AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 take it too seriously.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: take it too seriously. Mer 24 Aoû 2011 - 1:47

w/ caleb varnham.



Le tract lui faisait de l'oeil depuis quelques jours. Elle l'avait pratiqué oublié jusqu'à retomber sur lui en vidant son sac. Elle se rappelait vaguement de la personne qui lui avait donné ce bout de papier qui pouvait attirer l'attention à n'importe quel fan d'automobile si on aimait l'illégalité. Ce dernier point ne gênait pas Norma, elle en connaissait un rayon à ce sujet et même si elle se devait de ne pas jouer avec le feu, ce n'était qu'un détail parmi le reste. Norma aimait les voitures, ce qui était étrange puisqu'elle ne possédait pas de permis de conduire. Cinq ans en prison ne lui avait pas tellement donner le temps de passer l'examen et avant cela, elle se satisfaisait des transports en commun ou de la générosité de sa sœur. Si elle devait envisager de reprendre une vie normal, passer le permis semblait être une des étapes importantes. Elle ne pouvait plus autant compter sur sa jumelle, et impatiente comme elle était – encore plus qu'avant – elle allait vite se lasser du reste.

Sa décision était donc prise, elle allait se rendre à cette course, plus par curiosité et par envie de faire quelque chose ce soir plutôt que par réel intérêt d'une passionnée. Comme à son habitude, elle mentit à Hunter sur le choix de sa destination, mademoiselle parfaite n'avait pas besoin de tout savoir sur elle, même elle était persuadée qu'un bracelet electronique attachée à la cheville de Norma la remplirait de joie. La nuit était déjà tombée lorsque Norma rejoignit un coin paumé près des marécages, elle connaissait bien l'endroit pour y avoir été plus d'une fois avec une bande de potes. Nonchalante, elle s'enfonçant dans un chemin étroit, recouvert de branchages. L'environnement n'avait rien de rassurant, et ce serait bien sa veine si elle se rendait compte que c'était un piège pour attirer des minettes. Cet écart d'imagination sordide ne la poussa pas à faire marche arrière et finalement, Norma tomba sur ce qu'elle cherchait. Le bruit des moteurs, les canettes qui claquent, c'était bien le bon endroit. Elle prit ses marques en observant chaque recoin, l'espace offrait de quoi prévoir de sacrés courses. Tomber dans un milieu inconnu pouvait intimider, Norma se contenta simplement d'observer et de se rapprocher d'un jeune homme qui s'attarder sur les gentes de sa superbe Lamborghini Gallardo GT3. Un très bel engin. « Ton but est de ruiner les pneus ? » siffla Norma, comme sortie de nulle part. Le propriétaire de la voiture se retourna, confus. « Je te demande pardon ? » Elle s'avança, puis croisa les bras. « Ce que tu fais, il y a un défaut de parallélisme. Ça risque de les bousiller, surtout sur ce genre de modèle. » Il se mit à rire mais à en juger par la rapidité à laquelle il reprit son sérieux, Norma en déduisit qu'il n'était pas d'humeur à recevoir de l'aide. « je connais mon métier, va donc remuer ton joli petit cul ailleurs. » Elle l'imita avec son expression faussement amusée, ce n'était pas la première fois qu'elle faisait face à un macho. « Je serai la première à remuer mon petit cul devant ta face de rat quand tu passeras pour un con sur la piste. » Il riposta en se faisait plus imposant face à elle, c'était tout de suite plus facile de se croire invincible face à une femme, et une blonde de surcroit. Il ne savait pas à qui il avait à faire, et elle allait se faire un plaisir de le remettre à sa place, mais une autre présence la ramena doucement sur terre. Elle se retourna vers la voix qui venait de rompre un début de prise de tête. A moins qu'il ne vienne porter secours à l'un, ou à l'autre pour mieux se taper dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: take it too seriously. Lun 29 Aoû 2011 - 1:35

Après avoir passé une journée entière au boulot, c'était le moment du week-end et même s'il avait passé toute une semaine à réparer et remettre sur pieds des voitures en tous genres, Caleb n'avait qu'une hâte, c'était de rejoindre ses amis dans un rassemblement de voitures de courses et de prendre soin de leurs chouchous. Il aurait pu lui même se procurer une telle voiture mais pour les participants de ce genre de rencontre, c'était une obsession, pour Caleb c'était un passe temps comme un autre. Il n'avait pas le temps d'en faire une passion, il avait une famille et un garage à tenir. Ce soir-là il eu de la chance, car Bonnie trop occupée à organiser leur mariage n'avait rien contre le fait que son mari la laisse, elle et son amie choisir la décoration du mariage. Caleb ne perdit pas une minute et grimpa dans son audi Q7 noir et se mit en route. Après quelques minutes de route sur une piste, il découvrit au loin des lumières de néons bleus, rouges ou encore violets. Il se mit sur le côté et se gara avant de sortir et d'aller saluer les personnes qu'il connaissait. Les têtes étaient principalement les mêmes à chaque fois mais il y avait parfois des nouveaux, ou les amis de intel qui s'invitaient. Caleb rejoignit un groupe d'amis composé essentiellemen d'hommes. Il y avait très peu de femmes ici, à part certaines jeunes femmes en tenues légères venues amuser la galerie. « Regarde-moi qui va là. » s'extasiaient les hommes célibataires, souvent plus intéressés par les femmes aguicheuses du coin que les jolis bolides bruyants. Caleb la plupart du temps préférait s'intéresser aux voitures qu'il voyait défiler devant ses yeux. « Lâche-toi Cal ! On sait que Bonnie t'a passé la corde au cou mais tu n'es pas encore marié ! » avant même que Caleb ne leur demande de fermer leur clapet, d'une façon beaucoup plus familière, tous les hommes de la bande furent attirer par une autre conversation. « Ce que tu fais, il y a un défaut de parallélisme. Ça risque de les bousiller, surtout sur ce genre de modèle. » Caleb lança un regard rapide aux roues de la voiture en question et en une poignée de secondes il fit le même diagnostic que la femme. Son regard fut cette fois-ci attirer par l'homme qui n'avait pas l'air d'apprécier le fait qu'une femme vienne lui expliquer comment prendre soin de son bébé. « Je connais mon métier, va donc remuer ton joli petit cul ailleurs. » On entendit siffler puis quelques chuchotements, quelques uns des amis de gros colosse se mirent à rire. « Je serai la première à remuer mon petit cul devant ta face de rat quand tu passeras pour un con sur la piste. » Cette fois-ci deux bonnes dizaines d'hommes autour de la scène se mirent à s'esclaffer et Caleb étaient de ceux-là. Gardant un petit sourire sur les lèvres, tout le monde continuait à regarder la scène quand le colosse s'approcha dangereusement de la jeune femme. Quelques uns des amis de Caleb voulurent alors s'interposer mais celui-ci les retint d'un geste de la main, leur expliquant que ce n'était pas nécessaire, les disputes et les bagarres étaient très vite commencées dans ce genre d'endroit qui débordait de testostérone et Caleb s'avança vers les deux individus, doucement. « Je pense qu'on peut éviter ce genre de chose. » dit-il tout en palpant d'une main le capot de la voiture, avant de poser son regard sur l'homme. Les deux hommes faisaient la même taille, la seule chose qui les différencier tous les deux était la panoplie de tatouages que l'autre homme portait. « De quoi tu te mêles Varnham ?! » s'écria-t-il alors que Caleb s'arrêta à la hauteur de Norma. « Tu devrais remercier mademoiselle, ça t'évitera de débourser mille dollars pour des nouvelles gentes. » l'homme fronça les sourcils, apparemment le fait que Caleb soit mécanicien et que beaucoup des hommes qui participaient à ces rencontres lui confiaient leur voiture lui permettait d'avoir une certaine réputation. « Tu passeras la semaine prochaine au garage pour régler ton problème de parallelisme. » finit-il par proposer avant que l'autre homme acquiesce. Il lança un dernier regard à la femme avant de décider de grimper dans sa voiture et de s'éloigner, Caleb reporta alors son attention sur la jeune femme. « Sur la piste hein ? » demanda-t-il curieux de savoir si la jeune femme avait autant de talent au volant que pour diagnostiquer un parallélisme défaillant. « J'imagine que vous êtes venu avec des gardes du corps, c'est dangereux de titiller des hommes sur leurs bijoux, de famille ou non. » il faisait référence à la voiture, mais surtout à la façon dont elle l'avait rabaissé. « Caleb Varnham. » se présenta-t-il enfin, en tendant une main.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: take it too seriously. Lun 5 Sep 2011 - 20:39

Il y en avait un qui venait de prendre un sacré coup dans son égo et Norma ne se retint pas d'en apprécier le moment en souriant fièrement. Elle n'avait rien à envier aux hommes, elle estimait être bien plus calée qu'eux dans les domaines typiquement masculin et elle n'avait aucune honte à s'en vanter. La tension retombât néanmoins grâce à l'inconnu qui avait intervenu, appuyant ainsi les dires de Norma sur le problème technique. Elle en déduisit aussi qu'il possédait un garage, ce qui expliquait la facilité avec laquelle les gens autour de lui pouvaient le croire sans aucun problème. Le premier homme lança un regard à Norma, qu'elle lui rendit et il quitta les lieux en trombe au volant de sa belle voiture. Pour une première fois, Norma se faisait déjà remarquer alors qu'elle n'était venue ici que pour regarder. Bien joué Norma. Elle reporta son attention sur le garagiste et pas le moins impressionné par les mises en garde qu'il venait de faire, elle pencha légèrement le visage en sa direction et chuchota : « J'ai connu bien pire, ne vous inquiétez pas. » Et le plus malheureux dans tout ça, bien loin de l'idée de se donner un genre, Norma avait effectivement connu bien pire qu'une bande de machos. Elle s'attendait donc à ce qu'il la laisse, ainsi elle prendrait la décision de repartir chez elle ou bien de continuer à faire un tour jusqu'à le début de la course mais à contrario, il se présenta à elle. Norma regarda cette main tendue vers elle, et imita le geste. « Norma-Jean Watkins. Norma suffira. » Elle esquissa un très faible sourire. « Alors... vous tenez un garage ? Vous êtes ici pour vous occuper des voitures ou seulement pour regarder ? » demanda-t-elle, soudainement curieuse. Cet inconnu, maintenant nommé Caleb, avait pris le risque de s'interposer pour – en quelque sorte, il fallait le dire – porter secours à Norma. Geste qu'elle appréciait, en sachant Ô combien de lâches il existait. Surtout dans ce genre d'endroit ou la simple et petite remarque pouvait faire grimper la température. Elle savait aussi que son statut de femme « frêle et fragile » n'empêcherait pas certains hommes de lui faire comprendre le mot 'silence'. Elle imaginait la tête de Hunter, sa sœur, en la sachant dans cet endroit, absolument seule sur un terrain inconnu. Elle piquerait une crise, et cette éventualité donna à Norma l'envie de sourire. La rendre folle, lui pourrir un peu plus chaque jour sa parfaite petite vie était l'un des buts premiers de Norma. Cinq ans derrière les barreaux c'était affreusement long, et n'importe quel jeu était bon à prendre pour se divertir après tout. Si seulement elle possédait un permis de conduire, elle ne priverait pas pour prendre l'une de ces caisses et se défouler sur la piste.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: take it too seriously.

Revenir en haut Aller en bas
 

take it too seriously.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Metrozoo & Marécages-