hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 season finale, la saison 2 touche à sa fin.
Il est maintenant temps de commencer à clôturer ses sujets
pour démarrer sur de nouvelles bases pour la saison 3. Prenez le
temps de lire ce sujet pour tous les détails.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 ( topic commun ) — new year's eve.

Aller en bas 

The Observer

messages : 34
name : everyone.
face + © : fs, tumblr.
points : 315
age : timeless.

( topic commun ) — new year's eve. Empty
Message· · Sujet: ( topic commun ) — new year's eve. ( topic commun ) — new year's eve. EmptyMar 31 Déc - 14:12


new year's eve
topic commun #8


LE 31 DECEMBRE AUX ALENTOURS DE 21H30
Il ne reste que quelques heures avant que 2019 ne tire (enfin) sa révérence. Pour certains, elle s’accompagne de nouvelles résolutions, dont l’une sera sans doute de ne plus en prendre. Une excuse pour profiter un peu des derniers instants d’excès avant de redémarrer sur de bonnes bases pour la nouvelle année. Il est encore bien trop tôt pour penser à ce que 2020 pourra leur réserver. Vivre l’instant présent, et profiter du buffet gratuit, voilà ce qui est réellement important. Une flute de champagne à la main, @Georgia Birdwell invite et accueille ses concitoyens à passer un nouveau cap dans le calendrier au sein de la Mairie de la ville. Un court discours pour lancer la soirée, un mot de remerciement en direction des forces de l'ordre et des pompiers (non sans se féliciter elle-même et ses collaborateurs du travail accompli au cours de ces derniers mois), de belles paroles qui reflètent l'amour et l'intérêt qu'elle porte à cette si jolie bourgade. Et pour l’occasion, une patinoire éphémère a pris ses quartiers dans les modestes jardins du town hall. Le décompte se fera alors sous les étoiles ou entre les murs de la salle de réception, le choix est votre. Rien ne pourrait venir briser cette douce ambiance.  

infos en plus
– Toute la ville est conviée à cette fête du nouvel an organisée par le comité d'évènement et la Mairie.
– Tenue de fête demandée, mais pas obligatoire.


Privilégiez les réponses courtes et de préciser si libre ou de mentionner les joueurs concernés. — Vous avez le choix de poster à la suite ou de faire votre sujet de votre côté avec la/les personnes de votre choix. — Ce topic commun sera ouvert pour une durée indéterminée alors n'hésitez pas à le rejoindre en cours de route. — Pour finir, amusez-vous bien !

_________________

“ Tell me that you'll open your eyes. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rufus Munro

messages : 420
name : capricorns
face + © : aron — holoserica.
multinicks : angel, atticus, bran, eden, tate.
points : 1085
age : 25.
♡ status : what's the point?
work : barman, works the nightshift @ the majestic bar.
home : a flat on crescent lane, w/ his brother-in-law.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open.

( topic commun ) — new year's eve. Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — new year's eve. ( topic commun ) — new year's eve. EmptyMar 31 Déc - 16:32

Il portait encore son uniforme du Majestic lorsque Rufus pénétra dans la mairie. Il pouvait compter les fois où il était entré dans ce bâtiment sur les doigts d’une main - et encore. Une sortie scolaire, peut-être ? Et la fois où il avait dû aller signalement un changement d’adresse, lorsqu’il avait commencé à vivre avec son beau-frère. Terry était à l’hôpital ce soir, au chevet de sa femme. Rufus, lui, avait abandonné. Sa soeur ne se réveillerait pas. Alors à quoi bon passer la soirée du Nouvel An à son chevet lorsqu’il pouvait être dehors ? Lorsqu’il pouvait franchir le cap d’une année de plus une bouteille de champagne à la main et le froid aux joues ? Bien sûr, s’il avait été honnête avec lui-même, il aurait admis qu’il fuyait la chambre d’hôpital, les yeux clos de Diana et la prophétie qu’ils racontaient ; il aurait admis qu’il avait peur. Il aurait admis qu’il avait mal à la tête ces derniers temps, qu’il saignait du nez trop souvent et qu’il n’avait pas répondu à un seul appel de son médecin depuis des semaines. Il aurait admis tout ça. Et ça aurait juste ruiné son plan. Or, Rufus avait l’idée dès qu’un serveur l’avait confondu avec l’un des employés de la soirée. Là, dans l’arrière-salle aménagée pour l’occasion, des dizaines de personnes s’affairaient à la préparation des stocks et Rufus n’eut qu’à héler l’une d’entre elles pour atteindre son but. « Hey ! Où est le champagne ? Ça manque en salle ! » Une fille aux cheveux courts haussa les épaules et lui désigna une caisse posée sur une chaise puis repartit à son plateau de petits fours. « Merci bien, collègue ! » lança Rufus, un poil trop enjoué. Il parvint néanmoins à éviter les regards soupçonneux que lui lançait un manager et se faufila rapidement de l’autre côté, là où la moitié de la ville se frayait déjà un chemin. Rufus ne comptait pas rester. Il avait remarqué la patinoire en entrant et reprit le chemin de l’extérieur. Là, il trouvant un banc et s’y assit. Il sortit son téléphone pour envoyer un message à Chad - la seule personne qu’il avait vraiment envie de voir ce soir - et posa la bouteille volée à côté de lui, son regard se portant vers la patinoire où glissaient déjà quelques maladroits.

(libre)

_________________

-- do not let me go gentle into that good night.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Stella Kahnwald

messages : 727
name : Olivia
face + © : t. palmer + © soldier eyes
multinicks : chad, emerson, harper, jax, lydia, parker, tobias, zoya
points : 600
age : 38
♡ status : love is for losers
work : not her priority rn
home : sharing a place with teenagers, there's a first time to everything

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : jimmy

( topic commun ) — new year's eve. Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — new year's eve. ( topic commun ) — new year's eve. EmptyMar 31 Déc - 19:32

@Trent Stevenson

Stella se souvenait du réveillon qui avait précédé le passage à l’an deux-mille. Ce n’était pas le nouveau millénaire qu’elle attendait avec impatience. Oh, ce détail était passé très loin dans sa liste de considération. A la place, elle avait dû regarder les autres s’enivrer pendant qu’elle tournait comme un lion en cage, le ventre prêt à exploser, n’attendant qu’une chose: être enfin libérée de ce poids qu’elle traînait depuis près de neuf mois. Bran naîtrait six jours plus tard, six jours bien trop longs au goût de l’adolescente sauvage qui ne comprenait pas comment elle avait pu en arriver là.
Ce soir, Stella entendait bien effacer ces souvenirs et les remplacer par d’autres. N’importe lesquels. Pourvu qu’elle oublie les six derniers mois aussi, ceux qu’elle venait de passer à Windmont Bay, à se demander, encore une fois, pourquoi elle s’infligeait telle torture. L’approche de Bran avait été un véritable échec et chaque lieu revisité lui avait rappelé des souvenirs désagréables. Par chance, elle n’avait plus entendu parler de Jacob - sans doute parce qu’il s’imaginait qu’elle avait dû filer dès qu’il lui avait fermé la porte au nez. Il s’imaginait qu’elle venait pour l’argent, comme si elle allait s’abaisser à lui en demander, et elle aurait sans doute pu lui donner la raison exacte de son retour chaotique mais elle n’avait pas tenu à tester sa réaction. Elle n’était pas là pour lui, quoi qu’il s’imagine.
Un souvenir qu’elle n’avait pas cherché à effacer, par contre, même si elle l’avait savamment rangé dans un tiroir de sa mémoire, avec toutes les autres rencontres nocturnes qui n’étaient pas destinées à s’éterniser dans son esprit, c’était celui lié au visage qu’elle aperçut dans la foule. Un sourire félin caressa les lèvres de Stella qui s’apprêtait à élever la main pour attirer son attention avant de se rappeler qu’elle n’avait aucune idée du prénom attaché à ce jeune homme. La blonde incendiaire eut beau fouiller ses souvenirs, elle fut incapable d’identifier l’ombre d’une nuit et elle opta donc pour une approche plus directe - qui ne nécessiterait pas qu’elle l’interpelle d’une quelconque façon.
Attrapant un pan de sa longue robe émeraude, Stella se dirigea vers le garçon - qui devait être à peine plus âgé que Bran, maintenant qu’elle y songeait - et vint sciemment se poster à côté de lui. Elle fit mine de regarder au loin puis leva les yeux vers le semi-inconnu, feignant une surprise qui ne duperait sûrement pas son interlocuteur (mais peu importe, elle espérait bien ne pas le duper).
- Tiens, tiens! Vous, ici! dit-elle avec un sourire en coin, certaine qu’il se remémorerait aussi les circonstances de leur première (et unique jusqu’à ce soir) rencontre. Es-tu aussi seul que la dernière fois?
Ce garçon semblait être un aimant à minettes et si elle n’en était plus une depuis longtemps, elle ne voyait pas le mal à se présenter à la soirée à son bras - cela valait mieux qu’arriver en solo, après tout.

_________________

Devils roll the dice, angels roll their eyes
And if I bleed, you'll be the last to know
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beating all my wings.

Trent Stevenson

messages : 864
face + © : xavier
multinicks : tomas, robbie, cash
points : 1394
age : 24 (29/12)
♡ status : very single yet very confused. always very fucked up.
work : baseball coach, windmont bay campus.
home : crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

( topic commun ) — new year's eve. Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — new year's eve. ( topic commun ) — new year's eve. EmptyMer 1 Jan - 16:15

Trent trempa ses lèvres dans la flûte de champagne qu’il avait attrapée sur un des plateaux circulant dans la salle. Tout en laissant quelques gouttes du liquide effervescent couler sur sa langue, il jeta un regard autour de la salle, observant les habitants de Windmont Bay profiter de l’alcool et de la nourriture gratuites. Toute la ville avait été conviée par la maire. Tout le monde n’avait évidemment pas répondu à l’invitation, mais assez était venu pour que la mairie grouille dans un brouhaha de conversations qui s’entrechoquaient les unes contre les autres et ricochaient contre les murs. Trent était parti de Windmont au milieu de l’été, pour rejoindre sa mère en Californie, tirant un trait sur une vie et une ville qui semblaient – il en était alors persuadé – n’avoir plus rien à lui offrir. Il pensait s’être libéré de Windmont Bay et avoir débuté un nouveau chapitre de son existence. Mais il était de retour, dans cette ville, dans sa ville, de retour au point de départ. Sa fuite n’avait en rien un goût inachevé ; il avait trouvé tout ce qu’il était parti chercher, sans réellement s’y attendre.
Il tourna sur lui-même, lentement, les lèvres toujours posées sur sa flûte de champagne, balayant la foule du regard à la recherche de Jax et Jack, sa seconde famille. Bran était probablement là également ; il n’était jamais très loin de son meilleur ami. Il s’était tellement habitué à sa présence que lui aussi faisait parti de sa seconde famille, d’une certaine façon – il n’avait pas réellement le choix, tant que lui et Jax n’étaient qu’un. Il ne l'avouerait pas – parce que Bran risquerait d'afficher un sourire victorieux –, mais il appréciait de plus en plus cet enfant gâté.
Ses yeux hameçonnèrent la silhouette d'une femme qu'il reconnut d’un simple regard. Un large sourire se forma sur ses lèvres, avant qu’il n’avale une nouvelle gorgée de champagne. Jax et Jack pourraient attendre. Avec sa main libre, il réajusta sa veste, alors que Stella – son prénom était Stella, il ne pouvait pas l’oublier – s’avançait vers lui, jusqu’à venir se tenir debout, à côté de lui, et de mimer la surprise. C’était quelque chose qu’il aurait pu faire, même s’il lui manquait l’expérience qui transpirait de chacun de ses gestes (il se souvenait de certains d’entre eux – est-ce qu’elle se souvenait de certains des siens?).
Sa résolution était oubliée. Il s’en souviendrait certainement lorsqu’il aurait terminé avec Stella, ou lorsqu’elle en aurait terminé avec lui. Windmont Bay n’avait pas basculé en 2020, de toute façon. Il pouvait encore se perdre dans ses penchants avant que 2019 ne s’achève.
– Quelle surprise …, dit-il, laissant ses lèvres s’étendre dans un sourire en coin.
Il regarda autour de lui, et haussa les épaules en guise de réponse.
– J’en ai bien l’impression. Heureusement, tu m’as trouvé. Encore une fois.
Il arrêta un serveur, posa sa coupe vide en prit deux nouvelles. Il en tendit une à Stella, et attendit qu’elle l’attrape pour lever son propre verre.
– Est-ce qu’on appelle … ça … un hasard, ou est-ce que c’est préméditée ?, demanda-t-il en levant un sourire interrogateur. Elle jouerait, elle s’amuserait avec lui, comme elle l’avait fait la première fois. Mais lui aussi était bon à ce jeu.
@Stella Kahnwald

_________________

the magic of someone new never lasts long enough.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
— i was fireproof.

Brandon Rose

messages : 2996
name : capricorns
face + © : froy — ©aftermath.
multinicks : atticus, angel, bashîr, eden, rufus.
points : 3572
age : 20.
♡ status : beauchamped.
work : sports coach @ windmont bay campus.
home : w/ jax, wants to get a bigger apartment to get a puppy.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : jax, trent, tomas, stella, bliss, jesse&jax.

( topic commun ) — new year's eve. Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — new year's eve. ( topic commun ) — new year's eve. EmptyJeu 2 Jan - 2:16

Cette année, Bran avait fait des sacrifices. Maintenant qu’il vivait parmi le commun des mortels, il avait dû revoir bon nombre de choses à la baisse. Adieu, son Range Rover (qu’il avait remplacé par une Jeep, certes, mais d’occasion). Au revoir, lattes au lait d’amande bio ; il avait appris à aimer le jus de chaussette extrait de la cafetière de Jax, tant par amour que par nécessité de ne pas claquer cinquante dollars par semaine. Remisés au grenier, ses abonnements à HBO, Hulu et Amazon Prime ; il s’en tenait (difficilement) à Netflix et ce après d’âpres négociations avec son petit ami. Mais il y avait une chose sur laquelle Brandon Rose ne revenait pas, même s’il devait faire courir les gamins de Windmont Bay matin, midi et soir pour récupérer un centime supplémentaire : le style. Lorsque l’annonce de la soirée à la mairie était tombée et qu’il avait habilement convaincu Jax de s’y rendre à grand renfort de psychologie inversée, le seul point restant avait été de trouver une tenue digne de ce nom. C’est donc habillé comme un prince et ravi qu’il entra dans la mairie, sa main dans celle de Jax, dans le bâtiment municipal. Paillettes, nourriture gratuite et champagne : il n’en fallut pas plus à Bran pour silencieusement promettre son vote à Georgia Birdwell. Il se tourna vers Jax et lui décocha un sourire radieux. « Tu vois bien qu’on a eu de raison de venir. Tiens, prends-en une. » fit-il en tendant une flûte à son petit ami.  Il s’approcha de l’ouvrier et déposa un baiser au coin de sa bouche. La fin d’année n’avait pas été tendre ; Bran espérait secrètement que le passage à la nouvelle année passerait du baume sur leurs plaies. Néanmoins, lorsqu’il balaya la salle des yeux pour établir un top et un flop 10 des meilleures tenues, Bran comprit que 2019 promettait de le malmener jusqu’au bout « Jax. Jax. Est-ce que c’est Trent avec Cruella d’Enfer ? » Figé, pétrifié, il ne put être que le témoin impuissant du sortilège maléfique que Stella lançait forcément à Trent. Qui aurait pu volontairement vouloir se trouver en la présence de sa mère ? Et pourquoi fallait-elle qu’elle jette son dévolu sur le meilleur ami de Jax ? Elle n’aurait pas pu aller séduire un vieillard décati ? « Il faut le prévenir ! S’il entre dans son périmètre, il attrape automatiquement la syphillis ! » continua-t-il, un frisson d’horreur remontant le long de sa nuque. Le meilleur ami de Jax n’avait pourtant pas l’air d’être au courant et sa proximité avec Stella donna le tournis à Bran qui enfila sa flûte de champagne cul sec pour se remettre. Un serveur passa, plateau à la main, et il en profita pour déposer son verre vide et en reprendre un autre. Il vivait un cauchemar, ce n’était pas possible autrement. « Crève-moi les yeux. Non, achève-moi. » gémit-il, sa main agrippant le bras de son petit ami comme s’il cherchait à y enfoncer ses doigts.

@jax beauchamp

_________________

-- puppy love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Have Trask

messages : 152
face + © : z. holtz
multinicks : (dillon, eason)
points : 722
age : THIRTY TWO
work : LITIGATION EXPERT

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

( topic commun ) — new year's eve. Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — new year's eve. ( topic commun ) — new year's eve. EmptyJeu 2 Jan - 20:56

Ses lèvres se retroussent sur une grimace particulièrement dissuasive  - on pourrait aussitôt le croire issu d’un croisement inter-espèces avec un doberman ; apparemment, une couille monumentale a décidé de tremper ses guibolles dans le potage ou n’a-t-il tout simplement pas reçu le mémo ? Le tuxedo Tom Ford  est porté si tight et la coupe de champagne attrapée ,in extremis, sur un amorti en slow mo – l’obligent malheureusement à formuler sa première résolution (et si elle inclut la pratique d’un sport, statuer duquel il s’agira n’est pas à l’ordre du jour). Have n’a qu’à grogner pour que la foule se fende ; Windmont Bay est de ces bourgs qu’il laisserait bien dans le rétroviseur- que Georgia Birdwell se définisse en révérences mal esquissées, en baisemain (figure de rhétorique – bien sûr) spumeux , en parlures démago désagréables – n’y changera strictement rien. On s’y enlise aujourd’hui pour mieux y mourir demain – et cela fait déjà six mois qu’il a tiré ce constat, une Bud (la septième) dans la main. Consterné, il détourne le regard  du gars qui le flanque et qui n’a – vi,si,ble,ment- rien trouvé de mieux que de répondre à l’invitation par un survêtement porté si loose que le dad bod qu’il arbore ne rend que plus difficilement conceptualisable (Have n’éprouve-t-il pas de l’envie ? N’a-t-il pas lui aussi observé son propre jogging d’un regard de convoitise avant que la vanité fasse résiliation?). La gorgée qui atteint en premier sa glotte évoque l’effet-madeleine-de-Proust, tout à coup, il a onze pige et vide les fonds de flûtes laissées à l’abandon par des convives habitués à de l’alcool de contrebande. Le champagne, c’est pour les snobs disait toujours Erika Ray. La seconde gorgée chasse les souvenirs – de la cuvette au réseau du tout-à-l’égout, et déjà Trask giboie presto son second verre ; il faudrait à cet entonnoir ( = Windmont Bay ) probablement un siècle  avant de s’insinuer jusqu’en 2020 – jesus christ, n’a-t-il pas mieux à faire de sa soirée que de la passer entouré de ...télétubbies ? L’instant d’après, sa chemise impeccablement repassée, d’un blanc immaculé se retrouve canevas contemporain que la personne incriminée pourrait intituler ‘ le point rouge’ ou ‘la trace de vin rouge’  – se rebaptise Chapelle, tout en faisant l’apologie du Tachisme. Il en ressent le poids moléculaire et l’humidité sur l’épiderme ; il évite à tout prix de baisser les yeux sur le crime - de peur de vriller dans le spectre.
-libre-

_________________

Look the world straight in the eye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lydia Winters

messages : 1040
name : Olivia
face + © : purnell + © la peau bleue + gifs, @tumblr
multinicks : chad, emerson, harper, jax, parker, stella, tobias, zoya
points : 619
age : 18 years old
♡ status : lost faith in guys a long time ago
work : room maid @ the majestic
home : with cash, at the siringos house

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : rufus, kate, mini tc, carter, sami, cash

( topic commun ) — new year's eve. Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — new year's eve. ( topic commun ) — new year's eve. EmptyVen 3 Jan - 17:51

@Rufus Munro

Lydia resserra les pans de son gilet en fausse fourrure dont les quelques paillettes reflétèrent la lumière pâle des lampadaires. Elle aurait dû opter pour quelque chose de plus chaud mais elle n’avait pas voulu s’embarrasser de couches supplémentaires qu’elle devrait confier au vestiaire - et sans doute payer, du coup - ou trouver un endroit où les fourrer. Alors elle avait mis sa robe - la robe de Carter, ne pouvait-elle s’empêcher de l’appeler -, enfilé une paire de bas noirs et ses talons hauts (autre mauvaise idée puisque le sol était verglacé par endroit et elle devait faire attention où elle mettait les pieds pour ne pas s’étaler) puis elle avait parfait sa tenue avec son gilet de fête. Elle espérait ne pas avoir le nez rouge, ni que le froid glacial qui lui avait tiré quelques larmes n’avait pas ruiné le maquillage qu’elle s’était appliqué soigneusement. Robin avait été confiée aux bons soins d’une Clarissa peu enthousiaste et d’un Cody ravi et Lydia entendait bien profiter de sa soirée. La dernière lui paraissait si loin et il se passerait sans doute un moment avant que la Mairie organise à nouveau un événement d’une telle ampleur, aussi l’adolescente ne pouvait-elle rater une telle occasion.
La demoiselle essaya d’identifier les invités qui se profilaient autour d’elle, souvent à deux ou plus, cherchant (et redoutant) un visage familier. Elle espérait localiser Cash, peut-être tomber sur Carter, et craignait en même temps de se trouver nez-à-nez avec l’un de ses frères, face à qui elle ne savait plus comment se comporter. Sans doute parce qu’elle se sentait coupable, alors qu’elle se sentait toujours aussi incomprise. Elle doutait cependant qu’on cherche à la ramener à la raison ce soir et d’ailleurs, elle ne voulait pas y songer. Elle voulait juste s’amuser. C’était ce dont elle se persuadait alors qu’elle traversait le parc, avisant la patinoire qui avait été mise en place pour l’occasion. Elle observa les silhouettes qui y dansaient et songea que trois ans plus tôt, elle aurait sûrement été la première à enfiler ses patins pour glisser sur la glace. Aujourd’hui les choses étaient bien différentes et elle ne savait même plus pourquoi. Le regard de la demoiselle glissa sur un homme installé sur un banc, ombre solitaire penchée sur son téléphone, et y revint lorsqu’elle reconnut son collègue. Les traits de Lydia se froissèrent légèrement quand elle réalisa qu’elle ne savait même pas comment le considérer vraiment, mais elle chassa cette inquiétude et dévia légèrement sa trajectoire pour s’approcher de lui et prendre place à ses côtés avec un petit soupir frigorifié.
- Salut, dit-elle au moment où elle découvrit la bouteille de Champagne. Je vois que tu t’amuses bien tout seul…
Elle esquissa un léger sourire moqueur et tourna la bouteille pour en lire l’étiquette.
- Tu comptes la boire tout seul? plaisanta-t-elle. La fête est si nulle que ça?
La température n’incitait cependant pas Lydia à s’éterniser à l’extérieur et elle précisa:
- Il n’est pas déjà à l’intérieur? Il est parti avant moi.
Lydia décocha un coup de menton en direction de la Mairie. “Il” n’avait pas besoin d’être précisé puisque “ils” étaient toujours fourrés ensemble.

_________________

You were my best night and worst fight and couldn't care less. You were my gold rush to cold touch favourite ex. And all of the others cancel out each other and it's always you left. You were my no sleep, cried for weeks favorite ex.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rufus Munro

messages : 420
name : capricorns
face + © : aron — holoserica.
multinicks : angel, atticus, bran, eden, tate.
points : 1085
age : 25.
♡ status : what's the point?
work : barman, works the nightshift @ the majestic bar.
home : a flat on crescent lane, w/ his brother-in-law.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open.

( topic commun ) — new year's eve. Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — new year's eve. ( topic commun ) — new year's eve. EmptyDim 5 Jan - 15:38

Il n’avait pas prévenu Chad qu’il serait là. Il était parti du principe que leur relation fonctionnait encore comme avant, qu’il suffisait d’envoyer un message, de dire hey, wanna hang? pour qu’ils se retrouvent sans même avoir à y réfléchir. Sauf que ce n’était plus vraiment le cas, pas vrai ?  Rufus fixait son message sans réponse, les coudes sur les genoux, et releva les yeux vers la mairie illuminée. Mais son regard capta bien vite une autre silhouette bien plus agréable à regarder. « Oh, hey. Salut. » bredouilla-t-il alors que Lydia Winters s’asseyait gracieusement à côté de lui. Bouche bée, il détailla les longues jambes de la jeune femme et se racla la gorge, conscient qu’il n’offrait pas là l’image d’un tombeur. D’autant plus qu’avec sa bouteille de champagne solitaire, il avait plus l’air d’un ivrogne qu’autre chose. « J’attendais… » Chad, mais pour une raison qu’il ignorait, il n’osa prononcer le prénom de son meilleur ami en présence de Lydia. Il ne savait pas si c’était pour ne pas la froisser - le Siringo s’infiltrait dans presque n’importe quelle conversation de Rufus et ce devait être usant, à la longue - ou si c’était justement parce qu’il ne voulait pas que Chad prenne le dessus, même dans l’absence. Et ce « il » confirma à Rufus qu’il avait bien fait, pour une fois, de suivre son instinct. Quand à la pointe de culpabilité qu’il éprouvait à évincer son meilleur pote de la sorte, elle disparaîtrait bien dès qu’il aurait sifflé la moitié du champagne, non ? « Euh… Je ne sais pas où il est, en fait. » confessa-t-il en tournant les yeux vers la mairie. Si Chad s’y trouvait déjà, il ne l’avait pas prévenu et il méritait donc d’autant plus de se faire abandonner pour quelques minutes encore. Rufus décocha un sourire à Lydia. Il la trouvait particulièrement jolie ce soir, si radieuse qu’il en oubliait même ses maux de tête, ses saignements de nez et cette boule au ventre qui lui mordait les entrailles depuis quelques semaines. « Je comptais la boire tout seul, mais maintenant que tu es là… » expliqua-t-il avec un faux air décontracté tout en attrapant la bouteille. Avec des gestes experts, il commença à ôter le capuchon doré. « Tu vis chez les Siringo, maintenant, huh ? » demanda-t-il, l’air de rien, tandis que ses mains reproduisaient mécaniquement un geste qu’il avait effectué des centaines de fois. L’avantage d’être barman. Un souvenir d’adolescence fit naître un sourire au coin de ses lèvres. « Si tu t’y prends bien, ils ne remarqueront même pas que tu es là. C’était ce qui s’était passé pour moi. Quand j'avais seize ans, je me suis caché trois semaines dans la chambre de Chad et Caleb, et… »  Caleb. Il n’avait pas prononcé ce prénom depuis des mois. Au même moment, le bouchon sauta dans un pop! retentissant et Rufus écouta le froufrou délicat des bulles qui monte à la surface. « Champagne ? » demanda-t-il avec un sourire un peu froissé en se tournant vers Lydia.

@lydia winters

_________________

-- do not let me go gentle into that good night.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Stella Kahnwald

messages : 727
name : Olivia
face + © : t. palmer + © soldier eyes
multinicks : chad, emerson, harper, jax, lydia, parker, tobias, zoya
points : 600
age : 38
♡ status : love is for losers
work : not her priority rn
home : sharing a place with teenagers, there's a first time to everything

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : jimmy

( topic commun ) — new year's eve. Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — new year's eve. ( topic commun ) — new year's eve. EmptySam 18 Jan - 17:02

@Trent Stevenson @Brandon Rose

Stella ne se considérait pas comme une cougar: en réalité, elle n’était pas très regardante quant à l’âge de ses partenaires (tant qu’ils étaient des hommes). Le bel inconnu était jeune, certes, mais il n’avait pas l’air d’un gamin, sinon le regard de la blonde serait passé sur lui sans s’arrêter. Mais ce soir, comme la dernière fois, son regard expert fut aimanté par le jeune homme et si c’est bien son arrivée solo qui la poussa à l’approcher, elle ne le fit pas non plus par dépit. Elle avait le vague souvenir qu’il était drôle, léger, qu’il ne se prenait pas la tête et qu’il était par conséquent le candidat idéal pour la divertir ce soir.
Le sourire que lui offrit le jeune homme répondit à sa question: il se souvenait de la nuit passée ensemble (mais en même temps, Stella était sûre que les hommes qui avaient croisé sa route se souvenaient tous d’elle, que ce soit en bien ou en mal; elle marquait les esprits, qu’y pouvait-elle?) Dans le cas présent, cependant, l’union avait été si brève et anonyme qu’il n’y avait pas vraiment eu de place pour le moindre ressentiment. Peut-être que se joindre à lui risquait de lui causer des soucis (quelque demoiselle follement éprise du beau brun, par exemple, ou une mère qui ferait les gros yeux en voyant le rencard de son fils) mais cela n’avait jamais arrêté Stella qui profita donc de l’aubaine pour boire en sa compagnie.
Une flûte se matérialisa presque par enchantement devant elle (grâce à la galanterie de l’inconnu) et elle but une gorgée du délicieux Champagne avant de laisser échapper un ronronnement amusé:
- Heureusement, ça reste à voir, le taquina-t-elle, en levant son verre. J’espère que je ne vais pas faire de jalouses. Je tiens à ma tenue.
Non pas qu’elle redoute les foudres d’une quelconque furie jalouse, mais elle ne tenait pas spécialement à créer un esclandre (auquel cas, elle le savait, les gens qui la reconnaissaient diraient Ah, évidemment, c’est Stella qui est derrière tout ça).
- Tu t’imagines que je t’ai suivi ou cherché? lui demanda-t-elle, un sourire indéfinissable aux lèvres. Désolée de te décevoir, dans ce cas…
Elle noya son sourire d’une nouvelle gorgée et balaya la salle du regard (sans rien guetter en particulier, si ce n’est peut-être un regard revolver ou un autre visage familier; ce qu’elle trouva en réalité en une et même personne).
- Oh. Ce n’est pas la gent féminine que je dois craindre, apparemment, gloussa Stella, qui associa la réaction à sa seule vue, sans se douter du lien entre son voisin et le cher et tendre de son fils. Dis-moi, tu ne serais pas jardinier, par hasard?
Elle n’avait pas pris la peine de retenir les informations que Bran lui avait balancées l’été passé. Quelque chose à propos du mec qu’il se tapait oui, et d’un jardinier. Le reste s’était noyé dans le désintérêt sincère qu’elle attribuait à la vie amoureuse de son fils.
Toutefois, en voyant ce dernier agripper le bras d’un garçon à côté de lui, elle en conclut que son amant éphémère n’était pas celui de Bran - ça aurait été gênant - et elle porta naturellement le regard sur celui-ci, l’étudiant distraitement avant de reporter son attention sur le cavalier qu’elle s’était attitré, n’hésitant pas une seconde à passer son bras sous le sien et à se laisser aller légèrement contre ce dernier en lui offrant le plus charmant (et faux) des sourires.

_________________

Devils roll the dice, angels roll their eyes
And if I bleed, you'll be the last to know
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Observer

messages : 34
name : everyone.
face + © : fs, tumblr.
points : 315
age : timeless.

( topic commun ) — new year's eve. Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — new year's eve. ( topic commun ) — new year's eve. EmptyDim 19 Jan - 14:34


new year's eve
rebondissement


LE 1ER JANVIER 2020, AUX ALENTOURS DE 00H30
HAPPY NEW YEAR ! s'exclament-ils tous au douze coup de minuit. Les visages s'illuminent, les embrassades, des accolades. Tout le monde exalte à l'idée de passer un nouveau cap et ils célèbrent la nouvelle année au rythme de la musique qui s'échappe des enceintes. Bonnes résolutions ou non, l'heure n'est pas à la réflexion. Certains se penchent sur leur téléphone, un message aux proches, une photo en souvenir d'une soirée qui promet d'être un peu trop arrosée mais pour ceux et celles qui ont accepté de donner de leur temps au Windmont Bay Fire Watch, c'est les traits crispés qu'ils lisent l'alerte envoyé par le garde forestier. On ne manque pas de remarquer qu'une femme s'approche de @"Georgia Birdwell", le pas pressé. Elle lui chuchote quelque chose à l'oreille avant qu'elles ne s'éclipsent de la salle de réception. « Appelez le Shérif, je veux que des officiers soient envoyés à la Mairie pour renforcer la sécurité et éviter tout chaos. Et apportez mon manteau, je me rends sur les lieux. » « Bien madame. Et s’ils posent des questions, que doit-on leur répondre ? » « Faites en sorte qu’ils n’en posent pas et qu’ils s'amusent. »

Les employés du Bureau du Shérif arrivent sur place et se mêlent aux invités sans susciter trop d'intérêt. Près de la patinoire un couple d'adolescent discutent, l'un d'eux a les yeux rivés sur son écran « Hey regarde, Brett a posté une vidéo sur mazebird, y a plein de pompiers. » « Attends, c’est pas à côté de la réserve ça ? » « Shit, t’as raison ! » Un appel d'amie inquiète, des tweets et rapidement, la nouvelle se propage. « On peut savoir ce qu’il se passe ? Ma sœur me dit qu'il y a le feu dans la forêt. » demande un homme à un conseiller de la Mairie « La situation est sous contrôle, il n'y a donc pas de raison de s'inquiéter. » « Ça fait des mois que ça dure, on a quand même le droit de savoir ce qui se trame non ?! » le ton monte et l'agitation finit par attirer l'attention des personnes alentours. « Je comprends vos inquiétudes mais calmez-vous, faites donc confiance à nos pompiers. » intervient un deputy mais au même moment un individu coupe la musique, portant un peu plus les regards sur la discussion qui fait maintenant écho dans la salle de réception. « Que se passe-t-il ?! » s'incruste une invité. « Un incendie près de la réserve des Northern Paiute. » répond alors une autre personne qui a tout entendu. « Quoi ?! Mon dieu, faut qu’on y aille ! » « Non ! Il est plus prudent pour tout le monde de rester ici. Vous risquez de perturber le travail des professionnels et de vous mettre en danger. » temporise un autre deputy qui rejoint sa collègue. « Comment ça rester ici ? Laissez-nous sortir ! » s'exclame l'homme. « S’il vous plait…, soupire l'officier, on ne vous retient pas mais il est inutile de s'emporter, il se tourne vers les visages curieux et inquiéts, sa voix s'élève bien que le ton reste calme et ferme, les autorités compétentes sont déjà sur le terrain, rien ne sert de paniquer, vous pouvez continuer à profiter de la soirée. »  


infos en plus
Vous l'aurez compris, la nouvelle d'un autre cas d'incendie est arrivée aux oreilles de la plupart des personnes présentes à la soirée du Nouvel An. Au-delà de l'inquiétude, c'est la frustration qui grandit. Si les officiers du WBSO et les employés de la Mairie tentent au mieux de calmer la situation et de faire à sorte que la soirée continue son cours. Difficile d'apprécier la manière dont les choses sont gérées. Acceptez-vous de rester et de faire confiance aux autorités ou préférez-vous quitter les lieux tant bien que mal ?

_________________

“ Tell me that you'll open your eyes. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Holden Hawke

messages : 128
name : sean
face + © : mark o'brien (j.)
multinicks : ben, gaelan, zach, carter, kyle
points : 260
age : 32 yo
♡ status : single most of the time.
work : WBSO chief deputy, ex FBI agent.

( topic commun ) — new year's eve. Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — new year's eve. ( topic commun ) — new year's eve. EmptyDim 19 Jan - 22:18

Lui qui avait cru pouvoir se remettre de ses émotions en quittant Washington DC pour Windmont Bay se trompait lourdement. Ces incendies criminels dépassaient le bureau du shérif. Holden croulait sous le boulot et passait nombreuses de ses nuits dans son bureau à chercher à convaincre le shérif de le laisser investiguer à sa manière. Mais on l’en empêchait. Cette ville avait peur du scandale et la mairesse semblait vouloir éviter que tout se propage afin d’être réélue. Il s’agissait toujours de jeux de pouvoir… Ca l’agaçait. Ce pauvre homme Howard Keily. Quel lien avait-il avec les sœurs du Couvent ? Il se le demandait, mais personne ne semblait y réfléchir. Face à une feuille griffonnée, il essayait de remettre les choses dans le contexte. Le lien entre le couvent, les feux, les écrits bibliques… Les flammes de l’enfer effacent non seulement les preuves, mais forcent l’Homme à replanter, reconstruire. « Purgatoire ! » Le suspect est pieux, mais pas seulement. Il jette un regard aux photos des suspects sur son tableau. Il fixe un instant un visage en particulier. Mais quel serait son motif ? Au nom de la religion ? C’est à ce moment que le shérif lui ordonne de prendre une équipe de deputies avec lui et de se rendre immédiatement sur Crescent Lane à la soirée de la Nouvelle Année. Un nouveau feu vient de se déclarer près de la réserve, là où le shérif se rend ; la mairesse souhaite que les habitants profitent de la soirée sans être inquiétés. Se levant d’une traite, il crie à la suite divers noms dans la WBSO et s’avance vers O’Hara. « O’Hara, avec moi. » Et déjà, Holden est de mauvaise humeur. Contenir une foule de gens dans un bunker, c’est du suicide pour les forces de l’ordre. « Le but est de faire en sorte qu’ils passent une bonne soirée, évitez d’avoir recours à la force si c’est possible. Ne soyez pas trop visibles. Nous ne voulons pas que la ville cesse à la panique. » Sur ces mots, ils quittent le bureau du shérif et alors qu’il rentre dans sa voiture, il avertit la deputy O’Hara : « J’ai entendu dire que vous aviez de l’expérience pour gérer ce genre de situations, alors ne me décevez pas. » Démarrant en trombe, il finit par pester arrivant sur les lieux : « La mairesse Birdwell, elle ne pense qu’à son intérêt. C’est stupide, les gens vont forcément être au courant. Elle ne facilite vraiment pas notre travail. » Il avait du mal avec elle. Et O’Hara subissait sa frustration. Arrivant sur les lieux, ils cherchèrent à se fondre dans la masse, mais bientôt, tout éclata. Holden avait une fois de plus raison. Il fallait agir. Tandis que ses deputies faisaient tout ce qu’il pouvait, il attrapa un micro et monta sur une estrade pour tenter de se faire voir : « S’il vous plait… Bonsoir ! Je suis le Chief Deputy Hawke. Je vous demanderai, s’il vous plait, de ne pas paniquer. Si on vous garde ici, c’est pour votre propre sécurité. Il ne sert à rien d’aller vous mettre en danger en vous prenant pour des enquêteurs en herbe. Les pompiers et le shérif sont sur les lieux, je tiens à vous dire que l’enquête suit son cours et je m’engage personnellement à mettre le coupable sous les barreaux le plus rapidement possible. » Il marqua une pause, et il reprit : « Si jamais l’un de vous pense avoir des informations qu’il juge importantes, n’hésitez pas à nous en faire part. Encore une fois, je sais que ce n’est pas évident, mais essayez de profiter de la soirée, et de vos familles. » Son visage s’assombrit alors qu’il descendait de l’estrade.
@Minha O'Hara

_________________

☽☽ It matters not how strait the gate, how charged with punishments the scroll, I am the master of my fate, I am the captain of my soul

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
somebody gotta raise a little hell.

Minha O'Hara

messages : 2309
name : lora (isleys).
face + © : im jinah — mine.
multinicks : nomi, sakura, letty, sersi, dimitri.
points : 2297
age : twenty nine.
♡ status : not interested.
work : WBSO deputy, co-owner of the majestic.
home : a small house, pioneer oak.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON ⋅ ben.

( topic commun ) — new year's eve. Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — new year's eve. ( topic commun ) — new year's eve. EmptyMar 21 Jan - 12:26

C’est au bureau du shérif que Minha passera la nouvelle année. Il est possible qu’on lui ait glissé la possibilité de rentrer chez elle peu avant minuit mais appelez ça l’intuition féminine, sur le moment, elle en a fortement douté.
Le menton levé, les yeux froncés, elle observe ses supérieurs et ses collègues s’animer autour d’un même objectif ; trouver la personne responsable des incendies qui ont terrorisé les habitants ces derniers mois. Elle ne fait pas partie de l’équipe en charge de l’affaire mais son aide est toujours appréciée et par les temps qui cours, ils n’ont pas le luxe de refuser des effectifs en plus. Alors elle se contente d’assister lorsqu’on a besoin d’elle, toujours volontaire et à l’affut.
L’alerte n’a pas tardé à leur venir aux oreilles. Le shérif a quitté son bureau dans la seconde, briefant rapidement ses adjoints et lorsque le Chief Deputy Holden se tourne vers O’Hara et lui demande de le suivre, elle acquiesce d’un signe de la tête et lui emboite le pas sans attendre. — Vous pouvez compter sur moi Chief, qu’elle assure en pénétrant dans le véhicule. Elle se dit qu’il cherche à lui mettre la pression, que ce dans quoi il l’embarque lui vaudra de porter un jugement sur sa manière de bosser ; il est son supérieur après tout. Les traits tirés par le sérieux que ce genre de situation incombe, elle ne cède pas au poids qu’il vient de lui poser sur les épaules. — Elle a toujours fonctionné ainsi, au moins elle sait qu’ils peuvent s’entendre concernant Madame le Maire, pourtant les gens continuent de voter pour elle, un mystère de plus à Windmont Bay.
L’édifice s’érige devant eux, la soirée a commencé depuis bien longtemps maintenant et ils remarquent rapidement que l’ambiance s’échauffe déjà. Elle prend la température, ses yeux glissent sur les visages familiers ou non pendant que son chef s’exprime, dans l’espoir de calmer les tensions. Face à elle quelques personnes s’agitent, murmurent. — Je peux vous aider ? elle a souvent entendu dire qu’il est facile pour elle d’inspirer confiance, elle n’a jamais su les véritables raisons que ce soit son apparence, sa manière d’être ou d’interagir avec autrui, mais cette facilité lui a été bien utile par le passé. Et pas seulement dans son métier. — J’arrive pas à joindre ma grand-mère, elle habite au nord de la ville à la lisière de la forêt, et avec les feux je-, la personne soupire, visiblement inquiète. — Tout le monde tente de joindre ses proches pour souhaiter leurs vœux et prendre des nouvelles… le réseau est sans doute saturé. Les pomp- — Pfft, t’vois bien qu’ils savent rien de la situation ! S’ils sont là c’est juste pour nous parquer comme des moutons en attendant d’avoir des consignes de notre chère Mairesse, peste une autre personne. Les prunelles de la brunette trouve ceux du Chief Holden à quelques pas d’eux mais son attention se reconcentre vite sur le groupe d’individus. Elle ne peut même pas les blâmer de perdre patience, elle n’est pas certaine qu’elle aurait gardé son sang froid si les rôles étaient inversés.

@HOLDEN HAWKE + LIBRE

_________________

it's a wide ocean and a tight emotion and our homes are chosen. yet still
we're all broken.


Dernière édition par Minha O'Hara le Dim 26 Jan - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Lydia Winters

messages : 1040
name : Olivia
face + © : purnell + © la peau bleue + gifs, @tumblr
multinicks : chad, emerson, harper, jax, parker, stella, tobias, zoya
points : 619
age : 18 years old
♡ status : lost faith in guys a long time ago
work : room maid @ the majestic
home : with cash, at the siringos house

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : rufus, kate, mini tc, carter, sami, cash

( topic commun ) — new year's eve. Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — new year's eve. ( topic commun ) — new year's eve. EmptyJeu 23 Jan - 21:29

@Rufus Munro

Un sourire étrange étira les lèvres de Lydia. Elle ne savait si c’était d’avoir noté le regard que Rufus avait glissé vers ses jambes dénudées - pourquoi cela n’avait-il pas marché, entre eux? ne put-elle s’empêcher de s’interroger, même si elle n’avait pas vraiment attendu de réponse non plus - ou le prénom qui mourut avant même d’avoir franchi ses lèvres. Comme si elle ne savait pas que le frère de Cash et Rufus étaient meilleurs amis. C’était étrange, songea-t-elle encore brièvement, qu’ils ne soient jamais sortis tous ensemble, ça aurait pu être drôle - ou awkward, vu ce qu’il s’était passé quelques mois plus tôt. La demoiselle laissa un autre point d’interrogation venir danser dans sa tête - mais elle préférait ne pas connaitre la réponse cette fois: Rufus avait-il parlé de ce qui s’était passé entre eux? Et presque aussitôt, elle s’en voulut d’imaginer une telle chose. Non. Rufus n’était pas comme ça. N’est-ce pas? Il n’allait pas se vanter ou raconter tous les petits détails de ce rapprochement, dans l’antre secrète de l’une des chambres du Majestic. Et presque aussitôt, elle se dit que ça n’avait pas d’importance. Plus rien n’avait grande importance à ses yeux, elle s’était éteinte au cours des derniers mois, sans que personne ne semble vraiment s’en rendre compte et si ce soir elle s’était apprêtée, ça n’avait été que dans le but de leurrer le monde, encore une fois (elle incluse).
- Allons. Tu n’as pas un radar pour le localiser? plaisanta-t-elle avec un sourire en coin.
A elle, il ne lui fallait qu’une poignée de secondes pour repérer Cash dans la foule. C’était comme une si une néon lumineux en forme de flèche lui indiquait à chaque fois l’endroit exact où se trouvait son meilleur ami. Mais peut-être était-ce simplement parce qu’elle le connaissait par coeur et qu’elle pouvait anticiper où il irait se cacher.
Lydia émit un petit gloussement et croisa les bras en frissonnant, observant les gestes experts du barman alors qu’il la questionnait.
- Mm-mmh, confirma-t-elle distraitement, n’ayant aucune envie d’exposer les circonstances qui avaient mené à ce déménagement précipité.
Parce qu’elle n’avait pas envie d’embêter Rufus avec ses histoires et parce qu’elle avait l’impression qu’il n’aurait pas compris le quart de ce qu’elle disait. La paternité de Tommy. Son mariage secret. Tout ça ne la blessait que parce qu’elle était elle, Rufus n’y verrait qu’une raison de hausser les sourcils de surprise, sans doute.
Si elle nota le déclin de la voix du jeune homme à la mention de Caleb, Lydia n’en montra rien, se contentant d’un rictus indéfinissable et d’un hochement de tête quand il lui proposa le Champagne. L’adolescente attrapa le haut de la bouteille, feignit de jeter un coup d’oeil autour d’eux - ils étaient à l’extérieur, après tout, exposés au regard du moindre passant - puis porta le goulot de la bouteille à ses lèvres, pour avaler plusieurs gorgées. Elle grimaça en rendant la bouteille à son propriétaire et déclara:
- Je vais quand même y aller mollo. Je me suis pris une de ces cuites, il n’y a pas si longtemps.
Plus de trois mois, tout de même, mais son estomac s’en rappelait encore trop bien et elle n’aspirait pas à répéter l’expérience.
- Tu la vois comment, cette année 2020?
Au moment où elle prononçait ces mots, les gestes agités d’un duo, non loin d’eux, attirèrent son attention, et elle fronça légèrement les sourcils, se retournant pour voir des silhouettes à la démarche assurée pénétrer dans la Mairie. Quelque chose se tramait, à l’évidence.
- Qu’est-ce qu’il se passe? souffla-t-elle, cherchant son téléphone, comme les autres semblaient focalisés sur le leur.

_________________

You were my best night and worst fight and couldn't care less. You were my gold rush to cold touch favourite ex. And all of the others cancel out each other and it's always you left. You were my no sleep, cried for weeks favorite ex.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
it's all butterflies and roses

Jax Beauchamp

messages : 4703
name : Olivia
face + © : harris dickinson (@ faustine )
multinicks : chad, emerson, harper, lydia, parker, stella, tobias, zoya
points : 1635
age : 25
♡ status : in love and happy with brandon rose again
work : on the road (delivering driver)
home : a small appartement in a shitty neighborhood

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : billie, bran/jesse, bran

( topic commun ) — new year's eve. Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — new year's eve. ( topic commun ) — new year's eve. EmptyVen 24 Jan - 10:29

@Brandon Rose

Jax avait l’impression d’être serré dans des vêtements trop petits pour lui. Ils ne l’étaient pourtant pas - l’oeil expert de son amant y avait veillé - mais il avait l’habitude des tenues décontractées, qui ne lui collaient pas à la peau, dans lesquelles il pouvait se vautrer dans le fauteuil comme bon lui semblait. Là, la chemise était parfaitement ajustée (déjà, le fait qu’il porte une chemise relevait du miracle, il n’en enfilait que lors de (très) grandes occasions), la veste savamment étudiée pour mettre en valeur ses épaules solides et il n’aspirait qu’à défaire le noeud de la cravate qui terminait de parfaire sa tenue de soirée - il préférait ne pas se focaliser sur les chaussures brillantes qui lui donnaient l’impression d’être un pingouin. Il avait su dès le départ qu’il devrait se plier à cette mascarade, parce qu’il ne pouvait décemment pas se promener avec Bran dans l’une de ses tenues quotidiennes. Et puis le jeu en valait bien la chandelle, quand il voyait le bonheur que procurait cette parade chez son amoureux. Bran resplendissait, Bran semblait renaître de ses cendres et après les conflits internes qu’ils avaient vécus dernièrement, Jax n’aspirait qu’à voir le jeune homme sourire - et s’il devait être honnête avec lui-même, il devait avouer que le voir dans sa tenue d’apparat lui faisait bouillonner le ventre; s’il devait subir l’étroitesse de son déguisement, il pouvait tenir en songeant au plaisir qu’il éprouverait à ôter les couches du jeune Rose, d’ici quelques heures.  
L’autre point qui le rendait quelque peu fébrile mais qu’il était bien décidé à surmonter également, c’était le fait de s’afficher pour la première fois à une cérémonie officielle où tout Windmont Bay était convié. Il ne s’agissait plus de se retrouver dans le local de rangement du gymnase ou de se rendre à une soirée surpeuplée dans l’une des maisons de riche de la ville. Ici, ce soir, tout le monde était soigneusement apprêté, comme le constata Jax en balayant l’endroit du regard, la main légèrement moite dans celle de Bran, son pouce caressant distraitement la peau du jeune homme. Il finit par lâcher les doigts de Bran et accepta la flûte tendue, se bornant à un marmonnement inintelligible en réponse à l’enthousiasme du garçon. Il ne put toutefois masquer le demi-sourire qui lui arqua les lèvres au contact du baiser.
- Mmmh?
L’ouvrier chercha son meilleur ami des yeux et ne tarda pas à le découvrir en compagnie d’une femme blonde, qu’il n’associa que vaguement à la mère de Bran parce qu’il ne l’avait jamais vue en vrai. C’était le genre d’ombre qui planait régulièrement et que Jax préférait ne pas aborder, conscient du tourment de Bran. Le retour de sa génitrice n’avait visiblement pas été au goût de l’héritier en perdition.
- C’est un aimant à problèmes, ce n’est pas possible, soupira Jax, en faisant référence à Trent, évidemment, même si Bran pourrait associer la remarque à celle qui lui avait donné la vie.
Jax vit le Champagne disparaitre d’un trait et il jeta un coup d’oeil perplexe à Bran.
- Tu devrais peut-être savourer chaque gorgée…, tenta-t-il de plaisanter, sous-entendant que leur train de vie ne leur permettrait pas de boire une telle qualité d’alcool avant quelques temps, tout en se mordant la langue; comme si Bran ne le savait pas.
Il avait renoncé à tant de choses pour être avec lui et voilà qu’il le sermonnait parce qu’il était ébranlé par la présence à quelques mètres de là. Mais Jax ne voulait pas que la blonde gâche cette soirée qui étant censée marquer le coup d’envoi d’une nouvelle année, un nouveau départ pour ranger les tracas et se concentrer sur l’avenir.
- Et me priver de tes yeux? Certainement pas, lâcha Jax en se défilant de l’étreinte de Bran pour passer un bras autour de ses épaules et venir poser sa paume sur les yeux du jeune homme. Voilà. Comme ça tu ne dois plus la voir, ronronna-t-il à l’oreille du petit prince avant de presser les lèvres contre sa tempe.

_________________

But if love is fire, then I'll burn for you.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eason Harjo

messages : 140
name : east side.
face + © : luke grimes (hoodwink)
multinicks : dillon
points : 620
age : thirty four.
♡ status : divorced
work : not ur bus.
home : with donna castello

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : billie, donna, stella

( topic commun ) — new year's eve. Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — new year's eve. ( topic commun ) — new year's eve. EmptySam 25 Jan - 13:06

On ne pouvait pas avancer qu’il se trouvait là par gaieté de cœur ; le seul intérêt qu’il éprouvait à louvoyer entre les convives depuis le début des festivités, c’était l’assurance d’avoir de quoi amortir les dernières dépenses faites (l’achat d’un nouveau condensateur d’allumage et celui d’engrais biologique certifié 100 % naturel pour le futur parterre de pétunias dont il comptait faire cadeau à sa  locatrice).  Son employeur, un certain Chuck Hauser – le gars bedonnant derrière l’enseigne de livraison qui avait disséminé son activité à travers la région ces vingts dernières années – avait reçu l’ordre de réquisitionner ses fourgonnettes pour que l’étrange procession serve aux festives aspirations d’une Marie Antoinette versant bien plus dans la ploutocratie que dans le fardage ; le passage en l’an 2020 promettait d’instiguer la dégringolade des variables économiques  du coin à en croire le discours truffé d’expressions usuelles, de ces acrobaties rhétoriques ayant pour seul but de niquer la chaîne réflexive individuelle pour en diriger le contenu de manière toujours plus insidieuse, toujours plus destructive  dont leur avait fait grâce sa majesté Birdwell. Une chose en entraînant une autre -  appelez cela intervention d’une entité omnipotente particulièrement consciencieuse et mutine - , l’espèce de zig en trois-quarts s’était adressé à lui prétextant être « effroyablement short  en personnel » et lui avait proposé ‘seventy box’ en échange de ses bras et de son équilibre ; Eason Harjo n’en était pas à son premier rodéo du genre, il avait négocié les cent sans ressentir la moindre vacillation de confiance (ni de pression), casuel dans son approche de la situation – capable de déterminer lequel des deux – du manager ou de lui- avait l’ascendance sur l’autre.  Rien n’échappait à son sens de l’observation.
Il avait vu le manège de ce gars qui avait subtilisé une bouteille de champagne sans protester, sans sourciller,  alors que le patron énumérait les règles : rien de ce qui se trouvait dans cette pièce là ne lui appartenait, il n’avait pas plus envie d’être là que tous ceux qui se donnaient le change des sequins fichés dans les interstices.
Sa paire de jean et son t-shirt tous deux de couleur noire lui avaient permis d’échapper à la galère de devoir enfiler un uniforme (il avait fermement insisté pour que le deal lui épargne l’intrication – ain’t  gonna wear this ...shit).
Un plateau entre les mains et une serviette glissée dans la poche arrière, Eason effectuait un job qu’il n’avait plus voulu faire depuis l’est de studio city : endosseur des quelques mercis dont certains prenaient la peine de le gratifier.
Les douze coups de minuit avaient résonné , les embrassades allaient bon train; son téléphone vibra, probablement un message de Donna ou de Sylvia (en arrêt depuis le vingt quatre décembre et dont il couvrait quarante pourcent des shifts) il ne prit pas la peine d’en observer l’écran, de toute façon il avait les mains pleines, des coupes de champ’ se balançaient au rythme des mouvements pivots effectués afin d’éviter que tout se casse la figure. Depuis quelques minutes, il lui sembla que la proportion de représentants de l’autorité avait doublé, créant une vague de surprise au sein de l’assemblée composée en grande partie d’individus explosés. Eason avait entendu parlé d’un incendie en passant près de quelques officiers. Il chercha du regard à les comptabiliser avec exactitude, c’était une déformation acquise lors de ses séjours dans la boîte à sable ;  il en vit plus qu’il n’en fallait pour un événement mineur du genre – puis, parmi les convives, il la vit, Wild Stella, en  compagnie d’un jeune homme. Ses pas le menèrent à elle, probablement parce qu’il fallait qu’il se débarrasse de la dernière coupe qui trônait au milieu de son plateau, pas qu’il ait ressenti une drôle d’envie de s’insinuer dans ses pensées encore une fois.  - Tu me dois une réponse – souffla-t-il, lui présentant son plateau, sans entortiller son arrivée d’une quelconque bienséance.
Il n’était pas de ce genre, lui.
@stella kahnwald

_________________
if you're not going to swim deep with me,
then get out of my waters
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i'm on the edge of glory

Thalia Hoaxley

messages : 988
name : romane ⋅ gajah.
face + © : zoey deutch, © mistspell ⋅ ldr.
multinicks : gaia ⋅ isleen.
points : 1648
age : twenty five y.o. (10/11).
♡ status : trying to turn a friendship into a love story.
work : working at a record label in portland.
home : still living with her parents on bridgewater way.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : mikkel ⋅ ali ⋅ nomi ⋅ maeve ⋅ persy ⋅ maxine ⋅ benjamin ⋅ parker ⋅ dorcas ⋅ new year's eve.

( topic commun ) — new year's eve. Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — new year's eve. ( topic commun ) — new year's eve. EmptyDim 26 Jan - 15:35

@Minha O'Hara @Holden Hawke
Mikkel n'avait pas eu l'air enchanté quand Thalia lui avait proposé d'aller à la soirée du nouvel an organisée par la mairie - l'homme aurait préféré rester en tête-à-tête avec elle plutôt que de devoir se coltiner les habitants alcoolisés de Windmont Bay. La belle avait pourtant insisté et avait réussi à obtenir gain de cause avec le compromis qu'ils n'y passeraient que quelques heures avant de se faire un repas de rois chez Mikkel. Elle pensait donc avoir gagné la partie mais elle se demandait si le suédois avait été sincère en lui disant oui maintenant qu'elle se trouvait seule au milieu de la foule. Ça ne lui avait jamais fait peur, Thalia faisait partie de ceux qui étaient sociales et pouvaient adresser la parole à n'importe qui, mais elle ne voulait passer sa soirée qu'avec Mikkel, le reste n'avait pas d'importance tant qu'il était là. Décidant qu'il était tout simplement en retard - ce ne serait pas la première fois - Thalia alla se chercher à boire et sirota son premier verre, puis un deuxième et un troisième. Toujours aucun signe de son petit ami. Elle jeta un coup d'oeil à sa montre puis attrapa son téléphone pour appeler le beau blond : après quelques sonneries, elle atterrit sur la messagerie. Dans un soupir, la belle rangea son téléphone et demanda un nouveau verre. C'est à ce moment-là qu'elle sembla réaliser l'excitation autour d'elle, pensant d'abord qu'il s'agissait d'une surprise des festivités elle ne tarda pas à comprendre que le ton était plus grave et que le sentiment principal qui s'en dégageait était l'inquiétude. « Excusez-moi, que se passe-t-il ? » Demanda-t-elle à l'un de ses voisins tandis que son regard glissait vers les deputies qui venaient de faire leur apparition pour boucler les lieux. Les sourcils froncés, elle écouta alors son interlocuteur lui dire qu'un nouveau feu s'était déclenché dans la réserve et un frisson lui parcourut l'échine. Ni une ni deux, Thalia quitta son informateur et se dirigea vers les policiers, loin d'être aussi remontée que ses camarades de soirée - ils faisaient leur travail, qui était-elle pour les juger. « Excusez-moi. » Elle répéta la même phrase quelques fois jusqu'à ce qu'enfin les forces de l'ordre lui prêtent attention. « Est-ce qu'il y a des victimes humaines ? » L'inquiétude grandissait en elle sans qu'elle ne puisse l'expliquer, rien ne pourrait expliquer la présence de Mikkel dans la réserve mais son petit ami était parfois imprévisible et Thalia avait arrêté d'essayer de le comprendre il y a belle lurette.

_________________
★ I got my red dress on tonight dancing in the dark in the pale moonlight done my hair up real big beauty queen style high heels off I'm feeling alive.
— — — — —
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
— i was fireproof.

Brandon Rose

messages : 2996
name : capricorns
face + © : froy — ©aftermath.
multinicks : atticus, angel, bashîr, eden, rufus.
points : 3572
age : 20.
♡ status : beauchamped.
work : sports coach @ windmont bay campus.
home : w/ jax, wants to get a bigger apartment to get a puppy.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : jax, trent, tomas, stella, bliss, jesse&jax.

( topic commun ) — new year's eve. Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — new year's eve. ( topic commun ) — new year's eve. EmptyHier à 20:07

Outré, révolté, Bran continuait de fixer sa mère qui semblait littéralement incapable de choisir un amant qui dépassait le bac à sable. Quoique, c’était son choix. Mais elle n’aurait pas pu aller le faire ailleurs qu’à Windmont Bay ? Si elle comptait se taper le premier paumé venu (no offense to Trent), elle ne pouvait pas aller faire ça à Buffalo ou à Tacoma, ou qu’importe en vérité la bourgade forcément de seconde zone dans laquelle elle finirait par échouer telle une protagoniste de film iodé réalisé par un étudiant d’une école de cinéma qui ne figurait même pas dans le top 10 ? Ulcéré, Bran était prêt à bondir et seule la sage intervention de Jax, qui lui ôta momentanément la vue, parvint à calmer sa colère de gamin. Il frissonna au baiser imprimé contre sa tempe mais lorsqu’il retrouva le spectacle de sa mère, ce fut pour constater qu’elle ne perdait rien pour attendre. « Un autre ? Mais qu’est-ce qu’ils lui trouvent tous ? » s’exclama-t-il, horrifié de constater qu’un autre pauvre hère était attiré dans l’orbite vénéneuse de Stella. Un frisson de dégoût lui glissa sur la nuque et il se retourna vers Jax à qui il offrit un regard implorant. « Viens, on rentre. » Qu’importe s’ils venaient d’arriver, il avait soudain envie de tourner le dos à sa mère et à ses prétendants pour se concentrer sur le sien. Bran vint enlacer Jax autour du cou. Leurs ventres s’effleurèrent et il frissonna ; tout à coup, il voulait être ailleurs, loin d’ici, seul avec son amoureux. Stella lui avait fait passer toute envie de parader ; Jax, en revanche, faisait naître tout un tas d’autres choses au creux de son ventre. Il se hissa sur la pointe des pieds et vint mordiller la lèvre inférieure de l’ouvrier. « Tu es beaucoup, beaucoup plus intéressant. » murmura-t-il tout contre la bouche de son amant, soudain sérieux, impérieux, presque, alors que ses doigts venaient glisser contre la cravate soyeuse qu’il avait passé un temps incalculable à choisir, tant pour sa couleur qui mettait délicieusement en valeur les prunelles vert-de-gris que pour sa douceur lorsque son amant viendrait les lui nouer autour des poignets, ce qui était son plan depuis le début. Sa main vint se perdre dans le col de Jax et ses doigts se refermèrent sur la cravate en un coup sec et contrôlé. Quelque part, au loin, les douze coups de minuit sonnèrent mais pour Bran, le feu d’artifice était ailleurs. « Je ferai tout ce que tu veux. Tout. N’importe où. Même ici. » continua-t-il, fiévreux, les yeux mi-clos, tout acquis au délice que leur proximité faisait naître en lui. Ce fut à peine s’il sentit la vibration de son téléphone et encore moins s’il remarqua l’effervescence qui naquit soudain dans la salle.

@jax beauchamp

_________________

-- puppy love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




( topic commun ) — new year's eve. Empty
Message· · Sujet: Re: ( topic commun ) — new year's eve. ( topic commun ) — new year's eve. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
( topic commun ) — new year's eve.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée à la demeurre Tohsaka (Topic Hentaï)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane-
Sauter vers: