hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 season finale, la saison 2 touche à sa fin.
Il est maintenant temps de commencer à clôturer ses sujets
pour démarrer sur de nouvelles bases pour la saison 3. Prenez le
temps de lire ce sujet pour tous les détails.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 up to no good - jules

Aller en bas 
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1167
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 480
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

up to no good - jules Empty
Message· · Sujet: up to no good - jules up to no good - jules EmptyJeu 2 Jan 2020 - 20:24

 

xxx
(@Jules Mayden - january '20) @watts' trailer

" Have you seen that ass?" murmura Leo - ou plutôt s'écria-t-il la réflexion, voyant le regard amusé d'Ashes qui enfilait son manteau alors que les deux compères étaient déjà affalés dans le canapé. Leo glissa un clin d’œil équivoque à son petit ami et Ashes se pencha pour quémander un baiser avant de s'éclipser - un baiser qui dura quelques longues minutes avant qu'ils ne se détachent l'un de l'autre. Une tape sur ce postérieur qu'il chérissait et Leo lâchait un rire plutôt gras et grivois. " Text me, baby!" lui dit-il au moment où Ashes dépassait le seuil de la porte et qu'il lui lâchait un petit sourire taquin, s'échappant pour lui aussi rejoindre quelques uns de ses amis présents en ville ce soir là.

" See? Wasn't lyin'. " s'enquit Watts, lançant sur son partenaire une canette de bière. Il se saisit d'une cigarette qu'il alluma et il inspira profondément la fumée avant de reporter son regard sur son partenaire. Jules et lui, cela remontait à quelques années - ils s'étaient rencontrés dans un bar, s'étaient plus l'un et l'autre, lisant certainement les mêmes traits de caractère chez l'un comme l'autre. Leur amitié avait toujours été purement platonique - ils n'avaient jamais dépassés les limites physiques, même si son ami avait un physique attirant et qu'il dégageait quelque chose de plaisant. Leo décapsula la bière bon marché - sa favorite - et engloutit quelques gorgées, se laissant glisser dans le vieux canapé bien trop confortable. Ce soir, ils avaient convenus d'une soirée entre mecs - une sorte de soirée pyjama, si on remplaçait les pyjamas par des jeans troués et le soda par des bières, du whisky et de la weed. Une pizza froide traînait sur la table basse - et un peu plus loin traînait le t-shirt de son petit ami qu'il agrippa pour caler sous sa tête, savourant les bouffées de nicotine. " So what's up, dude?" demanda-t-il, curieux de rattraper le temps perdu. " Did mommy's good boy enjoy L.A?" le taquina-t-il, partageant avec lui un large sourire complice. Ils passaient leur temps à se charrier de toute façon - que ce soit avec des noms fleuris, des insultes pures et dures ou des noms d'oiseaux. Tough love. Les deux hommes s'étaient vus au début du mois de décembre - au début de la période difficile pour Leo. Jules n'était pas au courant - seuls Madd et Ashes avaient subis les foudres de sa colère, des dommages collatéraux qu'il avait réussi plus ou moins à effacer à grand renfort d'attentions, de mots d'amour pour Madd et de gâteries pour son petit ami. Les trois adultes avaient même passés leur nouvel an ensemble, un nouvel an qui s'était très bien passé malgré quelques moments intenses et gênants de jalousie venant de tous les côtés. Globalement, Leo était agréablement surpris des efforts qu'ils avaient fournis - Madd comme Ashes - et des petits pas qu'ils empruntaient chacun pour améliorer leur relation. " What did you do for New Year's Eve? Got sucked off by another model in a street corner?" lança-t-il, ironique, faisant référence à ce qu'il avait appris le weekend d'avant, Jules se vantant de ses prouesses sexuelles.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Jules Mayden

messages : 87
name : vodka paradise
face + © : devin j.
multinicks : aaron
points : 312
age : 24
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

up to no good - jules Empty
Message· · Sujet: Re: up to no good - jules up to no good - jules EmptyDim 5 Jan 2020 - 12:58

Feat @Leo Watts

Bonnet bien ajusté sur ton crane, cigarette au bec, tu slalomes dans les allées de Windmont Bay avec ton skate. Il s’agit de ton moyen de transport habituel. Tant qu’il ne pleut pas ou qu’il ne neige pas, ça te va. Il fait par contre très froid mais t’es assez bien équipé. Au loin, t’aperçois deux mecs s’embrasser. Pas de doute, il s’agit de Watts et de son copain dont il t’a temps parlé. Tu ralentis et te tient à distance. Tu ne voudrais pas les déranger. Tu comprends aussi que le copain s’en va. Il ne te repère même pas mais toi tu le vois. Tu descends de ton skate pour t’approcher de la demeure de Leo. Celui-ci te balance une bière aussitôt que tu interceptes par réflexe. – OMG ! You are not a fucking liar. Good job boy. – T’approches de ton pote tandis que ta cigarette consommée s’échoue sur le sol. T’ouvres la canette de bière face à lui puis la cogne contre la sienne comme pour le féliciter. – He is even prettier than in pictures. – T’es impressionné par la beauté et la prestance de son copain et tu l’envies fortement. Il a de la chance. T’espère qu’il est tout aussi beau intérieurement car le physique ne fait pas tout. Mais toi, tu ne peux juger pour l’instant que ce que tu vois. – Why does he left the house ? Don’t tell me that’s my fault please. I know that I’m a fucking pig but I’ll never touch the boyfriends of my mates. – T’es pas un briseur de ménage et encore moins avec tes potes. Même si son copain est hyper attractif, tu n’irais pas le lui piquer. Leo a le droit au bonheur. Et ça te fait plaisir de le voir ainsi. Il respire la joie de vivre. Enfin là, plutôt le tee-shirt de son mec. Tu t’assoies à ses côtés sur ce canapé que tu connais si bien. C’est loin d’être la première fois que tu viens ici. T’entâmes une deuxième gorgée de ta bière tandis qu’il te demande comment tu vas et si t’as passé de bonnes vacances à Los Angeles. – Oh man, ’was really good. The weather.. hm ! Mommy said you hi. Just hi. No hug. No kiss. – Ton regard se veut provocateur. C’est un jeu entre vous qui a commencé dès les premières secondes. C’est de l’amour vache. Et encore, t’as l’impression de t’adoucir avec lui ces temps-ci. Sûrement le fait qu’il soit in love, ça te rends en joie pour ton ami. – I had to go there, you know. Just to be sure that’s she’s fine. No taking drugs. – Tu lui a déjà un peu parlé de ton passé tumultueux. Il ne sait bien sûr pas tout. Certaines choses doivent être gardées secrètes. Tu lui fais entièrement confiance mais t’as plutôt tendance à garder ton passé sous silence. T’avances. Ni plus ni moins. – Just go out with some friends in a club. Not a gay club, if you’re wondering. And unfortunately nobody wanted to sucked me in a street corner. – Tu lâches un rire grave avant de sortir de ta poche Julie, comme ton pote se plaît à l’appeler. Il serait temps que tu te mettes à rouler et à préparer le matos. Tu comptes bien te mettre une mine ce soir avec Watts. Ça fait trop longtemps. – What about you ? Did you get sucked for New Year’s Eve in a street corner by YOUR top model ? – Tu rigoles à nouveau tandis que tu cherches à savoir de manière détournée ce qu’il a fait pour le nouvel an et s’il l’a passé avec son copain actuel. – You never told me how you met him. – Ta main vient hisser à nouveau la bière contre tes lèvres tandis que ton regard se veut insistant. Tu as envie de savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1167
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 480
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

up to no good - jules Empty
Message· · Sujet: Re: up to no good - jules up to no good - jules EmptyDim 12 Jan 2020 - 12:42

" He's meeting friends he hasn't seen in a while." affirma Leo, le rassurant sur le fait que Jules ne l'avait pas fait fuir. Fier des compliments qu'il avait pu proférer envers son mannequin de petit ami, Leo laissa échapper un léger sourire orgueilleux - oui, lui le trailer park kid, le gamin qui avait passé plus de temps à traîner dans les rues qu'à aller à l'école, lui qui avait une réputation de mauvais garçon; Leo Watts sortait officiellement avec Ashes Hendrickx, le mannequin/danseur - il avait même emménagé ici il y a quelques semaines, résolvant le problème de leur relation à distance. La cohabitation se passait drôlement bien - et Leo priait pour que cela continue ainsi. " I know you'll never touch him because I'll break your fucking fingers if you do." déclara Watts, rigolant légèrement mais étant aussi plutôt sérieux. Sa jalousie et sa possessivité n'étaient pas deux choses inconnues à son ami. " He's a catch and he's fucking mine." souffla-t-il même, s'en fichant si son pote l'entendait ou pas. Leo avait bien fait comprendre à Ashes qu'il était sien et qu'il détestait certainement partager. Pour l'instant, les deux adultes n'avaient pas faits face à de réelles situations gênantes où la jalousie du jeune impertinent s'était laissé transparaître. Mais il ne doutait pas que de telles situations viendraient perturber leur bonheur domestique tout frais.
" I'm glad your mom remembers me and that she's fine." glissa-t-il, sachant aussi pertinemment que le sujet était délicat - Jules lui avait confié quelques bribes de son histoire personnelle. Les deux amis avaient en commun d'appartenir à des familles totalement dysfonctionnelles. Peut-être cela qui les avait rapproché, ça plus les propensions à ne pas écouter ce qu'on leur disait. " Went to L.A with Madd and Ashes. T'was a wild party but things are kinda delicate and weird between her and me these days. Don't really wanna talk about it. It fucks up my mind." déclara-t-il, soupirant profondément et écrasant sa cigarette dans le cendrier le plus proche. Même s'il pensait que leur situation s'était amélioré, il arrivait à lire en elle que quelque chose clochait, qu'elle lui en voulait - et il redoutait qu'elle lui demande de choisir entre elle et Ashes. Parce que le choix était tout simplement impossible. Il préférait donc enfouir cela le plus profondément possible et parler de choses plus légères. Jules n'était pas là pour l'écouter se lamenter sur la situation complexe qui avait pointé le bout de son nez sans prévenir. Watts se releva du fauteuil pour aller chercher non pas quelques bières mais le pack entier - il le posa sur la table basse pour ne plus avoir à se relever. Ses yeux se posèrent sur son ami qui commençait à rouler devant lui et il lui glissa un sourire complice, revenant sur sa rencontre avec le bel apollon qui partageait sa vie. " Nothing too surprising." dit-il, se rappelant la première fois qu'ils avaient échangés un baiser. " Well, not too surprising in my department." rajouta-t-il, ricanant au souvenir d'Ashes lui dévorant les lèvres, plaqué contre le mur de l'arrière cour du Daveys. " I was at Daveys and I was hitting it off with some cute kid named Joe. Joe is Ashes' brother. And then Ashes came to his rescue, all high and mighty, trying to scare me off. Twenty minutes later, we were almost fucking in the bar's backyard." raconta-t-il, s'esclaffant  de la situation qui les avait amené, ici, quelques mois plus tard à sortir ensemble. En quelques mois, ils avaient vécus quelques péripéties - mais il n'avait jamais été question de se séparer, d'abandonner malgré leurs larges différences. " And now, he's living here, with me." dit-il, le plus naturellement possible, offrant à Mayden un clin d’œil ravi.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Jules Mayden

messages : 87
name : vodka paradise
face + © : devin j.
multinicks : aaron
points : 312
age : 24
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

up to no good - jules Empty
Message· · Sujet: Re: up to no good - jules up to no good - jules EmptyJeu 23 Jan 2020 - 19:48

Feat @Leo Watts

Cela te paraît tellement étrange de voir ton pote s’amouracher ainsi. C’est tellement pas le genre de Watts. Tu l’as toujours connu volage et désinvolte. Il y a même un temps où vous faisiez le concours de celui qui collectionnait le plus de conquêtes. Mais faut croire que les temps changent. Il a envie de se poser et d’arrêter les galipettes à tout va avec des inconnus. Faut dire aussi qu’il a trouvé la perle rare. Un mannequin quoi. Whaou. T’es déçu d’entrevoir seulement son copain. T’aurais espéré apprendre à le connaître. Apparemment, il a quelque chose d’autre de prévu. – Tss.. Boriiiiing. – Tu ne masques pas ta déception. Comparé à la soirée que vous vous apprêtez à vivre, la soirée du mannequin s’annonce bien fade. Même si en soit, c’est toujours cool de revoir d’anciens potes. Mais pas forcément amusement surtout lorsque tu te rends compte que vous ne partagez plus tellement les mêmes centres d’intérêts. En tout cas, il risque de rater quelque chose et t’espère que la prochaine fois il sera de la party. Tu ne sais pas tellement si Leo est prêt à te le présenter officiellement enfin de compte. T’essayes pourtant tant bien que mal de le rassurer en lui disant que tu ne lui piqueras pas son mec. Il te met en garde tout en gardant le sourire. – Wow. You’re addict man. He’s your drug. – Tu l’envies beaucoup du fait qu’il soit amoureux et qu’il ait enfin trouvé quelqu’un et pas toi. Mais t’es heureux pour lui même si t’as un peu peur qu’il mette de côté pendant un temps votre amitié. Quoi que.. pour l’instant c’est pas le cas alors pas de quoi s’inquiéter. Il saura faire la part des choses. Tu finis par lui raconter tes vacances à LA entre deux gorgées de bières alors qu’il te charrie sur ta dernière expérience sexuelle. Non, t’as malheureusement pas eu de nouvelle relation ces derniers jours. T’as juste fais la fête avec des potes en boîte lors du réveillon. Et lui ? Qu’est-ce qu’il a fait pour célébrer cette nouvelle année ?! Tu bugues un instant sur sa première phrase. Il est allé à Los Angeles et il t’en as même pas parlé le bougre ! C’est qu’il va t’entendre. – Seriously you went to LA and you didn’t tell me nothing ?! We could have a blast together. Even if I’m not a big fan of Madd. Don’t ask me why. Dunno. Don’t like her ginger hair. – T’as sûrement des tendances roucistes car en vrai, tu ne la connais même pas la meuf. Peu importe. On s’en fou, c’est sa pote, pas la tienne. Tu trouves juste leur relation un peu chelou mais ne tiens pas à t’en mêler. En plus, il n’a pas l’air d’avoir envie d’en parler. C’est pas plus mal. Tu liquides ta bière puis te met à rouler le cannabis. La seule drogue que tu continues à prendre. T’as arrêté depuis un moment le reste et plus jamais t’y retoucheras. Déjà que t’essayes de limiter ta conso de marijuana. Watts ramène le pack de bière en attendant. Très bonne initiative. Tu t’en reprends déjà une deuxième tandis qu’il se met à te raconter avec nostalgie son histoire ou du moins sa rencontre avec Ashes. – Fucking lovely story man. So at first, it was just sex, right ? – Un rire s’échappe de ta carcasse tandis que tu poses tes babines sur la roulée pour la sceller. – And now he is living with you. – Tu répètes les propos du garçon pour qu’il se rende compte que son histoire est quand même assez incroyable et que tout est allé vite. C’est beau et c’est à la fois effrayant. – Are you scared about that ? – Tu ne cherches pas à lui faire peur. Il n’y a pas vraiment de quoi car il vit quelque chose de beau mais vu que c’est nouveau pour lui, il faut qu’il s’adapte et qu’il ne prenne pas la fuite à la première dispute ou alors qu’il ne rejette pas le bonheur qui lui éclate à la figure. – How about sex ? – Que tu déclares le plus sérieusement du monde avant de te mettre à rire. Évidemment, t’as choisi le bon moment pour demander ça. Leo manque de s’étouffer avec sa bière. La scène est drôle à voir. – With him, I mean. – La précision n’était peut-être pas utile mais tant pis. T’avais envie de casser le côté sérieux de la conversation en posant cette question. Vous êtes là pour vous amuser et non pas pour vous prendre la tête avec des conversations d’adultes. D’ailleurs, il serait temps d’entamer Julie. – Lighter ? – Que tu demandes clope au bec. Que la fête commence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1167
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@allsouls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper
points : 480
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashes' bf.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, ashes, robbie, jules

up to no good - jules Empty
Message· · Sujet: Re: up to no good - jules up to no good - jules EmptySam 25 Jan 2020 - 18:33

Hell yes, he's the sweetest drug around se dit Leo, acquiesçant à la réflexion de Mayden. Son ami n'avait pas tort. Depuis qu'il connaissait Ashes, il en redemandait, constamment. Que ce soit un baiser, une caresse, un regard - Hendrickx l'avait complètement envoûté et il s'en accommodait avec grand plaisir. " Yeaah, I know, shoulda told you but kinda forgot you were there, so ..." affirma-t-il, s'excusant à demi-mots d'avoir zappé que Jules s'y trouvait lui aussi. De toute manière, il lui semblait bien qu'il s'était amusé avec ses potes de L.A - et comme il le précisait, ce n'était qu'une soirée, une soirée un peu étrange à l'équilibre instable. Leo ponctua sa fausse excuse d'un haussement d'épaules - Mayden n'était pas du genre à lui en vouloir pour ce genre de choses. Il ricana dans sa barbe lorsque celui-ci avoua ne pas chérir Madd - c'est vrai que s'il réfléchissait bien, Jules n'avait jamais cherché à la connaître. Les yeux posés sur son ami qui roulait, Leo se servit à son tour une seconde bière, la décapsulant et s'installant à nouveau sur le fauteuil face à son acolyte. Puis l'heure des confessions était arrivée - il lui raconta comment ils s'étaient apprivoisés la première fois. Tout était allé si vite - un premier weekend crapuleux, puis des sms incessants, des sollicitations intenses, la dispute avec sa mère, leur lien qui s'était renforcé, Ashes qui était parti vivre à trois heures d'ici ... La tête lui en tournait réellement s'il prenait quelques minutes pour y penser. Tout était allé vite, très vite - mais Leo n'aurait rien changé au monde; parce qu'à ce moment précis, il savait que cet enchaînement d’événements l'avait mené ici. Ici, dans son mobil-home certes dépravé, mais avec un petit ami qui avait toujours le bon mot. Qui prenait soin de lui, qui le regardait comme s'il était la huitième merveille du monde même lorsqu'il était particulièrement pénible.
" Yeah, it's fucking weird, I'm telling you." affirma-t-il, avalant une large gorgée de bière. " Scared?" Leo fit une grimace et haussa les épaules. " Nah." Alors pourquoi sa jambe s'agitait-elle doucement sur le fauteuil? S'il se convainquait que leur relation suivait le cours normal, le long fleuve tranquille d'une relation saine, Leo ne se défaisait pas de l'impression terrible qu'à tout moment, tout pouvait voler en éclats. L'homme reposa sa canette sur la table, tentant de noyer le poisson. " You fucking wish, Mayden." dit-il, s'esclaffant à la proposition faussement indécente de l'homme. Jules et Leo auraient pu de nombreuses fois passés à l'acte - mais c'était simple entre eux deux. Ils avaient eu une période de flirt mais n'étaient jamais passés à l'action. Puis le temps avait fait son travail - finalement concluant tous deux qu'ils feraient mieux de s'en tenir à une amitié. Ce qui était plutôt étonnant pour les deux hommes. " You don't want to know how fucking tremendous the sex is." souffla-t-il, les yeux fiévreux de cette révélation. " Best sex I've ever had in my entire life. Mind-blowing, getting-better-each time kind of sex. Leaving-you-fucking-speechless-and-fucking-sore for days. " avoua Watts, pas peu fier de vanter les louanges de son petit ami et surtout leurs prouesses sexuelles. Pas besoin de lui mentir - Jules était assez grand pour entendre ce genre de choses. " We're fucking like bunnies." rajouta-t-il, gloussant à l'idée que vingt minutes avant que Jules n'arrive, ils étaient encore au lit. " He's the sluttiest, kinkiest guy I've ever done. And I've done slutty and kinky." finit-il, riant cette fois ci à ces paroles impudiques. Ça en devenait presque grossier. Mais qu'est ce que c'était agréable de partager cela avec quelqu'un qui pouvait le comprendre et qui ne se voyait pas choqué des paroles crues du jeune Leo. Jules était habitué à cela, maintenant. Il lui balança le briquet en pleine tête et le regarda allumer le précieux joint fraîchement roulé. Quelques bouffées et Jules faisait tourner, lui tendant la drogue douce. Leo s'affala dans le fauteuil et s'amusa à faire des ronds avec sa bouche. " Fuck, your weed is always so good." dit-il, lui retendant la roulée pour ne pas monopoliser l'objet convoité. Ce n'était pas le premier de la soirée de toute façon. " Are you still single as fuck?" tenta-t-il. Puisqu'il s'était intéressé à sa vie sentimentale, il allait lui rendre l'appareil. Parce qu'il aurait aimé voir Mayden aussi comblé qu'il l'était.

_________________


'Cause I can promise if you knew me, you would probably walk away ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Jules Mayden

messages : 87
name : vodka paradise
face + © : devin j.
multinicks : aaron
points : 312
age : 24
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

up to no good - jules Empty
Message· · Sujet: Re: up to no good - jules up to no good - jules EmptyHier à 22:20

Feat @Leo Watts

La soirée se poursuit avec Watts. A peine quelques minutes après avoir posé ton derrière sur son sofa, vous voilà déjà à la seconde bière, bientôt prêt à passer aux choses sérieuses à savoir la marijuana que t’es entrain de préparer minutieusement. Il te raconte comment à débuter son histoire avec Ashes. Ça fait pas franchement rêvé au premier abord comme rencontre et pourtant, il vit une putain de belle relation aujourd’hui qui a bien évolué de ce qu’il t’en dit. Il en a de la chance. Enfin non, il le mérite. C’est un bon gars Leo. T’es ravi pour lui. Tu lui demande tout de même si ça ne l’effraye pas trop. C’est que les relations sérieuses, il n’en a pas l’habitude. En plus de ça, sa relation a évoluée super vite et il vit maintenant avec son copain. Flippant un peu. Mais tout a l’air de bien se passer alors ça ne sert à rien de psychoter. Autant vivre l’instant présent sans se soucier de la suite. Tu te rends compte quand même que votre conversation est un peu trop sérieuse, du coup, histoire de détendre un peu plus l’atmosphère tu lui demandes ce qu’il en est du sexe. Sauf que ta question passe presque pour une proposition. Tu te rattrapes comme tu peux mais c’est un peu trop tard pour ne pas qu’il te tombe dessus. – Only in your dreams, Watts. – Jamais ô grand jamais tu aurais l’idée de baiser avec Leo. C’est un peu comme ton frère le mec. Ça serait limite de l’inceste. Si au début vous vous cherchiez un peu, il était presque évident que votre relation n’aurait jamais pu aller plus loin qu’une simple amitié. Et ça te convient parfaitement. Tu te mets à ricaner à ton tour comme un bouffon avant d’écouter les confessions intimes du mécanicien à propos de sa vie sexuelle. – Of course I want ! – Tu t’accroches à ses lèvres pire qu’un morpion. T’as envie de savoir à quel point le sexe est bon avec son mec. C’est un peu tordu quand t’y penses mais tu vis par procuration son plaisir, à défaut de pouvoir satisfaire ta libido du moment. Et puis, c’est loin d’être la première fois que vous avez une discussion de ce genre. Le sexe n’a aucun tabou entre vous. Vous pouvez en parler de la même manière que la dernière série Netflix. – Oh gosh. – Que tu marmonnes mort de rire face à la comparaison bestiale ou plutôt animale exprimée par ton pote. T’as d’ailleurs bizarrement en tête la vision de deux lapins entrain de copuler. – Are you sure that he has no twin ? – Ou un frère, peu importe. T’es pas trop difficile. – You’re so lucky, man. – Tu finis par conclure à propos d’Ashes car ça fait un bon moment maintenant que vous en parlez et ça te fou presque la gaule tellement il envoie du lourd. T’aimerais bien en avoir un toi aussi d’Ashes. Le mec est juste parfait. Tu te demandes d’ailleurs quels sont ses défauts. Va bien falloir que tu lui en trouve sinon le jour où il te le présentera officiellement tu vas lui sauter dessus. Quoi que, t’as promis que tu ne le toucherais qu’avec tes yeux. T’inspire une nouvelle gorgée après avoir finalisé ton joint et quémandé un briquet afin d’allumer ton précieux. Il est temps de passer aux choses sérieuses. T’inspire quelques bouffées t’amusant avec la fumée avant qu’il n’en fasse de même. – I know. With my weed you can fly into the moon and kiss the stars. – Tu commences déjà à dire de la merde alors que ce n’est que le début, et merde. Ça prouve que c’est de la qualité au moins. – Yep. – Que tu déclares simplement face à la question de ton camarade. T’es toujours célibataire. Rien n’a changé. Ta perle rare, tu l’attends de pied ferme. En attendant, tu t’amuses comme tu peux. – How do you imagine ourselves 20 years later ? – Que tu poses comme question un peu plus tard après que vous ayez savouré comme il se doit Julie dans le plus grand silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




up to no good - jules Empty
Message· · Sujet: Re: up to no good - jules up to no good - jules Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
up to no good - jules
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Corbillard de Jules [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane-
Sauter vers: