AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une après midi à ne rien faire <3 #Victoria & Duncan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Une après midi à ne rien faire <3 #Victoria & Duncan Mer 3 Juin 2009 - 22:58

Fairway Place at Starbucks 14h
Victoria Blythe & Duncan Thomas
&


Duncan avait décidé de faire un tour dans le centre ville de Miami, une après midi à ne rien faire, il faisait beau mais il n'avait pas le coeur à aller surfer pas l'envie, pas le moral pour aller surfer, il tournait en rond dans sa tête, se posant toujours plus de questions, il avait même pas sortit la moto pour une fois mais avait pris la voiture son 4x4, sa planche à l'arrière à ne rien faire, elle n'aura même pas le plaisirs d'aller se baigner aujourd'hui, il n'avait vrament pas le moral ou cela allait passer ?
Il avait marché les mains dans les poches, lunette de soleil sur le nez, il trainait comme à son habitude en fait et comme la plupart du temps seul, il aimait être seul il avait toujours ou presque aimé cela, mais bon, des fois il était accompagné d'une fille ou deux et voilà quoi, pas aujourd'hui un temps à être tout seul.
Il s'arrêta au Starbucks et commanda un Java chip chocolate and cream et s'installa alors en terrasse au soleil, il ferma les yeux un instant buvant un peu son Milkshake et soupirant il voulait essayer de se vider la tête, il entendait les gens parler tout autour de lui et de temps à autres il s'amusait à écouter ce que les autres disaient, certains parlaient encore de l'incendie, d'autres parlaient d'une telle qui était une vraie conne et qu'ils ne supportaient pas ses manières, d'autres rigolaient de blagues débiles, ça l'amusait il avait un sourire en coin, il adorait des fois se vider la tête en écoutant les discutions laissé sur une terrasse, il avait des lunettes teintées noires ce qui faisait qu'on savait pas trop non plus ou il regardait très pratique alors pour observer les gens, il vit alors Vicky dans son champs de vision et l'interpella à sa manière comme d'hab juste pour l'emmerder c'était son passe temps favoris l'embêter la petite Vicky!


_HEY MADEMOISELLE, vous êtes bien charmante!

Il avait un large sourire il la taquinait comme ç son habitude il adorait trop l'embêter, lui qui pourtant avait prévus un moment seul, il venait de décider autre chose sans même avoir réfléchi!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une après midi à ne rien faire <3 #Victoria & Duncan Ven 5 Juin 2009 - 0:07


    En période de révisions, Victoria avait grandement besoin de sortir, de se changer les idées. Mettre ses cours, sa famille, ses amis, ses travaux, tout au placard le temps d'une après-midi. Une après-midi qu'elle espérait tranquille, en tête-à-tête avec elle-même et le soleil, qui pointait décidément un peu plus le bout de son nez. Et même si la jeune Blythe avait l'habitude d'éviter le soleil plutôt que de s'y exposer, aujourd'hui faisait exception à la règle. Non sans sortir sans ses lunettes qui lui donnaient un style mouche - parait que c'est tendance mais elle voit plus un aspect pratique et utile que de mode - et son sac où séjournait un tas de babioles utiles, Victoria enfourcha sa Chrysler et opta même pour l'option décapotable. C'était donc le cœur aussi léger qu'elle pouvait qu'elle prit la direction du centre-ville, dans le sol bruit de ses roues frôlant le sol de façon légère. Jamais elle ne manquerait d'éloge pour parler de sa voiture et jamais elle ne laisserai quelqu'un la critiquer. Sa voiture, c'était sa moitié, un point, c'est tout. Certains comblent leur vide par un animal ou plusieurs personnes. Elle, c'était la voiture. Au moins, elle était sûre qu'elle durera un long moment, qu'elle pourra s'échapper avec et qu'elle lui restera fidèle jusqu'au bout. La blonde ne savait pas trop où aller mais elle savait qu'elle y allait. Au bout d'une petite demi-heure de route, la jeune fille se gara au premier parking qu'elle croisa avant d'entamer une petite marche. Victoria s'arrêta alors au Starbuck où il n'était pas rare de la voir avec son père, il y a encore quelques mois. Une once de nostalgie la prit de tout son échine quand elle franchit le seuil ; même cinq mois après, elle n'arrivait toujours pas à aller quelque part où son père a posé les pieds sans y éprouver un remord, une tristesse ou une grande mélancolie. A vrai dire, la demoiselle n'avait sûrement pas fait complètement son deuil. Mais beaucoup de temps allait devoir s'écrouler avant qu'elle puisse panser cette blessure, qui restait une des plus énormes de sa vie. Perdre son mentor était quelque chose d'atroce. Malheureusement, quand le destin décide que cela doit se passer ainsi, on ne peut rien y faire. A croire que Rhys et ses croyances déteignaient sur elle. Pas du tout. C'était un moyen comme un autre d'essayer d'aller de l'avant, de se reconstruire moralement et de faire honneur à la mémoire de cet être perdu à tout jamais.

      DUNCAN : HEY MADEMOISELLE, vous êtes bien charmante!

    Cette phrase la sortit illico presto de ses pensées. Perdue dedans, Victoria ne remarqua qu'à l'interpellation qu'elle était assise à l'extérieur, un gobelet taille énorme à la main. Son regard vert, toujours caché par les lunettes qu'elle avait naturellement pas enlevé, se mit à chercher la provenance, la source de cette perturbation soudaine et inattendue. La jeune Blythe roula alors des yeux et eut un léger soupire en voyant que ce n'était autre que Duncan. Duncan qui semblait lui trouver un quelconque intérêt depuis quelques mois et qui avait dût la désigner comme sa proie à emmerdement officielle. Elle qui voulait se changer les idées, elle sentait que, par la simple présence du jeune homme, il n'y avait pas de doute : ses idées allaient être changé.

      VICTORIA : Et vous, Monsieur, vous manquez de galanterie pour oser interpeler les jeunes femmes de la sorte.

    Cette phrase avait été prononcé de façon légère, accompagné d'un sourire aux lèvres. Même si elle se montrait exaspéré, Victoria ne pouvait pas partir et tracer sa route. Tout simplement car elle savait qu'elle avait une chance sur deux pour qui la rattrape. Autant fonctionner dans son jeu, alors, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une après midi à ne rien faire <3 #Victoria & Duncan Dim 7 Juin 2009 - 23:08

Duncan avait appris pour le père de Victoria, il était allée à l'enterrement, mais était resté en retrait, il s'était alors appuyé à un mur et avait fumé des clopes, lunettes de soleil sur le nez, costard noir, il se fondait dans le décor mais n'avait osé s'approcher il ne connaissait pas forcement le père de Victoria mais par respect pour eux, pour qu'ils restent en familles entre amis lui était venu pour Vick même si elle ne l'avait surement pas vu tant pis il savait que même par la pensés il pouvait être présent pour elle tout simplement.

Duncan vit la jeune Blythe l'entendre et chercher la provenance, il sourit en coin et lui fit un signe de main, il se leva alors et s'approcha d'elle un regard malicieux et avec l'envie de passer un moment à l'embêter ça lui changerait les idées et ça ne pouvait lui faire que du bien cela!
Il allait essayer de se divertir, et pourquoi pas passer un bon moment.
Il s'approcha donc d'elle et posa sa main sur le dossier de la chaise de Victoria pour la regarder et lui murmurer alors.


_Tu sais bien que quand je te vois je ne peux que crier de plaisirs.

Il lacha un petit rire, il pouvait être lourd mais il adorait lui faire des phrases tordues, et tout ça, quel con.
Il s'assit alors à ses côtés et but une gorgée de son Java Chip.


_Alors qu'est ce que Mademoiselle la belle Blythe vient faire dans le coin ? Ca fait un moment que je ne te vois pas tu me fuis ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une après midi à ne rien faire <3 #Victoria & Duncan Lun 15 Juin 2009 - 17:57


      DUNCAN : Tu sais bien que quand je te vois je ne peux que crier de plaisir.

    Le jeune homme s'est rapproché d'elle et, pour une entrée en matière, Victoria roula des yeux tout en souriant légèrement. Duncan était parfois quelque peu embêtant - pour ne pas employer le terme lourd - mais il restait tout de même une compagnie plutôt agréable et qui lui changeait les idées certainement de façon inconsciente. Parler avec quelqu'un qui n'avait pas de problème contre vous, qui vous ne cherchait pas des poux ou même qui n'avait pas un quelconque lien tragique avec vous était quelque chose d'apaisant et de relaxant. Si la personne qui l'avait interpelé aurait été autre que Duncan, elle se serait certainement levée et serait partit sans plus d'attention que cela. Mais là, la jeune Blythe resta tranquillement sa chaise, une main tenant son verre et l'autre posée sur sa cuisse. Alors qu'il s'installait en riant à ses côtés, la demoiselle tourna son buste aussi vers la table, son regard - caché par des verres teintés - scrutant le visage de son interlocuteur. Non, sa phrase ne l'avait pas choqué. Déjà parce qu'il n'y avait rien de plus énervant que les faussement choqués. Et aussi parce que c'était Duncan, tout simplement. Un des meilleurs potes d'Esteban. Ce n'était donc vraiment pas étonnant. Victoria but une gorgée de sa boisson alors que le jeune homme reprit la parole.

      DUNCAN : Alors qu'est ce que Mademoiselle la belle Blythe vient faire dans le coin ? Ça fait un moment que je ne te vois pas, tu me fuis ?

    Si seulement ce n'était que cela. Si seulement ça aurait pu être que cela, voilà qu'elle aurait les épaules et l'esprit beaucoup plus soulagés et légers. Malheureusement, la vérité était bien loin de cette raison qui se montrait comme être une raison utopique. Cependant, c'était faux et une vague de vide la traversa avant de secouer la tête brièvement, comme pour remettre ses idées en place. Victoria eut alors de nouveau un sourire - qui s'était quelque peu fané.

      VICTORIA : J'ai un emploi du temps de ministre, moi. J'ai autre à faire que de te fuir, mon très cher.

    Ce qui était drôle, entre eux, c'était certainement cette façon que Duncan avait de la provoquer doucement face à Victoria, qui le rembarrait de façon aussi ironique que moqueuse. On pourrait penser qu'elle joue avec lui. Mais le jeu avait un double sens et c'était leur jeu à eux. Cependant, le jeune Thomas ne semblait nullement s'en plaindre, elle ne voyait donc pas pourquoi changer.

      VICTORIA : & toi, alors ? Tu as enfin trouvé la femme de ta vie ? Ou tu viens en chercher une dans les parages ? Il me semble que la rouquine là-bas te fait du grain.

    Victoria avait prit son verre et croisé ses bras tout en levant le gobelet à ses lèvres. Lèvres tirées dans un sourire alors qu'elle fixait la demoiselle en question sur le côté. Elle la connaissait assez pour savoir que ce n'était pas la première fois qu'elle la voyait alors qu'elle était avec Duncan. Une admiratrice secrète non identifiable en vue ? En quelques clics, tout ceci peut être régler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une après midi à ne rien faire <3 #Victoria & Duncan Jeu 18 Juin 2009 - 0:24

Duncan adorait l'embêter en fait non il adorait embêter tout le monde en fait, c'était ça sa vie, il faisait chier son monde et pour lui ce n'était pas qu'un passe temps c'était tout bêtement un métier, il trouvait peut être sa vie plus interessante lorsqu'il lui donnait un sens en s'occupant d'embêter le monde entier, mais qui sait un jour tout lui retombera surement dessus...
Et c'était d'autant plus plaissant lorsque c'était une personne qu'il connaissait et avec qui ce 'job' en vallait le détour, Victoria était une fille excellente, toujours à refuser ses avances et tout ça un vrai bonheur même si il aurait bien aimé qu'un jour cette charmante demoiselle cède à son caprice à moins que lorsque celle ci aurait cedé, le jeu n'en vallait plus la peine... A voir.
Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tuer bien sûr.

Lorsque Victoria lui répondit il ne put que sourire, elle n'avait pas changé cela faisait un moment qu'il ne l'avait pas vu mais en fait, c'était toujours la même toujours la même fille piquante qu'il avait rencontré un jour, et avec qui il avait aimé passer du temps, à beaucoup l'embêter mais du temps quand même.


_Eh bien je ne savais pas que j'étais en présence de la nouvelle ministre, t'es dans quel domaine au fait ?

Il ne put que sourire à sa blague pourrie, il était un vrai gosse un vrai idiot oui, surtout par moment.
Il ne prenait rien au sérieux et adorait tourner à la dérision ce qui ne devait pas avoir lieu. Transformer tout ce qui est bon en noir et tout ce qui mal en blanc...
Duncan ne se plaignait que très peu à part quand bien sûr il s'agissait de se plaindre de son boulot mais ça c'est une autre histoire, avec les filles il ne se plaignait jamais, il adorait 'relever des défis', toucher une fille intouchable, c'était un peu comme rêver à gagner au loto, bref c'était son amusement et sa façon de passer le temps, et pis ce qui était devenu un petit jeu au début était devenue une habitude avec elle même si au fond il voulait peut être toujours un peu qu'elle cède, mais après une fois Victoria eu, que deviendrait il de leur jeu ?
Duncan écouta Victoria et ne put s'empêcher de sourire, lui trouver la femme de sa vie certainement pas dans l'immédiat et encore moins possible dans l'avenir enfin c'est ce qu'il espère surtout. Que lui répondre ? Il entrouvrit la bouche lorsqu'elle parla d'une rouquine, alors déjà les rousses il n'accrochait pas en temps normale mais bon un coup d'oeil était gratuit non ?
Il jeta alors son regard sur la fille que Victoria lui parlait, il sourit en la voyant, non toujours pas son genre, la jeune fille détourna le regard comme ne voulant pas se faire prendre à son espionnage.
Duncan regarda alors à nouveau Victoria et sourit encore plus.


_La femme de ma vie je l'ai déjà trouvé elle est devant moi mais elle ne le sait pas encore.

Il adorait lui dire cela, c'était toujours comme ça elle parlait d'une fille et lui parlait d'elle.

_Et pis tu sais bien que mon type c'est les petites blondes toutes mimis.

Il lui fit alors un clin d'oeil et se remit à boire son milkshake en ne la quittant pas des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une après midi à ne rien faire <3 #Victoria & Duncan Dim 21 Juin 2009 - 0:44


      DUNCAN : Eh bien je ne savais pas que j'étais en présence de la nouvelle ministre, t'es dans quel domaine au fait ?

    Victoria a dût se faire au jeu instauré par Duncan & aux règles qui allaient avec. Cependant, elle n'avait pas dit son dernier mot et ce n'était pas demain la veille qu'elle flanchera à ses avances. Il avait beau être séduisant, il était hors de question pour elle de se laisser distraire le temps d'une nuit telle une trainée. Elle valait mieux que cela et elle le savait. Tout comme elle était consciente que Duncan ne recherchait rien de sérieux. Que ce soit avec elle ou avec un autre fille. A la différence près qu'elle mettait des limites, des barrières à ne pas franchir. Rares ont été les fois où le jeune homme eut l'autorisation d'un quelconque attouchement physique sur sa personne. Bien sûr, tout cela n'allait pas jusqu'à virer à la paranoïa. Il ne fallait pas croire que Victoria était folle. Elle avait tout de même les limites du raisonnable. & puis, il fallait avouer que, tant que le jeu durerait, cela la détendait un peu. Après tout, les paroles de Duncan avaient le don de la faire sourire. A sa question, elle eut une moue songeuse avant de murmurer, les dents coinçant le rebord en plastique de son verre.

      VICTORIA : Le ministre des ministres, voyons. Comment tu peux me poser une question pareille ? J'ai fait la Une de tous les journaux. & je suis même passée en invitée prestige sur la chaine BabyBoom.

    La jeune fille mordilla un peu plus le plastique, le regard semi-frustré, semi-amusé, avant de laisser la boisson glisser de nouveau dans son gosier. La chaine BabyBoom était une chaine câblée mais qui était, comme son nom le laissait prévoir, consacrée à des chaines pour les bambins de moins de trois ans. C'était donc purement ironique mais Victoria se laissait volontiers prêter au jeu. Duncan ne passait pas son temps à la juger, à lui faire des remarques désobligeantes ou à la crisper comme pas possible. Il avait toujours ce regard à la fois amusé et enjoliveur et ce sourire qui devait sûrement les faire toutes craquer. Dans ses discussions avec lui, la jeune Blythe y laissait toujours un esprit enfantin qu'elle essayait tant de rattraper, de garder auprès d'elle et de conserver jusqu'à la fin. Grâce à Duncan, ou même Adrian, ce souvenir pouvait rester conservé. & cela, c'était certainement une des raisons pour laquelle la jeune fille restait en contact avec lui. Duncan était tellement léger dans ses paroles que cela lui changeait radicalement de l'ambiance de la maison. Victoria sourit quand elle vit la rouquine tournée la tête en même temps que celle de Duncan.

      DUNCAN : La femme de ma vie je l'ai déjà trouvé elle est devant moi mais elle ne le sait pas encore. Et pis tu sais bien que mon type c'est les petites blondes toutes mimis.

    A son clin d'œil, la concernée roula des yeux tout en posant son verre sur la table et en rapprochant sa chaise de cette dernière, de façon à pouvoir y croiser les bras. Son regard vert regarda celui du jeune homme d'un air désespéré.

      VICTORIA : Tu oserais briser le cœur d'une pauvre fille innocente pour une autre qui te rejettes constamment ? Tu vas rester vieil homme toute ta vie, mon grand, si tu continues comme ça.

    Victoria haussa les sourcils, comme pour confirmer ses paroles. Après tout, à quoi bon s'entêter à la vouloir elle, hein ? Elle était prête à croire à un pari entre Esteban et Duncan pour savoir lequel des deux l'aura en premier. La jeune fille se demanda alors si son interlocuteur était au courant du retour de Neal. Elle les savait proches - mais pas assez pour que ce dernier annonce son départ - avant qu'il ne parte. Cependant, ne voulant pas gâcher cette atmosphère assez joviale par le fantôme du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une après midi à ne rien faire <3 #Victoria & Duncan Dim 21 Juin 2009 - 22:45

Le problème avec Duncan c'est qu'il voulait à tout prix une personne et ne lachait jamais mais à force il avait comme avec Victoria créée une sorte d'amitié, car lui et ce mot il ne sait jamais comment l'employé car de toute façon il ne le connait plus trop... Mais bon, il ne voulait plus du coup gacher l'amitié qui naissait entre les deux, mais si elle accepterait même l'espace d'une seconde que ferait il ? Irait il jusqu'au bout pour montrer qu'il restait un homme ou refuserait il en la raisonnant et même si il se passait quelques choses ferait il comme avec toutes ses conquêtes il fermerait la porte et ne se retournerait pas!?
Duncan ne put s'empêcher de lacher un petit rire, elle le faisait toujours autant rire, elle avait tout pour elle selon lui, la beauté, un sourire de déesse, un physique de rêve, un humour bien sympa et de la répartie... Il avait se détendre en lui sortant des idioties plus grosses les unes que les autres!
Il se leva alors de sa chaise et lui fit une reverrence (pas le truc des filles avec la jupe non la révérence d'un gentleman) en enlevant un chapeau imaginaire et tout ça.


_Mes excuses belle demoiselle alors, mais je ne lis pas beaucoup les journaux, je préfère les magasines scientifiques!

Il s'assit à nouveau et sourit en riant légèrement, lui lire des trucs scientifiques, à part si ça avait une recette pour faire rendre une fille encore plus accro à lui ou alors pour voir si le sexe était bel et bien bon pour le cerveau ça l'interessait pas, et oui, il peut lire ce genre de magasine mais faut qu'il y ait quelques choses qui selon LUI, en vaut la peine!
En plus il ne se moquait même pas de la chaîne dont parlait Victoria, il n'avait pas fais la différence entre scientifiques et la chaîne enfantine en fait il ne savait même pas qu'une chaîne au nom de BabyBoom existait, il est plutôt Cartoon NetWork les classiques quoi...

Duncan adorait parler de Victoria comme la femme de sa vie, elle avait tout pour lui plaire et lui qui plaisait à tant de filles ne lui plaisait pas à elle, bon après il n'avait pas non plus de sentiments envers lui de toute façon il n'en avait pour personne... hmhm...
Son regard désespéré ne put que le faire rire, elle était marrante en étant désespéré, elle lui donnait juste envie de la sauver, de la porter à bout de bras x) il s'imaginait trop de truc du coup...
Finir viel homme toute sa vie ? C'était son choix en même temps, être célibataire n'était pas pour lui une cause de sa laideur, de sa stupidité ou de tout autre chose, il l'était par choix, préférant prendre une petite chose de chaque fille qu'il croissait, en bref prendre les bons côtés et laisser les autres pour les autres, il ne voulait pas de la bague au doigt, ni la corde au cou, car de toute façon être en couple était déjà une façon de se suicider pour lui... Lui avec la corde il préférait jouer au rodeo... Bien plus interessant.


_Sans hésitation, car la femme de ma vie m'a déjà briser mon coeur.

Il ne dit rien sur vieil homme et tout ça, et quand à la façon de parler de son coeur brisé il l'était en réalité mais pas par Victoria, si Duncan se comportait de la telle il y avait bien une cause à effet non ?
Non il n'y avait pas de pari entre Esteban & Duncan mais pourquoi pas... Il devrait lui en parler à Esteban ça serait marrant...
Et quant à Neal il n'est pas au courant de son retour, mais soit il l'apprendra en lisant le journal enfin si il veut le lire (si bien sur je me trompe pas les intrigues arrivent dans le journal non ?) soit par Vick ou quelqu'un d'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une après midi à ne rien faire <3 #Victoria & Duncan Mer 1 Juil 2009 - 20:58


    DUNCAN : Mes excuses belle demoiselle alors, mais je ne lis pas beaucoup les journaux, je préfère les magasines scientifiques!

Contrairement à son pote Esteban, Duncan était plus cool. Il était plus sympa, aussi. & un semblant moins pervers. Même s'il était parfois un peu lourd, Victoria l'aimait bien - c'est un grand prestige, attention. Et à force qu'il vienne la voir pour l'embêter, c'était presque une habitude dans leur si jolie petite amitié. Pas au point d'en être proche, de se raconter les derniers potins croustillants ou de leur dernière nuit de folie, mais assez pour se charrier, pour avoir des regards compatissants et des sourires amusés. Duncan savait faire rire et il amusait beaucoup notre jolie blonde. Mais pas assez pour la faire chavirer. Et puis, il fallait avouer qu'être voulue et désirée avait une certaine partie de plaisir. Après tout, quelle femme ne demande pas d'être désirée ? Il faut vraiment vivre au fin fond de la planète bleue pour ne pas aimer ça. Et puis, de toute façon, les relations d'un soir... Non, fallait mieux ne pas entrer dans ce terrain-là, ça pourrait être dangereux. Autant pour l'un que pour l'autre. Enfin, quoiqu'il en soit, Victoria était pas encore décidée à s'offrir à Duncan. L'entendre minauder tel un pauvre cœur brisé l'amusait vraiment - & cela l'amusait car elle n'y croyait pas, soyons bien clair là-dessus. Little Blythe était pas assez blonde pour ne pas savoir que Duncan était le type même qui brandissait son drapeau fier de célibataire. Un célibataire bien alléchant, d'ailleurs. Mais un célibataire a 23 ans, ça laissait prévoir plein de choses. & vu qu'elle a entendu dire qu'il était au chômage, c'était certainement pas la force de travail qui semblait l'épuiser. C'était donc aussi clair et limpide que de l'eau. Victoria pouffa légèrement quand Duncan lui fit sa petite courbette respectueuse et lui annonça qu'il lisait des magasines scientifiques. Non loin d'elle l'idée de le prendre pour un idiot, cela ne correspondait cependant pas réellement à l'image qu'elle se faisait de lui. Mais soit, pourquoi pas. Elle s'endormirait alors moins idiote ce soir, c'était un avantage. & puis, plus en savait, mieux elle se portait, n'est-ce pas ? "yes yes, of course"

    VICTORIA : T'sais, les magasines cancans, ça peut être super utile, parfois. T'aurais pu accrocher ma tête dans ta chambre, par exemple. Ça t'aurais fait un début de fantasme assouvi.

Sa voix était ironique mais son visage souriant et malicieux. Après tout, c'était peut-être une bonne idée, pour lui, non ? Bien sûr, elle n'avait jamais - ou presque - fait la couverture des journaux mais avec un peu d'imagination, Duncan pouvait le faire. Quoique, à y repenser, Victoria préférait encore qu'il ne tapisse pas sa chambre car elle ne voulait pas qu'il devienne le genre de psychopathe qu'elle avait pu voir dans One tree hill - vous savez, Derek, ce dingue de Peyton qui se fait passer pour son demi-frère ? Et bien, il manquerait plus que Duncan vire psychopathe, tient. Rien que d'y penser, ça lui fournissait de très désagréables frissons. Cette pensée lui faisait repenser à ce qu'elle avait vécu et cela n'avait rien de forcément très agréable à remémorer.

    DUNCAN : Sans hésitation, car la femme de ma vie m'a déjà briser mon cœur.

Reposant son verre sur la table, ses doigts entourent, la jeune fille roula des yeux avant de rire légèrement. Malheureusement pour lui - ou heureusement, plutôt - ils ne semblaient pas très compatibles, tous les deux. Et puis, il fallait aussi dire que Victoria était assez remuée questions cœurs pour ne pas vouloir en rajouter une couche. Se mordillant un peu la lèvre, la jeune Blythe eut un léger soupir avant de se rapprocher, son visage s'étant quelque peu terni. Elle ignorait totalement si Duncan était au courant mais il lui semblait presque nécessaire de lui en parler.

    VICTORIA : Duncan, est-ce que t'as apprit que... Neal était de retour ?

Victoria avait rapproché son buste de la table et donc de Duncan, sa voix plutôt basse, comme si elle ne voulait pas le crier. Après tout, ressasser le moment où il est de nouveau apparu dans son champ de vision n'était pas plaisant. C'était même carrément douloureux. D'autant plus que, à sa connaissance & à ses souvenirs, Duncan - tout comme Esteban et Dakota - n'avait pas eut vent du départ de Neal. Seule Victoria avait été informé - & même de façon douloureuse. Ce fut donc avec un peu d'appréhension qu'elle attendit la réponse et la réaction de son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une après midi à ne rien faire <3 #Victoria & Duncan Lun 6 Juil 2009 - 0:56

Enfin quelqu'un de censée et qui sait penser comme il fallait, Duncan était mieux qu'Esteban, elle le voyait mais elle ne le disait pas et ça c'était bien malheureux, Esteban ne pensait qu'aux filles en pervers, Duncan laissait faire les choses il mettait juste les formes par moment enfin bref, j'aime les pensées de Vick.
Duncan aimait bien l'embêter et comme tout le monde le sait si bien, 'qui aime bien charie bien.'
Duncan était un petit clown, il le faisait parfois exprès par d'autres moments c'était involontaires, il était un clown ambulant, il était déjà comme ça petit, c'était sa façon à lui de se faire des amis, il était trop bagarreurs alors il n'avait pas beaucoup d'amis dans la cour d'école mais du coup en voyant que les garçons qui faisaient rire les filles étaient plus appréciés il avait décidé de changer et une fois il avait entendu son père lui dire 'Femmes qui rient à moitié dans ton lit petit mec' alors ça lui avait marqué que si une fille souriait même si elle pleurait c'était toujours mieux que la faire fuir, il aimait bien du coup faire marrer tout le monde même si par moment il était sérieux tout en disant des choses pas sérieuses, ça passait mieux et les gens ne savaient jamais si il était sincère ou pas un vrai bonheur pour lui de s'amuser du comportement et de la crédulité des gens.

Au départ Duncan avait voulu de Victoria mais jamais elle n'avait cedé et il n'était pas du genre à forcer une fille alors il laissait tomber et même si dans les apparences on ne dirait pas il ne voulait rien de plus même si toujours l'inaccesible donnait envie, il ne pensait pas qu'il irait jusqu'au bout c'était une amie chère à ses yeux et il ne voulait pas la perdre non plus que pour du cul, enfin chère à ses yeux plus ou moins, il savait que si il voulait déconner et draguer en se prenant des vents mais en rigolant elle était là et il l'appréciait au fond de lui même si il ne le montrait pas c'était un boufon des sentiments toujours à jouer avec et à les simuler à tout le monde avec qui il trainait.
Duncan aimait faire le calimero car c'était souvent dans les moments comme ça qu'il montrait un bout de lui de sa souffrance alors que personne n'y croyait, mais oui Duncan avait le coeur brisé mais ça personne ne pouvait le savoir, il avait été blessé et c'était en autre pour ça qu'il avait cessé d'avoir des relations sérieuses et qu'il avait peur de s'engager!
Quant au drapeau c'est toujours un plaisir pour lui vu sa bogossitude de dire qu'il est célibataire, qu'il butine à certains endroits mais sans plus, ça lui donne un pouvoir qu'aucune femme n'est faite pour lui c'est plaisant de se dire que les filles veullent essayer de lui plaire pour le faire tomber et lui faire ouvrir les yeux, enfin bref il se tape pas mal de films ce jeune homme.

Duncan écouta Victoria parler, l'accrocher dans sa chambre ? Elle faisait la une des magasines ? Il ne le savait même pas comment avait il pu passer à côtés de cela ? Etait elle passé dans le dernier FHM qu'il avait oublié de déballés ou dans PLAYBOY ? Aie il en avait tellement des magasines masculins... Il se mordit la lèvre et la regarda quand même suspicieux!


_Tu pourrais m'envoyer un exemplaire et je comparerais alors avec les bombasses qu'il y a contre mon mur pour voir l'emplacement propice à ta photo.

Il lacha un petit rire, il déconnait mais était sérieux la voir dans un magasin lui plairait il pourrait même lui demander un vrai autographe ça le faisait toujours près des potes après il pourrait s'en vanter à Esteban -_-'!
Allez savoir peut être que dans chaques corps se cachent un Derek, un psychopathe fétichiste et peut être que Duncan collectionne aussi quelques choses... Allez savoir. Menez l'enquête pourquoi pas.

Alors que Duncan se sentait bien qu'il rigolait et la chariait sur ses éventuelles photos de charmes ou pas... D'écolières *_* il ne pensait pas du tout qu'un sujet facheux était présent dans la tête de Victoria et que bientôt la bombe allait exploser, c'était une bombe à retardement ce sujet et il ne pensait pas que quelqu'un oserait dire le nom de celui qui la blessé.
Duncan fut choqué de ses paroles.
'VICTORIA : Duncan, est-ce que t'as apprit que... Neal était de retour ?'
Il détourna le regard, comment ça Neal était en ville ? Il n'était même pas venu s'excuser de son absence ni même les prévenir qu'il était de retour, il secoua la tête un instant et regarda à nouveau Victoria avec un sourire en coin... Et d'une façon tout aussi naturel que possible il continua la conversation sur autre chose.


_Comment vont tes frères ?

Sujet évité... ou pas!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une après midi à ne rien faire <3 #Victoria & Duncan Dim 19 Juil 2009 - 11:38


    DUNCAN : Tu pourrais m'envoyer un exemplaire et je comparerais alors avec les bombasses qu'il y a contre mon mur pour voir l'emplacement propice à ta photo.

Victoria roula des yeux avant de sourire devant l'éclat de rire de Duncan. Il était vrai que l'idée de céder à ses avances lui avait déjà traversé l'esprit. Dans un moment de solitude ou de faiblesse. Après tout, le jeune homme était toujours là, patient et amusant. Mais derrière cette drague grossière s'était formée non seulement une habitude - parler ironiquement, se lancer des piques plutôt gentilles, etc - mais aussi une sorte d'amitié. Parce qu'il fallait avouer qu'elle ne réagissait pas forcément comme ça avec les autres gars qui avaient pu la draguer précédemment. Demander à Esteban, il vous donnera la confirmation. Mais son interlocuteur avait quelque chose qui faisait qu'on ne pouvait pas s'énerver ou l'envier balader bien longtemps. Il n'était pas prétentieux et arrogant comme son ami Carson. Et il était drôle. Il ne cherchait pas à sermonner Victoria ou à la juger. A vrai dire, ils ne se connaissaient pas réellement. Mais cela leur était assez suffisant pour passer un bon moment ensemble. Et le manque d''informations ne semblait, pour une fois, pas déranger la jeune Blythe, qui porta alors son gobelet à ses lèvres. Elle ne souligna pas sa phrase puisque le visage de Duncan semblait se refermer d'un coup, perdant l'animosité qui faisait face sur sa figure jusqu'à présent, à l'entente du prénom de leur ancien ami. Les retrouvailles entre Neal & Victoria furent plus qu'houleuses. Elle avait eut l'impression d'avoir à faire à un inconnu, à un mur. Leur conversation n'était pas passée, ils ne se comprenaient plus. Rien que d'y repenser, la jeune fille en eut le cœur serré. Mais voilà déjà plus d'un mois qu'elle l'évite et cela ne semblait pas près de s'arrêter. Quant à ton interlocuteur, il semblait qu'il n'avait pas besoin de le lui dire que la blonde devina que non, il n'était pas au courant de ce retour inattendu. Un léger flottement traversa l'ambiance, Duncan aillant tourner la tête. Devait-elle s'en vouloir ? De toute façon, il l'aurait appris par quelqu'un d'autre. Et mieux vaut prévenir que guérir. Puis, le jeune homme tourna la tête vers elle, un léger sourire aux lèvres.

    DUNCAN : Comment vont tes frères ?

Victoria fronça des sourcils brièvement avant de secouer la tête. Apparemment, Duncan ne semblait pas en mesure d'en parler. Et c'était tout en son honneur. La jeune fille but et finit le liquide qui lui restait avant de secouer la tête. Ses frères. Voilà un bon moyen de changer de conversation. Seulement, alors que lui ne semblait pas vouloir parler de Neal, elle, elle ne voulait pas parler de ses frères. Elle ne voulait pas raconter tout ce qui s'était passé récemment dans la famille. Duncan allait donc devoir se contenter du strict minimum. De toute façon, il avait plus ou moins l'habitude. Il savait très bien que la demoiselle ne parlait pas facilement et qu'il n'était pas non plus son plus grand confident. Ce n'était donc pas sans surprise que sa réponse fut brève.

    VICTORIA : Ça peut aller, ça peut aller. (elle jette un coup d'œil à sa montre) J'ai envie de bouger un peu. Tu veux venir ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une après midi à ne rien faire <3 #Victoria & Duncan Mar 21 Juil 2009 - 1:03

C'est sûr que tout ses moments de drague, il s'était formé une amitié et pas la moindre, même si comme à son habitude, Duncan ne voulait pas affirmer ou continuer le fait qu'il l'appréciait et la comptait comme une amie, et il ne ferait pas de preuve trop flagrante, mais il était sûr qu'au fond de lui même il savait que si Victoria était un jour ou même un soir dans un problème loin de la ville il irait l'aider même si il était occupé car pour lui c'était ça les amis, il devait faire tout et n'importe quoi pour eux même lorsque ceux ci ne se doutent de rien c'est souvent eux qu'on ne s'attend pas de voir au détour d'un chemin.

Duncan n'aurait pas pensé que son visage avait réellement changé en entendant le nom de son ami, enfin ancien ami. Il ne voulait pas le revoir pas en entendre parler mais là le fait que Victoria le sache, et lui en parle déclanchait un effet en lui d'assez bizarre. Il ne savait pas quoi faire, il avait pleins d'envies qui lui courèrent dans la tête en un coup d'un seul, que faire, que dire si il le croisait, l'ignorer, le frapper, ne pas le croiser et faire tout pour l'éviter quitte à se faire une opération de chirurgie esthétique. Bref tout pleins de choses mais pas mal d'idioties encore une fois à croire que son cerveau était formater pour cela.
Il vit également au visage de Victoria, qu'elle aurait peut être aimé en parler justement de Neal, vu sa tête, elle avait eu des retrouvailles peu convenables elle ne s'était peut être pas attendus à des retrouvailles bizarre, puisqu'elle l'évitait même si cela Duncan ne s'en doutait pas.

Duncan ne s'attendait pas à des paroles et des monologues bien longs de la part de Victoria au sujet de ses frères, il ne savait rien de sa famille et il ne voulait pas non plus chercher tout les moyens de tout savoir, c'était un peu une sorte de vengence de la part de Duncan elle lui avait appris le retour de Neal lui avait renverser la balance en lui parlant d'un sujet dont ils ne parlaient que très peu, oeil pour oeil dents pour dents.
Elle voulait bouger, oui enfin Duncan le traduisit comme elle voulait tout simplement ne pas en parler et se faire la malle, il sourit et se leva alors, il se pencha vers Victoria et la regarda dans les yeux un instant...
Il l'aimait bien cette blonde... Peut être même un peu trop déjà pour ne pas pouvoir la compter dans ses amis.


_Prends soin de toi.

Il déposa un baiser sur sa joue et lui fit un clin d'oeil, en signe de merci pour l'information qu'elle venait de lui donner au sujet de Neal, il partit en suite assez rapidement, il monta sur sa moto et mit les pleins gaz direction... Ah AH

[Fin de Sujet]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Une après midi à ne rien faire <3 #Victoria & Duncan

Revenir en haut Aller en bas
 

Une après midi à ne rien faire <3 #Victoria & Duncan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Fairway Place-