AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 (pré-lien d'aubrey vaughn)

Aller en bas 
AuteurMessage
Aubrey Vaughn

avatar

messages : 372
name : emma.
face + © : adelaide kane — av@tyrell. + icons@pinterest.
multinicks : blanca, margo.
points : 553
age : twenty-six y.o.
♡ status : cold-hearted except with him, unfortunately.
work : heiress and escort (not a joke).
home : vaughn's house @ ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
availability (rp) : off (tc, tc participatif, canaan, dorcas, rhea/alma) soon (holly).

Message(#) Sujet: (pré-lien d'aubrey vaughn) Sam 12 Mai - 20:36


pré-lien de aubrey vaughn
raised by the wolves / fiche

——————————


salut, salut.
pas grand chose à dire en réalité : mes attentes sont assez simples à savoir une activité suffisante pour faire avancer les choses, une orthographe correcte, une implication sur le forum pour faire évoluer ce personnage.
évidemment ma boîte mp est grande ouverte pour discuter, pour les torturer encore plus et pour mettre en action toutes mes idées tordues pour eux.

récapitulatif
○ (m) AU CHOIX VAUGHN (lien familial)

_________________
 
—  my pain is constant and sharp, and i do not hope for a better world for anyone. in fact, i want my pain to be inflicted on others.


Dernière édition par Aubrey Vaughn le Sam 12 Mai - 20:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aubrey Vaughn

avatar

messages : 372
name : emma.
face + © : adelaide kane — av@tyrell. + icons@pinterest.
multinicks : blanca, margo.
points : 553
age : twenty-six y.o.
♡ status : cold-hearted except with him, unfortunately.
work : heiress and escort (not a joke).
home : vaughn's house @ ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
availability (rp) : off (tc, tc participatif, canaan, dorcas, rhea/alma) soon (holly).

Message(#) Sujet: Re: (pré-lien d'aubrey vaughn) Sam 12 Mai - 20:44

(au choix) vaughn
la cinquantaine ; marié (la fidélité n'est pas de mise) ; politicien ; silver and gold.


— come on babe, tell me your story.
l'histoire est globalement libre afin de vous permettre de pouvoir vous l'approprier, cela dit quelques points sont à respecter. tout d'abord, le milieu social de ce dernier : il vit depuis toujours dans une richesse étalée aux yeux de tous. politiciens de père en fils, les vaughn sont très connus dans le milieu. il a été sénateur à new-york avant de faire face à une rumeur sordide. gamine mineure qui est venue l'accuser d'attouchements sexuels sur son corps encore innocents. des mois de procédures pour en arriver à la conclusion que les témoignages ne suffisaient pas à le conduire derrière les barreaux. innocenté mais pas lavé de tout soupçons pour autant. il a dû se relever, faire front pour revenir sur le devant de la scène politique aux cotés d'une épouse fanée et d'une fille dépassée. une famille dysfonctionnelle qu'il croît maîtriser d'une main de maître, d'un contact de velours avec ses phalanges qui craquent. sauf que sa femme n'éprouve plus rien, comme lui. et que sa fille voudrait le voir crever sur le bas côté comme un vulgaire chien. il a décidé de tout plaquer depuis quelques années pour windmont bay afin d'y établir ses idées, ses envies de grandeurs et sa manipulation à toute épreuve pour donner l'illusion d'être un type bien. menteur qui se respecte et qui connait tous les codes, il réussit. il réussit tellement que ça donne la gerbe à aubrey qui tente par tous les moyens de briser sa réputation et sa carrière.


— we're in this together, don't forget it.
C’est une mécanique qui tourne à l’envers. Une relation dysfonctionnelle dont les morceaux se retrouvent à même le bitume. Deux palpitants devenus glace. Lui, aveuglé par son métier et ses combines pour arriver à ses fins. Elle, gamine qui a déchanté, tombée de son trône en cherchant à attirer l’attention. Ils n’ont jamais su se dire les choses. Encore moins se les prouver. Quand elle cherchait à attirer le regard du patriarche, c’est une ignorance aseptisée qu’elle obtenait. Quand il réagissait, ce n’était que pour la freiner dans ses frasques. Les apparences, oh les apparences. Combien de fois a-t-il prononcé ce mot en la fixant ? Héritière au coeur éreinté qui brillait au travers des gros titres de la presse people new-yorkaise. Consommation de substances illicites, mauvaises fréquentations, violation à peine éhontée de la loi, cynisme légendaire qui a eu raison de bien des âmes. Tout y est passé avec Aubrey. Ce même sourire victorieux sur les lèvres quand son père pestait et retournait tout l’appartement somptueux en plein de coeur de l’upper east side. La clope entre les lèvres, elle l’observait sans piper un mot. Lui, il arrachait son mégot pour le balancer dans le vide. Le vide qui anime leur relation. Le vide qui entoure ce qu’ils sont : deux inconnus. S'il aime sa gamine, rien ne le démontre, rien ne le met en avant et ça finit par filer la nausée. Quand son père a été accusé du pire, c’est une lueur écoeurante d’espoir qui a animé son regard. Là, en haut des escaliers, en le voyant menottes aux poings, elle y croyait. À la fin de sa carrière, la fin de ce règne, le début d’une reconstruction. Elle s’est bêtement dit qu’il reviendrait différent. Elle a innocemment cru qu’ils pourraient apprendre à se dompter et s’aimer. Ce fût sans compter sur la manière répugnante dont il a sauvé sa carcasse en revenant sur le devant de la scène. Campagne de communication pour redorer son image. Compagne souillée par tout ce qu’Aubrey tentait de stopper, de foutre en l’air comme il arrivait à la bousiller. Les tripes en vrac et l’âme bouleversée de ce manque, de cette brûlure au coeur qui n’en finit pas. Elle a choisi de le suivre dans cette ville au moment où se tirer de New-York semblait une solution pour son image. Ce n’était pas un gage d’amour, un gage d’effort. C’était que le diable accroché à ses lèvres redoutables. La traîtresse entachant ses plans machiavélique. Se venger, le pourrir comme il a pourri son enfance et son adolescence. Se venger et le pousser dans ses pires retranchements. Ceux dans lesquels elle vit cloîtrée parfois, la peur au ventre d’un tas de choses. Chez eux, ils s’ignorent. Ils se regardent dans le blanc des yeux sans trouver le moindre mot à dire. Il ne remarque même pas son visage tuméfié, son corps abîmé et les larmes qui coulent à l’ombre de tout. Il ne comprend pas le drame qui prend forme dans la vie de sa fille. Il s’en fiche à vrai dire. La seule chose qu’il voit c’est son comportement méprisant, sa manière de se trémousser comme une vulgaire poupée, ses mauvaises fréquentations dont il a écho grâce à sa responsable de communication. Les yeux partout sauf sur l’essentiel. Pathétique situation dans laquelle ils se confondent. Si aubrey a voulu les sauver de tout ça bien des fois, il n’en est plus rien. Chacun pour soi. À celui qui chutera et qui se relèvera pas. À celui qui crèvera au sol et que l’autre observa de ses yeux sombres. Elle veut le ruiner, elle veut l’abîmer, elle veut l’enchaîner à la réalité qu’il ignore. Elle veut faire tomber les masques que chacun porte depuis trop longtemps. Et tant pis si elle trébuche avec. Maintenant habituée à avoir le corps égratigné à cause de lui.



— oh wait ! one last thing.
l'avatar est au choix mais vu le personnage, quelqu'un qui fait propre sur lui et qui a un charisme indéniable. le secret est au choix, mais si vous peinez à en trouver un, on peut discuter de l'éventualité d'en poser un à deux.   pour moi l'essentiel c'est vraiment la manière dont vous l'interpréterez, c'est quelqu'un de très manipulateur, de cynique, de sombre derrière ses allures de gendre idéal et père parfait. il a des failles, des failles que personne n'imagine et on pourra en discuter ensemble (j'ai un tas de pistes. ) et l'essentiel, amusez-vous avec papa vaughn. voilà, voilà.

_________________
 
—  my pain is constant and sharp, and i do not hope for a better world for anyone. in fact, i want my pain to be inflicted on others.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(pré-lien d'aubrey vaughn)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment mettre en lien mon nabaztag et itunes
» lien club
» [ Roman maritime ] Les aventures de Jack Aubrey, Patrick O'Brian
» LIEN PHOTO COMPARATIVE des ELLO WO 2, 3 et 4
» un lien à mourir de rire

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: postcards from far away :: Crossed Hearts-
Répondre au sujetSauter vers: