AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 between sin and temptation. (r)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: between sin and temptation. (r) Jeu 28 Juil 2011 - 21:46


BETWEEN SIN AND TEMPTATION
ft. Norma-Jean Watkins

Assise près du comptoir d'un mat embourbé d'alcool fort, Aleu observait avec intérêt la foule enivrée, séduite par les effluves mielleuses d'un martini trop bien serré mais gratuit. Ces longues jambes au galbe parfait et au bronzage caramel lui avait en effet valut les faveurs d'un businessman au porte-feuille bien garnit, l'œil vicieux et le bas ventre frétillant par quelques légers soubresauts que la belle interprétait avec l'innocence de son inexpérience comme étant les résultats d'une consommation abusive. Le remerciant néanmoins d'un bref geste de la main, elle attendit que le barman fasse glisser d'une main de maître l'alcool sucré sur le bar avant d'en avaler plusieurs gorgées. L'alcool lui brûla délicieusement le gosier avant que ses tempes ne se mettent à battre légèrement comme elle senti son visage rougir. Sauvageonne d'une nuit elle laissa brusquement retombé sa crinière brune sur ses épaules dénudées alors que le parfum fruité de sa peau se couvrait d'une fragrance plus amère ; celle d'une cigarette qu'on lui tendit d'un geste amical mais qu'elle refusa poliment, ne préférant pas franchir le pas au risque d'y devenir dépendante comme la plupart des gens. Là s'arrêtait la débauche pour ce soir, Aleu estimant qu'elle avait probablement assez fait valser toutes ses convictions pour la soirée. Le fait qu'elle vienne s'alcooliser un Jeudi soir parmi une foule d'hommes pouvait aisément traduire à s'y méprendre une baisse de morale passagère, que né ni, la belle avait tout bonnement pensé qu'un petit verre ne lui ferait pas de mal autant que sortir. De fil en aiguille elle en avait but deux, puis trois et avait finalement cessé de faire le compte une fois les cinq verres atteints. Embellie par la flamme dansant dans l'alcôve de ses prunelles brunes, portant pour elle la prestance en étendard elle se trouvait être au centre de toute les attentions et pour cause. Une main masculine s'aventurant sous le volant de sa robe de soie vint la faire frémir d'un étrange sentiment d'angoisse mêlé au plaisir. Elle, sage et prude n'avait encore jamais gouté le temps d'une soirée aux plaisirs de la luxure et se trouvait être toute émoustillée par ce simple contact vulgaire mais appréciable. L'intrus se fit plus entreprenant lorsqu'un sourire vint fendre le faciès sublimé par le maquillage discret de la belle brunette qui, a priori amorphe se laissait aller. Un léger effleurement du doigt sur ses dessous la ramena pourtant à la réalité si bien qu'elle s'offusqua soudainement d'avoir apprécier le touché pervers de l'homme qui ne fit pas moins insistant. « Laisse toi faire. » Lui souffla t-il à l'oreille, haleine parfumée à la cigarette et à l'alcool bon marché. Aucune âme alentours ne vint s'enquérir de l'état de mademoiselle qui tenta néanmoins tant bien que mal de remettre à sa place le goujat dont la main s'était à présent dirigée directement vers son intimité désormais à nue. « Lâchez moi ! » tenta-elle de crier au moment même ou la musique se faisait plus forte. Les décibels couvrant son cri désespérer personne ne l'entendit et personne ne vint la défendre jusqu'à ce qu'enfin elle se décide à réagir plus fermement. D'une force qu'elle ne se connaissait pas Aleu balança son poing dans le visage de l'inconnu et reçut aussitôt une giclée de sang sur sa robe d'un blanc nacré. Se délivrant de l'emprise malsaine, la jeune femme se dirigea d'un pas vif vers la sortie, le visage inondé de larmes quand elle se sentie partir en arrière après avoir percuté de plein fouet une ombre qu'elle n'avait put reconnaître dans la pénombre environnante.


Dernière édition par Aleu Leister le Mer 28 Sep 2011 - 13:29, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: between sin and temptation. (r) Sam 13 Aoû 2011 - 15:21

C'est un mensonge que Norma donna à sa sœur pour justifier sa sortie nocturne. Elle n'était pas assez stupide pour lui avouer qu'elle désirait faire sortir la fêtarde qui sommeillait depuis trop longtemps en elle. Depuis sa sortie de prison, elle avait eu l'occasion de s'évader un peu de ce quartier aux allures de couvent pour s'abandonner à la luxure et à un alcool qui coulait à flot. Elle s'était pourtant montrée beaucoup plus prudent que durant sa jeunesse, car le simple petit écart de conduite lui vaudrait beaucoup d'ennuis. Elle détestait cette situation, l'impression d'être toujours prisonnière l'étouffait. Si désireuse de sauvegarder son indépendance, elle ne pouvait plus se permettre tant qu'elle n'aurait pas démontrer qu'elle avait changé et qu'elle n'était plus un danger pour la société. Il s'avérait que c'était parfois difficile de résister à la tentation de retomber dans ses vieux démons mais elle ne voulait en aucun cas retrouver sa cellule froide et lugubre.

