hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 season finale, la saison 2 touche à sa fin.
Il est maintenant temps de commencer à clôturer ses sujets
pour démarrer sur de nouvelles bases pour la saison 3. Prenez le
temps de lire ce sujet pour tous les détails.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 a little unsteady (m/l/a)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1201
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 479
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptyJeu 5 Déc - 9:26

 

“Hold
Hold on
Hold on to me
'Cause I'm a little unsteady
A little unsteady  ”
xxx
(@Madd Wilson + @Ashes Hendrickx - December '19)

PRESENT DAY
Tic tac. Tic tac. L’aiguille défilait à une longueur angoissante alors que la gueule de bois monumentale lui triturait le restant de son cerveau embrumé de la veille. Pris d’une vague de nausée, Leo dût s’asseoir pour éviter de dégobiller ses tripes sur le sol de la cellule. «  Hey, Watts, nice to see you again here. » s’exclama l’officier de policier, moqueur, qui fut accueilli par un large doigt d’honneur alors que les coudes de Leo se pressaient sur ses cuisses, la tête penchée en avant, les yeux fermés, tentant de se concentrer sur sa respiration. How am I going out of this hell hole ? Stupid fucking Watts. You did it again. Could you just have shut your mouth and gone home for once ? No, of course, you had to hit that guy.  Leo souffla bruyamment tentant de contrôler la fureur qui l’emplissait face aux souvenirs de la soirée d’hier. Il grogna lourdement lorsqu’il se redressa et se leva pour faire quelques pas. L’homme qui avait fini à terre avait eu l’occasion de l’amocher comme pouvait en témoigner son arcade ensanglantée – mais seulement car Leo Watts était mort ivre. Les mains s’emparant des barreaux, Watts, dans une complainte en direction des officiers de police, s’écria. « Who do I have to suck to get a fucking phone call in this fucking country ? »  

THREE DAYS AGO
La journée avait mal commencée. Leo s’était rendu compte que le mois de Décembre était déjà entamé. Jusque là, il avait perdu la notion du temps, bien trop préoccupé par sa nouvelle relation, baignant dans une sorte de nuage apaisant . Mais lorsque ses yeux s'étaient posés sur la date du 1 Décembre, son cœur s’était engouffré dans un vide intersidéral. Il avait tenté de contrôler ses pulsions. D’appeler Madd. D’appeler Ashes. D’appeler à l’aide avant de disparaître dans un tourbillon d’auto-destruction. Mais cela avait été plus fort que lui – le besoin d’anesthésie avait été plus prégnant que tout, plus important de sa relation avec Ashes, plus monumental que la confiance qu’il portait en Maddie. Il avait appelé son patron, prévenant qu’il s’absentait pour quelques jours, bien sûr sans solde. Le patron n’avait rien dit, à part peut-être de faire attention à lui, à ce qu’il faisait. Le même schéma se répétait depuis des années maintenant. A la date du premier décembre et pour quelques jours, Leo Watts n’était plus que l’ombre de lui-même. Alcool, drogues, bagarres, actions totalement inconsidérées et stupides, mise en danger de sa propre vie, tout pour assommer la douleur qui le prenait à la gorge et l’empêchait de respirer, se rappelant que ce mois de décembre signait le glas terrible de la onzième année sans sa sœur jumelle.

PRESENT DAY
" Fuck you, Jerry. You’re a fucking asshole." cracha le jeune Watts, à deux doigts d’en venir en main avec l’officier de police qui lui ricanait au nez et qui l’avait ramassé hier soir. «  Yeah, shut up Watts, I’ll see you soon, I guess, when your ass is going to end up in real jail. » Leo railla l’homme ouvertement, qui, lui, lui tendait le papier qui mettait fin à sa garde de vue, alors que Leo se moquait pertinemment des conséquences que ses paroles auraient pu engendrer. " You fucking wish. " dit-il, prenant ses affaires dans sa main et se dirigeant vers la sortie, le doigt d’honneur fièrement érigé. " Don’t forget to get to court ! " s’exclama le policier blasonnant, lançant un sourire complice à son collègue hilare.
On pouvait dire que Leo entretenait une relation particulière avec les policiers de Windmont Bay. Un jeu du chat et de la souris. Toujours un mot pour les irriter. Tout ce qu’ils représentaient le mettait hors de lui. Pourtant, à s’y prendre, on aurait eu presque l’impression que les vieux policiers avaient pris en affection le jeune délinquant. Toujours à l’embêter, à le chamailler. Jamais à lui rajouter une couche sur son dossier déjà bien rempli mais plutôt à se moquer ouvertement de ses réactions exagérées. Fébrilement, la main tremblante et l’oeil vitreux, devant le commissariat, Leo s’alluma une cigarette, inspirant profondément la fumée. Une fumée qu’il recracha en toussant, la nausée reprenant le pas sur son envie profonde de nicotine. Il fut pris d’un haut-le-cœur et régurgita son repas liquide de la veille dans la poubelle d’à côté. Un râle s’échappa de son corps lorsqu'il se releva, cracha sa salive acide et tira sur la cigarette déjà allumée.
Les pneus d’une voiture crissèrent sur le goudron – Leo, adossé à un arbre, releva le nez de son portable, alors qu’il consultait la quinzaine de messages venant de Madd, d’Ashes, de ses aînés. Refourguant celui-ci rapidement dans sa poche, il n’eut pas le temps d’intercepter la furie rousse qui se dirigeait vers lui à toute vitesse et il prit un coup, avant de protester ouvertement. " Fuck you !" s’écria-t-il, s’écartant d’elle. " Why are you fucking hitting me ? " hurla le jeune homme cette fois-ci vraiment outré. Ne voyait-elle pas son visage épuisé, ses cernes noires et ses yeux éteints ? Avait-elle besoin d’un dessin pour lui signifier qu’il n’avait pas besoin de ça en plus ? Watts, éperdument furax, se recula une seconde fois. " You know what ? Should NOT have fucking called you ! " beugla le jeune blond en direction de son amie. " Just wanted a fucking ride home. Thanks for fucking nothing." maugréa-t-il, tournant les talons, furibond et irascible au possible. Maddie ne pouvait pas se comporter ainsi aujourd’hui, il ne pourrait pas le supporter. Il préférait partir avant que ses mots ne dépassent sa pensée.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madd Wilson

messages : 822
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @self
multinicks : ezra, riley
points : 1080
age : 24 yo
♡ status : single

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | carter, leo, jamie

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptyJeu 5 Déc - 14:01

 

“Hold
Hold on
Hold on to me
'Cause I'm a little unsteady
A little unsteady  ”
xxx
(@Leo Watts + @Ashes Hendrickx - December '19)

Trois jours sans nouvelles. Trois jours à tourner en rond, s’exciter sur son téléphone, en sms sans réponse ou appels manqués. Trois jours que Wilson était à cran –un peu plus chaque jour- à rester sans nouvelle de son meilleur ami. Presque autant de temps à se retourner le cerveau, à aller jusqu’à chez lui, faire ses endroits favoris –si ce n’est de contacter son mec- avant d’entendre quelques foutues rumeurs. Une autre bagarre dans un bar. Les flics qui auraient rappliqué et Leo embarqué. Elle aurait dû y penser avant. Comme un film qui se répète régulièrement. Et le lendemain, l’appel était en fin arrivé. Elle aurait remué ciel et terre pour le sortir de là, quitte à menacer quelques employés au passage. Mais non, c’était plus simple que ça. Payer une caution, et  simplement venir le récupérer. Personne ne s’emmerdait plus à lui dire de faire à lui, que la prochaine fois, ce serait plus sérieux. Que la prochaine fois, ça ne serait peut-être pas aussi simple de le sortir de là. Avec Leo, ils frôlaient toujours cette possibilité.

Elle arrive en trombe, Madd, manque d’écraser un piéton ou deux, mais peu importe, ça lui passe bien au dessus. Pour le moment, elle ne pense qu’à Leo, et son exaspération qui cache seulement une inquiétude maladive. Elle se gare n’importe comment sur l’une des places de parking, déboule comme une furie jusqu’à lui. Elle pousse sans ménagement « you ! fucking idiot ! » encore un peu, le frappe du poing au niveau de l’épaule. Plus pour laisser sa frustration s’échapper qu’autre chose. Elle sait que ça ne sera pas la dernière fois qu’elle aura à venir le chercher ici. « why am i hitting you ?? FOR NOT CALLING BEFORE ENDING UP HERE DUMBASS » elle se rapproche alors que sa main atterrit une nouvelle fois, violemment contre son bras. Tous les ans, le même schéma. Les mêmes habitudes. Elle avait beau le savoir et reconnaitre tout ça, elle n’était pas plus habituée à être sans nouvelles de Watts pendant plusieurs jours. Que ça soit à cette période ou à n’importe quel autre moment. Que ça soit à cause d’une engueulade ou non. Le besoin d’avoir Leo activement dans sa vie était indéniable et surtout vital. Elle s’inquiétait –pire qu’une mère poule ou une petite-amie trop jalouse- dès qu’il mettait trop de temps à répondre ou ne répondait pas du tout. « are you fucking serious ? i’m the one coming for you. Every single time. I’m the one pulling you out of jail. Every single time. I’ll keep doing it even if you’re an ungrateful asshole. » elle soupire, sachant pertinemment qu’elle devait se calmer. Il n’était pas dans son état normal et ça pouvait dégénérer à n’importe quel moment… Leurs caractères à la con n’aidaient en rien. « what about thank you for paying for my bail, AGAIN ? » elle lève les yeux au ciel mais se rapproche, le rattrape. Au fond, elle s’en foutait bien de payer. Elle avait beau nager dans le fric, elle n’y faisait que peu attention. Si elle pouvait aider Leo avec, elle le faisait. Ce qui la dérangeait, c’était de le voir recommencer, encore et encore. Pourtant, elle était incapable de réellement le blamer… Elle-même n’ayant pas un comportement des plus exemplaires à une certaine période de l’année. Alcool, drogues… Comportement à risque qu’elle multipliait. Déjà pas franchement exemplaire tout au long de l’année, ça ne faisait que s’intensifier à une période bien précise. Madd accélère le pas, et lorsqu’elle le peut, glisse ses doigts fins dans la main de Leo pour tirer un peu dessus et le forcer à se tourner, avec un peu plus de douceur. « I’m sorry. I was worried… » aveu qui n’est certainement pas difficile à admettre. Peut-être qu’au fond, il le sait déjà. Surement, même. « you know you could have called me. Before that… I’m here for you, Leo. You can talk to me. Or not talk actually. We could have left for few days. Just having a break… » Elle aurait aimé qu’il l’appelle. Qu’il lui parle de ce qu’il avait dans la tête. De ce qui le bouffait ou le hantait. Et s’il ne voulait pas parler, ils auraient pu s’échapper d’ici. Un week-end ou une semaine, peu importe, juste le temps de souffler. « but please… stop doing this… shutting down or… disappearing for several days. Even fighting. One day it’s gonna end badly. God, Leo, I’m fucking here. I wanna help »

_________________


   AND SHE'S BOLD
there was once a girl known by everyone and no one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1201
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 479
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptyJeu 5 Déc - 14:48

Il avait erré sans but pendant quelques heures, le soir où la date lui était revenue. Il s'était arrêté dans chaque gondole, buvette, bistrot qui lui ouvrait ses portes. La démarche chaloupée, l’œil vitreux, la gueule des mauvais jours, l’agressivité le saisissant et menaçant d'exploser à chaque seconde. Mais ce n'était que le second jour où il avait déflagré telle une grenade sans protection. Ironiquement, c'était le plus longtemps qu'il avait tenu. La même histoire qui se répétait à chaque mois de décembre. Un Leo inatteignable qui ne reprenait conscience que quelques jours après, redevenant son éternel insolent une fois que la douleur était abrutie par ses frasques.
Fumant de fureur, une rage qui ne s'éteignait pas mais ne faisait que grandir, une frustration totale de ne pas pouvoir exprimer ce qu'il ressentait, Leo laissa Maddie l'agripper et s'excuser. Mais il resta interdit, les yeux plantés sur le sol, la mâchoire enclenchée. " I'm fucking fine and fucking alive! So stop bothering me with that bullshit. " s'exclama le jeune impétueux, ignorant totalement ses inquiétudes, ses plaintes ou ses souhaits, se dégageant de l'étreinte de sa main sur la sienne. Elle qui, habituellement, arrivait à l'apaiser n'avait jamais réussi à le contenir lors de ces journées fatales. Elle avait beau le connaître depuis de nombreuses années, connaître par cœur son raisonnement, son fonctionnement, Leo était bien plus imprévisible qu'en temps normal. Une bombe à retardement, prête à tout embarquer avec lui s'il ne trouvait pas son anesthésie. Une anesthésie qu'il chercha, les mains tremblantes, dans sa poche de jean troué. Une cigarette allumée plus tard, il resta muet tentant de regarder tout sauf son amie. La honte qu'elle le voit ainsi l'emplissait, chaque année un peu plus. " I can do the fuck I wanna do, Maddie." siffla-t-il, le regard mauvais, dans une pulsion purement égoïste. " If you're here to fucking help, can you fucking help and bring me home then? I need a fucking shower and a bottle of cheap whiskey." Pas un merci, pas un je suis reconnaissant de ton aide. Non, Leo Watts était plus préoccupé à survivre à ce moment qu'à s'épandre en excuses pitoyables, essayant de garder un semblant de dignité face à la situation ridicule dans laquelle il s'était mise, encore une fois.
Leo traîna les pieds jusqu'à sa voiture et s'installa en silence côté passager, laissant les yeux inquiets de Madd le toiser régulièrement sur le chemin qui les ramenait chez lui. Il souffla bruyamment, exaspéré qu'on se préoccupe autant de lui. Les yeux rivés sur la route, Watts s'évertua à jouer avec son paquet de cigarettes vide, le genou vibrant de nervosité et comptant les minutes qui le séparaient du verre d'alcool libérateur qui viendrait calmer les voix intérieures destructrices, les images des funérailles de son double. Ils furent accueilli par la sœur aîné de Leo, Amy, sur le porche brinquebalant du mobil-homme. Leo se prit le deuxième coup de la journée et il s'engouffra, la poussant de son chemin, marmonnant à lui-même des mots très déplaisants, dans leur maison en décrépi laissant Madd et Amy discuter. Il savait pertinemment qu'il était le sujet de leurs préoccupations. Peu importe, le mécanicien se dirigea d'abord vers la cuisine, plongeant sous l'évier pour y trouver sa cachette de whisky. Une bouteille ouverte et quelques gorgées plus tard, retenant la nausée qui le saisissait à nouveau alors que le liquide brûlait son œsophage, il se décida à prendre une douche très rapide et à enfiler un jogging semi-propre et un t-shirt froissé. Lorsqu'il rentra à nouveau dans sa chambre, la bouteille à la main, il toisa du regard Madd qui l'attendait, les bras croisés, le regard craintif de ses prochaines actions. Il avala une autre gorgée du liquide ambré, s'assit sur son lit puis ses yeux se portèrent sur la table de nuit, sur cette photo qui n'avait jamais quitté ce meuble. D'un geste rapide, il fit tomber le cadre à terre et s'allongea sur le lit, le regard fixé sur le plafond miteux de sa chambre. Ce qui était sûrement le plus effrayant était le silence dans lequel il se murait, laissant Madd s'asseoir à ses côtés mais refusant de communiquer avec elle. Ou alors juste pour une raison purement technique; essayant de rouler un joint sans grand succès, il préféra la laisser faire. " My fucking hands are shaking. Can you ?" demanda-t-il, croisant son regard mais le baissant directement pour se rallonger et soupirer, un agacement profond s'ajoutant aux milliers d'émotions différentes qui faisaient rage dans son corps.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madd Wilson

messages : 822
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @self
multinicks : ezra, riley
points : 1080
age : 24 yo
♡ status : single

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | carter, leo, jamie

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptyJeu 5 Déc - 22:00

La machoire qui se serre face aux mots durs de Leo. Elle déglutit difficilement, ravale le venin qui pourrait sortir, par réflexe, par habitude. Elle se retient, prend sur elle. Son agressivité est loin de la laisser de marbre, tout comme sa manie de lui faire comprendre qu’elle l’emmerde quand elle s’inquiète. L’impression de se prendre une nouvelle claque dans la gueule, plus encore lorsqu’il dégage sa main de la sienne. Bien. Sensation de vide et de froid, sacrément désagréable. « fine. » elle met les mains dans ses poches et ne bouge plus, attendant dieu sait quoi. Qu’il dise quelque chose, face à un mouvement. N’importe quoi. Ou presque. Parce qu’elle a un mouvement de recul lorsqu’il ouvre la bouche, le regard mauvais. Elle a beau connaitre la raison de son comportement, ça ne l’empêche pas d’être blessé par le comportement de son meilleur ami. Cette année encore, elle se disait que peut-être que ça s’atténuerait. Pas la douleur qu’il ressent, mais son agressivité avec elle… Ses réactions quand elle l’approche, ou en réalité, peu importe ce qu’elle fait. Elle s’est plantée, c’est peut-être même plus virulent. Ou c’est les restes des dernières semaines, encore trop frais, qui rendent tout ça difficile à avaler et à supporter. L’impression d’avoir perdu quelque chose, ou de ne plus être assez. Peut-être qu’au fond, elle l’a jamais été. Elle se surprend à se demander s’il aurait même comportement avec Ashes, ou si ça lui est juste réservé. Ouais, peut-être qu’il s’en sortirait mieux qu’elle finalement.
La rouquine ne répond rien, acquiesce seulement d’un signe de tête en agrippant ses clés du bout des doigts, qui tintent dans sa poche.

Leo faisait partie de ces gens avec qui le silence ne la gênait pas. Rien d’embarrassant. Ils se connaissaient assez pour avoir dépassé ça. Pourtant, aujourd’hui, le silence l’étouffait. Le sien, celui de Leo… C’était trop. Trop en si peu de temps. Elle se risque à quelques coups d’œil, comme pour capter la moindre émotion différente, le moindre signe qui l’aiderait. Mais rien… Le vide, le mal-être, un ras le bol qui se voyait à deux kilomètres. Peut-être bien qu’elle était de trop. Ça lui faisait mal de l’admettre, mais l’évidence se foutait sous son nez depuis quelques temps. C’est encore sans un mot de plus qu’ils sortent de l’habitacle de sa bagnole. Amy est sur le porche, les traits tirés, mais soulagée sans doute de le voir vivant. Son frangin la pousse du chemin sans ménagement et elle adresse à la rouquine un signe de tête qui en dit long. Bien qu’elle n’ait jamais eu de réels atomes crochus avec sa sœur, il n’y avait pas qu’avec Leo qu’elle arrivait parfois à communiquer sans mot. Et finalement, elle lui explique les grandes lignes, bien que ça soit superflu. Quelques inquiétudes partagées. Des craintes prononcées à voix hautes quand d’autres sont encore tues. Madd qui lui promet de continuer à veiller sur lui, sans être franchement certaine qu’il la laissera faire, ou qu’il en ait vraiment envie.  

Elle attendait dans sa chambre, à tout retourner dans sa tête. Quand elle l’a récupéré, dans la voiture… Que du silence ou des mots agressifs. Aucune communication. Aucune faille dans laquelle se faufiler pour l’apaiser et l’aider. Elle manque de sursauter lorsqu’il entre de nouveau dans la pièce. Il la toise et elle est là, à le fixer de ses grands yeux clairs, à attendre encore comme une idiote. Un mot, une réponse ... Quoique ce soit. Plus l’impression d’emmerder que d’aider. Presque envie de lui prendre la bouteille des mains, aussi. Pas pour l’en priver, mais pour le rejoindre. Qui sait, c’était peut-être ça la solution. Peut-être qu’à elle, ça lui ferait passer tout ça. Allongé sur son lit, il ne lache rien, alors elle s’asseoit à côté, le regarde galérer avec son joint. « Sure. » elle croise son regard un bref instant, t à son tour, elle tourne la tête, se concentre sur la drogue douce entre ses doigts. Enfin quelque chose de simple. Rouler. Elle lui tend sans un mot, sans même un regard. Elle se cale contre le mur, les genoux remontés contre sa poitrine, entourés de ses bras. « say something, leo. Do you want me to leave? » elle soupire, ne sachant plus vraiment quoi faire. Est-ce qu’elle devait rester là, à attendre en silence. Attendre qu’il parle ou qu’il la dégage. Elle n’osait pas plus le toucher après la façon dont il avait dégagé sa main de la sienne.   « or… do i have to call ashes ? » ces mots lui coutaient. Si la réponse était positive, ça la blesserait, si la réponse était négative, elle ne serait pas plus avancée. « I don’t know what to do. I know what it’s like to lose someone… » et elle n’en parlait jamais. Parce qu’elle n’avait personne avec qui le partager. Personne qui n’avait réellement connu son père. Pas comme elle, pas comme elle l’avait vu.    


_________________


   AND SHE'S BOLD
there was once a girl known by everyone and no one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1201
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 479
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptySam 7 Déc - 10:56

Watts y allait fort, il en était conscient, il savait que Maddie souffrait de le voir ainsi, si renfermé et pesant, que ses pensées les plus noires comme compagnons. Les inquiétudes de Wilson étaient légitimes, portées par l'amour qu'ils partageaient, cette affection qui les liait et qui les rendait meilleurs amis depuis quelques années maintenant. Néanmoins, Madd était aussi celle qui encaissait sa colère, qui était présente lorsqu'il était d'une humeur plus qu'exécrable. Il réceptionna le joint dans ses mains, l'allumant avec appréhension - ne souhaitant que ressentir l'effet anesthésiant afin de se libérer enfin de ses démons. La première bouffée ne fut pas salvatrice mais elle put au moins l'apaiser quelques secondes, alors que sa meilleure amie revenait à la charge, lui demandant si il voulait qu'elle ne le laisse tranquille. Chaque année, il reproduisait ce schéma de destruction, ne laissant que de la peine sur son passage, chez ses proches qu'il molestait en plus de chagriner. Sa spirale de dégâts laissait une marque un peu plus profonde. Persuadé que le monde s'était arrêté de tourner depuis qu'elle avait disparu, que son alter ego avait emporté avec elle sa raison de vivre - un tourbillon de fracas et de dommages collatéraux qui le convainquaient un peu plus qu'il n'était peut-être pas destiné à vivre vieux, comme June; qu'il allait la rejoindre bientôt.

Après quelques bouffées, Leo s'installa plus confortablement sur le lit, trouvant sa place et croisant le regard de Maddie qui attendait une réponse de sa part. " Take this." dit-il, lui tendant le joint mais aussi la bouteille de whisky, se poussant pour qu'elle vienne s'installer à ses côtés. Une manière un peu particulière de lui demander de rester mais l'impossibilité de le lui communiquer clairement. Il toussa ses poumons avant de laisser son regard vaquer dans le vide. " Hell no. Don't call him." soupira-t-il, ses mains se tordant à l'idée que Ashes ne puisse le voir dans un tel état. Il n'était que l'ombre de lui-même, pas le flamboyant Watts qui l'avait séduit il y a quelques mois. Même s'il allait devoir justifier son absence injustifiée de toute communication, il ne pouvait se résoudre à l'imaginer, ici, à ses côtés, alors qu'il ne ressemblait plus à Leo Watts, l'insolent. Penser à Ashes n'accentua qu'un peu plus son mal-être, persuadé soudainement qu'Hendrickx ne voudrait plus le voir s'il l'apercevait ainsi. Il combattit sa gorge serrée et reprit la bouteille de whisky des mains de Madd. " I don't wanna talk about this." grogna le jeune mécanicien, préférant cette fois se tourner dos à Madd. Prononcer le nom de June lui demanderait un effort surhumain pour ne pas tomber en sanglots. Les larmes étaient coincées depuis onze ans dans ses prunelles, lui procuraient une douleur insupportable. Des larmes qui n'étaient jamais tombées, qu'il n'avait jamais accepté. Parce que, finalement, June ne l'avait jamais vraiment quittée - et quand ses yeux se posèrent sur le tatouage fraîchement appliqué sur sa peau, son doigt vint caresser inconsciemment la rose qu'il avait fait gravé au début de sa spirale destructrice. Il se retourna vers sa meilleure amie et lui prit la main d'un geste sec, lui faisant comprendre que maintenant était le parfait moment pour le prendre dans ses bras. Leo se releva pour arriver à sa hauteur mais n'eut pas le courage de parler, cherchant juste son contact et fermant les yeux, se sécurisant dans la certitude que Madd Wilson n'allait pas le quitter tant qu'il ne se sentirait pas mieux - breathe, Leo, you're going to get through this. In a few hours, in a few days. All of these memories of the cops coming to your house, wanting to see your mom, your mom crying on the floor, her funeral and the look in your sister and brother's eyes; they will fade out soon enough. You'll get back to your life, knowing that next year, you'll feel the same burden, the same pain but also knowing that you've still got a few months to deal with the pain of her not being there. Madd can ease that pain. Let her in, let her hug you, let her love you even if you don't feel like you deserve any kind of love in this world for what you've done.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madd Wilson

messages : 822
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @self
multinicks : ezra, riley
points : 1080
age : 24 yo
♡ status : single

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | carter, leo, jamie

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptySam 7 Déc - 17:16

Sans broncher, la môme attrape le joint qu’elle porte entre ses lèvres. Elle était sans doute moins habituée que Leo aux drogues douces. Madd s’anesthésiait plus régulièrement avec l’alcool et la coke. Les joints… c’était plus souvent lors d’une soirée tranquille entre amis. Mais aujourd’hui, il était le bienvenu, même s’ils étaient bien loin de l’ambiance de soirée. Peut-être que ça l’aiderait, elle aussi. Au moins un peu. A faire taire ses doutes, ses craintes quant à l’avenir de sa relation avec leo… Peut-être même que ça l’aiderait à accepter de voir son meilleur ami, une année de plus, dans cet état. Pourtant elle était la dernière à pouvoir juger la façon dont il gérait les choses –ou ne le faisait pas, selon le point de vue. Elle ne pouvait lui en vouloir d’accepter réellement les choses. La seule chose qu’elle pouvait faire, c’était d’être là pour lui, même si plus les semaines passaient, plus elle avait l’impression d‘être dépassée. Ou pas assez. « As you wish » Pas de Ashes alors. Si une partie d’elle était égoïstement soulagée, l’autre était toujours aussi paumée. Elle avait cette désagréable impression, au fond d’elle, de ne pas savoir comment l’aider, ne pas savoir comment s’y prendre. Cette année plus encore. Elle s’assit un peu plus sur le lit, boit une nouvelle gorgé d whisky bon marché. Ça, elle y est habituée. Bon marché ou pas. Mais le manque de qualité de celui-ci lui brule la gorge. Tant pis. Dans quelques minutes, elle ne sentira plus rien. La bouteille du liquide ambré arraché d ses mains, madd fronce les sourcils alors qu’il se tourne, dos à elle. Un énième soupire qui s’échappe alors qu’elle finit par écraser le joint dans le cendrier posé au pied du lit. « Okay. That’s fine too. » elle n’allait pas le forcer à parler. Ni maintenant, ni plus tard. Elle aimerait qu’il le fasse de lui-même. Peu importe ce qu’il disait tant qu’il reparlait un peu de June. Même si c’était pour se remémorer leurs souvenirs de gamins, de ces années où ils se sont rencontrés. Elle relève subitement la tête quand il se retourne et lui attrape la main. Le palpitant qui loupe un battement  alors qu’un léger sourire se dessine sur les lèvres de la rousse. Ça, elle sait encore faire. Elle vient un peu plus vers lui, adossée contre le mur, elle écarte une jambe pour qu’il soit entre, et mieux l’entourer. Elle l’enlace, dépose un baiser sur sa tempe. « breathe » qu’elle murmure, les lippes toujours collée à son épiderme. Y’a le bout de ses doigts qui s’égarent dans ses cheveux, le bout de son nez qui se perd dans son cou. L’odeur de son meilleur ami qui lui emplit les narines, et sur le moment, elle ne sait plus auquel des deux la présence de l’autre fait le plus de bien.
Madd l’enlace un peu plus fort « i’m here, not going anywhere » elle laisse glisser une de ses mains jusqu’à la sienne, entremêle ses doigts aux siens, pour joindre le geste à la parole. Peu importe le bordel dans leurs vies, peu importe les engueulades, Madd réalisait une fois de plus qu’elle avait besoin de Leo dans sa vie. Elle ne savait pas plus si elle était encore assez pour lui, ou si elle arriverait à gérer sa relation et supporter ça. Mais elle avait besoin de lui, plus encore peut-être qu’il n’avait besoin d’elle. « tell me if you need anything » un autre murmure échappé, écrasé contre sa peau dont elle était incapable de se détacher. Plus maintenant qu’il la laissait enfin faire. Il l’avait déjà trop tenu à distance. Alors les yeux clos, c’est pas seulement de ses bras qu’elle tentait de l’entour, mais de toute l’affection qu’elle avait pour lui, depuis le premier jour.
 


_________________


   AND SHE'S BOLD
there was once a girl known by everyone and no one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1201
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 479
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptySam 7 Déc - 18:30

The mere thought of June's smile was torture se déclara-t-il, les yeux toujours ouverts, des prunelles dilatées fixant en silence le cadre retourné sur la vieille moquette défraîchie de sa chambre mal rangée. Voilà pourquoi il avait renversé ce cadre - il ne pouvait même plus supporter une simple photo tandis que les souvenirs l'assaillaient en cette période difficile. Onze ans hier que June avait disparu subitement, laissant un vide intersidéral, aspirant sa famille, son enfance, son avenir prometteur sur le passage, tel un trou noir détruisant le restant d'espoir. De tout à rien. D'une fraternité essentielle à un espace creux, résonnant, rempli de regrets, de larmes non coulées, de non-dits. Une simple photo lui était insoutenable. Pourtant, il la gardait précieusement sur sa table de nuit tous les autres soirs de l'année, portant chaque soir une dernière pensée pour celle qui aurait dû être à ses côtés dans les hauts, les bas, les montagnes russes que leurs caractères si semblables exprimaient. Son double, son portait craché féminin, cet air mutin, cette impertinence qu'ils avaient partagés et que Leo avait chéri - une fois disparue, Leo Watts avait redoublé d'insolence, portant ce symbole fièrement, comme s'il lui rendait hommage tous les jours en refusant de se conformer aux règles usuelles de la société, en tapant du pied dans la fourmilière, en compliquant la vie de ses proches mais aussi en vivant par son propre code, sa propre notion du bien, du mal.

Madd avait connu sa sœur - des souvenirs certes lointains mais un passé qui restait, flottant entre les deux adultes. On ne comptait plus les fois où elle avait tenté d'aborder le sujet, comprenant vite que son meilleur ami n'était pas enclin à avoir une discussion à cœur ouvert sur ce sujet spécifique. I'm here, I'm not going anywhere. A cette phrase, il resserra ses bras autour de Maddie, essayant de l'empêcher physiquement de s'échapper, elle aussi, de le laisser. Inhale, exhale. Breathe, Leo. She's here. She loves you. She's taking care of you even if you've been the worst best friend she could have asked for these past few weeks. You've neglected her, you've favoured your new relationship, you've called her names, you've been very hard on her and yet, she's still here when you need her, when you're at your worst, when you've just told her to fuck off. Ses yeux se refermèrent alors que son corps brûlant consolait ses pires pensées. Leo cala sa respiration sur la sienne, sentant l'effet analgésique de ses addictions agir sur son cerveau aux tendances apocalyptiques. Des flashbacks qui lui revenaient, qui l'assaillaient, l'empêchant de tenir un fil de pensée cohérent. Une main qui se glissa contre la sienne et qu'il serra de toutes ses forces, s'empêchant d'hurler, de pleurer, préférant serrer les dents, comme il l'avait toujours fait. Leo Watts n'avait jamais craqué. Pas même lorsqu'il était en solitaire. Le mécanicien avait avalé une à une ses émotions refoulées, refusant de laisser transparaître un simple malaise. Non, il était Leo Watts, l'insolence en second prénom, le défi planté dans ses prunelles azurs, le cheveu revêche et l'allusion toujours limite. Il ne pouvait pas pleurer. Il ne se laisserait pas aller si loin. Because if he began crying, he would never be able to stop. La tête enfouie dans sa chevelure de feu, l'odorat retrouvant sa fragrance coutumière, Leo se prit à s'assoupir. Il rouvrit les yeux plusieurs fois, se battant contre lui-même mais les heures manquées de sommeil qu'il avait accumulé ces derniers jours le rattrapèrent. Le silence qui régnait entre les deux amis enlacés ne l'aidait pas à rester éveillé - les analgésiques non plus. Il ferma les yeux une dernière fois avant de ne plus pouvoir se battre contre la somnolence. Il entendit la porte de sa chambre s'ouvrir, se doutant bien que sa sœur aînée venait aux nouvelles. Incapable de bouger, il s'endormit dans les bras de Madd, enfin apaisé et capable de respirer presque correctement même si les cauchemars - récurrents -  guettaient son sommeil agité.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madd Wilson

messages : 822
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @self
multinicks : ezra, riley
points : 1080
age : 24 yo
♡ status : single

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | carter, leo, jamie

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptyJeu 19 Déc - 19:31

Madd ne bougeait plus, si ce n’était sa poitrine qui s’abaissait au rythme régulier de sa respiration. Les bras de Leo se resserrent un peu plus sur elle, et elle fait de même, glissant sa main dans la sienne. Elle voulait qu’il sache, même au fin fond de son esprit torturé, qu’elle était là pour lui. Elle encaisserait et prendrait sur elle s’il avait besoin de hurler ou de s’énerver. Elle l’accompagnerait s’il avait besoin de faire d’autres conneries pour évacuer… ça, elle connaissait. La respiration de son meilleur ami calée sur la sienne, elle le sentait se détendre, peu à peu, son corps se faire plus lourd aussi, mais rien qui ne la dérangeait. Il était sans doute à deux doigts d’écraser sa main dans la sienne, mais ça aussi, elle laissait faire, ne résistant pas. Elle calait juste sa tête contre la sienne, déposant un baiser sur le haut de son crâne. Au fond, elle espérait juste qu’il s’endorme, ça ne pourrait que lui faire du bien avec les quelques jours qu’il venait de passer. La fatigue ne ferait que le rendre plus irritable et irritant, un cadeau pour personne. Alors peu importe à quel point elle aurait voulu qu’il mette des mots sur ce qu’il ressentait, elle préférait laisser le silence s’étendre, espérant que ça l’aide à rejoindre les bras de Morphée.

La porte s’ouvre doucement, Amy qui glisse sa tête, précautionneusement avant de lacher un soupir discret, soulagée. Quelques mots échangés, pour lui faire comprendre que le pire est sans doute passé, pour cette année. elle lui offre un sourire reconnaissant avant qu’elle ne referme la porte. Et doucement, Madd attrape le téléphone du blond. Malgré son côté possessif, c’est pas franchement dans ses habitudes de regarder dans le téléphone de leo, ou de n’importe qui. Cette fois, elle se dit que c’est pour la bonne cause, pas pour espionner quoique ce soit. Elle fait rapidement défiler le répertoire pour trouver le numéro  qu’elle cherche. Elle est pas franchement convaincue, son égo encore moins, pourtant, une petite voix ne cesse de lui dire que c’est ce qu’il y a de mieux à faire. Que si elle n’est plus assez pour leo, peut-être que son mec pourra faire quelque chose. A cette pensée, son palpitant se serre une nouvelle fois. Nœud au fond de la gorge qu’elle déteste par-dessus. Tant pis. Le numéro entré dans son propre téléphone, elle remet celui de leo en place et envoie un sms du sien, se demandant si elle n’allait pas sérieusement regretter de demander à ashes de venir.

3 HOURS LATER
« Madd ? » un murmure avec la porte qui s’ouvre doucement, une nouvelle fois. La tête d’amy, que la rouquine a quelques difficultés à déchiffrer. « there’s a guy… » « oh. Yeah, i asked him to come, it’s ok. » I think, qu’elle se retient d’ajouter.  Délicatement, la môme tente de s’extraire de l’étreinte de leo. Il dort encore, remue un peu, mais semble toujours endormi. Elle le regarde une dernière fois, encore quelques doutes qui lui étreint le myocarde. trop tard. elle sort de la chambre, aussi doucement qu’elle le peut avant de refermer la porte aussi silencieusement que possible. « Leo’s boyfriend » qu’elle glisse à amy, tout bas, en passant à côté d’elle baissant la tête mais ne lui laissant pas non plus l’occasion de la questionner ou même de réagir.  Elle retrouve Ashes, juste devant la porte du mobil-home. « Hi. Thanks for coming » pas de sourire, pas plus de débordement… C’est pas vraiment contre lui, c’est juste toute la situation… Lui, Leo, les dernières semaines, tout ça… L’impression que le blond lui échappait et que plus rien ne serait comme avant. Plus encore, la désagréable sensation de ne plus réussir à l’aider. « he’s inside, in his bedroom. Asleep. He doesn’t know you’re here… »



_________________


   AND SHE'S BOLD
there was once a girl known by everyone and no one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 705
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @bby seb.
points : 936
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : not quite single anymore and fully ready to put a ring on that finger.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : leo's bed.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, seb

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptyJeu 19 Déc - 21:17


An obscure trailer-park, Windmont Bay
Immobile, le cœur en chiffons, Ashes se tenait droit comme un lampadaire devant le mobil-home qui servait de demeure à Leo, du moins selon les coordonnées indiquées par Madd, la meilleure amie de ce dernier. It can’t be real. Il gardait fixement le regard planté sur l’écran de son téléphone, sur la petite carte, les lignes droites qui délimitaient les lots, et le petit point bleu – symbole improbable de son arrivée sur les lieux où l’attendaient la tempête et le chagrin. Should I knock ? Il fit un pas maladroit, lourd, chargé de son malaise. He’s going to kill me if he finds out I came here. You don’t show up to people’s homes without being invited first, Hendrickx. Mais il avait été invité, pas par Watts mais par quelqu’un qui avait à cœur son bien-être plus que lui-même. Ashes déglutit et leva le poing pour frapper à la porte, puis se ravisa avant que les nœuds de ses articulations ne viennent cogner contre la surface de la porte. Derrière lui, le taxi était parti depuis longtemps, emportant avec lui les 45$ que lui avait couté cette escapade. You said you cared, Hendrickx, so what aren’t you knocking, eh ? Cette fichue petite voix qui s’était tant moqué d’eux au début, la voilà qui venait le tourmenter et remettre en question sa volonté, son attachement. Ses sentiments. Can’t bare to see the fuck-up you shacked up with? Don’t want to give someone other than yourself any attention? Have no room for anyone else’s problems in your life? Voilà qui était mieux, plus caractéristique. « He ain’t no fuck-up. » il souffla entre deux respirations anxieuses, so volonté revenue, de la couleur sur les joues, ayant retrouvé assez de forces pour donner à Leo celles dont il aurait besoin. Madd avait dit que c’était grave. Qu’elle-même, cette soi-disant meilleure amie, était impuissante. Il aurait besoin de courage donc. Alors qu’il s’apprêtait à frapper à la porte, Ashes aperçut le battant s’ouvrir sur une jeune femme dont il ignorait tout sans doute alertée par le bruit du moteur du taxi qui venait de partir. « Yes, er, hi. » balbutia-t-il, la gorge sèche comme s’il venait de rentrer d’un exil au Sahara, « I’m Ashes… Hendrickx. Madd asked me to come ? » ajouta-t-il toujours aussi hésitant. Il reconnaissait vaguement quelques traits appartenant à Leo sur le visage de l’inconnue, qui s’absenta un instant, remplacée bientôt par une crinière de feu. Ashes ne répondit pas, trop nerveux pour dire quoique ce soit, et se contenta de la suivre en silence dans le bungalow. D’ordinaire il aurait tout inspecté du regard, fouillé de ses yeux curieux les pièces du petit mobil-home à la recherche d’indices, mais il ne songeait même pas à pousser l’indiscrétion plus loin, conscient du viol qu’il commettait de tous les traités silencieux scellés entre lui et son homme. Madd le mena jusque dans la chambre de Leo, où dormait le jeune homme, immobile si ce n’était des soulèvements de sa poitrine à chaque inspiration. Ashes cessa de respirer un instant comme pour ne pas priver Leo d’un air dont il avait tant besoin. Ses sourcils se froncèrent, le coin de ses lèvres s’affaissa, le trouble de ce Leo l’envahit lentement. « He looks so peaceful. » chuchota-t-il sans avoir réellement de destinataire en tête à cette remarque. I don’t like peaceful Leo. Peaceful Leo is trouble. He’s anger and heartbreak. I want mad Leo, the one whose happiness is louder than thunder and crazier than ocean storms. Ashes tourna la tête en direction de Madd qui se tenait à ses côtés dans l’entrebâillement de la porte. « I don’t… understand. » osa-t-il d’un ton craintif, déboussolé, « What can I do? » Il fallait qu’on lui donne les armes, une épée, un bouclier et une cotte de maille, et il se battrait. Mais on devait l’équiper et l’entrainer. Still got time to run away, se pavana la petite voix intérieure aux intonations mesquines mais dont les efforts étaient vains. Ashes ne bougea pas, ses pieds plantés fermement dans le sol du bungalow comme un chêne plante ses racines dans la terre quand vient la tempête.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ YOU'RE MY CHURCH OF CHOICE ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Madd Wilson

messages : 822
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @self
multinicks : ezra, riley
points : 1080
age : 24 yo
♡ status : single

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | carter, leo, jamie

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptyJeu 19 Déc - 22:10

Madd ne pouvait s’empêcher de le détailler de la tête aux pieds, toujours aussi pu sûre d’elle quant à son envie de le voir ici, mais c’était la dernière chose qui comptait. Il avait l’air d’un chiot égaré. Un chiot effrayé qui se demandait ce qu’il foutait là… Et jusque là, ça n’avait absolument rien d’étonnant. Il ne s’était sans doute pas attendu à recevoir un sms de sa part, encore pour un truc pareil. C’était une bombe qu’elle avait caché. Une facette de Watts sans qu’il n’ait donné son accord. Pas le choix, qu’elle se disait. Son mec allait en découvrir un bon paquet aujourd’hui visiblement. Le mobil-home, l’intimité de watts –sa vraie intimité, pas celle qu’il offrait dès qu’il en ressentait le besoin- ses démons… du moins une partie… elle non plus ne connaissait pas tout.
Il regarde Leo dormir, qui a plus l’air d’un enfant que d’un homme à cet instant. Comme lorsqu’elle le tenait dans ses bras. Mais cette impression n’était bien que ça, une impression. Une façade qui les trompait tous plus ou moins depuis des années. “He’s not. Got some nightmares, or something like that” parce qu’elle l’avait senti gigoter, parfois sursauter. Légèrement mais elle l’avait senti quand même. Elle avait tenté de le serrer plus fort, pour lui faire comprendre qu’elle était là, qu’elle le tenait et qu’entre ses bras, il ne lui arriverait rien. Elle soupire, se retourne en fermant un peu plus la porte et s’éloignant de la chambre. “Honestly, I don’t know. Just do it better than me” lache-t-elle en soupirant.. ça la faisait chier de l’admettre, pire encore, ça lui faisait mal, de se dire que peut-être un autre avait les cartes en main avec Leo. Mais elle devait tout essayer, pour son bien.  “I don’t know how he is when he’s with you… just… be there for him, don’t push him too much though.” Non, ça, ça le braquerait. “I don’t know maybe at some point he’ll open up” en tout cas, elle l’espérait. “I tried, I got nothing, but he can’t keep going like that…” un soupire qui s’échappe, elle passe ses mains sur son visage, se pince l’arête du nez, sign qu’elle était vraiment à bout. Amy était assise dans un coin, silencieuse, à les regarder. Ou surtout à la fixer, elle, la meilleur amie qui semblait complètement dépassée Peut-être qu’elle aussi l’était complètement, en se disant que si la rouquine n’y arrivait pas, elle se demandait comment ce mannequin dont elle ignorait tout pourrait ? C’était peut-être bien là le secret. “I feel like I can’t reach him anymore… maybe I’m wrong but that’s how I feel so maybe someone new… maybe you… I” elle sursaute madd, en entendant la porte de la petite chambre s’ouvrir à la volée, son nom crié, clairement pour l’interrompre. Elle se tourne et c’est un leo remonté, bien que les traits encore endormis, pas bien réveillé, qui se trouve face à eux. S’il avait pu la massacrer, il l’aurait fait. Il la fusillait du regard, et elle savait très bien pourquoi. Il lui avait dit de ne pas appeler Ashes, elle l’avait fait quand même. Situation de crise, qu’elle pensait. “I had to” qu’elle lache juste, pour se justifier mais pas s’excuser.



_________________


   AND SHE'S BOLD
there was once a girl known by everyone and no one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1201
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 479
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptyJeu 19 Déc - 22:38

" Fucking Maddie." se soupira-t-il à lui-même en se levant du lit, avec grand mal, tentant de se réveiller mais les yeux encore trop lourds. Elle l'avait laissé s'endormir sur elle - et à vrai dire, Leo n'avait pas pu faire grand chose à part se laisser emporter dans les bras de Morphée. Il consulta son téléphone pour vérifier l'heure et observa les alentours, clignant des yeux et réprimant encore cette nausée imperceptible qui le prenait à la gorge. Son oreille se tendit et il retint sa respiration. S'il entendait clairement Maddie dans la cuisine, juste à côté de sa chambre, son cœur tomba dans sa poitrine lorsqu'il entendit la voix d'Ashes. What the fuck did you do, Maddie fucking Wilson? s'empêchant de respirer et se frottant les yeux, puis les oreilles pour vérifier qu'il n'était pas victime d'une hallucination. Machinalement, il s'avança vers la porte et il lui sembla bien clair qu'il s'agissait de la réalité.

Leo ne put retenir la rage qui apparut sur son visage alors qu'il sortait de la chambre. Son regard croisa celui de son petit ami et il baissa les yeux, sur le sol avant de bouillonner à l'intérieur. " You had to?" s'insurgea-t-il, sa main se baladant dans un geste brusque. " You fucking had to?" s'écria-t-il un peu plus fort, voyant Amy sursauter sous ses cris. " I told you specifically not to call him and you had to do it? What kind of excuse is that, Maddie, uh?" s'énerva Leo, refusant de regarder Ashes dans les yeux. La colère était une voie de sortie plus facile. Il continua donc sur ce chemin, niant le fait que son petit ami venait de traverser l'Etat juste pour venir s'assurer qu'il allait bien. Pourtant, lorsqu'il croisa ses prunelles, il laissa échapper un large soupir inqualifiable. " Leave, Ashes, please." l'implora-t-il douloureusement, les yeux accompagnant sa voix brinquebalante; voyant qu'il ne bougeait pas d'un poil mais qu'il soutenait son regard, Leo reporta son attention sur Maddie. " Both of you fucking leave." siffla-t-il entre ses dents, la voix se brisant un peu plus, cette fois ci persuadé qu'il serait mieux seul, avec ses propres démons, léchant ses blessures en solitaire tel un animal blessé. Avant que sa sœur ne puisse tenter de le raisonner, il la désigna du doigt et lui asséna un shut up sec et méchant. La rage ne faisait plus qu'un avec lui - la rage de voir qu'on pouvait se préoccuper de lui alors que June n'était pas de ce monde, elle. Désespéré, Leo faillit bien rentrer dans sa chambre mais au lieu de ça, préféra se diriger vers le salon, les poussant sur son passage, bien décidé à s'en aller s'ils ne le faisaient pas pour lui. Il attrapa ses vieilles sneakers trouées, enfila un manteau et claqua la porte derrière lui, sortant une cigarette fébrilement avant de monter sur le toit du mobil-homme, là où il pensait, il espérait que personne ne le suive.

La furie qui grondait en lui ne semblait pas s'évanouir mais s'aggraver de minutes en minutes. Maddie avait sûrement pensé qu'appeler Ashes lui ferait du bien - lui qui louait son petit ami depuis quelques semaines maintenant, osant enfin en parler avec elle. Si l'un des deux décidait de venir l'interrompre dans son moment d'introspection, il serait accueilli par un vrai mur. Car finalement, c'était la solution la plus efficace pour survivre - refuser d'accepter qu'il avait besoin d'aide. Assis sur son vieux transat, il expira difficilement les bouffées acides de la cigarette et laissa sa jambe s'agiter, préférant fixer le ciel menaçant qui commençait à s'assombrir graduellement. Comme son esprit. Comme chaque pensée qui traversait son esprit, pleurant silencieusement sa sœur disparue.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 705
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @bby seb.
points : 936
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : not quite single anymore and fully ready to put a ring on that finger.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : leo's bed.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, seb

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptyVen 20 Déc - 0:05

Madd semblait au moins aussi dépourvue et déconcertée qu’Ashes, sans parler de la jeune femme qui n’avait pas prononcé un mot depuis l’arrivée du blond au bungalow. Cette impuissance non-dissimulée, avouée même, de la part de la meilleure amie de Leo ne fit qu’aggraver l’inquiétude de l’ainé des Hendrickx, dont le cœur battait semblait-il trop faiblement pour que son sang glacé circule correctement. Pourquoi ne savait-elle pas quoi faire ? Elle le connaissait mieux que quiconque selon ses dires, elle aurait dû être en mesure de ramener Leo au calme. A la fois inquiet, craintif et indigné, Ashes ne savait à quelle émotion s’abandonner, quelle action entreprendre. La rousse l’entraina hors de la chambre et referma la porte sur Leo, endormi. Ashes tendit machinalement le bras. Please don’t close the door, let me see him again, I just want to see him, just to make sure he’s ok, that he doesn’t disappear. Please, DON’T CLOSE THE FUCKING DOOR. Quand le battant se referma sur son petit ami, Ashes sentit son cœur se déchirer dans sa poitrine. What if something happens to him? What if something bad happens to him behind that door and we don’t hear it? What if he wakes up all alone and he needs us, and none of is there to take care of him? Ses yeux s’humidifièrent, allant avec frénésie de la porte à Madd, de Madd à l’autre jeune femme, de cette dernière à la porte, et ainsi de suite. Il entendit à peine ce que lui disait la meilleure amie, ses conseils dont il avait tant besoin pour garder la tête hors de l’eau, sa sagesse – parce que oui, elle connaissait mieux Leo qu’Ashes. Retenant un sanglot paniqué, le blond reprit difficilement sa respiration en tâchant de se concentrer du mieux qu’il le pouvait sur elle, sur ses cheveux roux, sa peau claire, ses yeux profonds. Don’t panic. Même la petite voix s’y mettait. Même elle qui avait cherché à saboter cette relation depuis le premier jour, elle avait compris à qui (à quoi) elle avait à faire. Rally all your strength, disait-elle, and just this once, be the brave one. Ashes hocha la tête en entendant les conseils de Madd. « But if you can’t help him, how can I do anything? » implora-t-il, « I’m no-one. »

Alors que Madd répondait, la porte de la chambre s’ouvrit brutalement. Ashes sursauta et se tourna en direction de la chambre pour y voir la silhouette de Leo, menaçante, apparaitre. La colère de son petit ami était tonitruante, brutale. Ashes cligna des yeux, assommé. Watdoido demanda-t-il à sa petite voix intérieure avec urgence.

Silence assourdissant à l’intérieur.

Leo le somma entre deux hurlements de partir, de les laisser, de se taper une autre course à 45$ le tout pour le simple plaisir de l’avoir vu quelques secondes. « No. » il dit alors, pas très fort. Peut-être même qu’il ne le dit pas, qu’il se contenta de former le mot avec ses lèvres. Sans doute même, puisqu’il savait son courage disparu. Il fixa la pointe de ses chaussures, espérant y trouver un morceau de sa bonne volonté de toute à l’heure, un indice, une inspiration. « No. » répéta-t-il alors, un peu plus fort, mais pas suffisamment pour qu’on l’entende. Leo s’était emparé de ses affaires et était sorti en trombes. Baby…  L’inconnue fut la première à partir à sa suite, suivie de Madd. Toutes deux s’arrêtèrent sur le pas de la porte et regardèrent Ashes, toujours immobile. « I’ll try. » promit-il sans se convaincre lui, ni ses interlocutrices, de ses capacités. Sortant du mobil-home, le blond fit quelques pas en dehors, l’air frais lui giflant le visage. What are you doing, Ashes Aynes Hendrickx? La petite voix ? Non, celle de sa mère, menaçante comme l’orage, cinglante comme un coup de fouet. Do you really believe you can help him? You can barely help yourself! You’re a thirty-year-old jobless, homeless man whose idea of a relationship is playing the whore for a repairman who comes around every other weekend when his best friend doesn’t want to accommodate his needs. « Leo! » intima Ashes, la voix cassée par l’anxiété, chassant ces pensées à l’aide de ses trois lettres préférées. On lui montra le toit, et levant la tête, il y aperçut en effet son petit ami, fumant nerveusement une cigarette. Ashes hésita d’abord sur la marche à suivre, le rejoindre ou non, accepter de partir ou s’imposer, mais il lui suffit d’observer Leo pour oublier toute crainte. Il se hissa alors difficilement sur le toit du mobil-home, et sans regarder son petit ami, s’assit sur le bord du toit, ses pieds pendant dans le vide. « Don’t be angry at Madd, I’m the one who forced her hand. » mentit-il doucement, « I was only worried when you went dark on me. » Petit à petit, Ashes retrouvait son courage. Il ignorait ce qui avait changé, se pencherait plus tard sur la question. Pour l’heure, seul comptait Leo. Sortant son téléphone portable de sa poche, il tapa rapidement dans un message vierge, sans corriger les fautes de frappes et la grammaire bancale, avant de faire glisser le téléphone sur le toit, jusqu'aux pieds de Leo :

@Ashes Hendrickx a écrit:
I’m so sorry I’m here, I know I’m violating your privacy and I’ll take all the crap u want for it later, but u made me promise to fight you so here I am, fighting you. No I cant go away because if I go now, I will never see you again and I don’t really know how to do life without you in it at the moment. So let me stay, even if you don’t want to talk about what is wrong, let me just take care of you the way you’ve taken care of me (without knowing it!) since we met. I promise I won’t try to fix you, because I don’t think you need to be fixed. I just wanna be with you through all this, make sure you’re good, then I’ll go. Again, really sorry for intruding like this.
PS: pls don’t throw my phone away I really can’t afford a new one.
“Baby” xxx

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ YOU'RE MY CHURCH OF CHOICE ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Madd Wilson

messages : 822
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @self
multinicks : ezra, riley
points : 1080
age : 24 yo
♡ status : single

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | carter, leo, jamie

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptyVen 20 Déc - 10:41

La rousse serre les dents, mâchoire crispée, à encaisser la colère de Leo. Oui, il lui avait dit qu’il ne voulait pas qu’elle appelle son mec, et oui, elle avait quand même fini par le faire, se sentant complètement désemparée face à la situation. Elle voulait que son meilleur ami aille mieux. Peu importe le moyen, et elle avait fini par réaliser que tant pis si ce n’était pas grâce à elle. Tant pis si elle devait aller chercher de l’aide là où elle le souhaitait le moins. Forcément qu’après toutes ces années ça la blessait de se rendre compte qu’elle n’y arrivait pas, qu’après tout ce qu’elle avait hurlé à la tronche du mannequin, elle n’avait pas autant d’influence qu’elle l’avait cru. Ça faisait mal, mais c’était comme ça. Alors tant pis s’il avait fallu l’appeler, lui.
Et si elle s’était doutée que sa réaction ne serait pas positive, Madd ne s’était pas non plus attendue à se prendre une rage pareille. Son myocarde serré semblait faire les montagnes russes. Chute libre plus que désagréable pour elle qui raffolait pourtant des sensations fortes. Et la sentence qui tombe, il veut que les deux partent. La môme retient un soupir alors qu’il passe entre eux, les poussant au passage. Elle sent la colère monter, les nerfs cédés. Non, ne craque pas. A la suite d’Amy, elle tente de suivre, mais il s’est déjà barré. Les deux filles se tournent vers Ashes, droit comme un piquet, bien que sans doute aussi abasourdi qu’il aurait le droit de l’être. Il semble reprendre ses esprits, au moins un peu, bien que la rouquine attendait quelque chose d’un peu plus convaincant. Tant pis, ça aussi elle ferait avec. Une fois le mannequin sorti, elle a l’impression que le poids de tout ça lui tombe dessus. La tristesse, la colère, les blessures, l’impuissance… Ses propres démons aussi, sa propre histoire. Le mouvement de sa cage thoracique se fait plus ample, et d’un coup, dans un cri, la môme renverse d’un revers de bras tout ce qui se trouvait sur la table, hors d’elle. Un trop plein qu’elle a besoin d’évacuer sous le regard effaré de l’ainée des Watts.

Elle sort en trombe du mobil-home, suivie de près par Amy. Elle fouille dans sa poche, attrape ses clés de voiture. « Madd…» une voix presque suppliante qui allait lui demander de rester, elle le savait. Si les deux femmes n’avaient jamais été proches, amy savait au moins qu’elle avait toujours pu compter sur la rousse en ce qui concernait son frère. Pour être complice de ses emmerdes ou l’en tirer. « I’m fucking done being a punching ball. I did everything I could, it’s not fucking enough. I’m fucking tired » parce qu’elle semblait tout faire de travers… C’est ce qu’elle ressentait en tout cas, depuis plusieurs semaines. Plus encore aujourd’hui. Elle était là pour le calmer, pour encaisser, pour se faire insulter et se faire repousser… Tout ça pour finalement devoir appeler Ashes. C’était trop. Elle pensait avoir l’habitude, c’était peut-être la fois de trop combiné à tout le reste. « do you fucking here me ?!  » qu’elle crie cette fois à l’intention de son meilleur ami, sans doute encore trop énervé pour capter quoique ce soit. Elle avait aussi sans doute rameuté les voisins. Tant pis. « so before telling me calling your boyfriend was an excuse, think. Just think for two damn seconds what it did to me to fucking call him ! » hurle-t-elle a plein poumon. A bout de souffle, à bout de tout. Elle aussi avait besoin de dormir et de se reposer un peu.  Cette fois, c’est vers Ashes qu’elle tournait son regard, exténuée  « good luck  » aujourd’hui, plus vraiment d’animosité envers lui. Juste un bonne chance qu’elle pensait sincèrement.
Elle tourne alors les talons, rejoint sa voiture en mettant le contact. Le moteur qui vrombit, et  Madd sortait du terrain, direction son appartement.  


_________________


   AND SHE'S BOLD
there was once a girl known by everyone and no one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1201
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 479
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptyVen 20 Déc - 19:01

Des paroles imperceptibles à une telle distance mais ce qui ressemblait vaguement à des cris de colère résonnèrent dans le trailer park - la voisine d'à côté sortit la tête par la fenêtre, cherchant l'origine de ce bruit. En temps normal, la scène l'aurait amusé - aujourd'hui, il n'en fut plus qu'énervé et lui offrit un large doigt d'honneur, le visage impassible. Leo se pencha juste à temps pour voir les phares arrières de la voiture de sa meilleure amie - les pneus crissant sur les graviers qui recouvraient l'allée du mobil-home. Watts laissa échapper un large soupir, le cœur un peu plus serré de voir qu'il avait réussi à faire fuir Maddie. Dans un élan de culpabilité, il ravala toutes ses fautes une à une - la grossièreté dont il avait fait preuve, le rejet qu'il lui avait infligé, ses bras qu'il avait rejeté, la dispute des dernières semaines, ses confessions. Tout cela ne se rajoutait qu'au trop plein d'émotions qui tourbillonnaient en son intérieur. Il manqua d'hurler de souffrance, tant ses actions avaient su blesser une des seules personnes qui comptait pour lui en ce bas monde. Ses mains se resserrèrent sur le transat où il avait décidé de s'installer, à en devenir blanche. Les yeux rivés sur la voiture qui s'éloignait, il ravala aussi une rancœur phénoménale contre cette propension à faire du mal aux gens qu'il aimait profondément. June, Maddie, Ashes, Amy. Chaque jour, il leur prouvait simplement qu'il n'était pas assez. You're not good enough, Leo. You should leave and never come back. They're better off without you. All you do is hurting people you care about. Stop and leave them the hell alone.

A deux mots de se lever pour s'enfuir définitivement, pour rejoindre June, englouti dans une vague obscure d'haine profonde de soi, Leo se recroquevilla sur lui-même, laissant ses coudes s'appuyer sur ses genoux. La mâchoire serrée, aiguisée, il n'entendit pas Ashes arriver sur le toit. Il l'aperçut du coin de l’œil s'asseoir non loin de lui. Il releva la tête, observa son manège - tapant à une vitesse phénoménale sur son téléphone, silencieux, le visage encore bien grave. Son portable glissa vers lui et il resta quelques secondes à regarder l'objet à terre, hésitant à s'en saisir. Evidemment, Ashes rejetait la faute de sa présence sur sa propre personne - Leo avait parfaitement compris que Maddie était à l'origine de celle-ci mais il prenait la culpabilité comme sienne. Encore pris à la gorge par les événements, la fuite de Maddie, Leo prétendit ne pas voir le téléphone à terre pendant quelques minutes. Parce qu'il savait pertinemment que dès qu'il aurait lu ce qui se trouvait sur celui-ci, il ne pourrait plus reculer. Il grommela quelques insultes à lui-même puis finalement, il prit le téléphone entre ses mains tremblantes - témoins de la faim qui rongeait son estomac après vingt-quatre heures sans nourriture. Il commença à lire et se décomposa intérieurement, retenant sa respiration. Who am I even fucking kidding se murmura-t-il à lui-même alors que ses yeux relisaient une seconde fois les lignes de texte sur le téléphone mobile, s'interdisant de relever le regard vers un Ashes qui lui, l'observait. Même en son for intérieur, il était muet. Une troisième fois, il relut ce mot simple. De la première à la dernière ligne, Ashes lui avouait beaucoup de choses qu'ils ne s'étaient pas dits de façon évidente - et malgré la colère profonde, la rage même, le deuil qu'il n'arrivait pas à exprimer, l'envie extrême de sauter de ce toit, malgré tous ces éléments qui lui pesaient sur les épaules, Ashes avait trouvé les mots pour calmer ce feu qui menaçait d'exploser. Il posa le portable devant lui, passa la main sur son visage, réprimant l'envie cette fois de craquer. Les larmes lui chatouillaient les yeux mais il se battit de toutes ses forces pour ne pas les laisser gagner. La colère avait beau être redescendu d'un cran, le dégoût profond de soi même, lui, était bien présent. Il inspira ensuite profondément et posa ses azurs sur celui qui était encore là, face à lui. Quelques longues secondes d'introspection et il tapa quelques mots sur le portable de son petit ami, qu'il fit ensuite glisser dans l'autre sens.

Citation :
I know Maddie called u. I know I've fucked up again. All I do is hurt people I care about. You should leave before I ruin ur life too. Please, don't let me ruin u. Leave and never come back. u deserve so much more than this. Than me.

" I can't." soupira-t-il, prenant sa tête entre ses mains, refusant de le regarder à nouveau. Il ramena ses jambes contre sa poitrine et attrapa ses genoux pour cacher sa tête. " I fucking can't." se lamenta-t-il, impossible de penser clairement. Les flashbacks vinrent l'enfoncer un peu plus. Please, leave me the hell alone. Let the voices be done with me. Let my mind stop thinking. Let me die, right here, right now. Let me be struck by lightning, by the force of justice. Let this life stop being so hurtful. Let the hurt, the pain stop; let me go back to June. Let me go.  

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 705
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @bby seb.
points : 936
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : not quite single anymore and fully ready to put a ring on that finger.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : leo's bed.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, seb

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptyVen 20 Déc - 20:51

Assis sur le bord du toit, tournant le dos à Leo, Ashes laissait le vent lourd, promesse de pluie, déranger sa chevelure et la faire virevolter dans tous les sens. S’il n’avait pas eu le cœur aussi chargé, il aurait pu aimer ces rafales de vent qui, malgré le froid, revigoraient son corps. Machinalement, il passa sa main dans ses cheveux pour tenter de les maintenir en place, ne jetant que de furtifs coups d’œil à son petit ami dont la réponse se faisait attendre. Ashes déglutit, l’estomac noué par l’attente, l’anxiété de ne pas être sûr que Leo lui réponde jamais. Alors qu’il s’apprêtait à se retourner pour faire entièrement face à ce dernier, Ashes entendit la voix de Madd, dans ces accents de colère avec lesquels le blond n’était que trop familier, rompre le silence. La silhouette de la rousse s’anima, cheveux affolés par le vent, dans un torrent de mots noircir par la douleur – la même que la sienne, engendrée par l’impuissance et la faiblesse face au mont insurmontable qu’était Leo Watts en cet instant. Malgré leurs différends, le mannequin ne put retenir un élan de sympathie envers elle et manqua de tomber du toit en cherchant à se précipiter vers elle pour qu’elle reste – she can’t leave me alone, I need her support, her knowledge, or I’ll risk hurting him even more because I don’t know him well enough. Mais Ashes s’arrêta avant d’aller plus loin, comprenant à son regard qu’elle lui avait passé le flambeau. C’était à cela que servait un petit ami, à prendre le relais quand plus rien ne fonctionnait. Ashes se contenta de formuler un silencieux thank you, un remerciement muet dont il ne savait pas vraiment l’objet, mais qu’il voulait lui envoyer malgré tout. La voiture de Madd démarra aussi violemment qu’elle avait fait ses adieux et disparut vite dans le décor.

Seul avec Leo, Ashes prit alors conscience de la lourdeur des nuages au-dessus de sa tête, de l’épaisseur de l’air chargé du chagrin de son petit ami. Ses épaules s’affaissant, le blond se retourna lentement, juste à temps pour attraper le téléphone que venait de lui renvoyer son petit ami. Il attendit quelques secondes pour en lire le contenu, craignant l’insulte, le rejet. Lorsqu’enfin il sut trouver en lui le courage de lire la réponse de Leo, Ashes porta le regard sur l’appareil, et en quelques secondes, il lui semblait qu’on avait incendié tout son monde, devenu une pile de cendres. You deserve so much more than this, avait écrit Leo. Oh I don’t, and I certainly don’t want anything else, even right now. Souffrant, son âme labourée par la douleur de Leo qui transpirait dans chacun des mots de celui-ci, dans son regard hagard, dans ses cernes, Ashes se contenta de taper quelques lettres sur le téléphone mais avant qu’il ait pu le rendre à Leo, ce dernier se roula en boule, visiblement fissuré de l’intérieur par ses démons. Chavirant, Ashes ne sut bouger tout de suite. Why does the world only hurt those who deserve it the least? Why do criminals, murderers, thieves and liars walk scout free, when the purest and kindest form of a humanity goes through this? Révolté, Ashes se hissa lentement jusqu’à Leo. Assis au pied du transat, il entreprit alors de dénouer, avec tendresse et patience, le corps de son homme. Il tira d’abord sur l’une de ses jambes, puis défit la seconde jambe de Leo de l’étreinte de ses mains, jusqu’à ce qu’il ait enfin repris une position assise normale. Toujours doucement, apprivoisant toujours avec crainte la violence qui bourdonnait en Leo, Ashes posa sa tête sur les genoux de Leo, murmurant : « But maybe I can ? » Il posa ensuite le téléphone sur les cuisses de son petit ami et sa main désormais libre vint caresser le mollet de Leo. Just tell me when you can’t, and I’ll try so hard it’ll drain the life out of me. Let me do what others, except Madd, have never done for you. Sur l’écran, brillaient ces deux mots:
@Ashes Hendrickx a écrit:
Already ruined.
Et en dessous, Ashes avait copié-collé un cliché d’eux deux, pris au cours de l’un de leurs nombreux moments passés ensemble. Le mannequin était assis sur son lit, tenant l’objectif à bout de bras, et derrière par-dessus son épaule, la tête posée sur son épaule, un grand sourire sur les lèvres et un éclat de rire brillant dans ses yeux clairs, Leo, heureux.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ YOU'RE MY CHURCH OF CHOICE ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1201
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 479
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptyVen 20 Déc - 21:44

Si la douleur mentale s'était transformée en douleur physique, l'empêchant de bouger, le jeune Watts n'arrivait même à discerner où il se trouvait, à travers le mur rouge d'affliction qui lui tombait dessus, alourdissant ses épaules. L'image de June, courant, le rire tonitruant, tournait en boucle et l'assassinait à chaque répétition. Son esprit semblait incapable de penser à autre chose. De se détacher. D'étouffer l'affaire une fois de plus. De ravaler la douleur, de l'encaisser. Peut-être était-ce la présence de Madd, puis celle d'Ashes. Peut-être était-ce cette rencontre fortuite qui avait tout changé en lui, qui avait réveillé le garçon en deuil qui avait perdu sa sœur. Mais cette année, il ressentait bien plus vicieusement le chagrin, la détresse d'un homme brisé par la mort de la personne la plus proche de lui - celle qui était née quelques minutes avant lui, se proclamant grande sœur; celle qui l'avait poussé si fort sur la table qu'il avait bien failli se casser le cou; celle qui avait ricané lorsqu'il avait avoué avoir embrasser Madaline Wilson sur la bouche; celle qui avait disparu subitement. i'll be back soon, Junie se murmura-t-il à lui même dans un silence assourdissant, une souffrance lourde.

Si Leo était persuadé qu'il pourrait traverser cette épreuve seul, une fois de plus; Ashes lui démontra le contraire lorsqu'il s'approcha de lui, doucement, avec précaution, dés-enclenchant chacun de ses membres crispés par l'angoisse dont il était empreint. Leo se laissa faire, ne mesurant même pas ce qu'il faisait - épuisé de se battre contre lui-même, contre l'homme qu'il était devenu. Il le laissa faire et ferma les yeux, sentant la délicatesse de son petit ami calmer ses peurs les plus vivaces. Maybe I can? Leo cafouilla un large soupir, ne pouvant empêcher sa main de venir chercher son contact, son intimité, sa peau. Tout pour oublier ce qu'il ressentait à l'instant. Tout pour se perdre dans les yeux d'Ashes, des yeux qui lui procuraient une sensation intense de sécurité. Car depuis le premier jour, Ashes l'avait étonné de décisions en décisions. Il l'avait séduit, il l'avait choyé, il lui avait pardonné ses encarts, sa stupidité, ses fautes. Hendrickx avait pris une place inexorable dans sa vie et il ne pouvait plus refuser de voir la vérité en face - I trust you s'avoua le jeune Watts alors que le téléphone glissa sur ses genoux. D'abord, évitant de lire sa réponse, il regarda la tête d'Ashes se poser sur ses genoux et il sentit sa main venir dissiper sa consternation. Il serra les dents, pourtant, de dépit, de lui infliger cela. Ashes connaissait l'injurieux Leo, le Leo qui n'avait pas la langue dans la poche, le Leo qui n'abandonnait pas. Il croisa son regard et lorsqu'il tenta de l'éviter, ses yeux se posèrent sur le téléphone. Son cœur fit un bond dans sa poitrine avant de se dégonfler totalement, le laissant sans voix. Il perdit toute notion du temps et ses prunelles azures restèrent focaliser sur la photo. Cette photo - il s'en rappelait parfaitement. Ce moment aveuglant de sentimentalité, de caresses, de rires perdus dans la nuit. Un sourire imposant sur ses lèvres, sur celles d'Ashes. Une tendresse dans ses pupilles, un rire. Il s'en rappelait comme si cela était hier.

" Are you trying to fucking kill me?" marmonna Leo, se battant encore comme ses pupilles humidifiées, frottant ses yeux cernés, bataillant un très léger sourire ironique se planter sur la commissure de ses lèvres. Il cacha celui-ci de sa main et se décala pour laisser Ashes s'asseoir à ses côtés. Ce message voulait tant dire. Sur eux. Sur ce qu'ils vivaient. Sur ce qu'ils ne s'étaient pas dits mais qu'ils pensait tout bas. La distance dissipée, ils restèrent silencieux un long moment avant que Leo ne lui redonne son téléphone. Un téléphone qui finit dans sa poche et une main qui resta dans la sienne. Ses doigts se resserrèrent sur ceux de son petit ami. Le schéma se reproduisit - Leo laissa sa tête tomber sur celle d'Ashes et il sentit son bras l'envelopper d'une douceur intense. I'm tired of being so exhausted. I'm tired of being so helpless, so clueless. I'm tired of fighting against myself. Il sentit un baiser timide sur son front et il ferma ses paupières. Will you fight for me, Ashes? Will you be there when I need you? In the best or the worst of times? Even when my darkest scary side shows? Even when you discover what I've been hiding forever? se demanda-t-il, essayant de calmer le rythme de son cœur emballé. Puis graduellement, les minutes défilant, il retrouva une respiration normale. Ses yeux cessèrent de le démanger. Son besoin de nicotine, lui, se réveilla. Il joua de son épaule et dégota une cigarette, en proposant une à son compagnon. Un compagnon qui, encore inquiet, le dévisageait d'un air incroyablement protecteur. Are you the thing I need? But it sure looks like you are, baby. se confessa-t-il, tout bas, croisant son regard et esquissant un bref sourire troublé et véritablement perplexe des nombreuses émotions qui faisaient rage en lui.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 705
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @bby seb.
points : 936
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : not quite single anymore and fully ready to put a ring on that finger.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : leo's bed.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, seb

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptyVen 20 Déc - 22:48

Sans en demander la permission, sentant la tourmente prendre une pause, Ashes se releva et vint s’asseoir aux côtés de Leo. Ils s’enroulèrent dans un silence reposant et enlacèrent leurs doigts. Le blond tâcha de se souvenir du rythme des battements réguliers de son cœur, de la fréquence normale de sa respiration. Don’t allow yourself to show that you’re weak. You’ve just gotta hide it for a little while, and pretend you can take it. For him. Because he’s worth the bad weather and the lack of sleep. Ashes prit le visage de Leo dans ses mains, qui le caressèrent ardemment pour en chasser la mélancolie et le chagrin, les larmes invisibles versées par son âme aussi. La fumée de la cigarette virevoltait autour d’eux avant de se dissiper dans l’air comme un fantôme dont l’heure finale était enfin arrivée.

« Hello, beautiful person. » dit-il tendrement, le cœur boursoufflé par l’affection qu’il ressentait pour lui. Il plongea ses yeux dans ceux de Leo. « Talk to me. I’m stronger than I look. » Unload it all on me, the hurt and the heartache, until it breaks my back. Pour your pain in a cup and let me be the one who poisons himself with it for a while. Take a breath, find rest, heal your extraordinary soul and abandon your dark for my light, which I’ll let shine brighter than a thousand lighthouses for you. Pourtant, Leo restait silencieux, encore fermé aux aveux, peut-être farouche, peut-être effrayé. Ashes déposa un long baiser sur sa joue qu’enveloppait un nuage de fumée, cachant contre la peau glaciale de son petit ami ses propres larmes, qu’il ne put contenir, et qui coulèrent sans un bruit sur son visage. Il expia ainsi toutes ses craintes, son anxiété, ses insuffisances, et enveloppa Leo dans une étreinte rassurante, réconfort pour lui-même autant que pour son homme, et sa main vint se perdre dans la chevelure de Leo. « Give me a chance. » implora-t-il ensuite dans le creux de son oreille. Une chance d’être à la hauteur et de faire ses preuves. Une chance de montrer à Leo qui il était réellement pour Ashes. La porte était verrouillée, et c’était à Leo qu’appartenaient les clés.

Ashes sentit la main de Leo se poser avec timidité sur son dos, puis glisser lentement jusqu’à ce qu’enfin tout son bras lui entoure la taille et serre Ashes contre son petit ami, qu’il ne libérait pas de son embrassade, son menton appuyé sur son épaule, sa joue humide contre les cheveux de Leo. « Don’t worry, I’m going nowhere. » jura-t-il à son homme, I’m not like the rest of the world. I have signed no contract, I have no wedding ring on my finger, I made no vows to any god, but I will not abandon you, in sickness or in health, rich or poor, today or tomorrow. Give me your surname and I will give you mine. Give me your pain and I will give my happiness.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ YOU'RE MY CHURCH OF CHOICE ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1201
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 479
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptySam 21 Déc - 9:22

Là, dans les bras de son petit ami, Leo ne put que souffler bruyamment, l'enlaçant avec un peu plus de force au fil des minutes défilant. Il ferma les yeux, sentit sur sa joue quelques larmes, se demanda même s'il en était la provenance et lorsqu'il se recula, il en conclut qu'Ashes pleurait pour lui. Toujours dans un silence détonnant, le visage encore douloureux, il passa son pouce rugueux sur sa joue pour les essuyer et embrasser sa joue avant de se perdre à nouveau dans ses bras, cette étreinte qui lui redonnait l'envie de respirer, de voir de quoi demain était fait. Malgré ses tourmentes, sa détresse, il se sentait à sa place alors que Hendrickx lui chuchotait qu'il n'allait pas le quitter. Comme dans son message. Let me just take care of you the way you’ve taken care of me. Leo dut combattre l'envie profonde de se détacher, encore une fois envahi par une vague de doute; mais il s'accrocha au dos d'Ashes muettement, fermant les yeux.

Il se passa une bonne dizaine de minutes avant qu'il ne retrouve un esprit plus clair, chassant les idées noires qui l'avaient parcouru jusque là. Une à une, elles s'évanouissaient, laissant place à une chaleur qu'il aimait, à un toucher délicat d'Ashes, à une caresse ou un mot tendre qu'il lui glissait pour le réconforter. Son coeur était encore lourd - il n'arriverait jamais à se libérer de cela - mais au moins, l'envie de s'enfuir et de ne jamais revenir s'était dissipée, elle. Il rompit leur étreinte et déplora son état général. " I'm sorry you have to see me that way." murmura-t-il, à peine audible, déconcerté par sa présence ici. La honte le prit aux tripes lorsqu'il se rendit compte que c'était la première fois qu'Ashes voyait où il vivait. Un mobil-homme délabré, vieillot et ridiculement mal rangé. Il dut cacher le feu de ses joues avec ses mains, prétextant de se frotter les mains contre ses paupières fatiguées. A la suite de cela, Leo se leva, mollement et lui indiqua d'un coup de tête qu'ils descendaient du toit - le ciel était encore menaçant et à n'importe quel instant, une averse allait s'abattre sur eux.

Ils entrèrent tous les deux dans le bungalow et Leo croisa le regard de sa sœur, qui balayait de la vaisselle cassée à terre. " I'm fine." grogna-t-il, la dépassant et la laissant à son propre dessein, se demandant bien qui avait pu causer tant de dégâts, si ce n'était Madd. En pensant à sa meilleure amie, il se maudit et se promit de lui envoyer un message dès qu'il le pouvait - pas maintenant, il se sentait encore bien trop vide de toute énergie. Ashes le suivit et ils entrèrent dans la chambre de Leo. Il se déchaussa, jeta son manteau sur une pile de vêtements puis s'affala sur son lit, sur le dos. Ashes le rejoignit et tous les deux allongés, leurs mains enlacées, ils restèrent aphones. Ce silence n'était pas gênant car la simple conjecture de leurs doigts se touchant suffisait à apaiser toutes ses inquiétudes et angoisses. Leo se pencha pourtant pour récupérer un objet à terre - et il lui tendit le vieux cadre poussiéreux où on pouvait voir Leo et June, enfants, un large sourire sur leurs visages et le rire sur leurs lèvres. " That's June." dit-il, sans s'attarder sur la photo, bien trop poignante. Ashes, jusque là, avait ignoré l'existence de sa jumelle - leurs conversations s'étaient arrêtées sur des banalités. Encore dans un questionnement perpétuel sur la signification de ce qu'ils vivaient, Leo n'avait pas voulu lui asséner son historique familial dramatique. Hendrickx avait bien assez à faire avec sa psycho mom qui avait croisé leur chemin. " She ... " commença-t-il, réprimer la boule dans sa gorge qui ne faisait que grossir. " June was ..." Il soupira plus que bruyamment et leva les yeux au plafond. Rien que prononcer son prénom lui faisait atrocement mal. Ashes n'attendait certainement rien de lui - Leo haussa les épaules mollement. " She died." dit-il d'un air détaché, évitant de croiser le regard de son petit ami. Maîtrisant les larmes qui menaçaient de couler mais qui ne quittaient pourtant ses yeux arides, il renifla et s'assit sur le lit. " I don't wanna talk about her. I just fucking can't. It just fucking hurts too much." avoua-t-il, baissant la tête et jouant avec les plis de son t-shirt.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 705
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @bby seb.
points : 936
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : not quite single anymore and fully ready to put a ring on that finger.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : leo's bed.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, seb

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptySam 21 Déc - 20:19

Rentrant dans la caravane, Ashes et Leo passèrent devant la jeune femme qui était restée après le départ de Madd – sans doute la sœur de Leo – et avait commencé à ramasser le chaos semé par la tempête qui y avait eu lieu plus tôt. Leo se contenta d’une brève phrase remplie d’hostilité mais Ashes ne put se résoudre à la laisser de la sorte. Il s’arrêta près d’elle et fit mine de l’aider à ramasser les débris sur le sol, pour lui chuchoter :  « Don’t worry about it. » Il leva brièvement la tête et regarda Leo disparaitre dans sa chambre, puis ajouta rapidement avant de se relever : « I’ll do it later. Get some fresh air or some rest. I’ll take care of it all. » Ashes ne pouvait s’empêcher de ressentir une pointe de sympathie pour cette jeune femme dont le visage montrait des signes d’inquiétude sincère. Laissant les débris sur une table, il se hâte de suivre Leo dans sa chambre, et referma la porte derrière lui, soulagé d’être cette fois-ci du bon côté du battant. Il enleva ses chaussures et posa son manteau par-dessus celui de Leo et se laissa tomber doucement sur le lit à ses côtés. Allongé sur le ventre, il glissa ses doigts dans ceux de son petit ami, gardant le silence jusqu’à ce que celui-ci se décide à le rompre. Ashes attrapa le cadre que lui tendit Leo et ses yeux se posèrent sur le cliché de deux enfants. « She was a beautiful child. » Son index parcourut la photo et traça machinalement un halo autour des deux enfants. « So was the boy next to her. » Détachant son regard du cadre, Ashes se redressa pour s’asseoir en tailleur face à Leo, serrant le cadre contre sa poitrine. You just met his family, Ashes, his two sisters. He needs you, otherwise he wouldn’t have let you in like that. Touché de la confiance que venait de lui témoigner Leo, Ashes n’osa d’abord par parler plus, mais face aux difficultés de son petit ami, il ne sut se retenir plus longtemps. « Share the pain with me, baby. You’ll see, the burden will become lighter and lighter. I promise you won’t forget her, » ajouta-t-il en pointant du doigt la photographie qu’il maintenait serrée contre son torse comme pour l’empêcher de tomber, « But that way, I can carry a bit of her with me too. » Sa main retomba sur le bras de Leo et son index se mit à y tracer un message secret, que même son petit ami ne saurait lire. I love you. Il était prêt à partager ce qui rongeait Leo d’année en année pour alléger sa souffrance. Délicatement, Ashes reposa la photographie de June et Leo sur la petite table de chevet, s’assurant qu’elle y occupait la place qui lui était due, puis il se rassit en tailleur face à son petit ami, prit ses mains dans les siennes et les serra tendrement. Il entendit le bruit de la porte d’entrée du bungalow qui se refermait – ils étaient seuls à présent. Face au mutisme de Leo, Ashes serra ses mains un peu plus fort, pas pour lui faire mal, mais pour se donner du courage. « Do you know why I was never able to cure my anxiety? » demanda-t-il à Leo sans attendre de répondre. En respirant doucement, il poursuivit : « Because I kept waiting for it to fix itself. I didn’t get help. I found easy and comfortable ways out. Thought I could dance it all away. » Ashes marqua une courte pause, se pencha en avant et embrassa doucement les lèvres de son homme. Pressant ensuite sa joue contre la sienna, il ajouta : « Let me tell you something – your pain won’t go away until you and I make it go away. »

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ YOU'RE MY CHURCH OF CHOICE ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1201
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 479
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptySam 21 Déc - 21:56

He was put on my path to save me from myself. He is a literal angel there to save me. Someone sent him. Is that you, June? se souffla Leo, détaillant son visage alors qu'il l'écoutait très attentivement, la joue intérieure mordue. Il accueillit son baiser avec délivrance - même après l'avoir vu dans un tel état, Ashes voulait encore de lui. Un baiser qui remua beaucoup de sensations en lui. " I .. " commença Watts, déboussolé par tout ce qu'il venait de lui dire. Il resserra l'étreinte de ses doigts, posant sa main libre sur leurs mains enlacées, pour se donner du courage. " I'm not ready to talk about this." se dégonfla-t-il, sa poitrine relâchant la pression et s'écroulant sous le poids de l'accablement. " I know you wanna help me and I'm thankful. " continua-t-il, amenant sa main jusqu'à ses lèvres et déposant un baiser dessus, toujours assis en tailleur face à son petit ami. " You, here. Means a lot. " osa même avouer le jeune blond, mais évitant son regard, de peur de se confondre en déclaration d'amour enflammée ou de déraper et rajouter une idiotie qui viendrait ruiner ce moment. Ses joues vinrent rougir quand même et il leva les yeux au plafond, agacé. Fuck this, I can't even act normal around him. He means so much to me already.

Ses yeux se posèrent sur le cadre reposé sur la table de chevet. " I know I've gotta deal with this. I just can't shut down anymore." déplora Leo, les yeux hagards, cherchant une solution dans sa tête mais bien trop perdu encore pour formuler une pensée cohérente. Ses instincts lui criaient de se saisir d'une bouteille, de s'anesthésier, de courir jusqu'à en être incapable de respirer, de se rouler en boule et d'oublier que le monde avait évolué sans June. " I can't just hurt people and get away with it." confirma le jeune adulte, mal à l'aise face à ses actions. " I'm a terrible human being, right?" Pris d'un hoquet, Leo prit l'arête de son nez entre ses doigts et se laissa emporter dans une crise de fou rire incontrôlable. Une réaction bien particulière - la situation était si dérisoire. Leo Watts, le flamboyant devenant un vrai zombie, perdant son insolence légendaire. L'ombre de lui-même, un homme sans aucun intérêt s'il n'était pas cet indécent, cet être grossier mais d'une irrévérence inoubliable. " This is ridiculous. I am ridiculous." s'exclama-t-il, reprenant son souffle et avalant sa secousse. Ses yeux se reposèrent sur le visage attentif de son petit ami et d'un hochement dépréciatif des épaules, il se mordit la lèvre. Au moins, il avait réussi à en rire. La lourdeur était toujours là, bien ancrée en lui - il savait qu'il ne saurait jamais s'en débarrasser pleinement. Depuis sa disparition, il avait appris à vivre avec, la laissant l'emplir quelques jours durant le mois de Décembre et n'en reparlant plus pendant des mois et des mois. Ashes avait beau essayer de le faire parler et malgré qu'il lui faisait confiance, Leo n'était pas prêt - pas prêt à avouer ce qui le torturait, à expier sa culpabilité, à se laisser aller à des confessions qui pourraient tout changer. Il était terrifié. Terrifié d'assumer cette douleur. Alors pour encore quelques jours, semaines, mois, il préférait vivre dans son paradis artificiel. Un paradis artificiel qu'Ashes avait rejoint, sûrement sans l'avoir sollicité. Une évidence qu'il ne pouvait plus ignorer. Ashes was here to stay.  Ses billes azures vinrent s'écraser sur ses traits paisibles et Leo soupira une nouvelle fois, une dernière fois. " You're ... " Le sourire que lui offrit son petit ami le fit défaillir et il s'approcha, prudent, sachant pertinemment que Ashes lui promettait tant de belles choses. Et même s'il n'en était pas certain, il voulait croire qu'il serait là à chaque moment dur. Ou alors il le voulait simplement. You don't even begin to fathom how important you are, Hendrickx. I won't survive if you leave me. Never leave my side. I need you so bad. Ses lèvres vinrent se briser contre les siennes et Leo s'accrocha à sa nuque, s'agrippa même, cherchant un réconfort que seul Ashes pouvait lui apporter. Ses mains se blottirent ensuite dans le creux de ses reins et leurs poitrines se touchèrent alors qu'il tentait d'absorber toute la tendresse pour faire taire ses voix incessantes et dérangeantes qui lui prédisaient une fin douloureuse. I'm yours, Ashes Hendrickx. Don't ever fucking leave me like June did.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 705
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @bby seb.
points : 936
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : not quite single anymore and fully ready to put a ring on that finger.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : leo's bed.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, seb

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptyDim 22 Déc - 19:01

D’abord déconcerté par le fou rire de Leo dont il ignorait s’il s’agissait d’un relâchement des tensions ou d’une accélération du chagrin, Ashes ne sut se détendre tout de suite, crispé par l’état dans lequel se trouvait son petit ami. Il apparut cependant rapidement que ce dernier semblait enfin capable de se calmer, retrouvant la faculté de raisonner, de parler sans aggraver sa peine. Il osa même un baiser, qu’Ashes accueillit avec tendresse et douceur, offrant sa nuque comme ancre à ses mains encore faibles. Le blond prolongea le baiser et posa ses mains sur les épaules de Leo comme pour les stabiliser, dompter un peu les émotions sauvages de son homme, dont les battements de cœur faisaient trembler la petite pièce. Ouvrant les paupières, Ashes risqua une plaisanterie inoffensive - « You’re a terrible human being, which is why I’m doing everything I can to date you. » – puis relâcha les épaules de Leo, ses mains escaladant la paroi lisse de son cou et de son visage pour lui décoiffer affectueusement les cheveux pendant qu’il laissait son petit ami s’exprimer, tenter de le faire du moins. Ashes posa ses yeux bleus dans ceux de Leo, sentit qu’il perdait l’équilibre et tombait dans l’antre lumineuse de ses iris clairs. Il aurait beau chercher quelque chose pour le retenir et l’empêcher de sombrer, il n’y parviendrait pas – Leo l’avait fait prisonnier et Ashes s’était laissé faire, candidat volontaire à sa propre perte. Son petit ne poursuivit pas sa phrase, et le danceur ne put que se demander ce qu’avait bien voulu dire Leo. « I’m what? » demanda-t-il, peu certain d’obtenir un jour une réponse à sa question. Here for you? Here to stay? In love with you? Possibly losing my mind for you? Pretty much all of the above. But mostly, I’m going to heal every single of your wounds until there’s not even a scar left on your body or your heart. I’m going to give you what you so deserve but have been denied. I won’t be easily pushed away. Ashes garda cependant le silence sur le fond de sa pensée. A la place, il se contenta de rassurer Leo : « It’s fine if you can’t speak to me. » Il posa son front sur celui de son petit ami. « I don’t have to know everything about you to care. I only want you to know that if you feel the need to tell me something, whatever it is, I will listen and I will never judge. »

Tout doucement, Ashes se redressa légèrement et fit doucement pression sur le corps de Leo afin de le forcer à s’allonger. Lui-même vint ensuite le rejoindre et tira sur la couette de son lit, dont il recouvrit leurs deux corps. Ashes laissa son homme s’allonger contre lui, sa tête reposant sur son torse, et entoura ses épaules de ses bras protecteurs. « Why don’t you just rest for a bit, baby? » demanda-t-il ensuite, tâchant de réduire la force de sa respiration afin de contrôler les mouvements de sa poitrine.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ YOU'RE MY CHURCH OF CHOICE ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1201
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 479
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptyDim 22 Déc - 20:24

Les attentions et paroles de son petit ami le berçaient et le rassuraient profondément sur ses intentions - depuis le début de leur relation, Hendrickx s'était montré extrêmement compréhensif, attentif à ses besoins, indulgent et voilà qu'il était compatissant et tendre alors que Leo ne l'avait pas accueilli sous les meilleures augures. Chaque caresse calmait ses pulsions dévastatrices, lui amenant la trêve tant attendue dans ses émotions complexes. Même s'il n'avait pas fini sa phrase, Leo Watts ne pouvait plus se mentir, ni mentir à son petit ami - I'm yours, you're mine. Une pensée qu'il avait déjà appréhendé sur le ton du flirt outrageant lors de leur dernier weekend. Une émotion qu'il assumait lorsque Ashes lui caressait la joue avec tendresse, venant combler le vide qu'il avait jusque là senti. Il acquiesça, reconnaissant de l'avoir auprès de lui, de remarquer cette affection au fond de son iris bleu. Il esquissa un sourire plus léger et tout bas, chuchota. " Thank you." Il n'avait sûrement pas besoin de s'étendre, Ashes comprendrait immédiatement qu'il s'ouvrirait au moment voulu, lorsqu'il serait prêt, lorsqu'il aurait enfin intégré que prononcer le nom de June n'était pas une tare mais un souvenir à chérir.

Encore quelques instants, le blond se laissa faire, laissant Ashes l'envelopper d'une douceur substantielle. Sans vraiment penser à autre chose qu'aux bras de son petit ami, Leo s'y blottit et ferma les yeux, les bras du danseur venant l'entourer. Il releva la tête pour venir chercher un baiser et se laissa choyer, la main de son petit ami faisant l'aller-retour sur son dos. " Baby?" demanda-t-il, rouvrant ses prunelles fatiguées de tous ces événements et de ce déballage d'émotions.  " Will you stay tomorrow? " s'enquit-il, ne voulant pas le voir partir de si tôt. Maintenant que la gêne de le voir ici, qu'il le voit aussi ainsi s'était dissipée, il ne voulait pas le voir partir aux premières lueurs de l'aube. Ashes acquiesça et lui offrit un sourire tendre, caressant sa joue. Leo ne put lutter avec lui-même plus que quelques minutes - épuisé, il s'endormit dans les bras de celui qui avait su calmer, pour l'instant, ses démons les plus bruyants.

NEXT MORNING - 10AM
L'odeur du café se faufila dans la chambre de Leo et il ouvrit un œil, cherchant de la main son petit ami. Les événements de la veille vinrent l'assaillir et il dût prendre une large bouffée d'air pour ne pas défaillir sous le poids des mots qu'il avait asséné à chacune des personnes les plus proches de lui. Un grognement s'échappa de ses lèvres - sa tête se tourna vers le cadre où June souriait toujours et il se leva, enfilant un sweatshirt qui puait la cigarette froide. Son premier réflexe fut d'ailleurs d'attraper son paquet et il ouvrit la porte - découvrant son petit ami aux fourneaux, devant la gazinière, se débrouillant avec grande facilité. What a view soupira Leo, fondant instantanément à la vue de son homme se démenant pour lui préparer un petit déjeuner. " Hey. " souffla le jeune Leo, s'approchant d'Ashes et se glissant derrière lui pour lui pour embrasser le creux du cou et rester un instant immobile, s'imprégnant de son parfum. " It smells good. " complimenta-t-il, déposant un baiser à la base de son cou, se reculant et croisant cette fois ci le regard de sa sœur qui s'apprêtait à sortir. " Can I talk to you, Ames?" demanda-t-il à sa grande sœur et la suivant dehors alors que Ashes les observait intensément. Leo ne poussa même pas la porte, n'ayant pas peur de la curiosité d'Hendrickx - et il s'excusa platement de ses actions de la veille et de la violence de ses mots. " I'm sorry. You know how I get when I'm fucked up over what happened." Amy ne se fit pas prier pour enlacer son frère mais elle dût s'éclipser car on l'attendait. Leo prit quelques minutes pour fumer sa première cigarette dehors - sous le soleil matinal mais glacial du mois de Décembre. Son sommeil lui avait fait beaucoup de bien; il se sentait à nouveau lui-même. Il emplit ses poumons de nicotine mais aussi d'air froid hivernal. Puis il rentra retrouver celui qui l'avait épaulé la veille au soir. " Gotta send a text to Madd." grommela-t-il, bien conscient qu'elle lui en voulait sûrement pour son comportement et ses mots durs. Il releva les yeux vers Hendrickx, toujours affairé à la cuisine, mettant le couvert sur la petite table en formica de la cuisine. " You didn't have to make breakfast." observa-t-il, tapant sur l'écran de son vieux portable démodé. Son estomac le trahit et exprima son mécontentement - voilà bien trente-six heures qu'il n'avait rien englouti. " I'm starving." se murmura-t-il à lui-même.
Il aida Ashes à finir ses préparations dans un silence qui n'était pas forcément gênant. Le calme après la tempête, les vagues houleuses de ses pensées ne se déchaînaient plus autant mais roulaient à un rythme moins effréné. Préférant aussi mettre à plat ce qui s'était passé la veille, Leo souffla bruyamment. " Did Madd tell you where she picked me up yesterday?" s'enquit-il, engouffrant un bout de pancakes dans sa bouche et vérifiant d'abord que Madd n'avait pas vendu la mèche. Il valait peut-être mieux que Leo avoue tout, montrant à Ashes qu'il ne lui cachait rien.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★


Dernière édition par Leo Watts le Mar 24 Déc - 8:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 705
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @bby seb.
points : 936
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : not quite single anymore and fully ready to put a ring on that finger.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : leo's bed.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, seb

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptyLun 23 Déc - 21:42

7.30AM
Lorsqu’Ashes ouvrit les yeux, il lui fallut plusieurs secondes pour remettre de l’ordre dans ses idées. Le lit dans lequel il dormait n’était pas le sien, la pièce dans laquelle il se trouvait n’était pas non plus sa chambre, et malgré la sensation familière des cheveux de son petit ami chatouillant son cou et ses joues, même Leo lui parut un instant étranger. Tout lui revint cependant progressivement en mémoire – les textos de Madd, la crise de panique de Leo, leur longue discussion, le calme revenu, et enfin le sommeil qui les avait enveloppés tous les deux sans qu’ils s’y soient préparés. Les deux hommes étaient complètement habillés – fait inhabituel chez eux – et à en juger par le souffle lourd, régulier, de Leo, ce dernier dormait encore profondément. Ashes resta quelques instants dans le lit, mais il décida d’en sortir à cause de la chaleur étouffante qui y régnait. Le blond alla prendre une longue douche pour se réveiller, et retourna en silence dans la chambre de Leo où il se mit à la recherche de vêtements qu’il pourrait lui emprunter, tâchant de ne pas fouiller plus que de raison dans les affaires de son petit ami afin de ne pas dépasser les limites qu’ils s’étaient fixées de manière implicite. Une fois engoncé dans un boxer, un vieux t-shirt et une paire de jeans troués, Ashes quitta la chambre et en referma doucement la porte. Il se mit alors au travail, tâchant de tenir la promesse faite la veille à la sœur de Leo, ramassant en faisant le moins de bruit possible les restes de la journée infernale de la veille. Il balaya, essaya, mit à la poubelle, tout ce qui avait besoin de l’être, et il était en train de passer un coup sur la table lorsque la sœur de Leo fit son apparition dans la pièce. « Tea? Coffee? » demanda Ashes en pointant du doigt la casserole d’eau qui chauffait tranquillement sur la gazinière. Quoiqu’il tente de garder sa curiosité sur Leo pour lui, le blond n’en avait pas moins envie de discuter avec sa sœur afin d’en apprendre plus sur elle, just in case he and Leo were indeed each other’s boyfriend.

10AM
Ashes frissonna en sentant le corps de Leo contre le sien, son souffle et ses lèvres tendres dans son cou. « Morning baby. » répondit-il en levant le bras pour glisser sa main dans les cheveux de Watts d’un geste affectueux, ne cherchant pas à cacher son cœur fondu pour lui. Ashes avait entrepris de préparer un petit déjeuner à l’anglaise – des œufs au plat, des saucisses végétariennes (qu’il prétendrait être au bœuf si Leo venait à poser la question), des beans, des tomates et des champignons, le tout avec une sauce faite maison et quelques feuilles de salades dont il ne faisait aucun doute que Leo ignorerait l’existence. Des tranches de toast grillaient doucement dans le grille-pain et quelques pancakes dégageaient une fine fumée sur la table de la cuisine. « I shouldn’t have? » demanda Ashes à Leo qui venait de rentrer, suggérant qu’il n’aurait pas dû s’embêter avec le petit déjeuner. « Then what’s that noise about? » rit-il en caressant le ventre plat de son petit ami avant de poser une première assiette sur la table. Le blond déposa un baiser furtif sur sa joue refroidie par l’extérieur. « And what are you gonna say about that hot bubble bath that I ran for you earlier… Don’t go in straight away it’s probably still very, very, hot. » Ashes déposa une autre assiette sur la table, et tourna la tête vers l’extérieur, puis demanda à Leo : « Is Amy not having breakfast with us? » Leo hocha la tête à la negative et Ashes haussa les épaules. « For shame, I’ve prepared far too much of this then. » continua-t-il en s’asseyant tandis que son homme prenait place à côté de lui. Ashes rapprocha discrètement sa chaise de la sienne, pour que Leo n’oublie pas sa présence, qu’il puisse, s’y besoin était, se reposer sur lui. Bien que son petit ami paraisse calmé par sa nuit, ses troubles ne s’étaient pas évaporés, Ashes en était conscient, et il ne voulait pas que Leo se sente seul, qu’il ait à tout revivre sans pouvoir lui ouvrir son cœur. A la question de Leo, Ashes ne put retenir un léger soupir. Here we go again. Il planta nerveusement sa fourchette dans une saucisse qu’il engloutit en quelques bouchées. I swear to fucking God, Leo, if you’ve done anything to hurt us, I will remove your eyes from their sockets. Cachant son stress, Ashes dit aussi calmement que possible: « Where did she pick you up? If it was inside or around someone naked, please don’t say anything and eat your breakfast. » Il avait beau dissimuler son émotion derrière du sarcasm, Ashes n’en était pas moins nerveux et exerçait sa vengeance sur son assiette.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ YOU'RE MY CHURCH OF CHOICE ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1201
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 479
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptyLun 23 Déc - 22:27

Un coup d’œil nerveux et Leo se rendit compte qu'il était sur une pente glissante. Il profita de son petit déjeuner quelques minutes de plus mais acheva vite son silence pour ne pas stresser outre mesure Ashes, qui malgré son air détaché, lui donnait l'impression d'être incroyablement mal à l'aise. " No one was naked nor was I fucking some random stranger." le rassura-t-il, déposant sa main sur son genou. Hendrickx avait raison de se méfier - dans un élan de dégoût de soi même, Leo aurait été tout à fait capable de se jeter à corps perdu dans une relation sans lendemain afin de se prouver quelque chose - peut-être qu'il éloignait toutes les personnes qui comptaient pour lui. Ashes Hendrickx lui avait prouvé qu'il lui faisait confiance - qu'il était même capable de passer au dessus des erreurs de Leo. Même dans sa débâcle, Leo ne s'était pas imaginé pouvoir trahir sa confiance - pas après l'épisode Madd. Sa raison l'en avait empêché même dans un état pitoyable - se raccrochant plutôt à ces souvenirs positifs et remplis de joie qu'Ashes lui avait offert ces dernières semaines. " She picked me up at the police station. She actually paid my bail. " soupira le blond, embarrassé, se grattant la nuque mais ne s'empêchant pas d'engloutir le plat devant lui, de peur que contrarié, Ashes ne lui retirerait la nourriture qu'il venait de poser devant lui. " Got arrested for public intoxication." avoua-t-il, essayant d'éviter son regard. Hendrickx allait être déçu, il le savait. Croiser ses yeux dépités ne l'aiderait pas à se sentir mieux. Car malgré ce qu'il laissait croire, ses vieux démons étaient prêts à resurgir à n'importe quel instant. Il prit son courage à deux mains et releva la tête vers Hendrickx, une fois son assiette finie.

Silencieusement, Leo porta sa main sur la joue d'Ashes et la caressa doucement. Misérable de ce qu'il pouvait lui infliger, il s'excusa. " I'm sorry. " déglutit-il, tout à fait conscient que son arrestation aurait des conséquences. Dans quelques jours, on l’appellerait pour convenir d'une date de jugement. Son passé récent avec la justice ne viendrait pas lui alléger sa peine. C'était quitte ou double - soit il finissait derrière les barreaux, soit il écopait d'une large amende. Mais il ne voulait pas s'avancer et se faire des films. Il aviserait le jour où il aurait rendez-vous avec le juge. Craintif de ce que cela voulait dire pour eux deux, Ashes ayant souvent été clair par rapport à ses incartades avec la justice, Leo posa sa fourchette et souffla. " I'd understand if all of this would just scare you away. The grieving thug that might be ending up in prison soon." dit-il, ironiquement mais ses yeux l'implorant de ne pas mettre un terme à ce qu'ils avaient. Sa main se glissa sur la sienne et il questionna ses yeux, se penchant vers lui, rapprochant sa chaise, le cœur emballé par ses prochaines paroles. "  I know I'm a big fucking pain in the ass and I told you you don't deserve this. You can still back away from whatever this is. You still have a way out. But please, just be clear with me. " demanda-t-il expressément. " After everything you've endured yesterday, every single thing I've put you through ... do you still wanna have the worst boyfriend in the world?" s'enquit-il, entourant son visage de ses mains et  esquissant un léger sourire peu convaincu de lui. Please, say yes. Say yes or you'll wreck me. I'll fucking fight you if you don't say yes.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 705
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @bby seb.
points : 936
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : not quite single anymore and fully ready to put a ring on that finger.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : leo's bed.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, seb

a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) EmptyLun 23 Déc - 23:42

Lorsque Leo lui fit part de l’endroit où il avait été ramassé par Madd, Ashes eut le plus grand mal à ne pas se lancer dans une danse du bonheur complètement hystérique. Il avait craint le pire, comme toujours, et de savoir que son petit ami s’était « simplement » fait arrêter était un tel soulagement qu’il manqua d’en éclater de rire. Is that all ? That’s all you did ? You think I give a shit about some stupid arrest ? Ashes joua un instant avec sa fourchette afin de retrouver ses esprits avant de répondre gentiment, son visage tourné vers celui de Leo, sa main caressant amoureusement celle que celui-ci avait posée sur sa cuisse : « Thank God for her being there then. » Ashes engloutit le reste de son petit déjeuner, ajoutant la bouche pleine : « And by the way you don’t have to worry about that. I’m not angry or anything. I’d mad that you put yourself in harm’s way like that, I’d be pretty fucked if something bad had happened to you, but I also realize this is your way. You’re a hothead, you get into brawls, you get arrested, you break shit up… This is you, and I accept that. » Le blond esquissa un fin sourire, soulagé de ne pas avoir à entendre de vérité plus cruelle et plus douloureuse, mais il n’était pas préparé à ce qui suivit, aux paroles ouvertement emplies de haine de soi que prononça Leo. Why can’t you see yourself through my eyes? You’d be amazed at who I see. The most gorgeous person on the surface of the earth. A caring and loving man. Someone who has mastered the art of hiding his kindness and feelings behind a wall of sarcasm and jokes, but someone who knows to let his guard down when it really matters. Sans rien dire d’abord, Ashes attrapa les poignets de Leo et les entoura avec force de ses doigts – signe qu’il se l’appropriait quoique son homme puisse en dire. Hésitant à répondre avec candeur de peur de donner à Leo une raison de s’enfuir, le mannequin céda enfin. « You really don’t think much of me, do you? I won’t leave us because you get the odd arrest or turn your back on you because you can be a handful. » Ashes tira ensuite doucement Leo vers lui, le penchant dans sa direction afin de pouvoir le prendre dans ses bras, l’enlaçant avec plus de force que d’habitude. Posant son menton dans le creux de son homoplate, il poursuivit ensuite, la voix douce et assurée, pour une fois sûr de lui : « I haven’t had a way out from this in a while, baby. Don’t try to create one for me, because I won’t be using it anyway. » Il relacha son embrassade pour ajouter, le regard clair, lucide : « So to answer your question: no, I don’t want the worst boyfriend in the world, because it would be a massive step down from the one I currently have, who is exceptional in many regards and worth sticking up for. » Cela avait au moins le mérite d’être candide. So Watts, you’re my boyfriend huh? Ashes se leva doucement et vint s’installer sur les genoux de Leo, collant son visage si près de celui de son homme qu’il pouvait en compter les cils. Be a good boyfriend and kiss me then. Leurs lèvres s’emprisonnèrent et leurs corps se serrèrent. You’re home now, Ashes. With him, wherever, you’re home. Lorsqu’ils parvinrent enfin à se detacher, le blond se releva et prit Leo par la main. « Go and jump in that bath before it gets cold. I’ll clean this up quick and join you. We can continue talking about this then. » Leo allait protester mais Ashes l’en empêcha. « Shush, do as I say. I’m not here on vacation, I’m here to take care of you, so obey for once in your life. » Leo parti, Ashes se dépêcha de jeter toute la vaisselle dans l’évier et de nettoyer rapidement la table et le plan de travail, trop pressé de retrouver son petit ami pour perdre plus de temps loin de lui. Il se dirigea vers la salle de bains et une fois entré, en verrouilla la porte avant d’ôter les vêtements de Leo puis lui dit : « Scoot over. » Son petit ami le laissa se glisser derrière lui, et Ashes accueillit avec plaisir l’eau chaude du bain. Leo posa son dos contre son torse, et sans dire un mot, Ashes entoura les épaules de son homme à l’aide de ses bras. « I’m glad you let me stay. » confia Ashes dans un murmure, heureux de sentir cette presence nécessaire contre lui.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ YOU'RE MY CHURCH OF CHOICE ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




a little unsteady (m/l/a) Empty
Message· · Sujet: Re: a little unsteady (m/l/a) a little unsteady (m/l/a) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
a little unsteady (m/l/a)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: sheriff's office-
Sauter vers: