AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FEELS LIKE I'VE BEEN HERE BEFORE (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: FEELS LIKE I'VE BEEN HERE BEFORE (pv) Lun 21 Fév 2011 - 13:40








Feels like I've been here before.

RHIANNON TÄGTGREN, TRAY RANNIGAN







« Wow. Putain. » Les mots franchirent les délicieuses lèvres de Tray Rannigan, alors qu’il reconnut la personne qui se tenait en face de lui. S’il pensait avoir touché le fond en matière de situations embarrassantes et autres moments de crise, il allait être bien vite détrompé.

Car Tray Rannigan n’eut aucun mal à reconnaître celle qui venait de provoquer de telles paroles. Certes, cela remontait à quelques années de là, mais sa mémoire ne lui avait pas failli sur ce coup-là : il lui avait fallu quelques instants avant de faire le lien entre la jeune femme qu’il observait en ce moment même et celle qu’il avait fréquentée bien plus tôt, mais maintenant, il était sûr de ne pas se tromper. Quelques flashs de souvenirs de moments passés ensemble fusèrent dans son esprit, alors que son corps entier lui criait de courir, de la planter là et de s’enfuir, car il ne pouvait pas supporter le poids d’une nouvelle confrontation avec quelqu’un qui n’aurait rien d’autre que des reproches à lui faire. Certes, ils ne s’étaient pas quittés dans les pires termes qui soient, mais Tray était bien placé pour savoir qu’on n’était jamais à l’abri des mauvaises surprises. Et celles-ci semblaient particulièrement l’affectionner ces derniers temps, lui tombant dessus sans signe avant-coureur et l’enfonçant à chaque fois un peu plus dans les ennuis. Tray Rannigan semblait avoir définitivement perdu sa vie tranquille et simple, qu’il avait troquée sans le vouloir pour une série de scènes et de disputes qui n’en finissaient pas. Sa vie avait pris des allures de série à l’eau de rose et cela déplaisait fortement au jeune homme, d’autant plus que tous ses ennuis étaient liés à la gente féminine, qu’il avait jusqu’alors seulement utilisée pour son propre plaisir, sans jamais avoir à se soucier des conséquences. Il semblait qu’à présent, Tray Rannigan devait payer les conséquences de son caractère et de son comportement plus que discutables, mais le jeune homme n’en menait pas large. Il s’en sortait difficilement, avec une peine de cœur, une vive amertume et une inquiétude dont il ne parvenait pas à se libérer. Difficile pour le jeune homme, dans ses conditions, de mener une existence insouciante.

Mais là n’était pas le problème, car Tray était maintenant confronté à une décision imminente, qui déterminerait si oui ou non, il allait devoir encaisser un problème supplémentaire. Intérieurement, il priait pour que tout se passe sans problème et que la personne face à lui ne relève rien, mais il savait qu’il y avait peu de chances que cela se passe ainsi, à commencer par le fait qu’il avait engagé la conversation par une phrase des plus charmantes – si on pouvait appeler cela une phrase. Il ne pouvait donc pas vraiment s’éclipser en toute discrétion, d’autant plus qu’il venait de fixer son interlocutrice pendant un long moment avant de laisser échapper cette exclamation. Tray voulait s’en aller, oui. Mais ce ne serait qu’une preuve supplémentaire de la thèse que la moitié de la ville défendait, et qui disait qu’il était le plus détestable des goujats que l’on puisse rencontrer à Miami. Tray ne se souciait pas de cette réputation, il avait bien d’autres chats à fouetter. Mais il avait appris à se méfier du karma, et surtout, il connaissait le tempérament de la jeune femme qui se tenait face à lui. Après tout, ils étaient sortis ensemble, des années plus tôt… Et s’ils avaient passé de bons moments ensemble, Tray ne s’était pourtant pas gêné pour partir sans jamais plus donner de nouvelles, sitôt lassé de leur amourette qu’il avait toujours considérée comme un passe-temps. Avait-elle été blessée ? Il avait toujours pensé que non. Mais après tout, rien n’est moins sûr – Tray n’est pas reconnu pour sa perspicacité quant aux sentiments des autres. Il était plutôt nul sur le plan sentimental, préférant leur absence à leur complexité. Le seul moyen de savoir ce qu’il en était et comment elle allait réagir, c’était d’attendre – et il n’avait pas vraiment le choix, c’était, au final, peut-être la solution la moins risquée. On lui avait toujours dit d’affronter ses problèmes, parce que cela rendrait les choses plus faciles – mais rien n’est moins sûr, après tout, fuir avait toujours semblé bien plus aisé. Pourtant, Tray ne parvint pas à bouger d’un pouce pour quitter le Starbucks dans lequel il s’était engouffré quelques minutes plus tôt, sans se douter sur qui il allait tomber. Il se contenta de fixer Rhiannon sans ajouter un mot de plus, appréhendant sa réaction.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: FEELS LIKE I'VE BEEN HERE BEFORE (pv) Dim 27 Fév 2011 - 17:02


Miami avait beau être une des plus grandes villes du pays, il était impressionnant de voir à quel point les rencontres hasardeuses étaient fréquentes et dans ce domaine, Rhiannon était servie ce qui n’était pas pour la déplaire. C’était un peu ce piment qu’elle aimait voir dans sa vie même si parfois les surprises pouvaient se révéler un peu désagréables. Mais elle ne s’en plaignait pas, elle avait été dotée d’un caractère qui lui permettait de faire face à toutes les situations et elle n’en remercierait jamais assez ses géniteurs. Cette après midi là, son seul programme était de s’entraîner aux portraits à la sauvette en compagnie d’un bon cappuccino et quoi de mieux que les cafés Starbucks. Elle n’avait certes pas des gouts de luxe mais s’en accommodait parfaitement. Poussant la porte du café, geste qu’elle avait fait des centaines de fois, elle n’aurait jamais pu prévoir que ses plans la mèneraient directement vers des retrouvailles pour le moins étonnantes. Elle ne l’avait pas encore vu, c’est sa voix qui fit tilt, une voix qu’elle avait souvent entendu et dans de nombreuses situations d’ailleurs. Celle des retrouvailles au Starbucks Cafe étant inédite. Elle leva les yeux et le reconnut immédiatement, comment n’aurait-elle pas pu d’ailleurs. Un grand nombre de souvenirs se bouscula alors dans son esprit à la vitesse de la lumière, des souvenirs agréables, d’autres moins. Il n’avait pas changé, toujours cette tête à claque, celle qu’on avait d’embrasser et de frapper en même temps, ce sourire cajoleur qui vous mettait dans tous vos états… Tray avait toujours été un séducteur et il n’aurait jamais pu le cacher.

Elle le regarda donc et lui sourit d’un de ses sourires malicieux qu’il appréciait beaucoup autrefois, tout du moins, c’est ce qu’il lui avait fait croire. Et puis, elle se souvint alors de ses premiers mots, ceux qui avaient engendré cette rencontre, deux mots pour le moins intrigants. « Je ne crois pas t’avoir fait payer une seule fois pour les nuits passées ensemble. J’aurais du peut-être ? » dit-elle en dégainant une nouvelle fois un sourire mutin. Elle savait bien que cette injure ne lui était pas destinée personnellement mais Rhia était comme ça, toujours à chercher la petite bête, à jouer avec les mots sans oublier un peu de sarcasme. Elle savait que Tray avait été un bon client autrefois, qu’il avait aimé son caractère et ses répliques piquantes alors pourquoi ne pas lui faire plaisir une nouvelle fois. C’était d’ailleurs bien tout ce qu’il avait aimé chez elle, à part leurs parties de jambes en l’air bien certainement. Rhiannon savait tout ça, elle savait que leur couple n’irait jamais bien loin et que l’amour n’était pas au rendez-vous et pourtant, cette rupture qui était inévitable lui aura tout de même mis un coup au cœur, chose à laquelle elle ne s’attendait pas du tout. Elle s’en sera tout de même remise rapidement, se lamenter n’étant pas dans son tempérament.

Mais aujourd’hui, elle se retrouvait à nouveau face à lui, un peu désarmée par une situation qu’elle n’aurait jamais pu prévoir. Sans être réellement intimidée, elle se demandait bien ce que de telles retrouvailles allaient pouvoir engendrer dans sa vie. Il était bien certain que Tray, lui, avait tourné la page et elle ne prenait pas trop de risques en émettant cette hypothèse. Son exclamation restait cependant rassurante, tout du moins, c’est ce qu’elle ressentait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: FEELS LIKE I'VE BEEN HERE BEFORE (pv) Mar 5 Juil 2011 - 20:39

topic abandonné.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: FEELS LIKE I'VE BEEN HERE BEFORE (pv)

Revenir en haut Aller en bas
 

FEELS LIKE I'VE BEEN HERE BEFORE (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Fairway Place-