AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♦ Enfer et Damnation ! ♦ Maât & Scott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: ♦ Enfer et Damnation ! ♦ Maât & Scott Mar 2 Juin 2009 - 20:39

Tyler avait passé une journée pour le moins mouvementée. Les amendes s’étaient faites à la suite, et le petit carnet de PV était déjà bien entamé. Tyler abhorrait en mettre. Il savait l’agacement des conducteurs, lorsque ô surprise ! Un joyeux papier vert les attendait férocement contre le pare-brise. D’ailleurs, on rejetait souvent la faute sur lui, comme s’il fallait en plus qu’il s’excuse d’effectuer son travail.Celui-ci, lorsqu’il ne consistait qu’à remplir, posté debout près d’une voiture, quelques renseignements ennuyeux, ne l’amusait guère. Il préférait à cela les courses-poursuites contre les automobilistes ou arrestations pour possession illégale de drogue. C’était cela, le métier dont il avait toujours rêvé. Petit, on le surprenait souvent muni de deux voitures, imitant en hurlant le bruit criard des sirènes. Il se sentait si fort lorsqu’il était en service, que la moindre tâche l’enorgueillissait. Il fallait voir son petit visage fier s’agiter drôlement quand le commandant venait à lui fixer des ordres. Il n’aimait pas à les respecter mais la liberté de se sentir dominateur dans des situations dangereuses le faisaient tout oublier. Il se déchaînait par la dose d’adrénaline qui le droguait souvent lorsqu’il advenait à des voyous de se faire arrêter. Souvent, il tapotait sur l’arme qui résidait dans sa poche, comme surpuissant de par cette possession. Comme le disaient certains de ses collègues, les premières années étaient excitantes comme aucune interdiction ne le serait jamais. Et la joie d’être enfin confronté à l’acte après ces dures années de préparation valait certainement la rudesse des études.

Il alla au vestiaire pour se changer, se retenant d’enlever ses vêtements avec frénésie, heureux de retrouver Scott lorsqu’il arriverait chez eux. Le train de vie qu’il avait adopté depuis son déménagement le rendait si heureux, qu’on eût dit que de cette existence rejaillissait les espoirs de son enfance qu’il avait enfin assouvis. Il troqua son uniforme marine pour un jean et une chemise bleu cyan. C’était, il se devait de l’avouer, bien plus confortable que la protection qui comprimait son torse. On respire bien mieux avec la poitrine dégagée. Il prit sa voiture – qui, contrairement à un amas d’autres, était bien garée – et y monta, heureux. Tyler mit ses lunettes de soleil, déclencha la musique et roula jusqu’à la rue Apple Road en chantant à tue-tête les mélodies qui faisaient bourdonner ses oreilles.Il coupa le moteur et rentra dans la maison sans faire aucun bruit, marchant presque sur la pointe des pieds pour éviter que le plancher ne grince. Il affichait un sourire malicieux, se préparant à entrer dans la chambre de son colocataire en lui faisant peur. Il savait que le mardi était un jour où celui-ci rentrait tôt. Peut-être même aurait-il droit à un baiser langoureux pour le consoler de son ennuyeuse journée.

Après avoir posé ses affaires en tas sur le lit, il marcha doucement jusqu’à la porte de la chambre de Scott et l’ouvrit d’un geste rapide en souriant de l’air séducteur que tout le monde lui connaissait si bien. Cependant, son sourire se changea bien vite en une moue grimaçante devant la tragédie qui se déroulait sous ses yeux. Il était spectateur contre son gré de la pièce la plus intense qu’il lui ait été donnée de voir. Il ouvrit de grands yeux, la bouche ouverte et la gorge sèche, le souffle coupé par la stupeur. Il referma la porte doucement, avant de se retourner contre elle et de mettre sa pauvre main tremblante contre sa bouche apeurée. Dans sa tête, le film des années passées avec Scott résonnait dans sa tête lourdement, comme une menace. Scott était au lit avec un autre homme… Il ne résolvait pas à avouer que Scott ne lui appartenait pas, qu’ils étaient seulement amis et amants lorsque par hasard l’envie les démangeait. Non, le drame sous ses yeux venait de la jalousie impossible qui l’envahissait. Il restait interdit, tourné, face à la baie vitrée qui reflétait le paysage. Tout lui semblait d’une laideur humiliante. Il se décida à rouvrir la porte et contempla la même scène. Il cria, fou :

«  Putaaain Scott !!! C’est quoi ce bordel ??!!! Et d’abord t’es qui toi ??? »


Dernière édition par Tyler Hudsen le Mer 3 Juin 2009 - 11:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ♦ Enfer et Damnation ! ♦ Maât & Scott Mar 2 Juin 2009 - 21:54



« L'imprévu a ses charmes
mais il est perfide,
et que de désagréables surprises,
cruelles même, il recèle souvent... »

Damase Potvin

    Une nouvelle soirée débutait et maintenant que Maât et Scott était devenu un couple officiel aux yeux de la famille Bythe, il ne restait plus que Tyler à mettre au courant. Justement, le cuisinier ne tarderait pas à le faire. Il préférait que le nouvelle vienne de lui et non d'un autre ou de Ty lui-même. C'était son meilleur ami et il ne lui cachait presque rien. Une amitié comme celle-ci ne vaut pas la peine d'être perdu car Scotty savait très bien qu'il ne retrouverait jamais une telle complicité avec un autre. Tyler était le seul et l'unique en son genre et avait une immense place dans le coeur du jeune homme. Cependant, depuis quelques temps déjà, un autre homme avait fait son apparition. Il se nommait Maât Blythe-Sheldon et il était le nouveau petit-ami de Scott.

    Ce soir, comme presque tous les mardi, le chef Matthews ne travaillait pas pour le dîner au Four Seasons Hotel Miami. Il avait donc décidé de passer la soirée avec Maât sachant que son meilleur ami bossait jusqu'à une certaine heure. Les choses en entrainant une autre, les deux hommes finirent par passer un moment plus que torride dans la chambre de Scotty. Tous les deux avait laissé place à leur désir de l'un et de l'autre pour cette soirée qui fut, soit-dit en passant, exceptionnel pour le jeune homme. Se reposant après des minutes de pleine action, le visage de Scotty était posé sur le torse de Maât. Il dormait à moitié, complètement nu, le corps recouvert par un simple draps blanc, dans les bras de l'homme qu'il avait retrouvé il y a peu de temps.

    Soudain, la porte s'ouvrit. Somnolant, Scott n'eut aucune réaction face à cette porte, ne pensant même pas que Tyler était derrière celle-ci. Il se retourna, déposant son visage sur l'oreiller et son bras enveloppant le torse de Maât. La porte se reouvrit. Mais cette fois-ci, le chef cuisinier le remarqua. Il y jetta un regard et trouva son meilleur ami qui entra en hurlant comme un fou dans la pièce. Il se redressa d'un seul coup, ne sachant pas quoi dire face aux hurlements de Tyler.

    - Je ... Heu ... C'est ... Maât. Finit-il par sortir d'une voix tremblante. Je vais tout t'expliquer, Ty. Dit-il plus sûr de lui. Scotty détourna quelques secondes son visage vers Maât pour lui faire comprendre qu'il était désolé de cette situation. Désolé ... Chuchota-t-il tout bas pour que Tyler n'entende pas.


Dernière édition par Scott Matthews le Jeu 4 Juin 2009 - 13:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ♦ Enfer et Damnation ! ♦ Maât & Scott Mer 3 Juin 2009 - 0:22

    Quatre fois. Nous l'avions fait quatre trois de suite. J'étais complètement épuisé, et carrément comblé. Comment avais-je pu penser une seule seconde que les mecs n'étaient pas mon truc, que ce n'était qu'une passade (de plusieurs années, certes une longue passade) pour juste "essayer" sans que cela remette en question mon orientation sexuelle ? Mais bordel, QUATRE FOIS. Je ne considérais plus ça comme une passade, j'étais définitivement fait pour être avec un homme.
    Fermant les yeux, le corps agréablement meurtri pas trop d'action, je laissais Scott reposer sa tête sur mon torce. Deux semaines auparavant, j'avais fait la surprise à Scott de me présenter sur son lieu de travail pour m'excuser de notre précédente prise de tête. La même nuit je lui avais annoncé que je comptais quitter Darla et me mettre officiellement en couple avec lui, et ainsi laisser sous entendre que je ferais mon coming-out. Après une nuit amoureusement torride chez lui, j'avais annoncé le lendemain à Darla qu'entre elle et moi c'était fini.
    Je me souvenais d'ailleurs que je m'étais interrogé sur le fait que Scott devait bien avoir un colocataire pour pouvoir payer une maison dans un coin comme Ocean Grove, mais finalement les jours avaient passés et je me trouvais dans un tel état de bonheur que je n'y songeais plus. J'aurais du. Parce que, après maintenant une semaine de relation avec Scott, j'étais sur le point de constater que mon petit-ami avait très simplement "omis" de m'informer d'un détail primordiale : il y avait un troisième homme.

    - Putaaain Scott !!! C’est quoi ce bordel ??!!! Et d’abord t’es qui toi ???
    J'ouvris instantanément. Putain qu'est-ce qu'il beuglait ainsi ? Je constatais alors qu'un brun, plutôt pas mal, se trouvait dans le contour de la porte, visiblement surpris de trouver Scott dans un lit avec un homme.
    - Je ... Heu ... C'est ... Maât. Je vais tout t'expliquer, Ty. Désolé...
    - Qu'est-ce que c'est ce bordel... ?
    Je sortais rapidement des draps en rattrapant mon boxer trainant sur le sol de la chambre. Cachant ma nudité, je pus constater qu'il y avait à mes pieds un nombre impressionnant de préservatifs. Etait-il possible que nous l'ayons fait plus de quatre fois ? La réalité me ramena vite l'esprit à l'action en cours : pourquoi un homme répondant au nom de Ty' (pour Tyler ou pour Ty-es-un-voisin-qui-s'est-trompé-de-maison-! ?) semblait piquer une scène de jalousie ? Je savais que Scott assumait complètement son homosexualité, alors pourquoi est-ce qu'il semblait carrément choquer parce cette découverte. Et puis tout d'un coup je compris.
    - Scotty, qui est ce mec ?
    Est-ce que c'était possible que ce soit... son copain ?!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ♦ Enfer et Damnation ! ♦ Maât & Scott Mer 3 Juin 2009 - 11:55

Tyler restait devant la porte, assailli par la colère et par la tristesse. Tout en lui se mit à bouillonner et il ressentit une vive chaleur entrecoupée par des frissons lui glaçant le corps. Ses yeux ne pouvaient pas admettre ce qu’ils étaient en train de refléter à son esprit. Depuis combien de temps ce carnage durait-il ? Il repensa soudainement à leur premier baiser, lorsqu’ils n’étaient encore que deux adolescents novice de l’amour et de l’homosexualité en particulier. C’était ensemble qu’ils avaient enduré les crises répétées du père de Scott, et c’est ensemble qu’ils en étaient sortis. Et si le pseudo-amour qu’il lui avait voué n’était en fait qu’illusoire ? Si Scott lui mentait depuis tout ce temps ? Etait-il donc à ce point laid pour qu’il eût besoin de satisfaire ses ardeurs avec un autre homme ? Incompréhension était l’écho de tous les maux qui se bousculaient dans la tête de Tyler. Il sentait l’étau se resserrer sur sa gorge tandis qu’il respirait avec toujours plus de difficulté. Sa gorge se ployait alors qu’il essayait d’avaler sa salive. Ses yeux désolés regardaient Scott avec une fragilité infinie. Il résistait tant à ses larmes qu’elles en devenaient colériques. Tout transpirait exécrablement de cruauté et de tristesse. Chaque instant des petites bulles d’illusions se détruisaient dans son cœur, et il était maintenant face à la vérité implacable, qui l’observait de ses yeux foudroyants. Tyler regarda le corps dénudé de Scott, et arqua un sourcil de désespoir. Comment avait-il pu… Il se sentait déchu, trahi, embarqué dans ce tourbillon infernal.

« Attends, j’ai bien entendu là ? Tu viens de me dire « désolé » ? Oua, putain, ça y est je suis consolé là. » dit-il, la voix suante d’acrimonie. Il se redressa avantage en entendant la voix de l’autre homme. Il ne lui disait rien. Peut-être l’avait-il aperçu quelques jours dans les rues du quartier, mais il ne lui avait en tout cas jamais adressé la parole.

« Oooh..Mais tu lui as même pas dit Scott ? Ça m’étonne même pas tiens. Eh bien vas-y, explique-lui. Dis-lui quel est le bordel en question »

Le voyant se redresser, Tyler sut qu’il ne comprenait pas. Les insultes sortaient de sa bouche envers les deux hommes, et cognaient contre son cœur à mesure qu’il les atteignait. Sa colère était le bouclier de sa tristesse, qu’il essayait de blottir derrière des mots violents. C’était si simple de paraître agacé. La question de l’homme fut comme un tremplin pour la suite. Il prit une légère inspiration, se retenant d’exploser de rage ou en pleurs, et répondit, en le regardant dans les yeux :

« Je vais te le dire, moi, qui je suis. Je suis le colocataire, le meilleur ami et occasionnellement le putain d’amant de Scott. Et toi alors, t’es qui ? »

Il se retourna avec fureur contre le visage embrouillé de Scott, visiblement pas encore remis de ses ébats d’avec Maât. Il détourna le regard rapidement, ne supportant pas cet air si enfantin qu’il adorait pourtant. Il avait l’air endormi. Mais Tyler ne laisserait jamais la compassion l’envahir, il était bien trop énervé.Tout était mensonge. Il prit sa tête dans ses mains en jurant à voix basse. Puis, laissant glisser son corps contre la porte de la chambre, il finit assis par terre, les regardant. Il hésitait entre crier encore ou lui montrer sa peine. Il savait que Scott était quelqu’un de sensible, et c’était d’ailleurs cette part d’insouciance qu’il aimait en lui.

« Merde Scotty quoi…J’y crois pas que tu me fasses ce coup-là… »
Il releva son visage blême et dit avec un air torture : « t’es avec lui depuis quand ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ♦ Enfer et Damnation ! ♦ Maât & Scott Mer 3 Juin 2009 - 15:33



« L'imprévu a ses charmes
mais il est perfide,
et que de désagréables surprises,
cruelles même, il recèle souvent... »

Damase Potvin

    La situation ne pouvait pas être pire qu'elle l'était déjà. Etre surpris dans les bras d'un autre avait dû être un véritable choc pour son meilleur qui était hors de lui. Pendant ce temps, Maât enfilait son sous-vêtement et posa exactement la même question que Ty, c'est-à-dire savoir qui était l'autre homme dans la pièce. Scott jonglait entre les deux hommes de sa vie ou du moins les deux avec lesquel il avait couché plus d'une fois. Il regardait Tyler et la seconde qui suivait, il fixait Maât. Il ne savait pas comment répondre à chacun à cette question qui attendait une réponse immédiate. C'est alors que son meilleur ami prit la parole. S'excuser semblait pourtant une bonne action. Mais Ty ne le prit pas ainsi. Il hurlait et toujours de plus en plus fort. La dernière fois que Scotty l'avait vu dans cet état remontait à quatre ans, la veille du jour où il partit pour la Californie. Il ne pensait pas qu'un jour tout recommencerait. Et pourtant, tout était enclenché et personne ne pourrait le calmer à part le cuisinier s'il y arrivait.

    Tyler insultait les deux hommes face à lui. Scott se prenait tout en pleine figure mais ne disait rien. Il connaissait très bien son ami et savait qu'il faisait cela pour ne pas s'effondrer comme il y a quatre ans. Quoi qu'il dise le jeune homme ne pourrait calmer sa fureur qu'il ne comprenait pas vraiment. Ty en rajouta encore et tous les mots qu'il parvint à sortir touchèrent Scotty en plein coeur. Si son meilleur ami voulait lui faire mal, il s'y prenait très bien et n'avait qu'à continuer ainsi pour l'achever sur place. Scott, reprenant ses esprits, allait dire au jeune Blythe qui était cet homme qui avait fait irruption dans la chambre. Cependant, le policier fut plus rapide que lui et déballa tout sans macher ses mots. Il avoua tout à Maât. Entendant ces mots, le regard de Scotty se dirigea directement vers son petit ami afin de voir sa réaction et tenter de lui faire comprendre avec ses mots.

    - Ecoute ... Tout ce que dit Tyler est vrai. Mais c'était avant nos retrouvailles à Ocean Grove. Je suis désolé de ne pas te l'avoir dit plus tot. J'attendais juste le bon moment. Dit-il à Maât. Puis Scott tourna sa tête vers son meilleur ami. Je suis désolé aussi, Ty. Je voulais te le dire. J'avais même décidé de la faire dans la semaine voir demain. Le jeune Matthews se leva du lit. Il était nu et n'était pas pudique devant ces deux hommes qui connaissaient déjà toute son anatomie et prit un bermuda noir qu'il enfila et se reposa sur le lit aux côtés de Maât. Je ne voulais pas que vous l'appreniez ainsi tous les deux. Je ... Je ... Alors qu'il ne termina pas sa phrase Tyler s'assit par terre et les regarda. Ce regard apeurait Scotty car il ne savait pas ce qu'il signifiait. Torse nu, il s'approcha de Tyler. Il était honteux de la manière dont il avait tout découvert et ne voulait qu'une chose : son pardon.
    - Merde Scotty quoi…J’y crois pas que tu me fasses ce coup-là … T’es avec lui depuis quand ?
    - Officiellement ou officieusement ? Dit-il avec humour pour tenter de rabaisser la tension qui régnait dans cette pièce. Biensur, en y repensant, ce n'était peut-être pas une si bonne idée de faire de l'humour. Scott eut un petit rire montrant ses troubles face à tout ce qui se déroulait en ce moment même. Il espèrait simplement que tout s'arrange et que tout le monde oublie cette soirée. Et ce n'était pas gagné ... Malheureusement.


Dernière édition par Scott Matthews le Jeu 4 Juin 2009 - 13:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ♦ Enfer et Damnation ! ♦ Maât & Scott Mer 3 Juin 2009 - 16:12

    Tyler : Putaaain Scott !!! C’est quoi ce bordel ??!!! Et d’abord t’es qui toi ???
    Scott : Je ... Heu ... C'est ... Maât. Je vais tout t'expliquer, Ty. Désolé...
    Maât : Qu'est-ce que c'est ce bordel... ?
    Tyler : Attends, j’ai bien entendu là ? Tu viens de me dire « désolé » ? Oua, putain, ça y est je suis consolé là.
    Maât : Scotty, qui est ce mec ?
    Tyler : Oooh... Mais tu lui as même pas dit Scott ? Ça m’étonne même pas tiens. Eh bien vas-y, explique-lui. Dis-lui quel est le bordel en question. Je vais te le dire, moi, qui je suis. Je suis le colocataire, le meilleur ami et occasionnellement le putain d’amant de Scott. Et toi alors, t’es qui ?

    Les paroles de ce sois-disant-Tyler firent l'effet d'un coup de poignard. Je restais bouche-bée devant cette révélation. Je me tournais vers Scott dans un appel silencieux à démenti, mais il n'en fut rien.
    Scott : Ecoute ... Tout ce que dit Tyler est vrai. Mais c'était avant nos retrouvailles à Ocean Grove. Je suis désolé de ne pas te l'avoir dit plus tôt. J'attendais juste le bon moment. Le bon moment ? Parce qu'il pensait que le bon moment serait lorsque je décendrais en sous-vêtement dans sa cuisine pour boire un verre de lait et que je serais tombé nez à nez avec ce mec ?
    Scott : Je suis désolé aussi, Ty. Je voulais te le dire. J'avais même décidé de la faire dans la semaine voir demain. Le jeune Matthews se leva du lit. Il était nu et n'était pas pudique devant ces deux hommes qui connaissaient déjà toute son anatomie et prit un bermuda noir qu'il enfila et se reposa sur le lit aux côtés de Maât. Je ne voulais pas que vous l'appreniez ainsi tous les deux. Je ... Je ...
    Tyler : Merde Scotty quoi…J’y crois pas que tu me fasses ce coup-là… T’es avec lui depuis quand ?
    Scott : Officiellement ou officieusement ?

    Tout se bouscullait dans ma tête, tout allait beaucoup trop vite pour moi. Je n'avais pas le temps d'assimiler une parole qu'une autre fusait, m'embrouillant un peu plus dans cette situation trop tordue pour être vraie.
    Maât : Attends attends, tu m'as piqué une crise y'a un mois parce que j'étais toujours en couple avec Darla et que je voulais pas la lâcher pour aller officiellement avec toi... Et toi pendant ce temps... TOI TU ETAIS DEJA EN COUPLE ?
    Voilà, ce fut le moment que je choisis pour péter complètement un câble. Etrangement, mon regard se posa sur Tyler, comme si je cherchais un indice qui m'indiquerait que cette histoire était une blague de toute pièce. Mais je n'étais confronté que par une expression vide, blessée et de détesse. Pendant une fraction de seconde je réalisais quelque chose : Tyler n'était pas seulement le meilleur ami de Scott, ni son amant occasionnel -ce que j'aurais pu comprendre- mais il était surtout terriblement amoureux de Scotty. Or le cuisinier m'avait choisi moi plutôt que Tyler, et dans un sens je me sentais vraiment désolé pour lui. Qui plus est parce qu'il venait de l'apprendre et d'une façon terriblement humiliante.
    Maât : Mais tu comptais m'apprendre quand que tu étais en colocation avec ton meilleur ami et SURTOUT TON PUTAIN DE PLAN CUL REGULIER ?
    Okay, c'était peut être vulgaire mais j'étais hors de moi. Je ne comprenais pas quelle relation liée Scotty et Tyler. S'ils étaient amants, continuaient-ils à avoir des rapports sexuels alors que nous en avions Scott et moi depuis des mois. Et maitenant que nous allions être officiellement ensemble, continuait-il à entretenir une relation dans mon dos ?
    Puis je réalisais qu'il souriait. Est-ce que par hasard il trouvait la situation drôle ? Je ramassais ma chemise sur le sol pour la remettre sur mon dos, puis je m'écartais de Scott. Je n'avais pas envie d'être près de lui alors que j'étais en train d'apprendre qu'il m'avait piqué des crises pendant des mois en raison de Darla alors qu'il me faisait la même chose à côté.
    Maât : Je crois que tu nous dois des explications chronologiques là !
    J'étais prêt à le laisser parler sans l'interrompre, du moment qu'il me donnait des réponses aux questions que je me posais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ♦ Enfer et Damnation ! ♦ Maât & Scott Mer 3 Juin 2009 - 21:12

Il avait cette même tendresse horrible lorsqu’il regardait Maât. Cette lueur qui faisait briller ses yeux alors qu’elle détruisait ceux de Tyler. La relation qui les unissait n’était pas de l’amour, il le savait, il l’avait toujours su. Peut-être seulement les premiers mois avaient-ils été lascifs. Mais ils se vouaient une passion infinie, une complicité irrévocable. Chacun savait lire sur le visage de l’autre ce qu’il avait d’enfoui. Avant même qu’il ait fini sa phrase, l’autre la terminait. Chaque jour, chaque soir, l’étincelle de leur amitié brillait au loin, les poussant à avancer toujours plus loin dans leur cheminement éternel pour la saisir. C’était une telle trahison. Tyler avait eu d’autres amants, à n’en plus compter d’ailleurs. Et il espérait que c’eût été pareil du côté de Scott, de telle sorte que chacun conservait dans sa relation un semblant de liberté. Mais ce n’était pas qu’un amant, et ce n’était pas qu’une soirée écourtée par le soleil levant. C’étaient des nuits entières passées au côté de l’autre, le silence brisé par les cris étouffés de leurs ébats. C’étaient ces planifications pour éviter l’amant, d’autres pour éviter l’amour. Ces plans qu’il avait dus cacher pour se couvrir de ses péchés. Et le ferment de leurs relations n’avait été dû qu’à sa peur cruelle d’être démasqué. Si en réalité, lorsqu’ils se donnaient l’un à l’autre, Scott pensait à cet homme, inclusivement entré dans sa vie comme il était entré sans frapper par la porte de sa maison. C’est beau, un rêve qui se casse. Le voilà qui fend avant de se brésiller, sans partir en mille éclats comme le ferait du verre. Et pourtant, c’est aussi fragile et translucide.

« Ah ouais ? Et tu voulais que je l’apprenne comment alors ? demanda Tyler de sa voix cassée. Comment tu me l’aurais présenté ? Comme ton copain ? Alors qu’on couchait toujours ensemble ? Tu sais quoi, le mal est fait. Et arrête de t’excuser, je crois qu’on est bien plus désolés que tu l’es. »

Il mettait l’homme dans le même sac que lui. Après tout, ils partageaient le même homme, le même lit, occasionnellement la même maison. Autant partager aussi leur douleur, puisqu’elle était aussi vive pour l’un que pour l’autre. Cette plaie qui n’en finissait pas de saigner et que Scott essayait maladroitement de panser. C’était bien trop facile. Lui et ses petits sourires hypocritement vexés et il pensait que Tyler allait fondre. Mais cela n’allait pas se terminer ainsi. Tyler ne partirait pleurer dans sa chambre comme après s’être fait réprimander par ses parents, en serrant fort contre lui son petit ours en peluche. Il avait vingt-quatre ans, maintenant. Et si la tristesse affrontait tous les âges, il fallait néanmoins que les réactions soient différentes.

« Attends mais j’hallucine que tu te permettes de plaisanter là ! Tu te rends compte de ce que tu me fais et tu rigoles ? Nan mais c’est une blague »

Tyler fut presque coupé par la voix criarde l’homme qui visiblement sortait lui aussi de ses gonds. « Bien fait ! » se dit-il, content de la vengeance. Il s’enorgueillit presque d’entendre ce..Maât semblait-il, les décrire comme un couple. Il valait au moins quelque chose aux yeux de quelqu’un dans cette maison. Il n’était pas que le petit amant croulant sous les découvertes cruelles desquelles il ne pouvait pas se venger. Il était autre chose, il était au moins l’homme d’un autre. C’était rassurant. Pourtant, il déchanta bien vite en entendant de nouveau la voix de l’homme s’élever.

« Euh…T’es bien gentil mais je suis pas « un putain de plan cul régulier » steuplaît. Ça fait quinze ans que je le connais. Et vas-y Scotty, fais le calcul. Combien de temps qu’on couche ensemble ? Wouahhh, quand même…Ça fait sept ans. Ça nous rajeunit pas, hein mon ange ? »

Tyler finit par hocher la tête à la demande de Maât. Effectivement, quelques repères s’imposaient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ♦ Enfer et Damnation ! ♦ Maât & Scott Mer 3 Juin 2009 - 23:55



« L'imprévu a ses charmes
mais il est perfide,
et que de désagréables surprises,
cruelles même, il recèle souvent... »

Damase Potvin

    La plaisanterie ne passait pas et en y repensant, c'était normal. Il avait trahi les deux seules hommes qu'il aimait autre que son père et son frère. Scott qui était plutot calme et qui s'énervait que très rarement commençait à en avoir marre. Ils voulaient des explications : très bien, Tyler et Maât allaient en avoir. Et tant pis, si cela ne leur plaisait pas. Les voir s'énerver contre lui alors qu'il avait simplement essayé de les protéger, le rendait hors de lui. Proche de Ty, il se recula et prit son visage dans ses mains. La situation était bien pire qu'il ne l'aurait cru au départ. Maintenant, il était seul et son petit ami et meilleur ami étaient contre lui. La tension de Scotty grimpait et son énervement aussi. Les voir lui gueuler dessus et se prendre tout en pleine figure n'arrangeaient pas les choses. Il fixa alors Tyler puis le jeune Blythe avec des yeux montrant à quel point trop c'était trop. A eux deux, ils venaient de faire déborder la vase. Scott ne put se retenir plus longtemps et c'est Maât qui gouterait en premier à la colère du frère Matthews.

    - A ton avis, Maât, pourquoi je couchais avec Tyler ?!! Commença-t-il en hurlant comme les deux autres. Tu ne sais pas ... Bah moi je vais te le dire ! Pendant que tu t'amusais tranquillement avec Darla et que tu couchais avec, qui est-ce qui se retrouvait comme un con à attendre ton retour ?! Ma pomme !! Et qui est-ce qui était toujours là pour moi à chaque fois que j'en avais besoin ?! Ce n'était pas toi, mais Tyler ! Dit-il en pointant un doigt sur son meilleur ami qui était venu plusieurs fois à Los Angeles après leur réconiciliation dû à une dispute concernant le départ de Scotty à L.A. Alors ne te plains pas, ok ?!!! J'ai couché avec lui, d'accord, je l'avoue. Mais à ce moment précis, tu ne désirais pas quitter Darla et je croyais que je ne réprésentais qu'une simple conquête à tes yeux !!! Scotty s'arrêta un instant reprenant son souffle. Il regarda alors son meilleur ami avec toujours le même regard avec un soupçon de colère en plus. Ne t'inquiète pas, Ty, je ne t'ai pas oublié !!! Lui dit-il avant de porter uen nouvelle fois son regard sur Maât car il n'en avait pas finit avec lui. Tyler a été et restera toujours mon meilleur ami. C'est en partie grace à lui si je m'assume comme je suis aujourd'hui. Mon premier baiser avec un homme fut avec lui. Mon premier amant masculin fut lui également. On a traversé beaucoup de choses ensemble et je ne regrette absolument rien !! Je sais que c'est difficile à entendre ... Mais c'est comme ça et pas autrement. Ty aura toujours une grande place dans mon coeur. Alors autant t'y habituer dès maintenant !

    Maât voulait la vérité, il venait d'être servit. Oui, Scott avait couché avec Ty croyant qu'il était un simple pantin utilisé par le jeune Blythe pour son assouvir ses désirs. Aujourd'hui, il savait qu'il avait tout faux. Mais sur le moment, il en était presque sûr et certain. Cependant, depuis que Maât avait dit qu'il allait rompre avec Darla pour se mettre avec le cuisinier son comportement changea. Depuis ce jour (et Ty pourrait le dire), Scotty n'avait pas couché avec lui. Se retournant maintenant vers Tyler, il s'approcha de lui. Son tour était venu.

    - A toi, maintenant ! Dit-il séchement. On est pas un couple, d'accord. Je pensais que c'était clair ! Nous deux, c'était simplement du plaisir ! Un plaisir que j'adorais. Mais je n'allais pas plus loin. Je pensais qu'on était sur la même longueur d'onde et je vois que je me trompais. Si tu voulais que ça soit plus, il fallait parler et tout avouer ! Mais tu ne l'a pas fait ! Tu ne peux donc t'en prendre qu'à toi-même ! Tu savais très bien que tu n'étais pas et que tu ne resterais pas la seule et l'unique personne avec qui je couche. Alors arrête cette scène de jalousie !!!

    Il regarda alors Maât et Tyler et partit da la chambre sans rien dire. Il descendit au rez-de-chaussée et se dirigea vers la cuisine. Il ne voulait plus voir leur regard qui le persécutait. C'était bien trop douloureux. S'appuyant sur la table avec ses deux mains, Scott repensa à tout ce qui venait de se passer. Deux verres vides pronaient sur sa gauche. Dans un mouvement brusque, il les envoya voler sur le mur d'en face.

    - MERDE !!!

    Des larmes se formèrent au niveau de ses magnifiques yeux bleus. Il s'assit alors par terre entouré par les fragments de verre qui venaient de se briser par sa faute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ♦ Enfer et Damnation ! ♦ Maât & Scott Jeu 4 Juin 2009 - 20:29

    - Mais tu comptais m'apprendre quand que tu étais en colocation avec ton meilleur ami et SURTOUT TON PUTAIN DE PLAN CUL REGULIER ?
    - Euh…T’es bien gentil mais je suis pas « un putain de plan cul régulier » steuplaît. Ça fait quinze ans que je le connais. Et vas-y Scotty, fais le calcul. Combien de temps qu’on couche ensemble ? Wouahhh, quand même…Ça fait sept ans. Ça nous rajeunit pas, hein mon ange ?
    Encore une réponse dans ce genre là, encore un autre "mon ange" destiné à Scott et je lui sautais dessus pour lui arranger la tête de mes propres mains. Je le regardais, la bouche ouverte sans trouver un mot à répondre. Ce mec était une vrai tête à claque et je mourrais justement d'envie de lui exploser son joli minois contre le mur de la chambre. J'avais commencé à le prendre en sympathie, une sorte de solidarité masculine contre l'homme infidèle et salop qui était en train de nous briser le coeur. « Quel bruit que celui d'un coeur qui se brise... Tu verras, c'est un bruit si doux... » Mais maintenant qu'il se montrait aussi provoquant et aussi insupportable, j'avais vraiment envie d'écourter son existence minable et abjecte.
    Qui plus est, Tyler et Scott se connaissaient depuis plus longtemps que je le connaissais, puis que ma première rencontre avec Scotty datait de quatre ou cinq ans. J'étais frusté (certes bêtement) de ne pas le connaître plus longtemps. Une certaine guéguerre puéril mais légitime était en train de s'installer entre Tyler et moi. Et je comptais bien remporter plusieurs victoires.

    Et tout d'un coup la voix de Scott s'éleva sans crier garde. Et merde. Je savais ce que cela donnait quand Scott laissait place à la colère, j'avais pu observer "la chose" lors de quelques unes de nos engueulades qui partaient plus loin que je ne l'avais voulu. Scott était un homme joyeux, simple et souriant, mais il était aussi un homme sensible. Et comme tout individu sensible qui se respecte, il y a des paroles et des attitudes qui ne passent pas et qui sont trop blessantes pour qu'on les laisse de côté. De toute évidence Tyler et moi avions dit certaines de ces paroles qui avait blessé Scott.
    - A ton avis, Maât, pourquoi je couchais avec Tyler ?!! Visiblement j'allais être le premier à morfler. Mon regard se posa dans le sien et je pris attention à ce qu'il allait me dire. J'avais demandé des explications, j'allais en avoir et je savais déjà qu'elles n'allaient pas me plaire. Tu ne sais pas ... Bah moi je vais te le dire ! Pendant que tu t'amusais tranquillement avec Darla et que tu couchais avec, qui est-ce qui se retrouvait comme un con à attendre ton retour ?! Ma pomme !! Et qui est-ce qui était toujours là pour moi à chaque fois que j'en avais besoin ?! Ce n'était pas toi, mais Tyler !

      Septembre 2008. Appartement de Scott Matthew, Los Angeles, Californie, USA.
      - Je dois y aller, Darla doit m'attendre chez elle, dit Maât en sortant du lit de son amant, Scott Matthews.
      - Tu sais quoi ? l'interrogea Scotty.
      - Quoi ?
      - Tu ne la quitteras jamais, dit-il le regardant droit dans les yeux.
      Maât cessa de boutonner sa chemise et lassa retomber ses bras, fatigué d'avoir cette discussion qui allait encore se terminer en dispute.
      - Scott ne commence pas s'il te plait.
      - Non non, ce n'est pas une critique. C'est un constat.
      En effet, il semblait tout à fait calme.
      - Je ne peux pas la quitter comme ça, c'est compliqué. Tu ne sais pas tout.
      Maât ne pouvait pas tout lui expliquer, il y avait des choses qu'il ne voulait pas révéler à Scott.
      - Non mais je sais pourquoi tu ne la quitteras jamais pour moi.
      - Ah oui ? Et pourquoi, d'après toi ?
      - Parce que, monsieur Blythe, commença Scotty en se redressant sur le lit, simplement vêtu d'un boxer, cette femme représente la concrétisation de ce que pourquoi tu travailles.
      - Je ne comprends pas.
      - Elle est cette femme sur les brochures de mariage que tu donnes aux futurs mariés. Elle représente cette amour conformiste, cette relation normale et stable dont tu rêves et que tu proposes à tes clients.
      - Je ne veux pas me marier.
      - Maât... dit-il lentement, avec une certaine lassitude. Quel homme organiserait des mariages s'il ne rêve pas un jour de se tenir à son tour sur l'autel et regarder s'avancer vers lui sa future épouse ?
      - Je...
      - Non, n'essaye pas de répondre quoi que ce soit.
      - Je suis désolé...
      - Pas autant que moi Maât. Pas autant de moi. Mais je ne peux pas t'en vouloir, tu veux juste vivre. Et tu ne pourras pas vivre avec une relation homosexuelle. Les politiciens et toutes ces personnes pleine de bonne volonté qui ne cesse de répéter que tous les individus naissent, vivent et meurent libre et égaux, c'est gens là ont tord. Nous ne sommes pas tous égaux. Tu as la chance de pouvoir vivre comme la majorité, pourquoi est-ce que je t'en empêcherais ?
      Maât le regarda sans rien dire. Que pouvait-il répondre à ça, à ces phrases douloureusement vraies ?

    Retour au présent (...) En l'écoutant parler je compris qu'avec Tyler, il s'était mit un casque sur les oreilles pour ne pas entendre ce doux bruit de son cœur se brisant à chaque fois que je le quittais pour retourner à ma vie normalisée. Oui Tyler devait avoir une grande place dans son coeur, et je n'y pouvais rien.
    - (...) Alors arrête cette scène de jalousie !!! Et il quitta la pièce, nous laissant seuls. Je redressais le visage et posait mon regard sur Tyler. Je ne savais quelle attitude adopter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ♦ Enfer et Damnation ! ♦ Maât & Scott Sam 6 Juin 2009 - 14:13

Tyler était assis par terre et souriait jalousement. Pourquoi avait-il fallu que Maât soit là. Il était bien, conforté dans l’idée de la belle relation qu’il menait comme il l’entendait avec Scott. Tout était parti en fumée par sa faute. C’était si bien de le retrouver le soir et de s’éprendre de ses beaux yeux pour croquer son cou dans leur lit. Il avait construit sa vie rythmée par ses désirs, et les voilà stoppés par l’arrivée d’un nouveau. Qui était, qui plus est, extrêmement attirant. Son ego se voyait torturer. Tout était finalement compliqué. On ne peut jamais se contenter d’illusions, on est trop rapidement ramené à la réalité. Tyler écoutait comme un enfant Maât se faire gronder. Il avait cette impression d’avoir fait une bêtise avec son frère et d’être admonesté par son père. Il n’aimait d’ailleurs guère cette prise de position soudaine. Il était policier, et peu habitué à se faire lui-même réprimander. Il souriait discrètement ; il fallait bien que Maât aussi subisse la colère de Scott. Il suffisait à Tyler de voir ses gros yeux noirs le foudroyer pour qu’il sache que quelque chose n’allait pas. Maât lui, n’en savait rien. Il ne le connaissait pas. Il n’y avait personne d’autre que Tyler pour connaître comme le plus beau des madrigaux la personnalité et le corps de Scott. Chaque parcelle de son corps était un petit tableau qu’il avait désiré à seize ans, admiré à dix-huit et savouré à vingt ans. Cette personne était sa vie, on ne pouvait la lui prendre ainsi, par la force des choses.

Il crut d’abord n’être qu’un amant à ses yeux. Scott le décrivait comme un remontant, lorsqu’il était seul. Combien de fois Tyler avait couché avec lui en croyant être le seul à le posséder ? La volupté de leurs nuits était telle qu’il pensait pouvoir le séduire ainsi, pouvoir le capturer éternellement. Ces instants charnels qu’ils avaient partagés étaient donc encore trop innocents pour ne pas se satisfaire qu’eux d’eux ? C’était à son tour de se faire gronder. Et il baissa les yeux tristement, se plaçant définitivement dans le rôle du petit garçon déçu. Une petite voix qu’il taisait implorait Scott de le prendre dans ses bras, comme avant. De l’embrasser encore, et raviver la flemme de leur passion que des douces larmes venaient essouffler. Il les cachait, les ôtant parfois d’un geste désinvolte du doigt, mais elles fleurissaient bien sous ses yeux. Scott ne comprenait rien. Ce n’était plus une simple histoire de tromperie – il y en avait eu tant – ni quelques ébats cachés. C’était une idylle de deux ans qui lui avait été obstruée. Autrefois, lorsqu’il en entendait d’autres hommes ou femmes dans sa chambre, il avait le plaisir de se dire qu’il pourrait le retrouver au lendemain. Là, c’était différent. Il n’y aurait pas de lendemain, seulement des jours infinis de douceurs exécrables et d’intentions mielleuses. Scott venait de dire qu’il occupait une place dans son cœur, mais quelle place était-elle ? Seulement celle du meilleur ami, si petite. Tyler pensait à un bouquet de fleurs. Il imaginait mille roses, si belles, qu’il avait pu sentir et respirer la délicieuse émanation durant tant d’années. Et, après en avoir ôté huit cents, on lui demandait de vivre sans ne rien dire. Et taire sa jalousie implacable.

Scott quitta soudainement la pièce et Tyler ferma soudain les yeux, remué par le fracas de la porte. Il soupira longuement. Il était seul avec Maât, et bien que pris d’une immense haine envers lui, il ne pouvait tout de même s’empêcher de trouver plaisant. Sa tristesse ne l’aidait pas à voir clair en ce qu’il devait faire. Il n’avait envie que d’une seule chose, ne respirait que pour sentir cette oppression contre son torse. Serrer la main de Scott et s’y consoler. Elle n’était plus là, elle ne le serait peut-être plus jamais. Il était perdu chez lui, et ses bras enlaçant son corps l’empêchaient de frissonner, éperdu de contemplation devant la scène tragique qu’il jouait. Il avait envie de s’excuser auprès de Maât, n’ayant plus de courage pour un second affrontement. Il ne lui fallait qu’un peu de réconfort à cet instant. Juste des baisers et des sourires.

« Je suis désolé » , dit-il las, avec un regard apeuré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ♦ Enfer et Damnation ! ♦ Maât & Scott Sam 6 Juin 2009 - 17:01



« L'imprévu a ses charmes
mais il est perfide,
et que de désagréables surprises,
cruelles même, il recèle souvent... »

Damase Potvin

    Assis par terre, entouré de morceaux de verre, Scott réfléchissait et repensait à tout ce bordel qui venait de naître à son insu. Effectivement, il aurait fini par tout avouer à l'un comme à l'autre. Cependant, jamais il ne les aurait fait se rencontrer dès le début. Il aurait préféré que les choses se fassent plus en douceur. Mais comme d'habitude, rien ne se déroulait selon ses plans. Et comme à chaque fois, c'était lui qui s'était tout prix en pleine gueule. Comme quoi, que l'on soit à Miami, Los Angeles ou San Francisco, rien ni personne ne changeaient. Scotty était comme il était ainsi que Maât et Tyler. Il ne pouvait empêcher leur colère face à ce genre de situation. Le cuisinier en était bien conscient. Mais cela lui faisait terriblement mal. C'était une douleur insupportable pour lui qui était si sensible.

    Son énervement et sa colère passés, il se leva oubliant le verre brisé gisant sur le sol. Il se coupa légèrement. Cependant, il n'y avait rien de grave. Scotty retira le petit bout de verre et passa sa main sous l'eau. Il était temps d'aller s'excuser pour son comportement car la chose la plus horrible que mourir serait de perdre les deux hommes qu'il aimait le plus au monde.Il s'était laissé aller et la colère avait pris le pas sur sa gentillesse et son caractère. Maintenant, le véritable Scott Matthews était de retour.

    Montant tranquillement les escaliers menant au premier étage vétu de son simple bermuda noir, il fut surpris de n'entendre aucun cri provenant de sa chambre. Deux possibilités s'offraient alors à lui : soit l'un des deux hommes avait été mis KO par l'autre en peu de temps, soit ils s'étaient terrés chacun dans un coin ne regardant pas l'autre. Entrant dans la chambre, il fut surpris de voir Tyler s'excuser face à son petit ami. Il regarda alors son meilleur ami. Il semblait désemparé et perdu tel un enfant. A la vue de cette scène, Scotty ne put s'empêcher de s'approcher de lui pour le réconforter comme il le faisait tous les deux dans les moments difficiles. Justement, c'était un moment difficile pour Ty et le jeune homme le savait très bien.

    - Je suis désolé, Ty ... Lui dit-il en le relevant puis le serrant fort dans ses bras. Je ne voulais pas que tu l'apprennes ainsi. J'allais tout te dire. Mais il faut bien que tu comprennes une chose qui est très importante ... Scott le regarda droit de les yeux pour lui montrer que ce qu'il s'apprétait à dire n'était pas des paroles en l'air. ... Je l'aime. Je vous aime tous les deux. Toi, tu es mon meilleur ami, tu es comme mon double. Je sais que je pourrais toujours compter sur toi. Alors que Maât, c'est différent, je l'aime comme un fou. Je sais que c'est difficile à entendre. Mais quoi qu'il arrive je serais toujours là pour toi. Tu peux compter sur moi. Finit-il par dire avant de se détacher de Ty et de se diriger vers Maât qui les regardait.

    Oui, il venait de dire qu'il aimait Maât. C'était le première fois que Scotty le disait à voix haute. Cependant, c'était tellement vrai qu'il ne pouvait retenir ses sentiments même si le jeune Blythe n'était pas encore prêt à le lui dire. Il serait patient mais au moins l'homme qu'il aimait connaîtrait ses sentiments pour lui. Approchant peu à peu de son amour, Scott le prit également dans ses bras.

    - Je suis aussi désolé. Je n'aurais pas dû m'emporter. Lui avoua-t-il avant de l'embrasser fougueusement. Je t'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ♦ Enfer et Damnation ! ♦ Maât & Scott Dim 7 Juin 2009 - 15:15

    Je regardais cet homme, l'amant de mon petit ami, assis en face de moi, contre le mur. Je fus surpris par cette image d'enfant perdu qu'il dégageait tout d'un coup. Fragilité et désespoir se mêlait sur le visage de Tyler, visiblement perdu. Intérieurement, j'aurais voulu le prendre dans mes bras et le soutenir dans cette épreuve. J'étais comme ça : une empathie excessive que les thérapeutes que j'avais connu n'étaient jamais parvenus à réellement expliquer. Mais extérieurement, mon visage était peint par la satisfaction et le mépris pour cet homme que je considérais déjà comme mon ennemi numéro un - l'individu à abattre au plus vite avant qu'il ne contamine de son amour Scott que je voyais comme mon amour et non celui d'un autre.

    - Je suis désolé, prononça-t-il de manière apeurée.
    J'eu un rire jaune.
    - Ne t'y trompe pas, la douleur qui nous ronge tout les deux ne fait pas de nous des alliés. En ce qui me concerne, et même si je dois accepter que tu es le meilleur ami de Sotty, ça ne fait pas moins qu'à mes yeux, tu es juste une personne à écarter.

    C'est alors que Scott fit son apparition et je me congratulais intérieurement d'avoir prononcé mes paroles ci-dessus de manière si posée et si basse que je savais que Tyler était le seul à avoir entendu. C'était pas plus mal, Scott aurait pu mal le prendre. Heureusement qu'il n'avait pas entendu.

    - Je l'aime. Je vous aime tous les deux. Toi, tu es mon meilleur ami, tu es comme mon double. Je sais que je pourrais toujours compter sur toi. Alors que Maât, c'est différent, je l'aime comme un fou, prononça Scotty à Tyler, tel un discours.
    J'eus un sourire rassuré sur les lèvres, sachant maintenant que j'avais remporté de cette bataille, certes pas la guerre mais je ne le laisserais pas faire. Je sacrifiais beaucoup de choses et y comprit mon couple avec Darla pour cette histoire d'amour mon chef-cuisinier. Il était hors de question que je laisse quelqu'un d'autre se mettre en travers de ça.

    - Je suis aussi désolé. Je n'aurais pas dû m'emporter. Je t'aime, me dit-il en venant contre moi. Je l'embrassais une nouvelle fois, satisfait.
    - Merci... murmurais-je. Je me sentais navré pour Tyler, mais je ne pouvais pas me permettre d'être compatissant si je voulais que cette histoire soit derrière moi. Je vais vous laisser, il faut vraiment que j'aille travailler... Et ça me permettra de réfléchir à tout ça d'accord ? dis-je à mon petit-ami avant de l'embrasser une nouvelle fois. Je t'appelle dans la journée... Je lui fis un sourire puis me dirigeais pour sortir de la pièce. Avant de franchir la porte de la chambre, je me penchais vers Tyler, le visage grave :
    - J'aurais aimé te rencontrer en d'autres circonstances... J'étais sincère.

        HJ Je posterais peut être encore un message après, tout dépend de votre réponsé Wink j'espère que ça ne vous dérange pas que j'ai fait partir Maât :$


Dernière édition par Maât Blythe-Sheldon le Lun 8 Juin 2009 - 1:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ♦ Enfer et Damnation ! ♦ Maât & Scott Dim 7 Juin 2009 - 21:54

Étonnant comme le caractère lunatique d’ordinaire discret émergeait soudain. Auparavant au bord des larmes, revoilà sa colère qui, sans prévenir, envahit soudain tout son corps avec passion. Les paroles de Maât ont rapidement pris possession de son contrôle. Quelle fourberie dans ses yeux, quelle petitesse pour trahir ses apparences tout bas ! Tyler se détestait d’être apparu si frêle. Il était ridicule. Une envie lui prit de lui hurler toute la haine qu’il lui vouait, droit dans les yeux. Cependant Scott revenait dans la chambre et Tyler ne tenait pas à aggraver la situation. Celle-ci était déjà très tendue. Il devait se contenter de baisser les yeux en assignant à la scène un semblant d’hypocrisie. Tout ce qu’il détestait. Il aimait les paroles franches, quitte à ce qu’elles blessent. Il aimait décrier ce qui ne lui plaisait pas, en sachant pertinemment qu’on ne lui en voulait jamais. Ses apparences turbides cachaient en vérité une grande envie d’apaisement qu’il enfouissait au fond de lui. Lui-même ne savait pas qu’il aimait le repos ; son travail et son esprit avaient forgé en lui une envie insatiable de tonicité.

Scott parlait lentement d’une voix angoissée. Tyler l’écoutait à demi, essayant de ne pas se plonger dans son plaidoyer qu’il ne supportait pas. Il était pourtant envoûté mais essayait de résister. Parce qu’il ne fallait pas que Scott se croit vainqueur. Il y aurait un perdant, ce ne devait pas être Tyler. Il était déjà bien assez humilié par cette découverte pour être déchu de nouveau. Il frémit tout de même en entendant ce que disait Scott. Il luttait pour se donner des arguments valables, mais ses paroles heurtaient encore son meilleur ami. « C’est différent, je l’aime comme un fou ». Pourquoi devait-ce être différent ? Pourquoi ne l’aimait-il pas comme un fou, lui aussi ? Était-ce cela qu’il aimait ? Cet hypocrite qui profitait de son avantage pour avilir Tyler ? Il en était malade. Il s’imaginait à sa place, recevant tant d’éloges. Lui n’en recevait que de médiocres qui ne tarissaient qu’à peine sa colère. « Je serai là pour toi ». Mais il sera là pour veiller sur lui comme sur un grand frère, conservant encore cette domination pesante. Il lui disait « je t’aime ». Tyler voyait flou, sa vue étant troublée par ses effort pour retenir ses larmes.

Heureusement, Maât partit. Il l’embrassa, et Tyler détourna son regard de ce couple abhorré. Il voulait penser à autre chose, mais c’était peine perdue, il le savait. Puis il regarda Tyler d’un œil presque compatissant qui exaspéra considérablement le jeune homme. Évidemment, puisqu’il y avait Scott, il trouvait le moyen de passer pour attentif. Tyler lui fit un grand sourire ironique dont on devinait bien la signification. Une fois qu’il fut parti, il se tourna vers Scott en se relevant et lui dit, avec une de ces boules dans la gorge qui empêchent de prononcer des paroles audibles :

« Woua. Ca fait mal, putain. »

Le message devait tout de même être passé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ♦ Enfer et Damnation ! ♦ Maât & Scott Lun 8 Juin 2009 - 15:09



« L'imprévu a ses charmes
mais il est perfide,
et que de désagréables surprises,
cruelles même, il recèle souvent... »

Damase Potvin

    Serrant fort Maât dans ses bras, ce dernier le remercia et Scott ne voyait pas vraiment pourquoi. Peut-être était-ce le sentiment d'être le plus important pour le cuisinier ou alors était-ce l'annonce de cet amour qu'il lui portait ? En tout cas, c'était toujours agréable d'être remercié après une dispute. Indiquant qu'il devait retourner bosser, Scott ne le retenut pas et laissa les lèvres de son petit ami toucher les siennes en signe d'au revoir.

    - Je t'appelle dans la journée... Dit Maât en lui souriant. Le jeune homme acquiesa simplement d'un signe de tête et lui rendit son sourire. L'organisateur de mariage se dirigea vers la sortie et croisa Ty. J'aurais aimé te rencontrer en d'autres circonstances... Finalement, peut-être que la situation s'était améliorée pendant son abscence. Maât était sincère, cela se lisait sur son visage et Tyler lui souria. Scotty le regarda partir et porta ensuite son regard sur son meilleur qui se relevait.

    - Woua. Ca fait mal, putain. Dit-il alors que le chef cuisinier s'assit sur le lit, avec toujours ses yeux fixés sur Tyler. Il le savait que cela lui avait fait du mal et il en était désolé.
    - Je suis désolé Ty. Mais vraiment, tu sais ? Répondit-il alors qu'il s'appuyait avec ses mains sur le lit pour ne pas tomber en arrière. Je ne veux pas te perdre. Surtout toi qui me connaît par coeur. Scott était peiné pour Tyler et tout le monde pourrait le dire tellement ses yeux le trahissait lui qui ne voulait pas lui montrer. Mais il était sensible et ne pouvait pas faire autrement. Tu vas pas partir, hein ? Dis-moi juste que notre amitié restera intacte et je serais plus soulagé.

    Toujours vétu de son seul bermuda noir, Scotty se redressa sur le lit, ne remarquant pas la tâche de sang qu'il avait laissé sur le drap blanc. En effet, sa blessure à la main recommançait à saigner légèrement. Il ne s'en rendit même pas compte. La douleur était inexistante. La seule chose qui pourrait lui faire mal à cet instant même serait d'entendre Tyler lui annoncer que leur amitié ne serait plus comme avant. Et il ne voulait pas. Scotty savait très bien que leur relation ne serait plus pareil. Déjà d'une parce qu'ils ne coucheraient plus ensemble et de deux parce que Maât avait fait son arrivé dans la vie du cuisinier. Mais il ne voulait pas le perdre. Pas encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ♦ Enfer et Damnation ! ♦ Maât & Scott Lun 8 Juin 2009 - 17:36

« Je suis vraiment désolé » avait-il dit. Sa sincérité se fourvoyait dans l’esprit de Tyler. Ses yeux en coin et sa moue gênée étaient signe de faiblesse. Et pourtant rien ne pouvait altérer l’indignation du jeune homme. Il essayait comme il pouvait de se rattraper, et lui même avait fait pareil. Il essayait de s’imaginer ce qu’il aurait essayé de dire pour sauver les apparences. Mais rien ne lui venait à l’esprit, certainement parce qu’il n’aurait jamais pu trahir son meilleur ami de la sorte. Inconsciemment, sa liste de critères de séduction était organisée selon ceux de Scott : en regardant un homme, il pensait sans le savoir à Scott : lui ressemblait-il ? Scott allait-il l’aimer ? Et sa beauté, son sens de l’humour ou ses défauts étaient acceptés selon que Scott les aurait perçus. Mais il ne s’en rendait pas compte, ou plutôt : voulait-il l’admettre ? Pouvait-il admettre que sa vie reposait sur celle de son meilleur ami ?

Il fronça les sourcils en écoutant Scott. Quel égoïsme ! Alors il se fichait bien de savoir ce que Tyler pensait réellement, ressentait, tant qu’il pouvait être soulagé ! Il le savait pourtant, il devinait bien que la partie était gagnée d’office. Comment peut-on oublier toute une vie par la faute d’une dispute ? Seuls les insensibles ou les orgueilleux en seraient capable. Il vint s’asseoir à côté de lui, ne remarquant pas non plus la tache de sang sur le drap. La peau de Scott contre la sienne le rendit mélancolique. Il voulait la toucher et la sentir contre lui éternellement. Toutes les bonnes choses sont interdites, se dit-il soudain. La gratuité des plaisirs est devenue inexistante. Il le regarda avant de tomber sur le matelas et de murmurer, comme à lui-même :

« Ça changera quelque chose, c’est sûr…Mais j’essaierai de faire avec. Toute façon, j’ai pas vraiment le choix. »

Pourquoi ne lui disait-il pas « je t’aime » ? Ne l’aimait-il pas ? Il s’était rarement posé tant de questions. D’ordinaire, il vivait une vie tranquille, naviguant au gré du vent, satisfait pour la plupart du temps d’où il amarrait. Mais c’était comme un tournant, le premier jour du reste de sa vie. Après cet épisode, il ne serait plus le bel homme à qui on ne refuse rien, ni le séducteur avide de sexe, qui semble n’éprouver aucun sentiment. Sa sensibilité serait à fleur de peau, et il ne regarderait plus les hommes comme avant. Ce serait étrange…

« Et moi, demanda-t-il naïf, tu m’aimes ? »

Il se surprit lui-même en lui posant la question. Lui qui, d’ordinaire, n’aimait pas exprimer ce qu’il ressentait. Pourtant il avait envie de l’entendre dire « je t’aime » comme il l’avait dit si sincèrement à Maât. Il l’aimait aussi, c’était certain. Comme on aime son meilleur ami et qu’on le préfère à toute autre personne. Comme il est indispensable à sa vie. Qu’avait-il à y perdre de toute manière ? Celui qui lâcherait prise en premier dans le jeu du cache-cache serait très certainement Scott. Tyler, quant à lui, irait beaucoup plus mal mais ne se résoudrait pas à l’avouer. Il était vrai qu’un peu de réconfort en cette période aurait été bienvenue. Il ne fit aucun mouvement, attendant impatient une réponse positive.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: ♦ Enfer et Damnation ! ♦ Maât & Scott

Revenir en haut Aller en bas
 

♦ Enfer et Damnation ! ♦ Maât & Scott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-