hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 season finale, la saison 2 touche à sa fin.
Il est maintenant temps de commencer à clôturer ses sujets
pour démarrer sur de nouvelles bases pour la saison 3. Prenez le
temps de lire ce sujet pour tous les détails.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 Who let the dogs out? (A/W)

Aller en bas 
can you paint with all the colors of the wind

Winifred Limon

messages : 363
name : Fai
face + © : AArjona - @vodka paradise <3
multinicks : Robin Cotton
points : 1070
age : 30 ans.
♡ status : Célibataire.
work : Artiste maquilleuse.
home : A investi la maison de ses parents à Harbor Row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

Who let the dogs out? (A/W) Empty
Message· · Sujet: Who let the dogs out? (A/W) Who let the dogs out? (A/W) EmptyLun 16 Déc 2019 - 16:11

Who let the dogs out?
w/ @Aaron Edwards

Le froid, le vent, la pluie ou pire, la neige, étaient autant de paramètres qui faisaient de l’hiver la saison la plus détestable aux yeux de Winifred. Pourtant, son quotidien était marqué par une longue promenade en extérieur pour permettre à son chien de presque 60kg de se dégourdir les jambes ailleurs que dans l’arrière du jardin familial.
Ce jour-là, un froid particulier s’était abattu sur la ville et ce fut d’une humeur maussade que la jeune femme s’habilla pour affronter la météo. Doudoune, gants doublés, écharpe épaisse, bonnet vissé sur les oreilles, seuls ses yeux noisettes apparaissaient lorsqu’elle sortit de chez elle accompagnée d’Estrella.

Ressemblant à s’y méprendre au bonhomme Michelin, Winifred finit par arriver au parc en compagnie d'Estrella. Sans plus attendre, la jeune femme libéra l’animal de sa laisse pour lui permettre de se dépenser. « Vas-y ma belle, mais ne va pas trop loin. J’irai pas te courir après ! » Un câlin plus tard, le mastiff se mit à courir derrière les oiseaux courageux, faisant peur au passage à quelques petits enfants et sourire des personnes âgées assises sur les bancs. Winifred profita de cet instant de répit pour marcher tranquillement tout en suivant du regard Estrella pour la surveiller. Au bout de plusieurs minutes d’une promenade guillerette, la jeune femme s’aperçut qu’Estrella ne figurait plus dans son champs de vision. Ce qui était quand même un comble pour un chien de 70 cm ! Perplexe, mais non inquiète, Winifred se résolut à baisser son écharpe pour dévoiler sa bouche et hurler le nom de l’animal. « Estrella ! Estrella ! Estrella ! » Quand soudain, elle vit sa belle bête courir derrière une silhouette masculine le long du lac artificiel. « Oh, merde ! » A contre-coeur, Wini se mit à courir à son tour pour les rattraper et calmer son animal qui devait très probablement terrifier ce jogger alors qu'elle ne voulait que jouer avec lui. « Estrellaaaaaa!!! » Cria Wini avec difficulté, bloquée dans sa course par sa couche de vêtements et le vent glacial qui lui fouettait le visage.

_________________
❝ Do you live by the book do you play by the rules? If anyone cares some stranger might critique my life, I may be revered or defamed and decried, But I tried to live right. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i can see the fire through your eyes

Aaron Edwards

messages : 215
name : vodka paradise
face + © : alex ludwig - ©juice
multinicks : jules
points : 566
age : 21
♡ status : single
work : firefighter
activities : club d'ecologie, wb fire watch, sport
home : the old family house (bridgewater way)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dispo

Who let the dogs out? (A/W) Empty
Message· · Sujet: Re: Who let the dogs out? (A/W) Who let the dogs out? (A/W) EmptySam 21 Déc 2019 - 11:00

Feat @Winifred Limon

Les fêtes de Noël approchent à grands pas, l’hiver est quasiment là, et toi équipé de ton bonnet et d’un survêtement épais, tu te mets à t’exercer dans le parc de Windmont Bay. Le jogging du dimanche, tu connais. Qu’il pleuve, qu’il vente ou bien qu’il neige, rien ne t’effraie. Après tout, t’es pompier. Les situations délicates, t’y es habitué. Écouteurs dans les oreilles, baskets bien lacés, tu cours l’esprit léger. Tes pas se déchaînent sur le parcours prévu à cet effet. A proximité du lac artificiel, tu remarques au bout d’un moment la présence d’un molosse qui emboîte tes pas. Plutôt familier avec l’espèce canine, un fin sourire s’immisce sur ton faciès. Et puis, tu constates des sons inhabituels ne faisant pas parti de ta chanson. T’enlèves alors un écouteur te replongeant dans le brouhaha quotidien. De là, t’entends une voix féminine scander le nom de son chien. Estrella. Cela te dit vaguement quelque chose. Tu te stoppes alors puis t’accroupis pour caresser l’animal près à l’attraper s’il le fallait. Il ne te semble pas tellement sauvage. Il ne s’agit que d’une boule de poils. Sa propriétaire s’approche de toi. Une femme emmitouflée dans un bain de tissus. Tes yeux croisent les siens. T’as l’impression de connaître son regard noisette. – Pas de panique. Votre chien semble simplement vouloir jouer. – Ta main titille une dernière fois les bourrelets du mastiff puis tu te relèves pour te retrouver face à la demoiselle. C’est là que ton cerveau initialement gelé percute que tu la connais. Il s’agit d’une meuf que t’as failli choper à Halloween. Sacrée soirée ! – On s’est déjà vu, non ? – Tu fais mine de ne pas savoir. A vrai dire, t’es un peu gêné. Tu devais la recontacter. T’aurais franchement bien aimé. Mais le destin en a décidé autrement. Est-ce que elle, pour le coup, te reconnaît ? Ton visage était ensanglantée lors de cette soirée et puis, elle était complètement torchée, il faut l’avouer. Tu devrais peut-être l’aiguiller. – Vous vous étiez fait croquer par un requin, la dernière fois. – Tu finis par déclarer tout en émettant un léger rictus. T’essayes de détendre l’atmosphère de cette situation quelques peu gênante. Tu n’aurais jamais pensé la recroiser un jour. Mais cela n’a rien d’étonnant au final. Windmont Bay est une petite bourgade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
can you paint with all the colors of the wind

Winifred Limon

messages : 363
name : Fai
face + © : AArjona - @vodka paradise <3
multinicks : Robin Cotton
points : 1070
age : 30 ans.
♡ status : Célibataire.
work : Artiste maquilleuse.
home : A investi la maison de ses parents à Harbor Row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

Who let the dogs out? (A/W) Empty
Message· · Sujet: Re: Who let the dogs out? (A/W) Who let the dogs out? (A/W) EmptyVen 3 Jan 2020 - 13:23

w/ @Aaron Edwards

Le soulagement qui s’empara de Winifred lorsqu’elle aperçut l’homme entrer en contact avec bienveillance avec son chien fut immense. Très souvent, les personnes s’effrayaient et partaient dans tous les sens ou pire, cherchaient à se défendre en menaçant l’animal de coups de bâton. Elle finit donc par les rejoindre, toujours de son pas précipité mais le souffle revenant à la normale. D’un geste rassurant, Winifred attrapa Estrella par son collier pour lui demander de revenir contre son flan. Lorsqu’elle croisa le regard du jogger, un sentiment étrange la traversa. Il lui était familier mais pas sous ces conditions et de toute évidence, ce sentiment était partagé par l’individu qui ne tarda pas à la mettre sur la piste de leur première rencontre. 



Halloween. Cette soirée avait été démentielle, Winifred s’y était totalement lâchée mais aujourd’hui, en plein hiver et un dimanche matin, elle n’avait pas spécialement envie de se rappeler les folies et l’embarras dans lesquels elle s’était retrouvée. Le jeune homme semblait ravi de la revoir mais la jeune femme paraissait d’avantage sur la réserve. A vrai dire, son égo de femme s’était vexée lorsqu’elle réalisa quelques jours après le 31 octobre qu’il ne la rappellerait jamais. Et surtout, elle s’était plusieurs fois demandée comment elle s’était trouvée saoule si vite, si fort. Elle sortit alors son menton de sa lourde écharpe et soutint son regard avec dureté. « Je me souviens, maintenant. Je me souviens aussi avoir terminé dans un sale état ce soir d’Halloween… Etonnant, non ? » Elle secoua ensuite la tête, résignée à ne pas rester trop longtemps auprès de lui. Elle se méfiait de lui et lui en voulait beaucoup d’avoir gâché une belle rencontre. « Bref, je ne vais pas vous importuner plus longtemps. De toute évidence, ma compagnie ne vous intéressait pas la première fois, je vais donc vous épargner cette fois-ci. » Les lèvres pincées, elle lui fit un signe de la main et tira doucement sur le collier d’Estrella en partant sur le sentier qu’elle avait empruntée pour le rejoindre.

_________________
❝ Do you live by the book do you play by the rules? If anyone cares some stranger might critique my life, I may be revered or defamed and decried, But I tried to live right. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i can see the fire through your eyes

Aaron Edwards

messages : 215
name : vodka paradise
face + © : alex ludwig - ©juice
multinicks : jules
points : 566
age : 21
♡ status : single
work : firefighter
activities : club d'ecologie, wb fire watch, sport
home : the old family house (bridgewater way)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dispo

Who let the dogs out? (A/W) Empty
Message· · Sujet: Re: Who let the dogs out? (A/W) Who let the dogs out? (A/W) EmptyLun 6 Jan 2020 - 23:18

Feat @Winifred Limon

Tu n’aurais sans doute jamais imaginé qu’en faisant ton footing habituel, tu serais amené à recroiser une fille que t’as failli choper en soirée. Et bizarrement, tu n’arrives pas à savoir si c’est une bonne ou une mauvaise chose. Non pas que tu ne sois pas content de la revoir, au contraire, mais plutôt car tu te sens terriblement fautif de ne la croiser que maintenant et dans ces conditions. Il était évident que tu devais la recontacter. T’avais ses coordonnées. T’essayes donc de recoller les morceaux comme si de rien n’était. Elle se souvient de toi, rien d'étonnant. Et ce, même si elle était très fortement alcoolisée ce soir là. – C’est vrai oui, c’est d’la faute du type avec qui on était je crois. – Son regard et son ton accusateur ne présagent rien de bon. T’as comme l’impression qu’elle t’accuse de l’avoir drogué. Tu n’y es pour rien. Certes, tu savais que le type bizarre avait trafiqué le cocktail de la soirée, mais pour autant, tu n’as jamais forcé la main à la jeune femme pour qu’elle boive. Elle était consentante. Au contraire, t’as pris soin d’elle et l’a raccompagnée à bon port. Preuve que tu n’étais pas mal intentionné. En revanche, tu plaides coupable pour la suite. Ton regard se veut plutôt fuyant. Mais tu ne peux lui donner raison même si la brune semble bien décidée à t’abandonner. – Attendez. – Heureusement qu’il y a son chien. L’animal t’as donné un peu de mou. Probablement que s’il n’était pas là, elle serait déjà partie et tu n’aurais plus qu’à lui courir après dans l’espoir de la rattraper. Ta main s’agrippe doucement à son bras comme pour la retenir tandis que ton regard s’accroche au sien. Tu ressens sa colère et sa déception simultanément. Tu peux le comprendre mais il faut aussi qu’elle t’écoute. – J’suis désolé de ne pas vous avoir recontacté. Croyez le ou non mais votre carte de visite est passée à la machine à laver. – Elle va probablement douter de ta crédibilité. Pourtant, c’est la vérité. Tu ne sais pas quoi lui dire d’autre pour la rassurer quant à ta bonne foie. Elle ne te connaît pas. Des mythomanes, il y en a à la pelle. Mais tu n’en fais pas parti. – Je voulais vous envoyer un message le lendemain pour savoir comment vous alliez. J’me suis vite rendu compte que votre carte avait disparue. En rentrant de soirée, j’ai enlevé mes vêtements et.. mon frère les as mis directement dans la machine le lendemain. Votre carte était dedans. – La vérité, elle la connaît à présent. A elle de décider si elle la choisi. La fuite est souvent plus facile dans ce genre de circonstances. Pour autant, tu comptes bien mettre toutes les chances de ton côté pour lui faire oublier cet épisode rapidement. – Est-ce que je peux vous offrir un verre pour me faire pardonner ? – Tu espères que ce n’est pas trop anticipé. Quoi que ce verre, vous auriez dû le prendre depuis bien longtemps finalement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
can you paint with all the colors of the wind

Winifred Limon

messages : 363
name : Fai
face + © : AArjona - @vodka paradise <3
multinicks : Robin Cotton
points : 1070
age : 30 ans.
♡ status : Célibataire.
work : Artiste maquilleuse.
home : A investi la maison de ses parents à Harbor Row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

Who let the dogs out? (A/W) Empty
Message· · Sujet: Re: Who let the dogs out? (A/W) Who let the dogs out? (A/W) EmptyMer 8 Jan 2020 - 13:33

w/ @Aaron Edwards

La jeune femme fronça légèrement les sourcils en entendant le pompier accuser leur compagnon d’Halloween à propos de son état d’alcoolémie avancé. C’était des propos assez graves qu’elle se promit de garder au chaud afin de les ressortir en temps et en heure. En effet, elle était persuadée que ce genre d’informations pourraient plaire aux habitants de Windmont Bay. A titre préventif, bien sûr. Il était important que chaque citoyen de la ville apporte sa pierre à la sécurité du voisinage et si cela devait passer par exposer @Neal Dashwood comme étant un dangereux individu, Winifred ne se priverait pas. Elle répondit alors à Aaron avec une expression signifiant clairement ses intentions. « Intéressant. » Quant à l’innocence complète d’Aaron dans cet évènement, Winifred n’en était pas encore totalement convaincue (après tout, s’il était au courant, pourquoi n’est-il pas intervenu ?) mais elle décida de lui laisser le bénéfice du doute. Du moins, pour le moment.

Alors qu’elle se dirigeait vers un autre lieu du parc, elle sentit sa démarche interrompue par la main d’Aaron attrapant son bras. Estrella eut un moment d’hésitation avant de se mettre à aboyer sur le pompier. D’un geste apaisant, l’artiste calma l’animal et écouta ce que le jeune homme avait à lui dire. Etonnée par son explication, elle le laissa parler jusqu’à la fin. Il en vint même à lui proposer un verre pour se rattraper. Perplexe, elle pencha sa tête sur le côté et retira doucement son bras de son emprise. « C’est facile avec vous, tout est toujours de la faute des autres. » Elle passa une main sur son front en réfléchissant et planta son regard dans les yeux du pompier, comme pour essayer de deviner ses véritables pensées. Ils étaient quand même au 21ème siècle, il y avait de nombreux moyens de renouer contact avec une personne mais en même temps, il paraissait vraiment sincère dans ses propos et cette invitation à boire un verre prouvait qu’il tenait à la revoir. « On peut faire ça… » Une idée lui traversa l’esprit et son audace s’exprima alors. « Mais chez moi. Comme ça, je suis certaine que vous ne trafiquerez pas ma boisson et si l’envie vous prend de me mettre un lapin, j’aurais fait l’économie d’un trajet par ce froid glacial. » Un sourire malicieux vint enfin illuminer son visage tandis qu’elle attendait la réponse du jogger. « Partant pour vendredi soir ? »

_________________
❝ Do you live by the book do you play by the rules? If anyone cares some stranger might critique my life, I may be revered or defamed and decried, But I tried to live right. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i can see the fire through your eyes

Aaron Edwards

messages : 215
name : vodka paradise
face + © : alex ludwig - ©juice
multinicks : jules
points : 566
age : 21
♡ status : single
work : firefighter
activities : club d'ecologie, wb fire watch, sport
home : the old family house (bridgewater way)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dispo

Who let the dogs out? (A/W) Empty
Message· · Sujet: Re: Who let the dogs out? (A/W) Who let the dogs out? (A/W) EmptyMer 8 Jan 2020 - 22:03

Feat @Winifred Limon

Ton jogging dans le parc t’auras permis de faire la rencontre d’Estrella mais surtout de sa maîtresse que tu connais déjà. Celle-ci déclare ne pas avoir envie de t’importuner puisque tu ne l’as jamais rappelé par le passé. Du coup, t’essayes de te justifier et surtout de rétablir la vérité. Si elle a finit bourrée, c’était à cause d’un cocktail trafiqué. Si tu ne l’as pas rappelé c’est à cause de ton frangin qui a accidentellement passé sa carte de visite à la machine à laver. Tu n’y es pour rien dans tout ça, évidemment. Tout est de la faute des autres. Les propos de la jeune femme résonnent dans ta tête. C’est vrai que tu te dédouanes beaucoup pour le coup. T’as tout de même ta part de responsabilité. T’aurais très bien pu vider la boisson lors de cette fameuse soirée et mettre la carte de visite en sûreté une fois rentré. Tu ne comptes néanmoins pas plaider totalement coupable. Tu n’as finalement rien fait de grave. Mais les choses auraient dû se dérouler autrement, t’en as conscience. Tu passes ta main derrière la tête, un brin gêné, avant de lui faire une proposition on-ne-peut-plus-osée. Tu veux l’inviter à boire un verre pour te rattraper. Tu sais pertinemment qu’elle pourrait dire non rien que par fierté. Mais finalement, la maquilleuse semble baisser sa garde et tu constates que son agacement se dissipe peu à peu. Ta frimousse affiche un sourire que tu ne peux dissimuler lorsqu'elle accepte le rendez-vous. Puis ton attention se porte à nouveau vers ses lèvres qui se remettent à bouger. Tu te retiens de rire lorsqu’elle évoque le fait que tu pourrais la droguer ou lui poser un lapin. Ce n’est pas du tout ton genre mais elle ne te connaît pas assez pour le savoir. – Entendu. Je ne me rappelle pas de votre adresse exacte en revanche. Il va falloir me la redonner. Ainsi que votre prénom. J’crois que le mélange de la soirée a endommagé ma mémoire ce soir-là. – Tu baisses à nouveau ton regard, un peu honteux, avant de le relever en sa direction avec un sourire coupable. – Vous vous rappelez comment je m’appelle ? – T’espère secrètement que non, histoire de ne pas avoir tous les tords de ton côté. Le contraire t’étonnerait pas mal vu son état d’alcoolémie ce soir-là. Tu ne lui en voudrais en tous les cas pas. Tu te rappelles juste de sa profession et du nom de son chien qu’elle n’a pas arrêté de scander un peu plus tôt. – Je vais noter tout ça sur mon téléphone comme ça je n’aurai pas d’excuses.. A moins qu’on me le vole. – Tu lâches un ricanement qui résonne presque. Ce n’est pas si drôle que ça mais tu préfères en rire plutôt qu’en pleurer. Garder des papiers sur toi, ce n’est pas une bonne idée. Tes yeux dérivent sur le mastiff qui a arrêté de te grogner dessus et qui tire désormais la langue. Tu t’agenouilles alors pour le caresser puis sors de ta ceinture de course une gourde que tu montres d’abord à sa propriétaire comme pour lui en demander l’autorisation. – Je peux ? Promis, il ne s’agit que d’eau. – Ton côté attentionné accompagné de tes bonnes actions de pompier surgit naturellement. En plus de cela, tu adores les animaux. Ce n’est pas un gros molosse et une propriétaire un brin méfiante à ton sujet qui vont t’arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
can you paint with all the colors of the wind

Winifred Limon

messages : 363
name : Fai
face + © : AArjona - @vodka paradise <3
multinicks : Robin Cotton
points : 1070
age : 30 ans.
♡ status : Célibataire.
work : Artiste maquilleuse.
home : A investi la maison de ses parents à Harbor Row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

Who let the dogs out? (A/W) Empty
Message· · Sujet: Re: Who let the dogs out? (A/W) Who let the dogs out? (A/W) EmptyMar 14 Jan 2020 - 19:03

w/ @Aaron Edwards

La tension qui s’était emparée de Winifred quelques instants auparavant se dissipa totalement lorsqu’enfin il accepta son invitation. Elle vit à son regard qu’il était amusé de l’entendre parler de lapin et autre empoisonnement et elle devait bien reconnaître qu’elle avait été un peu extrême dans ses propos mais dans le fond, elle n’avait pas tord d’avoir ces craintes et elle savait qu’il le savait. Lorsqu’il lui demanda avec aplomb si elle se souvenait de son prénom, ce fut à son tour de ressentir de la gêne, voire de la honte. C’était bien joué de sa part car effectivement, il lui était impossible de se rappeler de son prénom et elle ne pouvait donc pas lui reprocher de ne pas se souvenir du sien, finalement. « Quelque chose comme Anton ? Harry ? » Elle retroussa son nez et fit une moue avant d’admettre son oubli. « Non, je ne m’en souviens plus non plus… Je me souviens juste que vous êtes un très bon danseur. » Elle espérait secrètement que ce compliment suffirait à éviter qu’il soit trop déçu. Mais après tout, c’était juste de l’équité puisqu’il ne se souvenait pas non plus de son prénom ni de son adresse. « Je m’appelle Winifred, peut-être qu’un jour je vous autoriserai à m’appeler Wini. Je réside au 182 Harbor Row, une maison sans prétention qu’il ne vous sera pas difficile de repérer je pense, il suffira de suivre les aboiements d’Estrella. » Elle sourit alors lorsqu’il s’agenouilla pour caresser son animal et elle en aurait bien fait de même si elle ne craignait pas de tomber à la renverse et de ne plus jamais pouvoir se relever à cause de l’énorme manteau et autres couches de vêtements qui l’habillaient. « Vous pouvez. » dit-elle avec sérénité, plutôt convaincue à présent qu’il n’avait pas de vilaines intentions. Estrella prit alors plaisir à se désaltérer pendant quelques secondes avant de libérer le jeune homme et de revenir au flan de sa maîtresse. D’une main gantée, Winifred caressa le dos de sa chienne avant de se décida à son tour de libérer le jeune homme. « Je pense qu’on vous a suffisamment importunées pour aujourd’hui. On va vous laisser finir votre sport, et espérer votre venue vendredi soir, alors. » La jeune femme n’avait pas perdu son sourire lorsqu’elle s’était adressée à l’homme mais il était temps qu’elle ramène Estrella au chaud. « Prenez soin de vous, et ne perdez pas votre téléphone. »

_________________
❝ Do you live by the book do you play by the rules? If anyone cares some stranger might critique my life, I may be revered or defamed and decried, But I tried to live right. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i can see the fire through your eyes

Aaron Edwards

messages : 215
name : vodka paradise
face + © : alex ludwig - ©juice
multinicks : jules
points : 566
age : 21
♡ status : single
work : firefighter
activities : club d'ecologie, wb fire watch, sport
home : the old family house (bridgewater way)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dispo

Who let the dogs out? (A/W) Empty
Message· · Sujet: Re: Who let the dogs out? (A/W) Who let the dogs out? (A/W) EmptyDim 19 Jan 2020 - 21:01

Feat @Winifred Limon

Si la température extérieure est fraîche, il faut voir celle intérieure de la jeune femme qui se trouve devant toi. Elle n’est pas à température ambiante. Heureusement, tu arrives à contourner le cyclone. Tu te rachètes en lui proposant un rendez-vous galant qu’elle accepte sans trop rechigner. Il semblerait que tu lui plaises sans maquillage. Tu décides alors de repartir à zéro à commencer par les présentations car l’un comme l’autre vous ne vous souvenez plus de vos prénoms respectifs. Les tentatives erronées de la demoiselle t’amusent. – C’est presque ça ! – Un sourire presque moqueur s’immisce sur ta bouille d’ange et disparaît pour laisser place à un rire étouffé. Tu n’es pas spécialement bon danseur. Tu te trémousses mais t’as jamais pris de cours de danse ni rien. – Alors c’est que vous étiez vraiment trop alcoolisée. – Tu te permets de la charrier en douceur tout en sachant que son état d’alcoolémie lors de la soirée en question n’était un secret pour personne. Vous en avez d’ailleurs vaguement parlé un peu plus tôt. C’était dû à une boisson trafiquée par le quarantenaire qui t’as filé une clope. – Aaron. – Tu finis par dévoiler ton prénom avant qu’elle n’en fasse de même et qu’elle t’indique son adresse dont tu prends bonne note. Car votre prochaine rencontre aura lieu chez elle par mesure de sécurité. Comme si elle risquait quelque chose avec toi. T’es un bon gars. D’ailleurs, tu t’agenouilles avec pour ferme intention d’hydrater le chien de la demoiselle qui semble assoiffé. Tu te sers du bouchon de ta gourde pour lui verser de l’eau et en faire son abreuvoir. Ce dernier se précipite déjà pour mouiller ses babines et ingurgiter le récipient. Tu répètes le mouvement pour qu’il puisse boire autant qu’il le souhaite. Ce n’est pas comme si tu comptais poser tes lèvres sur la gourde après lui. – Je serai là vendredi soir. A bientôt ! – Tu lui confirmes après t’être relevé et avoir adressé une dernière caresse au molosse. Déjà, tu marques un bon point, t’apprécies les chiens et tu n’en es pas allergique. – Au revoir Estrella. – T’emprunte une voie plus douce pour t’adresser à l’animal avant de lancer un dernier vif regard auprès de sa propriétaire et de partir en courant pour achever ton sport.


sujet terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Who let the dogs out? (A/W) Empty
Message· · Sujet: Re: Who let the dogs out? (A/W) Who let the dogs out? (A/W) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Who let the dogs out? (A/W)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row :: redwoods park-
Sauter vers: