hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 season finale, la saison 2 touche à sa fin.
Il est maintenant temps de commencer à clôturer ses sujets
pour démarrer sur de nouvelles bases pour la saison 3. Prenez le
temps de lire ce sujet pour tous les détails.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 the 80s slasher party (suite, pv)

Aller en bas 
a softer beginning

Resen Harwell

messages : 1369
name : faustine.
face + © : lp ⋅ ©self, tumblr.
multinicks : sami ⋅ scott ⋅ kelley ⋅ billie ⋅ jimmy ⋅ jesse.
points : 2020
age : twenty nine ⋅ [27|08]
♡ status : in a mess.
work : professional boxer (super-middleweight category), bodyguard.
home : crescent lane with finn, marvin and carter.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | citra, finn, marloes, jude, marvin.

the 80s slasher party (suite, pv) Empty
Message· · Sujet: the 80s slasher party (suite, pv) the 80s slasher party (suite, pv) EmptyJeu 16 Jan - 0:15


Il s'était longtemps figuré que rien ne saurait les faire vaciller. Comment une amitié presque aussi vieille que leurs vies elles-mêmes pouvait voler en éclats du jour au lendemain ? La tristesse l'avait poussé à se poser la question à plusieurs reprises depuis que les portes avaient claqué, les mots s'étaient emportés, et la révélation soudaine avait brisé bien des choses sur son passage. Le mensonge, c'était ça qui pouvait faire s'effondrer une amitié, qui était passée de cité éternelle à ruines de Pompei, laissant un sentiment amer et douloureux post-destruction. Resen n'avait pas envie de croire que tout était fini, pourtant. Dans le bordel sans nom qui se déroulait dans son esprit – et dans son cœur, et se faisait ressentir dans son corps tout entier, crispant des muscles sur lesquels il se sentait avoir moins de contrôle que quand tout allait mieux –, le boxeur se perdait autant qu'il perdait pied. Ça s'emmêlait, ça ne l'aidait pas à tirer au clair ce qu'il aurait pourtant voulu faire, essayant de retrouver un équilibre qui ne lui semblerait plus précaire, mais aussi solide qu'il avait pu l'être. Mais Resen Harwell était comme un animal ; blessé une fois, il avait du mal à réaccorder sa confiance, et quand bien même essayait-il de se convaincre qu'il parviendrait à faire tomber ses barrières la prochaine fois qu'il verrait Finn, il n'y arrivait pas ce soir. Une petite voix lui rappelait sans cesse comment il avait pu se sentir lorsqu'il avait reçu ce foutu message qu'il aurait voulu oublier ; à la place, dans un élan sadique, il avait l'impression qu'une voix lui répétait des mots qu'il connaissait probablement par cœur maintenant, se foutant de lui et riant au nez de son malheur. Resen se perdait, et ne se sentait plus vraiment lui-même, sans elle à ses côtés. Mais dans le même temps, il ne parvenait pas à trouver les réponses qu'il cherchait pour parvenir à oublier tout ça. Foutu cœur et ses caprices, et ses cicatrices, et son incapacité à ranger un bordel détonnant. « Alors il faut qu'on compte sur le fait de finir complètement ivres d'ici... quelques minutes ? » 'La fin de la soirée' n'aurait pas convenu. Comment pouvait-il se targuer que les choses iraient suffisamment peu mal pour qu'ils parviennent à passer autant de temps ensemble ? Il ne savait pas s'ils finiraient cette soirée à deux – qu'importe le sens que l'on pourrait prêter à la tournure de ses mots –, n'y croyait même pas réellement. Dans un soupir qu'il retint de justesse de glisser entre ses lèvres, Resen attrapa le second shot et le vida avec la même rapidité que le premier, priant pour que les premiers effets surgissent enfin, car peut-être eux parviendraient-ils à débloquer un peu la situation – ah, même ça, il ne parvenait pas à y croire vraiment. Les choses étaient-elles vraiment si désespérantes, qu'il ne parviendrait pas à les affronter dans la sobriété ? À bien l'observer, il se rappela d'à quel point elle pouvait lui manquer au quotidien, de la façon dont il devait lutter contre ses réflexes en se rappelant leurs derniers éclats de voix lorsque ses doigts s'emparaient de son téléphone et voulaient taper un message pour elle, ou composer son numéro pour entendre sa voix. Ne pas la voir au quotidien n'était pas le plus gros choc ; combien de temps avaient-ils déjà passé sans se croiser physiquement pendant des semaines et des semaines, mh ? Mais l'absence totale de Finn se faisait de plus en plus difficile, et Resen avait l'impression de se noyer un peu plus. On ne lui avait jamais appris comment manier avec précaution ses émotions. Ses états d'âme, il les balançait contre un sac de frappe ou le visage d'un adversaire, sur un ring comme ailleurs. À cet instant, ses poings devaient se contenter de se serrer, faisant craquer et blanchir ses phalanges pour ne pas que sa mâchoire n'en vienne à se serrer. Ses sourcils, pourtant, ne manquèrent pas de se froncer, et alors qu'elle le questionna sur Patch, qui l'attendait sagement à la maison, Resen secoua la tête. « Pourquoi est-ce que tu n'as pas répondu, par rapport à qui pourrait t'accompagner ? Tu n'es pas seule ? » Est-ce qu'Il est là ? Si les mots n'étaient pas sortis de vive voix, Resen la savait suffisamment maligne pour comprendre ce qu'il pouvait bien sous-entendre avec ses questions. Quelques secondes planèrent, où le silence sembla régner sur cette partie de la soirée, avant qu'il ne se décide enfin à souffler : « Patch va bien. Il est devenu obéissant, et grandit très bien. » Mais même toute l'affection qu'il pouvait porter à sa boule de poils ne détourna pas son attention.

_________________
[ The rosy gleam of his lip, the fevered gleam of his eyes. There was not a line anywhere on his face, nothing creased or graying; all crisp. He was spring, golden and bright. Envious Death would drink his blood, and grow young again. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
the 80s slasher party (suite, pv)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Suite de l'arrivé d'une pauvre Neko (hentaï)
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue :: camp tomahawk lake-
Sauter vers: