AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Journée entre filles - Cléo L. Ofersen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Journée entre filles - Cléo L. Ofersen Jeu 10 Mar 2011 - 0:46

© troublemaker & gomshelli



Sortir, j'en avais besoin. Depuis que j'avais appris que je vivais avec la mort, j'avais l'impression d'étouffer, j'avais l'impression que mon corps était trop petit pour moi, qu'il ne m'appartenait pas. J'avais besoin de changer d'air et quand Cléo avait proposé une sortie, j'avais de suite sauté sur l'occasion. On avait mis longtemps pour savoir où on allait se voir cette fois-ci et ensemble, nous avions convenu de se donner rendez-vous au parc d'attraction. Aucune de nous deux n'avait jamais mis les pieds à Adventure Island, c'était donc l'occasion pour tenter quelque chose de nouveau et puis, une journée au parc d'attraction était un bon remède pour me changer les idées. Ce matin, je m'étais donc levée de bonne heure et comme une petite fille, je sautillai dans toute la maison. J'étais heureuse, heureuse de pouvoir sortir avec une amie, heureuse d'avoir au moins un jour où je ne parle pas de cancer, où je n'entends pas les mots « lymphome », « chimio » ou encore « hôpital ». C'est donc avec un sourire jusqu'aux oreilles que je me précipitai dans la cuisine pour me préparer un bol de céréale, un verre de jus et un yaourt. Mon petit déjeuner, je le pris devant la deux centième rediffusion d'un épisode de « La Petite Maison dans la Prairie ». Bien que je n'aime pas particulièrement cette série, il n'y avait pas d'autres programmes intéressants à 7h30 du matin. Quand j'eus fini mon repas, je rapportai le plateau vide dans la cuisine et partis en quête des vêtements que j'allais bien pouvoir mettre aujourd'hui. Postée devant ma garde-robe, je faisais valser au-dessus de ma tête short en jeans, jupe, pantalon et tout autre vêtement qu'il ne me plaisait pas de mettre ce jour. Je finis par choisir un t-shirt rouge et un short en jeans, tenue simple et pratique pour les attractions. Ensuite, je partis prendre ma douche. Après avoir laissé l'eau chaude couler sur mes membres encore endormis et m'être lavé, je m'habillai, me coiffai et me maquillai pour ensuite aller attendre une bonne heure et demi assise sur mon canapé. Quand l'heure de partir eu sonné, je me levai, excitée comme une puce, et pris mes affaires avant de rejoindre ma voiture garée dans l'allée. Dans l'habitacle, un vieux tube de Led Zeppelin avait été poussé à fond et je chantais, essayant de surpasser la voix de Robert Plant. Je fus enfin arrivé dans le parking du parc après une bonne dizaine de minute de route. Nous n'étions qu'au début du mois de mars, mais un monde fou se pressait déjà vers l'entrée du parc. Je finis par trouver une place et envoyai un texto à mon amie.

Citation :
From : Evan
To : Cléo

Je suis déjà là. T’attends devant l’entrée. Xoxo.

Je rangeai mon portable dans mon sac et sortis de la voiture pour suivre le mouvement. Une fois devant les grilles, j’attendis mon amie qui n’allait pas tarder à arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Journée entre filles - Cléo L. Ofersen Mar 15 Mar 2011 - 1:09



Une journée

entre filles.


    EVAN C. BEDFORD-CALLAGHER & CLEO L. OFERSEN


    © moi




Se levant de bonne heure ce matin là, elle fut ravie de voir que Goldie était déjà debout, mais pas Noah. Cependant, elle ne put retenir une violente sensation de jalousie alors qu'elle imaginait Noah en train de dormir encore, récupérant de la nuit folle que Goldie aurait pu lui faire passer. Nuit qu'avant, elle offrait à Cléo. Bien heureusement, Goldie n'était pas du genre sage ou fidèle et la jeune brune ne pouvait que s'en réjouir. Être privée d'elle n'aurait pas été acceptable, ni supportable d'ailleurs. Cléo s'était bien trop habituée à posséder son corps quand elle le désirait, à pouvoir profiter de chacune de ses courbes esquisses dans le plus simple appareil. Et être privée de ça, d'Elle n'était pas tolérable. D'ailleurs, Noah avait bien vite comprit qu'il n'était pas le bienvenue ici. Cléo ne se montrait pas franchement agréable, notamment quand Goldie n'était pas là, ne voulant pas que celle-ci suspect quoi que ce soit. Néanmoins aujourd'hui, les rôles s'inversaient quelque peu. Vêtue d'un short bleu et d'un débardeur blanc, elle s'approcha de la belle blonde qui était tranquillement assise sur le canapé. Cléo glissa ses doigts dans la chevelure de cette dernière avant de venir déposer un tendre baiser sur sa joue, lui demandant comment elle allait. Après quelques paroles échangées, Cléo se dirigea dans la cuisine pour se préparer un rapide petit déjeuné. C'est là que Goldie lui demanda : « Et comment ça se fait que tu sois déjà levée d'ailleurs ? C'est rare de te voir debout de si bonne heure. » Il était vrai que Cléo faisait souvent la grasse matinée étant donné qu'elle travaillait de nuit. Mais aujourd'hui, elle avait rendez-vous avec une "amie". Regagnant le salon avec son bol de café et deux cookies au chocolat elle s'installa sur l'accoudoir, non loin d'elle. Entre deux bouchées, elle expliqua. « J'ai quelque chose de prévu. Je dois rejoindre Evan à Adventure Island, on passe la journée là-bas toutes les deux. » Le regard porté sur son café, elle tourna néanmoins la tête vers Goldie lorsque celle-ci lâcha rapidement : « Evan ? » Surprise du ton de sa voix, Cléo fronça légèrement les sourcils. La bouche un peu pleine, elle ajouta : « Moui. Pourquoi ? » Goldie, après être restée quelques secondes immobile finit par retrouver le sourire. Et de façon un peu trop précipitée pour paraitre totalement sincère, elle ajouta d'une voix taquine : « C'est bien la belle brune que tu vois souvent ? Tu devrais vite filer, je pense que tu vas passer une bonne journée en sa compagnie. » Elle lui offrit un petit clin d'œil complice qui laissa Cléo interdite. Un peu vexée, elle se rendit compte qu'elle aurait limite préféré que Goldie s'énerve un peu, ou lui expose le fait qu'elle n'appréciait pas qu'elle voit Evan. Mais non, rien. Bien que son attitude soit légèrement douteuse malgré tout. Cléo lui offrit un maigre sourire et hocha légèrement la tête avant de terminer rapidement son café. Elle répondit, un peu froide : « Tu as raison, je ferais mieux de me dépêcher. » Elle se leva alors, rangeant son petit déjeuner et grimpant à l'étage pour prendre une douche et se préparer. Elle redescendit 25 minutes plus tard, coiffée, habillée, maquillée, prête pour sortir. Elle avait enfilé un slim clair, déchiré à quelques endroits, un débardeur blanc assez ample et aux motifs noirs déstructurés. Un gilet bleu nuit, des ballerines blanches et une petite sacoche pour mettre ses affaires qu'elle fit glisser devant elle. Goldie n'avait toujours pas bougée. Elle finit par se lever, rejoignant Cléo devant la porte d'entrée. Croisant les bras sur sa poitrine, elle déclara : « Ne traine pas trop non plus. Sinon je vais devoir demander à Noah de te remplacer encore une fois. Ce qui au fond, n'est pas entièrement déplaisant. » Cléo la fusilla du regard et lui fit une légère moue, comme pour lui dire : ahah, très drôle ! Qu'est-ce qu'elle pouvait le détester ce Noah bon sang. Elle s'approcha de la blonde et glissa ses doigts sur ses lèvres, doucement. Puis elle murmura : « Je ne rentrerais pas tard. Mais je serais certainement fatiguée et courbaturée... J'espère que tu seras disponible pour moi, pour un massage ou quelque chose dans le genre. » Elle se pencha vers elle, effleurant ses lèvres des siennes. Mais au dernier moment se ravisa, la privant d'un baiser. Elle ouvrit la porte et lança juste avant de la claquer derrière elle d'une voix forte et agacée : « Bonne journée avec ton Dickers ! »


Au volant de sa petite 106 noire, Cléo tapotait ses doigts sur son volant au rythme des chansons qui passaient à la radio. Une paire de lunettes de soleil sur le nez, elle se réjouissait de voir que le temps lui était propice aujourd'hui. Il fallait dire qu'elle aurait été bien embêtée si la pluie avait pointée le bout de son nez. Oubliant le fait que Goldie allait passer sa journée avec l'autre empoté de mannequin, elle se réjouissait de retrouver Evan. Bien qu'elle la présente aux autres comme une amie parmi tant d'autres, les deux jeunes femmes savaient pertinemment que leur relation n'était pas qu'amicale. C'était Cléo qui avait commencée à laisser sous-entendre une attirance physique pour Evan. Cette dernière n'ayant pas de doutes sur sa sexualité se retrouvait souvent mal à l'aise face aux agissements de Cléo. Ce qui finalement, amusait pas mal cette dernière. Surtout que le trouble d'Evan allait parfois plus loin puisqu'elle acceptait de plus en plus régulièrement que Cléo ait des paroles, des regards et même des gestes "déplacés" à son égard. Ce qui avait tout pour la réjouir. Néanmoins, elle n'avait pas la moindre idée d'où cette amitié particulière pourrait les conduire. Peut-être que cela resterait ainsi continuellement. Mais Cléo avait peur de ressentir un puissant sentiment de frustration si elles en restaient là sans évoluer. Ce qui pourrait -malheureusement- altérer leur relation. Mais ce n'était pas le moment de penser à ce qui pourrait arriver. Cléo voulait juste profiter de sa journée avec la belle brune, enchantée de la passer dans un parc d'attraction d'ailleurs. Elle avait souvent entendu parler d'Avdenture Island, mais n'avait encore jamais eu l'occasion d'y aller. Et l'idée de rattraper ça en compagnie d'Evan ne pouvait que la satisfaire. Son téléphone vibra alors dans la poche de son jean, et de façon prudente elle l'en extirpa pour consulter le sms qu'elle venait de recevoir. Un sourire s'afficha sur son doux visage en voyant le prénom de son amie sur son écran. Elle lu le massage, et de façon rapide elle répondit -en gardant un œil sur la route- :

Citation :
From : Cléo
To : Evan

Dak. J'suis là dans 5min ! Bsx.

Elle rangea son portable, se reconcentrant sur la conduite. Comme prévue, elle arriva à peine quelques minutes après, se garant à la hâte dans le parking du parc. D'un pas rapide et léger, elle regagna l'entrée, s'apercevant avec surprise qu'il y avait déjà pas mal de monde malgré l'heure matinale. Cléo effectua une petite moue. Elle aurait appréciée de pouvoir profiter du parc sans qu'une foule de personne n'envahisse les lieux. Tant pis, elle serait avec Evan c'était le principal. Déboulant devant l'entrée, elle repéra son amie à plusieurs mètres d'elle. Elle leva le bras et agita sa main pour attirer son attention. Un large sourire sur les lèvres et le regard pétillant, elles avancèrent l'une vers l'autre rapidement. Arrivée à sa hauteur, Cléo l'a prit dans ses bras et déposa un baiser sur sa joue en guise de salutation. Puis elle se recula d'un pas, ne voulant pas paraitre trop rentre dedans pour le moment. Elle replaça une de ses mèches de cheveux derrière son oreille et prit la parole : « Alors, comment tu vas ? Prête pour des sensations fortes ?! » Bien que son sourire se fasse des plus innocents, son regard lui ne l'était pas. Sous entendant alors qu'elle pouvait aussi bien parler des manèges comme d'autre chose... Restait à voir si Evan saisirait l'allusion. Elle glissa son bras sous le sien, l'entrainant vers l'entrée ou elles payèrent chacune leur billet. D'un ton enjoué, ne cachant pas son enthousiasme elle ajouta ensuite : « Je viens de déjeuner, on va éviter les manèges qui secouent trop, ce serait un peu risqué. » Elle échappa un rire cristallin, alors que ses yeux se plissaient doucement et que ses pommettes remontaient. Un manège pour enfant attira alors son attention. Vous savez ces petits manèges avec des chevaux de bois, qui tournent gentiment avec une musique joyeuse ? Ceux ou la moyenne d'âge est de 4 ans et que seuls des parents s'entassent autour. En voyant qu'ils balançaient un pompon au-dessus des enfants -le principe étant le suivant : celui qui l'attrape gagne un tour gratuit- son regard s'éclaircit, une idée venant de lui traverser la tête. Elle montra d'un signe de tête le manège et d'une voix taquine demanda : « Chiche ? » Petit regard en coin pour l'observer. Puis, sur un ton malicieux elle ajouta : « Et celle qui n'attrape pas le pompon devra quelque chose à l'autre ! Ça marche ? » Cléo, ou comment trouver un subterfuge pas du tout discret pour obtenir quelque chose d'Evan.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Journée entre filles - Cléo L. Ofersen Mer 20 Avr 2011 - 21:45

© troublemaker & gomshelli



Debout près de l'entrée du parc, j'attendais Cléo. Soudain, mon portable vibra. Avec soin, je l'extirpai de ma poche pour voir le nom de Cléo s'afficher. Je souris et lus le sms qu'elle venait de m'envoyer. Ma lecture terminée, je rangeai l'appareil dans la poche qui lui était destinée dans mon sac. Guettant le flot de visiteur qui se pressait à l'entrée, j'eus une moue désolée. J'aurais préféré qu'il y ait moins de monde, mais on ne pouvait empêcher les gens de profiter d'une journée aussi belle que celle qui s'annonçait pour être seule avec une amie dans un parc d'attraction. On fera avec, c'est tout. Soudain, une personne agita son bras dans ma direction. Je reconnus aussitôt Cléo. S'approchant l'une de l'autre, on se fit la bise et après nous être serrée dans les bras, mon amie prit la parole. « Alors, comment tu vas ? Prête pour des sensations fortes ?! » Connaissant Cléo, elle ne voulait pas seulement parler que des attractions et cette phrase sous entendait surement plus. Je souris. « Et bien, je vais bien et toi ? Je suis contente d'être ici avec toi en tout cas. Prête ? Je ne l'ai jamais autant été ! » Au même moment, Cléo me prit par le bras et nous gagnâmes l'entrée. Nous payâmes les tickets et nous pûmes enfin passer le portail. Nous fîmes encore quelques pas et nous nous arrêtâmes pour regarder les attractions qui s'offraient à nous. « Je viens de déjeuner, on va éviter les manèges qui secouent trop, ce serait un peu risqué. » dit Cléo avant d'éclater d'un rire cristallin dont elle seule avait le secret. Je ne pus m'empêcher de l'imiter et l'espace de quelques secondes, nos rires se mêlèrent. Après un petit moment de silence, la brunette montra du doigt un manège de chevaux de bois en disant : « Chiche ? » Je fixai l’attraction et d’un signe de tête approuva le défi. Cléo ajouta alors : « Et celle qui n'attrape pas le pompon devra quelque chose à l'autre ! Ça marche ? » Je souris et tout en nous dirigeant vers notre cible, je répondis : « Pas de soucis, mais j’ai toujours été très forte à ce jeu donc ce sera sûrement toi qui me devra quelque chose ! » Un air de malice dans le regard et un sourire sur les lèvres, j’attendis que le manège s’arrête pour monter sur l’un des chevaux suivie de près par mon amie. Etant une attraction pour enfants, les parents de ces petites têtes blondes nous regardèrent avec un air de méfiance et de mépris quand nous montâmes sur le carrousel. Deux femmes se mirent à parler entre elle, un père de famille se foutait de nous et un couple attrapa la main d’un gamin avec une casquette rouge pour l’emmener plus loin. Les gens de notre époque ne comprennent plus ce qu’est un délire. Soudain, le manège se mit en route. Accrochée à mon destrier, je levai les yeux à la recherche de l’objet tant convoité.

Malheureusement, j'avais parlé trop vite et je n'attrapai pas le pompon. D'ailleurs, je ne savais pas qui l'avait attrapé et au fond de ma tête, j'espérais que ce n'était pas Cléo. Qu'allais-je devoir accomplir comme gage parce que je n'avais pas attrapé ce foutu truc qui pendouille ? Je me le demandais bien. Cherchant après Cléo, je sentis quelqu'un m'attrapai par les épaules. C'était elle et dans sa main, elle tenait le fameux pompon. Je souris et félicitai mon amie. « Félicitations ! Je vois que c'est toi qui va m'imposer le gage. Je t'écoute ! Que dois-je faire ? » Je ne détachai pas mon regard de la jeune femme qui se trouvait devant mes yeux, attendant impatiemment qu'elle me donne mon défi pour que je le réalise le plus vite possible.


HJ. : Désolé pour l'attente de ma réponse, mais ces dernière semaines ont été très chargées donc je n'ai pas rp beaucoup. Etant donné que maintenant, le calme est revenu et que les profs nous mettent moins de trucs, je vais pouvoir de nouveau rp normalement. Encore désolée pour l'attente.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Journée entre filles - Cléo L. Ofersen

Revenir en haut Aller en bas
 

Journée entre filles - Cléo L. Ofersen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Adventure Island-