hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 season finale, la saison 2 touche à sa fin.
Il est maintenant temps de commencer à clôturer ses sujets
pour démarrer sur de nouvelles bases pour la saison 3. Prenez le
temps de lire ce sujet pour tous les détails.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 make me feel alive (leashes)

Aller en bas 
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1167
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 480
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptyVen 29 Nov - 20:01

 

“ This shit feel like Friday nights
This shit make me feel alive (baby)
I feel like we in paradise, paradise
When you right here, I come alive
One more hit and we can fly  ”
xxx
(@Ashes Hendrickx - end of November '19) friday night, 7PM

Le moteur de la vielle Mustang ronronna alors qu'il tournait au coin de la rue. Un regard vers l'arrêt de bus et il voyait déjà son petit ami plongé dans son portable, ignorant totalement le monde extérieur. Watts et Hendrickx venaient d'avoir une discussion plus que déplaisante. Le jour même, Ashes était tombé sur Maddie. Et comme Leo avait pu le prévoir, la scène avait tourné au pugilat. Parce que tout se passait trop bien pour qu'ils puissent en profiter pleinement. Après la houle des messages, Leo avait quitté le travail, prétextant avoir une urgence familiale. Son patron allait sûrement râler mais il devait rejoindre Ashes. Il ne pouvait pas le laisser repartir dans son trou sans lui parler. Sans le rassurer. Sans l'embrasser.
Leo était sorti de sa voiture, allumant une clope et se dirigeant d'un pas décidé vers celui qui le faisait vibrer depuis quelques semaines. Ils ne s'étaient pas vus depuis quelques jours, ayant pu passer le weekend d'avant ensemble. Un weekend idyllique malgré les discussions sérieuses et enflammées qu'ils avaient partagés. Un weekend qui avait permis de mettre quelques mots sur ce qu'ils vivaient. Décidant d'un commun accord - ou de plaisanteries bancales - qu'ils pouvaient se considérer comme un couple. Leo, pourtant réticent à l'engagement, s'était fait à l'idée que Ashes faisait maintenant partie de son quotidien. Sans mettre de mots précis, il n'arrivait plus à se séparer de son visage. Un visage qu'il fut soulagé de voir au moment où son regard croisa le sien. Obviously, he was still pissed. I would be pissed too. remarqua Leo, posant ses yeux inquiets sur son petit ami. Sa relation avec Madd Wilson était un vrai casse-tête. Il y a encore peu de temps, ils s'étaient engueulés avant de se rabibocher, Leo confessant pour la première fois qu'il affectionnait particulièrement le mannequin. Mais ça, Ashes ne le savait pas. Leo s'approcha doucement de lui et tira sur sa cigarette. " Hey, baby." dit-il d'un ton singulièrement amabile. le but de ce soir était de lui prouver qu'il n'irait plus voir ailleurs. De le rassurer qu'il était le seul qui occupait ses pensées. Leo, l'archétype même du petit voyou je-m'en-foutiste, tournait en vrai bête romantique à son contact. Il avait commencé à l'appeler baby, il y avait quelques jours. C'était plus fort que lui, de toute façon. Les yeux d'Ashes le détaillèrent froidement. Une vraie tête de mûle. Watts qui voyait clairement dans son jeu se rapprocha d'un pas, l'observant toujours d'un œil assesseur. Pouvait-il envisager un baiser? Non, sûrement trop tôt. Il fallait lui laisser son espace, surtout après ce qu'ils venaient de se dire par messages interposés. Where did my dirty pics go? It was easier when it was just dirty pics maugréa-t-il, ses prunelles sur son petit ami. " You said your bus was cancelled and I was on my way to your place. Anyways, can I bring you home?" s'enquit-il, gardant ses distances mais laissant transparaître un petit sourire gêné en coin. Il planta ses mains dans ses poches de jean après avoir jeté son mégot. Une dernière bouffée de nicotine exhalée et Ashes le suivait en silence. Les deux hommes prirent place dans la voiture, laissant les kilomètres défiler avant de retrouver un geste tendre alors que Leo glissait sa main, tentant sa chance, sur sa cuisse. Les doigts d'Ashes se glissèrent entre les siens et il put enfin respirer.
----
Une heure de trajet et les deux amoureux n'étaient pas forcément très loquaces. Lorsque Leo croisa un panneau signalant un dinner à quelques kilomètres, il tourna la tête brièvement vers son amant et lui demanda. " Do you wanna grab something to eat?" Ashes acquiesça d'un signe de tête, le regard toujours rivé sur le paysage mais la main toujours agrippée à la sienne.
Les deux hommes prirent place face à face, se perdant un instant dans le menu. Leo releva la tête au dessus de sa carte, cachant son visage mais laissant sa tête dépassée pour observer son partenaire. Était-il encore contrarié? Sûrement au vu de ses traits fatigués. Sa jambe vint se glisser entre les siennes, dans un geste qui se voulait affectueux. Pour lui rappeler qu'il était là, près de lui. Prêt à faire des efforts. Prêt à l'écouter se plaindre de son horrible meilleure amie qui lui avait bien causé pleins de soucis. " What do you want to eat?" demanda-t-il, laissant la carte tomber sur la table. Jusque là, il avait affiché un ton un peu grave. Voyant que Ashes répondait à ses caresses sous la table, caressant du pied sa jambe, il sut que le moment était peut-être de sourire et de se montrer tendre. Il prit sa main, sans être invité et déposa un baiser sur sa main froide, tout en cherchant son regard. " Much prefer when you smile." affirma-t-il, voyant qu'un petit sourire venait se glisser à la commissure de ces lèvres qu'il n'avait qu'envie d'embrasser avec impatience.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★


Dernière édition par Leo Watts le Mar 3 Déc - 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 705
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @cranberry.
multinicks : clemens.
points : 994
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : not quite single anymore and fully ready to put a ring on that finger.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : leo's bed.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, seb

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptySam 30 Nov - 21:23


Windmont Bay Area, Friday 7.00pm.Do not freak out, Hendrickx, whatever you do. Don’t let the hurt speak for you. Remember that there were no crimes committed and that the only injured party was your ego. Do what you do best, keep it all inside of you, let it eat itself out, burn itself into ashes and it will disappear into an unpleasant memory. La vieille Mustang de Watts avait fait son apparition au détour d’un coin de rue et Ashes se redressa lorsqu‘il vit la carrosserie s’approcher de lui en évitant de regarder à l’intérieur pour ne pas croiser le regard de son petit ami. Il enfonça les mains dans ses poches et laissa son regard vagabonder en s’efforçant de suivre ses propres conseils. Ignore the monster inside, the insidious octopus that wraps its tentacles around your wounds and make them sting more. Remember the good times like you remember the sun when the clouds are too heavy. « Hey. » répondit Ashes à la salutation de Watts, lui accordant un bref regard. Ils se toisèrent un instant en silence, chiens de faïence à deux doigts de se briser l’un contre l’autre, puis Watts rompit leur mutisme en lui proposant de le ramener chez lui. « K. » fit le blond sans regarder Leo en haussant les épaules. Thanks, I guess. But why aren’t you kissing me? Don’t you know how healing your lips are? Il suivit ensuite Watts jusqu’à sa voiture et s’engouffra dans le véhicule. Why wouldn’t you kiss me?
⭑⭑⭑
Quand Watts avait posé sa main sur la cuisse d’Ashes dans la voiture, ce dernier avant senti son cœur accélérer si rapidement qu’il lui avait semblé au bord de l’arrêt cardiaque. En surchauffe, son organisme avait dû se réhabituer à Leo avant de pouvoir réagir. Et quand il avait fin su comment se comporter, s’était rappelé de leurs gestes, Ashes avait glissé ses propres doigts dans ceux de son petit ami sans rien dire, le cœur lourd et léger à la fois, la tête au-dessus des nuages orageux qui menaçaient de lâcher leur charge sur le couple. Why wouldn’t you kiss me though? Do you not know how my lips have missed your lips? I can wrap my fingers around yours and you can make me prisoner like that, but you won’t make me go back to you the way I was if you don’t kiss me. Bring back the feeling you took away from me.
⭑⭑⭑
Les deux hommes se faisaient face dans le petit restaurant qu’avait dégoté Leo sur le chemin, une espèce de diner typique de ce genre de coin, une enseigne lumineuse au nom de Bill, Joe, Mary ou Cherry, un slogan promettant les meilleurs tartes de la côte Ouest, des banquettes collantes, des tables tout droit sorties des années soixante, une odeur de friture flottant en permanence dans le restaurant, un tube façon 80s craché par des enceintes obsolètes. Pour Ashes qui avait vécu en exil à Berlin pendant longtemps, ce genre d’endroit était réconfortant, confortable même. Il pouvait y éviter la gêne qu’il ressentait à se trouver seul en compagnie de Leo. La dernière fois que les deux hommes s’étaient vus, ils avaient passé un excellent weekend, mais tout cela semblait dilué dans les difficultés qu’ils traversaient maintenant. Ashes s’efforçait de garder son calme en lisant le menu du restaurant. As if I fucking cared what I eat, when all I want to taste is your lips against mine. Ashes leva les yeux par-dessus la carte du restaurant et posa le regard sur Leo. « A burger I think, and some Coke. You? » Le blond laisse tomber la carte sur la table juste à temps pour que Leo lui attrape la main et y dépose un baiser. Les lèvres d’Ashes ne purent retenir un petit sourire, que Watts s’empressa de remarquer. « Oh shut up. » rétorqua Ashes sans cesser de sourire. « And come sit next to me. » La banquette était suffisamment grande pour eux deux, qu’ils en profitent. Le blond suivit son petit ami des yeux et lorsqu’il s’assit enfin à ses côtés, Ashes laissa sa tête tomber contre son épaule et se loger dans le creux de son cou fin. There you go. So much better. Cela l’effrayait, cette capacité que Leo avait à le calmer, à l’apaiser. Il aurait dû bouillir de rage, ne pas le vouloir près de lui, pleurer devant un épisode de Downton Abbey, tout raconter de ses mésaventures à ses amis, supprimer toutes les photos qu’il avait de Leo dans son téléphone, mais au lieu de ça, il se contentait de la présence de celui qui l’avait, consciemment ou non, blessé.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ YOU'RE MY CHURCH OF CHOICE ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1167
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 480
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptyDim 1 Déc - 11:57

Sous la demande de Ashes, Leo se déplaça à ses côtés sans regret car quelques secondes plus tard, il venait se blottir dans son cou. Sans trop y penser, Leo l'entoura de son bras et les deux hommes restèrent silencieux tandis que Leo caressait son épaule distraitement. Puis, sa tête vint se poser sur la sienne doucement. Watts ferma les yeux brièvement tentant de calmer son myocarde qui s'agitait face à la proximité des deux. Breathe, Leo. He is not going to leave you. He is still here. He is in your arms. Doesn't mean you've made up but means that he is on the path of forgiving you. By the way? Fucking wrong move there, pal. You should have talked to him about Madd. You should have been more honest. Should haves, would haves. Shut up voice. Lorsqu'il sentit Ashes bouger légèrement, Leo tourna sa tête et son regard vers lui. Leurs visages à quelques centimètres l'un de l'autre, le mécano esquissa un sourire inquiet. What if he doesn't want to kiss me? Le cœur battant à son maximum, Watts se pencha vers lui et déposa un baiser hésitant sur ses lèvres. Des lèvres qu'il ne connaissait que trop bien, des lèvres qui l'obsédaient, des lèvres qu'il considérait comme siennes. Voyant que Ashes ne le rejetait pas, il tourna son corps vers son petit ami et prit son visage entre ses mains, caressant du bout du doigt sa mâchoire. Just one kiss. Remembers that is all it takes for a heart to lose its balance. Like yours didn't fall already a million times. Ses lippes vinrent chercher les siennes, doucement d'abord, plus passionnément ensuite. Le souffle court, les mains se glissant contre lui, cherchant à le rapprocher de lui, oubliant l'endroit où ils se trouvaient, si leurs effusions pouvaient déranger les autres. Ils n'y avaient plus qu'eux, comme à chaque étreinte, à chaque baiser un peu trop appuyé. " Mmh mmh. Do you want to order?" Leo se détacha avec grand mal de son compagnon et ses yeux se posèrent sur la serveuse, visiblement gênée. " Yeah, two burgers and two cokes. Thanks." Interrompus dans leur étreinte, Leo glissa un petit sourire à son petit ami et caressa sa joue, déposant un autre baiser sur ses lèvres rougies. " I know I've said it already but I'm sorry for what happened." souffla-t-il, leurs visages encore dangereusement près l'un de l'autre. Well, well, well, Leo Watts apologizing profusely. If that's not a surprise. Il déposa son front contre le sien et ils restèrent ainsi quelques secondes. " I ... " want you ? You only? I think about you all the time? I'm obsessed with your face? I've never been happier in my life since I've known you? " Kiss me. " soupira-t-il, désespéré de le sentir près de lui encore une fois. Sans prévoir l'intensité de l'échange à venir, se perdant dans ce sentiment grisant, en oubliant leur localisation, les témoins, à quelques instants de l'allonger sur cette banquette miteuse pour lui prouver que son désir n'était adressé qu'à lui.

