AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 INTRIGUE N°2 ▬ The generosity is not enough it must be faith and humility.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Georgie Keily
the light is all but gone.
avatar

♦ Posts : 7869
Multinicks : teza, jemima, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : single mom; flirting in secret w/ irving; still in love with her ex husband
Address : #1523 apple road, w/ rhys
Job/Studies : firefighter.
Quote : remember yourself as a little girl, she is counting on you to protect her.
Activité(s) de quartier : brigade du quartier.


HALL OF FAME
To Do List: having a baby, visit Antwon, stop rushing to him, stop thinking about it, stop being selfish, heal, never open her heart to love again.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ] ; irving - marcus - xavi

Message(#) Sujet: INTRIGUE N°2 ▬ The generosity is not enough it must be faith and humility. Dim 9 Oct 2011 - 18:23

Une vie en banlieue rimait souvent avec habitudes .. Comme Taylor Maywood, qui appréciait tant sa petite cigarette après le repas ou Mitha Kolarov qui saluait les plantes de sa boutique tous les matins avant de s’en occuper avec soin. Arya Ruskin quant à elle, préférait porter une attention toute particulière à son horoscope tous les jours dans les pages de son journal. L’avenir des taureaux n’ayant plus de secret pour elle, au contraire d’Eliezer Rosenberg qui se contentait d’entreposer son journal dans une corbeille après l’avoir brièvement parcouru. Le reste de papier pourrait bien lui servir.
Oui nous avons tous nos petites habitudes pour lesquelles nous ne posons plus de questions désormais. Mais il y a celles que l’on nous a inculquées depuis très longtemps et contre lesquelles on ne se permettrait pas de lutter..
Les Auber étaient connus à Ocean Grove, pas uniquement pour la jeune journaliste Pamela brillante par son sourire et surtout sa popularité. Cette petite ambitieuse n’était pas la seule du nom à faire parler d’elle dans le quartier et pour cause. Ses parents, Lilianne et Andrea en faisaient pâlir de jalousie plus d’un, de par la longévité de leur vie de couple. Une réussite amoureuse, professionnelle et sociale qui rendait envieux, parfois curieux voir suspicieux. Là où la plus part ne parvenait à réussir que dans un seul domaine, les Auber réussissaient tout ce qu’ils entreprenaient. Alors sans doute était-ce pour leur image, ou peut-être issu d’un vrai désir de conserver une véritable proximité avec leur fille unique, mais voilà une dizaine d’années en arrière qu’ils avaient instauré une petite tradition.

Comme tous les dimanches matins, Pamela plaçait dans une assiette les quelques cookies qu’elle avait acheté dans sa pâtisserie favorite. Donnant ainsi l’illusion qu’elle s’était démenée derrière les fourneaux. Enfilant un magnifique tailleur ne pouvant sortir sans être parfaitement apprêtée, elle prit le volant de sa voiture et se rendit sur Apple Road. Cette rue où elle avait grandit, mais surtout où ses parents demeuraient toujours. Tous les dimanches matins, les Auber se retrouvaient autour d’un petit déjeuner et discutaient ainsi de tout et de rien. Mais depuis quelques temps, c’était essentiellement cette affaire de trafique d’organes qui agitait le quartier, qui était au centre des conversations.
    « Vous vous rendez compte quand même. Toutes ces familles qui en souffrent à présent. Comment peut-on faire ça ? »
    « Je n’aurais jamais cru cet homme capable d’une chose pareille. Payer des gens dans le besoin pour pouvoir prélever leurs organes et les offrir aux plus fortunés ? Quel genre d’homme peut faire ça ? »
    « Certainement pas toi papa. »
    « Nous devrions faire quelque chose .. »
Une idée lancée à la volé, voilà le genre de chose qui n’arrivait pas souvent de la part de Liliane Auber. Cette femme d’affaire réglait sa vie comme du papier à musique ne tolérant pas la moindre fausse note. Son agenda à la couverture bleu nuit en cuir, était au sens stricte du terme, toute sa vie. Les prochains mois y étaient planifiés depuis le premier janvier, rien n’était improvisé. Et pourtant, une fois encore, les Auber allaient épater le quartier de part leurs généreuses démarches ..
    « A quoi penses-tu ? »
    « Une récolte de fond, d’une façon ou d’une autre, je suis certaine que nos voisins aideraient avec plaisir. »
Oui Liliane Auber était une femme maniaque et très organisée, prête à faire une entorse à son emploi du temps pour venir en aide aux victimes de ce trafiquant ignoble. Un geste ne manquant pas de cœur ..

_________________
 
i'll be the one, if you want me to, anywhere, (i would've followed you), say something, i'm giving up on you. (and i will stumble and fall), i'm still learning to love, just starting to crawl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t12600-georgie-lonesome-road http://www.filthy-secret.com/t11427-journal-de-bord-de-georgie-keily http://www.filthy-secret.com/t13746-og-n1523-apple-road-famille-jacobsen-keily#513162
Georgie Keily
the light is all but gone.
avatar

♦ Posts : 7869
Multinicks : teza, jemima, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : single mom; flirting in secret w/ irving; still in love with her ex husband
Address : #1523 apple road, w/ rhys
Job/Studies : firefighter.
Quote : remember yourself as a little girl, she is counting on you to protect her.
Activité(s) de quartier : brigade du quartier.


HALL OF FAME
To Do List: having a baby, visit Antwon, stop rushing to him, stop thinking about it, stop being selfish, heal, never open her heart to love again.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ] ; irving - marcus - xavi

Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE N°2 ▬ The generosity is not enough it must be faith and humility. Mer 9 Nov 2011 - 23:55


Le premier arrivé, le premier servi. Qui ne tente rien n’a rien. Celui qui hésite est perdu … On ne peut pas dire qu’on ne nous a pas prévenu. On a tous entendu les proverbes, les philosophes, nos grands-parents nous dire de ne pas perdre de temps, les poètes nous recommandaient de saisir l’instant présent. Pourtant parfois, on doit voir par nous-mêmes et l’expérience en avait beaucoup apprit aux Auber. Lilianne était une femme très active, dévouée à la vie du quartier et de ses habitantes. Féministe engagée, elle aimait trouver les solutions pratiques qui aideraient toutes les mères au foyer, qu’elles cessent de se trouver des excuses pour ne pas reprendre le chemin de la vie active. Lilianne estimait qu’une mère solide et équilibrée était une femme épanouie et cela passait par la réussite, sa propre réussite. Et tout le monde sait que cette femme est un modèle pour toutes ses voisines. Mère exemplaire et épouse parfaite, elle tenait sa maison avec tant de soin que l’on peinant à croire qu’elle ne bénéficiait d’aucun coup de main généreux. Pourtant .. Lilianne fut pendant de très longues années un procureur apprécié et surtout très respecté pour son travail. Si aujourd’hui son attaché-case reposait bien sagement dans un placard, ça n’allait pas l’arrêter. Incapable de se mettre sur pause, c’était définitivement une femme destinée à la vie active qui était incapable de s’arrêter et cela même lorsque sa santé le lui avait imposé quelques années auparavant. Alors comme tous les matins, Lilianne s’était levée avec une idée il y a de cela quelques semaines .. Son quartier était d’une importance capitale à ses yeux, et elle estimait normal de réparer les tords des brebis égarées qui avait fait escale à Ocean Grove. Oui un homme avait honteusement puisé dans l’argent de très généreux donateurs en quête d’un organe, pour payer (très peu) des personnes dans la misère, afin de pouvoir prélever l’un de leur organe le moment venu. Pratique choquante qui révulsait complètement le couple qui ne pouvait laisser l’image de leur quartier être ternie de cette façon, il y eut bien trop d’incidents par le passé, c’était assez! A peine avait-elle lancé l’idée de cette récolte de fonds, qu’elle s’était alors creusée les méninges .. Le lendemain, elle prenait rendez-vous avec Monsieur le Maire. Pour n’importe qui ce serait presque impossible d’obtenir un rendez-vous dans des délais respectables, mais pour Mr et Mme Auber rien n’était impossible. Évidemment cela n’étonnerait personne d’apprendre que Monsieur le Maire jouait très souvent au golfe avec Andrea Auber. Ces deux-là formaient une sacrée paire. Il ne fallut que très peu de temps à la secrétaire pour dégager un petit créneaux horaire pour les Auber et malgré l’attente, il n’en perdait rien de leur sourire franc.
    « Lilianne, Andrea, c’est toujours un plaisir de vous voir, que puis-je faire pour vous ? Sasha m’a fait comprendre que c’était très important. »
    « Effectivement nous avons un projet concernant Ocean Grove, pour racheter le scandale qui secoue le quartier dernièrement. »
    « Malgré toute mon amitié pour vous, vous savez bien que savoir le quartier en mauvaise posture me fait sourire, alors pourquoi me demander ma collaboration ? »
    « Et bien parce que les 80% de mes voisins font parti des plus grosses fortunes de Miami, grâce auxquelles vous vous êtes offert une Porsche et de magnifiques clubs de golfe récemment. Mais ce n’est qu’à titre d’exemple. Je pourrais tout aussi bien mettre en avant votre mauvaise posture dans les sondages. »
Liliane était une dure à cuire, si elle n’avait pas dut mettre un frein à sa carrière elle aurait sans doute mit un pied en politique et n’aurait fait qu’une bouchée de son prétendu ami. C’était sa force, sans crainte ni scrupule, elle avançait en défonçant tous les murs devant elle, faisait s’écrouler chaque obstacle et adversaire. Une vraie force de la nature, et si elle était désormais à la retraite, elle n’en perdait pas son talent. C’était la crainte dans l’œil de son adversaire qui lui plaisait le plus, presque autant que la victoire elle-même si ce n’était plus.
    « Très bien. A quoi avez-vous pensé ? »
    « Vous voilà raisonnable. »
    « Nous avons pensé à une collecte de fonds. Nos voisins seraient, j’en suis sûre, ravis de pouvoir venir en aide aux victimes de cette histoire. »
    « Vous n’avez jamais eu besoin de mon aide pour cela Lilianne. »
    « C’est là que vous vous trompez. Je sais que l’inauguration est pour bientôt et c’est à cette occasion que j’aimerai qu’un évènement puisse rassembler Ocean Grove et permettre cette collecte. »
    « Une inauguration est gratuite voyons. »
    « Pas avec un concert privé .. »


_________________
 
i'll be the one, if you want me to, anywhere, (i would've followed you), say something, i'm giving up on you. (and i will stumble and fall), i'm still learning to love, just starting to crawl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t12600-georgie-lonesome-road http://www.filthy-secret.com/t11427-journal-de-bord-de-georgie-keily http://www.filthy-secret.com/t13746-og-n1523-apple-road-famille-jacobsen-keily#513162
Georgie Keily
the light is all but gone.
avatar

♦ Posts : 7869
Multinicks : teza, jemima, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : single mom; flirting in secret w/ irving; still in love with her ex husband
Address : #1523 apple road, w/ rhys
Job/Studies : firefighter.
Quote : remember yourself as a little girl, she is counting on you to protect her.
Activité(s) de quartier : brigade du quartier.


HALL OF FAME
To Do List: having a baby, visit Antwon, stop rushing to him, stop thinking about it, stop being selfish, heal, never open her heart to love again.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ] ; irving - marcus - xavi

Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE N°2 ▬ The generosity is not enough it must be faith and humility. Mer 7 Déc 2011 - 20:20

Tout les habitants d’Ocean Grove se souvenaient des divers manifestations et pétitions pour sauver leur quartier. Le Maire de Miami avait dans l’idée de transformer leur quartier, d’abord une résidence destinée à des plus petits revenues. Puis il y eut la déchèterie à la place du Greynolds Park, un projet avorté grâce à la détermination et l’union de tout les habitants du quartier, qui avaient finalement trouvé un cheval de bataille commun. Mais depuis plusieurs mois, tous attendait avec impatience et appréhension de voir cette résidence. La voyant se construire jours après jours, ils attendaient l’inauguration de celle-ci avec une boule au ventre. Quel type de personne allait prendre possession de ces appartements ? Allaient-ils bouleverser la tranquillité de leur quartier ? Divers interrogations qui se taisaient avec le temps, plus les jours avançaient moins ce chantier était au cœur des discussions. A Ocean Grove tout pouvait changer assez vite et ils avaient largement de quoi discuter. Pourtant aux alentours du vingt novembre, tout les habitants avaient pu découvrir une invitation pour le moins inattendue. Un prospectus leur annonçait l’organisation d’un concert privé qui aurait lieu le 1 Décembre 2012 au Greynolds Park. Celui-ci était organisé pour plusieurs raisons, tout d’abord l’inauguration de la résidence qui allait enfin accueillir ses premiers propriétaires ou locataires. Le fameux ruban serait coupé par le Maire en personne aux alentours de 18h30, s’en suivrait un discours long et ennuyeux que beaucoup avait pour projet d’éviter. Un apéritif aurait lieu dans la grande cours de cette nouvelle résidence, avant d’être redirigé vers le parc pour assister au concert privé (et donc payant) dont le programme était tenu secret ainsi que le destinataire des bénéfices. Curieux voir un peu anxieux les habitants du quartier avaient pourtant accepté l’invitation en grand nombre, et mit la main à la poche pour le dit concert sans pour autant connaitre la teneur de celui-ci.
Comme ils s’en doutaient tous, le Maire avait du retard, et même une fois présent, il n’était pas pleinement satisfait, tout le monde connaissait maintenant son aversion pour se quartier pourtant si apprécié. Certainement que se tenir en la présence des résidents ne l’enchantait pas, mais il se devait de faire bonne figure, de se montrer sympathique et convainquant s’il ne voulait pas perdre définitivement autant de voix, ce qui pourrait lui être fatal aux prochaines élections. Néanmoins, son discours à base de soutiens, et de sympathie pour toutes ces personne secouées par le harcèlement d’un être anonyme, le choc et le chagrin s’abattant sur des familles suites à la monstrueuse découverte faite sur leur voisin. Toute cette compassion puait l’hypocrisie, tant et si bien que face à un public peu réceptif, le Maire tourna court à son speech écrit par l’un de ses employés à la plume très percutante, pour inviter les résidents à passer à l’apéritif. L’évènement fut couvert par un traiteur à la réputation grandissante, le Jannie’s, personne n’était déçu par les mets proposés par l’enseigne et quelque soit l’occasion, les deux collaboratrices proposaient un vaste choix plaisant ainsi au plus grand nombre. Bien que tout les voisins se régalaient, un seul sujet de conversation surplombait les différentes questions sur la composition des mets délicieux qui circulaient, le concert. Qui y serait, dans quel but, à qui irait les fonds récoltés ? Tant de questions qui allaient vite trouver leurs réponses.
Avançant en procession vers le Greynolds Park, les conversations et les hypothèses battaient leur plein. Réunis devant l’estrade qui fut montée durant l’après-midi ainsi que les différentes installations techniques, tous finirent par se taire en voyant une femme, bien connue du quartier, s’emparer du micro. Lilianne Auber avait donc planifié tout ça et comptait bien en récolter le mérite après le petit discours qu’elle avait préparé.
    « Bonsoir à tous, je suis ravie que vous ayez participé à l’évènement en grand nombre. Ce jour est symbolique pour nous tous. Il y a un an, jour pour jour, un Ouragan dévastait notre magnifique quartier. Un désastre pour beaucoup de famille ayant subit des pertes plus ou moins lourdes, allant de simples dégâts matériels, à la perte d’êtres chers. Pour cette raison, je vous demanderai d’observer une minute de silence .. »
Une minute religieusement silencieuse, replongeant les résidents dans la tristesse de ces durs moments passés, chérissant l’instant pour cette tranquillité partiellement retrouvée.
    « Merci .. La solidarité est importante de nos jours, et c’est parce que je vous connais pour la plus part depuis de nombreuses années, ou pour les petits nouveaux depuis quelques mois, que je sais, qu’en un jour comme celui-ci, je peux compter sur votre générosité. Nous avons tous été secoué et choqué d’apprendre ce que l’un de nos voisins avait été capable de faire. Chaque jour depuis, je ne peux m’empêcher de penser à ces familles dans le besoin qui ont accepté un peu d’argent pour vendre un organe qui serait payé une fortune par des familles sans scrupules .. Je ne peux m’empêcher de ressentir le malheur et la détresse qui les accablent, ce que l’on doit ressentir pour en arriver à de telles extrémités. On parle de ce monstre dans la presse chaque jour durant, mais personne ne pense à ces victimes .. Ce soir nous allons remédier à cette situation! L’argent de vos billets, les dons que vous serez prêt à faire, ainsi que ceux généreusement offert par les célébrités qui ont accepté de se joindre à nous ce soir, seront ainsi reversé aux familles victimes de cette clinique aux mœurs douteuses. Profitez de cette soirée, pensez à ces personnes, aidez-les du mieux que vous pouvez. Tendez-leur la main ! »


CONTEXTE & EXPLICATIONS DE L’INTRIGUE.

_________________
 
i'll be the one, if you want me to, anywhere, (i would've followed you), say something, i'm giving up on you. (and i will stumble and fall), i'm still learning to love, just starting to crawl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t12600-georgie-lonesome-road http://www.filthy-secret.com/t11427-journal-de-bord-de-georgie-keily http://www.filthy-secret.com/t13746-og-n1523-apple-road-famille-jacobsen-keily#513162
Georgie Keily
the light is all but gone.
avatar

♦ Posts : 7869
Multinicks : teza, jemima, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : single mom; flirting in secret w/ irving; still in love with her ex husband
Address : #1523 apple road, w/ rhys
Job/Studies : firefighter.
Quote : remember yourself as a little girl, she is counting on you to protect her.
Activité(s) de quartier : brigade du quartier.


HALL OF FAME
To Do List: having a baby, visit Antwon, stop rushing to him, stop thinking about it, stop being selfish, heal, never open her heart to love again.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ] ; irving - marcus - xavi

Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE N°2 ▬ The generosity is not enough it must be faith and humility. Dim 22 Jan 2012 - 16:00


Liliane Auber n’en avait pas fini, plus les mois passaient plus elle craignait que les habitants d’Ocean Grove n’oublie le scandale qui pesait au dessus de leur tête. Bien sur ce n’était pas leur image qui l’inquiétait le plus, mais le désarrois de ces familles. Les difficultés dans lesquelles ils étaient plongés, et ce pacte scellé avec ce chirurgien ressemblant d’avantage au diable désormais. Son objectif n’était toujours pas atteint, elle ne parvenait pas à oublier les visages de ces familles, de cette femme qui avait été jusqu’à vendre son rein pour payer les frais médicaux de sa fille. Ce jeune veuf paraplégique qui avait perdu sa femme dans un accident de la route, avait vendu un maximum d’organes pour garantir les études de leur enfant à peine âgé de trois ans. Toutes ces situations étaient toutes plus horribles, tristes et inconcevables les unes que les autres. Cette femme gâté par la vie, ne parvenait plus à trouver le sommeil, elle n’en avait pas fait assez .. Elle ne pouvait s’arrêter à seulement un concert caritatif et une vente de charité ! Il fallait qu’elle aille plus loin. Faisant les cent pas dans sa maison, son mari en était venu à l’ignorer. Non pas qu’il ne partageait pas son avis, mais cela virait à l’obsession et il n’avait pas envie d’aller aussi loin. Peut être semblait-il sans cœur, il était bien sur touché par cette tragédie, mais n’avait pas envie d’en faire son cheval de bataille. Ils avaient déjà fait beaucoup et même plus que la plus part des gens, ces familles leur étaient déjà reconnaissant après tout. Andrea Auber perdait patience et s’était plongé dans sa propre comptabilité, si sa femme se préoccupait de faire tourner les foyers de nombreuses autres familles, personne ne viendrait se préoccuper de leurs propres paperasseries.
Ce ne fut que dans l’après-midi que Mme Auber vit poindre un éclair de génie. Alors qu’elle faisait distraitement le tri parmi quelques vieux journaux la couverture de l’un d’entre eux attira tout particulièrement son attention. Décembre 2011 ! L’ouvrage avait plus d’un an mais elle se souvenait parfaitement du scandale qui avait bousculé la vie de Cassandre Ainsworth. Cette jeune PDG de l’agence de mannequinat fondée par sa défunte mère, avait vu son image un peu écornée lors de la découverte de son homosexualité, preuve à l’appuie. Sa sexualité n’avait pourtant aucun lien avec sa capacité à diriger d’une main de fer son entreprise et c’était pour cette raison qu’elle allait s’employer à la contacter.

------------------------------------------
    « Je vous trouve étonnement bien engagée pour cette cause Mme Auber. »
    « Cette tragédie devrait tous nous toucher. »

    Cassandre laissa un silence s’imposer tandis qu’elle jaugeait la situation. La AMA ne souffrait pas d’une mauvaise image, elle avait énormément de contacts et amis dans la profession pour mettre sur pied son projet. Néanmoins une ombre subsistait sur le tableau, Cassandre Ainsworth ne partageait pas l’affiche. D’autant que cette femme commençait à beaucoup trop se montrer.
    « J’accepte à certaines conditions. »
    Sachant qu’elle était l’une des meilleures de la profession du moins dans la région, qu’elle était également une résidente d’Ocean Grove, elle était la candidate rêvée et c’était un avantage dont elle comptait profiter. Elle allait faire valoir ses intérêts sans se faire prier.
    « J’avais entendue dire que vous étiez difficile en affaires. Je vous écoute. »
    « Ce sera très rapide ! Notre collaboration s’arrête à nos deux noms sur le prospectus! La mode c’est mon domaine, je gère tout de A à Z, vous n’interviendrez pas, vous vous contenterait de remettre les fonds finalement récoltés à votre association. »

    En bonne chrétienne et malgré tout touchée par ce drame Cassandre n’avait pas eu besoin de réfléchir pour accepter la proposition. Seule la collaboration avec cette femme la dérangeait, ce n’était peut être que « physique » mais elle ne l’appréciait pas beaucoup. Elle voyait en elle, le genre de femme capable d’utiliser une telle tragédie pour se mettre en avant et c’était tout bonnement répugnant. Elle comptait bien faire de son mieux pour que ce défilé de mode caritatif se déroule à merveille et soit du Ainsworth tout craché, cette femme n’allait pas y mettre son grain de sel. C’était pourtant à contre cœur et avec une certaine méfiance que Liliane Auber tendit sa main pour répondre.
    « J’accepte ! »


CONTEXTE & EXPLICATIONS DE L’INTRIGUE.

_________________
 
i'll be the one, if you want me to, anywhere, (i would've followed you), say something, i'm giving up on you. (and i will stumble and fall), i'm still learning to love, just starting to crawl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t12600-georgie-lonesome-road http://www.filthy-secret.com/t11427-journal-de-bord-de-georgie-keily http://www.filthy-secret.com/t13746-og-n1523-apple-road-famille-jacobsen-keily#513162
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE N°2 ▬ The generosity is not enough it must be faith and humility.

Revenir en haut Aller en bas
 

INTRIGUE N°2 ▬ The generosity is not enough it must be faith and humility.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: ▪ ADMINISTRATION ▪ :: the pretty lies, the ugly truth :: Previous Seasons :: Season 4-