Mais pour l'heure, il n'était pas envisageable de quitter Miami et sa tante avait une toute autre activité pour elle. On ne pouvait pas tout à fait dire que jouer les bénévoles c'était sa plus grande passion, mais Tawny n'avait apparemment pas le choix. Elle fit donc l'effort de se montrer moins égoïste pour une fois et attrapa un carton rempli de vêtements que sa tante lui tendit.

    Elle se retrouvait au local du quartier, aménagé pour accueillir les sinistrés. Tawny accompagnait sa tante pour faire leur bonne action de la journée, c'était ainsi que la brunette voyait les choses. Elle déposa le quartier dur une longue table où une personne se chargea de l'examiner. Tawny soupira, lançant un faible sourire qui se fana aussitôt. « Je vois que vous vous en sortez comme un chef, je vais voir si ça va par... (elle regarda autour d'elle)...là-bas. » Elle s'éloigna aussitôt du petit stand improvisé. En posant son regard sur les différents visages qui exprimaient bien souvent de la tristesse ou de la fatigue, elle se rappela à nouveau la chance qu'elle avait d'avoir encore une maison. Elle n'aurait pas supporté vivre dans cet endroit, même pour un jour ou deux. Elle aurait pris une chambre d'hôtel sans hésiter. En naviguant à travers les lits de camps disposés un peu partout, elle fut attirée par une silhouette qu'elle semblait connaître. Elle savait pourtant que ce n'était pas le cas, ou pas directement en tout cas. Non, elle n'eut aucune difficulté à mettre une identité sur ce visage pensif. Arborant son éternel sourire enjôleur, elle avança en direction du présentateur qu'elle avait souvent vue à la télévision. Elle pencha légèrement la tête pour entrer dans le champ de vision de : « Monsieur Blythe-Sheldon n'est-ce pas ? » Lorsque l'attention du jeune homme se porta enfin sur elle, elle enchaina. « Vous ne me connaissez certainement pas, je suis Tawny Jones. J'habite dans le quartier depuis quelques semaines. J'aime beaucoup votre émission. » Elle élargit son sourire, comme s'il ne pouvait pas être plus resplendissant et comme un jeu d'actrice, elle parut soudainement plus sérieuse. « C'est vraiment horrible pour ces pauvres gens. Vous avez perdu votre maison...ou bien un proche ? » Elle exagérait énormément, c'était sa manière de faire pour paraître bien à l'aise face à une célébrité.
Revenir en haut Aller en bas
 

« I'm not going to be the person I'm expected to be anymore »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road, Lemon Street & Le chantier-