Leur commande fut posée sur la table mais les deux hommes n'arrivaient pas à se détacher l'un de l'autre. Dans un élan de pudeur, Leo rompit leur contact, le souffle diminué mais le sourire heureux. Ce baiser ressemblait étrangement à une réconciliation, à une nouvelle chance, un nouveau souffle. Ils allaient sûrement devoir crever l'abcès mais au moins, le premier pas était fait. Leo attendait juste une confirmation que Ashes ne lui en voulait pas trop. Et ce baiser, oh ce baiser qui lui avait retourné le cerveau, l'avait laissé pantois, ce baiser était la confirmation qu'il avait attendu toute la journée. Un peu plus léger, il piocha une frite dans son assiette et l'offrit à son petit ami. " Truce? " plaisanta le mécano, la lui tendant. " So, do you wanna talk about this now? Or should we save this convo for later?" demanda-t-il, plutôt sérieux cette fois, sondant les yeux d'Hendrickx pour en savoir plus. Autant en parler dans un lieu public, là où ils risquaient moins d'exploser. Un lieu neutre, avec peu de témoins, que la serveuse qui louchait sur les deux hommes enlacés.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 705
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @cranberry.
multinicks : clemens.
points : 994
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : not quite single anymore and fully ready to put a ring on that finger.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : leo's bed.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, seb

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptyLun 2 Déc - 12:15

Logé dans le creux de Leo comme pour y chercher un abri contre les intempéries de l’extérieur, Ashes s’absorba un court instant dans la contemplation de sa situation. Il était enlacé par celui qui l’avait mis dans de tels états, un chien de Pavlov souffrant d’un syndrome de Stockholm chronique, répétant les erreurs du passé, les mêmes schémas en fonçant droit dans le mur, la tête baissée et les yeux fermés. Can’t stop yourself, can ya? You see damage and you run toward it until you fall down the same old rabbit hole that you’ve found yourself at the bottom of so many times before. Ashes repoussa cette réflexion aussitôt qu’elle s’imposa à lui – Leo était différent des autres, une joyeuse erreur de parcours sur la longue course d’obstacles qu’avait été sa vie amoureuse, un virage vers une autre destination. Le voyage s’annonçait long et difficile mais cette fois-ci, plus que toutes les autres fois, Ashes n’avait peur de rien, ni de lui-même ni de Watts. Les monstres sous le lit, les squelettes dans le placard, les vieux démons qu’on croyait morts, il était prêt à se battre contre jusqu’au sang, jusqu’à ce que la victoire soit sienne. Leo avait toujours été clair : il venait accompagné d’une symphonie de casseroles ; il n’était pas bon à marier ; il avait l’âme couverte de cicatrices qui rendaient sa peau dure comme un tronc d’arbre. Le choix appartenait maintenant à Ashes – soit il acceptait les risques, soit il s’en éloignait pour retourner vivre dans le confort physique de la maison familiale et y mourir à petits feux. What do you think I’m gonna do? demanda-t-il à la petite voix qui le harcelait, en levant le regard vers le plus beau des hommes qui l’ait jamais tenu dans ses bras de la sorte. Un doux moment plus tard, les lèvres de Leo se collèrent aux siennes et y déposèrent le baiser tendu.

Took you fucking long enough. songea-t-il en rendant à son homme son affection, ses doigts agrippant la cuisse de ce dernier.

« Yeah, you said. » répondit Ashes à l’excuse de Leo, à la fois pas tout à fait près à le pardonner encore de cette blessure, et à la fois détaché de ce qu’il ne voulait plus être qu’un mauvais souvenir. « I have to admire your ability to ruin my life even when you’re not there. » ajouta-t-il ensuite sur le ton de la plaisanterie, faussement admirative de la capacité de Leo à semer le chaos dans sa vie en son absence. Le baiser qui suivit fut long, intense, comme si son petit ami avait désespérément cherché à le faire taire coûte que coûte. Afraid of what I could say, Watts? Not that I’m complaining. You can shut me up like that whenever you feel like it. I’ll be a good boy, I’ll shut up. Ashes enfonça ses doigts dans la chair de la jambe de Leo, s’accrochant à sa jambe pour y marquer son empreinte. Leur repas enfin arrivé sur la table, Ashes remercia la serveuse en se détachant du corps fébrile de son homme, l’âme plus sereine qu’à leur arrivée, la tranquillité lentement de retour en lui. Se dégageant lentement de l’étreinte de Leo, le blond se redressa afin de pouvoir enfin déguster ce repas. La faim qui l’avait quitté après sa rencontre avec la furie rousse lui était revenue une fois que le choc était passé, et l’odeur familière du burger, mélange d’huile frite et de viande, ne faisait qu’augmenter son appétit. Il se tourna ensuite vers Leo qui lui tendait sa frite en guise de branche d’olivier, et Ashes éclata de rire après avoir toisé le morceau de pomme de terre pendant quelques secondes. Il s’en saisit et l’engloutit avant de répondre en mâchant : « I won’t be bribed nor will I be silenced. » Il lui fallut ensuite quelques secondes pour formuler une réponse convenable, qui ne soit ni une attaque frontale contre Leo (qu’il ne voulait blesser) ni une reddition complète. « We should. If we don’t, who knows what… » Ashes hésita le temps de quelques battements de cœur, craignant le choix de ses mots, puis poursuivit : « … might happen to us. » Yes, us.

Ashes fit mine de se concentrer d’abord sur le copieux met qui avait été déposé devant lui par la serveuse, humant le parfum qui s’en dégageait, et jaugeant du meilleur angle d’attaque. Optant pour la solution la plus élégante et la moins salissante, le blond s’empara de ses couverts et se mit à tailler une part dans son hamburger. Cela lui servait avant tout de couverture, il en profitait pour gagner du temps et ne pas formuler tout de suite ce qui l’avait dérangé. Il avait beau avoir passé le plus clair de son après-midi à réciter dans sa tête une longue suite de formules et de répliques qu’il pourrait ensuite asséner à son petit ami, Ashes était désarmé par cette présence troublante à ses côtés. Il n’y avait pas de place entre eux pour ce genre de jeux immatures. Seule comptait l’honnêteté. « I’m not mad or anything you know. I’m not expecting you to treat me like I’m the only person in the world, I know this wouldn’t be reasonable. » Il aurait voulu pouvoir être l’unique point de repère de Leo, mais il fallait laisser au temps l’opportunité de faire son œuvre avant de pouvoir en exiger autant. « It just hurts to know that whatever this is, is not enough. » conclut-il en osant à peine regarder celui qui se tenait si proche de lui.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ YOU'RE MY CHURCH OF CHOICE ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1167
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 480
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptyLun 2 Déc - 18:58

Les réflexions piquantes d'Hendrickx ne le dérangeaient pas - il avait pris l'habitude de les ignorer d'un roulement d’œil expert puis généralement, un petit regard en coin amusé suffisait à exprimer ce qu'il avait à exprimer. Entre autre, Ashes se permettait toujours de rappeler à quel point sa vie serait bien trop calme si Leo n'y était pas rentré, un coup de pied dans la porte, tonitruant et la langue bien pendue lorsqu'il n'était pas silencieux comme une porte de prison. En tendant la perche pour qu'ils arrivent à communiquer, à se parler sur l’événement qui venait de se passer, Leo avait fait le premier pas en avant, espérant que Ashes soit plus raisonnable dans ses paroles, qu'il le rassure. Au contraire, la réflexion qu'il balança était incisive, bourrée de sous-entendus et Leo croqua dans son hamburger sans vergogne pour ne pas avoir à y répondre tout de suite. Il mâcha longuement, essayant de ne pas croiser le regard intense de son petit ami. " Yeah, wouldn't be reasonable like you said." acquiesça Leo, enfournant quelques frites dans sa bouche sans trop faire attention à ses manières à table. Il releva les yeux vers Hendrickx et leva un sourcil curieux; bien qu'il puisse comprendre que le trentenaire avait été vexé d'apprendre la nature de sa relation avec Madd, il ne voulait pas qu'il se fasse des idées. Watts avait au moins le mérite d'être honnête. " You've gotta understand, Madd was here first. I've known her for years. " dit-il, haussant les épaules, désinvolte dans sa révélation mais ne cherchant pas le conflit, juste énonçant des faits qui n'allaient pas changer de si tôt. " And she's my best friend. She's annoying as fuck, but you still gotta deal with her, 'cause there's no way I'm choosin'." avoua-t-il, plantant ses prunelles dans celle d'Ashes. Son regard était sérieux, il n'y avait aucun compromis à faire. Les deux adultes allaient devoir apprendre à se supporter s'ils voulaient rester tous les deux dans sa vie.
" What the f-?" souffla le jeune mécano, une autre poignée de frites venant rassasier sa faim légendaire. Si Ashes essayait de le manipuler pour le faire avouer quoique ce soit, il était mal barré. Les propos de son petit ami lui restèrent au travers de la gorge et il descendit son Coca, muet, les yeux perdus sur le parking peu éclairé du dinner. Qu'attendait-il de lui? Qu'il se mette à genoux pour l'implorer de le pardonner ou pour le demander en mariage? Watts ne voyait pas vraiment où il voulait en venir avec ce this is not enough. Même s'il jouait souvent avec les mots lorsqu'il n'était pas muet comme une tombe, Leo pensait s'être fait comprendre pleinement. L'homme de peu de mots s'exprimait en actions - et Hendrickx ne semblait pas avoir tout compris à son fonctionnement. Alors il décida de lui répondre, Leo Watts style. Peut-être que là, il arriverait à percuter quelque chose.
" Not enough, eh?" dit-il, agacé, tournant sa tête pour croiser son regard. " So I haven't slept with Madd or someone else - by the way - in like ages and you feel like you're not enough?" demanda-t-il, cherchant cette fois à capter ses yeux. Sa main vint accompagner son geste et il le força légèrement à garder ses yeux plongés dans les siens. " But hey, I thought you were smarter, Hendrickx. Feels like I've dropped hints along the way." soupira-t-il, le ton presque déçu et haussant les épaules. " But I guess you can't be pretty and smart at the same time." souffla l'insolent, l’œil provocateur et venant écraser ses lèvres au goût de friture sur celles d'Ashes. Are you for real, Watts? Like that's your way of admitting that you like him? Being a dick and all ? Guess people never change. Fier de sa répartie, il engloutit le dernier bout de son burger et s'essuya sur la serviette en papier, essayant de limiter les dégâts. Pour une fois qu'il réussissait à ne pas se tâcher. Sa main vint agripper la cuisse de son petit ami - Leo le darda d'un regard plutôt révélateur et ne manqua pas de sauter sur l'occasion pour glisser sa main froide sous son t-shirt. Au moins, ce qu'il venait de révéler avait le mérite d'être clair. Et même si cela était totalement inattendu de sa part, il s'en contrecarrait car à l'heure présente, s'il était avec Ashes, s'il s'était épandu dans ses excuses, s'il avait proposé de le ramener à la maison, ce n'était pas juste pour coucher avec lui. Et même Leo Watts n'arrivait plus à se le cacher à lui-même et encore moins à son petit ami ou à ses proches. Well, I fucking like the guy. That's it, I'm fucked.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 705
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @cranberry.
multinicks : clemens.
points : 994
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : not quite single anymore and fully ready to put a ring on that finger.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : leo's bed.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, seb

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptyMar 3 Déc - 11:33

Les mots prononcés par Ashes avaient clairement eu un impact sur Leo, il n’était pas nécessaire d’être diplômé en psychologie pour s’en rendre compte. Qu’il ne veuille pas blesser celui qu’il considérait comme son petit ami, A shes ne souhaitait pas non plus maquiller ses propos d’un vernis inoffensif. Sa rencontre avec Madd avait été singulièrement déplaisante et il était hors de question qu’il accepte sans rechigner la réalité à laquelle il avait été confronté. Il ne prenait aucun plaisir à parler de cela avec Leo et aurait amplement préféré continuer sur la lancée de leur dernier weekend passé ensemble, avec ses plaisanteries, ses douceurs, ses petits déjeuners et ses câlins. Avalant une deuxième bouchée de son hamburger, Ashes reporta son attention sur son petit ami qui lui disait ne pas désirer choisir entre lui et sa meilleure amie. Attrapant une portion de frites, Ashes lui répondit, la bouche pleine : « Ain’t asking you to choose babe. But here’s something you’ve got to understand too: I’m not going to put up with bullshit that has nothing to do with me and everything to do with you. I stood up for you there when that best friend of yours was trashing you, by the way. » Il avala doucement ses frites avant de s’en resservir une portion, signe évident qu’il n’y avait rien de mieux qu’une dispute pour se creuser l’appétit. Quoiqu’il soit toujours amer de cette rencontre, Ashes ne put s’empêcher de sentir cette amertume s’atténuer lorsque son petit ami lui avoua, le ton légèrement impatient, lui avoir été fidèle depuis longtemps. Ashes n’en avait aucune preuve et il en doutait même un peu, mais il avait déjà fait son choix, pris la décision irrévocable de tâcher de réparer tout seul sa confiance qui s’était un peu érodée. Après tout, si Hillary Clinton avait pu pardonner Monica Lewinsky à son mari, il n’y avait aucune raison pour que lui-même ne soit pas en mesure de redonner à Leo toute sa confiance.

