AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i set fire to the rain. (nathanaël)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: i set fire to the rain. (nathanaël) Mar 6 Déc 2011 - 7:03

❝ follow your dreams. just make sure to have fun too. ❞

Ses doigts clapotant doucement contre le bois du comptoir, la belle attendait patiemment. Quelqu'un, quelque chose, peu importe, elle attendait. Son chiffre n'allait pas tarder à se finir, elle allait enfin pouvoir rentrer chez-elle, ou chez Luke, ou faire un tour au bar, peut-être. Peu importait. Le regard perdu sur l'allée six, Charlie semblait s'être égarée de la réalité, elle semblait s'être dirigé tout droit dans la lune, ignorant même les quelque clients qui s'étaient mit en ligne face à elle. Plus que dix minutes, dix interminables minutes avant la fin du boulot. « Hey jolie rouquine, tu m'écoutes ? » Dans un sursaut, elle manqua faire tomber le pot de pourboire sur le comptoir avant de rire légèrement. « Désolé, j'étais .. dans la lune. Je peux vous aider ? » À la voir agir ainsi, rare n'étaient pas ceux qui se demandaient encore ce qu'elle faisait là et pourquoi elle ne se faisait pas mettre à la porte. Son sourire était contagieux, sa douceur et sa simplicité en charmait plus d'un, mais décidément, elle n'en avait rien à foutre de ses clients, sans parler des frites qu'elle avait pour habitude de rater à tous coups, ou presque. « Les toilettes, elles sont bouchés. » D'un soupire, Charlie se contenta de lui pointer l'homme qui passait la serpillère un peu plus loin. « Tu vois le type là-bas, il te sera d'une meilleure aide que moi. » Si son ton de voix s'était voulu légèrement froid, elle lui avait tout de même tendu un doux sourire avant de tourner les talons pour y attraper sa bouteille d'eau. De nature pourtant si optimiste, elle en avait aujourd'hui mare. Le boulot l'énervait, son frère l'énervait, tout en venait à l'énerver, à croire qu'elle s'était levé du mauvais pied. Les minutes semblaient s'éterniser encore plus, à un tel point qu'elle semblaient ne plus se terminer, comme si le temps s'était arrêté. Jetant un regard en direction de l'horloge, quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle constata qu'enfin, s'en était finit. Si elle avait passé sa journée derrière ce comptoir, à préparer de la nourriture et à céder aux moindres caprices des clients, elle allait enfin pouvoir rentrer chez-elle, se faire couler un bon bain chaud et lire une bande dessinée de Gaston Lagaffe. C'était son petit coté ridicule, elle adorait ce type, ces mésaventures et contrairement à l'habitude, les lourds bouquins dramatiques et romantiques ne lui donnaient guère envie. Attrapant son sac à mains, la jolie se dirigea vers les salles de bains réservés au personnel. Bien que son apparence ne comptait que très peu à ses yeux, elle n'avait pas envie de se balader affublée d'un ridicule tshirt et de cet imbécile de chapeau. Une robe rose des plus simples et des bottillons plus tard, elle sortit finalement, enfin terminé avec le salon de bowling.

À cette heure-ci, le cocowalk était quasi vide. Si ce n'était que de quelques âmes qui trainaient par-ci par-là, rares étaient ceux qui s'y tenaient encore. Sentant son portable vibrer au fond de son sac à main, la jolie l'attrapa rapidement avant d'appuyer sur la touche du milieu, pour voir le message qu'elle venait tout juste de recevoir. Sans doute son crétin de frère. Dans un soupire, elle se contenta de jeter le petit appareil au fond de son sac. Elle avait viser juste, il en était venu à lui envoyer des sms pour la mettre en furie totale. Au fond du bâtiment, Charlie aperçu un café tout aussi mort que le reste du bâtiment et sourire aux lèvres, elle s'y rendit. Retourner chez-elle n'était pas dans ses plans et aller toquer à la porte de Luke, son grand ami, ça ne lui donnait pas plus envie. Ces derniers temps elle avait peut-être trop squatté chez-lui et elle avait eu ce besoin de prendre ses distances, de s'éloigner un peu, en quelque sorte. Certes, elle appréciait beaucoup sa présence, tout comme elle appréciait énormément passer ses soirées avec lui, néanmoins, elle avait dernièrement négliger les autres autour d'elle ces derniers temps et il en était de même pour lui. De plus, depuis ce baiser qu'ils avaient échangés lors d'une soirée peut-être trop arrosés, Charlie-May avait préféré l'éviter. Elle n'était pas amoureuse de lui, pas le moindrement et c'était ce qui la mettait encore plus mal à l'aise. Ce baiser n'avait jamais eu aucune signification pour elle. Accosté au comptoir, le regard perdu sur les affiches elle prenait tout son temps à réfléchir. Peut-être un café, peut-être un chocolat chaud. Peut-être un muffin, peut-être un beigne. Au bout d'un long moment et quelque soupires venant de la caissière, elle se décida enfin. « Un café vanille-française s'il vous plait. » Elle n'avait pas faim, à bien y réfléchir. Après avoir payé la vieille mégère et s'être emparé de sa boisson, elle se dirigea au comptoir juste derrière, pour s'y prendre sucres et laits avant de se rendre à une table non-loin. C'était mort, trop mort et ça en venait à la déprimer. Certes c'était un lundi, en soirée et rares étaient ceux qui mettaient le pied dehors dans une pareil température, mais était-ce réellement une raison ? Les minutes passèrent longuement et elle sirotait tranquillement son café, perdu au travers ses pensés. Au bout de quelques instants, elle entendit des bruits de pas se diriger vers le comptoir mais elle ne daigna lever la tête, du moins, jusqu'à ce que ces pas de dirigent vers elle, pas moins de deux minutes plus tard. Levant brusquement la tête, elle ouvrit de grands yeux avant d'éclater d'un doux rire. « Nathanaël, tient donc. » Si elle s'était attendu à le trouver à cet endroit. Son sourire vint lui tourner l'intérieur, lui décrochant un grand sourire à son tour. Impossible de ne pas être heureuse en se présence.
Revenir en haut Aller en bas
 

i set fire to the rain. (nathanaël)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: CocoWalk-