Dans l'optique de ne pas dépasser les bornes, elle passa les portes de cette boîte de nuit qu'elle avait bien souvent fréquenté à une époque. Elle s'y était rendue en sachant pertinemment quel genre d'ambiance elle y trouverait, et c'était ce dont elle avait besoin ce soir. A peine une minute à l'intérieur, elle se dirigea vers le comptoir pour se faire servir un verre de tequila qui se ferait un plaisir d'éveiller tous ses sens et de la rendre encore plus explosive. Norma retrouvait le sourire, entourée de débauche, elle savait qu'elle pouvait être elle-même sans craindre quoique ce soit. Sa sœur devrait essayer de temps en temps, mais mademoiselle parfaite n'apprécierait sans doute pas ce que Norma s'apprêtait à faire. Aguicher un homme, il n'y avait rien de plus facile. Il suffisait de lui faire croire qu'il passerait un excellent moment en sa compagnie pour qu'il morde à l’hameçon, mais rien ne garantissait que la belle tiendrait ses dites promesses intelligemment soufflés dans des sous-entendus. Le premier s'approcha d'elle sans même qu'elle n'use un temps soit peu de ses petits secrets. Norma enchaina son second verre lorsqu'elle se retourna vers un homme séduisant et l'air sûr de lui. La conversation tourna courte, il n'était pas venue là pour discuter politique et ses intentions envers Norma était plus que clair alors qu'il se permit de l'embrasser dans le coup après seulement quelques banalités. Un rapide qui reviendrait rapidement sur terre, mais avant cela, la jeune femme lui donnerait l'illusion d'être une pauvre idiote intéressée. Tout n'était qu'un jeu, il n'y avait rien à prendre au sérieux dans ce genre de soirée. Ne se heurta à aucune résistance, l'inconnu se montra plus explicite dans ses gestes. Il avait attrapait la chevelure blonde et ses mains frôlaient dangereusement ses fesses. Il lui susurra à l'oreille qu'ils pouvaient s'éclipser et passer aux choses sérieuses dans n'importe quel endroit qu'elle désirait. Quel gentleman, espérait-il qu'elle lui réponde qu'ils pouvaient se rendre dans les toilettes ou dans la ruelle derrière la boîte pour tirer leur coup en quelques minutes ? Norma avait espérait un peu plus de romantisme mais pour seule réponse, elle se mit à lui mordiller l'aube de son oreille et d'une poigne de fer, entreprit de le surprendre en empoignant ses bijoux de famille. Pour être surpris, il fut surpris et à en juger par son expression, il hésitait entre l'excitation et l'incompréhension. « Pas ce soir. » La colère s'afficha sur son visage déjà rouge tandis que Norma s'éloigna de cet homme qu'elle avait laissé dans sa frustration. Elle méritait bien mieux et elle était d'humeur joueuse, pour le coup, les choses avaient été beaucoup trop simple à son goût.

En se frayant un chemin dans la foule agitée, elle ne put éviter la collision qui suivit. Le coup fut violent et son premier réflexe fut de voir qui l'avait heurté. Ce fut à son tour d'être surprise en découvrant le visage d'Aleu, apparemment dans un état second. Elle lui attrapa le bras, et poussa d'un geste de la main les mèches brunes qui lui voilaient la vue afin qu'elle ne prenne pas peur et remarque simplement qu'il s'agissait de Norma. Lorsque cette dernière réussit à avoir toute son attention, elle l'entraina hors de ces sauvages qui leur marchaient presque dessus. Elles se retrouvèrent alors près de la sortie de secours, Norma empoigna les deux bras d'Aleu. « J'en connais une qui a assez bu pour ce soir. » Mais visiblement, quelque chose disait à Norma que ce n'était pas cette seule raison qui avait mise la jeune femme dans cet état. « Tu vas me dire pourquoi tu es partie comme une furie ? » Finit-elle par demander dans l'espoir qu'elle soit assez lucide pour lui parler. Elle se montrait rarement aussi attentionnée, mais la relation qui liait les deux jeunes femmes était aussi compliquée que les deux concernées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: between sin and temptation. (r) Sam 13 Aoû 2011 - 23:18


La collision fut si brutale qu'Aleu ne put retenir un petit gémissement de surprise alors qu'elle se massait le crâne d'une main nerveuse comme si c'était à cet endroit précis que le choc avait eu lieu. En vérité l'alcool lui était un peu trop monté à la tête et elle avait comme l'impression que sa tête était coincée dans un étau tant le mal se faisait violent. Nonobstant, elle releva le menton avec difficulté et contempla d'un air absent son interlocutrice qu'elle reconnut immédiatement, fort heureusement. « J'en connaîs une qui a assez bu pour ce soir. » fit celle-ci en la retenant par les bras. « Tu vas me dire pourquoi tu es partie comme une furie ? » continua t-elle. La jeune brune soupira légèrement encore un peu sonnée par le choc, mais également confuse quant à ce qu'il venait de se produire. Elle se sentait si honteuse qu'elle aurait était très probablement capable de se cacher dans un endroit isolé pendant un moment si elle avait pu. Tout ceci ne lui ressemblait pas et Aleu avait elle-même du mal à se reconnaître dans ses actes. A priori elle avait grandement sous-estimé l'effet de l'alcool sur sa personne, sans doute aurait t-elle du être plus prudente et raisonnable, après tout, qui sais ce qui aurait pu lui arriver si on avait glissé quelque chose dans l'un de ses verres. D'un geste sec elle se libéra de l'emprise de Norma en poussant un soupir, puis fit : « Tes qui pour me dire ce que je dois faire hum ? J'ai pas bu d'abord ! » sur un ton plus imbibé d'alcool que d'une réelle animosité. L'endroit était mal choisit pour faire éclater une dispute, sans doute en avait-elle assez fait pour ce soir, inutile d'en rajouter une couche, elle se sentait déjà assez idiote comme ça. « Je...il y avait ce gars là qui... J'ai mal à la tête. » lui dit-elle en essuyant maladroitement ses larmes du revers de la main. Certes, ça ne ressemblait pas le moins du monde à une explication cohérente, mais dans l'état où elle était, c'était déjà bien qu'elle ait réussi à enchaîner plusieurs mots à la suite. C'était encore mieux lorsqu'elle se souvient qu'elle n'avait actuellement aucun dessous sur elle vu que le goujat qui avait profitait de son absence le lui avait discrètement retiré, ou pire, à voir. Mais elle avait tout de même du mal à comprendre. Penaude, elle cligna frénétiquement des yeux. Tic nerveux ou tentative de rendre sa vision moins floue, personne ne le saura jamais. « Norma, emmène moi, je veux partir d'ici. S'il te plaît. » lui dit-elle après avoir vaciller un peu trop sur la droite pendant plusieurs secondes. Enroulant ses bras autour du cou de la belle blonde elle papillonna des yeux et minauda un instant pour la convaincre de ne pas la laisser toute seule. Surtout pas dans cet endroit et à cette heure. Il aurait pu lui arriver n'importe quoi. Elle ne l'avouerai probablement jamais (surtout dans son état) mais Aleu était véritablement soulagée de trouver Norma ici, au moins elle savait qu'en sa compagnie elle ne risquait pas grand chose à moins qu'elle soit aussi esseulée qu'elle ce qui à première vu n'était pas le cas. Disons qu'il y avait quelque chose de dissuasif dans l'attitude de la blonde. Enfouissant son visage dans le creux du cou de celle-ci, la brune ferma un instant les yeux et se concentra alors uniquement sur les battements virulents de son palpitant qu'elle sentait prêt à bondir hors de sa poitrine. Adrénaline ou pas, la belle n'en savait rien. Mettant ça sur le compte de l'alcool encore une fois elle se colla un peu plus contre Norma, pas le moins du monde préoccupée par l'image que pouvait donner une telle proximité. Elle avait autre chose à penser, ou pas étant donner que son subconscient embrumé ne semblait plus fonctionner normalement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: between sin and temptation. (r) Lun 22 Aoû 2011 - 15:06

Norma n'attendait pas moins qu'une réaction violente de la part d'Aleu. Son état était évidemment à prendre en compte, même si dans d'autres circonstances, elle aurait tout aussi bien pu réagir de la même façon. La blonde ne dit pourtant rien, elle n'était pas d'humeur à se battre ce soir, puisque son objectif premier était de se détendre. Pourtant, si elle avait espéré passer une soirée à s'amuser, il était maintenant impossible de laisser Aleu toute seule. Cette dernière souffla plusieurs mots incohérents, tout ce que Norma avait réussi à saisir était qu'il y avait un homme dans l'histoire. Ce qui ne l'avançait guère énormément. Elle fronça les sourcils, balayant la salle du regard, comme si elle pouvait deviner l'identité de cette personne mais c'était peine perdue, Aleu était bien trop alcoolisée pour tenir des propos lucides. Cependant, Norma n'était pas assez stupide pour comprendre qu'il n'y avait rien eue de bon et que c'était peut-être pas plus mal qu'elles soient tombées l'une sur l'autre. Sur ses gardes, elle faisait attention à ce que son amie – si elle pouvait avoir cette étiquette – ne se retrouve pas les quatre fers en l'air. Elle vacillait dangereusement, les bras tendues de Norma étaient prêts à rattraper Aleu dans le pire des cas.

Contre toute attente, elle la supplia de la sortir d'ici. Le Parkwest Nightclub était un vrai piège pour les personnes dans le même état qu'Aleu, par chance Norma supportait assez bien l'alcool, d'où l'impression qu'elle donnait à ne pas avoir vu une seule goutte. Elle laissa Aleu se rapprocher et se lover contre elle et Norma répondit en l'entourant de ses bras afin qu'elle ne tombe pas. Elle soupira, elle se demanda pour quelle raison Aleu s'était mise dans un tel état tout en sachant qu'elle ne tiendrait pas. Elle mit de côté ses interrogations, et en caressant doucement la chevelure brune de son amie, elle lui souffla : « Ouais... bonne idée. L'air frais te fera du bien, on va sortir d'ici. » Tout en l'aidant à avancer, les deux jeunes femmes finirent par sortir par l'arrière de la boîte de nuit. Elles tombèrent alors sur le parking du personnel, complètement vide et la porte se referma derrière elle, engloutissant le brouhaha et les odeurs désagréables de la sueur mélangé au tabac. Il ne faisait pas vrai, mais l'ambiance grimpait tellement vite en température dans la boîte que le moindre petit air de l'extérieur était vu comme un délice. Elle balaya les alentours et vit des caisses à quelques pas de là, elle fit donc assoie Aleu. Norma s'accroupit juste en face d'elle et d'un geste de la main, écarta ses quelques mèches qui étaient collés contre le visage de la jolie brune. Elle n'aimait pas la voir ainsi, si vulnérable et fragile – quoi qu'Aleu en dise. Même l'idée qu'un homme ait pu lui faire elle ne sait quoi la rendait presque malade et il aurait suffit qu'elle lui montre de qui il s'agissait pour que Norma lui balance son poing mais ce n'était pas le moment, tout ce qu'elle devait faire à présent était rester auprès d'Aleu. Cette situation était très certainement une première pour toutes les deux. Mais la nature de leur relation changeait au gré de leur humeur, alors tout semblait possible n'est-ce pas ? C'était ce que Norma imaginait du moins. « Est-ce que ça va un peu mieux ? » Par là elle sous-entendait si Aleu avait une quelconque envie de vomir, ou de s'évanouir, n'importe quel symptômes répondant à une sacré gueule de bois. Elle n'avait pas dû lésiner sur la quantité d'alcool cette soirée, et Norma ne comprenait toujours pas pourquoi. Impulsive comme elle était, elle entoura soudainement le visage d'Aleu entre ses mains et l'obligea à soutenir son regard. « J'espère que je n'aurais plus à te revoir dans cet état, je pense avoir mieux à faire que de m'occuper d'une fille qui joue avec le feu et qui ne tient visiblement pas l'alcool. » Elle retira ses mains, c'était plus un conseil déguisé en avertissement qu'un véritable reproche. Bien sûr, sa soirée ne ressemblait en rien à ce qu'elle s'était imaginée, mais apparemment, elle tenait assez à Aleu pour ne pas l'abandonner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: between sin and temptation. (r) Mer 24 Aoû 2011 - 0:53


Surprise mais soulagée de ne pas devoir rester seule dans un endroit tel que celui-ci Aleu suivit docilement Norma à l'extérieur quand celle-ci déclara : « Ouais... bonne idée. L'air frais te fera du bien, on va sortir d'ici. » en la maintenant fermement afin qu'elle ne tombe pas. Titubant en s'appuyant sur le bras tendu de son amie, Aleu ne se montra guère réticente et ne rechigna pas à l'idée d'abandonner son verre qui l'attendait encore sagement sur le comptoir qu'elle s'était empressée de quitter. Elle fut soudainement frappé par la fraîcheur du soir une fois sortie, regrettant de ne pas avoir amené une veste avec elle. Passant rapidement à autre chose néanmoins, la jeune brune observa les lieux déserts d'une œillade circulaire, ses prunelles brunes louchant avec insistance sur la lune haute dans le ciel. Appréciant l'air frais, elle ferma les yeux quelques secondes mais du les rouvrir en manquant de s'étaler sur le sol à cause d'un de ses talons récalcitrant qui refusait de quitter la grille d'une bouche d'égout. Se laissant guider par Norma qu'elle ne quittait pas d'une semelle, Aleu prit place sur une pile de caisses, posant ses mains sur ses genoux. Elle semblait plus fraîche et du coup moins saoule mais elle demeurait toujours aussi confuse, troublée d'une façon touchante comme elle ne l'avait encore jamais été. A vrai dire, la belle ne se souvenait plus pourquoi elle avait décider de venir s'alcooliser dans une boîte de nuit. Généralement, les gens buvaient pour oublier un quelconque malheur survenu dans leurs vies, Aleu ne pouvait pas se permettre d'user de cette excuse tout bonnement parce que rien dans sa vie ne semblait aller de travers, du moins pas en ce moment. En somme, la jeune femme était plutôt heureuse, ravie d'être à Miami, alors pourquoi ? Pourquoi avoir consommer de l'alcool ? Il y avait d'autre moyens ô combien plus simple - et surtout moins dangereux, de s'amuser. Ce soir là il semblait qu'Aleu n'en est pas eu conscience. Bien malheureusement. Toutefois, la tournure que prenait la soirée ne lui déplaisait guère, la présence de Norma ne lui déplaisait guère, bien au contraire. « Est-ce-que ça va un peu mieux ? » lui demanda celle-ci en la regardant dans les yeux. Aleu fut tenter de lui répondre que oui, qu'elle se sentait plutôt bien mais se ravisa au moment où elle sentit la bile lui monter. Les mains froides de Norma sur son visage réussirent néanmoins à lui faire passer l'envie de dégobiller sur le sol, une petite goulée d'air frais aida également, mais la brune sentait qu'il n'en faudrait que peu pour que tout sorte. « Je-je-je crois que sa va oui. » balbutia t-elle, peu convaincante. Pâle, Aleu inspira profondément en écoutant les dires de son amie, silencieuse. « J'espère que je n'aurais plus à te revoir dans cet état, je pense avoir mieux à faire que de m'occuper d'une fille qui joue avec le feu et qui ne tient visiblement pas l'alcool. » Elle même l'espérait aussi. Elle avait honte de s'être comportée ainsi, aussi ne referait-elle pas la même erreur deux fois. La gueule de bois monumentale qu'elle allait devoir combattre le lendemain matin lui servirait très probablement de leçon. Se penchant très légèrement en avant, Aleu examina avec prudence ses talons hauts, les jaugeant d'un air ébahie comme s'il s'agissait de quelque chose d'extraordinaire. Un sourire irradia son visage aux traits tirés, laissant entrevoir une rangée de dents parfaitement blanches. « Oh regarde ! Je ne les ai même pas cassés ! » s'exclama t-elle soudainement, ravie. Elle se souvient qu'elle avait déjà vu des filles dans son cas rentrées chez elles sans chaussures après les avoirs cassées ou bien perdues dans des films, cela la rassura - très bizarrement, au moins elle ne rentrerait pas chez elle pieds nus. Ramenée à la réalité par un soupir de la part de son interlocutrice elle releva la tête. Penchée tout près de Norma Aleu sentait les cheveux de celle-ci lui chatouillait le visage alors que son odeur parfumée enchantait ses narines mises à rude épreuve à l'intérieur de la boîte. Papillonnant, elle émit un petit rire tout en s'émerveillant à la vue des yeux bleus de la blonde. « Tu as de très beau yeux... » lui dit-elle maladroitement. Elle reprit un peu plus tard, détaillant les traits du visage de la jeune femme. « Enfaîte tu-tu est très jolie, très mignonne. Si j'étais un mec...» elle se tut et secoua la tête de gauche à droite, tentant de remettre ses idées en place. Elle avait tenter de lui faire un compliment mais cela n'était que peu compréhensible tant elle s'emmêlait les pinceaux. Remuant comme un vers, Aleu se tortilla en faisant craquer ses doigts et se sentie brusquement basculer en avant. Elle percuta Norma une nouvelle fois et vient se retrouver à califourchon sur celle-ci, les mains posées sur sa poitrine. « Oups pardon, je me suis penchée et je-j'ai-je glissé. » Cela ressemblait à une tentative d'excuse, c'était presque ça du moins. Fixant avec insistance les lèvres de Norma, comme absente, Aleu les effleura de l'index puis finit par déglutir péniblement, gênée. Décidément l'alcool ne lui réussissait pas. Soupirant, elle s'abandonna à ses pulsions et vient embrassé son interlocutrice avec douceur d'un geste tendre. Sans trop savoir pourquoi, elle ne parvient pas à se défaire des lèvres de son amie et ne s'éloigna pas encore d'elle, en proie au désir comme elle sentait son coeur battre la chamade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: between sin and temptation. (r) Dim 28 Aoû 2011 - 14:28

Norma se détendit, non pas qu'elle était spécialement tendue mais tous ses sens étaient restées en alerte pour surveiller Aleu. Ca faisait bien longtemps qu'elle ne s'était pas retrouvée dans la peau de celle qui devait être responsable, ce n'était pas vraiment son truc, elle n'avait pas l'habitude. Cependant, elle n'était pas décidée à abandonner son amie. Cette même amie était d'ailleurs entrée dans la phase où elle s'extasiait devant tout et n'importe quoi et en se penchant, elle émit la remarque concernant ses talons toujours en très bon état. Norma baissa les yeux, en effet elle ne les avait pas cassé. « Je suis fière de toi. » dit-elle dans un soupir, un brin indifférente à l'enthousiasme qui submergeait Aleu. Elle releva la tête, et se rendit vite compte qu'il n'était qu'à quelques centimètres de celui de la brunette. Norma arqua un sourcil en tentant de savoir ce qu'Aleu cherchait à la fixer de la sorte. Elle lui sortit qu'elle avait de très jolis yeux, la blonde ne répondit rien, un peu prise au dépourvue mais pas déstabilisée pour autant. Elle s'attendait parfaitement à des divagations d'une Aleu complètement saoule. Après les chaussures toujours en bon état, elle voulait détailler chaque petits détails, alors pourquoi pas. La suite réussit tout de même à arracher un rire de Norma, elle ne se moquait pas mais le soudain intérêt qu'Aleu lui portait, elle était passée du coq à l'âne, et bien évidemment, elle ne devait pas prendre conscience de ce qu'elle racontait. Elle prit néanmoins les compliments, même si le lendemain, la jolie brune ne se souviendrait plus de la veille.

Elle s'amusait gentiment de son amie, apparemment gênée, qui s'agitait sur la caisse. La soirée allait être longue, mais Norma n'allait pas s'en plaindre, elle aurait pu tomber sur bien pire qu'Aleu. Et comment les choses pourraient-elles déraper négativement entre elles alors que Norma était la seule lucide des deux. Aleu avait l'air si fragile et vulnérable, comme une jeune demoiselle un peu perdue, elle avait l'air d'un agneau. Norma aurait voulu rire à ses pensées, et cette tendresse sortit de nulle part. Elle s'était tant éloignée de la réalité, qu'elle ne vit pas arriver la suite. Elle ne comprit qu'une fois le dos collé au sol que Aleu avait glissé ou jeté sur, peu importe, c'était confus. Ce qui fallait retenir, c'était qu'elle était à présent à califourchon sur Norma, qui resta bouche bée. « On n'me l'avait jamais faite celle-là. » c'était une petite plaisanterie pour sous-entendre une quelconque technique de drague qu'Aleu aurait pu mettre en œuvre, mais elle savait que ce n'était absolument pas le cas. En fait, elle n'en était pas certaine à cent pour cent, surtout après ce qu'elle venait de lui dire et avouant presque maladroitement que si elle était un mec, Norma serait son genre de femme. L'ambiance se transforma doucement, tandis qu'Aleu fixait toujours avec intensité les lèvres de Norma, elle finit par les frôler du bout des doigts. Norma n'osait bouger, à la fois troublée et curieuse. La minute sembla interminable, comme s'il n'existait plus qu'elles et ce sentiment s'accentua quand leurs lèvres se touchèrent finalement. Le plus étrange, c'était que ce n'était pas désagréable. Norma répondit même au baiser en passant l'une de ses mains dans la chevelure brune de son amie. Déconnectée de la réalité, submergée par un désir qui sortait de nulle part, Norma prit du plaisir à partager ce moment avec Aleu. Mais toutes les bonnes choses ont une fin et malheureusement, Norma retomba violemment sur terre en réalisant la situation dans laquelle elles se trouvaient. Elle fut la première à mettre un terme à ce baiser. « Arrête Aleu, t'es complètement bourrée. » Elle la repoussa avec douceur, si elles devaient partager un quelconque moment de ce genre, Norma préférait que son amie soit parfaitement sobre. « C'est l'alcool qui te fait ça, et si ça doit aller plus loin, je préfère m'envoyer en l'air avec une personne totalement consciente et ailleurs que sur un parking. » Elle l'aida à reprendre place sur la caisse, le goût de ses lèvres et la douceur de ce baiser toujours en mémoire. Pour la première fois depuis longtemps, Norma-Jean était désorientée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: between sin and temptation. (r) Lun 29 Aoû 2011 - 22:45


« Arrête Aleu, t'es complètement bourrée. » Confuse, mais pas assez pour ne pas se rendre compte que son baiser lui avait été rendu - aussi improbable cela soit-il, Aleu ne fit que brièvement hausser un sourcil à la remarque de sa comparse. Certes elle aurait pu s'en offusqué - et c'est probablement ce qu'elle aurait fait en temps normal, mais après tout Norma n'avait rien fait pour la repoussée jusqu'à présent et c'était peut-être ce qui l'avait induite en erreur. Pourquoi le faire maintenant? Elle ne comprenait pas bien qu'elle se sache complétement saoule. Prendre subitement conscience de son état la fit rire d'ailleurs. Et pour toute réponse à sa réplique, Norma du se contenter des gloussements d'Aleu qui se trouvait ma foi, très amusante pour le coup. « Je sais ! » se contenta t-elle alors de dire en continuant de rire. Pas le moins du monde gênée par la situation au contraire. Secouant sa tête brune de gauche à droite, elle se pencha à nouveau vers son amie et posa sa main sur son épaule en tentant de recouvrer son souffle. La remarque qui précéda son petit commentaire d'alcoolique hystérique la fit cependant bien moins sourire de part le ton sérieux sur lequel elle venait d'être dite. « C'est l'alcool qui te fait ça, et si ça doit aller plus loin, je préfère m'envoyer en l'air avec une personne totalement consciente et ailleurs que sur un parking. » Baissant la tête et fixant le sol avec désintérêt Aleu afficha un air boudeur, sa chevelure brune cachant son visage marqué par la fatigue et une consommation trop excessive. Ce qui la désolait c'était pas tant le fait que Norma ne voulait pas aller plus loin ce soir - coucher avec elle n'ayant jamais fait parti de ses projets puisqu'elle avait agit sous le joug d'une impulsion, c'était le ton sec employé, comme si elle lui reprochait d'avoir voulu s'amuser. Du moins dans l'esprit d'Aleu cela sonnait comme tel. Elle ne chercha plus à comprendre, de toute façon elle était bien trop allumée pour s'apercevoir que coucher avec une personne dans un tel état d'ébriété était immoral. « Je t'ai juste embrassé ! » se défendit-elle vivement ensuite en levant les mains, l'air grave. Pour elle cela ne voulait pas dire coucher, mais peut-être Norma avait-elle mal interpréter la chose - ce qui au fond, était compréhensible. « Tu semblait apprécier d'ailleurs, alors où est le mal hein? » lui fit-elle remarquer en s'approchant à nouveau, de sorte qu'elle pouvait sentir le souffle chaud de Norma sur ses lèvres vermeilles. Sans être refroidie par les propos de son interlocutrice, Aleu l'embrassa à nouveau plus pour voir si son amie allait encore lui rendre son baiser et se contredire que pour autre chose. Elle jeta un coup d'œil alentours et fut soulagée de ne voir personne après vérification. Par respect pour son amie, elle n'alla pas plus loin et se stoppa à la seconde où elle sentie qu'elle allait à nouveau être repoussée. Se redressant maladroitement, elle s'appuya à un muret assez large afin de ne pas perdre l'équilibre et se hissa sur ses jambes, vacillant légèrement sans toutefois tomber. Pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: between sin and temptation. (r) Lun 5 Sep 2011 - 21:01

C'était alarmant, et presque un peu triste, de se rendre compte que la situation devenait beaucoup moins drôle lorsque la première personne se laisse guider par ses pulsions imbibées d'alcool tandis que la seconde se contente de regarder, parfaitement consciente. Si Norma s'était retrouvée dans le même état qu'Aleu, elle n'aurait pas réagit de la même façon, c'était évident. La jeune femme jouait la carte de la responsabilité, et elle tentait d'éviter tout incident malvenu. Est-ce que ce baiser était à considérer comme tel? Elle l'ignorait, et elle s'était surprise à répondre aux attentes d'Aleu avant de se reprendre. Cependant, leur relation était déjà bien compliquée, il n'était pas nécessaire d'en rajouter et Norma préférait recevoir des attentions d'une personne parfaitement sobre, surtout si elle-même l'était. Elle comprit néanmoins la réaction d'Aleu, peut-être un peu vexée d'avoir été repoussée. C'est ce que Norma crut mais son interlocutrice la relançant et s'approcha dangereusement d'elle, confiante. Clairement, si Norma n'avait pas apprécié le baiser, elle ne l'aurait pas rendu et aussi fou que cela puisse paraître, les choses auraient pu facilement se prolonger si la situation et l'environnement s'y prêtaient mais ce n'était pas le cas. Comme revenu quelques minutes plus tôt, elle sentit les lèvres d'Aleu se poser et se mouvoir sur les siennes avec un peu plus de fougue. A quoi jouait-elle ? Était-elle en train de tester Norma ? Cette dernière n'entrerait pas dans le jeu et avec une volonté de fer, elle chercha à repousser – gentiment – Aleu mais celle-ci la devança en s'éloignant. Elle alla trouver appui contre un muret, glissant doucement. Norma brisa de nouveau la distance entre elles et lui attrapa naturellement le bras pour la soutenir. « Je me demande à quoi tu joues. » soupira-t-elle, sur un ton neutre. Aleu était séduisante, non, c'était même une très jolie femme et Norma ne niait pas qu'elle avait tout pour plaire mais elles passaient leur plus clair de leur temps à se disputer – souvent pour des broutilles – qu'à s'entendre merveilleusement bien. Bizarrement, elle revenait toujours vers elle, comme si les innombrables prises de tête faisaient tout simplement partie de leur quotidien. Norma enroula quelques uns de ses doigts autour d'une mèche brune d'Aleu et la mit derrière son oreille. « Est-ce que tu te sens de monter en voiture ? Je peux appeler un taxi et te ramener chez toi si tu veux. » C'était inconvénient de ne pas avoir sa propre voiture, ou tout simplement ne pas avoir son permis. Elles n'allaient pas non plus rester indéfiniment sur ce parking même s'il n'y avait aucun raison de le fuir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: between sin and temptation. (r) Mer 28 Sep 2011 - 13:26


« Je me demande à quoi tu joues. » entendit-elle dire Norma, plus pour elle-même que pour autre chose. Elle demeura silencieuse, esquissant simplement un léger sourire en songeant qu'elle non plus n'en avait aucune idée. Pour elle, Norma ne lui apparaissait plus comme une fille avec laquelle elle passait le plus clair de son temps à se disputer mais comme une véritable amie. Il n'y avait qu'une amie pour accepter de la prendre en charge dans l'état qu'elle était. Une amie ou quelqu'un voulant profiter d'elle mais ce n'était visiblement pas dans les intentions de la jeune femme. Fort heureusement. Aleu réussit à tenir sur ses jambes avec un peu moins de difficulté que précédemment, ne négligeant pas l'aide que lui apportait le bras de Norma glissé sous le sien. L'alcool était au fur et à mesure un peu retombé, juste assez pour qu'elle se tienne debout mais pas assez pour qu'elle envisage de prendre le volant comme lui suggéra de faire celle-ci. Elle n'arrivait même plus à reconnaître sa voiture qui pourtant, ne se trouvait pas très loin de là. Pourtant elle aurait bien voulu conduire. Maintenant que son esprit était un peu moins embrumé par les effluves de l'alcool, la brune avait l'impression d'être un poids pour son amie. Un boulet que la pauvre allait encore devoir traîner jusqu'à chez lui. « Je crois qu'il vaut mieux appeler-appeler un taxi. » dit-elle sur un ton hasardeux, entourant la taille de son interlocutrice de son bras afin d'être sûre de ne pas finir par terre au moindre pas trop aventureux. Mieux valait rester raisonnable, quitte à avoir encore plus de choses à se faire pardonner le lendemain. Parce qu'Aleu se sentait redevable envers Norma, même si cela restait encore un peu confus dans sa tête. Après tout ce que celle-ci avait fait ce soir, elle allait sérieusement devoir penser à une manière de se faire pardonner sa conduite. Mais pas pour le moment. Voulant bien faire, la jeune femme décida de sortir de quoi payer le taxi pour deux de son sac à main et tendit une liasse de billets verts à Norma, un sourire avenant étirant ses lèvres. « Tiens, c'est pour moi. » lui dit-elle, coulant sur elle un regard suppliant. Peut-être ce geste simple pourrait-il alléger sa conscience le lendemain matin. Une brise légère parvient à la faire frissonner lorsqu'elle vient soulever les mèches brunes lui collant au visage, la poussant à resserrer inconsciemment son étreinte autour de Norma. Elle s'accrochait à elle comme à une bouée de sauvetage, n'ayant aucune envie de se retrouver seule après ça en vérité. Sans qu'elle ne sache réellement pourquoi Aleu ne voulait pas voir son amie partir immédiatement, sa présence l'apaisant d'une façon qu'elle ne saurait expliquée, même sobre. A croire qu'il fallait absolument que tout soit compliqué entre elles. Comme si ça ne l'était déjà pas assez. « Je ne veux pas que tu parte. » souffla Aleu, sincère après avoir héler un taxi avec sa main gauche. Attendrissante de part la moue enfantine qu'elle afficha, craignant de voir déguerpir Norma une fois dans le taxi qui la reconduirait chez elle. La brune n'attendait pas spécialement de réponse de la part de son amie, juste un geste qui lui confirmerait qu'elle n'avait aucunement l'intention de l'abandonner quand bien même elle aurait eu toutes les raisons du monde de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: between sin and temptation. (r) Dim 9 Oct 2011 - 19:19

Dès l'instant où Norma s'était retrouvée sur la route d'Aleu lorsque cette dernière avait cherché à fuir, Norma ne l'avait pas laissé tomber. Pourtant elle aurait pu, et si pendant un bref instant alors que le ton avait monté entre elles, elle avait décidé de laisser Aleu en plan, elle s'y était refusée en s'apercevant de l'état alarmant de la jeune femme. Qui sait comment les choses auraient pu tourner et au delà des innombrables disputes qu'elles avaient connu, Norma n'en était pas à la détester jusqu'à ce point. Leur entente était simplement difficile, car il leur arrivait d'avoir des conversations civilisées. Elles se comptaient peut-être que les doigts d'une main mais c'était à prendre en considération. Norma s'était donc portée garante pour veiller sur une Aleu imbibée d'alcool. Ce n'était clairement pas la soirée qu'elle s'était imaginée, à l'heure actuelle elle devrait être en train de danser langoureusement avec un inconnu, voire plus. Mais elle ne regrettait pas son choix, d'une certaine façon la soirée ne s'était peut-être pas déroulée comme convenu mais elle avait prise une tournure surprenante.

L'heure était pourtant venue de reprendre les choses en main et Norma savait qu'il ne servait à rien de rester dans ce parking. Aleu serait bien mieux chez elle, dans des habits confortables et un lit bien moelleux qui la changerait des caisses sur lesquelles elle était restée assise depuis un petit moment. Norma attrapa la jeune femme de manière à la soutenir et à ne pas la laisser tomber. Même si elle semblait un peu plus apte à rester sur ses jambes, la blonde ne voulait pas courir le risque. Si sa jumelle la voyait, elle n'en croirait pas ses yeux. Elle lui lancerait une remarque comme quoi c'était une surprise de voir Norma rendre un service à autrui. Si les bonnes actions de la jeune femme n'étaient pas money courante chez elle, elle n'en restait pas moins humaine. Puis que, tout dépendait de la personne en face d'elle. Elle n'allait peut-être pas porter secours à une personne qu'elle pouvait mépriser. Tout était donc relatif au final et Norma n'avait pas besoin d'expliquer ses gestes. En sentant Aleu bouger avec plus d'agitation, Norma se tourna vers elle un regard intrigué. Elle la vit sortir plusieurs billets verts qu'elle lui tendit maladroitement. « D'accord. » dit simplement la blonde en acceptant la liasse qu'elle enfuit dans la poche avant de son jean. Ce qui suivit rajouta davantage aux preuves qui montraient à quel point cette soirée tournait bizarrement. Alors que la brune appela un taxi d'un geste de la main sans quitter Norma une seconde et vice versa, cette dernière formula son souhait que Norma ne la laisse pas. Elle arqua un sourcil, d'abord elle crut avoir mal entendu mais à en juger par l'expression qu'arborait Aleu, Norma avait une bonne audition. « De toute manière il est trop tard pour faire ce que je voulais alors oui. » Elle haussa les épaules, elle avait mis un point d'honneur à se montrer détachée et presque résignée mais en réalité elle cherchait une explication puis elle abandonna. Aleu n'était pas dans son état normal, il n'y avait donc rien à expliquer. Un taxi finit par se garer devant elle et Norma ouvrit la portière pour laisser Aleu s'y glisser et fit de même par la suite. « Ocean Grove. » ordonna Norma. Le véhicule se remit aussitôt en route. « Si tu te sens pas bien, dis-le moi ou sinon j'en connais un qui n'va pas être content. » d'un geste de la tête elle montra le chauffeur qui fronça les sourcils en les observant à travers le rétroviseur. Sans s'en apercevoir immédiatement, Norma baissa les yeux et remarqua qu'elle avait gardé la main d'Aleu dans la sienne et que cette dernière ne l'avait pas retiré non plus. Après tout, Norma lui avait donné sa parole, elle n'irait nulle part ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: between sin and temptation. (r)

Revenir en haut Aller en bas
 

between sin and temptation. (r)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Parkwest nightclub-