« But it would appear you can be both stupid and ugly at the same time. » rétorqua-t-il en se moquant, un sourire mesquin sur les lèvres. Sur la table, les restes de son hamburger refroidissaient lentement, largement ignorés et les bulles de son soda explosaient en silence les unes après les autres tandis que les glaçons fondaient dans la boisson. Ashes se contrefichait de ce qui restait de son repas, les yeux rivés sur la véritable raison de sa présence dans le diner : Leo Watts. Il n’était ni moche, ni stupide. Bien au contraire – il était plus magnétique que le pôle nord et plus perceptif que Sybil Trelawney. Et quand la main de Watts s’infiltra sous son t-shirt, la peau d’Ashes se couvrit de frissons. Il se mit à rire doucement, cachant son propre bonheur d’être si proche de Leo. « Are you seriously trying to fuck in the middle of the restaurant? » demanda-t-il en fixant son petit ami. Le regard de ce dernier ne trompait pas, pas plus que la main espiègle qu’il avait faufilé sur son torse. Ashes poussa un soupir hypocrite, faussement lassé de la libido délurée de Watts. « Fine. » laissa-t-il ensuite échapper en abandonnant son corps à la gravité, glissant mollement en bas de son siège. Amusé et curieux de voir quelle réaction il allait provoquer son son amant, le blond se faufila entre les jambes de son petit ami et se débarrassa vite de la barrière formée par la fermeture éclair de son jean. Clairement, il avait obtenu la réponse espérée. Au bout de quelques minutes, un bruit de pas se fit entendre, suivi de la voix de la serveuse au-dessus de la table, sans doute venue débarrasser la table : « Oh, has your boyfriend left ? » Ashes n’eut aucune difficulté à étouffer physiquement et métaphoriquement un éclat de rire entre les jambes de Leo. La naïveté de certaines personnes ne cesserait jamais de l’étonner.

Quelques moments plus tard, Ashes se hissa sur son siège, collé contre Leo, dont la respiration essoufflée et le teint rougit trahissaient le plaisir tout juste atteint. « Well, well, well, look who has finally shut up. » More than a truce, it’s peace baby.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ YOU'RE MY CHURCH OF CHOICE ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1167
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 480
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptyMar 3 Déc - 12:18

Leo ne fut pas impressionné de savoir que Madd avait pu prononcer quelques paroles blessantes en sa direction - après tout, ils avaient passés deux semaines à s'ignorer royalement car leurs mots avaient été trop loins. Wilson avait de la répartie et ses mots virulents étaient restés inscrits en Leo, nourrissant le feu intérieur, jusqu'à ce qu'ils puissent enfin tirer une croix sur cette dispute qui n'était qu'une histoire de jalousie maladivement mal placée après une rencontre fortuite au bord de la route. Ce qui importait dans cette histoire, malgré les sentiments écornés des deux côtés, était qu'elle était finie, dealt with. Leo avait bien sûr montré son mécontentement à Maddie lorsqu'il avait appris pour la querelle avec Ashes - lorsqu'elle était plus en colère contre lui qu'envers Ashes, tout ce qu'il souhaitait était qu'aucun des deux ne souffrent des dommages collatéraux. Misant tout sur l'honnêteté, Watts avait réussi à se sortir des deux situations compliquées - mais jusqu'à quand? Jusqu'à la prochaine dispute?
L'insulte de son petit ami ne l'impressionna pas, elle, et il esquissa un sourire irrévérencieux, chargé de je-m'en-foutisme. Ashes redevenait enfin lui-même, le petit snob qui n'hésitait pas à lui lancer des paroles piquantes. Malgré lui, alors qu'il aurait pu mal réagir, cela ne lui faisait que l'effet inverse - il était encore plus attiré par lui lorsqu'il osait cracher son venin. Call me sado-masochistic, but I love when he talks like that. This is arousing. Very exciting. Leurs esprits connectés me mirent pas longtemps d'ailleurs à s'échauffer, Leo lui faisant comprendre que de simples baisers passionnés ne lui suffisaient plus. Le besoin physique, cette perpétuelle recherche de l'extase en sa présence, en un coup d’œil, Ashes avait glissé sous la table sans que Leo ne le sollicite. Il en fut même surpris mais vite dépassé par les sensations de plaisir intense qui le prirent de court. Les vibrations incontrôlables se firent de plus en plus violentes et lorsque la serveuse décida de faire une apparition, Leo acquiesça très silencieusement, se concentrant pour ne pas trahir la présence d'Ashes sous la table et ne pas laisser échapper un son qui le dénoncerait. Après avoir étouffé un gémissement profond et soutenu dans son coude, Ashes revint à sa place, le toisant de ses yeux provocateurs. D'un geste mécanique, Leo referma son jean, tentant de reprendre contrôle de son pouls chaotique. Il le bombarda d'un regard indécent et se rapprocha de son oreille, glissant sa main là où le point faible de son petit ami était. " Keep talking, because I'm going to shut you up all night long, baby." murmura-t-il à son oreille, embrassant sa joue pudiquement, terriblement impatient de se retrouver seul à seul avec lui pour lui montrer tout ce qui l'attendait.
Après avoir débarrassé le plancher du dinner, les deux hommes reprirent la route dans une ambiance plus décontractée, laissant les petits gestes affectueux venir ponctuer le trajet. Une heure plus tard, ils atteignaient la vieille bicoque d'Ashes. Leo sortit de sa voiture en soupirant - quand est-ce qu'il n'aurait pas à faire deux heures de route pour passer du temps avec son petit ami? La situation devenait de plus en plus pesante au fur et à mesure des jours, au fur et à mesure que cette relation prenait plus de proportion. La distance installée malencontreusement ne lui convenait pas et pourtant, il faisait tous les efforts du monde pour s'en accommoder et ne pas trop s'en plaindre. Heureusement que la technologie existait. Ils entrèrent tous les deux dans la maisonnette et Leo n'attendit que quelques secondes avant d'attraper la main d'Ashes pour le plaquer contre le mur attenant la cuisine. Aucune possibilité de bouger, coincé contre son corps tendu et prêt à le ravager. " Remember what I said, baby?" souffla-t-il, ses lèvres à quelques centimètres des siennes. Il glissa sa main contre son entrejambe puis s'affaira à descendre sa fermeture éclair, ses yeux brillants plantés dans les siens. Le jean tomba sur ses genoux, doucement, glissant le long de ses jambes. " An eye for an eye, right?" expira l'insolent Leo, glissant le long de son torse encore vêtu, emportant avec lui le boxer de son petit ami, s'apprêtant à lui rendre la monnaie de sa pièce. " I'm gonna make you forget you had a bad day. " affirma-t-il, embrassant doucement ses cuisses nues. " And I'm gonna make you moan." ajouta-t-il, relevant une dernière fois les yeux pour voir les joues en feu d'Hendrickx qui n'attendait qu'une chose.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 705
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @cranberry.
multinicks : clemens.
points : 994
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : not quite single anymore and fully ready to put a ring on that finger.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : leo's bed.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, seb

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptyVen 6 Déc - 14:57

En reprenant place sur son siège aux côtés de Leo, Ashes se promit de commencer un journal des escapades sexuelles qu’il avait faites depuis sa rencontre avec Watts. Les deux jeunes hommes s’étaient déjà épanchés dans de nombreux lieux alors qu’ils se fréquentaient depuis finalement peu longtemps, et s’il voulait s’en souvenir, le blond devrait immanquablement en faire l’inventaire. Ce qui avait commencé par des caresses fort peu chrétiennes à l’arrière d’un bar ringard de Windmont Bay s’était muté en une relation fusionnelle et passionnelle qui avait laissé des traces dans de nombreux endroits de la ville et de sa périphérie, et le petit diner dans lequel ils venaient tout juste de sceller leur réconciliation n’était que le dernier établissement en date qui avait été le théâtre de leurs ébats. Ashes passa son bras par-dessus les épaules de Watts qui se ne faisait pas priver pour caresser son intimité en manque et répondit en souriant : « It’s funny you should say that, last time I checked, you seemed to enjoy it when I talk during sex. » Un baiser sur sa joue vint alors l’attendrir, lui donner l’envie irrésistible de se blottir dans les bras de son homme pour s’y endormir en sa compagnie. Mais avant qu’il ait pu suggérer de s’en aller, la serveuse qui avait sans doute lu dans leurs pensées fit son retour à leur table et leur tendit un reçu. « Oh here you are ! Thought you were gone earlier. » Ashes et Leo se regardèrent en silence et éclatèrent de rire. « Nah. » répondit-il en recouvrant son calme, « I just had some urgent business to attend to. » Le regard que leur lança alors la serveuse les lança dans une crise d’hilarité qui se poursuivit bien longtemps après qu’ils aient quitté le restaurant.

S’ils ne riaient plus lorsqu’ils arrivèrent enfin chez Ashes, ils n’en étaient pas moins toujours aussi légers et heureux. Le blond n’avait pas oublié ce qu’il avait appris plus tôt dans la journée, au contraire, mais il avait simplement fait le choix de ne plus y penser pour le reste de la soirée, sachant que s’il voulait profiter de son homme, il lui faudrait parvenir à lui pardonner la blessure involontaire qu’il lui avait infligée. Le temps et l’affection qu’il ressentait pour Watts sauraient sans doute être d’une grande aide dans cette tâche. Alors qu’ils venaient tout juste d’entrer dans la maison, Leo attrapa Ashes et le plaqua brusquement contre le mur. « Ouch. » protesta vainement l’ainé des Hendrickx qui se retrouva bien vite coincé entre son petit ami et la paroi – my favourite place to be. Le garagiste était déterminé et dans ses yeux d’ordinaire si clairs brûlait une lueur rouge et lubrique. Son toucher se fit menaçant sur des endroits indicibles du corps d’Ashes, qui luttait pour maintenir le rythme régulier de sa respiration alourdie par l’effort qu’il devait faire pour ne pas laisser Leo l’emporter avec lui en enfer. « What… » tenta-t-il de murmurer alors que les caresses de Watts se transformaient en ordres, le déshabillant trop rapidement pour être honorables. « … bad… » poursuivit Ashes pendant que son petit ami disparaissait, à genoux face à lui. « … day ?... » acheva-t-il avec peine, les lèvres de de Leo se refermant sur lui.

« I’m sorry baby, I think I just ruined another one of your t-shirts. » constata Ashes en riant pendant que Leo se redressait pour lui faire face. Les deux hommes se regardèrent en silence, un silence rompu uniquement par leurs souffles coupés, le bruit des étoffes qui se froissaient and the beating of their hearts, together. Leo s’approcha d’Ashes pour venir l’embrasser mais ce dernier le repoussa doucement. « What, you thought were done ? » Ashes jeta un regard lourd de sous-entendus à son petit ami puis ôta le dernier vêtement qui lui avait laissé Leo – sa chemise – avant de se retourner, collant son torse contre le mur. « ‘Cause I’m not, baby. » grommella-t-il en sentant déjà les paumes si familières de son homme se poser sur sa peau nue.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ YOU'RE MY CHURCH OF CHOICE ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1167
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 480
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptyVen 6 Déc - 17:23

Leo s'esclaffa à l'implacable envie de son petit ami - satisfaisant ses désirs tel un loyal petit soldat. Il se débarrassa lui aussi de ses dernières barrières, ne pouvant contenir son excitation en se collant à Ashes, qui avait sûrement l'air pressé. " This is just the beginning, baby. " chuchota-t-il à son oreille avant de poser ses mains sur les siennes, enlaçant ses doigts des siens et embrassant son épaule d'une morsure déjà appréhensive du moment de plaisir intense qui allait les lier.

11.30PM
Si la réconciliation sur l'oreiller faisait partie de ses nombreux talents, Leo chercha dans les yeux de son partenaire l'approbation finale, l'observant respirer avec grande difficulté, un sourire béat sur ses lèvres et les yeux tombants de fatigue - il embrassa doucement son bras avant de venir chercher sa chaleur moite, collant son corps au sien. Leurs jambes vinrent s'enlacer, empêchant à l'un ou à l'autre de bouger et il soupira de satisfaction, sa main venant se blottir dans les cheveux d'Ashes. I felt so close to losing him today. What would have I done if that happened? se posa-t-il comme questions alors que ses yeux détaillaient son compagnon. Leo fut pris d'une angoisse intenable - s'imaginant les pires scénarios - mais il préféra chasser cette pensée négative et profiter des moments qu'Hendrickx lui offrait. Même si cela n'était qu'éphémère, même si Ashes venait à lui tourner le dos pour une erreur provenant sûrement de son côté, il pourrait au moins se rappeler de maintenant. Un souvenir qu'il tenta d'imprimer profondément dans sa mémoire, alors que les prunelles d'Ashes croisaient les siennes. " You alright, baby?" s'enquit-il, jouant avec ses cheveux doux et soyeux. Rien ne pouvait les comparer à sa tignasse rêche et désordonnée. " What are you thinkin' about?" le questionna-t-il, cherchant à entrevoir enfin une de ses pensées les plus intimes. Il se redressa sur un coude et vint chercher ses lèvres, dans un geste qui lui semblait si naturel maintenant. " Did you know ... ?" commença-t-il, s'arrêtant pour regarder son petit ami mais aussi pour créer un effet de surprise. " That tomorrow is a day-off for me ?" finit-il, le sourcil curieux de voir sa réaction, guettant une réaction contente ou rien qu'un sourire. Il libéra l'emprise des jambes d'Ashes sur les siennes puis vint le surplomber, entourant ses épaules de ses mains. " So ... " dit-il, embrassant sa joue puis son cou. " I can do ... " Un autre baiser sur son épaule.  " that ... " Quelques baisers le long de son bras.  " all day tomorrrow ... " Il prit sa main dans la sienne et s'assit sur ses pieds, prenant le temps d'embrasser chacun de ses doigts. " and Sunday too ... " Puis il reprit le chemin de son torse, cette fois-ci s'arrêtant sur ces abdominaux parfaitement sculptés qu'il embrassa avec plus d'insistance. " oh yeah, Sunday too ... " continua-t-il, souriant alors que ses yeux croisaient l'endroit le plus sensible du corps de son petit ami. " So many more hours of this " souffla-t-il, relevant les yeux pour croiser son regard fiévreux, bienheureux de voir que ses baisers avaient eu l'effet escompté. " Oh, someone's so not fucking done with me, I see." pouffa-t-il, décidant qu'il allait le faire languir après avoir enflammé sa peau de sa bouche. " Do you feel like a shower ? Because I feel like a shower." affirma Leo, glissant un clin d’œil très lascif à son homme. " Are you coming? " demanda-t-il, lui tendant la main. Ashes ne se fit pas attendre et Leo, prenant son air le plus sérieux, planta ses yeux dans les siens. " Pun intended." avant d'éclater de rire et lui tirer le bras vers la salle de bains, le lieu qui allait habiter leurs prochains ébats résonnants et faisant vibrer les murs de la maison.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 705
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @cranberry.
multinicks : clemens.
points : 994
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : not quite single anymore and fully ready to put a ring on that finger.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : leo's bed.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, seb

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptyLun 16 Déc - 18:31

You’re a blessing, Leo Watts, seriously. songea Ashes en lovant ses jambes autour de celles de son partenaire alors que son cœur retrouvait petit à petit son rythme habituel, se réaccoutumant à la douceur de vivre qu’il ressentait lorsque Watts se pressait ainsi contre lui et que leurs peaux transpiraient l’une contre l’autre, marquées par la tension qu’ils avaient relâchée. You threw me into the deepest pool there ever was and told me to swim in it and now I’ve got no choice but to continue swimming if I don’t want to drown. But I don’t even care anymore, I’ll keep swimming, cause that’s the nicest pool I’ve ever been in. Ses doigts s’approprièrent les cheveux en bataille de Leo et s’y enroulèrent alors qu’Ashes se laissait aller à ses songes, jouant avec sans y prêter grande attention. Just make sure I don’t drown. Il embrassa ensuite doucement Leo, la paix enfin retrouvée après l’excitation de leurs derniers ébats, la respiration revenue après l’amour- not love. We don’t make love, we fuck. It’s gross, inelegant and rough, but that’s how we do it and maybe that’s who we are. Better get accustomed to it, Hendrickx, he’s gone and rubbed off on you. Ashes ne put s’empêcher de sourire à cette réflexion avant que Leo ne vienne s’enquérir de ses pensées. L’ainé des Hendrickx posa son regard sur son petit ami et secoua la tête sur l’oreiller. « Eh, nothing really. » répondit-il en intensifiant ses caresses afin de rassurer Leo. Il ne pouvait pas lui dire la vérité, du moins pas en intégralité. Il fallait qu’il mâche ses mots encore un petit peu, le temps que Watts s’acclimate enfin aux chaleurs tropicales qu’étaient les sentiments d’Ashes, pour ne pas l’effrayer – et lui-même ne se savait pas tout à fait prêt à être ce qu’il devait être. Il avait consenti aux efforts et continuerait d’en faire ; il se battrait pour Leo ; il se battrait contre lui quand il le faudrait ; mais il aurait besoin d’un peu plus de temps et de confiance pour s’abandonner tout à fait jusqu’à ne plus avoir le choix de faire demi-tour pour revenir sur ses pas. I ain’t drowning today, Watts.

Puis vinrent les baisers, les caresses, toutes trop insistantes pour qu’Hendrickx y oppose une résistance trop farouche. Le corps prisonnier sous celui de Watts. Sa peau électrifiée par le contact impie de ses lèvres. FUCK. YOU. Les battements de son cœur s’intensifièrent, devinrent des cognements contre sa cage thoracique alors que ses reins se creusèrent et sa tête se rejeta en arrière. Le souffle coupé, Ashes se laissa manipuler sans réellement comprendre ce que lui disait Watts. Il entendait le son de sa voix, captait quelques mots à la volée, mais il ne les comprenait plus tout à fait. He spoke a different language then, a language that sent Ashes into a whirlwind of sensations, from his toes to the back of his head, one with no sounds, no signs, no written form. Le visage rougi par l’excitation et le corps tendu par l’attente, Ashes ne pouvait dissimuler le plaisir qu’il venait de prendre. « You bet that sweet ass of yours I feel like a shower. » Il se redressa alors avec peine et attrapa la main de Leo qui l’entraina hors du lit et vers la salle de bain. « But not a cleaning shower though. » ajouta-t-il ensuite en donnant une fessée à son petit ami pour lui signifier son approbation. Une fois arrivés dans la salle de bains, le blond activa la douche et invita Leo à entrer dans la cabine. « Now, see that soap over there? Well. Drop it and bend over to pick it up. » dit Ashes, un sourire moqueur sur les lèvres. It’s revenge time.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ YOU'RE MY CHURCH OF CHOICE ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1167
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 480
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptyLun 16 Déc - 19:25

Leo, pimpant, se dirigea vers la salle de bains avant d'entrer dans la cabine de douche. Peu stupéfait de la proposition indécente de son petit ami, il rit doucement, le regard fiévreux. " Oh is that so? Are you into jail foreplay? " demanda Watts, attrapant ses hanches pour l'embrasser de façon un peu brutale. Si Ashes voulait jouer à ce jeu, il allait sûrement être gâté par Leo. Ses longs sourcils vinrent se battre innocemment, prenant un air qui ne lui seyait absolument pas. " You know I've been a very naughty boy, right? " dit-il, l'embrassant, avide de ce qu'il pouvait entrevoir dans ses pupilles déjà dilatées. Il laissa Ashes prendre la direction, se tournant contre lui et se collant à lui, ses mains venant déjà se fracasser sur sa peau nue et mouillée. Si Watts aimait être en contrôle, il aimait aussi particulièrement quand Ashes était bien plus assertif - une minute doux comme un agneau, la seconde, imprévisible, à le plaquer contre la paroi de la douche. C'était terriblement excitant, comme pouvait en témoigner son rythme cardiaque élevé qui menaçait d'augmenter un peu plus à chaque geste de son petit ami. " Fuck ... " souffla-t-il, sentant que les gestes d'Ashes se faisaient plus précis, plus fermes. L'eau ne coulait pas assez pour cacher le bruit des grognements de plaisir que laissa échapper Watts.

2AM
" Yeah, been to juvie once." avoua Leo, jouant avec sa cigarette alors qu'il fumait à la fenêtre, échappant au froid glacial de l'extérieur. Simplement vêtu de son boxer, il souffla la fumée en dehors pour ne pas empester la maisonnette. Allongé sur le lit face à lui, se trouvait Ashes, affalé légèrement, lui laissant une vue splendide de sa partie préférée. " Oh really, the fucking concerned look?" soupira-t-il, voyant le froncement de sourcils d'Ashes. Il haussa les épaules, blasé. Le moment était propice aux confessions - Leo n'avait jamais menti sur ses actions, il les portait même en étendard, fièrement, se distinguant des autres. Ashes était juste pas au courant des grandes lignes - Leo l'indécent insolent, provocateur, qui se battait régulièrement, cherchant comme à restaurer une justice qu'il avait imaginé lui-même -  ils ne se fréquentaient que depuis quelques mois et le temps qu'il passait ensemble ressemblait plus à de longues heures d'étreintes emplies de sueurs qu'à de longues conversations sur leurs vies respectives. S'ouvrir à Hendrickx lui paraissait maintenant essentiel même s'il avait un mal de chien à passer le pas. Il écrasa le mégot fumant dans le cendrier et ferma la fenêtre, en profitant pour s'étirer devant un Ashes silencieux. " What? You afraid I'm gonna steal your silverware?" s'esclaffa-t-il, voyant qu'il restait encore bien trop pensif à son goût; il sauta sur le lit à côté de lui, lui donna une petite tape équivoque sur le derrière et le poussa avec son épaule, frottant ensuite son visage avec ses mains froides. " Only thing I might steal is your dignity, I guess." pouffa le jeune blond, lui lançant un regard délibérément osé - leurs deux épaules se touchant, il s'appuya sur lui et posa son menton sur la sienne, cherchant son regard. Cette tendresse était de plus en plus courante entre les deux - une relation qui évoluait doucement mais sûrement, dans une direction encore inconnue, qui ne faisait pas franchement peur à Watts. Lui, le phobique de l'engagement, se surprenait à contempler les étapes qu'ils pouvaient franchir - with flying colours. Le premier baiser, la première relation sexuelle, la première dispute, les premiers messages. Tout cela était nouveau mais aussi grisant. Car c'était Ashes dont on parlait - Leo n'arrivait plus à se mentir. S'il ne voulait pas trahir son attachement grandissant, il ne manquait pas de le montrer à travers ses gestes - un regard, une caresse, une main qui restait posé sur lui. Peut-être une certaine possessivité aussi qui se développait. L'envie de le garder caché, rien que pour lui. Cette maison au fond des bois leur permettait de vivre leur histoire sans être dérangé par la vie extérieure, par Windmont Bay, ses ragots, sa population, leurs relations. Un cocon dont il ne se plaignait pas mais la distance restait pesante. Le manque qu'il ressentait lorsque Ashes n'était pas auprès de lui était insoutenable - son air détaché n'était qu'une façade qui s'effritait de minutes en minutes. Stop looking at him like that, Leo. He's gonna guess he means more than you let him on. How afraid you were of losing him when you've learnt about Madd. How fucking right, peaceful and perfect it feels around him. How he quiets down every nasty voice in your head. How he looks flawless and how you can't even contain your heart eyes around him. Stop it with the look if you don't want him to know. Dans un élan d'autopréservation, Leo tourna le regard vers un point distant, plus loin dans la pièce, essayant de calmer son myocarde qui, effréné, n'arrivait pas à retrouver un rythme normal sous ses pensées intimes et véritables. " Do you wanna know what I did to end up in juvie? Didn't murder anyone if that's your concern." s'enquit le blond, glissant son bras sous le sien et appuyant sa joue contre son épaule, réprimant un nouveau frisson de fatigue. Il se mit aux confessions sans vraiment y être invité. " That fucking creep from the grocery shop not far from my place was talking trash about my big sister - about how she was loose and basically a slut. So to teach him some respect, I burned down his shitty shop. Was about seventeen when that happened." confia Leo, le regard cette fois cherchant la couette pour les recouvrir tous les deux. " I've never regretted this. You don't talk trash about my family." affirma Leo, croisant le regard imperceptible de son compagnon. " Spent three months there, wasn't that bad. Made some friends. Got out and continued my life." finit-il, passant bien sûr sur quelques détails comme ses retrouvailles avec Madd. Ashes ne voulait sûrement pas entendre parler d'elle encore si tôt après leur dispute. Il lui faudrait du temps pour accepter que Leo et Madd étaient liés et que le jeune homme ne pouvait, ni ne voulait pas se séparer d'elle.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 705
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @cranberry.
multinicks : clemens.
points : 994
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : not quite single anymore and fully ready to put a ring on that finger.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : leo's bed.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, seb

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptyLun 16 Déc - 23:15

Mollement allongé sur le lit, son corps affalé parmi les draps dérangés et souillés, Ashes dévorait du regard son homme dont le corps fin et allongé sur découpait avec majesté dans l’encadrement de la fenêtre, sa peau claire jurant contre le noir de la nuit dehors. Comme d’habitude, il fumait, laissant à Ashes le temps de retrouver ses esprits, quoiqu’agacé de cette solitude dont il tolérait de moins en moins l’existence. Il voulait Leo près de lui tout le temps, pouvoir prendre sa main comme il l’entendait, le couvrir de caresses et de baisers jusqu’à l’en étouffer. Watts lui racontant comment il avait eu une expérience de la prison dès l’adolescence, Ashes ne put réprimer une réaction qui, quoique rapide, déplut à Leo. « Quit giving me intentions I don’t have. » L’ainé des Hendrickx ne voulait pas que son petit ami cherche à deviner en lui des réactions qu’il attendait de lui. Il voulait qu’il le laisse assimiler, penser et réagir pour lui-même. Ashes n’avait jamais fréquenté de criminels, délinquants ou gamins des rues ; tout ce que Leo avait vécu était pour lui un mauvais rêve dont il ne comprenait guère le sens. Il lui fallait s’habituer à entendre certains mots prononcés de manière régulière. Il était prêt à le faire – il ne voulait simplement pas être forcé à accepter tout ce que Leo avait fait comme étant normal. « I’m not concerned, I’m just trying to get used to the idea of you in jail. Not a pleasant idea, I might add. » décocha-t-il ensuite en remuant dans le lit, signe que Watts devait venir le rejoindre, ce qu’il fit après avoir éteint son mégot et fermé la fenêtre, et bien sûr, marqué la fesse du blond de l’empreinte rouge de sa main. Ashes frissonna en sentant sa peau froide de Leo se coller à la sienne. Il réprima un grognement de protestation en sentant l’odeur de la cigarette froide qui émanait de lui pour ne pas créer davantage de tensions entre eux. Sans qu’Ashes l’y ait invité, il semblait décidé à poursuivre sa confession. L’ainé des Hendrickx ne manqua pas d’apprécier l’ouverture dont faisait preuve celui qui était d’ordinaire plus fermé qu’une porte de prison – pun intended too. Peut-être qu’il avait enfin réellement à percer un petit trou dans cette armure dont s’était paré le beau Watts, à faire une place pour lui dans sa vie. Leo les recouvra enfin de la couette comme s’il avait cherché à protéger ses secrets d’oreilles indiscrètes du reste du monde qui ne manquerait pas de le juger, de les juger. « I never thought you killed anyone. And even if you did, why would I care, when you do this magic thing with your dick? » répondit-il d’abord, peu sûr de pouvoir répondre par autre chose qu’une plaisanterie. Il craignait de ne pas savoir trouver les mots pour s’exprimer. Il savait qu’il marchait sur des œufs. S’assurant que Watts avait terminé, Ashes reprit, cette fois-ci plus sérieusement, tâchant de parler lentement afin de ne pas effrayer Watts. « Look, I promised you I wouldn’t judge what you have done, or did. But don’t expect me to judge you positively either. I appreciate your commitment to your family, I share it even, but you were acting out of macho bravado, and there’s no way I’m praising, feeling sorry for, or sympathizing with that. » Il se rapprocha de Leo, le sentant se tendre face à cette réponse. « Just take in the positive, aka, me not judging. Don’t let whatever is upsetting you take over from me being here, happy that you’re here with me, not wanting it to be any different. » Il déposa un baiser sur le crane de Leo. « You’re mad at me, aren’t you? » Watts devait pourtant s’habituer à recevoir la monnaie de sa pièce – à ce que sa franchise lui soit retournée par Ashes – si leur relation devait survivre aux obstacles qui l’attendaient. Le blond tira son petit ami vers lui et le força à s’allonger sur le dos. « You’re the worst drama queen, honestly. » le réprimanda-t-il alors en glissant, avec la couette, le long du corps de Leo. Arrivé à son bas-ventre, Ashes lui jeta un regard fripon et attrapa la ceinture de son boxer entre ses dents, tirant dessus jusqu’à la faire glisser le long des chevilles de son petit ami. Il s’imposa ensuite entre ses jambes, empoignant Leo pour lui faire oublier ses tracas. Et au bout de longues minutes de silence coupé seulement par les gémissements approbateurs de Watts, Ashes se redressa et rejoignit son petit ami, retrouvant son regard embué par le plaisir, ses cheveux en bataille, ses joues rougies par l’exercice. « Do what you want with me. » chuchota-t-il, à la fois empereur et esclave, « Be bad, real bad. So bad you’d go to jail for it. »

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ YOU'RE MY CHURCH OF CHOICE ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1167
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 480
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptyMar 17 Déc - 10:21

S'il acceptait, voire appréciait pleinement l'honnêteté d'Hendrickx, sa façon si singulière de lui faire comprendre qu'il l'avait accepté pleinement comme il était mais qu'il ne cautionnait pas ses frasques, Leo n'en fut pas moins contrarié de voir que pour une fois, le public n'était pas là pour l'encourager ou pour rire de ses activités criminelles. Lui qui aimait qu'on le remarque, qu'on porte une attention à ses actions, à son passé. Son passé? Son présent, son futur aussi. Une prophétie auto-réalisatrice où il se voyait derrière les barreaux pour fêter ses trente ans. Même si dernièrement, il s'était fait plus discret sur ses extras, ralentissant la cadence depuis leur rencontre, il ne manquait pas de braver la loi dès qu'il le pouvait. Comme une démangeaison qu'il avait besoin de gratter pour prouver qu'il était encore Leo, le voyou que tout le monde connaissait. Le mec qu'on accusait d'être si instable qu'il aurait mis le feu à son bar préféré.  Ashes avait apaisé ses maux depuis qu'il le connaissait - évitant de se fourrer dans des histoires rocambolesques lorsqu'il en avait eu l'opportunité, Leo Watts ne s'assagissait pas vraiment mais ne voulait simplement pas mettre en péril ce qu'il avait avec lui. Parce qu'il ne savait pas comment il pourrait réagir s'il devait venir le chercher au commissariat. Il avait déjà vu sa réaction après la bagarre stupide au début de leur relation - les instincts protecteurs de son homme l'avaient même impressionnés mais il savait que s'il lui infligeait ses frasques, Ashes Hendrickx pouvait tourner les talons.
Le gamin des rues était maintenant un homme et lorsque Ashes le mit face à ses évidences, il prit pourtant une moue boudeuse, lançant quelques éclairs avec ses perles azurs et pinçant les lèvres avec force pour ne pas exploser, comme il savait tant bien le faire. Il inspira profondément par le nez, le laissant finir sa tirade. Ce n'était pas le moment de piquer une colère. Si Leo était toujours persuadé d'avoir raison, il avait trouvé un adversaire de taille. A sa question inquisitrice sur son état d'esprit, Leo entreprit de ne pas déflagrer. Mais son visage le trahissait. " Yeah, I'm m- " Il fut interrompu par Ashes se glissant sous les draps, le traitant de drama queen. Il se débattit quelques secondes mais émit un long juron de plaisir lorsqu'Hendrickx le prit par les sentiments. " You're - " souffla-t-il, son corps se cambrant en sentant les mains de son petit ami sur lui. Un millier de frissons, une incandescence qui lui prit les tripes alors qu'il tentait de se battre contre ce sentiment d'impuissance face à Ashes. Un geste et il se mollissait, s'enflammait, perdait toute capacité à raisonner. Des doigts de fées, un sourire à s'en damner. Is this heaven? 'cause it sure feels like it soupira-t-il, réprimant un gémissement. Ashes revint chercher ses lèvres et Leo ne se fit pas prier pour lui saisir la nuque avec fermeté, le bloquant dans ses bras. Le regard brûlant, il l'écouta finir, détaillant ses lèvres qu'il voulait détruire. " Turn around." siffla le jeune Leo entre ses lippes rougies. Il se contorsionna pour retourner son amant et se pencha pour attraper un t-shirt. " Close your eyes, baby." Il enveloppa le t-shirt autour de ses yeux et le fit se pencher en avant. " Let me eat out that juicy peach." sifflota le jeune Watts, venant mordiller son oreille et maniant avec dextérité le plaisir de son partenaire qu'il sentait frémir d'anticipation.

SATURDAY - 11AM
" Morning." souffla-t-il à son homme, se penchant au dessus de lui, embrassant sa joue mais les yeux encore lourds de la courte nuit qu'ils venaient de passer, entrecoupée de sommeil profond et de réveils impromptus et coquins. Leo déteignait évidemment sur son partenaire, qui en redemandait toujours plus, quitte à le réveiller deux fois dans la nuit pour apprécier son contact et dont les envies variées le comblaient éminemment. Ashes se tourna vers lui et il embrassa ses lèvres, lui même à peine réveillé. Sa main se glissa sur le torse impeccable de son mannequin et il joua avec ses doigts quelques minutes, profitant du moment calme de tendresse qu'ils partageaient. " Coffee?" demanda Leo, non pas impatient de quitter le lit mais plutôt désireux de sentir l'odeur emplir la pièce. Ashes émit un grognement lorsqu'il se détacha de lui et qu'il sortit du lit avec de nombreuses courbatures. " Ouch." murmura le jeune à lui même, se levant avec difficulté. Il enfila son jean sans trop se préoccuper de ne pas avoir de sous-vêtements en dessous. Un peu au radar, il emplit la cafetière d'eau, y ajouta le café moulu et laissa le café couler alors que lui se dirigeait vers la fenêtre pour s'intoxiquer. Un Ashes peu réveillé se releva soudainement puis retomba sur le lit, provoquant l'hilarité de Leo. " Babe, you don't need to get up. I'm bringing you a mug to bed." affirma-t-il, tirant sur sa première bouffée de nicotine. Il observa son visage endormi, remarquant qu'Ashes était à deux doigts de se rendormir rien qu'en voyant son torse de soulever à une vitesse très lente. Leo finit sa cigarette puis alla chercher deux tasses. " Wakey wakey, pretty boy." susurra-t-il à l'oreille de Ashes, posant le café sur sa table de nuit. Il s'allongea à ses côtés, se débarrassant d'un coup de pied de son jean. Ashes vint se blottir contre lui et il embrassa son front, distrait et perdu dans ses pensées, son bras venant l'enlacer.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 705
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @cranberry.
multinicks : clemens.
points : 994
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : not quite single anymore and fully ready to put a ring on that finger.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : leo's bed.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, seb

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptyMer 18 Déc - 16:55

« Wow ! » s’exclama Ashes, à peine réveillé, la voix rauque et cassée par un sommeil profond, « I get my own butler now? » Leo lui apportait en effet une tasse de café chaud dont l’odeur avait rempli toute la pièce autour d’eux, donnant au réveil du blond une saveur toute particulière, d’autant plus qu’il était en compagnie de son homme, ce qui durerait vraisemblablement tout le weekend. Malgré son ardent désir de caféine, Ashes en avait un autre, plus pressent encore : celui d’embrasser son amant et de se satisfaire de ses lèvres. Il se détacha ensuite de son visage et murmura faiblement : « Mh, the sweet taste of tobacco in the morning… » Le blond ne parviendrait sans doute jamais à s’habituer à cette sensation, qui le dégoutait plus qu’autre chose, mais il parvenait assez facilement à en faire abstraction du moment que Leo était suffisamment proche de lui. Reprenant petit à petit ses esprits, Ashes se laissait aller à la tendresse dans les bras de son petit ami, qui le lui rendait bien et les deux hommes passèrent de longs moments langoureux dans une douce brume endormie, chaude, que rien ne venait dissiper. Ashes laissa ses mains se glisser tout le long du corps nu et froid de Leo, empoignant avec affection tout ce à quoi elles parvenaient à s’agripper, cherchant ce contact dont elles ne pouvaient plus se passer. « That thing you did to me yesterday… » soupira-t-il avant de grignoter le lobe d’oreille de Watts, enroulant ses jambes autour de celles de son amant, ses mains plus brulantes que jamais, « … it’s gonna send us both straight to hell. » Il ferma les paupières un bref instant, contemplant l’idée de passer l’éternité en enfer aux côtés de Leo – un paradis en somme. There’s no heaven that can beat that, no prayer that will save me from it. You’re my church of choice, Leo. Ashes se redressa avec difficulté, pas encore tout à fait revenu au monde des vivants, s’extirpant de son sommeil pour prendre possession de Leo jusqu’à ce qu’il en soit complètement rassasié. « I’m gonna make sure this is where we go anyway. » conclut-il enfin avant se dresser complètement, rejetant les draps au pied du lit, puis d’enfourcher le corps impuissant de Leo, le regard lourd de sous-entendus qui se transformeraient bien vite en cris de plaisir, ses mains appuyant avec force sur le torse musclé de son homme.

1.30PM
Ashes tendit la main et attrapa la tasse de café qui trônait sur la table de chevet, déposée là plus tôt par Leo. Il l’approcha de ses lèvres et en but une gorgée. « Yikes. » grogna-t-il en la reposant alors que le café froid devenu amer coulait dans sa gorge. Watts fit son apparition, une serviette enroulée autour de la taille, ses cheveux d’ordinaires indomptables aplatis par la douche qu’il venait de prendre. « Sorry babe, didn’t mean to insult your lovely coffee-making skills, but I’m afraid that lovely drink you prepared for me earlier has gone completely cold. » Espiègle, Ashes remonta les draps sur son corps afin de rester au chaud. Peu impressionné, Leo s’approcha du canapé-lit et inspecta sa propre tasse, qui lui fit à peu près le même effet. Ils n’avaient pas réellement eu la chance de profiter de leurs cafés, trop occuper à se rassasier l’un de l’autre. Leo s’étant assis sur le lit, les deux hommes se perdirent un instant en bavardages insouciants et plaisanteries inutiles, avec qu’Ashes ne demande : «what do you wanna do today ? Do you want us to put clothes on and go for a walk ? » Il extirpa sa jambe de dessous les draps et fit lentement remonter son pied le long de la jambe encore légèrement humide de Leo, dérangeant ses poils mouillés. « Or do you want us to drop any semblance of a healthy relationship… » Son pied se fraya un chemin sous la serviette. « … stay naked and indoors all day… » Les yeux fixés sans relache sur le visage rougi et couvert de gouttes d’eau de son amant, Ashes acheva : « … and do away with me? »

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ YOU'RE MY CHURCH OF CHOICE ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1167
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 480
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptyMer 18 Déc - 18:16

La douche avait eu le mérite de délasser ses muscles les plus tendus, preuve des aventures érotiques que les deux hommes partageaient depuis la veille au soir. Lorsqu'il le rejoint, Ashes se prélassait encore dans sa gloire la plus nue sous la couette de leur lit de fortune. Leo le gratifia d'un sourire complice, tentant de goûter à l'affreuse concoction qui lui avait semblée si délicieuse plus tôt dans la matinée. " Your fault, Ashie." dit-il, soulevant ses sourcils d'un air blasé et s'asseyant à ses côtés, observant ses gestes, sa moue taquine et son pied sortant de sous la couette. Simplement vêtu de sa serviette, Leo le laissa faire et réfléchit un instant à ses propositions. Si la première lui semblait la meilleure pour profiter de la journée, la seconde faisait appel à ses instincts les plus primaires, des besoins qui venaient juste d'être comblés pour la énième fois en moins de vingt-quatre heures. Ashes ne s'était pas gêné pour lui offrir un réveil digne de ce nom ce matin. Il en était encore fébrile. Il se pencha sur son petit ami et prit son pied entre ses mains, y mettant une petite tape. " As much as I'd like to keep going with the non-stop sex, I think we should go out and get some fresh air?" proposa Leo, caressant le pied qui venait de se faufiler sous sa serviette. Il lui chatouilla les pieds et alors qu'Ashes tentait de s'échapper, Leo s'allongea sur Ashes, un peu pensif. " Who am I and what have you done to me?" le questionna-t-il, Watts prenant un air accusateur avant de rire doucement à sa propre question. Ses lèvres vinrent embrasser les siennes et il caressa son visage. " Oh, I know!" s'exclama le jeune adulte. " Maybe we should go for a run?" demanda-t-il, voyant que Ashes réfléchissait à sa propre envie. " So I can chase down your ass through the forest." conclut-il, plus indécent et le regard légèrement lubrique à l'idée d'admirer un Ashes en short, le corps transpirant et le souffle en difficulté.

3PM
" Faster, Hendrickx!" s'écria Leo, dépassant son petit ami en lui infligeant une fessée magistrale. Un geste qui eut apparemment un certain effet sur son compagnon car il accéléra tant à travers les arbres qu'il se trouva à la hauteur de Leo sans grands efforts. Leo admirait certainement ses qualités de coureur - cela faisait un certain temps qu'il ne s'était pas mesuré à un vrai adversaire. Depuis son adolescence, Leo pratiquait la course à pied, utilisant ces moments d'introspection pour se vider l'esprit de tous les soucis qui pouvaient s'accumuler dans son esprit torturé. Au bord de la route, dans le centre-ville, autour du trailer park - peu importe l'endroit, tant qu'il pouvait se défouler et dépenser toute cette énergie qu'il retenait en lui. Une énergie qu'il utilisa pour dépasser Ashes, le sourire victorieux et ne faisant pas vraiment attention à là où il posait ses vieilles baskets usées.
" Woooooooh!" hurla le jeune Leo, se rétamant à terre après s'être accroché à une vieille branche solide à terre. Il fit un roulée boulée en avant et manqua de se taper la tête sur une bûche. Mais il finit sa course sur le dos, se questionnant s'il ne venait pas de se fracturer un os. La douleur qu'il ressentit le conforta dans l'idée qu'à part quelques égratignures, il n'avait rien. Il se redressa en se plaignant ouvertement, Ashes se précipitant sur lui pour vérifier qu'il était encore en un seul morceau. " Wow, easy tiger. I'm fine." s'étonna Leo de l'air terriblement inquiet qu'Ashes portait. " See?" dit-il, essayant de se relever, sans grande réussite. " Might stay down there a minute actually. " ricana-t-il, inspectant sa peau, le cœur secoué par l'adrénaline dans sa poitrine. Ses mains, ses genoux étaient écorchés mais il ne ressentait pas d'autres douleurs plus intenses. " I'm alright, baby. Just bruises and scratches. Nothing that's unusual." soupira-t-il, soulevant son t-shirt pour vérifier qu'il ne s'était pas empalé sur une branche. Ashes s'assit à ses côtés, inspectant chaque carré de sa peau. Au beau milieu des feuilles mortes, avec la température extérieure très fraîche en ce fin de mois de Novembre, les deux hommes semblaient un peu perdus. Mais Leo, dont le souffle était encore court, lui ne perdait pas le nord. Pas même après avoir esquissé une cascade. " Maybe this was just a plot to get you next to me." dit-il, se saisissant du t-shirt d'Ashes et en s'empressant de le tirer brutalement vers lui. Il lui sourit au bout milieu de leur baiser enflammé et il s'accroupit face à lui. " Never done this in broad daylight and in the middle of a freezing forest. Dare?" lui demanda-t-il, laissant soudainement l'envie le dépasser, surplombant les égratignures qu'il venait de subir après sa chute. Il tira sur le t-shirt de son petit ami et l'obligea à l'enlever malgré ses protestations. Lui était encore aussi chaud que de la braise.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 705
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @cranberry.
multinicks : clemens.
points : 994
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : not quite single anymore and fully ready to put a ring on that finger.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : leo's bed.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, seb

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptyMer 18 Déc - 19:03

Ashes courait souvent, surtout depuis son déménagement forcé en exil loin de tout. Il n’avait pas énormément de choses à faire perdu dans cette nature vaste et infinie, dont seules quelques voitures venaient de temps à autre troubler la tranquillité. Il n’avait pas mis les pieds dans une salle de gym depuis de longues semaines, et ses courses solitaires dans la campagne et quelques séances de yoga dictées par une inconnue sur Youtube avaient été son seul exercice – sans compter les calories brulées par ses performances équestres à cheval sur Leo. Aussi, même si la proposition de son petit ami n’avait pas été celle qui avait sa préférence, elle ne lui avait pas déplu pour autant. L’idée de profiter de l’air vif et frais de l’extérieur tout en s’exerçant ne le contraria pas outre mesure, et ce fut donc avec plaisir qu’il se livra à la compétition inoffensive qu’ils se lancèrent. Ce qui ne fut d’abord qu’un simple jogging sans enjeux se transforma bien vite en course de vitesse dans laquelle les deux amants tentèrent de se dépasser sans arriver à des résultats bien concluants, jusqu’à ce qu’un Leo trop hâtif se prennent les pieds dans des racines et tombe brutalement par terre. Légèrement inquiet quoiqu’un peu amusé (les chutes des autres l’avaient toujours rendu hilare), Ashes se précipita à sa suite et demanda d’une voix où se mélangeaient anxiété et ironie : « You sure you’re alright ? » Watts se défendit de s’être fait mal, et Ashes n’insista guère, se laissant tomber aux côtés de son petit ami afin de lui offrir quand même sa présence. Il lui caressa tendrement la jambe, tâchant de ne pas trembler tant il avait froid, et répondit en balayant la suggestion de Leo d’un geste de la main, susurrant à son oreille : « As if you needed a plot to get me to get close to you. You’ll need one to get me away from you though. » Les deux hommes échangèrent alors un long baiser passionné, au cours duquel Ashes ne sembla plus se souvenir du froid qui les entourait pourtant toujours. Au contraire, il lui paraissait faire si chaud qu’il aurait pu en transpirer. Son t-shirt lui fut arracher malgré de molles plaintes de sa part qui furent évidemment ignorées par l’animal en rut qui lui servait de partenaire. « You’d fuck me anywhere, wouldn’t you? » se moqua-t-il, non sans rendre à Leo chaque geste, chaque affection, chaque brutalité. Le blond se redressa, désormais torse-nu et se mit à cheval sur les cuisses de Leo, l’embrassant avec une fougue aveugle. « Just keep calling me baby, and I might dare. » souffla-t-il dans le cou de son petit ami, des gouttes de sueur suintant depuis ses cheveux en désordre, le long de son cou penché vers Watts, de sa longue colonne vertébrale creusée par l’envie, jusqu’à disparaitre dans le creux de ses reins. Ses deux mains agrippèrent le visage dont il aimait tant la contemplation et ses lèvres emprisonnèrent celles de Leo dans un nouveau baiser qui leur coupa le souffle. Sentant entre ses jambes qu’il avait sur Watts l’effet désiré, Ashes fit trouver à l’une de ses mains l’objet de son propre désir, provoquant chez Leo une réaction plus que flatteuse. You thought you were crazy huh ? You found your match babe. Every ounce of crazy you have inside of you, I have just the same. songea le blond en guidant les mains de son petit ami le long de son dos, et sous son short. En glissant sous l’étoffe du short, elles s’arrêtèrent sur son postérieur et la surprise s’afficha sur le visage étonné de Leo. « What? » demanda Hendrickx en feignant l’innocence. Il avait, avant de partir, enfilé discrètement un jockstrap qu’il avait acheté spécialement pour faire une surprise à Leo. « Do you want me to stop ? » ajouta-t-il ensuite, peinant à masque sa satisfaction de voir Leo ainsi troublé. Game, set and match I guess.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ YOU'RE MY CHURCH OF CHOICE ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1167
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 480
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptyMer 18 Déc - 20:19

Il hocha la tête, acquiesçant silencieusement à sa réflexion sur la portée de leurs ébats - il n'avait pas besoin de mots pour exprimer à quel point ce contact était devenu nécessaire pour sa survie. Comme s'il ne pouvait plus respirer si ses mains n'étaient pas posées sur Ashes, comme si son souffle était coupé et que lorsqu'il l'embrassait, à nouveau, il pouvait enfin reprendre haleine, inhalant l'oxygène que son petit ami lui procurait depuis quelques mois. Non pas que sa vie n'était pas appréciable avant lui - il avait Madd qu'il aimait profondément, il avait sa famille dysfonctionnelle, il avait ses conquêtes, ses sorties et tout un tas de choses différentes qui l'avait contentées pleinement avant sa rencontre avec Ashes. Mais depuis qu'il avait posé les yeux sur Hendrickx, il se sentait différent, animé par un feu totalement divergent de celui qui l'avait animé depuis de nombreuses années. Il avait connu l'amour sans s'en rendre compte avec sa meilleure amie - mais cette chose qui le dévorait vivant lorsque Ashes posait ses doigts froids sur sa peau, non, il ne l'avait jamais connu - même s'il l'avait attendu toute sa vie. C'était de là que sortait ce baby naturel, sans fioriture, une habitude prise sans se poser de questions sur la signification de ce mot qui sonnait terriblement comme une déclaration d'amour à chaque énonciation.
Ses mains baladeuses trouvèrent ce butin précieux et Leo ne masqua pas sa réaction lorsqu'il sentit la forme particulière des sous-vêtements de son partenaire. Prenant un air si farouche qu'il ne put s'empêcher de ricaner, légèrement gêné et le teint rosé des achats de Ashes, il embrassa son cou, grognant à l'idée même qu'il pouvait lui demander d'arrêter. " Never fucking stop this." souffla-t-il, glissant ses mains à l'endroit parfait où hier, il lui avait arraché quelques cris de plaisir inoubliables. Il lui semblait que son corps en tremblait encore, laissant ses mains se rappeler des sensations de la veille. Des lèvres échouées dans son cou, il remonta le long de sa mâchoire, bloquant sa nuque sous sa poigne et l'obligeant à rester immobile dans ses bras, le temps qu'il décide de son modus operandi. Croisant les yeux appréhensifs de son amant, il laissa ses doigts d'abord, sa main ensuite s'agiter, lui extorquant un gémissement qui prédisait qu'il était sur la bonne voie. Mais Leo Watts s'arrêta net dans son élan, la main toujours subtilement placée sur l'objet du désir. Il planta ses yeux dans les siens, tout doucement, venant mordiller sa lèvre et relevant ses yeux terriblement insolents vers un Ashes, la bouche encore entrouverte. " What? Do you want me to stop?" lui demanda-t-il, l'imitant à la perfection avant de laisser un moment passer - quelques micro-secondes - avant de reprendre ses gestes qui ravissaient son corps.

5PM
" Baby?" s'enquit le jeune Leo, cherchant du regard un Ashes qui semblait avoir disparu. La bière à la main, il manqua de la lâcher lorsqu'un wild Ashes lui sauta sur le dos. " Wh- " Watts se débattit tandis que son petit ami hilare se démenait sur son dos. " Let me catch that crazy ass!" s'écria Leo en le faisant tomber de son dos - l'attrapant de sa main libre pour l'attirer vers lui. Quelques secondes de chamailleries où leurs rires emplirent la pièce et un Ashes pendu à son cou plus tard, il l'embrassa tendrement mais avec une pointe d'agressivité, comme pour lui rendre la monnaie de sa pièce. " So, should we stay in tonight or are you in the mood for dancing and drinking?" le questionna le blond, prenant son visage entre ses mains après avoir posé sa bière sur le meuble le plus proche. Sa main dérailla dans le creux de ses reins, agrippant ses hanches afin de l'embrasser cette fois plus langoureusement. Pourquoi ne pas profiter d'une sortie officielle en tant que couple dans la ville la plus proche? Ils ne connaissaient personne dans le coin et ils pourraient apprécier ce moment hors contexte habituel.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 705
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @cranberry.
multinicks : clemens.
points : 994
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : not quite single anymore and fully ready to put a ring on that finger.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : leo's bed.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, seb

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptyJeu 19 Déc - 10:19

Enveloppé dans les bras experts de Leo, Ashes se laissait aller à la contemplation – celle de son homme qui paraissait était décidé à rester avec lui pour tout le weekend. Eux, ensemble, improbables mais inséparables. Le blond s’était plus d’une fois demandé ce qu’il faisait avec Leo – lui qui aimait les hommes propres sur eux, le type du gendre idéal en polo Ralph Lauren, les cheveux bien coiffés, l’odeur d’un parfum Hermès flottant autour d’eux, lui le fils d’ambassadeur, s’était épris d’un voyou à la petite semaine à la tignasse aussi rebelle que son sens du style. La veille il avait cru ne plus jamais le revoir, meurtri par une révélation dont il aurait préféré ignorer l’existence et par le sentiment de n’être pas assez pour Watts, mais en quelques vingt-quatre heures il avait surmonté ses doutes et son anxiété pour se laisser envelopper dans une douceur nouvelle. Cela l’inquiétait, quelque part, cette facilité que Leo avait à faire de lui ce qu’il voulait. A se faire pardonner ses incartades et ses malhonnêtetés. Ashes aurait voulu être plus en colère, ne pas fondre dans ses bras comme il le faisait en ce moment précis, être capable de le repousser avec fierté pour le faire payer ses incartades comme le faisaient tant d’autres avec une facilité parfois déconcertante. Lui n’y arrivait pas et il s’en inquiétait. Mais le son de la voix de son homme, son toucher, son corps contre le sien, tout cela suffisait à dissiper ses scrupules. Revenant sur Terre, Ashes se laissa embrasser, fermant ses paupières afin d’apprécier le moment, avant de répondre à la proposition de son petit ami, le souffle un peu coupé par leurs chamailleries puériles : « I’d love to get out of the house, it’s starting to reek of sex and cold cigarette smoke in here. » Le blond se détacha ensuite de Watts afin d’aller fouiller dans un placard, y attrapant une chemise qu’il jeta à Leo. « But I can’t promise we’ll go dancing, my legs still hurt from exercising earlier. Oh and also from the run. » ajouta-t-il avec un clin d’œil coquin, avant d’ôter ses vêtements un à un pour enfiler quelque chose de plus approprié à une sortie en ville. Surprenant le regard lubrique que lui jeta Leo, Ashes se débarrassa de son slip et demanda, aguicheur et moqueur : « What ? »

6.30PM
« You look very nice. » commenta Ashes avec fierté, peignant à l’aide de sa main les cheveux de Leo afin de les coiffer du mieux qu’il pouvait. Son petit ami finissait une cigarette devant un restaurant qu’ils avaient déniché dans la petite ville qui se trouvait à proximité de chez lui. Entourant les épaules de Watts de son bras, Ashes l’entraina en se corrigeant : « Actually, you look extremely handsome. » Certes la chemise qu’il lui avait prêtée était un peu trop grande pour lui, mais elle faisait son effet, lui conférant une allure solennelle qui n’était pas pou déplaire à Ashes. Note to self : make sure he keeps it on during sex later. Also, no blowjob in the restaurant this time. Leo ayant jeté le mégot de sa cigarette dans une poubelle, le couple entra dans le restaurant, un établissement italien aussi cliché que possible – des tableaux de Venise et de Rome accrochées aux murs en fausses pierres, des feuilles de vignes en plastique montant le long de piliers en bois mal entretenu, de monotones airs d’accordéon braillés par des enceintes mal réglées. Au moins, Ashes était sûr qu’ils auraient des pizzas, et que Leo pourrait donc trouver quelque chose qui lui plaise sur le menu… Alors qu’on les accompagnait à une table, Ashes en profita pour commander une bière et un verre de vin rouge, qu’on leur apporta rapidement. L’établissement n’était pas noir de monde, sans doute à cause de l’heure mais aussi parce qu’il ne s’agissait probablement pas du meilleur restaurant de la ville. « How are your bruises ? » demanda le blond en distribuant à Leo son menu, « They did look more painful than you were pretending. »

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ YOU'RE MY CHURCH OF CHOICE ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1167
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 480
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptyJeu 19 Déc - 11:56

Si Leo se trouvait étonnamment malléable en la compagnie de Ashes, il se surprenait aussi à vouloir jouer le rôle du parfait petit ami, malgré lui, malgré son historique long comme son bras ; il avait enfilé la chemise en grommelant dans sa barbe de trois jours, s’observant dans la glace mais ne pouvant pas s’empêcher de se sentir tel un imposteur dans un costume trop grand. Puis après une deuxième salve de compliments d’Hendricx, qui savait maintenant le caresser dans le sens du poil, il s’était résigné à garder la chemise sur lui, boutonnant avec attention le tissu doux qu’il avait sous les doigts, admirant presque la qualité de celle-ci, n’étant pas habitué à porter de si belles choses. C’était bien la première fois qu’il se souciait du regard d’Ashes, un regard qui pétillait à la vue de cette chemise. Même si cela ressemblait grandement à des prunelles empreintes d’envies peu catholiques, Leo prit confiance en lui, se jaugeant d’un regard encore un peu dubitatif dans le miroir de la salle de bains, haussant aussi mollement les épaules, se rendant compte que finalement, il n’avait pas le choix que de porter cette chemise. Tous ces vêtements étaient plus ou moins en boule dans un coin de la maisonnette.

Les deux hommes se retrouvèrent donc en tête à tête au restaurant italien du coin. Une situation qui sortait de l’ordinaire, là où leur dernière sortie consistait en une fête écourtée par leurs envies les plus primaires mais aussi par une discussion houleuse sur leurs différences. Tirant sur la chemise, essayant d’être sous son meilleur jour pour son petit ami qui ne cessait de le flatter, Leo agrippa le menu et tourna les pages, tentant de cacher sa gêne, la faim lui prenant les tripes. Ou alors était-ce les yeux incandescents d’Hendrickx qui le détaillait, qui le perturbait tant ? Il n’arrivait pas à faire la différence, alors il préféra porter son attention sur son menu, choisissant rapidement la pizza la plus carnivore du petit bistro italien. Leo n’avait pas l’habitude de s’attarder dans ce genre de lieux – non, il n’avait surtout pas l’habitude d’entrer dans ceux-ci, préférant savourer de bons plats typiquement américains que de s’extasier sur une cuisine du monde.
Ashes rompit le silence installé et Leo haussa les épaules, blasé. «  They’re fine. I’ve seen worse. » déclara le jeune Leo, posant ses yeux dans ceux d’Ashes. Son pied vint se caler entre ses deux jambes, cherchant le contact sous la table. Un contact qui calma toutes ses inquiétudes instantanément – il était exactement là où il fallait qu’il soit, en compagnie du plus bel homme qui puisse exister. Même dans cette chemise trop grande, avec ses cheveux coiffés maladroitement, son sourire gêné en coin à lequel on ajoutait ce sentiment d’imposteur ; il avait juste besoin de croiser ses perles bleues pour se rassurer d’une chose – Ashes l’accepterait toujours à sa juste valeur, avec ses pires défauts comme ses meilleures qualités. I need to trust him se répéta Leo, observant ses traits concentrés sur la carte du restaurant.
«  I am hungry as fuck. » souffla-t-il, comme une évidence, trempant ses lèvres dans le verre de bière. Rien que boire sa bière dans un verre lui semblait une aberration. Il releva les yeux vers Hendrickx, peu surpris de voir ses yeux lubriques le darder. «  Oh stop it with the obvious looks. » murmura-t-il, se penchant en avant vers son petit ami qui le dévorait des yeux. Comme s’il s’en fichait. Il aimait juste jouer à l’homme farouche. «  We’re eating dinner, first. » ricana Leo, se reculant pour accueillir l’énorme pizza qui venait d’être amené par le serveur.

Quelques conversations banales plus tard, Leo et Ashes sortirent du restaurant, Watts glissant sa main dans la poche arrière d’Hendrickx sans s’en rendre compte. Le visage radieux de son petit ami se tourna vers lui et peu farouche, Leo lui offrit un sourire tendre ; de ceux qu’Ashes n’allaient peut-être pas apercevoir souvent. Quoique – Leo Watts était un être rempli de surprises, d’imprévisibles envies et actions. «  Shut up. My hands are cold. » prétendit-il, resserrant sa main sur le postérieur musclé de son compagnon. Ils marchèrent quelques minutes dans le froid, Ashes glissant sa main autour de lui à son tour. A s’en méprendre, ils étaient les poster boys pour le couple mal assorti. «  Let me pay you another drink. » supplia le jeune Watts, visiblement assoiffé. «  Pleaassse ? » Ayant gagné avec son visage de chiot battu, ils s’engouffrèrent alors dans l’un des premiers bars trouvés, l’estomac bien tendu du repas qu’ils venaient de partager. Leo laissa Ashes s’installer sur une banquette et il alla commander leurs verres respectifs – revenant quelques minutes avec le butin précieux. Leo s’affala sur la banquette face à son petit ami et lui glissa un sourire. « Didn’t mention tonight ‘cause it seems obvious. But damn, you look hot. » souffla-t-il, le sourire franchement séducteur. «  I so want to kiss your stupid handsome face right now. » avoua-t-il, se tortillant sur le siège, se rendant compte qu’il ne contrôlait plus rien de son flot verbal. Rien que des paroles très honnêtes et très mignonnes.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★


Dernière édition par Leo Watts le Jeu 19 Déc - 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 705
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @cranberry.
multinicks : clemens.
points : 994
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : not quite single anymore and fully ready to put a ring on that finger.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : leo's bed.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, seb

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptyJeu 19 Déc - 14:52

Leo était visiblement affamé mais Ashes, lui, se serait bien passé de manger quoique ce soit, rassasié juste de la présence de Watts à ses côtés. Quoique criant famine, son estomac ne pouvait que laisser le reste d’Ashes, son corps tout entier, se satisfaire d’un regard, d’un contact, même bref ou furtif, avec celui qui était devenu bien trop important pour l’ainé des Hendrickx. Le blond ne put retenir un léger éclat de rire en voyant son amant accueillir son plat avec un enthousiasme non-dissimulé, et égalé seulement par l’enthousiasme qu’il manifestait en général en voyant Ashes nu. « you’re such a monster. » ricana-t-il en regardant son petit ami se ruer sur sa pizza, « I feel like you only have two states of mind: hungry or horny. » Not that I’m complaining though, I like food and I like dick. We’re pretty much a match made in heaven you and I, aren’t we? A weird, twisted, oddly paired, sexually deviant match, but a match nevertheless. quelle paire, en effet. Leur proximité ne cessait d’étonner Ashes qui touchait à peine à son plat de lasagnes et les laissait lentement refroidir, ses yeux rivés sur Leo. You’re so gorgeous, I don’t know how I’m keeping my hands to myself right now. Il resserra affectueusement ces jambes autour de celle de Leo comme pour le supplier de rester là, comme ça, avec lui, pour toujours.

« Your hand’s in the right place then, cause my ass is very, veeery, hot. » rétorqua-t-il avec un grand sourire, en contractant les muscles de son fessier afin de fournir un peu plus de matière à l’empoignade de Leo. Quelques instants plus tard, et il se laissa convaincre d’aller faire un tour dans un bar du coin, malgré son envie de rentrer chez lui pour s’endormir lové dans les bras tendres de son homme. « If you’re buying, I’m game. » répondit-il en riant, allant s’installer sur une banquette pendant que Watts passait leur commande. Accueillant le retour de ce dernier avec un grand sourire, Ashes attrapa le verre offert par Leo mais n’y goutta pas tout de suite, lui préférant la présence de son petit ami. Repoussant le verre afin de ne pas le faire tomber, il tira sur la chemise de Leo pour l’amener vers lui. « Shut the fuck up and do it then. » Ne lui laissant pas le temps de répondre, Ashes colla ses lèvres aux siennes, l’embrassant comme s’il cherchait à reprendre sa respiration dans ce baiser, une envie et une passion qui faisaient vibrer sa colonne vertébrale. C’était bien sûr une envie physique, un besoin sexuel, mais il y avait autre chose dans ce baiser. Quelque chose de plus profond. Deeper than just the sex, the jokes and the fights. It’s like I trust him so much that it makes him even more attractive. It’s like I’ve known him forever, and every kiss with him is both my first and last. Leo agrippa sa main et la serra, et Ashes caressa celle-ci de sa main libre, tendrement. Dégageant à peine ses lèvres, il souffla entre celles de Watts : « You’re just so… » … everything I’ve ever wanted to find in life. You’re happiness, peace, knowledge, intimacy, bliss and love. Ashes reprit son baiser le souffle coupé par l’étreinte. Afin de s’octroyer du repos il força leurs deux corps à se relâcher, et fit, les yeux brillants : « Careful, you don’t want to give people the wrong idea about us… After all who knows, maybe you’ll find a hot guy here to take home with you tonight… »

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ YOU'RE MY CHURCH OF CHOICE ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1167
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 480
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptyJeu 19 Déc - 19:18

Surpris de la passion de son baiser, Leo se laissa faire tout de même, ne se préoccupant absolument pas de la réaction possible des autres personnes présentes dans le bar. Il prit même sa main dans la sienne, enlaçant ses doigts dans les siens et soupirant une fois que son petit ami relâcha son étreinte improvisée. Les lippes rougies, il se rassit sur la banquette et le fixa d'un air très sérieux lorsqu'il le taquina. Un sourcil vint se soulever et Leo ne voyant pas exactement où il voulait en venir, haussa les épaules. " Don't see lots of hot guys around." dit-il, se penchant et caressant du doigt sa main toujours posée sur la table. No shit Sherlock, have you even noticed the way he looked at you? Like no one is around but you. You're the only thing he would look at if he entered a room. You're his first thought in the morning, his last at night. Damn you, Hendrickx maugréa Watts en se rendant compte de ce qu'il révélait là. La panique le prit et il tourna la tête pour vérifier ses propres paroles. " Mmmh." huma Watts en réfléchissant à un moyen de récupérer et de ne pas se vendre. Ses yeux détaillèrent les hommes présents dans le bar - la plupart cinquantenaires, bien trop occupés à regarder le match de baseball qu'à se préoccuper du couple qui venait de s'installer. " UGH!" s'exclama-t-il, se laissant retomber sur le siège et avalant quelques goulées de son breuvage, les yeux plantés dans ceux de son amant. " Gotta admit the only one I wanna take home is you, dumbass." se pâma-t-il, levant les yeux vers le ciel, diablement amusé de la situation. Son pied emprisonné entre ses jambes se releva le long de sa jambe et il se déchaussa même pour caresser plus longuement sa jambe. " I think they've understood we've got a thing going on." affirma-t-il, hochant vaguement la tête et lui souriant, essayant de cacher son embarras par un geste de désinvolture et un pied bien trop baladeur, lui rappelant qu'il avait besoin de son contact. Il se leva même subitement pour clopiner sans une chaussure vers lui, sans qu'Ashes n'ait à lui demander. Il s'installa à côté de lui et posa sa main sur son genou, marquant sa possessivité. " They can try to take you home but they'll have to go through me first." lui susurra-t-il à l'oreille, venant chercher ses lèvres et laissant ses mains entamer une excursion bien lascive dans un lieu public. C'était bien plus fort que lui - sans y penser, elles erraient sur chaque partie de son corps si succulent.

" Do you wanna play pool?" demanda Leo, laissant ses yeux dériver sur le billard alors qu'il remettait sa chaussure comme il le fallait. Il ne lui laissait pas vraiment le choix. " You know your way around balls, shouldn't be too hard to handle the cue." s'esclaffa-t-il à sa blague bien lourde en se levant et en lui tendant la main. De l'autre main, il prit son verre et il s'avança vers le billard, bien décidé à profiter de cet anonymat que leur offrait ce bar défraîchi. Personne ne se souciait d'eux, même pas le barman qui semblait plus occupé à compter des tips qu'à s'intéresser aux potentiels clients. Même Leo s'étonnait de l'atmosphère décontracté - un couple d'hommes s'embrassant et s'enlaçant déclenchait souvent quelques passions chez certaines personnes. L'esprit léger, il avala une bonne gorgée de sa pinte et glissa une pièce dans le billard, laissant Ashes ensuite disposer les boules sur la table. Il lui tendit une queue de billard et se rapprocha de lui, l’œil extrêmement lascif. " Baby, you need a challenge." affirma-t-il, posant sa main dans le creux de ses reins, venant laisser son souffle chaud lui chatouiller le cou. " Whoever wins can do whatever the fuck they want to the other ... all night long." Il ne se gêna absolument pas pour lui infliger un pelotage dans les règles de l'art. Un baiser volé et il murmura à son oreille. " Get ready 'cause if I win, you'll never be able to walk tomorrow." gloussa le jeune Leo, laissant sa main glisser sur son postérieur et lui donnant une légère fessée avant de s'éloigner à l'autre bout du billard.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★


Dernière édition par Leo Watts le Sam 21 Déc - 16:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 705
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @cranberry.
multinicks : clemens.
points : 994
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : not quite single anymore and fully ready to put a ring on that finger.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : leo's bed.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, seb

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptySam 21 Déc - 16:16

Les deux hommes roucoulèrent de longues minutes à leur table, sirotant leurs boissons et se dévorant des yeux, des mains et des pieds. Enlacé dans un baiser langoureux avec Leo, Ashes sentit une passion mortelle le prendre aux tripes, un besoin de lui tellement vorace qu’il lui aurait fallu deux ou trois Watts pour s’en rassasier. « Good answer. » rétorqua-t-il à son petit ami en passant sa main entre les boutons de sa chemise afin de la poser sur son torse, la réchauffant au contact de la peau du jeune homme sur laquelle il laissa jouer ses doigts afin capturer l’attention de Leo et de la fixer sur lui. C’était puéril et immature, mais il avait plus que tout besoin de sentir son regard perçant sur lui, de savoir que, l’espace d’un weekend, Ashes était au centre de son univers. Leur baiser s’interrompit trop tôt au goût du blond qui poussa un grognement mécontent en sentant l’air de la pièce prendre la place de Leo contre lui. Il ouvrit les yeux et fronça les sourcils. « Pool ? Why the fuck should I care about pool when I was seconds away from getting you to fuck me into tomorrow? » demanda-t-il en se levant malgré lui de sa banquette pour suivre son amant vers la table de billard qui se trouvait à côté d’eux. I guess we can’t just have sex all the time, we need to do normal stuff too. Ashes leva les yeux au ciel sans relever les plaisanteries grivoises de Leo mais attrapa volontiers sa main pour un contact supplémentaire, et se laissa entrainer vers la table, où les deux hommes entreprirent de préparer le match. Alors qu’Ashes allait mener la danse avec un premier tir, Leo lui fit une proposition de défi, qui fit sourire le blond tandis que la main de Watts glissait sur le bas de son dos et se posait là où elle avait pris ses marques. Cambrant les reins, Ashes sourit et offrit à Leo ce qu’il réclamait. Une fois son petit ami parti de l’autre côté de la table, le blond prit son tour et envoya deux boules de couleur dans des trous. Il se redressa, un sourire narquois sur le visage. « Is that a promise ? » demanda-t-il ensuite, l’air intéressé, lançant à son tour un défi à Watts. « Cause if it is, I forfeit. You won. » ajouta-t-il en laisse tomber sa queue de billard sur le sol en guise de drapeau blanc. Laissant ainsi Leo se préparer à prendre son tour, Ashes fit le tour de la table et vint s’appuyer contre le bord de la table, tout contre lui. « What’s the matter, handsome? Don’t think you can beat me? » Ashes fit espièglement glisser sa main dans le pantalon de Leo et sur son postérieur. « Maybe you should find yourself someone who can help you handle me. » susurra-t-il, provocateur, alors que Leo tirait maladroitement, ratant son coup. Fier de son succès et du défi lance à Leo, il retourna à sa place et ramassa sa queue de billard. « My turn? »

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ YOU'RE MY CHURCH OF CHOICE ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1167
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 480
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) EmptySam 21 Déc - 17:51

" What a fucking tease." souffla Leo en sa direction, se relevant doucement, déstabilisé non seulement par ses gestes mais aussi par ses paroles au goût profond de provocation. Le sourcil intéressé, Leo l'observa de son oeil vif typique faire le tour du billard, laissant sa main le caresser d'un air suggestif. " If you wanna play dirty, we can." fit-il remarquer, se doutant bien que son petit ami était d'une humeur particulièrement joueuse avec ses suggestions lascives et ses réflexions polissonnes. Watts devait avouer que son appétit était incommensurable lorsque cela concernait le mannequin. Ils passaient leurs temps à se sauter dessus, à découvrir puis redécouvrir chaque partie de leurs corps, à s'embrasser comme si demain n'existerait pas. Cette sensation exclusive de ne jamais avoir assez de lui. De ne jamais pouvoir se contenter de lui. Son regard transi du jeu qui pouvait s'installer, le jeune blond le dévora des yeux lorsque Ashes continua sur sa lancée - se cambrant outrageusement, mordillant sa lèvre, soufflant sur ses cheveux qui retombaient sur son visage angélique. Leo dut retenir un râle tant sa simple vue lui faisait un effet indescriptible. Ashes Hendrickx avait su l'envoûter et il était pris dans ses filets, même s'il préférait ne pas se l'avouer. Son rôle d'homme farouche et détache n'était qu'une façade - Leo Watts se liquéfiait sur place dès que ses yeux croisaient celles de son mannequin de petit ami. He's so handsome. I wanna keep him forever. I'd build an altar for that body, that face, that smile. I am the luckiest guy in the world right now. Like I've won the lottery in the boyfriend department.

Son moment d'admiration dépassé, Leo prit son tour et réussit à faire entrer deux boules. Il glissa un clin d'oeil à son complice. " I think I can handle you fine on my very own." affirma-t-il, cette fois, jouant aussi à l'agent provocateur. Hendrickx n'était pas très fin dans ses propositions lascives, laissant entendre qu'il serait intéressé par autre chose qu'une danse luxurieuse à deux - mais à trois. Son avance était intéressante, mais Leo et son côté possessif, son égo de mâle dominant l'empêchait de satisfaire sa demande. " Your moans last night kinda made that clear." souligna l'indécent, soupirant à cette pensée, à ce qu'ils avaient fait hier soir et se perdant un instant dans ces souvenirs extrêmement impudiques. Leo le laissa prendre son tour et se dirigea innocemment vers l'autre bout du billard, faisant le tour pour l'atteindre enfin, juste avant qu'il ne tire. Ingénu, il attrapa le col de sa chemise et le tira contre lui, prenant ses lèvres sans prévenir et finissant son baiser brûlant avec une morsure de sa lèvre douce mais terriblement affriolante. Il passa ensuite son pouce sur sa lèvre inférieure et le laissa là quelques secondes. " Anyways, I do not share what's mine." dit-il, se retournant, laissant ses yeux croiser les siens et jouant de son regard le plus séduisant mais aussi le plus candide. Game is so on, baby. You can win but I'll make sure we both win.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




make me feel alive (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: make me feel alive (leashes) make me feel alive (leashes) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
make me feel alive (leashes)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Requiem for a Dream [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World-
Sauter vers: