hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 season finale, la saison 2 touche à sa fin.
Il est maintenant temps de commencer à clôturer ses sujets
pour démarrer sur de nouvelles bases pour la saison 3. Prenez le
temps de lire ce sujet pour tous les détails.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 Tonight's the night, let's live it up.

Aller en bas 

Winnie Horsfall

messages : 1050
name : sissi.
face + © : maya hawke ▬ © catherineblanchett & emilyjeanstone.
multinicks : jeremiah, marley, keane, alvin, teddy.
points : 668
age : 22.
♡ status : idk, cursed or something.
work : receptionist at the majestic.
activities :
home : at her grandparents' house.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

Tonight's the night, let's live it up. Empty
Message· · Sujet: Tonight's the night, let's live it up. Tonight's the night, let's live it up. EmptyLun 2 Sep - 20:25



I always say what I'm feeling
I was born without a zip on my mouth
Sometimes I don't even mean it


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
@Peter Hartsfield @Eliot Hastings @Filip Storberget @Leslie Myhre – July, 6th 2019


Cet anniversaire ne ressemblait en rien aux précédents. Entourée de ses amis les plus fidèles, elle aurait dû se satisfaire de cette année nouvellement gagnée, pourtant son avis sur la question était plutôt mitigé. Après une longue absence d’un an, rien ni personne ne semblait avoir changé à Windmont Bay, pour autant elle ne savait toujours pas où se positionner ni même si sa place se trouvait parmi les habitants de la petite ville. Le temps s’écoulait malgré tout à une vitesse impressionnante, revenue aux États-Unis en juin 2018, elle ne pouvait cependant effacer de sa mémoire cette médiocre et ridicule fête d’anniversaire organisée par ses grands-parents le jour de ses vingt-et-un ans. Peu fière d’être parvenue à se mettre à dos deux des personnes qu’elle estimait le plus au monde, elle s’était donc résignée à célébrer l’événement en compagnie de sa famille uniquement. Malgré les efforts poussés et sincères de son frère pour l’aider à passer un moment agréable, ce jour ne fut guère à marquer d’une pierre blanche. Ne pas passer ce cap aux côtés de son meilleur ami, Peter, était probablement sa plus grande déception mais les circonstances de l’époque et l’éloignement physique n’avaient pas joué en leur faveur. Aujourd’hui, le passé semblait loin derrière eux – du moins elle l’espérait intimement – et elle se promettait de profiter pleinement de cette soirée qui lui était entièrement dédiée. Grâce à la généreuse proposition de Hartsfield – toujours dans les bons plans celui-là – le lieu de la fête dépassait toutes ses attentes. Quoi de mieux qu’un grand chalet situé en pleine forêt et en bord de lac pour contenter l’esprit fêtard de quelques jeunes déchaînés et prêts à s’amuser jusqu’au bout de la nuit ? Le mot avait été passé, tout le monde était le bienvenu, cependant l’information avait été transmise sans l’accord du petit brun qui l’aurait très certainement trucidée en l’apprenant. En effet, cette petite demeure appartenait à ses parents et il s’était d’une certaine manière porté garant du bon déroulement des événements, chose qu’elle ne pouvait hélas aucunement garantir. De la nourriture, des boissons alcoolisées, de la musique assourdissante, le cliché américain d’une soirée réussie entre âmes perverties. Aucune heure précise d’arrivée n’avait été déterminée, chaque invité pouvait se présenter comme bon lui semblait, ce détail importait peu Winnie. Néanmoins pour les plus ponctuels d’entre eux, il était aussi possible d’arriver peu avant dix-neuf heures ; assister au coucher du soleil au bord de l’eau était par ailleurs non négociable pour la jeune femme et Peter se devait de l’accompagner. Dans tous les cas, il n’avait pas vraiment le choix, ils étaient venus ensemble et de plus il s’était engagé à conduire, sans doute car il voulait s’assurer qu’elle rentre en un seul morceau mais gentleman, il avait présenté cela comme une fleur qu’il lui faisait. « Leslie avait confirmé hein ? » demanda-t-elle en tournant la tête vers Peter, bière à la main. La question était en partie idiote car elle était celle qui avait invité son ancienne petite-amie et reçu la réponse positive. Elle avait cru comprendre qu’Eliot et elle arriveraient en même temps et craignait que le jeune homme utilise leurs petits différends puérils contre elle ce soir. Il n’était pas dans ses habitudes de stresser inutilement et pourtant, toute cette organisation lui donnait des bouffées de chaleur tandis qu’elle balayait du regard les alentours tout en faisant glisser le goulot de la bouteille contre ses lèvres maquillées.

_________________

--- Let's turn off our phones tonight and rely on the stars.
We've been so lost lately, we forgot who we are but I got everything I need in the palms of your touch. In a world of dark distractions, it can all get too much.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
write your sins away.

Peter Hartsfield

messages : 1258
name : corpsie.
face + © : c. rowe ©littlewidling & fcresourcing.
multinicks : bee & ollie & marnie & tony & isaac.
points : 797
age : 23.
♡ status : denis brogniart's "ah".
work : real estate agent.
home : family house on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {3/3} available.

Tonight's the night, let's live it up. Empty
Message· · Sujet: Re: Tonight's the night, let's live it up. Tonight's the night, let's live it up. EmptyJeu 5 Sep - 11:23

Le regard perdu dans le vague, au-delà du lac, vers les hauts arbres qui entouraient la zone d’eau, Peter eut besoin de quelques secondes avant de réaliser que quelqu’un – et pas n’importe quelqu’un – s’adressait à lui. « Hein ? Euh… Ouais, je crois. C’est ce que tu m’avais dit ? » La reine de la soirée était-elle déjà trop alcoolisée pour se remémorer les échanges des derniers jours ? Impossible, la soirée ne faisait que débuter, et elle n'avait même pas encore terminé sa première bière. « Il ne faut pas compter sur Eliot et elle pour être à l'heure, tu sais bien. » D'autant plus qu'aucune heure précise n'avait été partagée aux invités. Chacun viendrait selon son bon vouloir, selon ses disponibilités, car la fête était à l’image de son personnage principal : libre et sans contrainte. Hartsfield aurait certainement privilégié un peu plus de cadre dans l’organisation, car c’était lui qui en tenait en majorité les rênes, cependant il n’avait pas pu dire non à sa meilleure amie lorsque cette dernière avait étendu ses invitations à quasiment l’entièreté de la population de Windmont Bay située entre vingt-et-un et vingt-six ans. Il n’avait pas été en mesure de l’aider à franchir le cap de la majorité absolue, l’année dernière, à cause d’un froid inutile imposé entre eux à cause des vacances prolongées que la belle avait prises avec son aîné, et il souhaitait se rattraper en lui offrant, en plus des autres cadeaux prévus, une soirée mémorable. Il avait mis les petits plats dans les grands, comme le démontrait le cadre somptueux que chaque convive pouvait contempler. Il était parvenu à convaincre ses grands-parents, puis ses parents, que lui prêter la cabane familiale serait une excellente idée, car cela lui permettrait de gagner en popularité et ainsi de redorer un minimum le blason Hartsfield. Ils avaient longuement hésité avant de se laisser berner ; ils ne se doutaient pas du nombre de packs de bières, de bouteilles d’alcool fort, et du peu de foi qui composeraient la petite sauterie. Il avala une rasade du liquide pétillant avant de tourner la tête vers le visage, tout juste éclairé par le soleil couchant, de Winnie et lui donna un coup d’épaule affectueux. « Tu ne seras pas toute seule pour ton anniversaire cette année, rassure-toi ! » Il jeta un coup d’œil aux alentours avant de lâcher un profond soupir impossible à cerner. Il était inquiet à plusieurs niveaux mais déployait toutes les ressources nécessaires pour ne pas le montrer. Il n’avait pas envie que Winnie s’imagine qu’il passait un mauvais moment à cause de l’angoisse d’un incendie dans le chalet familial, ou d’un malaise de la part d’un des invités. Pire encore, son taux de stress atteignait son paroxysme lorsqu’il se disait que la jeune Horsfall pourrait passer un sale moment. Il avait préparé tout ça pour elle, pour qu’elle se sente choyée et en bonne compagnie. « J’ai faim, je te ramène quelque chose ? » Il avait encore quelques minutes devant lui avant que le soleil n’achève sa descente sur la ligne d’horizon, et il n’avait besoin que de quelques secondes pour rejoindre la grande table dressée pour l’occasion. Il attendit à peine sa réponse et disparut un instant avant de revenir avec deux petits sandwichs au fromage et une assiette remplie de chips. Ils allaient boire, beaucoup, et il leur fallait remplir leurs estomacs afin de profiter au maximum de la nuit qui s’annonçait. « Regarde qui j'ai trouvé, à côté de la bouffe... » sourit-il, les mains pleines, avant de laisser le nouvel arrivant saluer leur princesse du moment.

_________________

Oh I, I think I'm into you. How much do you want me too? What are you prepared to do? I think I'm gonna make it worse, I talk to you, but it don't work. I touch you, but it starts to hurt. What have I been doing wrong? Tell me what it is you want.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
just a lost boy not ready to be found.

Eliot Hastings

messages : 1889
name : marido @ castiells.
face + © : tom holland © tink.
multinicks : alexandrine, citra, tori.
points : 2493
age : twenty three years old.
♡ status : single.
work : vet's assistant.
activities : biking, playing drums, going out with leslie.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/3 - free} : peter; dimitri, etta, elle.

Tonight's the night, let's live it up. Empty
Message· · Sujet: Re: Tonight's the night, let's live it up. Tonight's the night, let's live it up. EmptyMar 24 Sep - 20:24

Il y avait eu des échanges laconiques un brin bizarre avec Peter, suivi quelques jours plus tard de cette date sur le calendrier entourée d’un cercle rouge impossible à manquer. Aujourd’hui marquait en effet l’anniversaire de Winnie, auquel il avait plus ou moins promis de participer. Or maintenant qu’on y était enfin, il appréhendait la suite. Sa relation avec son ancienne camarade était compliquée et l’un comme l’autre n’avait jamais fait d’effort pour renverser la tendance. La vie ainsi que la succession d’évènements inopportuns avaient suffi à les séparer au fil des ans, bien qu’on s’évertuait à prétendre que la bande existait toujours. Peut-être était-ce vraiment le cas mais certains (dont il ne faisait pas parti) voyaient là une nostalgie latente quant à ce qu’ils avaient pu être par le passé. De son côté, il n’était pas aussi catégorique et acceptait leurs réunions de plus en plus espacées dans le temps, où on se parlait du bout des lèvres, l’esprit accaparé ailleurs. En définitive, l’unique point fixe de son adolescence compliquée restait Leslie, à la compagnie immuable. Peter s’était par la suite ajouté, et mutuellement ils avaient fini par accepter les torts sans réellement les aborder frontalement. Au final, seuls Winnie, Filip et Harlan étaient les grands absents de son quotidien. Malgré tout et c’était paradoxal il en était conscient – il avait toutefois hâte de les croiser, ne serait-ce que pour une poignée d’heures ensemble. La situation était certes particulière, mais pas assez pour être catastrophique au point de se détester. Par conséquent quand bien même l’atmosphère s’avèrerait étrange, il saurait normalement gérer. Et puis, son pilier Leslie était là, alors ça ne pouvait qu’aller. « C’est bon on y est ! » Il arrêta le véhicule au vacarme d’enfer pour contempler les alentours avec curiosité. La maison était sinon grandiose, immense, à l’instar de celles qu’on voyait parfois sur le papier glacé de magazines spécialisés. À nouveau ce sentiment de différence et quelque part d’infirmité sociale serra son cœur, cependant très vite chassé par la voix de sa comparse qui lui demandait de l’aide pour décharger. « Je vais prendre ça, je pars devant. » Ils avaient fait les courses sur la route, prenant ce qui leur avait paru idéal pour une fête de ce genre c’est-à-dire beaucoup d’alcool et de malbouffe. Pour le cadeau, il avait laissé Leslie s’en charger en se contentant de contribuer à l’enveloppe globale. Un pack de bière sous chaque coude il rentra à l’intérieur, après avoir évité de justesse le coin d’un tapis imprudent. La table avait déjà été dressée, et il lui fallut faire preuve d’une grande volonté pour ne pas succomber à la tentation d’attraper des chips. Il tomba sur Peter dans la foulée qu’il salua dans un sourire avant de poser ses affaires pour le suivre. « Non alors je ne suis pas un morfale, je suis arrivé là complètement par hasard et parce que j’ai entendu du bruit. » Il leva les bras en l’air, histoire de prouver son innocence avec une plaisanterie stupide et s’avança vers Winnie. « Salut Winnie, désolé pour le retard. » En réalité à en voir les parages, ils n’étaient pas les derniers : un exploit. « Bon anniversaire à la plus dingue du groupe ! » Qu’il s’empressa d’ajouter un peu maladroitement en lui faisant la bise pour marquer le coup. « On attends qui encore ? Parce que je vois que pour une fois je suis relativement à l’heure. » La bouche se fendit d’une moue amusée, pendant qu’il continuait de scruter le reste de la pièce avec intérêt. « Quelqu’un a de la musique ? » Demanda-t-il à la cantonade, en sortant son portable de sa poche, prêt à prendre le rôle du DJ si on lui proposait.

_________________

set me free, just strip me of my fears,
wash me clean, set me free, just drown me in my tears | @ x ambassadors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
most times, a ghost is a wish.

Leslie Myhre

messages : 948
name : olivia (carolcorps)
face + © : brie larson | @lolotte — @tumblr/alan walker
multinicks : leni ⋅ inej ⋅ sofia ⋅ etta ⋅ callum ⋅ reggie ⋅ georgie ⋅ maeve ⋅ emna ⋅ archie.
points : 406
age : [ 29|05 ] twenty four years old.
♡ status : single.
work : embalmer — studying to become a medical examiner.
activities : drawing, singing in the shower, hanging out with eliot, stalking stephen king on social media, watch horror movies, reorganize her bookshelves — photography club.
home : a flat on pioneer oak w/ pip.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●● ) - off (naaji, the gang, jackson)

Tonight's the night, let's live it up. Empty
Message· · Sujet: Re: Tonight's the night, let's live it up. Tonight's the night, let's live it up. EmptyVen 8 Nov - 6:06

C’est avec un brin d’appréhension qu’elle s’apprêtait a retrouver le petit groupe à l’intérieur. Elle n’avait pas prit la peine de réfléchir une seconde avant d’accepter l’invitation, bien sur qu’elle serait présente à l’anniversaire de Winnie. La jeune femme avait prit, au fil des années, une importance toute particulière dans sa vie. Passant de connaissance à amie puis à petite amie, pour finir par redevenir une amie, maladroitement et au grand dam de la blonde. Leslie n’était pas tout à fait à l’aise avec cette nouvelle situation. Depuis son retour, si la jeune femme avait mit leur passé et les sentiments qu’elle ressentait de côté, cela n’avait pas été chose aisé. Elle qui éprouvait quelques difficultés à comprendre le monde qui l’entourait et les individus croisant sa route, la jolie Winnie devint rapidement une véritable énigme pour la blonde qui ne savait plus comment interpréter son attitude. Si entre elles, rien n’avait changé (à l’époque), la relation entre son ex petite-amie et Peter fut assez troublante. Leslie n’était pourtant pas du genre jalouse et si la jeune femme lui assurait que ce n’était qu’amicale, elle n’avait alors plus aucune raison de douter n’est-ce pas? Mais le temps passant et les sentiments grandissant, sa jalousie n’avait ainsi fait que croitre. Ne laissant place qu’à un sentiment amer, cette sensation désespérée de ne pas être ‘assez’ confortant l’avis très négatif qu’elle avait toujours porté sur elle-même. Et tandis qu’elle se penchait au dessus du coffre du semblant de voiture que possédait Eliot, elle ne put s’empêcher de s’attarder quelques instants sur le visage de son meilleur ami et de se demander si quelque chose ne clochait pas chez elle. Bien sur, lui avait une très bonne raison de ne pas lui rendre ses sentiments, mais elle ne pouvait se départir de cette appréciation négative d’elle-même. Ayant alors la désagréable sensation d’être le coeur du problème bien qu’on lui ait répété le contraire. Sans doute y pensait-elle beaucoup trop et tordait cette situation dans tout les sens là où tout était bien plus simple. Ainsi elle avait ignoré ses inquiétudes pour une soirée pleine de promesses. Puis comme toujours, elle se rassurait de la présence d’Eliot, si son meilleur ami était dans le coin cela ne pouvait que bien se passer. En théorie. « Je te rejoins. » déclara-t-elle en rassemblant les quelques victuailles qui s’étaient éparpillées dans le coffre. Elle referma la portière et verrouilla la voiture derrière elle avant de rejoindre les autres. Elle s’attarda un petit moment sur le cadre que leur offrait la cabane et ses alentours. Un contraste saisissant avec la vie qu’elle menait mais lui rappelant aussi son enfance, et le cadre assez spartiate dans lequel elle avait été élevé. Pour autant Leslie avait apprit très jeune à ne pas envier ou jalouser son voisin. Ainsi, c’est un grand sourire qui illumina le visage de la jeune femme avant qu’elle ne finisse enfin par entrer. « J’espère que ce n’est pas la même playlist que celle que tu as mise dans la voiture. » déclara-t-elle à peine arrivée et déposant ses sacs à terre. Leslie se glissa derrière lui, et déposa un baiser sur sa joue avant de lui adresser un sourire complice. Mieux valait lui, qu’elle au poste de DJ, la musique n’étant pas l’une de ses grandes passions, elle ne saurait constituer la moindre playlist intéressante pour une soirée d’anniversaire. Finalement, la blonde se précipita vers Winnie pour l’étreindre chaleureusement et de lui murmurer un « Joyeux Anniversaire. » et reprit enfin pour tout le monde. « Désolée du retard, Eliot ne voulait pas brusquer l’accélérateur. » se moqua-t-elle gentiment. Elle-même possédant une petite voiture d’occasion tombant en panne tout les quatre matins. Mais depuis qu’elle avait reprit ses études, elle lui était devenue indispensable et avait développé toutes sortes d’astuces pour éviter les pannes à répétition. « C’est superbe ici.. » fit-elle en scrutant tout autour d’elle et se rapprochant de Peter pour lui faire la bise. « On cherche à impressionner quelqu’un? » elle pourrait être rancunière d’une façon ou d’une autre, lui en vouloir pour l’issue qu’avait eu son histoire avec Winnie. Mais l’année que son ex avait passé loin de WIndmont Bay les avait aussi poussé à se rapprocher et Leslie n’aimait pas entretenir ce genre de sentiment. Peut être était-elle aussi trop naïve.

Spoiler:
 

_________________

is this the place that i call home, to find what i've become, walk along the path unknown. deep in the dark i don't need the light, there's a ghost inside me, it all belongs to the other side.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I write sins not tragedies.

Filip Storberget

messages : 924
name : nepenthès
face + © : henrik holm © mine
multinicks : jude - garett - charlotte - harlan - naaji
points : 496
age : 23. (12/09)
♡ status : as single as a dollar and not looking for change.
work : student in marine biology. waiter.
activities : making troubles. getting others in troubles.
home : flat in pioneer oak with leslie.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ●●● - (tomas ; georgie ; winnie crew)

Tonight's the night, let's live it up. Empty
Message· · Sujet: Re: Tonight's the night, let's live it up. Tonight's the night, let's live it up. EmptyLun 11 Nov - 13:32

Filip n’avait pas pour habitude de garder contact avec ses ex, surtout quand il s’agissait d’une relation d’un soir ou même moins. Au contraire, il filait au petit matin et tentait de ne pas se faire remarquer par la suite, les rencontres ultérieures avec son ou sa partenaire nocturne oscillant entre cris et récriminations. Surtout lorsque la gente était féminine. Il avait pourtant toujours été clair : il était jeune, il ne faisait pas partie des créatures les plus repoussantes de Windmont Bay et il avait bien l’intention de s’amuser tant qu’il le pouvait. Ce n’était pas quand il devrait dormir avec ses dents sur la table de chevet qu’il pourrait continuer de courir la jeune pucelle. Sauf s’il était très riche. Ou s’il était anglais à Rouen. Winnie était cependant l’une des rares exceptions avec qui il avait gardé un assez bon contact, la jolie rouquine ne se formalisant pas de leur échange sulfureux occasionnel et ne demandant pas davantage à l’inverse de certaines de ses camarades. Il n’y avait rien entre eux que de l’amitié et du stupre qui n’avait pas duré une fois qu’ils avaient crevé l’abcès. Il fallait dire que le carnet de téléphone du norvégien était suffisamment rempli et que son propre esprit était bien trop occupé par une autre rouquine dont il ne parvenait pas à se défaire, même s’il en aurait eu envie. S’il fallait en plus rajouter qu’il vivait avec Leslie, il n’y avait donc rien d’étonnant à ce que les relations avec Winnie se soient orientés sur un point de vue amical. Et connaissant la ponctualité légendaire du jeune homme, il n’y avait donc rien d’étonnant non plus à ce qu’il arrive en retard à cette soirée d’anniversaire. Il avait dû passer en vitesse acheter un cadeau, suppliant sa cadette de lui donner une petite idée et, au final, de choisir un présent pour la reine de la soirée, n’ayant pas l’habitude de ce genre de chose. Non, apparemment son sourire et sa seule présence même entouré d’un joli ruban rouge, n’était pas acceptable comme cadeau d’anniversaire. Il gara son scooter dans l’allée conduisant à la cabane de bois et fronça les sourcils en ayant vaguement l’impression d’un déjà vu quelque part. Il ne réalisa pas tout de suite que les lieux lui faisaient penser à ce film d’horreur qu’il avait regardé avec Leslie l’autre soir. Thor jouait dedans et il jeta un coup d’œil furtif alentours pour vérifier qu’aucun cimetière mormon ne dissimulait des zombies à l’ombre des grands pins qui projetaient des ombres inquiétantes et donnait une atmosphère lugubre aux lieux. Drôle d’endroit pour fêter son anniversaire mais Winnie était une drôle de fille.

Il saisit son cadeau et un sachet en papier comprenant des gâteaux apéritifs et des bouteilles d’alcool fort avant de se diriger vers l’antre du démon où ils seraient sans doute victime d’un slasher masqué qui les massacrerait un par un pour ne laisser vivante que la seule vierge du lot. Il se demandait cependant de qui il pourrait s’agir, ayant conscience qu’il serait le premier à passer de vie à trépas. « Hé, tu viens ? Reste pas dehors. » Il s’approcha de la porte, constatant qu’un invité, aussi en retard que lui, furetait autour de la fenêtre, n’osant rentrer par timidité. Ce n’était pas un concept particulièrement connu du norvégien, tout comme la politesse puisque après avoir toqué à la porte par pure formalité, il ouvrit cette dernière et pénétra à l’intérieur de l’atmosphère chaude et chaleureuse du chalet où il fut surpris par le nombre de personnes présentes. Un peu décontenancé du fait qu’ils n’étaient pas si nombreux que ça, il haussa cependant les épaules et adressa un joyeux sourire à tout le monde, montrant ses sacs pour aller les poser dans la cuisine. « Salut la compagnie ! » claironna-t-il joyeusement, laissant la porte ouverte pour permettre au retardataire de le suivre. « Y avait… » Il se retourna vers l’inconnu qui se tenait dans l’encadrement de la porte, timidement, n’osant pas rentrer. Filip posa un regard interrogateur dans le sien, attendant qu’il le complète. Le jeune homme répondit dans un murmure s’appeler Charlie. Il poursuivit donc sans se préoccuper davantage dudit : « …Charlie dehors. Du coup, je lui ai dit de rentrer. Je pose ça où ? » Question de pure rhétorique puisqu’il faisait déjà comme s’il était chez lui, de manière parfaitement détendue. Il déposa un baiser sur la tempe de la reine de la soirée. « Joyeux anniversaire bichette. »

_________________
no masters or kings when the ritual begins. there is no sweeter innocence than our gentle sin in the madness and soil of that sad earthly scene. only then I am human, only then I am clean. Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Tonight's the night, let's live it up. Empty
Message· · Sujet: Re: Tonight's the night, let's live it up. Tonight's the night, let's live it up. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tonight's the night, let's live it up.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RS] Fright Night [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Retreat [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Forest-
Sauter vers: