AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Hogdson's House] need a friend ft Owen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: [Hogdson's House] need a friend ft Owen Sam 30 Mai 2009 - 23:58

&


    Juno était une mauvaise conductrice. Très mauvaise. Pire que ça, une véritable catastrophe ambulante. En principe, elle n'avait pas le droit d'emprunter la voiture d'Iphigenia sans l'accord de celle-ci. Et ne voulant pas provoquer un ouragan, elle évitait en général de lui désobéir. L'ambiance était suffisamment tendue entre elles, elle n'avait pas la moindre envie d'en rajouter. Et puis, c'était sa sœur qui l'hébergeait presque gratuitement. Mais la jeune femme savait que ce n'était pas uniquement par bonté d'âme qu'elle l'avait fait. En effet, Iphigenia était l'une de ces femmes qui avait le sens du devoir et pour qui il était impensable de laisser un membre de sa famille dans le besoin, surtout aussi fragilisé que l'était Juno, et ce peu importe l'état de leurs relations. Et elle ne pouvait lui en être que reconnaissante. Après tout ce qui s'était passé entre elle, elle admirait sa sœur aînée d'avoir eu le courage de mettre ses ressentiments de côté. Car elle en avait, des raisons de lui en vouloir. Elle n'avait pas toujours été un ange, loin de là. Elle essayait de changer, elle essayait vraiment. Elle ignorait si elle y parviendrait. Mais elle n'avait pas le choix. Elle n'était plus seule à présent. Et qu'elle le veuille ou non, elle était bel et bien en train de changer. Elle le sentait. Elle s'était adoucie depuis quelques temps. Elle ignorait si c'était un mal ou un bien, elle qui avait toujours eu pour habitude de se blinder.

    Cet après-midi là, elle s'était aperçut qu'il n'y avait plus de lait dans le réfrigérateur. Elle regarda sa montre. Sa sœur ne rentrerait pas de l'hôpital avant deux bonnes heures. Et le temps étant superbe, elle avait décidé de s'y rendre à pieds. Juno se dit qu'elle ne ferait rien de mal en l'empruntant. Elle serait de retour dans une vingtaine de minutes et Iphigenia n'en saurait jamais rien. Elle attrapa sa veste, prit les clefs et monta dans la voiture. Elle semblait oublier qu'elle n'avait jamais été une bonne conductrice. Elle avait toujours préféré prendre les transports en commun. Heureusement, les accidents qu'elle avait causés n'avait jamais tué, ni même blessé personne. Mais au bout d'un moment, elle avait décidé d'arrêter les frais, avant que les réparations ne viennent à lui coûter plus cher que le prix de la voiture elle-même. Mais le supermarché n'était pas si loin, elle pouvait faire ce trajet sans danger, non? Non, car elle réussit à emboutir une voiture à la sortie d'Ocean Grove. Suivit un échange houleux avec le propriétaire. Bien évidemment, sa sœur fut mise au courant, et se débrouilla pour sortir plus tôt de l'hôpital.

    À son arrivée survint probablement la pire dispute que les deux sœurs aient connu depuis leur cohabitation à Ocean Grove. Iphigenia la traita d'irresponsable. Elle était incapable de faire attention à ce qui appartenait aux autres, elle ne pensait qu'à sa petite personne et se fichait bien des ennuis qu'elle pourrait lui causer au passage. Juno rétorqua que ce n'était qu'une voiture, de la ferraille en somme, et qu'elle ne comprenait pas pourquoi il fallait qu'elle se mette dans cet état. L'aînée n'était pas étonnée qu'elle réagisse ainsi. Elle était bien incapable de prendre la moindre responsabilité. D'ailleurs elle plaignait ce gosse qui démarrait bien mal dans la vie. Mais à peine eut elle prononcé ces mots qu'elle sembla les regretter. Sa jeune sœur ne répondit rien, mortifiée. Elle attrapa sa veste et sortit en claquant la porte, sans un mot.
    Elle se sentait retournée. Elle eut brusquement envie d'une cigarette. Elle sortit le paquet de la poche de sa veste, ainsi que son briquet, mais avec difficulté tant ses mains tremblaient. Elle réussit finalement par en attraper une et tenta de l'allumer à plusieurs reprises. Rien à faire, le briquet refusait de fonctionner. Profondément énervée, elle jeta le tout à terre d'un geste brusque. Ce fut à ce moment qu'elle craqua, à quelques mètres à peine de chez elle. Ce devait être ses hormones qui faisaient leur effet. Elle n'était enceinte que d'à peine plus de trois mois, et pourtant elle avait déjà plus facilement la larme à l'œil.
    Elle était épuisée, mais n'avait aucune envie de retourner chez elle. Du moins pas maintenant. Avant, son orgueil l'aurait poussée à rester dehors aussi longtemps que nécessaire, jusqu'à ce que l'orage passe. Mais elle ne se sentait pas vraiment en état de rester seule. Et elle savait où elle voulait se rendre, où plutôt, qui elle avait envie de voir.
    Elle quitta Lemon Street pour rejoindre Apple Road, une rue qu'elle préférait, trouvant les demeures moins tape à l'œil. Elle remonta la rue et s'arrêta lorsqu'elle se trouva devant le numéro 2505. Tout en s'avançant vers la porte d'entrée, elle tenta d'essuyer le maquillage noir qui avait coulé sous ses yeux, puis sonna à la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Hogdson's House] need a friend ft Owen Dim 31 Mai 2009 - 11:18

    J'étais au lit lorsque quelqu'un vint sonner à ma porte. Oui en pleine après-midi je dormais, ça ne vous ait jamais arrivé ? La veille j'étais allé à l'avant première d'un film organisé pour la presse à Orlando, autant dire à environ 3 heures de voiture de Miami. Le film était un vrai navet, pourtant ils avaient tout pour réussir, des acteurs talentueux, une histoire qui avait l'air intéressante et pourtant le réalisateur en avait fait une vrai daube, un truc gnangnan qui ne tenait pas la route et qui s'éloignait totalement de l'idée de départ. La soirée c'était terminée vers 1h, il y avait eu un after après la projection où on avait pu rencontrer rapidement l'équipe du film, eut avait l'air très content de ce qu'ils avaient fait. J'étais rentré vers 4 heure du matin et j'avais commencé à griffonner mon article, qui risquait d'être assez cru pour l'équipe du film. Après avoir écrit les grandes lignes, et pris une douche je m'étais endormi vers 5h-5h30 du matin, ce qui explique pourquoi j'étais encore au lit à 14h (oui je dors beaucoup).
    C'était donc vers 14h que je fus tiré de mon long sommeil, quelqu'un venait tout juste de sonner à ma porte. En me réveillant je regarda rapidement l'heure, j'étais même à la bourre, je devais rendre mon article avant 17h au journal et en ce moment, ils toléraient de moins en moins mes retards.
    Je me leva et enfila rapidement un jean et un t-shirt qui trainaient dans ma chambre avant de descendre en lâchant un "J'arrive !" destiné à la personne qui se trouvait derrière ma porte. Je regarda l'état de mon salon ... qui n'était pas glorieux. J'étais quelque peu bordélique, enfin une sorte de bordel organisé, je pensais pouvoir être capable de retrouver mes affaires si on me le demandait. On pouvait voir des fringues "posées" sur les fauteuils, vestes, t-shirt, la table basse était recouverte de feuilles éparpillées et mon ordinateur posé au centre. Le pire devait être mon piano, toutes les choses qui trainaient et que je en savais pas où ranger se retrouvaient dessus. Clés, portable, boîte de chewing-gum, ipod, câbles d'ordinateur ou autre et j'en passe. Si jamais la personne qui sonnait à ma porte allait rentrer là dedans, j'espérais au moins que ce ne sait pas quelqu'un de maniaque.
    J'ouvris enfin la porte d'entrée, et parla d'une voix ensommeillée : Oui ?
    C'est là que je vis que c'était Juno, une jeune fille que je connaissais depuis un ou deux mois, je l'avais rencontré à la librairie de Rachel. Elle n'avait pas l'air d'aller bien, vraiment pas. Son maquillage avait laissé des petites traînées noires sous ses yeux qui descendaient vers ses joues. Elle devait avoir un problème et je me doutais bien qu'il s'était passé quelque chose avec sa sœur, je savais que leurs relations était quelque peu ... houleuse, elles n'étaient pas vraiment en bon termes toutes les deux. Les dernières traces du sommeil me quittèrent et je ne mis pas longtemps avant de réagir.
    - Juno ?! Viens entre !
    Je la fis entrer dans ce qui était mon salon et enleva ce qu'il il y avait sur un fauteuil, qu'elle puisse au moins s'asseoir, et posa ça sur le tabouret de mon pauvre piano.
    - Qu'est ce qu'il se passe ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Hogdson's House] need a friend ft Owen Lun 1 Juin 2009 - 17:36

