AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Esteban | Guilty or not ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Esteban | Guilty or not ? Dim 31 Mai 2009 - 19:16



that's the situation
and that's our arrangement !


Music ♪



    - Hunkerfield ?
    - ...
    - Putain Jho' ! Tu me lâches comme ça ? Quand c'est toi qui y vas, je fais jamais ça...
    - ...
    - Un empêchement.. Mon joli petit cul, c'est aussi un empêchement ? Bon tant pis. Tu me regretteras quand tu apprendras que j'aurais été violée et passée à tabac par ta faute.


    Le clapet du téléphone claquant sèchement marqua la fin de la conversation qui semblait à la fois houleuse, mais murmurée avec cette précipitation et ce léger effet de panique dissimulé qu'ont les Ocean Grovers rôdant dans les ruelles mal famées de la ville. Si bien sûr, l'on pouvait qualifier de mal famées des rues étroites et mortes, bordées d'anciens bâtiments à la richesse plus ou moins délabrée, de chantiers en construction et d'arbres qui n'avaient pas pu profiter de la lueur du soleil de Miami depuis longtemps. Que diable foutait Tammy dans un coin pareil, dans cette rue où seuls les dealers de drogue règnaient pour vendre leur marchandise ? Le paradis des piqués et des camés était donc fréquenté par la rouquine.

    Ce qui était le plus drôle, c'est que Tam' n'y allait pas de gaieté de coeur. Mais ses "provisions" s'étaient amenuisées, et lorsque les fêtes venaient à se dérouler à l'improviste dans sa suite provisoire du Four Seasons, il fallait toujours avoir de quoi satisfaire les tarés olfactifs. D'où l'achat de ces jolies poudres, prometteuses d'hallucinations collectives entraînant le meilleur - ou le pire, mais n'y pensons pas, concentrons nous sur le plus beau -. Tammy, donc, se rendait par ici non sans amertume, surtout parce qu'elle était seule. Jhordan ne lui avait-elle donc pas promis de l'accompagner ? Eh bien il faut croire que la splendide blonde avait une excuse en bidon, du genre " je dois materner cet enfoiré de Feo' qui ne sait même pas enfiler son caleçon sans se vautrer par terre ". Soit, la flamboyante jeune femme eut pitié, un court instant, des faiblesses du jeune homme, enclin à trop souvent se faire aider. Mais sa lassitude reprit le dessus.

    Une lassitude qui ne l'empêchait pas d'être exagérémment... élégante et belle - ne le nions pas, la fausse modestie file des boutons -. Ses longues mèches de feu étaient studieusement ondulées et lâchées dans son dos, dégringolant contre le cuir brun de son blouson. Son jean semblait si près de sa peau qu'on aurait deviné la moindre forme, le moindre pli de sa peau. Les talons aiguille vertigineux dévalaient avec aisance et mesure le bitume dans des sonorités sourdes. Et la vanité avec laquelle Tammy exhibait son Prada sans même craindre qu'on ose le lui voler la rendait divinement énervante - mais belle, ce qui était d'autant plus rageant -.

    Son habituel dealer se tenait plus loin, un grand blondinet dégingandé et totalement endormi par ses propres consommations - il devait sûrement tester ce qu'il réceptionnait - mais il avait le mérite de ne pas poser les mauvaises questions. Accélérant à peine le pas, la rouquine remarqua qu'il n'était pas seul - il parlait à un homme, de dos, qu'on ne pouvait reconnaître -. Tout ce que Tammy retint sur l'instant, c'est qu'à peine à deux mètres des deux mâles, l'inconnu se détourna prestement et eut la prodigieuse idée de la percuter - ni plus ni moins -. Ce qui déclencha évidemment la joie de Miss Hunkerfield.

    Faut arrêter la cocaïne à partir du moment où on voit même plus devant soi.

    Quelle amabilité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Esteban | Guilty or not ? Mer 3 Juin 2009 - 6:08

    Tard le soir, Esteban très souvent ramenait quelqu’un jusqu’à chez lui pour s’amuser. Parfois, il parcourait les ruelles sans craindre pour lui-même. Insouciant, Esteban avait une vision légèrement déviante des gens normaux sur ce que devait être la vie. Il cherchait continuellement à s’y amuser au terrible prix de rester égoïste et de satisfaire à ses moindres envies. Il s’offrait le barème d’être dans l’optique où il ne faisait de mal à personne et où bien au contraire, s’afférait à offrir à ses jolies demoiselles l’espace d’un moment... un relâchement à leurs problèmes. Bien que très souvent, certaines s’en créaient bien plus. Ce qui était énervant, c’était qu’on repose la faute sur lui alors qu’elles étaient, ou avaient été, toutes consentantes jusqu’à la dernière. Il avait quand même du respect pour elles, simplement qu’il avait la conviction qu’il arriverait bien un jour où l’autre à séduire les plus agressive. Mais l’idée même d’avoir à se marier comme une bonne majorité des gens d’Ocean Grove arrivait à lui refiler de l’angoisse et il était évident que ce n’était pas demain la veille que ça arriverait. Esteban s’était arrêter à se dealer de drogue pour s’acheter quelques consommations très faibles. Il n’était pas tellement du genre à se bousiller la tête pour le feeling, essayant plutôt de le faire de d’autres moyens moins nocifs. Un peu de pot ne faisait de mal à personne et c’était toujours le bienvenu lorsqu’on avait envie de relaxer lors de soirées organisés par des potes. Peut-être qu’il aurait l’occasion de fumer un joint avec son nouveau coloc, même s’ils semblaient vivre tous les deux sur deux planètes différentes, Esteban trouvait que ça pouvait être une bonne idée pour qu’ils se connaissent plus.

    -Donc, comment ça vas mec?
    -Comme d’habitude, ça vas pas si mal. Mais faut que je fasse attention, les flics commencent à rôder dans le coin.
    -Essaie de ne pas te faire choper, sinon qui j’irais voir moi pour de la came pas cher?
    -Faudrait surtout que cet enfoiré de Tommy n’aille pas tout raconté, à cause d’un truc de conscience.
    -J’suis certain que tu vas arranger le coup. Allez, j’te laisse y’a des nanas qui m’attendent.
    -Tu changes pas, hein?
    -J’vois pas pourquoi je devrais! Ciao!

    Esteban en avait vraiment rien à faire de se que le mec avait comme préoccupations. Il pouvait se faire coffrer aussi longtemps et aussi souvent qu’il pouvait l’être qu’il n’aurait pas été tellement déçu. Certes il aurait dût trouver quelqu’un d’autre pour avoir de temps en temps cette drogue… mais vu ce qu’il consommait régulièrement il avait tout le temps de s’en trouver un autre. N’oublions pas qu’il avait certainement des amis qui auraient eu d’autres types à lui recommander. Fallait simplement demandé. Impatient de partir, Esteban fonça directement dans celle qu’il aurait dût être le premier à remarquer. Dans la ruelle du moins. Alors qu’elle s’acharnait déjà sur son cas, alors qu’il n’avait rien fait par exprès, les mecs autour d’eux s’étaient mis à ricaner grassement alors qu’ils relookaient sans retenue cette fille qui donnait plus l’impression de s’être perdue que de se retrouver d’elle-même dans ce genre de ruelles. Relevant ses lunettes de soleil qu’il accrocha sans plus de cérémonie à son col de chandail, un sourire apparut aux lèvres de celui-ci qui observa cette fille au visage plus que familier. Une raison de plus d’apprécier cette petite sortie improvisée s’elle résultait à croiser de vieilles connaissances particulièrement agréables à côtoyer. C’était ça en espérant qu’elle n’allait pas lui donner un coup de pied bien placé. Il avait souvenir de ne pas avoir fait quelque chose de bien méchant, mais il en avait tellement vu passé qu’il préférait prendre ses précautions et rester de coté au cas où.

    -Enfin, j’aurais dit derrière moi. Quoique le bruit de ses échasses auraient dû m’alerter évidemment.

    Esteban se moquait s’était évident. Loin d’être voulu, les rires des deux autres s’amplifièrent alors qu’ils semblaient guetter la réaction de cette jolie créature qui n’avait visiblement pas tellement sa place dans se genre d’endroit ni le pouvoir de s’en faire une. Mais il avait déjà prévu de s’enrôler un peu plus loin avec la belle, histoire bien sur d’enlever tout faux espoir à ses tarés de dealer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Esteban | Guilty or not ? Sam 6 Juin 2009 - 18:57

    Oh my... Ok, si j'étais toi je partirais en courant avant que tu te prennes mon échasse droite dans ton fessier.

    Vu la première réaction de la demoiselle, rien d'encourageant ne se préparait pour ce cher Esteban Carson, don juan de ces dames et occasionnellement dragueur invétéré qui ne connaissait sûrement pas la définition du mot "abandonner" et "lourdeur". Il en avait vu d'autres pour le décourager, sans succès, Tammy le savait pertinemment.

    Et à vrai dire, au beau milieu de cette ruelle pleine de junkies défoncés, abandonnée aux mains d'hommes pas commodes qui n'auraient fait qu'une bouchée d'une minette comme elle en talons, même sa présence à lui la satisfaisait, bien qu'elle aurait presque espéré quelqu'un d'autre. Mais on ne peut pas faire la fine bouche avec les aides divines que celui qui se charge de tout ça là-haut nous envoie, n'est-ce pas ? Tss. Encore une bonne raison de ne pas croire à tout ça. Tam' se retrouve dans un coin isolé d'Ocean Grove pour aller chercher un peu de drogue, et tout ce que Dieu trouve à lui sortir de son chapeau magique, c'est un Carson ! Ben dis donc ... T'es gâtée ma vieille, songea t-elle avec un soupçon d'ironie.

    Devant le regard attéré et lunaire du revendeur, la rouquine ignora leurs rires gras et écoeurants - pire que ces ados prépubères qui se marrent devant une paire de fesses dans un magazine people - pour se concentrer sur les paroles que le jeune homme avait pu lancer au dealer avant de s'éclipser. Avec une pointe d'ironie et d'insolence, la rouquine lui répliqua, non sans jouer avec une mèche de cheveux.

    Quel genre de nanas peuvent bien attendre un type comme toi, Esteban ? Je pensais qu'il n'y avait plus que les nonnes ou le troisième âge qui serait susceptible de vouloir de toi...

    Son ton faussement pensif favorisa à nouveau l'hilarité des deux idiots de derrière qui formaient un public assez agréable pour saluer les réparties des deux jeunes gens. Cependant, ca n'affectait guère Tammy, qui savait que ces deux pigeons se rangeaient du côté qui était toujours le mieux, et qui en plus de ça, n'étaient que des pions dirigés par un mafieux quelconque ou un homme d'affaires véreux en manque d'argent.

    Son regard noisette s'attarda d'ailleurs sur celui qui avait de quoi la fournir. Elle ne prit pas la peine de le saluer, lui faisant sa requête à haute et intelligible voix.

    Faut prendre un ticket, maintenant, ou je peux avoir la dose habituelle ?

    Si Esteban allait surement chercher à éloigner la jeune femme et à se l'accaparer, il n'était pas dit que Tammy partage ses envies et le suive. Et puis les deux zigotos n'auraient pas été contre tenter leur chance aussi - mais à vrai dire ils n'en avaient aucune, c'est bien ça qui était le plus pitoyable -.

    On pouvait se demander pourquoi Tammy nourrissait cette insolence et cette moquerie envers Mister Carson. Il ne s'était sûrement pas passé que des choses orthodoxes entre eux, mais là encore, tout était flou et peu connu de beaucoup de personnes... Pour ainsi dire, personne à part eux deux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Esteban | Guilty or not ? Mer 10 Juin 2009 - 5:15

    Esteban toisa Tammy qui ne semblait pas avoir changé d’un poil. Ils étaient tout simplement chat et chien lorsqu’ils passaient quelques minutes ensemble. Tammy aurait pu affirmer milles fois qu’il était la pire personne de l’univers, il n’en restait pas moins qu’elle n’était pas mieux que lui. Et ils ne se sauraient jamais empêcher de le rappeler l’un à l’autre. Amusée par sa réaction face à sa riposte, Esteban avait sourit en imaginant les nonnes et les personnes du troisième âge auquel elle faisait allusion.

    -Ah tu sais, t’a pas raison de m’en vouloir toute ta vie parce que j’t’ai dis que j’aimerais bien me faire ta mère.

    C’était faux. Il n’avait jamais énoncé une telle chose, surtout parce qu’il était convaincue que Tammy se serait bien réservée de lui présenter le moindre membre de sa famille, ormi si ça pouvait être quelqu’un d’assez musclé pour ‘’rivaliser’’ avec lui dans un combat de mecs virils. À croire qu’on ne lui apprêtait que deux choses… c’était un mec dragueur, qui aimait se battre. Pourtant à le connaître plus vous auriez vu qu’il avait bien plus de qualités que ça. Voyons, laissez-lui une chance! Esteban avait quand même profité de l’occasion pour se mettre de coté, au cas où Tammy aurait la brillante idée de lui enfoncer une échasse dans quelque chose d’actuellement mou... donc il aimait bien pouvoir se servir, sans devoir s’imaginer avec un plâtre humiliant. Esteban avait pourtant l’irrésistible envie de s’en aller de cette ruelle. Le public qu’ils avaient pouvait être agréable de les entendre rejoindre les rangs de celui qui trouverait toujours quelque chose à répondre à l’autre… mais il n’appréciait tout de même pas le regard donc Tammy devait faire face. Elle avait beau jouer aux dures, il la trouvait légèrement idiote de s’être rendue dans un tel endroit toute seule.

    -Mais bien sur, ma belle et tu comptes me payer comment? Tu sais, j’accepte d’être payé en nature si tu vois ce que je veux dire.

    Le dealer donna la marchandise à Tammy alors qu’Esteban guettait se mec qui lui disait rien qui vaille. En même temps, il ne se serait pas permis d’intervenir sachant très bien qu’elle n’avait pas la langue dans sa poche et qu’il se ferait sans doute renvoyer bien plus vite que lui. Ensuite, valait mieux pas qu’il commence à avoir de la suite dans les idées parce qu’Esteban s’engageait personnellement à les lui remettre en place. Il n’y avait que lui qui avait le droit de la ‘’draguer’’ de la sorte. Se type avait intérêt à rester dans son trou. Quoique, l’image de lui tabassant se dealer n’était pas la meilleure au monde. Ensuite en serait venu tous les problèmes relier à tout ça… et avoir une gang de dealer sur le dos n’était pas tellement ce qu’il aurait préféré.




    dsl pour le mini post, je me reprendrai (l)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Esteban | Guilty or not ? Lun 15 Juin 2009 - 13:42

[pas de soucis xD, moi j'ai trouvé ton post bien =3]




    → Ahah, mon pauvre ... Les rides et le collagèe t'attirent à ce point ? Quand tu veux pour un rencard avec elle.

    Esteban aurait pu se vanter d'une chose : il venait de déclencher l'hilarité sincère de sa rouquine qui souffla un peu pour calmer sa quinte de rire. L'idée d'imaginer sa mère déjà trop vieille à son goût se faisant draguer par Carson lui donnait envie d'hurler de rire, mais il valait mieux se retenir. Tammy n'avait jamais véritablement adoré sa mère, mais disons qu'elle l'avait assez bien supporté et soutenu quand ca n'allait pas. Elle n'avait pas, quant à elle, toujours été la génitrice idéale, négligeant parfois sa propre fille, mais après tout, aurait-elle supporté des parents affectifs et étouffants de gentillesse ? Sûrement pas.

    Plus que son comportement ressemblant à celui de Tammy, c'était son éternelle fuite du temps et sa recherche de moyens divers et variés pour paraître jeune, belle et désirable - plus que sa propre fille - qui faisait rire doucement Tam'. Elle méprisait bien ces femmes qui, comme Hunkerfield mère, vénéraient le botox, les crèmes anti-rides, le peeling et les guépières pour vous donner un air de nymphette ratée.

    Sourcillant avec un air estomaqué et franchement dégoûté en entendant la blague lamentable du dealer, Tammy lui rétorqua avec la froideur des icebergs l'exacte phrase qui allait calmer les ardeurs du garçonnet qu'il était à ses yeux.

    → Je préfère encore m'envoyer en l'air avec lui qu'avec toi, vois-tu. Tu te contenteras de ça. Et encore, j'me trouve bien sympa.

    Et sur ces entrefaites, elle fourra un billet suffisant pour le jeune homme qui rechigna dans sa barbe et lui tendit en échange une dose avant de s'éloigner un peu en pestant sur ces midinettes trop riches et trop belles pour lui. Certes, la quantité de poudre n'était pas énorme. Mais c'était suffisant pour les usages que la rouquine en faisait durant les fêtes - et puis ces saloperies coutaient déjà trop chères à son goût -. Rangeant ses précieuses acquisitions dans son sac, la jeune femme jeta au passage un coup d'oeil insolent à son Don Juan de voisin, avec un sourire en coin.

    → Ne te fais pas trop d'illusions sur ma remarque, hein. J'aurais préférer que n'importe qui me passe sur le corps plutôt que cet abominable junkie. C'est ton meilleur pote ?

    Tammy, essayer d'engager une conversation ? Non, ne rêvez pas. Mais elle n'était pas si sotte : dans ce quartier peu et rarement sainement fréquenté, il était toujours de bon ton d'être accompagnée. Et là, maintenant, la seule personne qui était susceptible de bien la "protéger" ou au moins de dissuader qui que ce soit de trop vouloir approcher Tammy, c'était Esteban. Il n'allait pas se plaindre de rester en compagnie de la jolie rouquine, quand même - ne se rendait-il pas compte de son admirable chance qui lui souriait sarcastiquement ? - ! Quoique. C'était à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Esteban | Guilty or not ? Jeu 25 Juin 2009 - 8:31



      -Je ne dirais pas non à découvrir d’où tu viens, darling. Avait-il chuchoté à son oreille.


    Il n’aurait pas laissé une si belle occasion pour rajouter son grain de sel alors que Tammy était complètement morte de rire. En fait Esteban ne l’avait jamais rencontré mais il avait aucun doute que Tammy devait être le portrait crachée de celle-ci mais en plus jeune. Et puis, s’il réussissait à la faire rire c’était qu’il progressait tout de même plutôt bien pour quelqu’un qui essayait de sympathiser avec une panthère.

    Tapant légèrement du pied tellement il commençait à s’énerver et s’impatienter, Esteban jetait un œil insistant au dealer. Il voulait profiter du fait que le dealer le regardait et non pas Tammy pour qu’il lui fasse bien comprendre que s’il osait toucher à cette fille en moins de deux il serait sur le sol où Esteban s’amuserait joyeusement à lui râper le visage sur l’asphalte. Satisfait que les avances douteuses du dealer s’arrêtent et qu’il s’éloigne sans jeter un regard noir à Esteban, Esteban passa sa main sur l’épaule de Tammy afin qu’ils s’aventurent dans la ruelle et qu’ils quittent cet endroit louche. Valait bien mieux pour elle qu’on croit qu’elle était avec Esteban. Blagueur comme il aimait bien l’être, Tammy lui offrait toujours cette possibilité lorsqu’elle décidait de se mesurer à lui au même jeu. C’était comme deux enfants s’envoyant la balle tout en cherchant le plus possible à gagner de l’avance et de la vitesse sur l’autre. Guettant le plus rapidement possible qui des deux arriveraient à échapper la balle le premier. Malheureusement, il s’y sentait encore meilleur joueur lorsqu’il était dans une telle situation… une situation où elle avait justement besoin de lui. Même s’elle ne voulait pas l’avouer.


      -Si ça peux aider à ce que tu me laisses t’accompagner jusqu’à chez toi... alors ouais c’est mon meilleur ami.


    Il avait eu un sourire alors qu’il guettait la moindre réaction dans son visage. Tammy semblait comme ça avec lui, toujours le rembarré pour être certaine de ne pas se laisser séduire par lui. Esteban était certain qu’elle ne faisait que mentir et ne pas lui avouer qu’elle aimait bien qu’il continue ses avances. Surtout que tous ceux qui connaissaient Esteban, auraient été surpris de devenir invisibles aux yeux d’Esteban. Que celui-ci ne leur fassent plus d’avances, et leur accorde cette certaine importance qui les flattaient. Par la suite alors que leur égo était flatté, ils avaient tout le loisir de le repoussé satisfaits. Il fit quelques pas en avant alors qu’il tenait toujours Tammy par un bras passé où ses épaules. Il n’allait surement pas s’empêcher d’en profiter un peu.


      -Alors dis-moi petite idiote, qu’est-ce que tu fais à porter des échasses dans un tel endroit? Tu sais que tu aurais eu l’air complètement pathétique si tu avais dût d’enfuir avec de telles échasses. À moins que ailles appris à les montés à l’école de crique?


    Aussi bien être aussi agréable avec elle puisque c’est comme ça qu’elle semblait apprécier leur échange.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Esteban | Guilty or not ? Mer 15 Juil 2009 - 14:05

    ▬ T'es vraiment prêt à te faire la mère avant la fille ? C'est moche ça, Carson, et ca réduit tes chances avec moi.

    Elle lui susurra ces derniers mots avec si peu d'innocence qu'il était clair qu'à sa voix on imaginait aisément les choses plus ou moins orthodoxes qui auraient pu se dérouler entre eux. Tantôt agressive, tantôt séductrice ... Il était difficile de savoir sur quel pied danser avec Tammy. La rouquine ne fit aucun geste en sentant son bras s'enrouler paisiblement autour de ses épaules : ce n'était pas parce qu'il avait physiquement le grapin sur elle qu'il en était de même pour ses projets nocturnes avec elle. Et puis c'était diablement plus amusant de le laisser croire qu'il atteignait presque ses objectifs pour le remballer au bon moment. Quoiqu'un peu dangereux, connaissant Esteban Carson, il ne valait mieux pas trop attendre, sinon on était pris à son propre piège.

    ▬ Eh bien sache que tu choisis aussi mal tes meilleurs amis que tes techniques de drague .. Enfin, c'est pas si grave, ca s'apprend, tu sais.

    Avec un sourire moqueur, la jeune femme continua d'avancer dans la ruelle, non sans jeter un coup d'oeil à Esteban pour vérifier si la tête qu'il tirait suite à ses remarques acerbes était celle escomptée ou pas. Malheureusement pour elle - et aussi un petit peu heureusement -, c'était le genre de mecs durs à cuire qui ne baissaient pas les bras parce qu'on lui disait une fois non. Même si la persévérance était appréciée chez la rouquine, Carson dépassait ses espérances à un point où c'était presque un challenge de réussir à le repousser une bonne fois pour toutes - et elle n'y avait jamais réussi longtemps, même si elle avait quelques idées en tête pour définitivement l'éloigner d'elle, sauf que ces idées étaient soit passibles d'emprisonnement, soit irréalisables -.

    Leurs chamailleries dataient d'il y a plusieurs années, pour des raisons mystérieuses - qui devaient sûrement tourner autour de leurs hormones, puisqu'ils se connaissaient à l'âge où l'on fait des tas d'expériences stupide set amusantes, c'est-à-dire l'adolescence -. Ca n'était pas surprenant de la part d'Hunkerfield qui n'avait pas pour habitude de se faire énormément d'amis. Mais le comment du pourquoi restait bien vague, et d'ailleurs elle ne tenait jamais à l'évoquer.

    En entendant ses dernières paroles, la jeune femme roula des yeux, secouant sa crinière comme si elle était désespérée des propos d'Esteban. La rousse se contenta de lui tapoter l'épaule dans un geste de ... "compassion" - oui, oui, vous avez bien lu - feinte.

    ▬ Oui, j'ai été à la même école que toi, tu sais, celle où t'as appris à sortir des vannes pareilles. Apparemment leurs cours d'échasses ont eu plus de succès que les tiens. Pauvre chéri.

    Elle aimait vraiment se moquer de lui, c'était évident. En même temps, qu'y avait-il de plus plaisant à se crêper le chignon avec un spécimen plus qu'intéressant puisque beau et avec de la répartie ? Pas grand chose. Enfin, si, il y avait bien quelque chose, mais ça, il ne valait mieux pas compter là-dessus - sauf avec quelques litres de vodka dans le nez -.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Esteban | Guilty or not ?

Revenir en haut Aller en bas
 

Esteban | Guilty or not ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Bayside Street & Ruelles-