AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Family Portrait #Scotty (L)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Family Portrait #Scotty (L) Dim 7 Juin 2009 - 21:32

Rachel évitait de regarder Don dans les yeux. Il semblait si furieux. Furieux contre son impuissance face à la fatalité qui avait emporté leur maison. Rachel était déjà contente de s'en être sortie - presque - indemne. Il s'en serait encore plus voulu si elle avait fini paralysée ou brûlée au visage. Rachel frissonna en ayant ces pensées négatives. Elle déballait ses affaires en silence, mettant ses vêtements dans le placard de la chambre. Cordelia avait été tellement généreuse de les accueillir elle et sa famille. Ce n'était pas une grande maison en plus, il y avait suffisamment d'espace pour Cordie et sa nièce, mais... pour trois autres personnes? Sans compter que la petite Samantha comptait pour dix, car elle ne pouvait s'empêcher de courir dans tous les sens dans la maison.

Don: "Tu ne devrais pas te fatiguer, Rachel."

Rachel émit un léger rire. Don avait entassé leurs vêtements d'une manière qui ne plaisait pas à Rachel. Elle aimait que les choses soient organisées à SA manière. Elle ne lui faisait aucune remarque, et préférait garder ses remarques pour elle en rangeant. Cela faisait quelques jours qu'elle était sortie de l'hopital. Elle avait toujours une attèle à sa jambe gauche, et devait s'aider de béquilles pour se déplacer. Mais Rachel n'aimait pas les béquilles. C'était une preuve de faiblesse, qui provoquait en plus de la pitié dans les yeux des gens. Elle ne comptait pas le nombre de passants qui prenaient des nouvelles sur sa santé. Elle trouvait l'attention délicate, et répondait avec assurance "Que tout allait bien". Mais la perversion humaine semblait ne pas vouloir s'en contenter, comme s'il fallait qu'elle ait subi un traumatisme plus grave ! Et puis, on lui demandait si elle avait revu ce jeune médecin qui l'avait tiré des flammes...

Cordelia: "RACHEEEEEL!! TELEPHONE POUR TOI!"

Rachel sursauta. Ce n'était quand même pas LUI. Elle leva la tête et vit sa meilleure amie apparaître dans la chambre d'amis. Elle lui tendait le téléphone avec un air curieux. Elle pouvait déjà lire "Tu me raconteras, hein?!". Rachel se tourna vers elle, délaissant ses envies de femme maniaque. Elle prit le combiné en tremblant légèrement. Elle n'aimait pas les mauvaises surprises. Surtout si elles s'appelaient Adrian. Elle jeta un coup d'oeil à son mari, qui ne semblait pas s'en soucier. Don était allongé sur le lit, les yeux fermés, fatigué. Cordelia avait un autre objet d'attention à présent, Juliann" et Samantha qui déambulèrent derrière elle. Rachel décrocha.

- A...llo?

Rachel émit un soupir de soulagement. Elle écoutait à moitié son interlocuteur, trop rassurée que sa hantise ne s'était pas réalisée. Elle devenait parano à force. Mais c'était normal, à force de le rencontrer à des endroits si inhabituels, et en connaissant le caractère têtu d'Adrian, elle ne pouvait qu'être sur ses gardes. L'homme de l'autre côté du combiné se présenta comme huissier. Elle posa soudainement sa main sur son petit coeur qui battait déjà si difficilement. Cordelia et Don la regardèrent avec inquiétude. Rachel avait prononcé les mots suivants dans un calme olympien, mais on pouvait se douter qu'elle devait être profondément sur le choc. Comme si échapper à la mort n'était pas suffisant dans sa vie à présent si tumultueuse...

- Mon père est mort?

----------------------------------------

Une semaine plus tard.

Rachel croisa les jambes, se tenant droite sur sa chaise. Elle portait une jupe en tailleur, et une chemise blanche légèrement décolleté. Ses cheveux étaient retenus par un bandeau et des boucles d'oreille saphir faisaient ressortir ses yeux bleus. Elle ressemblait à une poupée en porcelaine. Si fragile et si forte à la fois. Elle regarda l'heure discrètement. Elle était en avance de cinq minutes. Le notaire lui avait pourtant dit qu'il risquait d'être en retard, mais elle préférait quand même être ponctuelle. Elle jeta un coup d'oeil sur sa droite. Un jeune homme était lui aussi assis, attendant sûrement un entretien. Elle ne se doutait pas qu'il s'agissait du même que le sien.

Rachel n'avait jamais connu son père. Ce dernier s'était évanoui dès le jour où sa mère lui avait avoué être enceinte. Sarah Morrison ne l'avait pas retenu. C'était une femme libre et indépendante. Rachel admirait tellement cette femme qui l'avait nourri toutes ses années. Quant à son père, elle ne ressentait pas de rancune, justement en écoutant les récits que sa mère lui racontait, elle avait dressé un portrait moins antipathique du personnage paternel. Elle n'avait jamais ressenti l'absence. Comment pouvait-on manquer d'une chose qu'on avait jamais connu? Mais apprendre qu'elle n'aurait maintenant plus la chance de le connaître était quand même perturbant. Elle n'avait jamais attendu qu'il réapparaisse dans sa vie, mais ... Rachel Menken était une femme très optimiste, qui laissait toujours des portes ouvertes à l'espoir. Et la porte venait de lui claquer brutalement au visage.

Notaire: "Madame Menken? Monsieur Matthews?"

Une autre porte - au sens propre - venait de s'ouvrir. Rachel se leva doucement de son siège, et remarqua que son voisin en fit de même. Elle suivit le notaire qui les accueillit dans son bureau. Rachel croisa les bras, se sentant légèrement tendue. Elle émit un sourire à l'homme inconnu à côté d'elle et s'assit en face du bureau sur un siège vide.

Notaire: "Je tenais déjà à vous présenter mes condoléances."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Family Portrait #Scotty (L) Lun 8 Juin 2009 - 13:28


« Une vraie rencontre,
une rencontre décisive,
c'est quelque chose qui
ressemble au destin. »

Tahar Ben Jelloun

      Quelques jours plus tôt. Maison des parents Matthews, Miami, Floride, USA.
      Réunion spéciale chez les Matthews. D'après leur mère, il s'agissait d'une information importante. Une information qui changerait leur vision de leur famille. Et biensur, comme tous les frères et soeurs, Scotty s'attendait à entendre que leur mère organiserait encore une soirée avec toute la famille comme elle le faisait à chaque fois qu'elle prononçait ses mots. Cependant, ce n'était pas ce qui allait se produire ce soir.

      Alors que Scott arrivait dans la maison de son enfance, il constata qu'il était le dernier de la famille à faire son apparition. Comme d'habitude, il eut droit à quelques remarques de ses frères et soeurs, juste pour le taquiner. Il les connaissait et savait très bien que lui ferait la même chose. Tous installés autour de la table à manger, chacun fixait celle qui les avait réuni ce soir. Vu la tête qu'elle faisait, on pourrait croire que la nouvelle n'allait pas être joyeuse.

      - Les enfants, j'ai quelque chose à vous dire. Commença-t-elle par dire comme si aucun n'était au courant. Vous avez un oncle. C'est mon frère et il est décédé il y a quelques jours. Elle fixa alors chacun des enfants. Scotty fut surpris par cette annonce. Sa mère avait un frère et il ne l'avait jamais vu de sa vie. On s'est disputé une fois et depuis on ne s'est jamais reparlé. Je suis désolé de vous l'apprendre ainsi. Mais le notaire m'a appelé et il veut me voir. Je ne pourrais pas y aller car j'avais autre chose de prévu et j'espèrais que l'un de vous puisse y aller à ma place. Je lui donnerais procuration. Scott regarda ses frères et soeurs qui le fixaient tous. En effet, il était le seul à ne commencer qu'à 11 heures. Il était donc logique que se soit lui qui aille à ce rendez-vous.
      - Ok, j'irais. Répondit-il.


    Juin 2009, 8:56. Chez le Notaire, Bayside Street, Miami, Floride, USA.
    D'après ce que sa mère lui avait dit, le rendez-vous en question était à 9 heures sur Bayside Street. N'ayant rien de particulier à faire, Scott partit de chez lui pour se diriger vers le centre ville de Miami. Lorsqu'il pénétra dans l'enceinte des bureaux du notaire, il remarqua qu'il était seul. Installé inconfortablement sur l'une des nombreuses chaises de la salle d'attente, le jeune homme prit son Ipod pour passer le temps. Il était en avance et savait très bien que les notaires prenaient tout leur temps. Du moment qu'il passait avant 10h30 tout serait parfait. Scotty ne connaissait pas cette homme et pourtant il était là, ne sachant pas ce qui allait arrivé par la suite. La seule chose qu'il savait était son prénom et son nom : Carter.

    Plongé dans sa musique, une jeune femme fit également son entrée. Elle devait sans doute avoir un rendez-vous également. Il lui souria et la salua pour ne pas être impoli mais la conversation s'arrêta là. Ce n'est que lorsque le notaire arriva qu'il éteignit son Ipod et se redressa en entendant son nom. Un autre nom fut cité. Surpris, il jetta un oeil à cette demoiselle située à ses côté. Son nom était Menken ... Scotty ne voyait pas le lien. Peut-être était-ce la femme de son oncle. Suivant le notaire sans son bureau, le cuisinier laissa d'abord entrait le jeune femme et la suivit en prenant un siège à ses côtés.

    - Je tenais déjà à vous présenter mes condoléances. Dit le notaire.

    Scotty ne répondit rien sachant qu'il ne connaissait pas le mort. Il n'était donc pas en deuil et n'avait aucun chagrin. Bizarrement, la femme à côté de lui semblait dans le même état que le sien. Il voulait comprendre. Il voulait savoir qui elle était.

    - Très bien. Je vous ai donc fait venir pour la lecture du testament de Monsieur Morrison. Vos deux familles figurent toutes les deux dessus. Je vais donc vous le lire. Alors que le notaire allait débuter la lecture du testament. Scotty la coupa dans son élan.
    - Excusez-moi. Je ne comprends pas tout. Dit-il un peu gêné d'interrompre le notaire. Je sais que c'est ma mère qui devrait être là parce que cet homme était son frère. Mais notre famille ne l'a jamais connu. Vous êtes donc bien sûr que l'on est sur son testament. Finit-il par dire.
    - Oui, vos deux noms son inscrit. Regardez. Il lui montra le testament et les noms.
    - Ok, c'était juste pour être sûr. Dit-il rassuré en lançant un sourire à la jeune femme à côté de lui.


Dernière édition par Scott Matthews le Sam 20 Juin 2009 - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Family Portrait #Scotty (L) Mar 9 Juin 2009 - 21:33

"Mon père est mort?"

Rachel hocha de la tête, et se contenta de réponses mono-syllabiques au téléphone. Sa meilleure amie s'avança vers elle, et posa ses mains sur ses deux épaules. Don, lui s'était redressé et regardait sa femme avec inquiétude. Elle ne paraissait pas sur le choc pourtant. Elle gardait un air serein et un petit sourire sur son visage. Il fallait vraiment suffisamment la connaître pour savoir que ses pensées étaient en réalité profondément perturbées. Cela faisait vingt-huit ans que son père disparu n'avait pas laissé signe de vie, pour qu'on lui apprenne maintenant que la seule nouvelle de lui était... son décès. Rachel raccrocha et se contenta de chercher son agenda pour noter le rendez-vous que le notaire avait fixé. Elle laisserait la librairie à Juno pour la matinée. Cordie insista pour l'accompagner et Don suggéra qu'elle prenne carrément sa journée après la lecture du testament, afin de s'en remettre. Rachel se contenta de les rassurer que "Tout allait bien". It's all right.

Et la voilà, la même Rachel Menken avec le même calme.
"Je tenais déjà à vous présenter mes condoléances. "
Elle prit un air aimable et honnête. Sa voix ne tremblait pas, et ne montrait aucune marque d'émotion. Elle semblait ne pas souffrir de la mort de l'oncle de Scott, elle non plus. Il devait certainement se demander si la disparition de son oncle avait pu provoquer des larmes chez au moins quelqu'un. C'était triste, tout de même. Et Rachel pensait la même chose, en jaugeant l'attitude de son voisin, qui était tout aussi indifférent qu'elle.

- C'est gentil, merci monsieur Summers.

Elle sourit au notaire, puis posa son sac à main sur ses genoux, et s'installa confortablement dans son siège. Elle posa ses mains sur son sac, et on pouvait voir des signes de nervosités, car le pauvre sac commençait à avoir des traces d'ongles sur son cuir (L) xD. Derrière son calme olympien, Rachel était en fait une vraie nerveuse. Elle s'empêchait juste de l'afficher pleinement. Elle ne voulait pas faire son intéressante.

Rachel écouta ensuite le jeune homme assis à ses côtés aborder le notaire. Elle vit ce dernier sortir des documents juridiques et les poser sur la table. "Testament de monsieur Carter". Rachel était émue. Monsieur Carter. James Carter. Son père. Toute sa vie était étalée là, devant ses yeux. Comme si elle allait enfin percer son secret. Rachel enfonça encore plus ses doigts dans son sac xD, lorsque soudain elle entendit Scott chercher à confirmer qu'il ne s'agissait pas d'une erreur. Elle le regarda avec une moue étonnée, et ouvrit légèrement sa bouche lorsqu'il lui sourit.

- Monsieur Carter était donc... votre oncle?

... Bin oui! évidemment ! Quelle preuve de logique, Rachel ! Elle ne baissa pas les yeux, malgré cette remarque qu'elle jugea ridicule. En même temps, la petite Rachel était d'une telle innocence que sous l'émotion, elle ne pouvait s'empêcher de parler spontanément. Rachel détourna son regard pour le poser sur le testament. "Sally Morrison", "Rachel Morrison"... Comment avait-il pu deviner son prénom? Il était parti bien avant connaître son existence ! Sally avait du lui parler des prénoms qui la tentaient. C'était bien le genre de sa mère de faire cela. Et Rachel fut touchée de voir que son père biologique avait pu s'en rappeler.

- Monsieur Carter n'a pas précisé pourquoi il a choisi nos familles, et pas d'autres? N'avait-il pas une femme? Des... d'autres enfants?


Rachel ne remarquait pas qu'elle était dans un élan de curiosité. Ses yeux brillaient tel un enfant qui assommait ses parents de questions ("Pourquoi la lune est blanche?" "Pourquoi je n'ai pas de papa?" "Pourquoi on ne peut pas voler?"). Elle n'avait jamais cherché à retrouver son père, depuis toutes ses années. Sally ne lui en avait jamais empêcher pourtant. Mais Rachel avait jugé des retrouvailles inutiles. Elle ne voulait pas non plus être déçue. Elle préférait cultiver le rêve de l'image paternel qu'elle s'était forgée. Mais maintenant...

Le notaire secoua la tête négativement, et ajusta ses lunettes. Il prit un ton sérieux.
"Non, madame. Monsieur Carter était un homme très affairé, qui ne restait jamais longtemps au même endroit très longtemps, d'après ce que son avocat m'a laissé croire. Il ne souhaitait pas garder des attaches trop longtemps ni avec ses amis, ni avec sa famille."

Rachel hocha de la tête. Cette description correspondait bien avec celle que sa mère lui avait fourni. Elle jaugea la réaction de Scott. S'il était le fils de sa tante, il lui était donc relié. Qui l'aurait cru? Sa mère était fille unique, et ses grands-parents étaient morts après avoir renié la grossesse de leur fille. Elle s'était toujours cru seule avec sa mère. Elles étaient leur seule famille l'une pour l'autre. Jusqu'à ce que Sally disparaisse à son tour.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Family Portrait #Scotty (L) Sam 13 Juin 2009 - 23:08


« Une vraie rencontre,
une rencontre décisive,
c'est quelque chose qui
ressemble au destin. »

Tahar Ben Jelloun

    - Monsieur Carter était donc... votre oncle ?

    Cette question surpris Scott. Il ne s'y attendait pas. Il jetta son regard sur celle qui venait de prononcer ses paroles. Si cette femme connaissait ce Monsieur Carter, elle devait donc être au courant qu'il avait eut une soeur avec laquelle il s'était disputé et que cette dernière avait quatre enfants dont deux filles et deux fils. Pour le jeune Matthews, cette madame Menken était la femme de son oncle (car oui, même s'il ne le connaissait, Scott était bien le neveu de cette homme). Bon, elle était largement plus jeune que lui. Mais, il fallait de tout pour faire un monde et cela ne dérangeait en aucun cas le cuisinier. Après tout, elle était plutot jolie.

    - Monsieur Carter n'a pas précisé pourquoi il a choisi nos familles, et pas d'autres? N'avait-il pas une femme? Des... d'autres enfants ?

    D'autres enfants ? Comment ça d'autres enfants ? Alors que la jeune femme discutait avec le notaire Scotty n'avait pas arrêté de la regarder. Mais en entendant l'expression "autres enfants", le jeune homme arqua un sourcil. Elle n'était donc pas sa femme, ni sa maîtresse. Mais sa fille. Les frères et soeurs Matthews avaient donc une autre cousine. Une cousine cachée depuis tant d'années. Comment la mère des enfants Matthews ne pouvait-elle pas être au courant de l'existence de sa nièce ? C'était étrange. Le père de Rachel et la mère de Scotty devaient vraiment être en total désaccord pour ne pas connaître cette vérité.

    - Non, madame. Monsieur Carter était un homme très affairé, qui ne restait jamais longtemps au même endroit très longtemps, d'après ce que son avocat m'a laissé croire. Il ne souhaitait pas garder des attaches trop longtemps ni avec ses amis, ni avec sa famille.
    - Autres enfants ... Dit-il ne se remettant toujours pas de cette dernière révélation. Scotty dévisagea Rachel. Vous ... Vous êtes sa fille ? Réussit-il à prononcer toujours sous le choc lui qui croyait conneître toute la famille. Vous ... Tu es ... Vous êtes ma cousine ?

    Cette visite chez le notaire serait donc bien plus importante qu'une lecture de testament. Chacun de deux héritiers venait juste d'apprendre qui était l'autre. Heureusment que la mère de Scott n'était pas venu car le choc aurait était beaucoup plus important et brutal de sa part.


Dernière édition par Scott Matthews le Sam 20 Juin 2009 - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Family Portrait #Scotty (L) Dim 14 Juin 2009 - 17:58

Si Rachel pouvait lire dans les pensées de Scott, elle aurait mis en doute son propre ADN. Etait-elle si différente de son père pour que l'on puisse la confondre avec une potentielle maîtresse? Elle savait qu'elle avait hérité de ses yeux d'après une vieille photo que sa mère lui avait montré. Elle savait aussi qu'ils avaient le même sourire, mais c'était une similitude subjective qui ne reposait que sur l'avis de sa chère mère. Pour le reste, elle était brune comme sa mère, elle avait les mêmes pommettes, le même menton, et la même taille ni trop grande ni trop petite non plus. Elle se rappelait que de son vivant, sa mère la présentait toujours comme sa petite soeur. Et cela faisait rire Rachel, même si elle préférait être fière de se dire être la fille de cette femme formidable.

"Autres enfants ... "

Rachel dévisageait Scott tout comme il le faisait avec elle. Sauf qu'elle faisait preuve d'un peu plus de discrétion. Elle recherchait les points communs. Mais c'était difficile d'évaluer comme ça, surtout sous le coup de l'émotion.

"Vous ... Vous êtes sa fille ? Vous ... Tu es ... Vous êtes ma cousine ?"

Le notaire se fit tout petit dans son siège. Il n'avait pas pensé que ces retrouvailles prendraient plus de temps que prévu. Il jeta un coup d'oeil discret à son horloge et laissa ses deux clients se présenter. Même si Rachel n'était pas sûre qu'une présentation était suffisante. "Moi être Rachel Menken, de nationalité américaine, libraire, groupe sanguin X", c'était des informations si futiles! Adrian avait eu raison lorsqu'elle lui avait rétorqué qu'il pouvait se contenter de la connaître à travers son dossier médical: ce n'était pas suffisant. Surtout pour rattraper... combien? vingt ans de leurs vies? Et sa... tante! elle avait donc une tante! Les yeux de Rachel se mirent à étinceler. Elle ne pensa même pas qu'on pouvait ne pas l'accepter dans cette nouvelle famille qu'elle se découvrait. Elle avait une vision trop optimiste des choses. Et surtout, sur le moment, elle était TRES étonnée.

- ... Hum... apparemment, oui, je... enchantée, Rachel. Mon ... père me réserve donc pleins de surprises alors!

Rachel émit un léger rire. Elle parlait d'un homme qui venait à peine de décéder, en riant. Mais pourtant personne dans la salle ne trouvait cela déplacé. Elle avait un timbre de voix plein de tact lorsqu'elle usait de ses mots, même sous l'émotion. Elle en oublia la présence du notaire et garda ses yeux bleus fixés dans ceux de son ... COUSIN.

- J'ai donc une tante. Du moins, de sang.

Elle esquissa un sourire rassuré. Elle ne voulait surtout pas imposer son existence dans la famille de Scott.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Family Portrait #Scotty (L) Lun 15 Juin 2009 - 14:46


« Une vraie rencontre,
une rencontre décisive,
c'est quelque chose qui
ressemble au destin. »

Tahar Ben Jelloun

    Réalisant peu à peu que la jeune femme en face de lui faisait aussi parti de sa famille, Scotty ne put s'empêcher de rester immobile avec la bouche ouverte. Pour une surprise s'en était une et une bonne en plus. La famille s'aggrandissait encore, tout cela grace à la mort de ce Monsieur Carter que Scott n'avait jamais ni même en photo. Il ne savait pas du tout à quoi il ressemblait. Il y avait peut-être quelques traits en communs avec sa mère. Cependant, son imagination ne lui permettait pas de voir clairement à quoi il pouvait bien ressembler. Le notaire, lui ne devait pas se douter que ces deux-là se rencontraient pour la première fois. Le rendez-vous qui ne devait durer que quelques minutes allait sans doute être rallongée de quelques minutes. Scott était assez perturbé par cette révélation. Son frère, ses deux soeurs et lui avaient une cousine (qui était semble-t-il légèrement plus âgée que le cuisinier) dont aucun n'avaient jamais entendu parler.

    - ... Hum... apparemment, oui, je... enchantée, Rachel. Mon ... père me réserve donc pleins de surprises alors! Scotty ne l'avait pas laché du regard et vit une léger sourire se dessiner sur son visage suite à ce qu'elle venait de dire. J'ai donc une tante. Du moins, de sang.

    En effet, Rachel avait une tante, un oncle et venait d'hériter, en plus de ce qu'il y avait de marquer sur le testament, de quatre cousins et cousines. Oui, la famille Matthews était comme une sorte de tribu. Si vous en acceptiez un, vous êtes dans l'obligation d'accepter tous les autres. La famille était très importante pour Scotty et tous ces membres. Bien que les disputes, bagarres et autres problèmes surviennent de temps et temps. Cependant, l'amour entre eux était toujours existant quoi qu'il arrive.

    - Oui ... Tu as une tante, un oncle et quatre cousins qui te tombent dessus. Scott la tutoyait déjà. Vu qu'elle était de la famille, autant oublier les vouvoiements et les bonnes manières pour rattraper le temps perdu. Le jeune homme venait d'accepter Rachel. Elle était sa cousine cachée depuis des années et la famille, c'est sacré. Il n'allait quand même pas la regarder, lui parler et ensuite l'oublier. Ce n'était pas du tout son genre. Au contraire, il voulait apprendre à la connaître et la présenter au reste de la famille Matthews. Je sais, ça fait beaucoup d'un seul coup. Mais on est sympa ...
    - Bon, après tant d'émotions. Pouvons-nous reprendre où nous nous étions arrêtés ? Dit le notaire.
    - Au fait, je m'appelle Scott et je suis le plus jeune de la famille. Rétorqua-t-il en coupant le notaire dans sa démarche. Je suis sûr que maman t'accueillera avec grand plaisir. Et la connaissant plutot bien, je suis même sûr qu'elle organiserait un dîner rien que pour toi. Il rigola et reposa son regard sur le notaire qui attendait tranquillement. Heu ... désolé.
    - Bien. Pouvons-nous enfin reprendre ?


Dernière édition par Scott Matthews le Sam 20 Juin 2009 - 18:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Family Portrait #Scotty (L) Jeu 18 Juin 2009 - 14:12

Le jeune homme assis à ses côtés était donc son cousin. Et la surprise qui se lisait sur le visage de Scott était bien plus amusante que celle que Rachel consentait à afficher. Rachel rit légèrement de ses yeux écarquillés et de sa bouche entrouverte. Elle était dernièrement sensible aux hommes à caractère espiègle. A se demander pourquoi xD.
Rachel avait beaucoup de chance. Apparemment, Scott partageait la même vision que Rachel sur la famille, et elle comprit qu'elle serait rapidement acceptée au sein des Matthews. Rappelons que Rachel a une vision très optimiste des choses, et qu'elle n'envisageait même pas que l'on puisse la rejeter. Heureusement qu'elle avait bien raison, sinon elle aurait pris une grosse claque en voyant la porte des Matthews se fermer sur le bout de son nez (L). Elle était de toute manière déterminée à vouloir faire connaissance avec chacun, cousins, cousines, oncle, tante, chien, chat xD... Elle qui se sentait si seule dernièrement voyait sa vie de famille maintenant bien remplie. Elle avait les yeux brillants et continuait de dévisager Scott à la recherche du moindre caractère physique ressemblant au sien.

- Ouah... Moi... J'ai une fille Samantha et je serai ravie de vous présenter aussi à mon mari Don.

Question de montrer qu'elle n'était pas non plus le stéréotype de la jeune orpheline qui n'attendait qu'à être retrouvée... et puis, ainsi elle partageait quelques informations sur sa personne avec Scott. Elle allait l'assommer de questions à son tour, alors autant que ce soit réciproque ! Elle espérait seulement qu'elle n'allait pas les déranger ou chambouler leurs vies avec d'autres secrets que son père aurait pu cacher.

- Il est normal que monsieur C... mon père n'ait pas parlé de ma mère ou de moi à ta mère.

Rachel cessa de rire, mais garda cet air curieux vis à vis de son cousin. C'était drôle de se dire que la mère de Scott, "sa mère", était aussi "sa tante" à elle. Elle passait également au tutoiement, de toute manière, même s'il ne s'était pas avéré être d'une famille longtemps cachée, elle aurait commencer à arrêter le vouvoiement. Elle n'aimait pas mettre des barrières avec les gens sous prétexte de codes sociaux du langage. Elle se racla légèrement la gorge et enleva ses mains de son sac. Cette révélation venait de calmer petit à petit son malaise - même si le notaire tentait vainement de les faire revenir au sérieux de la situation - elle se sentait moins désarmée contre d'autres révélations que la lecture du testament allait sûrement dévoiler.

- Ma mère me racontait qu'il était très nomade, c'était un Indiana Jones moderne d'après elle, un archéologue qui enquêtait sur les traces de la guerre de Sécession. Il ne pouvait pas s'occuper d'elle ou de moi, ma mère d'ailleurs ne lui en a jamais voulu, elle savait qu'il n'aurait pas été présent même s'il était resté. Il a permis que je vive une existence stable, et pas chamboulée par ses apparitions ou ses absences. Et apparemment, il ne m'a jamais oublié malgré tout et me reconnaît même dans son testament, ce qui témoigne du fait qu'il aurait voulu se rattraper en m'offrant une autre famille.

Elle avait un esprit très rêveur. Comparer son père absent à Indiana Jones démontrait bien qu'elle avait été élevé dans un monde où l'imagination et l'humour avaient une grande influence. Elle sourit à la fin de son récit, comme pour montrer qu'elle avait vraiment hâte de rencontrer tout ce monde. Elle parut néanmoins confuse lorsque Scott évoqua un dîner "en son honneur". Elle n'aimait vraiment pas attirer l'attention sur elle. Rachel Menken était une femme connue pour sa discrétion et sa gentillesse. Ce qui expliquait peut-être pourquoi on lui confiait très facilement des secrets inavouables à d'autres.

- Il ne faut surtout pas en faire toute une affaire, une simple rencontre avec les autres me conviendra, tu sais... ><

Arf, t'es trop choute Rachel <<<< Puis le notaire décida de remettre les choses au plat. Il ajusta ses lunettes et fronça des sourcils.

"Cependant, il manque quelqu'un. Même si cette personne ne semble pas exister... Et rien ne stipule que je peux ouvrir le testament de votre père * s'adresse à Rachel * sans sa présence."

... Quelqu'un? N'y avait-il donc pas assez de cousins cachés comme cela? Rachel jeta un coup d'oeil à Scott qui paraissait tout aussi embrouillé. Le notaire montrait lui aussi sa confusion, et tenta de s'expliquer.

"
- Une certaine Sarah Morrison, vous ne sauriez pas où je pourrais la trouver? Elle n'est enregistrée sur aucun registre de naissance, ou d'habitation, ou rien. "


Dernière édition par Rachel Menken le Sam 20 Juin 2009 - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Family Portrait #Scotty (L) Ven 19 Juin 2009 - 14:49


« Une vraie rencontre,
une rencontre décisive,
c'est quelque chose qui
ressemble au destin. »

Tahar Ben Jelloun

    Le notaire reprenant enfin son discours, fronça les sourcils avant de prendre la parole. La rencontre entre Rachel et Scotty avait dû énervé Monsieur Summers puisque tous les deux lui faisaient perdre un temps qu'il trouvait surement précieux. Malheureusement pour lui, connaissant Scotty, il n'allait pas loupé une occasion de discuter et d'en apprendre un peu plus sur Rachel. De toute façon, il était payé à l'heure. Alors autant qu'il en profite et se taise pour que les deux cousins puissent faire plus ample connaissance. Et biensur, ce foutu notaire finit par les couper. Ce qui était (dans la logique des choses) tout à fait normal. Il devait finir son travail.

    - Cependant, il manque quelqu'un. Même si cette personne ne semble pas exister... Et rien ne stipule que je peux ouvrir le testament de votre père sans sa présence. Il était clair que le notaire s'adressait à Rachel. Scotty le laissa donc parler tout en écoutant attentivement ce qu'il avait à dire. Premièrement surpris par ces paroles, il fut étonné d'apprendre qu'il y avait encore une autre personne d'inscrite sur ce testament. Il y avait désormais trois famille qui se partagerait l'immense fortune de cet oncle dont le cuisinier venait à pein d'en apprendre l'existence. Une certaine Sarah Morrison, vous ne sauriez pas où je pourrais la trouver? Elle n'est enregistrée sur aucun registre de naissance, ou d'habitation, ou rien.

    Sarah Morrison. Morrison : un nom de famille totalement inconnu pour Scott. Pour lui, il n'y avait que les Matthews et bien évidement les Menken sur ce testament et comme seuls héritiers. Qui pouvait-il bien être ? Une femme, une maîtresse ou encore une tout autre personne lié à cet homme appelé Monsieur Carter. Le jeune homme ne connaissait en aucun cas le prénom du père de Rachel et, qui plus est, son oncle. Sa mère ne le lui avait pas dit. Reposant ses yeux sur le notaire, Scotty remarqua que lui-même était en total confusion avec ces nom et prénom qui sortaient de nul part.

    - Désolé, je ne sais pas qui c'est. Je ne connais aucune personne au nom de Morrison. Dit-il simplement en toute franchise. Mais peut-être que Madame Menken, enfin Rachel la connaît ?

    Le chef cuisinier du Fous Season Hotel Miami tourna alors sa tête et porta ses yeux sur Rachel comme s'il attendait une réponse de sa part concernant cette Sarah Morrison. Non, en réalité, il attendait de savoir si oui ou non cette femme avait un lien avec sa cousine. Il était presque sûr et certain que ce nom lui était lié car lui ne la connaissait pas. A moins qu'elle ne sache rien de plus puisque son père n'était pas prêt d'elle depuis déjà un long moment (d'après ce qu'il avait compris de la relation entre Monsieur Carter et sa fille).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Family Portrait #Scotty (L) Sam 20 Juin 2009 - 22:53

Sally Morrison. Rachel Morrison. Sarah Morrison?
Sally était la mère de Rachel, son nom était Morrison, et naturellement Rachel l'avait hérité, puisque son père biologique avait refusé de la reconnaître comme sa fille. Cependant, elle avait décidé de prendre le nom de son époux après qu'ils se soient mariés, ce qui était la décision la plus difficile qu'elle ait eu à prendre: abandonner son nom de jeune fille et cet attachement à sa mère pour reconnaître qu'elle "appartenait" désormais à une autre famille. Rachel secoua la tête négativement. Sa mère était fille unique, tout comme elle, il n'était donc pas possible que d'autres Morrison existent. A part de lointains cousins peut-être, mais elle n'en avait pas connaissance.

- Vous allez peut-être m'apprendre que j'ai également de la famille du côté de ma mère? * rires * Que de révélations... Mais pour le moment, non, je ne connais personne de ce nom, désolée.


En vérité, sous l'air détendu de Rachel, quelque chose la tracassait. C'était plus le PRENOM que le nom Morrison qui la tracassait, Sarah. Ca lui était si familier... Sarah... Elle haussa des épaules, en essayant de camoufler son trouble. Elle se pencha légèrement vers le notaire, avec un air un peu curieux. Elle voulait en connaître plus sur son père, même si la seule information qu'il lui laissait était ses dernières volontés.

- Si elle n'existe pas, ce n'est peut-être pas nécessaire d'attendre un être imaginaire, vous savez? * moue timide *


Le notaire hocha de la tête et acquiesça. Ainsi, pendant l'heure qui suivit, l'héritage de monsieur James Carter fut dévoilé à monsieur Scott Matthews et Rachel Menken. Les enfants Matthews héritaient d'une somme d'argent modeste (avoisinant les trente mille dollars quand même) à se partager entre eux, la mère de Scott avait maintenant en possession toutes les trouvailles que monsieur Carter avait pu obtenir de ces voyages et fouilles archéologiques (des objets vieux, rares, inutiles... mais peut-être coûteux une fois revendus...?), et Rachel obtenait le journal intime de monsieur Carter ainsi que le reste de sa fortune, c'est-à-dire une assez grande fortune. Rachel en eut les yeux ébahis lorsqu'elle entendit le chiffre à multiples zéros. Elle était assez gênée, si jamais Scott connaissait bien son oncle et qu'il pouvait éprouver une quelconque jalousie.

- Vous... êtes sûr? ><

Elle serait presque prête à se contenter uniquement du journal intime! mais la situation assez précaire dans laquelle son mari et elle se trouvaient la persuada qu'elle ne pouvait pas refuser. Ainsi, ils pourraient retrouver suffisamment pour acheter une nouvelle maison et prendre un nouveau départ! Son héritage n'était par contre pas énorme au point de la faire vivre une existence oisive sans travailler xD! Une fois la maison achetée, elle et son mari devront à nouveau se battre dans leur travail respectif pour maintenir leur niveau de vie, et c'était tant mieux, Rachel ne pensait pas que l'argent faisait le bonheur. Elle se dit aussi que son père n'était pas un homme si riche que ça, s'il ne possédait que "ça" de toute sa vie. Le notaire lui expliqua que monsieur Carter était plus un homme de richesses archéologiques que de richesses matérielles, et elle fut ravie de l'apprendre. Elle signa les papiers nécessaires, et Scott en fit de même en tant que représentant des Matthews. A la fin de la séance, Rachel se leva et sortit de la salle. Elle attendit Scott, avec un peu d'appréhension.

- Je... Je t'attends ><, j'espère que ça ne pose pas de problème si on discute encore un peu. Sauf si tu es pressé, dans ce cas, je ne veux vraiment pas te déranger ><.

Et puis, Rachel ne l'avouerait jamais, mais elle avait grandement besoin de se changer les idées après ce rendez-vous. Elle rangea précieusement le chèque que le notaire lui avait confié et caressa le journal intime de son père du bout des doigts. Elle se rendait compte que ces derniers temps, elle traversait des épreuves de plus en plus difficiles à affronter seule. Et l'absence de Don n'aidait vraiment pas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Family Portrait #Scotty (L) Dim 21 Juin 2009 - 15:35


« Une vraie rencontre,
une rencontre décisive,
c'est quelque chose qui
ressemble au destin. »

Tahar Ben Jelloun

    Personne ne connaissait donc cette Sarah Morrison. Elle était une inconnue pour le notaire, pour Rachel et pour Scotty. Bref, personne ne savait qui elle était ni si elle était encore vivante aujourd'hui. Dès que sa cousine prit la parole, le jeune homme comprit immédiatemant que ce nom de famille : Morrison, lui était liée. De quelle manière ? Il n'en avait aucune idée. Mais il était sûr et certain que Rachel connaissait un ou plusieurs Morrison. Scotty était loin de se douter que c'était son nom de jeune fille ainsi que celui de sa mère. Il était dans la totale ignorance et peut-être que c'était mieux comme cela.

    Pendant près d'une heure, le notaire leur expliqua les biens et la fortune que la famille de Rachel et celle de Scott allait se partager. Lorsqu'il comprit que les 30 000 dollars étaient simplement pour les enfants Matthews c'est-à-dire Conner, Cameron, Allison et lui-même, il n'en revint pas. Lui qui ne connaissait pas cet homme, Monsieur Carter, il venait de lui laisser le quart de 30 000 dollars soit 7500 ce qui était très généreux de sa part. Sa mère aurait, elle, toute sa collection, toutes les trouvailles que son frère avait réussi à garder chez lui lors de ses fouilles archélogiques. Connaissant un peu l'histoire, Scotty savait qu'avec que si leur mère revendait rien qu'une infime partit de ces objets, elle aurait bien plus que 10 000 dollars dans sa poche. Mais la connaissant, étant une vrai passionné d'histoire, elle garderait sans doute tous ces précieux trèsors. Et pour finir, il y avait Rachel qui héritait de la plus grosse partie des biens et de la fortune de son père ainsi que de son journal intime. Ce qui était tout à fait normal. Voyant le chèque que lui tendit le notaire, Scott fut aussi surpris que sa cousine en voyant tous les zéros sur ce bout de papier. Il prononça un "Wouah" intérieur car il n'avait jamais vu une telle somme d'argent. Tous deux signèrent alors les papiers concernant cet héritage. Dès que se fut fait, Rachel sortit en première du bureau de Monsieur Summers puis Scotty la suivit.

    - Je... Je t'attends ><, j'espère que ça ne pose pas de problème si on discute encore un peu. Sauf si tu es pressé, dans ce cas, je ne veux vraiment pas te déranger ><.
    - Non pas du tout. Répondit-il avec un grand sourire. On peut aller boire un verre y'a un café pas loin, je crois ?

    Scotty voulait en apprendre plus sur sa nouvelle cousine. Ce qu'elle faisait dans la vie ? Ou vivait-elle ? Comment s'appelait son mari et sa fille ? Avait-elle toujours vécu à Miami ? Le jeune homme se posait beaucoup de question. Rencontrer une cousine dont l'on ignorait l'existence jusqu'à ce matin attisait la curiosité de notre chef cuisinier. Il regarda alors sa montre. Il était à 10h07. Il lui restait moins d'une heure. Mais Scott avait largement le temps de discuter un bon trois quart d'heure avant de se rendre à son travail au Four Season Hotel Miami.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Family Portrait #Scotty (L) Dim 21 Juin 2009 - 17:53

Elle aurait très bien pu expliquer plus clairement à Scott que Morrison était son nom de jeune fille. Ce n'était même pas une question de confiance, le notaire aussi aurait pu lui informer. Mais elle ne voulait pas. Elle sentait qu'il ne fallait pas qu'on s'attarde trop sur cette histoire de Sarah Morrison. Elle ne savait pas pourquoi, mais certains sujets devaient restés secrets, afin de ne pas blesser certains. Et là, Rachel ne voulait pas que ce secret se dévoile si rapidement, de peur que ce soit ELLE qui finisse blessée. Elle choisit donc de changer de sujet, et força donc le notaire à parler "business". Elle était tout de même assez chamboulée, malgré ses airs sereins et son sourire radieux. Elle était ainsi très reconnaissante à l'amabilité de Scott, qui acceptait de prolonger ce rendez-vous de manière moins professionnelle. Rachel regarda également sa montre.

- Un starbucks pour redémarrer cette journée, ça te va à toi aussi?

Rachel et Scott sortirent donc des locaux aux murs si gris et si sérieux. Le soleil resplendissait dans les rues de Miami. L'été affichait ses plus belles couleurs, et la chaleur venait caresser la moue timide de madame Menken. Elle gardait son sac près d'elle, en restant silencieuse tandis qu'ils traversaient la rue jusqu'au café.

- Tu travailles après, j'imagine?

Elle ne demandait pas directement ce qu'elle cherchait en vérité à savoir: quel métier faisait-il? quelles passions avaient-ils? est-ce que ses frères et soeurs les partageaient? est-ce que leurs parents étaient suffisamment aisés? étaient-ils collecteurs d'antiquités comme son père? connaissaient-ils bien son père? Elle tentait calmement de calmer le flot de questions qui risquait d'exploser si elle ne se retenait pas. Mais n'ayez crainte, n'oubliez pas que vous avez affaire à la parfaite madame Menken. Elle poussa la porte doucement et se dirigea vers le comptoir. Elle sourit au barrista ("barman" des cafés ^^), qui la reconnut directement. Elle était contente que ce soit le même employé qui la servait tous les matins, elle pouvait ainsi converser sans être perturbé par le changement. Pourtant, elle savait que la chaîne Starbucks pouvait être assimilée à un fast food tel McDo ou Wendy's, et ainsi elle voyait des nouveaux visages apparaître tous les jours sous cet uniforme vert et blanc. Elle se commanda un mocha praliné tall (oui je vais souvent au starbucks TT' xD) avec un cookie pépites de chocolats (*_*). Elle attendit que Scott prenne sa boisson et regarda autour d'eux à la recherche d'une place confortable.

- J'aurai aimer t'accueillir chez moi, enfin, chez Cordelia ma meilleure amie, mais elle habite beaucoup plus loin, sur Lemon Street.

Elle pointa du doigt deux canapés libres, avec un air triomphant. L'esprit espiègle de Rachel pouvait s'expliquer: c'était SI rare de trouver des canapés libres dans un Starbucks bien fréquenté! La chance leur tournait donc ^^. Elle s'installa doucement dans son siège en posant son cookie sur la table, et en gardant son mocha dans les mains. Elle ne buvait pas encore, elle enleva le couvercle du gobelet, et se mit à souffler sur la crème chantilly (L). Elle ne s'attardait pas sur la raison du pourquoi elle habitait chez cette Cordelia... ne voulant pas vraiment que Scott s'apitoie sur son sort et celui de sa famille. Mais il devrait bientôt se rappeler de la famille Menken et des autres qui avaient vu leurs demeures sinistrées, c'était passé aux infos.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Family Portrait #Scotty (L) Jeu 25 Juin 2009 - 22:30


« Une vraie rencontre,
une rencontre décisive,
c'est quelque chose qui
ressemble au destin. »

Tahar Ben Jelloun

    - Un starbucks pour redémarrer cette journée, ça te va à toi aussi ?
    - Parfait ! Répondit-il à sa cousine.

    Tous deux sortirent donc de l'immeuble où ils étaient et arpentèrent quelques minutes la rue pour enfin se retrouver devant ce fameux Starbucks où toutes les patisseries semblaient plus qu'excellentes. Même si celles de Scotty devaient être meilleurs. Lui, le chef cuisinier du Four Seasons Hotel Miami, fut l'un des meilleurs de sa promotion. Alors il était plus que probable que ces patisseries à lui soient divinement supérieur. De plus, ce qu'il préférait dans la cuisine et qu'il maîtrisait comme un maître était bien les desserts et les patisseries.

    - Tu travailles après, j'imagine ? Scott comprit de suite que cette question était subtile et attendait une toute autre réponse qu'un simple "oui". Tous les deux entrèrent alors dans la café. Rachel passa commande en première, le jeune homme suivit et prit un bon café ainsi qu'un muffin pépites de chocolat comme accompagnement.
    - Effectivement, je dois me rendre au Four Season Hotel Miami pour faire mon service en cuisine. Répondit-il tout en payant. Ah oui, je suis chef cuisinier là-bas. Continua-t-il en adressant un sourire au barrista puis à sa cousine qui recherchait déjà une table de libre.
    - J'aurai aimer t'accueillir chez moi, enfin, chez Cordelia ma meilleure amie, mais elle habite beaucoup plus loin, sur Lemon Street.
    - C'est pas grave. Et puis ici, c'est tout aussi bien.

    Rachel pointa alors deux canapés de libre dans le fond du Starbucks. Scotty la suivit et s'installa face à elle déposant également sa boisson chaude et son muffin sur la table avant de s'asseoir. Cela faisait maintenant un mois qu'il était de retour à Miami et habitait sur Apple Road avec son meilleur ami. Autant dire qu'en si peu de temps, il ne devrait pas connaître grand monde. Et pourtant, c'était comme s'il n'était jamais parti. Il avait retrouvé ses frère et soeurs ainsi que ces amis d'il y a quatre ans. La seule différence était que désormais, Scott avait sa propre maison et travaillait dans l'hotel le plus luxueux de la ville.

    - Et toi, alors ? Dis-moi ce que tu fais dans la vie ? Je veux connaître la vie de ma nouvelle cousine. Demanda-t-il à Rachel après avoir bu une gorgée de son délicieux café et avant de déguster son muffin. Ca fait longtemps que t'es marié ? Et ta fille, elle a quel âge ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Family Portrait #Scotty (L) Mer 8 Juil 2009 - 1:34

Rachel croisa les jambes, et prit une pose assez élégante, comme si elle tenait à afficher une image sérieuse et classe de sa personnalité. De plus, elle ressentait une légère pression à présent, car son interlocuteur n'était pas un publicitaire qu'elle devait persuader de promouvoir sa petite librairie, mais pire encore, un nouveau membre de sa famille. L'enjeu était bien plus important, et à long terme! Car on pouvait très bien être liés par le sang, mais décider de ne pas s'engager dans un esprit familial par simple choix. On n'est pas obligé d'aimer les membres de sa famille. Surtout s'ils nous sont imposés par le testament d'un lointain oncle. Rachel garda tout de même un sourire, et ses yeux témoignaient d'une certaine gaminerie tandis qu'elle fixait la chantilly qui recouvrait son café. Elle prit une cuillère, et mangea doucement la crème.
Il était donc chef cuisinier à l'hôtel. Elle était assez impressionnée en fait. En même temps, s'il lui avait dit qu'il était éboueur, elle aurait été pareillement admirative xD, car elle arrivait toujours à trouver de la qualité hors du commun dans n'importe quoi. Rachel s'empressa de noter cette précieuse information dans un coin de sa mémoire - bien rangé comme tout tiroir qu'elle possédait même en dehors de sa boîte crânienne - et regarda son... cousin manger son muffin. C'était vraiment bizarre: son "cousin". Ce n'était pas désagréable. Rachel sourit. Scott semblait vouloir lui aussi l'assommer de questions, sauf qu'il ne se retenait pas lui.

- Je tiens une librairie, The shop around the corner. C'est une petite librairie que ma mère a ouverte y a... quinze ans!

Rachel leva les yeux vers le plafond tandis qu'elle comptait les années. Le temps passait si vite! Samantha était encore un bébé hier, et aujourd'hui elle dévalait les rues et effrayait les passants de ses questions. Elle se lécha les lèvres, couvertes de chantilly, avec ce petit air gamin Rachelien (L) xD. Elle regarda ensuite son alliance et leva légèrement sa main gauche pour la contempler. Elle ne s'empêcha pas de sourire béatement. Cette femme était décidément trop ...

- Trois ans. Et c'est l'âge de Samantha, ma fille. Elle est vraiment adorable, comme son père, mais elle a son caractère aussi... comme son père! *rires*

Elle posa son mocha sur la table, et chercha son portefeuille dans son sac. Elle en sortit des photos d'identité de son mari et de sa fille, qu'elle tendit précieusement à Scott. A l'entendre parler de sa famille, on aurait vraiment dit qu'elle vivait dans un bonheur parfait. Le portrait d'une famille américaine idéale: le père qui travaille dur, la femme à moitié au foyer mais tout de même indépendante, et la petite fille abonnée à la chaîne Disney.
Elle reprit son café, et huma son odeur. Elle prenait toujours son temps quand elle venait au Starbucks. Sa main libre déchiqueta doucement un morceau de cookie, qu'elle amena à ses lèvres discrètement.

- Le monde est VRAIMENT petit! J'habitais en Alabama avant, c'est seulement à douze ans que ma mère m'a emmené ici... Quel coincidence que j'ai en fait de la famille ici! C'est.. fou !


Elle secoua la tête avec toujours cette expression de surprise et d'amusement sur le visage. Elle avait décidé de relâcher un peu la pression et d'être honnête vis a vis de Scotty, en lui faisant partager ce qu'elle ressentait sur le moment. Tant qu'elle ne dévoilait pas de faiblesses de toute manière, Rachel était une femme plutôt sincère qui savait difficilement mentir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Family Portrait #Scotty (L) Lun 13 Juil 2009 - 14:14


« Une vraie rencontre,
une rencontre décisive,
c'est quelque chose qui
ressemble au destin. »

Tahar Ben Jelloun

    Scott voulait à présent tout connaître sur sa nouvelle cousine qu'il venait à peine de rencontrer. D'une certaine manière, il désirait rattraper le temps perdu alors que tous deux avaient vécu dans la même ville pendant beaucoup d'années sans savoir qui était et sans se rencontrer d'un quelconque manière. Il fallait dire que Miami était tout de même une grande ville et qu'il aurait fallu beaucoup de chance pour que Rachel et Scotty se connaissent. Le cuisinier reprit alors une gorgée de cet excellent café et fixa sa cousine en attendant les réponses à ses questions.

    - Je tiens une librairie, The shop around the corner. C'est une petite librairie que ma mère a ouverte y a... quinze ans !
    - Ah ouais ! Ca fait quand même pas mal de temps que tu es sur Miami. Tout comme moi. J'ai toujours vécu ici depuis ma naissance jusqu'à mes 20 ans où je suis parti quatre ans pour Los Angeles. Il mangea un morceau de son muffin. Scotty le regardait toujours et un léger sourire se dessina sur son visage lorsqu'elle prit une gorgée de sa boisson chaude avec toute cette chantilly telle une vrai gamine. Cela l'amusait et il trouvait cela très adorable. Cet air allait parfaitement bien à Rachel.
    - Trois ans. Et c'est l'âge de Samantha, ma fille. Elle est vraiment adorable, comme son père, mais elle a son caractère aussi... comme son père !
    - J'en déduis donc qu'elle tiens plus de son père que de sa mère. Il rigola alors que sa cousine recherchait quelque chose dans son sac.

    Scotty reprit une nouvelle gorgée de son café et attrapa les photos que lui tendait Rachel. Deux photos d'identité, une de sa fille qui était adorable comme tout et l'autre de son mari, qui n'avait pas l'air d'être un monstre mais très amicale. En tout cas, ils formaient vraiment une magnifique et belle famille. Et cette famille venait maintenant s'ajouter à celle de Matthews pour son plus grand plaisir car Scotty appréciait beaucoup la jeune femme en face de lui même s'il ne la connaissait que depuis quelques minutes seulement.

    - Le monde est VRAIMENT petit! J'habitais en Alabama avant, c'est seulement à douze ans que ma mère m'a emmené ici... Quel coincidence que j'ai en fait de la famille ici! C'est.. fou ! Scotty détacha ses yeux des deux photos d'identité et les redonna à Rachel.
    - Oui je m'attendais pas à ça en venant au notaire ce matin. En tout cas, ce fut une excellente surprise. Et je trouve que ta famille est magnifique. Ta fille à l'air d'être adorable.

    Scotty dégusta alors les derniers morceau de sa patisserie qu'il trouvait délicieuse mais pas autant que les siennes. Les siennes étaient divinement délicieuse. Ce n'était pas pareil. Sans le faire exprès, il déporta son regard sur sa montre et vit enfin l'heure qu'il était. Etonné de voir que le temps passait aussi vite il se leva d'un bond. Son comportement devait sans doute éveiller la curiosité de sa cousine.

    - Merde !...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Family Portrait #Scotty (L) Lun 20 Juil 2009 - 23:08

Rachel ne s'en remettait pas. Et elle ne pouvait s'empêcher de laisser couler un flot de paroles exprimant encore et encore sa surprise. La petite Rachel qui avait grandi dans un village paumé au fin fond de l'Alabama, se retrouvait finalement dans une grande ville pour y découvrir quinze ans plus tard que ce n'était ... peut-être pas par hasard? Le destin lui jouait de ses tours dernièrement ! Elle commençait sérieusement à considérer l'idée qu'une divinité s'amusait là-haut, assis sur son nuage, à écrire l'histoire de sa vie. Elle essayait d'imaginer la suite de ce livre sur sa vie, mais à chaque fois elle se faisait encore plus surprendre. Tout était parti d'un coup de fil. Elle avait cru d'abord que ce serait Adrian, la personne qui justement provoquerait bien des remous en l'appelant directement chez elle, devant son mari. Mais non, en fait c'était bien "pire", on lui annonçait la mort de son père, un père qu'elle n'avait jamais connu. Autre surprise: sa réaction. Neutre. Elle n'avait RIEN ressenti. Du moins en apparence. C'était assez inexplicable. La première surprise avait été d'avoir des nouvelles de ce père si absent, la deuxième était que ce n'était pas de très bonnes nouvelles. Et les rebondissements s'enchaînaient, avec l'héritage d'une somme plus que considérable - qui tombait à pic pour la famille de Rachel, ravagée par l'incendie du mois dernier - mais surtout la découverte d'une toute nouvelle famille qui se tenait là, depuis des années, sans qu'elle ne le sache. Ocean Grove cachait bien des secrets, même les plus évidentes ! Rachel était contente de voir qu'elle ne se lasserait jamais de Miami, ni de ce quartier.

Rachel écoutait attentivement les réponses de Scott à ses - nombreuses - questions. Elle hochait de la tête, ouvrait légèrement la bouche, et ses yeux analysaient les réactions et les gestes de son interlocuteur. Heureusement que Scott était tout aussi curieux qu'elle, sinon elle se serait sentie très seule dans cet état second! En tout cas, les gens autour d'eux les trouvaient tous deux bien assortis justement par leurs questions, leurs gestes enthousiastes et leurs regards inquisiteurs l'un à l'autre : un beau duo comique xD! Mais bon, Rachel n'y prêtait pas attention, elle était bien trop heureuse de cette petite lueur qui venait éclairer la perte d'un être qu'elle n'aurait maintenant jamais l'occasion de rencontrer. "Tout comme moi". C'était étrange de se dire qu'il existait depuis des années quelqu'un "tout comme elle", pour Rachel. Toutes ses années... à se sentir un peu seule, venaient à présent de trouver soulagement.

- Los Angeles? C'est à l'autre bout, quand même =O!

Elle émit une mine admirative. Elle avait toujours voulu voyager, partir loin d'Ocean Grove, pas par dégoût non mais par simple envie de fuir et de tout envoyer en l'air. Cependant, Rachel restait... Rachel. Trop craintive et trop responsable pour envisager ce projet de visiter ce beau pays qu'était le sien. Elle se contentait de rêver, c'était déjà assez. Elle sortit de ses pensées lorsque Scott éclata de rire pour faire sa remarque. Elle hocha de la tête avec un sourire. A vrai dire, Samantha avait hérité d'un caractère bien à elle, un mélange du caractère enfantin de Rachel et de la maturité de Don. Rachel sourit à nouveau lorsque Scott lui dit que "sa famille est magnifique". Elle en était assez fière, de cette apparence de famille modèle.

- J'ai hâte de comparer avec la tienne! Chaque famille a ses petites particularités...

"... et j'espère réussir à m'intégrer à celle des Matthews ><!" Pensa-t-elle très fortement. La pauvre, elle se mettait la pression toute seule (L) xD. Elle se dit qu'en même temps, ce devait être encore plus difficile pour... par exemple la petite amie de Scott, si jamais elle cherchait à devenir une Matthews ! A noter que Rachel connaît Maat, c'est elle qui l'a accueilli dans le voisinage, mais leurs rapports ne se sont pas approfondis depuis. Elle ne faisait pas attention aux cancans du quartier, et n'était donc pas au courant de certains petits secrets qui avaient éclaté au grand jour. Elle veillait juste à ce que son propre mystère à elle reste bien gardé.

- Tu... Oh...! Il est déjà aussi tard?

Son café avait déjà été bu depuis des lustres et son cookie reposait tranquillement dans son estomac. Quant à la pâtisserie de Scott, il n'y en avait plus la trace, à part les miettes. Elle regarda l'heure sur sa montre elle-aussi, ne jugeant pas Scott pour son sens de la ponctualité, BIEN AU CONTRAIRE! (La majorité de ses amis sont des feignants, allergiques à l'ordre et adeptes du retard... pour ne pas en citer plusieurs! xD) Elle esquissa un sourire aimable, et se leva à son tour.

- Je ne veux pas te mettre en retard, je devrais retourner à ma boutique aussi, je comprends =).

Rachel se mordit légèrement les lèvres. Elle était vraiment contente, il n'y avait pas vraiment eu de gêne entre eux, même si elle n'avait pas encore suffisamment d'éléments pour prétendre qu'elle le connaissait "bien" à présent, bien au contraire. C'était beau n'empêche, d'apprendre à connaître quelqu'un. Elle avait oublié ça. Quoique non, on apprenait toujours quelque chose de nouveau même parmi nos proches... Elle eut une pensée pour Adrian, ce dernier s'entêtant à vouloir la connaître à tout prix... Elle inspira profondément pour le chasser de son esprit, et revint sur terre. Elle tendit une carte de visite à Scott, avec ses coordonnées notées dessus.

- Si jamais... tu veux qu'on discute encore une autre fois, ou même... si les autres cousins et tes parents m'acceptent après que tu leur annonces !

D'une petite voix timide, elle le remercia de cette petite heure qu'il lui avait accordé. Ils sortirent tous deux du Starbucks, et chacun prit sa route. Elle espérait pouvoir le recroiser peut-être au vide-grenier qui s'organisait bientôt?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Family Portrait #Scotty (L)

Revenir en haut Aller en bas
 

Family Portrait #Scotty (L)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Bayside Street & Ruelles-