AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Famille Taylor&Thomas] you're so naive, yes so ! #Armanie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: [Famille Taylor&Thomas] you're so naive, yes so ! #Armanie Jeu 11 Juin 2009 - 22:16


Elle inspira profondément et gravit les marches une à une. Elle se persuadait elle-même qu'il n'en était RIEN, et que de toute façon, cela prendrait deux secondes. Duncan exagérait des fois. De quel côté il était d'abord? Rachel OU Adrian?! C'était à se demander s'il y avait réellement un côté en fait. Rachel croisa les bras, et finalement Dundun vint lui ouvrir. Il avait une tête du matin (dans le cul si on peut le dire!), des cernes sous les yeux et les cheveux ébouriffés. Dur pour un ours de se réveiller à dix heures du matin, en week-end !
Elle acquiesça aimablement lorsqu'il la pria de l'attendre dans le salon, et s'y dirigea sans rechigner. Elle s'installa sur un fauteuil, et croisa les jambes. Elle posa ses mains sur son genou et se mit à regarder le plafond pour passer le temps. Il ne pouvait pas être là...n'est-ce pas? Duncan l'aurait prévenue! Rachel se mordit les lèvres, en sentant ses nerfs commencer à s'agiter. Pourtant, si quelqu'un la voyait à cet instant, il la comparerait à un petit ange qui n'avait rien à cacher. Et pourtant, même les anges avaient des soucis. Et Rachel avait l'impression qu'elle créait elle-même ses propres soucis. Elle se jetait dans la gueule du loup. Est-ce que le Chaperon Rouge ne cherchait pas inconsciemment à se faire dévorer? Le coeur de Rachel battait dans le suspens de savoir s'il surgirait derrière la porte de sa chambre. "Tirez la bobinette et la bobinette cherra"? Elle déglutit lorsque soudain la porte d'Adrian émit un grincement. Rachel dévia son regard discrètement. Des bruits de pas se firent entendre. Etrange. Elle ne les reconnaissait pas. Elle tourna la tête, par curiosité, et découvrit des pieds nus, puis des jambes nues, puis petit à petit l'apparition d'une jeune fille blonde et menue, vêtue d'un grand T shirt qui lui arrivait jusqu'aux hanches et d'un mini-short. Elle paraissait perdue. Elle ne semblait même pas voir Rachel. Elle se déplaçait doucement, comme si elle avait peur de perdre l'équilibre. Rachel regarda ensuite par l'entrebâillement de la porte. Adrian était allongé, torse nu, dans son lit. Rachel écarquilla des yeux. Elle se sentit incroyablement conne sur le coup. Déjà parce qu'elle était surprise de voir qu'Adrian pouvait être en jolie compagnie - autre que la sienne hum xD - puis parce qu'elle se sentit doublement conne de n'avoir pu penser avant qu'il était libre LUI! Elle n'avait pas à juger sa vie sentimentale, ils ... n'étaient même pas amis ><, ils n'étaient RIEN ><... Mais pourquoi il ne lui avait pas dit qu'il fréquentait quelqu'un? Que lui aussi était dans la même situation qu'elle, interdit de s'approcher du fruit défendu? Ou bien, il s'agissait simplement d'une aventure d'un soir, et il n'avait rien à dire en même temps. Et puis, POURQUOI lui aurait-il dit de toute façon ><? Et pourquoi cela l'embêtait qu'il n'ait rien pu dire? ou même pourquoi la présence de cette fille - qui devait être de dix ans sa cadette en plus! - la consternait à ce point? Rachel voulait freiner ces questions qui s'enchaînaient les unes aux autres dans sa tête. Heureusement que son apparence ne laissait rien paraître de son trouble. Elle envoya même un sourire courtois auprès de la fille qui se mit enfin à la remarquer.

"Alors... pourquoi est-ce que cela me fait si mal...? " Se demanda-t-elle.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Taylor&Thomas] you're so naive, yes so ! #Armanie Lun 15 Juin 2009 - 13:23

    Hier soir, Armanie avait encore plongé dans de vieux démons qui la suivaient depuis maintenant six mois. Cette jeune femme si douce et heureuse était devenue une véritable épave, fragilisée par ses mauvaises fréquentations, qui la laissaient tomber un peu plus chaque jour. Car oui, lorsque ces mauvaises personnes voyaient que la blondinette arrivait très bien à les suivre dans leur petit jeu avec la drogue et l’alcool, elles la voyaient comme une éventuelle rivale, comme si la jeune femme pouvait les battre à ce jeu là. Mais en réalité, tout ce qu’elle voulait c’était suivre le groupe, être un mouton qui fait comme les autres pour être « branché ». Seulement Armanie n’a pas suivit le bon troupeau, et elle s’en rend compte aujourd’hui, maintenant que faire marche arrière est difficile. Heureusement, Armanie a rencontré des gens sur qui elle peut compter, particulièrement une personne du nom d’Adrian. Par chance, hier soir il la retrouvé complètement défoncée dans les toilette de ce foutu bar, et l’a ramené chez lui pour ne pas qu’elle se sente seule et qu’elle fasse n’importe quoi. Adrian était la seule personne en qui Armanie pouvait réellement compter, car il avait toujours été là pour elle, dans les moindres situations. Il était un peu comme le grand frère qu’elle n’avait jamais eut, remplaçant son vrai grand frère qui l’avait aidé à plonger là dedans. Et c’est ainsi que Armanie passa la nuit chez Adrian, qui l’hébergeait souvent quand elle n’allait pas bien. Armanie se souvient qu’ils ont parlé pendant quelques heures hier soir, avant qu’elle ne s’endorme dans ses bras, en se sentant protégée de tout. Certaines personnes pouvaient certainement penser des choses à propos de leur relation proche, mais Armanie et Adrian savaient tous les deux qu’il n’y avait aucunes ambiguïté dans leur relation, seulement de l’amitié pure et dure. Rien de plus. Vétue d’un Tshirt piqué au jeune homme la veille, et d’un petit short, Armanie ouvrit les yeux le lendemain matin, dans l’intention de s’excuser - une fois de plus - auprès de son cher ami qui l’avait une fois de plus « sauvé ». Mais en se réveillant, Armanie remarqua que le jeune homme dormait à poing fermé, alors elle décida de ne pas le réveiller. Armanie se leva, déposant un doux baiser sur la joue de celui qu’elle aimait plus que tout - d’un amour purement amical - et tenta de trouver quelque chose à mettre sur elle, car elle avait très froid. Elle prit alors un gilet posé sur une chaise, et tourna la tête vers la porte, car elle se sentit observée. C’est alors qu’elle aperçue une jeune femme, qui lui sourit. Armanie fit de même, et baissa ensuite les yeux, ne sachant pas quoi faire. Devait-elle sortir de la pièce et saluer cette femme en se présentant? Devait-elle rester ici et attendre que le jeune homme se réveille? Armanie prit son courage à deux mains et sortit timidement de la pièce, et décida de se présenter à le jeune femme. « Bonjour… Je… Je suis Armanie. Armanie Miller. » dit-elle en regrettant ensuite d’avoir fait ça. Elle devait être extrêmement pathétique maintenant…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Taylor&Thomas] you're so naive, yes so ! #Armanie Lun 15 Juin 2009 - 13:47

- Bonjour Armanie * sourire *

"Armanie", elle s'appelle donc Armanie ><. Armanie, comme la marque de vêtement, c'est ça? Hum... Rachel n'avait pas confiance en ces connaissances niveau vestimentaire. Elle s'était plutôt spécialisée en littérature de jeunesse à vrai dire.

- Moi c'est Rachel.

Rachel s'en voulut aussi de s'être présentée, et se sentit elle aussi très pathétique sur le coup. Elle trouvait la situation plus que tendue. Ce n'était pas volontaire en plus, c'était juste... la situation. Rachel se força à détourner ses yeux de la porte de la chambre d'Adrian. Quelle conne, pourquoi avait-elle dit son nom? comme si cela importait à cette >< blondasse >< xD (Arf Rachel n'oserait jamais penser de cette manière habituellement. La seule personne qu'elle avait daigné attribuer ce surnom jusqu'aujourd'hui était Jhordan, la serveuse du Blue Lagoon qui draguait explicitement son mari.) Comme si son nom avait une quelconque importance. Ce devait être une passante que Adrian avait rencontré et s'était empressé de mettre dans son lit pour compenser son manque ><. (Arrête de pervertir ta vision des choses, Rachel! Et ton esprit naïf et ouvert, où est-il passé?)

- J'attends Duncan.

Trois syllabes. Elle remarqua qu'elle n'avait pas énoncé plus de quatre pour le moment. Elle continuait de sourire, et personne ne pouvait voir qu'elle se forçait, Rachel était tellement naturelle dans ses gestes que personne ne pouvait soupçonner son hypocrisie. Elle croisa les bras, et regarda la porte de la salle de bain à présent. Dépêche toi, Duncan... je me sens étrangement mal à l'aise là! se disait-elle, pressée de partir.

- Je... ne voulais vraiment pas vous déranger ><... avec Adrian et tout ><...

... Ses joues s'empourprèrent sous la confusion. Elle avait pourtant réussi à contrôler sa langue - de manière un peu robotique d'ailleurs - pendant quelques instants, et maintenant elle cédait à sa curiosité infantile. Elle ne pouvait s'empêcher de dire la vérité. Et la vérité, c'est qu'elle avait vraiment le sentiment de gêner là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Taylor&Thomas] you're so naive, yes so ! #Armanie Mar 16 Juin 2009 - 13:57

    Armanie comme la marque de vêtement oui. D’ailleurs, on lui a souvent fait la remarque, mais la blondinette aime vraiment beaucoup son prénom. Bref. La jeune femme se présenta à son tour. « Moi c'est Rachel. » dit-elle brièvement. Armanie le cacha, mais elle sourit intérieurement lorsqu’elle entendu ce prénom, car elle en avait déjà entendu parler, pas énormément mais juste assez pour savoir ce qu’il se passait entre Adrian et elle. « Enchantée » répondit la blondinette par politesse. Un léger froid fut jeté entre les jeunes femmes, puise que les présentations furent suivies d’un long silence. Situation délicate c’est vrai, surtout pour Armanie qui n’avait pas l’habitude d’être sociable avec des inconnues, surtout Rachel. La blondinette jetait son regard vers la chambre, dans l’espoir qu’Adrian se réveille enfin, mais le jeune homme semblait perdue dans ses songes. « J'attends Duncan » voilà ce que lança la jeune femme pour rompre le silence, bien que cette phrase importait guère la blondinette, qui se fichait pas mal de la personne qu’elle attendait. Mais en entendant ça, Armanie fut contente de voir qu’elle n’était pas venue pour voir Adrian, a qui elle causait assez de tords comme ça, enfin c’est-ce que pensait la jeune étudiante. Armanie sourit de nouveau, étonnant pour une fille qui d’habitude ne sourit pas, et prit à son tour la parole. « Et moi j’attend Adrian. » lui dit-elle. Armanie ne savait pas pourquoi mais elle prenait un malin plaisir à rendre jalouse cette fille, car elle était persuadée que le simple fait de prononcer le prénom d’Adrian allait la rendre verte de jalousie, bien qu’en apparence elle semblait totalement détendue. La blondinette s’installa sur une chaise, pour ne pas rester figée comme une statue en attendant que son ami se réveille et regardait ailleurs. « Je... ne voulais vraiment pas vous déranger ><... avec Adrian et tout » ajouta la brunette qui avait désormais les joues légèrement rougies. Armanie la regarda, et mit quelques secondes à répondre car elle ne savait si elle devait jouer l’amante parfaite ou avouer qu’il ne s’était rien passé entre les deux amis. « Oh euh… Y’a pas de soucis. Vous…Vous êtes amis avec Adrian? » voilà comment Armanie répondit, en optant pour une toute autre réponse, et en demandant réponse à ses interrogations. Car oui, Armanie était également curieuse…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Taylor&Thomas] you're so naive, yes so ! #Armanie Mar 16 Juin 2009 - 22:39

JULIET:
'Tis but thy name that is my enemy.
Thou art thyself, though not a Montague.
[...]
What's in a name? That which we call a rose
By any other word would smell as sweet.
[...]
ROMEO:
I take thee at thy word.
Call me but love, and I'll be new baptized;
Henceforth I never will be Romeo.


On avait donc affaire à un dialogue entre deux curieuses. Et à la clé, le même homme. Mais seulement, il était plus difficile d'arriver à sonder les pensées d'Armanie que ceux de Rachel. Cette dernière était si facile à décrypter, s'en était déplorable! Elle ne savait mentir car justement on devinait tout de suite qu'elle n'était pas honnête. Elle devait ainsi faire preuve de plus de subtilité lorsqu'elle ne voulait pas afficher ses réels sentiments, en détournant le sujet par exemple.

« Oh euh… Y’a pas de soucis. Vous…Vous êtes amis avec Adrian? »

Non. Et ce n'était pas faute d'avoir essayé ! C'était d'ailleurs ce qu'Adrian répugnait le plus, l'"amicalité" de Rachel. C'était si faux entre eux! Et même le ton d'Armanie résonnait faux aux oreilles de Rachel, avec ce mot "amis" casé au milieu. Non. Ils n'étaient pas amis. Et ils étaient quoi alors? Rachel réfléchit soudainement. Elle s'était déjà posée la question. Qu'étaient-ils l'un pour l'autre? Il était pour elle son anomalie, sa nouvelle addiction, l'élément qui avait perturbé l'ensemble de sa vie jusqu'à présent. Elle ne se doutait par contre pas des troubles qu'elle causait dans celle d'Adrian. Elle le croyait si fort et l'imaginait mener une vie sans réelles attaches. Après tout, c'était elle qui avait le rôle le plus difficile dans l'histoire, non? la femme mariée et mère de famille ! Rachel ne se rendait vraiment pas compte de l'énormité de ses préjugés vis à vis du jeune médecin et à quel point elle pouvait être égocentrique parfois. Mais surtout, si cela peut excuser madame Menken, elle était rongée par une naïveté et un manque d'assurance détonants, ce qui expliquait pourquoi sa conscience lui refusait de penser qu'elle pouvait elle aussi dévaster les repères de l'ange Adrian...

- Je ne sais pas trop.

Elle ne mentait pas, elle ne savait réellement pas ce qu'ils étaient l'un pour l'autre. Il n'y avait pas de nom pour les définir. Elle regarda Armanie avec moins de tension, et garda toujours son calme. Elle la trouvait jolie. Jeune, par contre. Mais ça collait bien avec l'esprit espiègle d'Adrian, non? Elle se mit à rire légèrement.

- Je ne le connais pas assez je pense. C'est aussi mon médecin traitant, et je sais qu'il joue de la guitare, et ... je n'ai jamais rencontré une personne plus têtue que lui avant! A part moi xD!

C'était peut-être un défaut chez certains, mais sortis des lèvres de la jeune femme, l'adjectif "têtu" prenait maintenant une connotation colorée. Comme un enfant, elle avait beau lui dire "Non", cela avait pour effet de lui donner encore plus envie d'insister ! Elle avait cherché à lui échapper maintes fois, et il venait l'embêter à sa librairie ><. Malheureusement pour lui, il était tombé sur une adversaire à sa hauteur: les prérogatives de Rachel l'empêchaient de craquer si rapidement pour un autre homme que son mari, et elle n'allait pas rendre les choses plus faciles pour Adrian. Pourquoi était-il Adrian D. Taylor, et pourquoi était-elle Rachel Menken? Les choses auraient été plus simples s'ils vivaient dans une toute autre vie sous touts d'autres noms...

Rachel ne voyait pas l'expression qu'elle prenait lorsqu'elle parlait de LUI. Ses yeux se plissaient légèrement, et elle ne regardait plus Armanie dans les yeux, comme si elle se parlait à elle-même en fait. Des légères pommettes se formèrent au-dessus de ses joues et son sourire s'étirait plus elle riait. Puis elle passa sa main derrière son oreille pour retrouver son calme. Elle pencha légèrement la tête sur le côté, avant de poser à son tour sa question. Elle avait pris le temps d'articuler chaque syllabe, comme si elle voulait montrer qu'elle était ZEN et qu'elle était totalement détachée de la situation.

- Et vous?


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: [Famille Taylor&Thomas] you're so naive, yes so ! #Armanie

Revenir en haut Aller en bas
 

[Famille Taylor&Thomas] you're so naive, yes so ! #Armanie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-