hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 season finale, la saison 2 touche à sa fin.
Il est maintenant temps de commencer à clôturer ses sujets
pour démarrer sur de nouvelles bases pour la saison 3. Prenez le
temps de lire ce sujet pour tous les détails.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 what we were and what we are now.

Aller en bas 
星が僕ら見守って

Sakura Okino

messages : 719
name : lora (isleys).
face + © : gemma chan — eveymoon, tumblr.
multinicks : minha, nomi, letty, sersi, dimitri.
points : 1236
age : thirty-five.
♡ status : widow, single.
work : renowned pianist, composer.
activities : judging people.
home : the biggest suite at the majestic.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON · tinsley, persy, davies.

what we were and what we are now. Empty
Message· · Sujet: what we were and what we are now. what we were and what we are now. EmptySam 22 Juin - 0:01




june 15th
---------------
how about you?
are you feeling the same as me?
@Tinsley Savinsky


Posée à la terrasse du Majestic, Sakura tient entre ses mains le journal de la presse locale. A la une ce matin-là, des incendies, les activités à venir et d’autres petites histoires qui n’ont pas une grande importance si ce n’est pour les gens du coin. Elle a presque oublié ce que c’était de vivre à Windmont Bay, tout lui semble si étranger et familier à la fois qu’elle ne sait plus vraiment à quoi s’en tenir. « Madame Okino, désirez-vous autre chose ? » son regard se pose sur le serveur mais elle décline d’un geste de la tête. Alors qu’il s’éloigne, elle attrape son sac et quitte les lieux à son tour. Un taxi l’attend à l’extérieur, elle y prend place et demande à être conduite sur Harbor Row. Il lui sera peut-être utile de faire appel à une agence de chauffeur privé, bien qu’elle ne sache pas exactement combien de temps elle envisage rester sur le sol américain. Il lui semble évident que son séjour ne s’éternisera pas et qu’elle pourra bientôt repartir vivre au Japon pour reprendre ses activités une fois qu’elle aura réglé certaines choses ici. Pour l’heure, elle fait avec ce qu’elle a sous la main. A ce moment même, son téléphone se met à vibrer, lui signalant un message. ‘Je me suis occupée de ce que vous m’aviez demandé de faire avant votre départ.’ qu’elle lit sur son écran avant de le remettre dans son sac. Au moins une chose de moins qu’elle peut retirer de sa liste des choses à faire, heureusement qu’elle peut compter sur la secrétaire de son défunt mari, restée au Japon sur la demande de Sakura. « Nous sommes arrivés. » elle se sort de ses pensées et se penche pour payer le chauffeur. « Merci. » elle sort du véhicule, ses lunettes noires posées sur le nez. Encore une fois elle est frappée par des souvenirs qui devraient lui arracher un sourire mais qu’elle balaye d’un revers de la main. Elle pénètre au son de la petite clochette dans le Marceline’s, elle a pour idée de prendre quelques viennoiseries qu’elle apportera à sa mère lorsqu’elle ira la voir sur son lieu de travail. Son retour auprès de sa famille a été accueilli avec beaucoup d’enthousiasme, elle qui n’a pas beaucoup l’occasion de voir leur fille. Une fois son tour, elle passe sa commande, la clochette sonne à plusieurs reprises derrière elle sans qu’elle n’y prête plus d’attention. Ce n’est que lorsqu’elle va pour partir qu’elle remarque à l’une des tables non loin des grandes fenêtres un visage qui lui parait familier. Veillant à ne pas faire tomber les gourmandises fraichement acquises, elle retire ses lunettes mais elle n’a pas vraiment besoin d’y voir plus clair pour confirmer ce qu’elle pense. Elle devrait être surprise, l’est-elle peut-être un peu ; en tout cas, rien ne le laisse penser sur son visage impassible. Consciente que Tinsley ne l’a toujours pas vu, elle hésite un instant. Ne sois pas ridicule. Les épaules droites, elle avance en direction en direction de la jeune femme. « Tu t'es lassée de la vie New Yorkaise finalement ? » lâche-t-elle en guise d’introduction. « Je peux ? » demande-t-elle en indiquant la place libre. « Jake... c'est ça ? Il n’est pas ici ? » qu’elle ajoute en jetant un coup d’œil autour d’elle avant de reporter son attention sur Tinsley.

_________________

come back home, it's been forever since you've gone. oh, I miss the times together, when we were young.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i rise from my scars, nothing hurts me now.

Tinsley Savinsky

messages : 481
name : max @ lannisters.
face + © : crystal reed — © lora, pinterest stuff.
multinicks : reid, selina, winona & nikolai.
points : 593
age : thirty five years old.
♡ status : just got divorced.
work : used to be a writer for a global women's magazine.
activities : trying to be a good mom and a good daughter.
home : house @ harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

what we were and what we are now. Empty
Message· · Sujet: Re: what we were and what we are now. what we were and what we are now. EmptySam 22 Juin - 14:16


C’était une sensation étrange d’être de retour dans la ville de son enfance après tant d’années. Les premiers jours furent difficiles pour Tinsley, un mélange d’émotions s’empara d’elle sans qu’elle ne puisse les contrôler. Difficile pour elle de concilier la Tinsley d’avant et celle qu’elle était devenue à présent. Compliqué aussi pour Tinsley de ne pas être en proie à des souvenirs heureux qui la rendirent nostalgique d’une époque où tout lui semblait bien plus facile qu’aujourd’hui. Certes, elle ne pouvait s’empêcher de penser aux divers conflits avec sa mère et ses sœurs mais les murs familiers de la maison avaient une aura apaisante qui faisait un bien fou à la trentenaire après ses derniers mois éprouvants. Retrouver le visage chaleureux et souriant de son père – bien que traits tirés par la maladie – était un réel plaisir, tout comme l’observer s’occuper et jouer avec ses petits-enfants. Petit à petit, le poids qu’elle portait sur les épaules semblait s’allégir, signe qu’elle interprétait comme une bonne chose : revenir à Windmont Bay était peut-être la solution à ses problèmes. Le mal-être qui s’était emparé d’elle ces derniers-mois et qui l’habitait depuis son divorce s’était manifesté par un manque d’inspiration, l’obligeant ainsi à mettre sa carrière de journaliste entre pause. Seul s’occuper d’Archie et de Lila semblait la conforter mais elle devait l’admettre, prendre du temps pour soi lui faisait grand bien. Tranquillement installé sur l’une des petites tables du Marceline’s Coffee, la jolie trentenaire essayait tant bien que mal d’écrire. Devant elle se trouvait son ordinateur et une page de traitement de texte ouverte. Blanche, pour l’instant, si ce n’est quelques mots qu’elle effaçait aussitôt pour les remplacer par d’autres. Tinsley s’empara de sa tasse de thé, comme si les réponses à ses nombreuses questions lui viendraient en buvant une gorgée. Comme enfermé dans sa propre bulle, elle observait du coin de l’œil les autres clients du café. Des adultes, comme elle, certains avec un livre en main, d’autres pianotant sur le clavier de leurs téléphones portables. Des plus jeunes, des adolescents, qui lui rappelaient vaguement son groupe d’amis et elle à leurs âges. L’espace d’un instant, elle se revoyait une vingtaine d’années en arrière, rigolant à plein poumon alors que Mason venait de partager une anecdote. Sa surprise fut de taille lorsqu’elle entendit la voix de Sakura et qu’en tournant la tête Tinsley découvrit le visage familier de celle qui était l’une de ses meilleures amies. « Sakura. Je ne m’attendais pas à te voir. » dit Tinsley, confuse. La journaliste hocha la tête, observant la pianiste s’asseoir en face d’elle. La mention de Jake lui pinça le cœur. Non, non, il n’était pas là. Probablement en train de parcourir la Côte d’Azur au bras de sa nouvelle muse. « Nous sommes séparés. » répondit la brune, honnêtement. « Qu’est-ce… Qu’est-ce que tu fais ici ? » finit-elle par lui demander, surprise de voir une pianiste renommée dans une petite ville comme Windmont Bay.

_________________

i miss you more than i have so far tonight, you weren't joking when you said you'd left nothing behind.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
星が僕ら見守って

Sakura Okino

messages : 719
name : lora (isleys).
face + © : gemma chan — eveymoon, tumblr.
multinicks : minha, nomi, letty, sersi, dimitri.
points : 1236
age : thirty-five.
♡ status : widow, single.
work : renowned pianist, composer.
activities : judging people.
home : the biggest suite at the majestic.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON · tinsley, persy, davies.

what we were and what we are now. Empty
Message· · Sujet: Re: what we were and what we are now. what we were and what we are now. EmptySam 22 Juin - 17:47

« Je rends visite à mes parents. » se contente-t-elle simplement de préciser pour expliquer sa présence à Windmont Bay. Elle se souvient avoir pensé qu’elle n’y mettrait les pieds que pour voir sa famille, rien de plus. Et encore, ses visites ne se font que plus rares depuis que sa carrière a décollé et qu’elle s’est mariée. C’est du moins les deux meilleures excuses qu’elle a sous le coude pour justifier ses passages très peu fréquents sur la côte américaine. Ses parents font mine de comprendre, ils estiment peut-être que puisqu’elle semble heureuse de cette manière, ils peuvent sacrifier des moments avec elle. Des moments qu’elle rattrape parfois à travers les écrans d’ordinateur ou de téléphone pour apaiser un peu le manque qu’ils peuvent éprouver à l’égard de leur fille unique. Elle dépose sur un coin de la table sa commande récente avant de prendre place en face de Tinsley. Elle ne prend pas non plus la peine de relever l’information qu’on vient de lui donner. La surprise n’est qu’à moitié ressentie chez Sakura, mais elle se garde bien d’en demander davantage. Ce serait mal venu. « Et toi ? Tu comptes refaire ta vie ici ? » elle ressent une étrange sensation, elle ne sait pas exactement quel terme pourrait la désigner mais se retrouver dans ce café, dans cette ville, en sa compagnie… presque comme si de rien n’était. C’est différent de la fois où elles se sont croisées à New York, quelques saisons auparavant. D’un œil inquisiteur elle cherche à déceler chez son ancienne amie un détail qui pourrait lui faire penser que son retour en ville n’est pas tout à fait anodin, au même titre que son propre séjour n’est pas seulement motivé par l’envie de voir sa famille. La coïncidence lui parait bien trop énorme pour écarter complètement cette possibilité, sans pour autant y voir là un signe quelconque du destin – ce qui n’est absolument pas son genre de croire en ces choses de toute façon, bien trop rationnelle qu’elle est. « Je me suis toujours demandée ce que les gens trouvaient à cette ville. » il y a du dédain dans sa voix, tandis que son regard se perd un court instant dans le paysage qui s’offre à elles de l’autre côté de la fenêtre. « J’imagine que la simplicité a son public. » sa condescendance se traduit par un sourire. Elle n’a jamais caché son désir de partir pour des horizons plus prometteurs, et la petite ville n’a rien qui puisse offrir l’avenir ambitieux qu’elle s’est tracée.

_________________

come back home, it's been forever since you've gone. oh, I miss the times together, when we were young.


Dernière édition par Sakura Okino le Mar 30 Juil - 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i rise from my scars, nothing hurts me now.

Tinsley Savinsky

messages : 481
name : max @ lannisters.
face + © : crystal reed — © lora, pinterest stuff.
multinicks : reid, selina, winona & nikolai.
points : 593
age : thirty five years old.
♡ status : just got divorced.
work : used to be a writer for a global women's magazine.
activities : trying to be a good mom and a good daughter.
home : house @ harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

what we were and what we are now. Empty
Message· · Sujet: Re: what we were and what we are now. what we were and what we are now. EmptyMar 23 Juil - 13:05

« Ils vont bien? » demanda la brune, poliment. Tinsley ne savait pas si Sakura était honnête avec elle mais elle ne voulait pas s’en soucier pour l’instant. L’amitié qui liait les deux femmes était à présent loin derrière elles, et Tinsley devait se l’avouer : elles n’avaient plus grand-chose en commun. Elle était une artiste de renommée internationale, avec sans le moindre doute un emploi du temps dès plus chargé. Tinsley, elle, était maintenant au chômage avec deux enfants en bas âge à la charge. Certes, elle pouvait toujours reprendre sa carrière de journaliste quand elle le désirait mais elle ne pouvait s’empêcher de se sentir inférieure à la musicienne qui se trouvait face à elle. Jouant avec les manches de son pull, la brune releva la tête pour répondre à la question de son ancienne amie. Refaire sa vie ici ? Elle ne le savait pas. La vie chaotique de New York lui manquait, mais Windmont Bay avait un certain charme qu’elle ne pouvait nier. Archie et Lila semblaient être bien plus heureux ici, à pouvoir profiter du jardin de la maison de son enfance et de l’air frais de l’océan qui ne se situait pas loin. C’était le cadre idéal, l’endroit rêvé pour faire grandir ses deux enfants. Tinsley haussa les épaules, avant d’attraper sa tasse de café au lait : « Je ne sais pas. Nous allons rester ici un petit peu. » confirma l’ancienne journaliste. Le temps que son père se sente mieux. Le temps qu’il lui serait nécessaire pour cicatriser et oublier le désastre de son mariage. Elle sentit les yeux de Sakura l’étudiaient et elle préféra détourner le regard pour observer les lieux. Si une légère touche de modernité avait été ajouté, c’était toujours le même café qu’elle avait connu lorsqu’elle avait quinze ans. Surprise par la condescendante de la pianiste, elle ne pût s’empêcher de lever un sourcil. « S’ils sont heureux ici, c’est le plus important, tu n’es pas d’accord ? » demanda Tinsley. « Toi aussi, tu l’étais ici. Heureuse je veux dire. » Sakura avait de la chance, elle était née avec un don, un don qu’elle partageait avec le monde entier au travers de ses concerts. Ce n’était pas le cas de tous, et si elle voyageait de pays en pays, évoluait dans un univers privilégié où l’argent coulait à flot, d’autres devaient se contenter d’une vie plus modeste, dans une petite ville de l’Oregon comme Windmont Bay. « C’est une ville pleine de charme. Si on oublie les kidnappings ou les incendies à répétition. » plaisanta t-elle, l’esquisse d’un maigre sourire se dessinant sur son visage finement maquillé. La ville était plus calme à son époque mais comme partout, la société évoluait. Fort heureusement, elle n’était pas présente lors des disparitions l’année précédente. Sa façon de voir la vie avait changé avec les naissances respectives de son fils et de sa fille. Ses priorités n’étaient plus les mêmes. Passant nerveusement sa langue sur ses lèvres, elle plongea son regard dans celui de Sakura, admirant les traits de sa camarade d’enfance, époustouflée une nouvelle fois par la beauté qu’elle dégageait, l’aura qu’elle faisait ressentir autour d’elle. Hésitante, elle se saisit une fois encore des manches de son pull, caressant la laine à l’aide de ses doigts. « Tu sais si… Tu sais si Lennon est aussi en ville ? » Elles tournaient autour du pot, sans évoquer les réelles raisons de leur retour à Windmont Bay. 2019 était une année qui n’était pas anodine, et tout comme Tinsley, Sakura était surement là pour la même chose.

_________________

i miss you more than i have so far tonight, you weren't joking when you said you'd left nothing behind.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
星が僕ら見守って

Sakura Okino

messages : 719
name : lora (isleys).
face + © : gemma chan — eveymoon, tumblr.
multinicks : minha, nomi, letty, sersi, dimitri.
points : 1236
age : thirty-five.
♡ status : widow, single.
work : renowned pianist, composer.
activities : judging people.
home : the biggest suite at the majestic.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON · tinsley, persy, davies.

what we were and what we are now. Empty
Message· · Sujet: Re: what we were and what we are now. what we were and what we are now. EmptySam 10 Aoû - 10:21

— Oui, ils vont bien. Les détails importent peu. Il n’y a pas non plus grand-chose à ajouter, si ce n’est qu’à la différence de leur fille, leur quotidien ici les satisfait. Mettre en suspend sa vie pour revenir à Windmont Bay n’a pas été une décision prise sur un coup de tête. Certes la lettre a réussi à la convaincre plus rapidement qu’on pourrait l’imaginer mais l’idée même de remettre les pieds dans cette ville pour plus longtemps que quelques jours n’a jamais fait partie de ses plans. Elle l’a quitté, laissant derrière elle bien des regrets qu’elle n’ose s’avouer. Le fait est que rien ne pourra changer ce qui s’est passé, ni même revenir sur les choix qu’elle a fait. De l’eau a coulé sous les ponts ; c’est ce qu’elle s’obstine à croire, et faire croire. Elle acquiesce d’un signe de tête, Tinsley a l’air perdu, ce n’est pas bien difficile de s’en rendre compte. Le contraste entre leur rencontre autour de cette table et leurs retrouvailles à New York est saisissant. Que ce soit du côté de Tinsley ou de Sakura ; tant de choses ont changé. — Je croyais l’être, jusqu’à ce que je quitte cet endroit et que je me reconstruise ailleurs. Reconstruire. Le terme ne peut être mieux trouvé pour exprimer la façon dont elle a abordé sa nouvelle ville loin de Windmont Bay. Pourtant, son ancienne amie a raison. Sakura ne peut nier qu’elle a passé de bons moments ici. Tous ces fous rires, ces pleurs, ces discussions sérieuses ou non, ces aventures qu’ils s’inventaient pour égayer la journée de l’un ou de l’autre. Son cœur se serre. Car malgré tous ces joyeux souvenirs, ils sont dorénavant entachés par la douleur qu’elle ressent à chaque fois qu’elle laisse le passé s’engouffrer de nouveau dans sa vie. — Oui… j’ai entendu parler de ces histoires, difficile de passer outre lorsque sa mère trouve encore le moyen d’évoquer la folle enquête touchant les enfants disparus. — Je n’ai pas oublié le jour où on a passé la nuit dans la forêt et que tu cherchais à nous faire peur à raconter que les enfants disparus à l’époque avaient été enlevés par des démons et que si on y restait trop longtemps, le fantôme d’une nonne vengeresse viendrait nous tuer, son sourire est faible mais bien perceptible si on y prête attention. Elle ignore pourquoi ce souvenir lui est revenu soudainement, et encore moins pourquoi elle a éprouvé le besoin d'en parler. Sans doute que ces faits divers sont tellement rares par ici qu’ils marquent davantage et lorsqu’elle était adolescente, Sakura n’était pas la plus courageuse des Banshees. — Tu as toujours su manier les mots pour te montrer convaincante, je m’étonne que tu ne te sois pas lancée dans l’écriture d’un bouquin, un compliment qui cache aussi peut-être une légère pique, un reproche même. Qui sait avec Sakura, il est difficile de savoir sur quel pied danser avec elle. — D’ailleurs, écris-tu toujours pour…, elle fronce les sourcils, désolée, j’ai oublié le nom du magazine, elle le refait, sa condescendance se fait légèrement sentir dans le son de sa voix. C’est plus fort qu’elle. Elle attend toujours plus des autres, tout comme elle attend toujours plus d’elle-même. — Lennon ? l’étonnement étire ses traits, elle n’a pas entendu parler de Lennon depuis un certain temps maintenant. — Non, je ne l’ai pas vu. Aux dernières nouvelles, elle a refait sa vie en Europe, et c’est à peu près tout ce que Sakura sait – en dehors de quelques petits détails qui lui ont été racontés par sa mère et qui ont dû lui échapper. — Pourquoi ? Crois-tu vraiment qu’elle remettrait les pieds ici ? C’est une possibilité, elle-même est le parfait exemple du ‘jamais dire jamais’. Mais pour Lennon, c’est peut-être encore bien différent.

_________________

come back home, it's been forever since you've gone. oh, I miss the times together, when we were young.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




what we were and what we are now. Empty
Message· · Sujet: Re: what we were and what we are now. what we were and what we are now. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
what we were and what we are now.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row :: marceline's coffee shop-
Sauter vers: