AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ne refais plus jamais ça! | Duke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Ne refais plus jamais ça! | Duke Jeu 12 Mai 2011 - 3:58

Lawson n'arriverait à la maison que tard dans la soirée et comme Ella n'avait pas faim et qu'il était encore tôt lorsqu'elle sortit du lycée, elle se dirigea vers le parc, dans un coin tranquille où elle pourrait étudier en paix tout en profitant du soleil. Elle aurait tout aussi bien pu rester dans la cour de l'école, mais elle préférait l'odeur des fleurs et du gazon fraîchement coupé ainsi que le bruit de la fontaine où se prélassaient quelques canards. Prenant le petit sentier qui menait au centre du parc, là où les buissons et les arbres lui feraient un peu d'ombre, la jeune fille finit par y déposer son sac, légèrement éloignée des mères qui surveillaient leurs enfants jouer et des marcheurs venus promener leurs chiens. Elle s'assit à même le sol en repliant ses jambes contre elle, posant de ce fait son livre de littérature sur ses genoux. Concentrée, elle ne fit pas attention à ce qui se passait autour d'elle et put ainsi surligner les passages importants des textes sur lesquels elle devait travailler pour son examen final. Fronçant les sourcils, l'adolescente termina le second chapitre et poussa un soupir avant d'étirer ses muscles, posant ses mains derrière elle en fermant les yeux pour sentir sur sa peau la chaleur des rayons du soleil. Les chants des oiseaux, le caquètement des canards, les cris des enfants au loin, tout lui semblait si mélodieux et pourtant si loin d'elle qu'elle profita du pseudo-calme qui régnait alors sur le parc, laissant les bruits de la nature la guider alors qu'un fin sourire venait étirer ses lèvres. Elle avait l'impression d'être seule au monde et de ne penser à rien et pour la première fois depuis de longues semaines, son esprit parvenait à faire le point et à ne garder que l'environnement dans lequel elle évoluait et pas tout ce à quoi elle pensait jour et nuit. Après tout, c'était grave lorsqu'on se mettait à faire des cauchemars sur la fin des cours alors qu'elle aurait dû l'attendre avec véhémence! Laissant ses livres au sol en se redressant pour s'asseoir sur le banc à proximité, se posant à peu près de la même façon, l'adolescente ferma de nouveau les yeux, captivée par les bruits environnants sans prendre la peine de mettre des noms sur ce qui les causait.

Le bruit d'un flash la fit sursauter alors qu'elle ouvrait les yeux précipitamment, jetant un coup d'oeil autour d'elle pour mettre la main sur l'auteur du bruit. Lorsque son regard se posa sur Duke et qu'elle prit conscience que c'était elle qu'il venait de photographier, son sourire se figea alors qu'elle se relevait rapidement, furieuse. « Efface-là! » ordonna-t-elle en se plantant devant lui non sans s'assurer de ne pas être dans la ligne de mire de l'appareil. Elle détestait qu'on la prenne ainsi de court et l'adolescente croisa les bras en toisant le jeune homme devant elle. Depuis qu'ils s'étaient retrouvés à Ocean Grove et qu'elle avait reconnu en lui l'homme qu'elle avait déjà vu sortir de prison dans sa ville natale, elle s'était beaucoup méfiée de lui et encore plus maintenant qu'elle savait que tout le quartier était au courant pour elle. Elle était jeune, lorsqu'elle avait croisé son regard dans la voiture conduite par son père, mais elle n'avait pas pu l'oublier. C'était bel et bien le regard que la petite fille de l'époque aurait pu attribuer aux criminels. Aux tueurs. Elle n'avait pas vu l'intérêt de fouiller pour tenter de trouver le crime qu'il avait bien pu commettre, mais elle s'était rendue compte, en le revoyant, qu'elle ignorait tout de lui. Évidemment, elle avait exclu tout de suite là possibilité qu'il soit là pour elle, consciente qu'elle n'était qu'une jeune fille comme les autres et qu'elle ne lui avait jamais rien fait. Or, la lettre avait fait surgir en elle des souvenirs qu'elle aurait préféré taire et quand bien même elle essayait de se dire qu'il y aurait trop de coïncidences en cause pour qu'il ait été emprisonné pour viols, elle ne pouvait faire taire la part de son esprit qui paniquait à cette simple idée. Après tout, il y avait des tonnes de criminels, des tonnes de délits et des tonnes de villes. Le croiser lui, à Manchester - sa ville des États-Unis - était déjà une coïncidence en soi et l'adolescente secoua brusquement la tête avant de reporter de nouveau son attention sur celui qui l'avait brusquement sortie de ses pensées.

« Efface-là, je te dis! » Elle ne savait pas ce qu'il avait l'intention de faire avec la photo, mais elle n'avait même pas envie d'en prendre conscience. Elle savait, pourtant, que c'était l'un des seuls domaines qui l'intéressaient et une adolescente normalement constituée aurait sans doute été ravie de se savoir suffisamment jolie pour servir de modèle, mais pas Ella. Elle avait surtout l'impression qu'il se moquait d'elle et qu'il faisait exprès de l'emmerder parce qu'il savait qu'elle embarquerait aisément dans son jeu.


Dernière édition par Ella J. Nielson le Lun 16 Mai 2011 - 4:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Ne refais plus jamais ça! | Duke Sam 14 Mai 2011 - 20:54



NE REFAIS PLUS JAMAIS ÇA ! - E&D


Une cigarette au bec, Duke nettoyait son matériel dans son bureau, en centre-ville. Calme, pour une fois, il avait passé une journée assez potable aujourd'hui. Pas trop de colère, de crise ou d'impatience. Il avait bossé de façon productive et s'était donc montré plus tolérant - autant que Duke pouvait l'être- avec les personnes qui l'entouraient pour la journée. La journée était donc terminée pour lui, et il aimait ce moment. Celui où il se retrouvait seul dans son bureau, au calme et qu'il pouvait revoir un peu les photos de la journée, ranger son matériel et prévoir sa soirée. Mais ce soir, il avait la tête ailleurs. Le soleil était haut encore, et à chaque fois qu'une voiture passait en dessous de sa fenêtre ouverte, il tournait son regard vers l'extérieur, envieux. Il resta songeur un moment, hésitant à se lancer. Il était fatigué de sa journée et il avait peur que cette excursion imprévue ne lui plombe le moral. Tant pis, il prenait le risque ! S'interrompant dans son nettoyage intensif, il rassembla les pièces de son appareil photo et le remonta rapidement, chargeant sa sacoche de différents objectifs et d'un petit chiffon. Puis, il ferma toutes les fenêtres quitta son bureau sans prendre le temps de réfléchir plus. Il était vrai que c'était les photos de modes qui lui permettaient de vivre aussi bien, mais à la base Duke n'avait jamais pensé se lancer dans ce milieu là. Il aimait partir trois jours dans la nature, couper tout contact avec le monde et passer des heures à photographier tout ce qu'il voyait. Qu'il fasse jour ou nuit, qu'il est faim ou froid. Tout ceci n'avait pas d'importance. Souvent, il perdait même la notion du temps et rentrait chez lui avec une barbe de plusieurs jours et des pellicules surchargées. Et il adorait ça ! Mais voilà, ces photos-là ne lui permettait pas de mener la belle vie, le succès n'était pas le même. Alors il s'était résigné à se lancer dans la mode, ce milieu de requin, de pimbêches et de personnes friquées qui pétaient plus haut que leur cul. Heureusement, Duke était là pour les ramener sur terre. Une fois, il avait même refusé de photographier une mannequin. "Je ne fais pas des photos d'horreurs" avait-il simplement expliqué pour faire comprendre qu'il l'a trouvait moche et qu'il ne voulait pas salir son nom à cause d'elle. Sympa le Duke hein ?

Il fit vrombir le moteur de sa voiture et fila en direction d'Ocean Grove, et plus précisément du parc. Il aimait bien aller y flâner tout seul, bien que souvent ses promenades se terminent mal car il y avait toujours quelqu'un pour l'emmerder, ou un gosse pour l'agacer. Mais Duke ne préférait pas y penser tout de suite, pas la peine de se faire monter la pression inutilement. Il était déjà suffisamment nerveux comme ça, s'il devait s'énerver, ça arrivera, tout simplement. Garant sa voiture non loin du parc, il remonta la rue jusqu'à son entrée et se perdit dans ses dédales. Marchant au hasard, il ne trouvait cependant rien qui lui donnait suffisamment envie de photographier. Effectuant une petite moue, il commença à regretter d'être venu ici. Trainant un moment du côté du lac, il prit quelques clichés de l'eau en mode panoramique afin d'avoir une grande image, une vue d'ensemble. Le rendu était pas mal, mais pas de quoi casser trois pattes à un canard. Maugréant quelque peu, il sentit une certaine colère grimper en lui alors qu'il reprenait sa route. Quand enfin, il trouva son sujet du jour. Il s'arrêta brusquement, détaillant la jeune fille qu'il venait de reconnaître plus loin sur un banc. Un sourire victorieux se glissa sur ses lèvres alors qu'il s'approchait discrètement d'elle. Il changea son objectif afin d'avoir le meilleur pour ce portrait et activa le flash de part sa position vis-à-vis du soleil. De là, il resta immobile quelques secondes, cherchant à trouver le meilleur angle et pressa sur le bouton. La jeune fille sursauta aussi et leva les yeux vers lui, surprise et visiblement agacée alors qu'elle comprenait ce qu'il venait de se passer. « Efface-là ! » Ordonna-t-elle en se relevant. Duke la toisa en arquant un sourcil. Elle lui donnait des ordres maintenant ? Il resta silencieux et l'ignora, visionnant sa photo. Parfaite ! Il posa son regard sur elle, soudainement intéressé. Qui aurait dit que la jeune Ella ressortirait aussi bien en photo ? Pas lui en tout cas, et pourtant, il avait l’œil ! Cette adolescente avait débarquée sans crier gare dans sa vie, et lui ne se souvenait pas d'avoir croisé son regard il y a plusieurs années de ça, alors qu'il traversait une période difficile. Tout ce qu'il savait, c'était que cette jeune fille perturbait souvent son quotidien et l'obligeait à voir le monde d'un autre œil. Il avait alors souvent l'impression de retomber en enfance, de retrouver son innocence de quand il avait 8 ans et qu'il photographiait des fourmis avec un appareil imaginaire. C'était pourquoi elle avait le droit à une sorte de traitement de faveur, dans le sens où il essayait de se contrôler en sa présence et de ne pas se montrer odieux, désobligeant ou effrayant en levant la main sur elle par exemple. Pourtant, l'envie lui avait déjà titillée les doigts... Mais il n'avait jamais cédé encore.

Apparemment mécontente de ne pas le voir réagir, Ella reprit aussitôt : « Efface-là, je te dis ! » Duke releva les yeux pour les poser sur elle, moqueur. Alors-là, elle pouvait toujours rêver. Il abaisse son appareil et la contourne pour venir s'installer sur le banc ou il s'avachit royalement. Là, sans crier gare il remet son appareil devant ses yeux et au moment même ou Ella se retourne pour lui faire face, il prend un nouveau cliché. Il sourit, ravit de voir que le mouvement produit un joli effet au niveau de ses cheveux. Ignorant Ella avec superbe, il murmura pour lui-même : « Parfait, parfait. » Finalement, il daigna enfin accorder un peu d'attention à la principale intéressée. Il lui offrit un grand sourire, lèvres closes, le regard provoquant. Tenant fermement son appareil dans sa main, il lança : « Efface-là toi. Mais attention... Je mords. » Un petit rire sournois s'échappa de ses lèvres avant qu'il se mette à soupirer tout en s'étirant sur le banc. Puis, il s'alluma une cigarette. Après avoir tiré quelques lattes, il recracha sa fumé dans l'air et ajouta : « Et quoi Ella ? Tu ne veux pas jouer à la top-modèle avec moi ? Pour m'faire plaisir. » Il lui lança un regard mi-joueur, mi-suppliant. N'importe qu'elle jeune fille aurait adorée poser pour lui. Pourquoi est-ce qu'Ella ferait exception ? Il n'y avait pas de raisons et de toute façon, Duke ne croyait pas aux exceptions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Ne refais plus jamais ça! | Duke Lun 16 Mai 2011 - 6:42

Prise par surprise une nouvelle fois alors qu'elle se retournait pour lui faire face, Ella releva une main de façon à bloquer l'objectif, mais le mal était déjà fait. Elle n'avait pas été suffisamment rapide et Duke possédait maintenant deux clichés d'elle, clichés qu'elle voulait à tout prix voir effacés. Elle allait faire un geste pour récupérer l'appareil, mais le regard que lui offrit son vis-à-vis suffit à lui en couper l'envie. « Efface-là toi. Mais attention... Je mords. » Arquant un sourcil alors qu'elle s'éloignait, sur le banc, de façon à lui laisser toute la place qu'il voulait sans qu'il n'ait besoin de la toucher, Ella poussa un soupir en suivant des yeux la fumée qu'il recrachait inlassablement. Hésitante quant à l'attitude à adopter, la jeune fille n'avait qu'une envie: se lever et partir, mais elle n'en fit rien. Elle n'en fit rien parce qu'elle avait envie de savoir les raisons qui l'avaient poussé à la photographier elle plutôt qu'une autre. Il n'y avait aucun doute, les filles se jetteraient à ses pieds pour prendre la pose devant lui et pourquoi donc fallait-il qu'il jette son dévolu sur elle? La jeune fille prenait toutefois de plus en plus conscience qu'en sa compagnie, Duke n'avait plus rien du criminel qu'elle avait vu des années auparavant et qu'elle s'était sans doute trompée sur son compte. Si ça se trouve, l'enfant qu'elle avait été l'avait classé dans la catégorie « À éviter » alors que ce n'était qu'un malentendu. Naïve, mais non pas moins résignée à lui laisser une chance et à tenter d'humaniser un peu cet homme de par sa candeur et sa douceur, la jeune fille dut prendre sur elle pour ne pas disparaître au pas de course et rentrer chez elle.

« Et quoi Ella ? Tu ne veux pas jouer à la top-modèle avec moi ? Pour m'faire plaisir. » Haussant les sourcils, Ella poussa un soupir sans néanmoins le lâcher des yeux de peur de se faire à nouveau surprendre. Partagée entre l'envie de prendre ses livres et de s'éloigner et celle, beaucoup plus abrupte, de lui dire d'aller se faire voir, elle n'en fit rien. « Non. T'es vraiment désespéré de trouver un modèle au point de venir m'emmerder dans mes devoirs? » Elle pointa du doigt les cahiers ouverts dont certaines pages s'étaient tournées avec la fine brise venue caresser l'endroit, omettant volontairement de lui dire qu'elle avait décidé de faire une pause. De toute façon, s'il était un tant soit peu observateur, il s'en était déjà rendu compte. Or, s'il ne fallait que l'arrivée impromptue de Duke pour la forcer à se remettre au travail, elle le ferait volontiers! Peu importait la passion du jeune homme pour la photographie à ce moment précis, elle voulait simplement qu'il la pratique loin d'elle. Qu'il prenne en photo les canards, les bancs, les fleurs, les arbres, les mégots de cigarette même - si ça lui faisait plaisir! - du moment qu'elle n'était pas au centre de l'attention. Vêtue d'un mini-short en jeans ainsi que d'un tee-shirt blanc - tout ce qu'il y avait de plus banal - elle ne se sentait pas prête pour une séance-photo, d'autant plus qu'elle détestait en prendre. Les faux sourires devant les caméras, l'air ravi de se retrouver dans un repas de famille où personne ne faisait attention à elle sauf pour lui lancer des: « Comme tu as grandi! » ou des: « Alors là, tu vas en briser, des coeurs! », toute cette mascarade lui faisait horreur. Elle avait la désagréable impression que les photos ne représentaient jamais la réalité. On pouvait voir, sur la plupart de ses photos jusqu'à maintenant, une Ella souriante et apparemment heureuse, alors que son adolescence s'était révélée passablement tourmentée. Elle se rappelait les soirées d'avant, où son frère faisait exprès de faire des grimaces devant l'objectif pour gâcher leur photo et la faire rire. Suivaient les clichés représentant leur nouvelle famille, à quatre, puis les photos, à trois, où tout le monde faisait comme si Flynn n'avait jamais existé. Jouer un jeu, voilà tout. D'ailleurs, Ella se demandait réellement pourquoi elle n'était pas plus douée que ça pour la comédie vu tous les mensonges visuels qu'elle avait été obligée de faire.

Secouant délibérément la tête pour tenter de chasser ces souvenirs de son esprit, l'adolescente reporta son attention sur Duke en se rapprochant un peu, tentant de voir les clichés qu'il conservait sur son appareil. « De toute façon, même si je voulais t'aider, je ne sais pas comment faire. Je ne sais jamais où mettre mes mains, ni même quelle expression faciale ou quel sourire adopter. Trouves-toi quelqu'un d'autre à harceler. Elle? » Un léger signe de tête en direction de la jeune femme ponctua ses paroles alors que l'adolescente tentait gentiment de détourner la conversation sur un autre sujet. Elle avait appuyé son dos contre le dossier du banc en redressant ses jambes contre elle, détaillant le parc et ses occupants des yeux pour tenter de lui trouver autre chose - quelque chose de bien mieux que sa propre tête - à photographier. Sans y prendre garde, son regard tomba de nouveau sur l'appareil de Duke et, curieuse, elle demanda: « Je peux voir? » Inconsciente, la jeune fille ne s'était pas rendue compte qu'elle venait par le fait même de porter un intérêt quelconque aux clichés qui la représentaient et que Duke ne laisserait sans doute pas passer cette chance de le lui faire comprendre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Ne refais plus jamais ça! | Duke Ven 3 Juin 2011 - 14:00



Duka la regarda reprendre place sur le banc, mais bien loin de lui, comme si elle cherchait à imposer une certaine distance entre eux, "au cas ou". Mais au cas ou quoi ? Duke arqua un sourcil et lui jeta un petit regard en coin, l'air interrogatif quant à cette attitude fuyante qu'elle adoptait souvent à ses côtés. Il ne lui avait pourtant jamais fait de mal, jamais malmenée ni rien de ce genre. Au contraire même, elle faisait partie de ses rares personnes qui échappaient à sa colère et pulsions violentes. Ou en tout cas, pour le moment. Peut-être était seulement un peu impressionnée parce qu'il était un homme et qu'il était bien plus âgé qu'elle. Oui, c'était certainement quelque chose dans le genre. Qu'est-ce que cela pouvait être d'autre de toute façon ? Ils ne se connaissaient ni d'Eve ni d'Adam et il avait toujours été correct avec elle. Enfin ça, c'était ce qu'il croyait. Il était bien loin de s'imaginer qu'il l'avait déjà croisé il y a quelques années de ça et que le regard qu'il avait porté sur elle l'avait marquée de façon définitive. En tout cas, sa phrase sembla la dissuader de toutes tentatives pour chopper son appareil et effacer les clichés qu'il avait prit d'elle. Elle resta immobile, se tenant bien loin de lui et se contentant de le fixer.

Lui demandant alors pourquoi elle ne voulait pas se la jouer top-modèle, comme toutes les filles de son âge plutôt jolies, elle haussa un sourcil, comme si sa question était stupide et la réponse évidente. D'une voix assez froide et détachée elle répondit finalement : « Non. T'es vraiment désespéré de trouver un modèle au point de venir m'emmerder dans mes devoirs ? » Aussitôt, Duke retira la cigarette de sa bouche et se mit à ricaner. Il secoua la tête de gauche à droite en souriant, amusé par ses propos. Il soupira et vint tirer une autre taf avant de répondre sans vraiment la regarder : « Ella, Ella... Il suffit que je passe une annonce dans le journal comme quoi "jeune photographe cherche jeunes mannequins pour shooting" et aussitôt une ribambelle de gazelles avides de célébrité débarque à mon studio. Alors non, je ne suis pas désespéré, loin de là. » Il était vrai que Duke n'aimait guère bosser dans le monde de la mode, s'il le faisait c'était uniquement parce que ça rapportait de l'argent et de façon légale. C'était tout ce qui comptait à ses yeux. Et le fait aussi que parfois, il profitait d'une ou deux jeunes filles pour assouvir quelques pulsions masculines. En dehors de ça, il détestait photographier toutes ces personnes aussi imbus de leur personne. D'accord, Duke n'était pas spécialement bien placé pour parler sur ce plan là vu l'égo qu'il avait de lui. Mais bon. Se désintéressant d'elle un instant, il se souciait peu du fait qu'elle était en train de faire ses devoirs ou quoi que ce soit d'autre. Elle aurait pu être en train de tuer quelqu'un que ça lui aurait fait le même effet à vrai dire. Quand l'inspiration est là, il ne faut jamais la brimer. Terminant tranquillement sa cigarette, il finit par la jeter plus loin avant de soupirer, comme si tout allait parfaitement bien. Ella n'avait toujours pas remuée, les jambes repliées contre sa poitrine et le regard rivé sur lui, à l'affut du moindre de ses mouvements. Un léger sourire amusé planait sur ses lèvres alors qu'il se remit à visionner les clichés qu'il avait prit, espérant ainsi titiller sa curiosité. Cela fonctionna plutôt pas mal puisqu'elle reprit la parole et expliqua : « De toute façon, même si je voulais t'aider, je ne sais pas comment faire. Je ne sais jamais où mettre mes mains, ni même quelle expression faciale ou quel sourire adopter. Trouves-toi quelqu'un d'autre à harceler. Elle? » Duke releva la tête pour regarder la jeune fille qu'elle désignait. Mouais, trop banale. Il grimaça légèrement et haussa les épaules tout en répondant avec lassitude : « Hmm, non. Elle m'inspire pas et sa tête me revient pas. » Puis, il tourna vers elle, posant son bras droit sur le dossier du banc. Il replia sa jambe droite sur le banc, afin de pouvoir lui faire face. Là, plantant son regard dans le sien il reprit la parole avec sérieux : « Tu sais Ella... Dans une séance photos ce n'est pas le modèle qui décide de la pose qu'il doit adopter. C'est le photographe qui décide et il le guide tout au long des clichés. T'as pas de soucis à te faire, je te dirais ce qu'il faut faire. Sinon on peut très bien se la jouer naturel. Pas de poses, rien, tu restes toi-même, tu continues tes devoirs, tu vas marcher un peu, tu fais ce que bon te semble et moi je m'occupe de tout. »

Duke se mouva alors, s'apprêtant à sortir son paquet de cigarette pour en fumer une énième. Mais il n'en eut pas le temps, car déjà Ella demandait d'une petite voix : « Je peux voir ? » Un sourire satisfait passa rapidement sur le visage de Duke. Et voilà, la tentation avait été trop forte, il la tenait à présent. Il abandonna alors l'idée de fumer et se tourna vers elle, comme s'il était en pleine réflexion. Une petite moue désintéressée déformait ses traits, et finalement après un petit mouvement de lèvres et un haussement d'épaule il répondit : « Mouais... Tu peux. Mais, pourquoi cette envie soudaine ? » Il haussa un sourcil, l'air victorieux. Puis, avant qu'elle ne change d'avis il lui tendit son appareil après avoir affiché les photos sur l'écran. Il ajouta alors : « J'te fais confiance, tu effaces pas. » Il posa sur elle un regard assez... dominateur. Cette phrase voulait plutôt dire : si tu les effaces, ça va mal aller pour toi. Une sorte de menace préventive oui, c'était exactement ça. Retrouvant une mine plus détendue il s'approcha d'elle sur le banc et se pencha pour regarder les deux photos avec elle. Il tourna la tête vers Ella et souffla : « Avoue que tu rends bien dans un appareil... Hmm ? » Il fallait qu'elle s'en persuade elle-même et ainsi, peut-être accepterait-elle de s'abandonner à une petite séance finalement.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Ne refais plus jamais ça! | Duke Lun 13 Juin 2011 - 6:10

« Ella, Ella... Il suffit que je passe une annonce dans le journal comme quoi "jeune photographe cherche jeunes mannequins pour shooting" et aussitôt une ribambelle de gazelles avides de célébrité débarque à mon studio. Alors non, je ne suis pas désespéré, loin de là. » « Mais toi, ce n'est pas ce que tu veux, n'est-ce pas? » demanda-t-elle en redressant la tête de façon à croiser son regard. Si Duke s'évertuait à tenter de la convaincre, elle, alors qu'elle n'avait jamais rien demandé à personne et surtout pas à lui, Ella en venait à croire qu'il avait fait le tour de ses « gazelles avides de célébrité » et qu'il voulait autre chose. Elle n'avait en rien besoin de célébrité et la discrétion était de mise sur ce terrain miné qui était le sien depuis des semaines déjà. Elle tenta donc de lui trouver un nouveau cobaye, mais elle comprit dès lors qu'il ramena les yeux sur elle que sa tentative s'était révélée vaine. Duke le lui confirma avec un petit sourire qui eut tôt fait de rendre l'adolescente mal-à-l'aise. Ainsi donc, c'était elle qu'il voulait. Mais qu'avait-elle donc de plus que les autres pour qu'il la veuille elle plutôt que n'importe quelle autre fille du parc, bien plus jolie et bien plus enthousiaste à l'idée d'un shooting photo? Désespérée, l'adolescente se mordit la lèvre alors qu'elle ne quittait pas Duke des yeux et que ce dernier se retournait pour lui faire face, cherchant apparemment les mots pour la convaincre. « Tu sais Ella... Dans une séance photos ce n'est pas le modèle qui décide de la pose qu'il doit adopter. C'est le photographe qui décide et il le guide tout au long des clichés. T'as pas de soucis à te faire, je te dirais ce qu'il faut faire. Sinon on peut très bien se la jouer naturel. Pas de poses, rien, tu restes toi-même, tu continues tes devoirs, tu vas marcher un peu, tu fais ce que bon te semble et moi je m'occupe de tout. » Silencieuse, la jeune fille avait arqué un sourcil sous les explications de Duke et finit par succomber à la tentation de voir ce qu'il réussissait à faire avec un appareil-photo. Cela sembla ravir son interlocuteur et l'adolescente en vint à se demander si elle n'avait pas commis une erreur en acceptant subtilement de poser pour lui.

« Mouais... Tu peux. Mais, pourquoi cette envie soudaine ? » « C'est ma tête qu'il y a dessus, non? » fit-elle simplement en saisissant précautionneusement l'appareil-photo pour glisser ses prunelles sur les clichés. « J'te fais confiance, tu effaces pas. » « Hum ... C'est d'accord. » Intimidée lorsque leurs regards se croisèrent et que Duke sembla la mettre en garde d'un simple coup d'oeil, la jeune fille porta ses prunelles sur l'écran de l'appareil alors que toute pensée négative et malfaisante venait de s'envoler. Si l'idée d'effacer les photos en faisant passer ça pour un accident lui était venu à l'esprit, elle l'avait abandonnée aussi rapidement qu'elle lui était venue. « Avoue que tu rends bien dans un appareil... Hmm ? » Surprise, l'adolescente haussa simplement les épaules alors qu'elle observait avec attention les images d'elle qu'elle voyait sur l'écran. Incertaine, elle dut admettre que la beauté du paysage qui se trouvait derrière elle donnait un aspect surréaliste aux clichés et elle-même semblait tout droit sortie de nulle part. Tendant à Duke ce qui lui revenait de plein droit, la jeune fille laissa son regard s'évader sur l'immensité du parc avant d'inspirer doucement pour se donner du courage. « Je veux bien essayer. Mais tu dois me dire quoi faire; je n'y arriverai pas, sinon. » ajouta-t-elle dans un murmure alors qu'elle tentait visiblement de l'encourager à lui donner des instructions précises. Elle ne se voyait pas poursuivre ses activités habituelles en sachant qu'il la photographiait et elle devait avouer qu'il avait fait naître en elle l'envie de voir de quoi elle était capable.

L'adolescente se releva du banc et fit le tour de l'endroit des yeux avant de poser ses prunelles sur les balançoires et le module de jeux pour enfants, un peu plus loin. Un souvenir particulier revint à sa mémoire, alors qu'elle se rappelait très bien y être grimpé avec Noah lors de son arrivée à Ocean Grove, dans le seul but de fuir un peu cette routine devenue trop oppressante pour elle. « C'est possible, là-bas? » demanda-t-elle en tourna la tête vers Duke, pointant d'un léger mouvement du menton l'endroit qu'elle avait choisi. Délicate, elle s'était arrêtée de marcher pour l'attendre en espérant qu'il lui fournirait réellement quelques instructions pour que ce soit plus facile pour elle de prendre les poses qu'il préférait.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Ne refais plus jamais ça! | Duke

Revenir en haut Aller en bas
 

Ne refais plus jamais ça! | Duke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Greynolds Park & Cabane du gardien-