    Elle attendait devant la porte, espérant qu'il était bien chez lui. Il n'était pas si tard après tout, et elle savait que son travail nécessitait des déplacements de sa part. Mais elle avait besoin de le voir. Depuis qu'elle connaissait Owen, c'était comme s'il jouait pour elle le rôle qu'elle aurait tant aimé que sa sœur remplisse. Mais au vu de leur histoire commune, elle ne se sentait pas en droit d'exiger cela d'elle. Elle l'hébergeait, c'était déjà beaucoup. Seulement Juno aurait tant aimé qu'Iphigenia cesse de se comporter avec elle comme si elle n'était qu'un élément indésirable. Elle aurait voulu qu'elle lui accorde sa confiance, qu'elle voit les efforts qu'elle fournissait. Ainsi, en quelques semaines à peine, la jeune femme qui avait toujours aimé être indépendante et forte, s'aperçut qu'elle avait besoin d'avoir quelqu'un sur qui s'appuyer en cas de coup dur. Et cette personne, ça avait été Owen.
    Elle fut quelque peu rassurée en entendant un « J'arrive » de la voix du jeune homme. Il lui ouvrit finalement la porte, d'un air un peu endormi qui disparut lorsqu'il vit dans quel était elle était. Elle entra sans rien dire et jeta un regard autour d'elle. Elle se sentit gênée. Elle avait l'impression qu'elle le dérangeait. Visiblement, il ne s'était pas attendu à avoir de la visite. Elle s'assit sur le canapé et le regarda, haussant les épaules avant de répondre à sa question.

    « Je me suis disputée avec ma sœur, mais j'imagine que tu t'en doutais. »

    Soudain elle se sentit idiote. Ce n'était pas la première fois qu'elles se disputaient toutes les deux. Et elle avait toujours tout gérer toute seule. Alors pourquoi cette fois-ci avait-elle bien pu éprouver le besoin d'être avec quelqu'un, de se confier même. Il était évident qu'elle était complètement perturbée. Celle qui semblait si sûre d'elle avec ses sarcasmes et son humour noir semblait bien loin. Elle avait le regard fuyant, et des gestes très nerveux, comme si elle voulait s'empêcher de trembler. Elle baissa les yeux.

    « Je n'aurais peut-être pas dû te déranger pour si peu. »

    Elle ponctua sa phrase par un drôle de rire. Elle l'avait réveillé, elle le voyait bien. Pourtant ce n'était habituellement pas son style de se sentir gênée ainsi. Et pourtant, c'était bel et bien le cas. Elle ne savait si elle aimait vraiment ce qu'elle était en train de devenir. Elle essayait de s'améliorer, mais ne s'était que rarement sentie aussi vulnérable. Et c'était quelque chose qui l'effrayait. Pourtant elle était toujours la même. Originale, brusque parfois, un peu déjantée également. Mais il y avait quelque chose en plus qui s'insinuait en elle et se répandait, aussi rapidement qu'un poison, mais semblait la guider vers quelque chose de nouveau, qui ne serait peut-être pas si mauvais après tout. Ou peut-être que c'était Iphigenia qui avait raison. Peut-être que ses certitudes avaient toujours été justes, et qu'elle n'avait jamais été faite pour être mère, qu'elle ne le serait jamais. Mais une chose était certaine, elle se sentait totalement perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: [Hogdson's House] need a friend ft Owen

Revenir en haut Aller en bas
 

[Hogdson's House] need a friend ft Owen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-