hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 season finale, la saison 2 touche à sa fin.
Il est maintenant temps de commencer à clôturer ses sujets
pour démarrer sur de nouvelles bases pour la saison 3. Prenez le
temps de lire ce sujet pour tous les détails.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 put your kisses on my lips (g/b).

Aller en bas 
not afraid to take a stand

Gaia Digby

messages : 492
name : romane ⋅ gajah.
face + © : lana del rey, © mine.
multinicks : thalia ⋅ isleen ⋅ anastasia.
points : 216
age : thirty four y.o. (21/06).
♡ status : married to clive, mother of two, libertine.
work : rich housewife cliché.
activities : book club ⋅ driving her kids to school, reading, pleasing her husband, having sex somewhere else with somebody else, trying to take over wb, taking care of her mother.
home : the biggest house on ocean avenue w/ the fam.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : clive ⋅ madden ⋅ blake ⋅ victoria ⋅ winifred.

put your kisses on my lips (g/b). Empty
Message· · Sujet: put your kisses on my lips (g/b). put your kisses on my lips (g/b). EmptyJeu 10 Oct - 10:17

you got my adrenaline pumping when you stare so close
i can't help imagining all the things we'd do with no clothes on

@blake ryder // (theme song)

Voilà bien longtemps que Gaia ne stressait plus à l'idée d'un rendez-vous galant ; aujourd'hui trentenaire, la belle avait assez d'expérience et assez de confiance en elle pour ne plus en faire tout un plat. Ce qui n'avait pas changé, cependant, c'était l'impatience qu'elle ressentait, l'excitation de la nouveauté et de l'inconnu. Elle rencontrait ce soir une fille qu'elle n'avait encore jamais vue, avec qui elle avait échangé quelques messages sur les réseaux sociaux qui avaient mené à une tension sexuelle qu'elles voulaient toutes les deux assouvir ce soir - elles ne se connaissaient donc pas, tout était possible ce soir et la déception aussi, mais ça faisait partie du jeu et Gaia avait bien trop hâte d'y être. Enfin prête, la mère de famille rejoignit son troupeau dans la cuisine, embrassa ses enfants avant de rejoindre son mari aux fourneaux. « Ne m'attends pas ce soir. » Et elle déposa un baiser sur ses lèvres, reconnaissante. Il savait bien ce qu'elle allait faire ce soir, même si la règle entre eux était de ne pas en parler, de ne pas échanger les informations concernant leurs activités extra-conjugales (noms, contextes de rencontres, etc.), et pour lui permettre de passer une bonne soirée Clive avait quitté le travail un peu plus tôt que d'habitude pour pouvoir s'occuper des enfants. « Je vous aime. » À l'intention de son mari et de ses enfants avant de quitter le domicile familial.

Quelques minutes plus tard, Gaia se trouvait dans le bar du Majestic où elle avait donné rendez-vous à la jeune femme. L'endroit était stratégique : le bar était l'un des plus chics de Windmont Bay, l'ambiance se prêtait bien à un rendez-vous galant, et si les choses se passaient bien elles n'avaient qu'à demander une chambre à l'étage supérieur pour passer à l'acte. Debout à l'entrée, la trentenaire balaya la salle du regard en essayant de repérer celle qu'elle n'avait encore jamais rencontrée et qui constituait donc un certain idéal - pendant ces quelques semaines de communication, elle avait eu le temps de l'idéaliser et de s'en faire une image bien précise qui ne correspondrait peut-être pas à la réalité. Apercevant une chevelure blonde à une table, le sourire de Gaia s'agrandit sur ses lèvres et elle s'avança avec assurance vers la jeune femme, décalant la chaise en face d'elle pour s'y installer. « Puis-je me joindre à toi ? » L'expression qu'elle arborait et le ton qu'elle avait employé ne laissaient aucun doute quant au fait que son choix n'était pas dû au hasard. Gaia n'attendit pas la réponse de son interlocutrice pour se glisser sur la chaise ; elle ne prit pas non plus la peine de se présenter puisque la personne en face d'elle savait très bien qui elle était (ou, tout du moins, pouvait bien se douter de son identité si elle ne la reconnaissait pas tout de suite). « Je suis à peu près sûre que c'est toi que je cherche, mais détrompe-moi et j'en serai très déçue. » La jolie blonde était la seule qui avait attiré son regard lorsqu'elle était entrée dans le bar, elle n'osait imaginer qu'il s'agissait de la mauvaise personne, sans compter qu'elle avait à peu près le même profil de celle qu'elle voulait voir ce soir. « Un verre de vin blanc, s'il vous plaît, ainsi qu'un deuxième verre de ce que mademoiselle boit. » Commanda-t-elle au serveur après l'avoir hélé de loin, avant de se retourner vers la jeune femme, incapable de se débarrasser de son sourire tant ce qu'elle avait en face d'elle lui plaisait. « À nous ? » Une fois servies, Gaia leva son verre dans les airs, prête à trinquer à la soirée qui les attendait.

_________________

with mirth and laughter
let old wrinkles c o m e
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Blake Ryder

messages : 351
name : sow — pomeline.
face + © : robbie — @lora.
multinicks : lola, xavi, vika, kerry.
points : 1071
age : twenty-seven yo (22/06).
♡ status : cursed or some shit.
work : mermaid — owner of carson ridge (a guest house in renovation).
activities : dance like beyonce, listen to 90s music and witchy things— multi-sports and cooking club.
home : @devan and zach's.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●● ) zach, reggie, gaia, robin.

put your kisses on my lips (g/b). Empty
Message· · Sujet: Re: put your kisses on my lips (g/b). put your kisses on my lips (g/b). EmptyDim 13 Oct - 17:21

La salle de bain était trempée, ses cheveux en bataille qu'elle tentait de dompter comme elle le pouvait avant d'enfiler une tenue jugée adéquate pour sa fin de soirée. Blake fourra une multitude d'affaires étranges dans un tote bag et ferma celui-ci dans la foulée sans se préoccuper du reste. Elle était en retard. Un premier rendez-vous pour récupérer une commande et enfin sa soirée serait libre. La blonde avait déjà tout prévu, comme à son habitude, car une fois la lune scintillante arrivée, Blake se transformait en une chose tout à fait différente et cette seule pensée réussissait à l'exciter plus que de raison. Joviale à souhait et de bonne humeur pour une fois, ele claqua la porte des Allen dans la foulée sans même se soucier du fait que sa soeur et son beau frère soient présents ou non et fonça jusqu'au Majestic avec torpeur. Son oeillade lorgnait avec insistance sur l'horaire qui lui avouait en toute modestie qu'elle n'était pas en retard, bien au contraire. Arrivée au Majestic, elle s'affaira à se redonner une image plus que correcte et pénétra dans l'endroit avant de s'installer à une table pour deux, comme prévu par message. Enfin installée, elle réussit à souffler mais rejeta l'offre d'un serveur pour le moment, estimant qu'elle n'avait pas que ça à faire. Plusieurs secondes s'écoulèrent, voir des minutes, alors qu'une jeune femme s'installa à ses côtés sur un ton plus que.. particulier ? Blake ne put s'empêcher d'arquer un sourcil mais réussit quand même à hocher la tête en guise de réponse positive. Un instant, elle lui semblait un brin trop habillée pour une simple vente de veste mais elle ne releva pas plus loin. « Oui, c'est sûrement moi. » confia-t-elle dans un balbutiement, se demandant encore pourquoi elle agissait de la sorte. Son interlocutrice lui semblait féline, prête à bondir sur - elle ne savait quoi. Mais après tout, internet était une source inébranlable de fous furieux et Blake ne serait même pas étonnée de tomber sur l'un d'eux - ou l'une d'elle. Après tout, son pseudo sur le site - croquette71 - en était une belle preuve, non ? « Donc.. » reprit-elle, un brin pressée de quitter les lieux pour la suite de sa soirée. Mais sa phrase se perdit dans l'air alors que son interlocutrice commanda un verre avant de se retourner vers elle. « Pareil. » lança-t-elle sans une once de réflexion. Quelque chose lui semblait plus qu'étrange à l'instant T et le comportement de la brune, fort jolie pour le coup, avait de quoi étonner. Sa seule réflexion fut à cette fichue commande, qu'elle se promit de ne plus jamais passer sur internet, alors que déjà les verres arrivaient dans la foulée et qu'elle portait un toast. Les yeux ronds, Blake avait de plus en plus à mal à comprendre son comportement et leva à peine son verre qu'elle redisposa aussi sec sur la table. Elle était pressée et tout se ressentait dans son attitude. « Ecoute, c'est sympathique de boire ensemble mais je suis assez pressée, est-ce qu'on peut passer aux choses sérieuses ? » questionna-t-elle avec aplomb en se penchant vers son interlocutrice. Une nouvelle fois, Blake fronça les sourcils en plongeant son regard dans le sien. Elle trouvait déjà l'idée de venir ici pour une vente plus qu'étrange - l'endroit était bien trop chic pour ça - mais si en plus le sosie - plus jeune - de Melania Trump n'en venait pas au fait, nul doute que sa patience ne tiendrait pas plus de dix minutes. Néanmoins, afin de paraître un minimum sympathique et disposée, Blake lui offrit un charmant sourire qui illumina son visage dans une expression plus que ravissante.

_________________

「 a wise woman once said fuck this shit and she lived happily ever after 」
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
not afraid to take a stand

Gaia Digby

messages : 492
name : romane ⋅ gajah.
face + © : lana del rey, © mine.
multinicks : thalia ⋅ isleen ⋅ anastasia.
points : 216
age : thirty four y.o. (21/06).
♡ status : married to clive, mother of two, libertine.
work : rich housewife cliché.
activities : book club ⋅ driving her kids to school, reading, pleasing her husband, having sex somewhere else with somebody else, trying to take over wb, taking care of her mother.
home : the biggest house on ocean avenue w/ the fam.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : clive ⋅ madden ⋅ blake ⋅ victoria ⋅ winifred.

put your kisses on my lips (g/b). Empty
Message· · Sujet: Re: put your kisses on my lips (g/b). put your kisses on my lips (g/b). EmptyLun 14 Oct - 15:55

La blonde était ravissante. Le teint légèrement hâlé, les cheveux doré, les yeux clairs et enivrants, Gaia savait qu'elle avait jeté son dévolu sur la bonne personne. Elle était pourtant loin d'être superficielle dans la vie de tous les jours mais ses aventures extra-conjugales n'existaient que pour la satisfaire sexuellement - chose que faisait pourtant très bien son mari -, elle ne cherchait rien d'autre que du plaisir alors elle se permettait de choisir ses partenaires sur leurs seuls critères physiques et la mère de famille était exigeante. La femme en face d'elle était une beauté générique, de celles que personne ne pouvait rejeter, et elle était ravie à l'idée de passer la nuit avec elle. Elle pouvait déjà l'imaginer nue, ses mains sur son corps, la caressant aux endroits stratégiques. Dès qu'elle ouvrit la bouche pour lui adresser la parole, elle imagina alors à quoi pourrait ressembler le cri de plaisir qu'elle lui arracherait dans quelques minutes. Gaia héla le serveur pour commander un verre, incitant la jeune inconnue à en faire de même, puis elle leva son verre dans les airs pour trinquer - elle ne se fit pas prier et l'imita mais bien vite elle en arriva au sujet principal de leur rencontre et un sourire surpris mais amusé dansa sur les lèvres de la femme mariée. « Directe. » Constata-t-elle en arquant les sourcils, étonnée mais agréablement surprise. Les femmes étaient en règle générale moins rentre-dedans que les hommes mais dans un tel contexte les choses étaient visiblement différentes. « On sait toutes les deux pourquoi on est ici mais c'est bien de s'apprivoiser un minimum, non ? De se faire désirer ? » Le jeu de la séduction était tout aussi importante que l'acte en lui-même aux yeux de Gaia, c'est ce qui faisait monter la tension, le désir, et ce qui faisait que les choses étaient encore plus intenses lorsqu'elles y arrivaient. Malheureusement son interlocutrice ne semblait pas de cet avis et la mère de famille fronça les sourcils face à l'empressement de la blonde qui se trahissait malgré son sourire fort charmant. « Très bien, passons aux choses sérieuses. » Et Gaia but d'une traite son verre de vin - c'était bien du gâchis de ne pas savourer ce liquide transparent mais ce qui les attendait était bien plus intéressant qu'une dégustation oenologique. La mère de famille se leva alors de sa chaise et tendit sa main vers la blonde pour l'inciter à en faire de même et la suivre jusqu'à la réception où elles demanderaient une chambre à lit double. Mais avant de bouger de là et puisque la jeune femme semblait pressée, Gaia décida de lui offrir un aperçu de ce qui l'attendait : la femme debout, elle entoura son visage de ses mains délicates et vint plaquer ses lèvres sur les siennes pour un baiser qu'elle voulait enflammé - elle se fichait bien des regards indiscrets, du fait qu'on la juge d'embrasser une femme et, pire encore, d'embrasser quelqu'un qui n'était pas son mari, elle n'avait rien à cacher et surtout pas à ce dernier alors les marques d'affection en public ne lui faisaient pas peur et la belle ne se refusait rien à partir du moment où elle avait envie de le faire, ne suivant que ses propres règles.

_________________

with mirth and laughter
let old wrinkles c o m e
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Blake Ryder

messages : 351
name : sow — pomeline.
face + © : robbie — @lora.
multinicks : lola, xavi, vika, kerry.
points : 1071
age : twenty-seven yo (22/06).
♡ status : cursed or some shit.
work : mermaid — owner of carson ridge (a guest house in renovation).
activities : dance like beyonce, listen to 90s music and witchy things— multi-sports and cooking club.
home : @devan and zach's.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●● ) zach, reggie, gaia, robin.

put your kisses on my lips (g/b). Empty
Message· · Sujet: Re: put your kisses on my lips (g/b). put your kisses on my lips (g/b). EmptyJeu 30 Jan - 20:17

Les sourcils froncés, le regard perdu autour d'elle, Blake se sentait franchement mal à l'aise. Se retrouver dans un tel lieu pour une simple vente était une chose, constater que la personne en face d'elle était un brin.. étrange ? en était une autre. Elle n'avait pas pour habitude d'utiliser internet pour faire ses achats mais depuis le rachat de sa maison d'hôtes, le moindre dollar comptait à ses yeux. Aussi Blake s'était-elle appliquée à tout faire pour économiser un maximum d'argent. A deux doigts de prendre la tangente en le traitant de folle, son avis bifurqua un tantinet lorsque la brune en face commanda deux verres. C'était donc ça : elle n'était pas folle, elle était juste saoule (et alcoolique). Presque soulagée devant ce constat fait à la va vite, la blonde n'eut d'autre choix que de l'imiter et de trinquer, sans pour autant boire une seule gorgée du liquide présent. Directe ? Toujours paumée, elle sourit bêtement et haussa les épaules : quoi de plus directe qu'une vente ? « De s'apprivoiser ? De se faire désirer ? » Cette fois, Blake était larguée, à mille lieux de l'idée qu'elle s'était faite de sa soirée. Visiblement, son interlocutrice et elle n'étaient plus sur la même longueur d'onde et ne parlaient pas la même langue. Toujours affublée de son plus beau sourire, celui-ci vint à s'effacer pour donner lieu à une légère grimace en coin. Le regard emplit de questionnements, Blake la fixait avec intérêt, cherchant à savoir s'il s'agissait d'une mauvaise blague. Elle aurait du comprendre qu'en utilisant l'expression "passer aux choses sérieuses", sa vente était déjà compromise. Mais désireuse de se sortir rapidement de là, Blake se releva d'un bond et saisit naïvement sa main, presque guillerette d'enfin réaliser sa transaction. La sirène n'avait jamais été une femme naïve et, de manière générale, savait plutôt bien appréhender une situation. Néanmoins, ce qui s'en suivit laissa Blake de marbre. Cette dernière se rapprocha dangereusement d'elle et dans un réflexe humain, elle recula son visage mais déjà la brune le saisit, apposant ses lèvres humides sur les siennes. Les yeux grands ouverts face à cette réaction, elle ne bougea pas d'un cil, paralysée par ce qu'il venait de se produire. Mais ou était-elle tombée ? Depuis quand les folles sérieuses utilisaient des sites de revente pour choper des gens ? Son baiser devint de plus en plus enflammé et à la seule sensation de sa langue proche de sa bouche, Blake réagit au quart de tour, dégageant les mains de l'inconnue de son visage et repoussant tout aussi rapidement son corps. Durant plusieurs secondes, elle sautilla sur place et essuya ses lèvres d'un revers de la main avant de saisir le verre qu'elle avait laissé traîner sur la table. Blake le but d'une traite et fit une grimace de dégoût en imaginant les lèvres souillées d'une parfaite inconnue sur les siennes et ajouta à son attitude, une nuée de petits postillons afin de dégager les derniers restes qui traînaient sur sa bouche. « Mais vous êtes complètement malade ! » fusa-t-elle, excédée cette fois-ci par le comportement de son interlocutrice. « Putain, je viens vous acheter une veste ! Et vous me roulez un patin comme si j'étais une espèce de.. de.. je sais pas, merde ! Mais vous êtes complètement tordue ! Vous savez qu'il existe des sites pour ça ! » Cette fois-ci, le ton était plus élevé et plusieurs clients posèrent un regardé éberlué sur elles. « Espèce de folle ! »

_________________

「 a wise woman once said fuck this shit and she lived happily ever after 」
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
not afraid to take a stand

Gaia Digby

messages : 492
name : romane ⋅ gajah.
face + © : lana del rey, © mine.
multinicks : thalia ⋅ isleen ⋅ anastasia.
points : 216
age : thirty four y.o. (21/06).
♡ status : married to clive, mother of two, libertine.
work : rich housewife cliché.
activities : book club ⋅ driving her kids to school, reading, pleasing her husband, having sex somewhere else with somebody else, trying to take over wb, taking care of her mother.
home : the biggest house on ocean avenue w/ the fam.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : clive ⋅ madden ⋅ blake ⋅ victoria ⋅ winifred.

put your kisses on my lips (g/b). Empty
Message· · Sujet: Re: put your kisses on my lips (g/b). put your kisses on my lips (g/b). EmptyMar 4 Fév - 12:28

Gaia voyait bien que la jeune femme n’était pas aussi entreprenante qu’elle mais à aucun moment elle ne s’était dit qu’il s’agissait d’une grosse erreur, d’un quiproquo. Pour elle, son interlocutrice ne faisait que jouer le rôle de l’innocente, de l’ingénue, dans le but de faire monter la tension entre elles. La mère de famille n’avait pas froid aux yeux et était prête à tout accepter de la part de ses partenaires, à tout essayer, et elle n’en était d’ailleurs pas à son premier essai en ce qui concernait les jeux de rôle. Prête à jouer le jeu, la belle ne reculait devant rien et le sourire qu’elle affichait était la preuve qu’elle prenait même un certain plaisir à être celle qui draguait ouvertement une femme qui semblait peu sûre d’elle. Ce n’était que la suite logique, alors, quand Gaia se releva de sa chaise et invita la jolie blonde à en faire de même pour pouvoir enfin l’embrasser, tant ses lèvres lui chantaient une douce mélodie depuis le début de cette conversation. Elle fut légèrement surprise lorsqu’elle fut confrontée à une certaine résistance de la part de son interlocutrice : c’était une chose de jouer les effarouchées, une autre de rester raide à son contact, c’en était presque vexant et ça commençait à ne plus trop l’amuser. Lorsque la femme la repoussa violemment et s’empara de son verre - pour la première fois depuis qu’elle était servie - pour se rincer la bouche, Gaia cligna plusieurs fois des yeux, sous le choc. À quoi jouait-elle, bon sang ? D’habitude si peu attentive aux regards qui se posaient sur elle, elle regarda autour d’elle pour remarquer qu’elles étaient au centre de l’attention. Cette idiote allait lui causer une sale réputation si elle continuait à crier au viol de cette façon. « Une veste ? Mais de quoi vous parlez ? » Confuse, Gaia fronça les sourcils et essaya d’interpréter les propos de la jeune femme, peut-être y avait-il un sens caché à ce qu’elle lui disait, car si elle prenait la phrase littéralement elle n’avait aucun sens dans le contexte de cette soirée. « Je sais qu’il existe des sites pour ça, oui, c’est précisément grâce à ça qu’on est ici ce soir. » Sa voix était bien plus basse que celle de son interlocutrice, elle essayait de tempérer les choses, de lui parler d’un ton calme afin de l’apaiser et qu’elle arrête son cirque devant l’assemblée. Gaia, pourtant patiente en temps normal, avait l’impression d’avoir perdu son temps ce soir et ce n’était pas quelque chose qui lui plaisait particulièrement. « Je ne suis pas là pour jouer, pas de cette façon, en tout cas. Si tu as changé d’avis, bien, mais dis-le-moi clairement au lieu d’inventer des histoires de veste. Ça n’a aucun sens ! » Dans l’exaspération, elle s’était mise à la tutoyer. Gaia lâcha un léger soupir puis se laissa retomber sur sa chaise, s’emparant à son tour de son verre pour le boire d’une traite - il ne lui restait que ça, maintenant que la soirée était gâchée. « C’est dommage, je te trouvais vraiment mignonne. » Murmura-t-elle presque à elle-même. Elle ne s’ennuyait jamais, elle avait de quoi faire et pourrait bien trouver quelqu’un d’autre pour s’amuser dès demain, mais elle avait eu hâte de passer un moment charnel avec la demoiselle et elle ne pouvait s’empêcher de montrer sa déception face à la tournure des événements.

_________________

with mirth and laughter
let old wrinkles c o m e
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




put your kisses on my lips (g/b). Empty
Message· · Sujet: Re: put your kisses on my lips (g/b). put your kisses on my lips (g/b). Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
put your kisses on my lips (g/b).
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue :: the majestic-
Sauter vers: