AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SWANN ✚ hope you forgive me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: SWANN ✚ hope you forgive me. Jeu 22 Déc 2011 - 10:39

L'odeur de l'espoir remplissait Clora de joie qui, marchant librement dans le centre-ville, se sentait enfin libérée de tous ses démons. Le renouveau lui faisait du bien. Elle avait de nouveaux amis, tous aussi spéciaux bien que sympas les uns que les autres, elle avait enfin revue son père, Nohe, avec lequel elle vivait en attendant d'acquérir son propre chez elle et enfin sa sœur, ou plutôt sa demi-sœur, Pryce. Vêtue d'un court manteau blanc, d'un chapeau lui tombant pratiquement jusqu'au cou et de gants, Clora avait l'entière combinaison pour affronter l'hiver et surtout la neige. Encore fallait-il qu'elle se montre, cette foutue neige, car les rues étaient aussi claires qu'un champ de blé en plein soleil et même les prières régulières de la jeune femme n'avaient pas suffit pour la convaincre de venir. Mais Clora ne se démoralisait pas et continuait de se couvrir comme si, convaincue qu'elle arrivait à faire arriver cette foutue neige, une vraie petite flemmarde celle-là. Elle avait l'air maline, la dernière des Crowley, à se trimballer ici et là couverte ainsi, deux fois quelques enfants lui demandèrent si elle était la mère noël. Alors, pour ne pas les décevoir disait-elle, Clora prenait une grosse voix -car oui, le père noël a une grosse voix parce qu'au pôle nord il fait froid, alors sa femme aussi- et s'amusait à cafeter aux enfants ce que son mari allait leur rapporter et finissait par les renvoyer à leurs parents, montrant sa fierté avec un sourire des plus hypocrites. Clora en mère noël, ça donnait ça. La liberté. Clora sentait cette délicieuse sensation monter en elle alors qu'elle errait dans la rue, sans songer au futur et encore moins au passé. Ni de mère, ni d'amis, seule. Parfois, Clora aurait souhaité se permettre plus de temps seule, mais elle craignait à chaque fois qu'il lui arrive quelque chose et que personne ne puisse l'aider. Spéciale, c'est ainsi que l'on pouvait la qualifier.
Clora remontait une petite ruelle, les mains dans ses denses poches. Tantôt elle dansait, éveillant la curiosité des passants et elle leur répondait par un sourire, tantôt elle marchait la tête baissée, tel un bison fonçant sur sa proie et alors elle rigolait, seule, dans un coin. Elle sentait la joie de vivre. Mais, durant l'un de ces délires passionnels, Clora manqua de glisser et se rattrapa à la première personne qui passa à côté d'elle. Lui attrapant le bras, le tordant à moitié, elle resta au sol quelque instant et finit par dire, remarquant que le jeune homme au bras lui était familier : « Ca ne vous dit pas de m'aider à me relever? Je suppose bien que vous me préférez en dessous de vous plutôt que l'inverse, mais tout de même. » Il ne bougea et, un instant, Clora crut qu'il allait se mettre à courir pour lui échapper. Alors, ni une ni deux, elle fit un bond et se releva aussi vite qu'elle était tombée. Elle tapota l'épaule de son ami -ou peut-être plus connaissances, ce serait plus juste- et, lorsqu'il se retourna, elle fit un pas en arrière, en effet leurs bouches étaient bien trop près... sa main handicapée se trouvait bien trop près de la main parfaite de Clora, qu'elle souhaitait conserver. Elle posa son regard sur cette main, plongée dans la poche du jeune homme puis releva la tête, pleine de regrets. « Swann, comment vous portez-vous? J'aimerai vous parler, oh rien que deux secondes, c'est à propos de l'autre soir. » Le sentant lui échapper, elle insista. « Je suis certaine que vous avez cinq minutes à me consacrer. » Elle lui fit un clin d'œil puis se prépara psychologiquement à son jugement dernier, pourvu qu'il ne soit pas trop dur avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: SWANN ✚ hope you forgive me. Ven 23 Déc 2011 - 22:30

    La vie de Swann avait enfin trouvé son rythme de croisière consistant en dormir, manger et travailler. Son seul moment de répit était le week-end où il passait le plus clair de son temps dans son appartement à glander ou bien à voir les quelques amis qu'il avait réussi à se faire depuis son arrivé à Ocean Grove. Son travail d'assistant sur un plateau télé était très fatiguant et exigeant sur les horaires, pour une fois il avait fini plus tôt que d'habitude, son supérieur avait décrété qu'il pouvait partir car la fin de la journée était calme. C'était une bonne nouvelle mais cela signifiait qu'il devait rentrer par ses propres moyens car le collègue qui le ramenait habituellement ne finissait que plus tard. Un des nombreux désavantages d'avoir une main paralysée, vous ne pouvez pas conduire, il c'était donc réhabitué à d'autres moyens de transport tel que le bus, le métro ou encore la marche. Il décida de marcher au moins jusqu'au centre ville de Miami car il devait faire des courses, ses colocataires avaient encore eu la délicate attention de finir le café la veille et de ne pas en racheter, il avait donc commencer sa journée de mauvaise humeur sans sa dose de caféine.

    Il avançait dans les rues de Miami, d'une démarche rapide, sa main gauche dans la poche de son jean et son autre main agrippant son sac de course, une cigarette entre les lèvres. Il n'aimait pas les grandes rues de Miami, elles étaient trop agitées, trop bruyantes, trop susceptibles de faire ressurgir de mauvais souvenirs chez Swann. Il essayait de faire abstraction de son environnement, des klaxons des voitures, des conversations des gens, son cerveau lui disait de se focaliser sur sa cigarette. Il était trop tard, la crise de panique pointait le bout de son nez, son cœur battait à tout allure, il se précipita dans la première ruelle qui se présenter à lui et s'adossa contre un mur pour essayait de se calmer. Après quelques minutes, son rythme cardiaque était presque redescendu à la normal, le mieux était de rentrer chez lui mais de préférence en taxi.

    Swann marchait dans l'allée espérant se tirer le plus vite possible quand il sentit une pression sur son bras, une violente torsion même puis le poids tombé au sol. Il baissa les yeux vers le sol et écarquilla les yeux, ce n'était pas une inconnu enfin pas vraiment, il n'avait aucune envie de la revoir et encore moins à ce moment précis. « Ca ne vous dit pas de m'aider à me relever? Je suppose bien que vous me préférez en dessous de vous plutôt que l'inverse, mais tout de même. ». Dans d'autres circonstances, Swann aurait peut être esquissé un sourire pour la naïveté de la jeune femme, croyait elle vraiment qu'il allait l'aider à se relever ? Elle était encore par terre remarqua Swann, il était donc encore temps pour lui de s’enfuire. Il décida donc de continuer sa route, elle ne paraissait pas blesser car encore capable de sortir des remarques désobligeantes alors il ne faisait rien de mal. Il laissa échapper un profond soupir quand il sentit qu'on lui tapoter sur l'épaule, bien sur ça aurait été trop simple pensa t-il. Il se retourna et fut aussi choqué qu'elle de leur proximité, son premier réflexe fut de prendre rapidement ses distances mais eu le temps de remarquer le regard de dégoût de celle-ci lorsqu'elle avait regardé en direction de sa main. Il avait déjà vu ce regard l'autre soir et il n'était toujours pas facile à digérer, avec le temps les regards surpris ou même de pitiés ne lui faisaient plus grand chose mais là c'était autre chose. Comme si la seule idée de se retrouver proche de lui, provoquait de la répulsion chez elle. Personne ne peut s'habituer à ça. Plus rien n'avait vraiment d'importance et c'est avec difficultés qu'il réalisa qu'elle lui adressait la parole. « Swann, comment vous portez-vous? J'aimerai vous parler, oh rien que deux secondes, c'est à propos de l'autre soir. ». Il n'en croyait pas ses yeux et ses oreilles, comment osait-elle utiliser son prénom, il sentait la colère bouillonnait en lui et même la seule idée de parler avec elle deux secondes lui donner envie de vomir. Comment disait son grand-père : « Ignore les cons, ils ne méritent pas ton temps et ton énergie. ». Sa décision était prise, il allait l'ignoré mais malheureusement elle ne lui laissa pas la possibilité de garder son self contrôle. « Je suis certaine que vous avez cinq minutes à me consacrer. ». Cette fille n'était vraiment pas croyable, Swann perdit patience et répondit sèchement. « Vous n'avez aucune envie de passer cinq minutes en ma compagnie, et ça me va très bien car moi non plus, donc épargnez nous tous les deux. ». Il fit une pause, prêt à en laisser la cette conversation quand il repensa au regard de la jeune fille. « En plus, je voudrais pas que vous preniez des risques à rester trop longtemps à côté de moi, vous pourriez être exposé. ». A cet instant, il lui décocha un sourire ironique, il n'était même pas certain qu'elle comprendrait le sarcasme et qu'elle ne commencerait pas à s'imaginer que sa paralysie était contagieuse. Enfin, laisser sa colère sortir lui avait fait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: SWANN ✚ hope you forgive me. Dim 25 Déc 2011 - 20:22

Clora n’avait pas de problème particulier avec cette main handicapée que Swann cachait dans sa poche de pantalon. Son attitude pouvait pourtant laisser penser le contraire, aussi bien par son regard qui transpirait le dégout et ses mouvements de reculs à chaque pas de l’homme vers elle. Mais, son problème, à Clora, n’était ni le fait d’avoir un profond dégout pour cette main ni même envers son propriétaire, Swann, mais plutôt un manque de savoir vivre. En effet, la jeune femme sortait pratiquement tout ce qui lui passait par la tête sans vraiment y réfléchir auparavant, provoquant généralement des catastrophes. Tous le monde la pensait folle, elle le savait, mais se refusait de se l’avouer. Elle était seulement plus… évoluée. Oui, évoluée, c’est tout à fait ça. L’humain ne sait pas crier ses sentiments, aussi bien positifs que négatifs et cela provoquait toujours des catastrophes, un jour ou l’autre. De ce côté, Clora pouvait dormir sur ses deux oreilles : rien ne viendrait troubler son doux sommeil dans le monde des bisounours. Une fois de plus, alors qu’elle tentait de se racheter auprès de Swann, elle faisait bien tout le contraire. Une fois de plus, elle eut ce geste de dégoût sauf que, cette fois-ci, elle le jurait, elle ne s’était pas reculée par dégoût mais simplement par politesse. Ce n’était pas de son habitude de se retrouver nez contre nez et bouche contre bouche avec un inconnu qui ne l’appréciait pas forcément – bien que ça ne l’aurait pas dérangé plus que ça, en soit, Swann se trouvait être très bel homme, mais soit. « Vous n'avez aucune envie de passer cinq minutes en ma compagnie, et ça me va très bien car moi non plus, donc épargnez nous tous les deux. » Elle s’apprêtait à répondre par un hochement de tête mais ce serait également mal pris et puis, s’avouer vaincue n’était guère son genre. Elle pensa à murmurer un « non » mais fut prise de court. « En plus, je voudrais pas que vous preniez des risques à rester trop longtemps à côté de moi, vous pourriez être exposé. » A cet instant, elle hésitait entre rire de plein gré ou bien craindre pour sa santé. Redressant les épaules et bombant le torse, elle regarda autour d’elle, se donna du courage bien que son mordillage de lèvre prouvait qu’elle n’en avait que peu dans sa réserve, puis pris la parole. Ce n’était pas un homme de pâquerette qui allait l’empêcher de trouver ses mots, tout de même, pas elle ! « Ecoutez, je sais très bien que nous sommes parti sur une mauvaise base. » Le regard de Swann s’assombrit, elle rectifia. « Très mauvaise base, mais le geste que j’ai eu par rapport à votre main était purement humain, ne pensez-vous pas ? Ecoutez, je ne cherche pas à gagner votre amitié, en vérité je pense que personne ne cherche à l’avoir, vous êtes aussi sec qu’un saucisson resté un siècle dans une cave, mais je recherche tout simplement à réparer mon erreur. » dit-elle, comme si elle dictait une leçon. Elle espérait que son discours le dissuaderait de partir sans la congédier. En vérité, Clora détestait les personnes qui lui tournait le dos sans lui souhaiter une bonne soirée, c’était, en quelque sorte, comme un rituel que tout bon dialogue devait posséder à sa fin. Et puis elle souhaitait, sincèrement, se faire pardonner pour son geste irresponsable, indigne d’elle, purement enfantin et… « Mais comprenez aussi, si vous n’étiez pas aussi froid, droit, congelé, replié sur vous-même, ça ne m’aurait pas eu à l’idée d’avoir peur, d’avoir ce geste de recul. » Elle réfléchissait et, c’était bien vrai, au final peut-être n’était-ce pas sa faute. Peut-être était-ce tout simplement humain ? Peut-être bien que tout le monde aurait agit de la même manière qu’elle, qui sait ? Alors, ça lui parut comme une évidence. C’était la faute de Swann. Sans prendre la peine d’informer le principal concerné de sa réflexion intérieure, elle dit : « J’accepte de vous pardonner. » Le pauvre devait être complètement perdu, mais Clora ne se rendit pas compte de cela. Ce n’était guère important comparé à ce qu’elle comptait faire. Le réchauffer, démolir sa carapace. Elle était certaine qu’elle réussirait. Réjouis à l’idée d’une nouvelle quête, Clora se sentait prête à jouer la marraine. « Ca vous dirait que je vous accompagne ? Je n’habite pas très loin de chez vous et, pour tout vous avouer, je n’ai pas assez d’argent sur moi pour prendre le taxi. » Elle fouilla dans son sac durant un petit moment puis en sortit deux merveilles : deux petits chats. L’un blanc, pour son père, qui représentait la sagesse et un autre noir, qui représentait le mépris, pour sa demi-sœur, mais elle dirait plutôt qu’il représente la force d’esprit. Un sourire naïf aux lèvres, elle finit par dire, en rapprochant ces figures de Swann : « Ils sont mignons, n’est-ce pas ? Mais pas un mot, c’est le Papa Noël qui l’a acheté. » Elle lui fit un dernier clin d’œil. Oh oui, elle allait être une parfaite éducatrice pour Swann. C’était certain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: SWANN ✚ hope you forgive me. Jeu 22 Mar 2012 - 23:01

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: SWANN ✚ hope you forgive me.

Revenir en haut Aller en bas
 

SWANN ✚ hope you forgive me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Bayside Street & Ruelles-