hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 season finale, la saison 2 touche à sa fin.
Il est maintenant temps de commencer à clôturer ses sujets
pour démarrer sur de nouvelles bases pour la saison 3. Prenez le
temps de lire ce sujet pour tous les détails.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -31%
Nouveaux écouteurs Apple AirPods 2 au meilleur ...
Voir le deal
124.25 €

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

 welcome to wonderland (j/m)

Aller en bas 

Madd Wilson

messages : 1024
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @gajah
multinicks : ezra, riley
points : 800
age : 24 yo [18.05]
♡ status : single
work : photograph @WB bulletin
activities : drinking. drinking. drinking.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | carter, leo, jamie, madden & bashir

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptyDim 19 Jan 2020 - 19:08

 

“Dancing through a dream underneath the stars
Laughing 'til the morning comes
Everyone that leaves has a heavy heart, oh, Wonderland I love
Welcome to Wonderland, I'll be your guide
Holding your hand under sapphire skies
Let's go exploring or we could just go for a walk ”

(@Jamie Myers - 21st January 2020)

Un soir de plus. Soir de semaine, mas au point où elle en était, la rouquine s’en foutait. Ça faisait bien longtemps que ses sorties ne se limitaient plus qu’aux week-ends. Peut-être que ça ne s’y était jamais limité en réalité. Mais depuis quelques temps, c’était pire. De pire en pire en réalité. Il n’y avait peut-être qu’un soir dans la semaine où Madd ne sortait pas. Un soir seulement où elle n’avait pas plus d’alcool que de sang dans les veines.
Elle enchainait les conneries et les excès. Les mecs qui ne la satisfaisaient en rien, comme s’ils étaient plus fades et incompétents les uns que les autres –bien qu’au fond, c’était son esprit d’esprit qu’elle remettait en cause. Mais aussi la coke, qu’elle sniffait de plus en plus régulièrement. Si jusque-là ça n’avait été qu’une fois de temps en temps en soirée… A l’occasion, depuis presque un mois, c’était devenue monnaie courant. Et ça commençait à se lire sous ses yeux lorsqu’elle était démaquillée. Ses excès marquaient.

C’est sans grande conviction sur ce que lui réserve la soirée qu’elle pousse les portes du bar, au moins pour commencer. Elle est censée rejoindre un petit groupe après, mais elle les négocie encore avec elle-même. Elle s’approche du bar, et la barmaid la reconnait sans problème. « the usual » qu’elle lache avec un sourire poli avant de tourner la tête, l’œil légèrement attiré par une silhouette à  proximité. Jamie Energumène rencontrée il y a peu, mais qui lui avait fait une soirée plutôt sympa… pour ce qu’elle s’en souvenait. Au moins, elle n’avait pas oublié son prénom. Son verre arrivé et réglé, elle le prend pour le rejoindre  « hi there. You look miserable. » simple constatation. Il n’avait clairement pas l’air dans le même mood que la dernière fois. « what are you doing alone ? » elle pensait que les soirées à boire seule lui était plus ou moins réservée. Sauf qu’elle le faisait chez elle.  « who dumped you ? » demande-t-elle avec un sourire amusé sur le coin des lèvres… Plus pour le faire réagir et arracher un semblant de sourire qu’autre chose. ça ou son chat était mort. Au choix.  « come on, you’re way more fun when you’re smiling. Or drunk. But drunk joyful. Not drunk sad » ajoute-t-elle en rigolant, prenant une gorgée de son propre verre.  

_________________


   AND SHE'S BOLD
there was once a girl known by everyone and no one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wasting my time chasing better days

Jamie Myers

messages : 693
name : raph (smooke)
face + © : brandon flynn - avatar@all souls - icons @tumblr
multinicks : mikkel, clive, leo, keats, hopper, lyle
points : 638
age : twenty-four (21.01)
♡ status : Still not over his ex, having fun, thinking about that cute bartender.
work : Night watchman @the majestic
activities : trying to earn money, searching for a new place to crash, trying to make something of himself without anyone's approval.
home : Everywhere, looking for a place to settle down.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, vika, rufus, jules, atticus

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptyDim 19 Jan 2020 - 21:19



@Madd Wilson - @Daveys, Windmont Bay
❝  did we look like fools
tryna get away with it all? ❞
- janvier 2020    


La révélation l'avait frappée au visage au petit matin lorsqu'il marchait sans aucun but dans les rues encore désertes de Windmont Bay, le laissant dépité par ce début de journée. Le reste de la journée avait été maussade au mieux, s'offrant une friandise en guise de cadeau d'anniversaire, tentant de ne pas trop dépenser pour ne pas s'enfoncer un peu plus dans la pauvreté. Cette année, il n'aurait personne avec qui fêter son anniversaire. Il ne connaissait personne ici, on ne le connaissait pas non plus. Il n'était qu'un mec qui traînait dans le centre ville, sac à dos sur l'épaule, sollicitant les commerçants lorsqu'il en trouvait le courage pour leur demander s'ils embauchaient. Quelques demandes refusées et il avait décidé de faire une pause dans la recherche de boulot, essayant de ne pas tourner chèvre par l'ennui d'une journée qui passait bien trop longuement. Comme toujours, depuis son arrivée en ville, il s'était assis sur un banc, griffonnant quelques dessins dans un carnet personnel - se questionnant sur son avenir ici, sur les perspectives que la bourgade pouvait lui apporter. Les habitants lui paraissaient accueillants - et même si les gros titres des journaux locaux le faisaient frémir, il n'était pas encore totalement dissuadé à l'idée de s'installer ici. Mais trouver du boulot était devenu urgent - vivant sur les maigres économies qui se dilapidaient à une vitesse phénoménale. Cette année, il serait seul - cela lui changeait de l'année dernière où sa famille lui avait organisé une fête démentielle, démesurée pour ses vingt-trois ans. Regrettait-il d'être parti? Non, absolument pas. Regrettait-il le confort de sa belle maison parentale de banlieue, ces draps doux, ces vêtements repassés, ces repas gargantuesques? Oui, certainement. Mais à l'heure actuelle, il n'aurait pas pu rester une minute de plus dans cette maison remplie d'hypocrites avides de préserver leur réputation sans défaut. Parce qu'avoir un fils qui s'intéressait au sexe masculin était sûrement la plus belle tâche sur la serviette blanche des parents Myers. Alors, Jamie avait envoyé voler toutes ces apparences pour se trouver un équilibre propre à lui. Même s'il avait quitté Portland depuis un mois maintenant, il se refusait de pleurer son passé. Non, il devait avancer. Coûte que coûte. La journée était passée lentement mais la soirée était vite arrivée. Pour se faire plaisir, il avait décidé d'aller s'offrir une pinte au bar le plus proche. Il en avait profité pour faire un brin de toilette dans les wcs du Daveys - se changeant et profitant des robinets pour se rincer le visage. Vivre à la rude était certes un changement pour le jeune Myers - lui qui avait vécu dans son cocon, sa prison dorée toute sa vie.
Au comptoir, le sac où toutes ses possessions se trouvaient à terre, à ses pieds, Jamie avait siroté sa pinte, lentement, très lentement, observant la vie du bar et se demandant où pouvaient bien être ses amis de Portland à cette heure là. Ceux qui n'avaient pas pris de nouvelles de lui, ces imposteurs de première qui ne se souciaient même pas de son bien-être ni de sa localisation. Puis il avait pensé à lui, celui qu'il avait fréquenté pendant des mois, se demandant si ce n'était pas de l'amour et son léger sourire narquois s'était transformé en rictus grimaçant, secouant la tête pour ne plus y penser et empêcher ces pensées désolantes de venir le déranger le soir de son vingt-quatrième anniversaire. A peine ayant eu le temps de se sortir de celles-ci, on l'interrompit et vint l'aborder. Madd. La semaine d'avant, ils avaient partagés une soirée un peu démente, entre cocaïne et alcool à gogo. Jamie s'était laissé rincé par la jeune femme généreuse, qui cherchait sûrement encore un compagnon de débauche ce soir. " Why, thank you. You look great too." déclara-t-il, lui offrant un sourire et un regard au mieux sarcastiques. " Drinking?" s'enquit-il, soulevant la pinte à moitié entamée et soulevant un sourcil inquisiteur à ses questions qui, devait-il l'avouer, l'agaçait légèrement. Son ton enjoué cachait quelque chose - ses cernes déclaraient un tout autre discours. Puis vint la boutade de trop, qui le fit rigoler moqueusement, échappant au hoquet. " Who cares?" s'exclama-t-il, posant ses avant-bras sur le comptoir et tournant la tête vers elle, les yeux écarquillés et taquins. Ses longs cheveux roux tombaient sur ses bras maigrichons. Madd était une jolie fille - mais il lui manquait certainement quelques kilogrammes pour être en bonne santé. Son teint faisait aussi peur - mais il mettait cela sur la consommation abusive de substances illicites. Après tout ce qu'elle avait sniffé la dernière fois, elle pouvait seulement se vanter d'être encore vivante. " Working on it. On getting drunk. " dit-il, doucement acerbe et pinçant les lèvres, le regard tourné vers elle. Ses prunelles la dévisagèrent quelques instants - ses tâches de rousseur, ce décolleté outrageant, ses lippes charnues et ce petit sourire en coin. Lui se disait que s'il aimait les femmes, Madd aurait été la première à passer dans son lit - mais pour l'instant, il n'était pas si intéressé. Elle avait pourtant son attrait, son attention - après tout, elle était bien la seule à venir l'aborder alors qu'il boudait ouvertement. Il leva les yeux au ciel, soupira bruyamment et avoua la cause de sa peine, oubliant qu'il se devait d'être méfiant ou soupçonneux. " 'Tis my birthday." grogna Jamie, haussant les épaules, comme si cela était une vraie tarre.

_________________


Love me to death or don't give me anything★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madd Wilson

messages : 1024
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @gajah
multinicks : ezra, riley
points : 800
age : 24 yo [18.05]
♡ status : single
work : photograph @WB bulletin
activities : drinking. drinking. drinking.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | carter, leo, jamie, madden & bashir

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptyDim 19 Jan 2020 - 23:13

Madd était pas bien certaine de vouloir  y aller ce soir. Boire et se défoncer, ça lui allait bien. Faire la conversation à une bande de cons, beaucoup moins. Marre de plaquer un faux sourire sur ses traits. Elle voulait juste être elle : pas très aimable, sarcastique, blessée. Chiante, sans doute. Insupportable, parfois. Mais c’est tout ce qu’elle avait envie et besoin d’être en ce moment. Que tout s’échappe. La colère, la tristesse, la douleur. Qu’elle se fasse du bien en allant mal. Une tendance certaine à l’autodestruction, et ça depuis des années… Elle arrivait parfois à le mettre en veilleuse. Mais quand ça se corsait, ça revenait à la charge. Plus fort. Alors en attendant de se décider, direction le Daveys. Un verre ou deux le temps de prendre sa décision.
C’était sans compter sur la présence de Jamie. Il était venu la trouver, à la prendre pour une mère thérésa de la coke. Pas si faux, au fond, puisqu’elle avait fini par partager. Une soirée explosive, surtout flou dont elle avait eu du mal à se remettre.  « thanks. It’s natural » répond-elle tout aussi sarcastique en attrapant son verre. Elle savait qu’elle n’était que l’ombre d’elle-même depuis quelques semaines. « getting drunk on your own ? » elle hausse un sourcil et secoue la tête  « not acceptable. »  Ou peut-être que c’était sa solitude à elle qu’elle essayait de combler. Peut-être les deux. La vérité, c’est que madd n’avait jamais franchement apprécié de voir les gens seuls. Ça lui renvoyait l’image de sa propre situation… Que ça soit la solitude qu’elle cherchait volontairement, ou qu’elle obtenait involontairement à cause de son caractère et de ses agissements. Alors Jamie, il n’y échappait pas non. Surtout lorsqu’il tirait cette tête. « seriously ? so you’re drinking alone, for your birthday ? ok sorry but no » elle secoue une nouvelle fois la tête comme pour lui faire comprendre que c’était réellement inacceptable. Pourtant, c’est bien elle qui avait passé certains de ses anniversaires seuls, ou bien trop entourés, mais de gens qu’elle connaissait à peine. C’est elle, qui passait ses noëls avec ses propres démons pour seule compagnie. « Finish your drink. We’re going somewhere else. » et son verre de whisky, elle le finit cul sec sans la moindre difficulté. « Come on Jamie, I’m not gonna beg. Happy birthday, i’m your amazing birthday gift. Surprise. » elle ou ce qu’elle avait à offrir. Bouteille de champagne ou du poison qu’il préférait. Cocaïne à outrance… L’oubli. Elle le vit finir son verre, et sans attendre, elle attrape sa main et le tire de son tabouret pour qu’il la suive.  Peine le temps d’attraper les quelques affaires qu’il avait à ses pieds qu’ils étaient déjà dehors. L’air frais avait tendance à lui bruler poumons, surtout avec toutes les conneries qu’elle faisait subir à son corps. Elle lache alors sa main et soupire. « No one should be alone for his birthday. Even a sarcastic dumbass » si elle était sérieuse sur la première partie de sa phrase, elle avait un sourire amusé sur les coins des lèvres sur la fin.
 

_________________


   AND SHE'S BOLD
there was once a girl known by everyone and no one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wasting my time chasing better days

Jamie Myers

messages : 693
name : raph (smooke)
face + © : brandon flynn - avatar@all souls - icons @tumblr
multinicks : mikkel, clive, leo, keats, hopper, lyle
points : 638
age : twenty-four (21.01)
♡ status : Still not over his ex, having fun, thinking about that cute bartender.
work : Night watchman @the majestic
activities : trying to earn money, searching for a new place to crash, trying to make something of himself without anyone's approval.
home : Everywhere, looking for a place to settle down.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, vika, rufus, jules, atticus

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptyLun 20 Jan 2020 - 14:59

Les quelques souvenirs de leur soirée partagée n'étaient pas flagrants - la cocaïne avait eu raison de son cerveau ce soir là. Quelques flashs d'une danse endiablée, d'une consommation d'alcool excessive sous la forme de rangées de shots, de lumières stroboscopiques et de mouvements lascifs - voilà à peu près à quoi se résumait sa soirée avec Madd dans sa mémoire défaillante. Il s'était réveillé le lendemain, affalé sur un des bancs publics du parc, frigorifié et maudissant chaque verre d'alcool englouti. Au moins, il avait profité de l'une de ses premières soirées à Windmont Bay. Ce dont il ne se souvenait absolument était du caractère de la jeune femme - il haussa ses sourcils lorsqu'elle se lança dans une litanie sur sa situation. Un léger rire satirique - puis Jamie haussait cette fois ci les épaules. Elle semblait outrée pour lui et il s'en amusait grandement. A peine eut-il le temps de rétorquer une réflexion, ou de protester qu'elle lui attrapait la main et le traînait vers la sortie du bar, abandonnant le restant de son bière et ayant eu quelques secondes pour agripper son sac. " Woooow, easy, tiger." s'exclama Myers, la suivant avec bien du mal mais se faisant à l'idée qu'il n'avait pas vraiment le choix de la suivre. Elle semblait décidée pour eux deux. Il dût prendre par contre un moment pour traiter sa réflexion ironiqu sur ce prétendu cadeau. " Thanks but you, my birthday gift?" demanda-t-il, reculant d'un pas, son air impertinent bien figé sur son visage mutin. Un sourcil relevé, le sourire en coin et elle allait grimacer. " Can I get the receipt, please?" osa le jeune Jamie, s'esclaffant, balançant son sac à dos sur son épaule et ne pouvant s'empêcher de se marrer ouvertement à ses envolées culottées. C'était bien sûr pour la taquiner mais s'il devait choisir, il aurait peut-être préféré la compagnie d'un beau, grand brun au sourire charmeur. A vrai dire, Jamie ne s'était pas rendu compte si elle avait détecté ou non ses penchants. Il s'en contrefichait pas mal mais il était curieux de savoir si elle s'en doutait. Il rejoint son sourire amusé et il continua à rire, laissant un grand sourire le gagner. Elle avait en tout cas le mérite de lui remonter le moral - elle n'était pas si inintéressante que cela, finalement. Jamie soupira à ses propos et prit un air outré. " From miserable to sarcastic dumbass. Well, I dig your style. " affirma-t-il le brun, la dévisageant mais ne tenant que quelques secondes avant de lâcher prise, pouffant encore.

Si la soirée allait sûrement encore dégénéré en la compagnie de la belle rousse, il n'avait pas d'autres plans - alors il s'en contentait totalement. " So where are we going?" demanda-t-il, cherchant à voir ce qui se profilait dans son esprit torturé. " Let me correct that. Where are YOU dragging me to?" répéta-t-il, corrigeant sa question pour bien lui signifier qu'il se sentait obligé de la suivre. Elle semblait si persuadée et motivée qu'il ne voulait pas la couper dans son élan. S'il pouvait encore profiter de sa générosité, il ne voyait pas le problème - même si sa fierté prenait un coup, ne pouvant rien financer. Il y a quelques mois, il aurait balancé les billets verts - il n'aurait surtout jamais mis les pieds ici, dans cette bourgade aux faux airs de soap opera. Son côté snob l'empêcha de se résigner et il soupira encore une fois - il ne savait que faire ça, ces jours-ci. Soupirer. " It's freezing cold. Should we take a cab?" s'enquit-il, pressant car il sentait le froid s'infiltrer sous son manteau. Myers plongea ses doigts dans ses poches et la darda d'un regard impatient.

_________________


Love me to death or don't give me anything★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madd Wilson

messages : 1024
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @gajah
multinicks : ezra, riley
points : 800
age : 24 yo [18.05]
♡ status : single
work : photograph @WB bulletin
activities : drinking. drinking. drinking.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | carter, leo, jamie, madden & bashir

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptyMar 21 Jan 2020 - 22:04

« Nope. You lost enough time » réplique-t-elle en le tirant un peu plus loin hors du bar, jusque dans la rue avant de lacher sa main. Peut-être qu’u fond, l’image qu’il lui renvoyait, c’était quelque chose qu’elle ne voulait pas voir : elle. A défaut de réussir à s sortir de sa propre merde, elle pouvait peut-être distraire Jamie le temps d’une soirée, et elle avec. Ça ne réglerait rien. Ni ses problèmes, ni c qu’elle avait sur le cœur et encore moins la situation avec Leo. Mais un soir de plus, ça allait l’anesthésier. Elle acquiesce d’un signe, franchement sérieuse –ou presque. Mais vu la tête qu’il tirait, elle sentait la connerie arriver, et surtout, il ne semblait pas être du même avis qu’elle quant au choix de son cadeau d’anniversaire. La bouche grande ouverte, la môme prend un air faussement choqué. « Oh god, Jamie ! You’re actually funny ! » le sourire force finit par s’estomper alors qu’elle tapote doucement son épaule. « but sorry non refundable » alors il allait devoir s’y faire. Elle et son caractère de merde. Elle et ses idées à la con. Son impulsivité et sa grande gueule. Pourtant, elle se demande un instant s’il n’y a pas un peu de part de vérité dans sa réponse. Après tout, elle s’est imposée, sans franchement lui laisser le choix. Peut-être que leo aussi a fini par se sentir forcé avec toutes ces années. Peut-être que c’est a, une envie de se faire rembourser, qui l’a fait agir ainsi. Elle continue de chercher des réponses, des explications… quoique ce soit pour la rassurer ou tout rationaliser. Et tout le genre, c’est dans la poudre blanche qu’elle finissait par taire les interrogations. « and the night is not over » commente-t-elle avec un sourire sur le coin des lèvres, tentant une énième fois d mettre toutes ses pensées de côté.  

« Nightclub » qu’elle lache, un large sourire sur les lèvres, les bras grands ouverts malgré ses traits fatigués. Elle avait beau vouloir y mettre toute l’énergie du monde, même quelqu’un qui ne la connaissait pas pouvoir que quelque chose clochait. La fatigue, trop d’abus, un truc plus profond… tout ça à la fois, sans parler d’une alimentation qui laissait à désirer. La plupart des calories qu’elle ingurgité venait des cocktails. « come on. Even if it’s boring, i promise I’ll make it more interesting » parce qu’il y a toujours quelque chose à faire. Une connerie, la plupart du temps… « and if it doesn’t work you’re still free to go. Don’t want my presence to be that much of a burden » lache-t-elle plus neutre, le sourire effacé. Mais elle avait comme la sensation qu’il resterait une bonne partie de la soirée. A défaut que ça soit pour sa merveilleuse personnalité et son charisme, ce serait pour ce qu’elle a à offrir, comme la dernière fois : alcool et cocaïne. Elle le savait, elle n’était parfois là que pour ça, ou en partie… Servir d’open bar peu importe le poison… Ou de banque, lorsque la situation était plus critique. Au fond, peut-être que Jamie n’était pas si différent. Elle lève alors les yeux au ciel, à cause de son soupir et sa remarque. Peut-être qu’elle n’aurait pas du ‘embarquer. « Precious little thing » pourtant elle s’approche un peu plus du trottoir, et fait signe à un taxi de s’approcher au bout de quelques instants. En quelques secondes, les deux comparses étaient dans l’habitacle du véhicule, et elle devait le reconnaitre, bien plus au chaud.

Après quelques minutes de voiture, elle s’arrête, et ils sortent de là, accueillis par le froid mordant de l’hiver. Ouais, peut-être qu’il avait raison, ils se gelaient le cul. « come on, i twill be better inside » elle lui fait signe de le suivre d’un signe de tête, et en quelques secondes, ils passent devant la queue, le vigile les laissant rentrer sans problème. La rouquine se dirige comme à son habitude vers le bar commentant deux shots de vodka. « here for you. Enjoy. The snow is for later. Happy birthday dumbass » lache-t-elle assez fort pour se faire entendre par-dessus la musique, un léger sourire sur les lèvres. « so… why alone ? »

 

_________________


   AND SHE'S BOLD
there was once a girl known by everyone and no one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wasting my time chasing better days

Jamie Myers

messages : 693
name : raph (smooke)
face + © : brandon flynn - avatar@all souls - icons @tumblr
multinicks : mikkel, clive, leo, keats, hopper, lyle
points : 638
age : twenty-four (21.01)
♡ status : Still not over his ex, having fun, thinking about that cute bartender.
work : Night watchman @the majestic
activities : trying to earn money, searching for a new place to crash, trying to make something of himself without anyone's approval.
home : Everywhere, looking for a place to settle down.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, vika, rufus, jules, atticus

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptyJeu 23 Jan 2020 - 19:07

La flamboyante rousse le surprenait de minutes en minutes - Jamie se résigna à la suivre, traînant très légèrement des pieds mais étant finalement heureux de ne pas finir la soirée en solitaire. Même si idéalement, il aurait préféré la compagnie d'une personne qui aurait pu lui plaire, Madd était la compagnonne idéale pour le sortir de cette morosité ambiante, le brun pensant bien trop à ce qu'il avait quitté et non pas à ce qui l'attendait. Car c'était bien ici qu'il souhaitait reconstruire le peu de vie qu'il lui restait - ces derniers jours avaient été difficiles à vivre, de part le manque de sommeil, ou le froid glacial qui s'était abattu sur la bourgade. Mais Myers avait encore des flèches à son arc et surtout des pistes pour décrocher un petit boulot et trouver un endroit pour s'abriter la nuit. A force de traîner dans le centre ville, on lui avait parlé d'un refuge pour adultes en difficulté - même si son égo en prenait un coup, il devait se rendre à l'évidence qu'il l'était, en difficulté. Sans le sou, seul, dans une ville inconnue - les difficultés s'accumulaient et les journées défilaient à une longueur agonisante, tant sa propre solitude commençait à le ronger. L'arrivée de Madd lui était bénéfique - elle permettait de calmer ses insécurités quant à la fausse probabilité qu'il ne se lie à personne ici. Ce qui la rendait attrayante, au delà de la promesse d'un rinçage dans les règles de l'art, était sa personnalité - elle était piquante, elle lui rentrait dedans sans trop ciller, elle osait lui répondre quand beaucoup de personnes l'auraient ignorés, le jugeant malpoli et malvenu. Non, Madd Wilson n'était pas de celle qui refusait un défi, quel qu’il soit. Jamie eut un sourire ironique lorsqu'elle se qualifia de petite chose fragile - si elle savait ce qu'il avait vécu ce dernier mois, elle n'irait pas le qualifier de fragile. Il avait été difficile, extrêmement difficile pour le jeune adulte qui avait l'habitude de l'aisance - Jamie avait dû se débrouiller seul, sans personne, sans sa famille, ni ses amis - des amis qui visiblement ne se préoccupaient pas de lui autant qu'il aurait aimé. Aucun message n'avait fait résonner la sonnerie de son portable - les seuls messages reçus étaient ceux de ses frères et sœurs qui s'inquiétaient pour lui; puis un message de lui, son ex-petit ami qu'il avait abandonné à son propre sort, à Portland. Myers ne pouvait nier que son cœur s'était serré à la lecture de son nom sur l'écran - il avait fixé le message quelques secondes avant de l'effacer.
Portland était son passé, Windmont Bay son possible futur et cette boîte de nuit où ils venaient d'entrer était bondée. Après le froid mordant de l'hiver, Jamie put se déshabiller, enlevant son manteau, se mettant à l'aise le temps que Madd ne commande quelques verres pour eux. Il grimaça - la vodka n'était vraiment pas sa boisson de prédilection - mais il acquiesça sans trop rechigner le cadeau qu'elle lui offrait. " Thanks, nitwit." dit-il, levant le shot et le faisant tinter contre celui de Madd, balançant l'alcool dans son gosier; si elle continuait à l'insulter gratuitement, il le ferait aussi de son côté, sans aucun problème de conscience. Sa curiosité vint ensuite bourdonner à ses oreilles - il s'appuya sur le bar pour ensuite lever les yeux au ciel. " Why so curious?" demanda-t-il, peu impressionné par sa question. Il intriguait sûrement plus d'une personne, à traîner seul dans les rues, seul dans les bars, à la recherche d'un peu de compagnie. " Told you last time, but you were pretty fucked." soupira Jamie, l'air blasé et le haussement d'épaules facile. Il se mordit la langue car il mentait ouvertement - lui non plus ne se souvenait pas des trois-quarts de la soirée précédente. " New in town, don't know anyone, blablablah." expira Myers, la moue faussement boudeuse. " You?" s'enquit-il, pensant qu'il pouvait retourner la question à sa partenaire de boisson. " Why alone?" répéta-t-il, la grimace facile, salivant déjà des prochaines consommations illégales qu'ils effectueraient plus tard dans la soirée.

_________________


Love me to death or don't give me anything★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madd Wilson

messages : 1024
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @gajah
multinicks : ezra, riley
points : 800
age : 24 yo [18.05]
♡ status : single
work : photograph @WB bulletin
activities : drinking. drinking. drinking.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | carter, leo, jamie, madden & bashir

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptyVen 24 Jan 2020 - 13:59

Madd ne savait pas bien pourquoi c’était vers Jamie qu’elle s’était dirigée, et surtout pourquoi elle l’avait embarqué. Pourquoi lui ? Elle ne le connaissait même pas. Seulement une soirée passée en sa compagnie, qu’elle devinait –imaginait- comme mémorable. Impossible de franchement s’en souvenir. C’était flou… Plus une succession de flash sans queue ni tête. Et un mal de crâne qui n’avait pu qe confirmer les quelques brides de souvenirs qu’elle en avait. Hormis ça, elle ne savait rien de lui Peut-être même qu’il ne l’appréciait pas. Peut-être qu’au fond, il aurait préféré resté seul que la suivre si elle ne l’avait pas tiré comme ça hors du bar. Sans doute sa propre solitude l’avait-elle aveuglait, oubliant de lui demander son avis ou ses plans.
Une fois dans l’établissement, elle tentait seulement de se rassurer. Se dire que c’était un grand garçon, s’il n’avait pas voulu de sa compagnie –ne serai-ce qu’un peu- il se serait rapidement barré. Sans doute. Et la môme se demande un instant où sont passés ces années, ces mois, où elle ne doutait pas de sa propre compagnie.

Nitwit. La rouquine se pince les lèvres, retient un fou rire, mais son sourir la trahit alors qu’elle laisse son verre teinté contre celui de Jamie. Pas franchement une marque d’affection, mais c’était sans doute ce qu’elle avait le plus proche d’un pote pour la soirée, alors elle ferait avec. Elle hausse les épaules « why not ? » pour faire la conversation sans doute. Ou lever un peu le voile sur Jamie Le Mystérieux. au final, elle en connait rien. Et le peu qu’elle aurait pu savoir, probablement oublié… perdu dans les limbes de sa mémoire, noyé dans l’alcool…  « most of people don’t like to be alone for their birthday » simple constat, mais y’a toujours des exceptions. Elle acquiesce d’un signe de tête, comme si elle acceptait totalement sa réponse. Presque. Elle y croit quand même un peu. Elle se souvient pas vraiment l’avoir vu dans le coin avant leur dernière soirée. Elle connait pas tout le monde, Madd, mais elle en connait une bonne partie, même de vue. Surtout de vue. elle se contente d’observer les gens, de loi. Imaginer leurs histoires et leurs problèmes. Une vie plus sympa que la sienne, ou pire. Y’a toujours pire. Elle le souhaite à personne. « only reason then ?» elle ne mentionne pas le sac qu’il trimballe, comme s’il avait une caravane ambulante sur le dos. Les mecs se trimballent rarement avec un sac à la main. Encore moins si blindé, si ce n’est lorsqu’ils voyagent ou qu’ils errent. Mais elle garde son raisonnement pour elle, veut pas se faire trop intrusive, pas même pour satisfaire sa curiosité. Elle aimerait pas qu’on le soit avec elle. Un rire nerveux qui s’échappe lorsqu’il lui retourne la question. Elle ne l’avait pas vu venir, et un bref instant, à peine un dixième de seconde, c’est un voile triste qui passe sur ses prunelles. « too fucked up i guess. Too much to handle. Disappointed. I don’t know you want a list ? » elle répond comme si c’était rien, une question comme une autre. Le sourire est faux. Il se veut assurer et nonchalant, la vérité, c’est qu’il cache juste la merde. Il tente de camoufler blessures et cicatrices, mais à l’heure actuelle, il rend seulement les failles plus visibles. Môme à bout de force qui a l’impression de se battre dans le vide, de s’essouffler à tourner en rond. Y’a un moment, le barrage finira par céder, elle avec. Mais en attendant, elle continue de donner le change et de s’anesthésier à coup de coke et d’alcool. Tout et n’importe quoi, tant que ça fout son cerveau déséquilibré en veille. Cinq minutes ou tout le reste de la nuit. Le plus longtemps serait le mieux. « or another question maybe ? » elle se tourne vers le barman, commande deux nouveaux shoots, et une bouteille de champagne. « first another shot. And then, we have a birthday to celebrate. So drop the sad-bored puppy face » elle descend son shooter et attrape la bouteille dont ils ont déjà fait péter le bouchon. Elle sert deux coupes, de manière assez approximative et lui en tend une.


 

_________________


   AND SHE'S BOLD
there was once a girl known by everyone and no one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wasting my time chasing better days

Jamie Myers

messages : 693
name : raph (smooke)
face + © : brandon flynn - avatar@all souls - icons @tumblr
multinicks : mikkel, clive, leo, keats, hopper, lyle
points : 638
age : twenty-four (21.01)
♡ status : Still not over his ex, having fun, thinking about that cute bartender.
work : Night watchman @the majestic
activities : trying to earn money, searching for a new place to crash, trying to make something of himself without anyone's approval.
home : Everywhere, looking for a place to settle down.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, vika, rufus, jules, atticus

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptySam 25 Jan 2020 - 13:10

Jamie, appuyé contre le bar, haussa les épaules à sa réflexion. Most people don't like to be alone for their birthdays. Que pouvait-il bien y faire? Il avait choisi de s'exiler, il s'était forcé à partir de Portland pour trouver de nouveaux repères. Il aurait bien pu y rester, trouver un endroit où crécher, refaire sa vie dans la ville qui l'avait vu vivre. Il aurait pu trouver une solution bien plus simple, comme par exemple, se réfugier chez son petit-ami du moment, qui aurait sûrement compris sa situation. Il aurait pu mais il ne l'avait pas fait. Regrettait-il cette décision plutôt impulsive de quitter Portland? Peut-être. Lorsqu'il était seul, la nuit, tentant de ne pas s'endormir, de rester éveillé, il pensait à toutes ces possibilités qui s'étaient imposées à lui - des possibilités qui restaient encore disponibles. Il aurait pu bien sûr y retourner sur le champ. Mais il ne le voulait pas. Les faux-semblants l'avaient fatigués - devoir faire croire qu'il était celui qu'il n'était pas, jouer ce rôle du fils parfait, faire semblant d'aimer sa vie remplie de mensonges plus gros les uns que les autres. En venant à Windmont Bay, il signait un nouveau départ. Même s'il ne restait pas très longtemps, qu'il se décidait finalement à trouver une autre ville pour x raisons, il signait un nouveau départ en assumant enfin la vraie personne qu'il était. Sa vérité à lui.
" Curiosity killed the cat." fit-il remarquer, le sourire énigmatique, les sourcils relevés. Si sa nouvelle arrivée en ville lui permettait de cultiver son côté mystérieux, il se régalait de jouer avec les esprits des personnes qu'il rencontrait. Ils avaient tout le loisir d'imaginer sa vie avant Windmont Bay, qui il pouvait être. C'était amusant et Jamie se divertissait et se délectait des hypothèses. Alors l'avis de Madd l'intriguait. " What do you think? Care to share your theories on me being here?" s'enquit-il, le regard taquin. Mais il avait à peine fini qu'elle lui partageait sa vue personnelle sur sa vie, à elle.
" At least, you're honest with yourself. I'll skip the list, thanks." déclara Jamie, son regard porté sur Madd changeant doucement. Elle avait cette fragilité sublime qu'une femme qui avait vécu une immensité d'épreuves. Sous ses airs de rousse femme fatale, sous son make-up subtilement appliqué, il arrivait à lire qu'elle avait vécu des événements difficiles - ils se connaissaient à peine mais il n'avait pas besoin d'être savant pour le savoir. Cela la rendait bien plus complexe qu'une simple jolie fille. Bien plus dimensionnelle. Elle avait une histoire, une histoire qu'elle pourrait partager. Peut-être simplement que ici, dans une boîte de nuit, alors que la musique tremblait sur les larges enceintes, que les gens se déchaînaient sur la piste, l'endroit n'était pas adéquat à une telle discussion. Il ne la connaissait pas, elle ne le connaissait pas. De vrais étrangers qui ne partageaient qu'un amour commun de la distraction sublime qu'était l'alcool et les drogues récréatives. Il accueillit avec plaisir le shooter qu'elle lui tendit, le descendit sans attendre d'instructions particulières. " Champagne? Lucky me." s'exclama Jamie avant de se raviser car elle arrivait presque à être désagréable avec ses réflexions. " I'll drop the puppy act if you drop the smartass vibe." affirma-t-il, laissant ses yeux remonter le long de sa silhouette, attrapant la coupe de champagne avant qu'elle ne la lui retire des mains.
Des yeux taquins, défiants et il faisait à nouveau tinter son verre contre le sien. " So you, Madd, likes to offer champagne to people you barely know?" commença-t-il, s'installant sur un tabouret qui traînait près de lui. Il vérifia du coin de l’œil que son sac restait à ses pieds et reporta son attention quelques secondes sur la foule, scannant les visages lascivement. " What's with the nickname, anyway? Are you a crazy person and am I going to end up sliced up in a ditch somewhere? Or buried in the forest?" plaisanta Jamie, reportant ses yeux sur la belle rousse qui lui servait de partenaire de comptoir. Il trempa ses lèvres dans le verre, laissant les bulles du délicieux liquide chatouiller ses papilles et il tourna le verre entre ses doigts. " Would be a shame to die on my twenty-fourth birthday." ajouta-t-il, vaguement déçu à l'idée de perdre sa vie ce soir.

_________________


Love me to death or don't give me anything★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madd Wilson

messages : 1024
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @gajah
multinicks : ezra, riley
points : 800
age : 24 yo [18.05]
♡ status : single
work : photograph @WB bulletin
activities : drinking. drinking. drinking.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | carter, leo, jamie, madden & bashir

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptySam 25 Jan 2020 - 22:19

Léger sourire amusé à sa réflexion. En tout cas, la curiosité ne l’avait jamais tué elle. Pas encore du moins. Mais elle ne lui en voulait pas. Qu’il garde ses secrets, son histoire, son mystère… ils ne se connaissaient pas, aucune raison de tout lui livrer sur un plateau d’argent, même si les langues finissent souvent par se délier après quelques verres. Peut-être que ça sera le cas avec lui. On verra, qu’elle se dit. D’un signe de tête, elle désigne le sac à ses pieds. « it seems like you carry your life in it. In trouble or seeing the country.. I’d go with the first one but why, I don’t know. Why this town, no idea. » Juste des intuitions, des observations… Mais elle est pas devin. Elle saura pas les raisons qui l’ont poussé jusqu’à cette ville qui semble charmante au premier abord. Sans doute un peu trop. Le genre de bourgade aux baraques à barrières blanches, au voisinage trop poli pour que ça soit vrai… Elle sait pas bien si elle doit lui dire de partir le plus vite possible ou de s’y faire son trou, de voir par lui-même s’il peut en tirer quelque chose. Peu importe, quoiqu’elle en dise, quoiqu’elle en pense, ça sera son choix.
Ça, pour être honnête avec elle-même, elle savait faire. La plupart du temps. Surtout avec ce qu’elle ressentait vis-à-vis d’elle-même. Le sarcasme vis-à-vis de sa propre vie et de ses relations avec les autres, elle maitrisait. « well, as you said, at least i have something » elle tourne brièvement la tête, se contente de ça, sans trop savoir ce que c’est et le shot descend de sa gorge aussi rapidement qu’à l’accoutumée. Perfect timing to choke every single feeling.  Mais il avait raison, pas besoin de l’emmerder avec les détails. Pas même certaine d’avoir envie de le gaver avec tout ça, ou d’en être capable. Tellement habituée à tout étouffer, tout entassée dans un coin de son cœur et de sa tête. « Lucky you… » qu’elle répète avec un léger sourire. Peut-être qu’il y en a d’autres qui auraient voulu être sa place, se faire rincer à coup de champagne sans avoir rien demandé. Elle s’en fout, ça lui passe bien au dessus. Pourquoi lui ? Toujours pas de réponse. Why not ? Cette fois c’est un rire nerveux qui s’échappe de ses lèvres. Y’a pas à dire, il avait du répondant. Peut-être parce qu’il ne la connaissait pas. Y’en a peu qui osaient. Parce qu’ils savaient tous qu’ils risquaient de se prendre ses foudres à lui répondre ou lui rentrer dedans. Et chacun ici savait que Madd était potentiellement sans limite. Personne n’en avait eu la preuve, juste un foutu murmure, comme une vérité tout le monde était prêt à croire, juste comme ça. Au fond, c’était peut-être ça qu’il lui fallait, juste quelqu’un, un inconnu sorti de nulle part qui lui remette un peu les choses en place.  « Not sure I can. We’ll see » mais son sourire reste là, comme une ombre sur ses lippes alors qu’il lui prend finalement la coupe des mains pour la faire tinter une nouvelle fois contre la sienne. « it’s just money » qu’elle lache en soupirant. dirty money, sans doute. Du fric qui était à sa mère… Une bonne partie à son père aussi. Un héritage qui ne semblait pas diminuer. « and I had to kill time, I guess. You were on my way and here we are » un haussement d’épaules et elle descend la moitié de sa coupe « sometimes it feels better to be with strangers » et des fois, c’était juste la seule possibilité. Un coup d’œil aux alentours avant de revenir poser ses opales sur Jamie qui lui arrache cette fois un rire sincère. « Maybe. » elle est incapable de cacher son amusement face à la fertilité de son esprit et aux conneries qu’il débite. « but I won’t do that. I’ll wait for your twenty fifth birthday » rétorque-t-elle, avec le même sourire taquin. « i don’t know, maybe you’ll entertain me til then. And it’s Madaline. Just don’t like it » alors qu’il ne commence pas à l’appeler comme ça. Ça lui rappellerait trop sa mère et toutes ces années qu’elle cherche à exorciser. Elle pouvait bien le supporter, une fois ou deux, mais sa patience était plus que limitée.  



 

_________________


   AND SHE'S BOLD
there was once a girl known by everyone and no one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wasting my time chasing better days

Jamie Myers

messages : 693
name : raph (smooke)
face + © : brandon flynn - avatar@all souls - icons @tumblr
multinicks : mikkel, clive, leo, keats, hopper, lyle
points : 638
age : twenty-four (21.01)
♡ status : Still not over his ex, having fun, thinking about that cute bartender.
work : Night watchman @the majestic
activities : trying to earn money, searching for a new place to crash, trying to make something of himself without anyone's approval.
home : Everywhere, looking for a place to settle down.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, vika, rufus, jules, atticus

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptyDim 26 Jan 2020 - 18:58

Madd avait le mérite d'être observatrice - il ne quittait pas son sac à dos, là où se trouvait le peu de choses qu'il possédait à l'instant. Une trousse de toilettes, une serviette, quelques vêtements qu'il avait réussi à chaparder avant de devoir quitter le domicile familial, sous la pression du père Myers qui l'avait littéralement mis à la rue. Myers lui lança un regard équivoque, acquiesçant d'un signe de tête inconscient le "in trouble". Pas vraiment, mais pas non plus serein d'esprit. Trop de choses qui lui tombaient sur le coin de sa petite tête encore bien trop préservée avant. En un mois, Jamie avait découvert plus de choses sur la réalité qu'en vingt-quatre années d'existence. " It's pretty, here." glissa-t-il, malicieux, petit clin d’œil et sourire en coin. Bien sûr que Jamie n'avait pas été charmé que par la beauté des maisons ou les petites boutiques aux airs sympathiques. Windmont Bay avait une saveur différente de Portland. Une différence notable, un attrait particulier qu'il n'arrivait pas à définir. Il aurait bien pu finir dans la ville d'à côté, ou celle dix kilomètres plus loin. Mais il avait choisi Windmont Bay. Sans grands regrets pour l'instant que la galère de trouver un petit boulot.
Madd pouvait penser ce qu'elle voulait - il ne s'en préoccupait pas tant que ça, même si sa curiosité l'empêchait de s'en foutre complètement. Si Jamie la laissait deviner son caractère, elle avait vite deviné qu'il avait la langue bien pendue lorsqu'il le voulait; il la testait, guettait ses réactions, pour voir où ils allaient finir. " Remind me to get in your way more often, then." répondit-il, malicieux. Si à chaque soirée, elle sortait le grand jeu, Jamie serait intéressé à la revoir. Dans un pur élan d’égoïsme, d'ailleurs. Juste pour continuer à se bercer dans l'illusion qu'il pouvait toujours être profité du doux confort que l'argent amenait. Pour le lendemain faire face à la réalité qu'il vivait - la galère, les ennuis et le manque de moyens. Elle préservait son petit paradis artificiel le temps d'une soirée et il en était reconnaissant. " Why, oh my?" s'enquit-il, avalant le reste de la coupe de champagne. " Madaline." répéta-t-il, pensif. " That's graceful." Ca lui rappelait les prénoms de ses frères et sœurs, aux consonances bourges et aisées. " Suits you, for sure." rajouta-t-il, l'air assuré. Elle avait une tête de Madaline. Même si son surnom décrivait mieux sa personnalité - une personnalité qu'il avait encore à découvrir. A la mention de son futur meurtre, il prit un air blasé, haussant les sourcils et soupirant doucement. " You'd do me a favour." ricana Jamie, pensant que finalement, si elle s'exécutait, elle lui enlevait une épine du pied. Non pas qu'il avait des pensées suicidaires. Mais qu'il ne savait pas de quoi le futur serait fait pour lui. Allait-il arriver à s'intégrer dans cette nouvelle ville? A se créer un entourage? A trouver quelqu'un qui allait rompre sa solitude ambiante? Madd semblait sûrement être la meilleure partenaire de soirée pour l'instant - mais qui disait qu'ils resteraient en contact? Beaucoup d'incertitudes et un futur très flou, qui pourtant, ne lui faisait pas si peur que cela. " So, Madd, you single?" demanda-t-il ouvertement, sans trop de gêne. Elle lui servit une nouvelle coupe et il la remercia d'un sourire reconnaissant. Les bulles faisaient leur effet autant que les shots - une douce chaleur enivrante le remplissait au fur et à mesure des minutes. " 'Cause that guy over there is interested, I can tell." finit-il, ne laissant pas le suspense durer plus que quelques secondes, pointant du doigt un mec plutôt grand, plutôt mignon qui les salua d'un signe de tête à travers la foule. " He's been eyeing you for ten minutes, now." assura-t-il, se demandant si c'était bien elle qu'il regardait finalement. Après tout, peut-être avait-il aussi sa chance.

_________________


Love me to death or don't give me anything★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madd Wilson

messages : 1024
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @gajah
multinicks : ezra, riley
points : 800
age : 24 yo [18.05]
♡ status : single
work : photograph @WB bulletin
activities : drinking. drinking. drinking.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | carter, leo, jamie, madden & bashir

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptyDim 26 Jan 2020 - 20:53

Pretty. Peut-être. C’est peut-être pas non plus le mot qu’elle aurait utilisé. Mais Windmont Bay, c’est sa ville natale, c’est chez elle. Y’a mieux, y’a pire, mais elle a fait le choix d’y revenir. Elle a aimé, pourtant, la Californie. En dehors de ses problèmes, elle a aimé la région. Pendant un temps, elle s’est même convaincu qu’elle préférait la chaleur et le soleil du sud, plutôt que le climat océanique de l’Oregon. C’est peut-être encore vrai pour l’hiver. C’est doux t agréable à San Diego… Bin plus humide ici. Un froid qui s’infiltre partout, désagréable… Mais c’est chez elle. C’est ici qu’elle a ses meilleurs souvenirs. Quelques élans de nostalgie aussi. Pourtant, faut pas trop non plus se fier à Windmont Bay. Plus jolie et mignonne d’apparence qu’elle ne l’est vraiment. C’est qu’elle aussi, cache de sales secrets. « so you’ll stay ? » La ville avait un air pittoresque, un cadre plutôt sympa. Assez grande pour être animée, mais pas trop pour réussir à s’y perdre. Tout le monde se connaissait plus ou moins de vue… Ou avait entendu quelques rumeurs. La vie n’y était pas si désagréable, et moins dingue qu’à Portland. C’était sans doute un endroit tout désigné pour commencer quelque chose de nouveau. Et elle en savait quelque chose, elle n’avait juste pas réussi à faire table rase de tout.
Elle rit, Madd. Il ne cache pas son intérêt pour ce qu’elle a à offrir. De toute façon, en règle générale, c’est ça ou son cul. Dernièrement, elle préfère largement que ça soit la première option. « at least that proves you have good tastes » un peu l’impression qu’on profite d’elle aussi, mais c’est pas comme si elle n’était pas consentante. Loin de là. En réalité, elle lui servait ça sur un plateau d’argent, il ne faisait que se servir.  « Graceful ? » répète-t-elle. Elle avait tellement appris à détester et exécrer tout ce qui venait de sa génitrice qu’il en était de même pour son prénom. Elle le trouvait trop pompeux… « because it’s graceful ? » elle se met à rire nerveusement « last thing i’d use for me » elle continue de boire alors qu’il soupire. Encore une fois, elle arque un sourcil. Une faveur ? « you can’t be serious. You don’t what will come next. » et ça lui ressemblait pas des masses de donner de quelconques conseils de positivité. Elle était plutôt fataliste ou du genre à voir ça au jour le jour. Un peu résignée, parfois. Mais elle n’aimait pas plus que quelqu’un sorte ça comme ça. Ça réveillait aussi un peu plus sa curiosité, mais elle se retient de lui demander pourquoi il dit ça. Il se connaisse pas assez pour ça… Et ils n’ont pas non plus assez bu pour qu’il se livre. Elle hausse un sourcil, franchement surprise de sa question. What the fuck ?! Qu’est-ce que cette question venait faire là ? Pas vraiment le sujet qu’elle avait envie d’aborder. Alors à la place de répondre –ou pour gagner du temps, elle se contente de le servir une nouvelle fois, et elle avec. Elle se retourne par curiosité, détaille le mec en question avant de soupirer en reportant ses opales sur Jamie. « Not interested » Ni maintenant, ni plus tard. Il était mignon, mais rien qui ne lui donnait sérieusement envie. Pas le moindre émoi, la moindre envie.  « well, I guess he’s gonna keep looking or get bored to be ignored » mais un bref instant, elle se retourne, puis regarde son compagnon de soirée. « or maybe i’m not the one is interested in » elle hausse un sourcil, curieuse. Après tout, peut-être ce mec louchait plus sur Jamie que sur elle. « go for it, if you want » pourtant, ça lui laissait un gout amer. Pas franchement vis-à-vis de cette nouvelle connaissance, mais plutôt de ce que lui rappelait. De tout ce que ça faisait remonter. C’était pas bien enfoui bien loin, suffisait de peu. Elle ne connaissait pas ses préférences, et au fond, ça la regardait pas, mais ils ne se connaissaient pas, il ne lui devait rien. « i dont think he’s gonna wait hours though » Une troisième coupe qu’elle se sert en attendant que Jamie ne prenne sa décision. Se volatiliser avec un inconnu potentiellement à son goût, ou continuer la soirée son amertume et les drogues qu’elle avait à offrir. Et une solitude à partager.  


 

_________________


   AND SHE'S BOLD
there was once a girl known by everyone and no one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wasting my time chasing better days

Jamie Myers

messages : 693
name : raph (smooke)
face + © : brandon flynn - avatar@all souls - icons @tumblr
multinicks : mikkel, clive, leo, keats, hopper, lyle
points : 638
age : twenty-four (21.01)
♡ status : Still not over his ex, having fun, thinking about that cute bartender.
work : Night watchman @the majestic
activities : trying to earn money, searching for a new place to crash, trying to make something of himself without anyone's approval.
home : Everywhere, looking for a place to settle down.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, vika, rufus, jules, atticus

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptyLun 27 Jan 2020 - 18:43

Il manqua de s'étouffer à sa question incisive - so you'll stay? Comment était-il supposé y répondre? Il y réfléchit un instant et choisit la voie la plus facile - l'ignorance et la nonchalance. D'un haussement d'épaules, il mit la question à terre et l'écrasa du bout de sa chaussure. Comment était-il supposé parier sur son futur ici quand il ne savait pas s'il pourrait manger à sa faim demain? Trop d'incertitudes pour pouvoir faire des plans sur la comète - trop de refus de sa part de se projeter sur sa durée de vie à Windmont Bay. Jamie faillit la taquiner, lui demandant si elle souhaitait qu'il reste - mais il trouva l'idée ridicule. Ce n'était pas comme s'ils flirtaient ou qu'ils étaient intéressés l'un par l'autre. Ce qu'il trouva d'ailleurs étrange, se demandant si la jeune femme avait détecté une attitude particulière chez lui, qui pourrait laisser trahir son manque d'intérêt pour la gente féminine. Peut-être était-elle simplement habitué à se faire draguer à tout bout de champ - Jamie n'avait pas daigné lui adresser un regard autre que taquin ou malicieux. Il n'y avait aucun jeu de séduction entre eux deux - mais il restait sur sa faim, voulant savoir si elle le sentait, si elle connaissait ses penchants.

" I'm kidding. I'm not going to jump off a bridge if you're wondering. " la rassura-t-il, sourire sarcastique, ne voulant pas qu'elle pense qu'il ait des envies noires. C'était son côté cynique qui l'avait rappelé à l'ordre. Live fast, die young, some shit like that. Ses perles se reposèrent sur le bel apollon qui les dévisageait - si elle n'était pas intéressé, lui l'était. L'homme aux yeux perçants semblait prêt à fendre la foule et à venir les aborder. Pourtant, Jamie ne le trouvait pas assez charmant pour laisser son compagnon de fortune en solitaire, à broyer du noir. C'était ce qu'il détectait chez elle - un besoin de contact? " Who says I'm interested?" feignit-il, vaguement et reposant ses yeux sur la coupe de champagne, l'attrapant entre ses doigts après un réapprovisionnement. Avait-elle besoin d'être au courant de ses envies les plus intimes? Myers ne souhaitait pas livrer son jardin intime à une simple inconnue. Il apporta la coupe à ses lèvres et avala quelques gorgées du précieux liquide. Un petit soupir de contentement et il glissait un regard furtif à la probable conquête qui semblait déjà occupé à chercher une nouvelle proie. Too bad for you, dude, you don't know what you're missing se murmura intérieurement le brun, l'air faussement content. " I don't bail on people who buy me champagne on my birthday." déclara Jamie, se tournant vers la rousse qui lui tenait compagnie. Il darda d'un regard rempli de jugements les personnes qui se déhanchaient sur la piste - il détestait danser et cela depuis une éternité. Un blocage dû à ses tous ces proms ennuyeux au possible. Même en boîte de nuit, il évitait la foule et était plus le type qui rôdait au bar. " Want to dance?" proposa-t-il, peu sûr de sa question. " 'Cause I don't." affirma-t-il, riant à la question qu'il venait de répondre automatiquement, sans y penser. Si Madd pouvait lui éviter une séance de torture, il allait bien le signifier. De plus, il refusait qu'on se moque de ses médiocres capacités rythmiques. Etre pilier de bar était sa première vocation, une vocation qu'il ne comptait pas trahir.

_________________


Love me to death or don't give me anything★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madd Wilson

messages : 1024
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @gajah
multinicks : ezra, riley
points : 800
age : 24 yo [18.05]
♡ status : single
work : photograph @WB bulletin
activities : drinking. drinking. drinking.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | carter, leo, jamie, madden & bashir

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptyLun 27 Jan 2020 - 22:44

Elle le fixe un instant, tente d’évaluer s’il est sérieux ou non. Et bizarrement, c’est elle qu’il lui rappelle. Dans ses mots, la façon de les balancer. Pas suicidaire mais pas non plus contre l’idée de passer par-dessus le parechoc d’une voiture, parce que peut-être que ça serait plus simple. Peut-être que ça pourrait régler les choses. Elle sait bien ce qu’est sa vie ou ses problèmes, mais elle comprend, elle sait. Dans le but de vivre à fond, Madd vivait vite. Trop vite. Elle brulait la vie par les deux bouts. Par envie ou pour se divertir. Pour oublier ses merdes et ses problèmes. Pour étouffer la douleur et ressentir autre chose. Un peu d’adrénaline, un peu de plaisir. « hm… if you say so » lache-t-elle d’un air qui pouvait lui  signer qu’elle faisait gaffe quand même. Ou presque. C’est pas comme si elle pouvait vraiment le suivre ou constamment faire gaffe à lui. Ils n’étaient même pas amis, elle le connaissait à peine, pas vraiment son rôle.
Elle retrouve son sourire amusé, hausse les épaules. « honestly i don’t know… but » commence-t-elle en insistant sur le dernier mot. « first of all, you didn’t try to put me in your bed… i’m not really pretentious but well… it happens. Aaaand, when I suggested you could be interested, you didn’t seem offended at all… » sous-entendant que la plupart des mecs hétéro étaient plus que sensibles lorsque le moindre sous-entendu vis-à-vis d’un autre mec était fait. Comme s’il s’agissait du pire affront du siècle. Jamie, lui, l’avait pris naturellement. Ça ne voulait sans doute pas dire grand-chose, et encore moins que les mecs lui plaisaient, mais ça pouvait bien être un ou deux indices dans cette direction. « call me sherlock » rétorque-t-elle avec un léger haussement d’épaules amusé. Peut-être là, elle s’amusait un peu de la situation. Et fallait bien, elle ne connaissait strictement rien, alors faire quinze mille suppositions t jouer les détectives en herbes était une activité comme une autre.  « Even if I have to admit that my first argument is not the best one. You could also be the most perfect guy on earth, very civilised and all » un nouveau sourire et elle la môme porte une nouvelle fois la coupe à ses lèvres. Etrangement, Jamie arrivait à la détendre. Doucement. Petit à petit, elle oubliait sa colère et sa rancœur, et elle était la première surprise qu’un étranger complet puisse faire ça. « oh, glad to know that. So maybe we should finish it » et ils passeraient sans doute à la suite après. Mais au fond, elle était tout même un peu contente de savoir qu’il n’allait pas la laisser planter là. Même s’ils ne se connaissaient pas, il avait la décence d continuer à lui tenir compagnie, même face à la belle gueule de l’apollon qui avait tenté dieu sait lequel des deux. La rouquine ouvre la bouche, s’apprête à répondre mais la referme aussitôt quand il répond pour elle. Résultat, elle éclate de rire, ne s’étant pas franchement attendue à ça. « so if I get this right… you offer to dance but you don’t ? »  elle rit encore la môme, engloutit ce qu’il lui reste de son champagne en secouant doucement la tête. « ‘cause you don’t know how to, right ? » parce que les seules personnes qui ne voulaient généralement pas danser étaient celles qui voulaient cacher un rythme musical plus que douteux. « follow me » sans franchement réfléchir, elle l’attrape par la main, direction le fond de la boite, un peu plus loin. Loin des regards, surtout. Une fois arrivée, elle le lache et prend place sur l’un des canapés alors qu’elle sort un petit pochon de son sac à main. « here ! birthday gift ! » elle tente de nettoyer un peu la table, comme si elle avait peur de s’enfiler des saletés alors que sniffer cette poudre ne l’effrayait en rien. Joli paradoxe. « You’ll dance after that, puppy face »


 

_________________


   AND SHE'S BOLD
there was once a girl known by everyone and no one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wasting my time chasing better days

Jamie Myers

messages : 693
name : raph (smooke)
face + © : brandon flynn - avatar@all souls - icons @tumblr
multinicks : mikkel, clive, leo, keats, hopper, lyle
points : 638
age : twenty-four (21.01)
♡ status : Still not over his ex, having fun, thinking about that cute bartender.
work : Night watchman @the majestic
activities : trying to earn money, searching for a new place to crash, trying to make something of himself without anyone's approval.
home : Everywhere, looking for a place to settle down.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, vika, rufus, jules, atticus

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptyMar 28 Jan 2020 - 19:48

Préférant garder le doute sur son orientation sexuelle, Jamie feignit un haussement d'épaules vague pour ne pas la mettre sur une piste ou une autre. La vérité était que lui-même n'était pas sûr d'être totalement attiré par les garçons. De nombreuses fois, il s'était surpris à admirer les courbes des jeunes femmes à la faculté - cela faisait quelques années qu'il n'avait pas eu de relations féminines et qu'il s'était contenté de fréquenter des hommes. Fermer complètement la porte aux femmes était donc, pour l'instant, encore hors de question - pas tant qu'il ne savait pas qui pourrait mieux lui convenir. Tout ce qu'il savait était que sa recherche de plaisir n'avait pas de limites. Alors s'il s'avérait être attiré par l'un des deux genres, ou les deux, il s'en accommoderait. " Maybe I'm a gentleman." affirma-t-il, glissant un regard équivoque à la jolie rousse, laissant planer le doute sur ce qu'il était, s'il était vraiment en train de flirter ouvertement avec elle. Madd était une jeune femme attirante, au charme perceptible - mais sous cette lumière, ce soir, il ne pouvait pas dire qu'il était attiré par elle.
Ce que ce jeu des apparences était jubilant - dans une nouvelle ville, avec de nouvelles personnes, créant de nouveaux liens. Elle ne connaissait rien de lui et il laissait derrière lui quelques miettes d'informations pour cultiver le mystère qu'il aimait faire planer. A sa question-réponse, il s'empressa de rire, machinalement, heureux de voir qu'il avait un public pour ses âneries. Pourtant, il ne mentait pas - danser n'était vraiment pas son truc. Quand Madd lui saisit la main pour l'emmener quelque part, il protesta et attrapa son sac au vol. Si elle pensait vraiment qu'il danserait sans quelques grammes, elle allait être déçue. Prêt à rejeter ses envies de rythme, Myers se ravisa lorsqu'il vit qu'elle l'amena dans un coin plus secret, loin de la foule. Là, muet, il regarda faire la rousse, un air un peu trop experte à son goût, sortir la came et une carte bancaire pour en faire une longue ligne. Jamie Myers ne s'aurait pas imaginé fêter son anniversaire à base de champagne et de coke, mais, hey, il n'était pas fermé à l'idée de s'amuser un peu plus. Madd se servit la première et il la suivit de très près, lui glissant une petite parole ironique en ce qui concernait la danse qu'elle souhaitait tant qu'il fasse. " You wish." dit-il, se penchant et reniflant profondément la trace blanche. Des étoiles dans la tête, Jamie se recula et prit quelques secondes pour savourer l'euphorie qui monta le long de sa colonne vertébrale.
Si Jamie Myers ne se considérait pas comme un habitué des drogues récréatives, il n'avait jamais refusé une ligne ou un joint lorsqu'on la lui offrait. Peut-être était-ce le signe de ses déviances - comme le lui aurait précisé son cher père - d'un manque à combler ou d'une simple envie de s'évader quelques instants d'un monde bien terne. Tout ce qu'il savait était, qu'à l'instant où la coke fit son effet, il était indifférent à toutes les choses qui l'avaient dérangés ces dernières semaines. La solitude, la faim, le léger désespoir, la fatigue physique et mentale; il se sentait enfin puissant, pleinement en contrôle, une douce illusion qui le berçait et le rendait béat de bonheur. Plus rien ne l'atteignait - pas même les pensées qui l'avaient accablées plus tôt dans la soirée, celles qui concernaient son ex-petit ami ou sa famille qui lui manquait terriblement. Rien ne comptait que sa partenaire de méfaits, Madd, qui enchaînait une deuxième ligne sans prévenir. Myers laissa échapper un petit rire impressionné - Madd était une grande fille, elle savait certainement ce qu'elle faisait et où ses limites se tenaient - et la regarda faire. Pour l'instant, il se contenterait d'une seule ligne, testant encore ses réactions physiques aux produits. Se sentant allègrement détendu tout en étant purement excité, Myers glissa son bras autour des épaules de la rousse - faisant peu cas de la distance qu'ils avaient cultivés jusqu'ici. Peut-être était-ce le moment de se détendre, de s'amuser, de profiter.

_________________


Love me to death or don't give me anything★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madd Wilson

messages : 1024
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @gajah
multinicks : ezra, riley
points : 800
age : 24 yo [18.05]
♡ status : single
work : photograph @WB bulletin
activities : drinking. drinking. drinking.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | carter, leo, jamie, madden & bashir

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptyJeu 30 Jan 2020 - 21:15

Elle ne lui en veut pas de ne pas répondre, ou seulement se plaire à garder le mystère. Ils ne se connaissent certainement pas assez pour qu’il lui livre ce genre d’information en réalité, s’il n’y avait pas eu ce mec, derrière eux, elle n’aurait sans doute pas abordé le sujet, ne s’étant pas franchement posé la question. Il avait juste éveillé sa curiosité, elle ne voulait pas se faire intrusive pour autant. S’il ne répondait pas, elle n’insistait pas. Néanmoins, elle sourit, s’il faisait bien ce qu’il voulait de sa sexualité, ses taquineries avaient au moins le don de l’amuser. « Sure. A gentleman. We’ll see » le même sourire taquin sur les lippes de la rouquine, qui se détendait peu à peu au contact de Jamie. Pas de miracle, mais une légère amélioration de son humeur. Et dernièrement, c’était assez pour que ça soit notable. Elle ne savait pas vraiment quel était son secret ou sa technique, mais ça fonctionnait. Ça relevait peut-être juste du fait qu’elle ne le connaissait pas, et lui non plus. Peut-être que cette fraicheur était ce dont elle avait besoin. Pas de jugement, pas d’historique entre eux. Juste une page blanche qui la resterait ou qui était encore à écrire.
Attrapé par la main, elle le traine jusqu’à l’autre bout de la pièce, traversant la piste d danse au passage. Pas d’arrêt pour l moment, elle avait bien compris que la danse n’était pas son truc. C’était plus tranquille ici. Moins de passage, moins de coups d’œil curieux. La première ligne enfilée elle se tourne vers lui en haussant les épaules. « Maybe. But who knows. Maybe you have some hidden talents » ou pas. Mais défoncé et avec quelques grammes, il se moquera sans doute de savoir s’il a le rythme ou non. Il ne se souciera plus non plus de l’hypothétique regard des autres sur ses pas de danse. Ce soir, c’est dans son monde à elle qu’elle l’invitait. Un peu instable, bordélique, mais qu’elle arrivait à rendre plutôt sympathique et apaisant, au moins quelques instants. Ça avait le don de tout faire taire, et de réveiller les grains de folie. La plupart du temps. A condition de pas faire un mauvais trip. Et c’est sous le regard curieux –et un peu satisfait, elle devait le reconnaitre- de la rouquine que Jamie s’enfile un rail à son tour. Elle le suit de près. Et elle ferme les yeux, attend quelques secondes que la légère douleur dans son nez passe. Elle se frotte le nez, efface les tracs de poudre. Le bras de Jamie qui passe autour de ses épaules et elle se laisse aller dans le fond du canapé, la tête en arrière, reposée sur son bras. Un bref instant, elle tourne la tête, le fixe, les idées un peu flou, alors que ce qu’elle ressent lui semble plutôt clair. Presque apaisée. C’était bien ça qui lui fallait. Quelqu’un de nouveau. « You’re ok ? » elle n’a même pas pensé à lui demander s’il avait l’habitude, ou si elle était la seule responsable à l’entrainer sur cette mauvaise pente. « Thanks, by the way. For staying » un sourire en coin plus léger, qui lui assurait qu’elle était sincère. Elle se redresse soudainement, se lève mais reste proche de lui, une main tendue dans sa direction alors que ses hanches commencent doucement à bouger en rythme. « … and now, what about dancing ? I could offer you another drink first but i don’t know your limits… I don’t want you to pass out » son sourire était plus large, un peu moqueur, mais surtout taquin.  « and you can’t let me dance alone » c’est pas ça qui la dérangeait en règle générale, mais elle se gardait bien de lui dire.



 

_________________


   AND SHE'S BOLD
there was once a girl known by everyone and no one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wasting my time chasing better days

Jamie Myers

messages : 693
name : raph (smooke)
face + © : brandon flynn - avatar@all souls - icons @tumblr
multinicks : mikkel, clive, leo, keats, hopper, lyle
points : 638
age : twenty-four (21.01)
♡ status : Still not over his ex, having fun, thinking about that cute bartender.
work : Night watchman @the majestic
activities : trying to earn money, searching for a new place to crash, trying to make something of himself without anyone's approval.
home : Everywhere, looking for a place to settle down.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, vika, rufus, jules, atticus

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptySam 1 Fév 2020 - 18:08

" I'm perfectly fine and perfectly high as a kite. "   affirma Jamie, croisant le regard de Madd mais n'arrivant pas à fixer ses pensées erratiques dans sa tête, subissant de plein fou les effets de la drogue qu'il venait d'ingérer. Le jeune homme ricana à cette sensation exultante qui se propageait dans son corps - du haut de son crâne aux bouts de ses doigts de pied. Chacun de ses sens étaient aiguisés; la boîte de nuit lui semblait plus lumineuse, les gens qui dansaient sur la piste tournaient sur eux-même et les paroles de Madd résonnaient en lui. Subitement excité, Jamie se mit à rire doucement, trouvant son remerciement adorable. " You're sweet, Madd. I should thank you - not the other way around." avoua-t-il, glissant un sourire reconnaissant. Reconnaissant pour sa présence, reconnaissant d'avoir croisé son chemin ce soir - même si la drogue parlait, Jamie commençait sérieusement à s'habituer à sa compagnie. La belle rousse avait peut-être beaucoup de choses à lui offrir, après tout. La méfiance éloignée, il l'observa se lever et lui tendre la main. Offusqué, il ouvrit grand la bouche, prêt à protester. " I SAID NO DANCING!" s'écria-t-il, d'un air choqué, protestant à plein poumon son invitation qu'il ne pouvait pas vraiment refuser - surtout pas après qu'elle lui ait offert une soirée d'anniversaire digne de ce nom. C'était aussi sûrement la cocaïne qui le rendait si malléable qu'il attrapa sa main en soupirant si bruyamment qu'il faillit manquer d'air dans ses poumons. Roulant ses yeux sous ses paupières à sa réflexion sur ses limites, Jamie, en se relevant, la main toujours dans celle de Madd, fit une petite révérence avant d'embrasser sa main. " Well, why don't you find out before implying I'm a lightweight?" demanda-t-il, laissant ses yeux ouvertement défiants sur elle.
" Yes, I can." répondit-il à son invitation à danser, amusé. Voulant la faire mariner quelques instants, il la darda d'un regard malicieux alors qu'elle bougeait ses hanches devant lui. Hypnotisé par ses mouvements, il dût secouer quelques fois sa tête pour reprendre sa contenance." But as I'm a gentleman, I won't." concéda-t-il, prenant quand même un air bien blasé de devoir la suivre sur la piste de danse. En deux temps, trois mouvements, ils étaient tous deux sur la piste - la musique si forte que Jamie avait fermé les yeux pour bouger en rythme avec celle-ci. Il sentait Madd près de lui, à seulement quelques centimètres et lorsqu'il ouvrit ses yeux, elle lui souriait. " Shut up, I've told you I'm not good at this." grommela le jeune Jamie même s'il continuait à danser. Il se débrouillait - heureusement que la coke était là pour anesthésier son côté pudique. Les coupes de champagne englouties avant aidaient aussi. Madd l'invita à suivre ses pas, ce qu'il fit, prenant la main qu'elle lui avait tendu au milieu de la piste. Manquant plusieurs fois de lui écraser les pieds, il finit par rire à son manque évident de synchronisation. " I can't be brilliant everywhere." s'exclama-t-il, continuant à danser près d'elle.

_________________


Love me to death or don't give me anything★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madd Wilson

messages : 1024
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @gajah
multinicks : ezra, riley
points : 800
age : 24 yo [18.05]
♡ status : single
work : photograph @WB bulletin
activities : drinking. drinking. drinking.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | carter, leo, jamie, madden & bashir

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptySam 1 Fév 2020 - 21:10

« good » dit-elle en croisant son regard, un sourire sincère sur les lippes. L’une des rares depuis bien longtemps. Encore quelques instants, elle reste ainsi, la tête en arrière, posée sur le bras de Jamie, les yeux clos. Elle aimait attendre tranquillement les effets la prennent de plein fouet. Les attendre tranquillement, comme de vieux amis qu’elle attendait et retrouvait. « sweet ? » répète-t-elle, riant nerveusement. Ça faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas entendu quelque chose d’aussi doux la concernant dans la bouche de qui que ce soit. C’était agréable. « My pleasure » réplique-t-elle, le nez plissé de manière adorable lorsqu’il la remercie. Ça leur faisait sans doute du bien à tous les deux, pour des raisons potentiellement différentes. Mais elle ne comptait pas s’arrêter à. Son petit plaisir perso, c’était aussi de danser. Et si elle avait été assez gentille pour ne pas lui proposer lorsqu’il était sobre, il s’était planté s’il avait cru qu’elle allait le laisser tranquille tout court. Elle éclate de rire à sa protestation et hausse les épaules « you’re not sober anymore, you won’t even realise you’ll be dancing » réplique-t-elle en riant, et ce n’était pas bien loin de la vérité. Et s’il se rendait compte qu’il dansait, il se ficherait probablement du regard des autres ou de sa propre technique… L’un des avantages des quelques drogues récréatives dont raffolait la rousse. « it reminds a quote actually : trust me, you can dance. Signed vodka. But it works with pretty much everything » ajoute-t-elle, le sourire fier de sa connerie alors qu’il se lève, sa main dans la sienne. Un baiser déposé sur sa main, et la môme reste interdit un bref instant. Malgré l’alcool et la drogue, elle a quand même assez de neurones pour se rappeler que personne n’avait jamais agi de la sorte avec elle. « hm maybe you really are a gentleman after all »  ses lèvres s’étirent, le sourire s’agrandit. Peut-être qu’elle l’a sous-stimé. Seule la suite de la soirée allait lui confirmer, ou au contraire, lui infirmer. « Fine. First you dance, then i’ll buy you a drink. Or two »
Tout pour le convaincre de danser. Une promesse de boisson ou ses yeux de biche, dont elle ignorait si le pouvait naturel habituel avait un quelconque effet sur l’andouille au sourire adorable face à elle. Pourtant, elle continuait de se déhancher doucement au rythme de la musique, chose que les drogues ne lui enlèveraient sans doute jamais. « Nice ! » elle tape dans ses mains, sourit de plus bel alors qu’ils rejoignent tous les deux la piste. Si la môme n’était pas collée à lui, elle était tout de même proche de lui, assez pour sentir son souffle anesthésie contre sa peau. Elle ne le quittait pas des yeux, amusée de le voir finalement sur la piste, à oublier qu’il n’aimait pas ça. Et lorsqu’il rouvre les paupières, elle réprime un rire « i didn’t say anything ! » pourtant elle rit encore alors qu’il attrape sa main. Elle se rapproche, tourne sous son élan. « so tell me, in which domain are you brilliant ? but i’ll promis, after few drinks, you’ll be the best » ou en tout cas, il aura la sensation de l’être. Pour Madd, c’était un peu un mélange des deux. La danse, ça avait toujours été naturel, mais après quelques verres, si on lui demandait, elle pourrait presque se prendre pour une danseuse professionnelle. Elle décale son pied de justesse, manquant qu’il ne l’écrase encore alors qu’elle éclate de rire. « Okay, follow me » dit-elle, en plaçant l’une des mains de jamie dans le creux de ses reins alors qu’elle se rapprochait. Ses deux mains de chaque côté de son visage « look at me », pour quelques instants, le temps de prendre le rythme alors qu’elle bougeait sur la musique, contre lui. « now close your eyes » qu’il ne se concentre plus que sur ça, sur cette musique et son corps qui tentait de bouger en harmonie. Et elle aussi ça lui faisait du bien. Elle aussi, pendant quelques instants, elle oubliait ses problèmes. Y’avait plus que le son assourdissant et la présence de Jamie. « you did it » qu’elle vient formuler près de son oreille lorsque la chanson finit, passant à une autre. « name your price. Or your drinks, whatever » lache-t-elle en rigolant.



 

_________________


   AND SHE'S BOLD
there was once a girl known by everyone and no one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wasting my time chasing better days

Jamie Myers

messages : 693
name : raph (smooke)
face + © : brandon flynn - avatar@all souls - icons @tumblr
multinicks : mikkel, clive, leo, keats, hopper, lyle
points : 638
age : twenty-four (21.01)
♡ status : Still not over his ex, having fun, thinking about that cute bartender.
work : Night watchman @the majestic
activities : trying to earn money, searching for a new place to crash, trying to make something of himself without anyone's approval.
home : Everywhere, looking for a place to settle down.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, vika, rufus, jules, atticus

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptyMar 4 Fév 2020 - 18:11

Jamie ne savait pas si c'était l'alcool, la drogue ou les deux - mais alors qu'il dansait près de Madd, il se sentait libre. Libre de choisir sa vie, ses nouvelles connaissances, ses nouvelles fréquentations, un nouvel entourage - libre de faire ses propres choix, de vivre comme il l'entendait, sans autre contrainte que de profiter, de se construire une toute nouvelle histoire, un nouveau départ. Si tous les nouveaux départs se comparaient à la soirée endiablée que Madd venait de lui offrir, il signerait pour rester définitivement à Windmont Bay. Le brun se laissa guider par sa partenaire et ne s'offusqua pas lorsqu'elle plaça sa main dans le creux de ses reins. Sa main y étant bien calée, il suivit ses pas avec attention - ou avec le peu qui lui restait - et tenta de ne pas lui écraser les pieds volontairement. Son sourire s'agrandit quand elle lui demanda des précisions sur ses nombreux talents - Jamie se mordit la langue pour ne pas dire quelque chose de salace. " Oh, just wait for it, doll, you'll know it soon enough." s'exclama-t-il, riant à son affirmation. L'homme n'allait pas se dévoiler comme ça, lui et son mystère ambiant. Il cultivait tout cela avec grande patience, chose que Madd ne semblait pas avoir. Mais elle s'y habituerait si elle voulait rester en son contact. On apprivoisait Jamie Myers, petit à petit.
Cette proximité qui s'installait entre eux n'était pas désagréable. En dépit de ce qu'il avait pu penser plus tôt, le corps de Madd possédait une grâce particulière, ses hanches en devenant hypnotisantes. Elle semblait bouger sans grand effort, ses cheveux roux ondulant en même temps que sa tête, qui, elle, était adorablement ornée de tâches de rousseur. La chanson se termina plus vite qu'il ne l'avait pensé et il s'étonna de rouvrir les yeux et de ne pas être empli d'une honte profonde quant  ses capacités rythmiques. Jamie toisa sa compagnonne du regard, laissa échapper un petit sourire satisfait de l'idée de se faire rincer le gosier. " You know what you did is basically an exploit." dit-il, ironiquement. " No one was ever convincing enough to get me to dance." ajouta-t-il, lui pinçant le nez pour l'embêter. Le jeune Myers n'avait pas tort - généralement, ses proches battaient en touche et le laissait maugréer au bar. Jamie détestait danser, c'était physique - sûrement la drogue agissait sur ses complexes mais le rendait aussi infantile - tout ce qu'il savait était que la compagnie de Madd lui était agréable. " Soooo much dancing. I'm thirsty, shall we?" affirma-t-il, le regard convaincu, prenant sa main pour se faufiler au milieu de la foule. Myers n'avait aucune idée de l'heure qui pouvait être - il s'en fichait clairement.
Les deux compères se retrouvèrent au bar, à nouveau - attendant une longue lignée de shots que Madd avait commandé pour son plus grand plaisir. Déjà bien alcoolisé, il se souviendrait de ses vingt-quatre ans - ou du moins il espérait ne pas finir en trou de mémoire géant où le lendemain, il se demanderait où il pouvait bien être. Efficace, le barman leur apporta leur commande et Madd le battit à plate couture dans la rapidité de sa descente de ses shots attitrés. Jamie cligna des yeux violemment lorsque la lumière se ralluma dans la boîte de nuit, sonnant la fin de leur soirée. Soupirant d'un vague désespoir, la réalité revint le frapper de plein fouet - il allait devoir prétendre rentrer dans son logement fictif, là où il finirait sûrement la nuit dans un des parcs de la ville, à essayer d'échapper à l'hypothermie. Dans un vain espoir de se réchauffer, il s'enfila les derniers shots et observa son amie, qui, elle aussi, semblait bien déçue de la fin prématurée de cette soirée.

_________________


Love me to death or don't give me anything★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madd Wilson

messages : 1024
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @gajah
multinicks : ezra, riley
points : 800
age : 24 yo [18.05]
♡ status : single
work : photograph @WB bulletin
activities : drinking. drinking. drinking.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | carter, leo, jamie, madden & bashir

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptyMer 5 Fév 2020 - 20:50

« hm fine, jamie the mysterious. Keep your secrets. I’ll find them soon enough » léger sourire sur le coin des lèvres de la rouquine, lui concédant volontiers ce silence. Après tout, si les choses devaient se faire ainsi, elle apprendrait à le connaitre avec le temps, petit à petit.  Et s’il devait disparaitre de sa vie, il resterait un mystère à part entière. Une fenêtre bien amusante et sympathique, pour le temps que ça aura duré. Elle espère quand même le revoir, le recroiser. Ici ou ailleurs. Y’a un petit quelque chose qui lui plait bien à Madd. Quelque chose qui la fait se sentir un peu plus légère, un peu moins anéantie par ses problèmes et ses conneries. C’est peut-être l’alcool qui agit différemment de ces derniers jours. Peut-être Jamie. Peu  importe la raison, elle prend.

Tout comme elle prend cette légère victoire, celle de l’avoir amené sur la piste sans faire le piquet. C’est qu’elle se demanderait presque s’il n’y prend pas plaisir finalement. Madd, elle se laisse un peu aller, ferme les yeux quelques instants, se concentrant juste sur la musique et le corps de Jamie qui bougeait en rythme. En tout cas jusqu’à ce que la musique ne change, et enchaine sur autre chose de bien moins attrayant.  « i take the win, then »  elle fronce alors le nez au moment où il lui pince. Le bout du nez qui gigote telle ma sorcière bien aimée avant qu’elle ne hausse légèrement les épaules. « well, you have to know i’m quite stubborn. And I had some assets with me » elle parlait évidemment de la drogue et de l’alcool qui avaient pu diminuer un peu ses barrières ou sa résistance habituelle. Peut-être que sa méthode avait fonctionné après tout. Ingurgiter quelques substances pour oublier le monde autour et se laisser aller.  En tout cas, ça venait de faire ses preuves sur Jamie, au moins quelques instants. Mais se décrire comme têtue était un comble. Elle l’était, plus que personne. Sans doute trop. Ce soir, ce n’était pas pour avoir raison qu’elle faisait ça. Juste pour s’amuser, rigoler un peu et surtout profiter de la soirée sans se soucier d’un truc aussi con que le regard des autres. Elle se met à rire en entendant sa question « sure » et bien au moins il avait pris l’habitude du bar. Ou qu’elle lui paie ses conso.  Il attrape sa main et la traine presque jusqu’au bar où elle se charge de passer leur commande. Une ribambelle de shots. Tous parfaitement alignés, quelque peu dégoulinants du surplus d’alcool. Elle allait finir la tête à l’envers s’ils continuaient à ce rythme là. Mais sur le moment, ça lui importe peu, les shots, elle les descend un à un sans se faire prier. A peine si elle sent l’alcool lui bruler le gosier. Sans doute déjà trop anesthésié. Et lorsqu’elle repose son dernier verre –sans grande délicatesse- elle se laisse surprendre par la lumière qui s’allume d’un coup. Les yeux plissés, c’est violent, et pas très agréable. Au bout de quelques secondes, elle réalise. C’est pas un problème, juste la soirée qu’elle n’a pas vu passer. Extinction des feux. Elle soupire, et voit du coup de l’œil que Jamie à la même réaction. Elle l’observe quelques instants en silence avant de lui faire un signe de tête en direction du fond de salle pour qu’ils aillent récupérer leurs affaires. Le sac de Jamie récupéré, sa pochette à l’épaule, elle regarde autour, alors que tout le monde se presse vers la sortie, avec un équilibre un peu douteux.  Et doucement –presque à reculons- ils suivent le mouvement. « wanna come ? i have a spare bottle of whisky i think » qu’elle lache, en haussant les épaules, comme pour trouver une excuse de rester encore un peu avec elle. La rouquine tient pas spécialement à ce qu’il se fasse d’idée, mais elle a pas non plus envie de retourner à sa solitude. Ou le voir se volatiliser pour ce qu’il en est. « come on, i’m drunk. You can’t leave me alone. You have to make sure i’m going home safe. » Evidemment qu’elle est obligée d’en rire pour accentuer le tout, presque lui forcer la main en le prenant par les sentiments –ou au moins par son bon sens.  « actually no, let me correct this. You’re drunk, i have to make sure nothing bad happens to you. Would be a shame » qu’elle lache en riant, inversant volontairement la situation comme si c’était lui qu’il fallait protéger des pourritures dehors. Elle manque un peu d’équilibre, se raccroche à son bras alors qu’ils arrivent dehors dans le froid. Ils s’arrêtent sur le trottoir, au milieu ds autres groupes qui discutent avant de se quitter ou de rentrer ensemble. « so, what’s in the bag anyway ? » demande-t-elle en attendant un taxi, et peut-être un peu sa réponse finale avec.


 

_________________


   AND SHE'S BOLD
there was once a girl known by everyone and no one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wasting my time chasing better days

Jamie Myers

messages : 693
name : raph (smooke)
face + © : brandon flynn - avatar@all souls - icons @tumblr
multinicks : mikkel, clive, leo, keats, hopper, lyle
points : 638
age : twenty-four (21.01)
♡ status : Still not over his ex, having fun, thinking about that cute bartender.
work : Night watchman @the majestic
activities : trying to earn money, searching for a new place to crash, trying to make something of himself without anyone's approval.
home : Everywhere, looking for a place to settle down.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, vika, rufus, jules, atticus

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptyDim 9 Fév 2020 - 10:37

Non loin l'idée de ne pas profiter de la générosité de Madd jusqu'au bout - et de squatter son canapé - Jamie, pourtant, prit quelques instants, hésitant et dansant sur ses deux pieds dans le froid de la rue, pour réfléchir à sa proposition. Avant qu'elle ne réponde, elle l'invita en utilisant quelques excuses classiques. Myers s'esclaffa quelques secondes, relevant les yeux vers le ciel. Madd avait le don de le faire culpabiliser - et pourtant, il n'avait pas à lui rendre de comptes. Arrivés dehors, il lui répondit. " Oh, the guilt trip, really?" s'enquit-il, lui glissant un regard amusé. " You had me at whisky, Madd." affirma le brun, haussant les épaules pour tenter de garder la face. Il était plus que soulagé de trouver un refuge pour la nuit - mais ça, Madd n'avait pas besoin de le savoir. A sa question indiscrète sur le contenu de son sac, Jamie manqua de se braquer et de lui rétorquer que cela ne la regardait pas. Ses habitudes méfiantes reprenaient le dessus - mais il contrôla ses émotions erratiques, encore trop emprises par les drogues récréatives utilisées ce soir. " Stuff." affirma-t-il, soudainement gêné. Jusque là, la jeune femme n'avait pas découvert son secret honteux - il la laissa s'accrocher à son bras mais son regard se posa sur le bâtiment face à eux, attendant le taxi qui les ramèneraient à l’appartement (la maison?) de Madd. Embarrassé de sa situation actuelle, ne cherchant aucune pitié, Jamie se prit à en plaisanter. " Mostly drugs." glissa-t-il, la poussant de l'épaule pour la taquiner et laisser s'enfuir le sentiment de gêne qui s'était installé. Un petit clin d’œil et il éclipsait le topic soudainement embarrassant de la conversation. Peut-être lui en parlerait-il lorsqu'ils seraient chez elle.

Madd glissa ses clés dans la serrure de sa porte maladroitement - Jamie pouffa de rire en l'aidant à ouvrir la porte. Le trajet du bar à chez elle n'avait pas duré longtemps, même s'ils avaient attendus quelques temps le taxi. Jamie observa les alentours et apprécia la douce chaleur qui l'emplit lorsqu'ils déposèrent leurs affaires dans le salon de la jeune femme. Dans un effort de politesse, Myers se déchaussa et enleva son manteau. Madd s'affala à ses côtés et il lui donna un petit sourire, se tournant vers elle. " You alright? You seem ... tired." dit-il, l'air légèrement moqueur. Il tapota son genou amicalement et retira le gilet qu'il avait porté toute la soirée pour se mettre à l'aise. " You live here by yourself?" demanda-t-il, curieux tout de même d'en savoir plus sur elle. Après tout, il ne connaissait rien d'elle et elle pouvait très bien être en colocation. Ses yeux se posèrent sur les quelques photos qui trônaient dans le salon et il plissa les yeux en observant la photo d'un jeune homme blond qui faisait une grimace. " Thanks for letting me crash on the couch." fit-il remarquer finalement, lui offrant un petit sourire en coin, néanmoins reconnaissant de lui avoir offert une telle soirée. " And thanks for the partying. It was a great night out with the most lovely company." avoua Jamie, laissant sa tête tombée sur le côté du canapé, les yeux toujours rivés sur Madd et ses yeux lourds de sommeil.

_________________


Love me to death or don't give me anything★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madd Wilson

messages : 1024
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @gajah
multinicks : ezra, riley
points : 800
age : 24 yo [18.05]
♡ status : single
work : photograph @WB bulletin
activities : drinking. drinking. drinking.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | carter, leo, jamie, madden & bashir

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptyDim 9 Fév 2020 - 16:29

Arrivés dehors, Madd éclate de rire, affiche une moue qui plaide clairement coupable. « what ? we never know » ou plutôt, elle n’avait aucune honte à jouer là-dessus pour avoir ce qu’elle voulait : ne pas écourter la soirée. Et elle mettait toutes les chances de son côté. « I should have known » réplique-t-elle en rigolant sans savoir s’il disait la vérité ou non. Peu importe… Seul le résultat comptait, non ? Quelque chose comme ça en tout cas. Et en attendant le taxi –qui allait être long à se présenter vu le monde qu’il y avait- Madd ne peut empêcher sa curiosité de reprendre le dessus. Un instant, elle croit qu’il va lui dire, lever un petit bout de mystère… Principalement à cause de la drogue et l’alcool mais rien à faire. « fine. Mystery again » ajoute-t-elle, un sourire entendu sur les lippes. Si elle ne savait pas plus ce qu’il y avait dans son sac, elle ne croyait pas un seul instant qu’il y avait de quelconques drogues là dedans. Un joint ou deux, pourquoi pas, mais pas plus que ça. Tant pis, elle laissait tomber l’investigation pour ce soir. S’il ne lui répondait pas même avec ce qu’il avait pris ce soir, rien ne le ferait parler. Surtout pas elle, encore inconnue à ses yeux. Et puis, elle n’avait plus l’énergie d’insister comme elle aurait pu le faire en temps normal. Being the basic annoying Madd.

L’attente avait été plus longue que ce qu’elle avait cru, alors qu le retour en lui-même, relativement court. Elle avait quand même fini par avoir froid et la chaleur de son appart était bien appréciable. Sa pochette atterrit sur le sol et la rouquine se laisse tomber sur le canapé dans un soupir, à côté de jamie « yeah, no worries. I’m just… well tired » y’a un peu la réalité qui lui revient en tête aussi, mais ça, elle ne dira rien. Puis, il n’a pas tort. Elle est fatiguée. Des dernières semaines mais aussi de leur soirée. Si elle s’est éclatée, ça n’a certainement pas arrangé son manque de sommeil. « yep  » réponse trop rapide ; trop courte, et elle le réalise sans doute un peu tard. Puis, elle pouvait bien lui parler après, surtout vu le nombre de questions qu’elle lui avait posé… Certes, sans grand succès. « parents dead and buried, and no roomate. » pas certaine qu’elle aurait pu supporter quelqu’un… si ce n’est Leo, pour tout le temps qu’il avait passé ici. Ou alors peut-être que ce serait l’inverse, il n’y aurait personne pour la supporter. Elle et ses humeurs. Ou ses conneries… Ses horaires à la con et son manque de discipline. Ça faisait des années qu’elle était habituée à vivre comme ça. Plus ou moins depuis ses dix huit ans en fait. Elle tourne alors la tête vers Jamie, sortant de sa rêverie. « oooh jamie, you’re cute when you want to » qu’elle lache en rigolant, posant distraitement le doigt sur sa joue, avant de se tourner un peu plus vers lui « but my pleasure, really. That was great, so anytime » ajoute-t-elle un peu plus sérieuse, moins taquine. « you’re not too bad yourself » un sourire amusé sur les lèvres, un léger coup d’épaules, incapable de rester sérieuse trop longtemps. « by the way, i have another bedroom if you don’t wanna sleep on the couch. And the bathroom is on the right » d’un vague geste de la main, elle désigne le fond de l’appartement. Sa chambre, plus ou moins en face, et la salle de bain, un peu plus sur le côté. « if you’re up before me, the fridge is yours » elle voulait surtout lui faire comprendre qu’il pouvait faire comme chez lui. Pas de manière à avoir, juste qu’il se serve, que ça soit pour la salle de bain ou la bouffe. Elle ne savait jamais à quelle heure elle se levait avec ce genre de soirée. Ca dépendait aussi de ses cauchemars, et de la qualité de son sommeil.


 

_________________


   AND SHE'S BOLD
there was once a girl known by everyone and no one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wasting my time chasing better days

Jamie Myers

messages : 693
name : raph (smooke)
face + © : brandon flynn - avatar@all souls - icons @tumblr
multinicks : mikkel, clive, leo, keats, hopper, lyle
points : 638
age : twenty-four (21.01)
♡ status : Still not over his ex, having fun, thinking about that cute bartender.
work : Night watchman @the majestic
activities : trying to earn money, searching for a new place to crash, trying to make something of himself without anyone's approval.
home : Everywhere, looking for a place to settle down.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, vika, rufus, jules, atticus

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptyMer 12 Fév 2020 - 11:43

Jamie jouait l'homme énigmatique, considérant qu'il était encore bien trop tôt, qu'il ne la connaissait pas assez pour se livrer sur sa situation, son histoire et ses soucis personnels. Madd n'avait pas non plus à porter toute la misère du monde - ou plus précisément celle de Jamie Myers - sachant qu'elle avait déjà fait beaucoup pour lui, le soir même. L'homme aurait pu se retrouver seul la totalité de la soirée, à se morfondre par lui-même alors qu'il était supposé fêter ses vingt-quatre ans. Wilson l'avait sauvé d'un désespoir profond et surtout elle lui avait offert généreusement et simplement une soirée dont il se souviendrait, malgré son état avancé d'alcoolisation. Jamie appuya sa tête contre sa main, écoutant la réponse de Madd sur sa situation personnelle. Il réprima un rictus, sentant qu'il avait peut-être touché un sujet délicat. " I'm sorry for your parents." dit-il, se référant à ses parents qui n'étaient plus vivants. De par ce qu'elle semblait dire, elle ne semblait pas en couple non plus. Jamie fut interrompu par ses propres pensées sur ses parents, qui, eux, avaient choisis pertinemment de couper les liens avec leur fils après la découverte de ses penchants. Une pointe d'exaspération et de rage vint le déranger mais il s'en débarrassa rapidement, ne voulant pas aborder le sujet avec Madd. Le visage d'abord impassible, il lâcha un petit sourire en coin en l'entendant dire qu'il était mignon. " I'm always cute." laissa-t-il échapper, riant doucement de son impertinence, ses mains jouant avec le tissu de son t-shirt. Le bout de son nez se froissa et il acquiesça d'un sourire à ses propos. " Oh, please, I'm fine with the couch." affirma le brun, le tapotant d'une main pour lui assurer qu'il serait parfaitement installé sur le canapé, qui lui semblait terriblement confortable. Bien plus confortable qu'un banc au milieu du parc. " Thanks, I guess I'll leave when I wake up. Do you mind if I take a shower before?" s'enquit-il, préférant vérifier avec elle qu'il pouvait prendre une rapide douche avant de s'éclipser au petit matin. Cette nuit lui ferait un bien fou - une douche le lendemain l'aiderait aussi à mieux supporter sa situation. Se rendant compte que sa demande pouvait paraître étrange - who takes a shower at a stranger's place if they have their own home to go back to? - Jamie effaça ce qu'il venait de dire d'un geste de la main. " No, nevermind me." ajouta-t-il. " I don't want to bother you more than I already did." murmura-t-il, fatigué et se frottant les yeux. Madd sembla tout aussi épuisée que lui - mais elle le fixait d'un regard plutôt intense.

_________________


Love me to death or don't give me anything★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madd Wilson

messages : 1024
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @gajah
multinicks : ezra, riley
points : 800
age : 24 yo [18.05]
♡ status : single
work : photograph @WB bulletin
activities : drinking. drinking. drinking.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | carter, leo, jamie, madden & bashir

welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) EmptyJeu 13 Fév 2020 - 20:55

Sa soirée aurait pu être bien plus terrible –dans le mauvais sens du terme, mais Jamie l’avait rendu plus sympathique. Peut-être plus authentique. Bien chargée en produit toxiques, mais agréables et ça lui avait vidé la tête, au moins quelques temps. Mais ça avait coupé court, malgré eux, lorsque les lumières étaient revenues. Pourtant crevée, ça ne lui ferait pas de mal d’aller dormir, seulement un peu déçue que ça sot déjà fini. Elle tourne la tête, moue étrange sur le visage, à mi-chemin entre un remerciement silencieux et l’acceptation de la situation, depuis bien longtemps. « thanks. But it’s been a while now » Surtout pour son père, le seul qu’elle regrette vraiment. Paterne admiré et idolatré qu’elle n’a sans doute que trop peu connu. Pris trop tôt, trop brutalement. Pas de préavis, juste absent, du jour au lendemain. La douleur était vive, brulante, agonisante. Et le temps avait fait son œuvre. Pour sa mère, c’était plus compliqué. Plus mitigée. Au fond, ce qu’elle regrettait, c’était de pas avoir eu une mère plus intelligente ou plus aimante. Une mère un peu plus humaine et à l’écoute. Pas un putain de robot figé et ahuri. Le sujet n’était plus si sensible, mais elle préférait l’éviter, lorsqu’elle le pouvait… La môme a encore du mal à se livrer totalement. On choisit pas a famille, qu’on dit. Lors elle est bien contente qu’il puisse la distraire avec son adorable tête. « sure » qu’elle réplique en rigolant. Un nouveau haussement d’épaules, signifiant as you wish lorsqu’il lui indique que le canapé lui convient très bien. Elle comprend pas tellement puisqu’elle a un lit de libre. Elle aurait compris qu’il refuse si elle lui avait proposé le sien, mais celui c’était une chambre entièrement libre… et peu souvent utilisée. « your choice » elle lui proposait seulement de l’héberger, il pouvait partir lorsqu’il le souhaitait. Avant ou après le petit-déjeuner, à sa convenance, pas d’obligation. Elle secoue alors doucement la tête, un léger sourire sur les lippes. « I just told where the bathroom was… so yes, you can use it, Jamie ! You don’t bother me » dit-elle en riant ne comprenant pas le problème. Surtout que si elle lui avait indiqué où se situait la salle de bain, c’était bel et bien pour qu’il puisse faire comme chez lui, sans se préoccuper de Wilson dormait ou non. « you can take a shower now or tomorrow… no worries. Even have a bite before leaving. I assure you, I don’t mind » La tête posée sur le dossier du canapé, mais le regard posé sur lui, elle réfléchit. Qu’est ce qu’il ne disait pas ? Pourtant la question ne sort pas. Elle en a déjà posé bien assez pour la journée. « I should go to bed. » elle se lève et part dans la chambre sans un mot. Attrape les deux oreillers et la couette, si bien qu’en arrivant dans le salon, elle a l’air d’une montagne de couette qui arrive tant elle a disparu derrière. Elle pose tout ça sur un coin du canapé, léger sourire sur les lèvres. La rouquine se penche, dépose un baiser sur sa joue. « have a good night. Don’t puke. » lache-t-elle en riant, s’éloignant vers sa chambre. Mais en chemin, elle s’arrête un instant, leur conversation qui tourne en boucle dans sa tête. Y’a comme un quelque chose qui la gêne… Un truc sur lequel elle n’arrive à mettre le doigt. Ou alors c’est l’alcool. Elle se tourne une dernière fois. « you’re sure you’re ok ? » et d’un signe de tête, il lui assure que oui. « hm ok » elle n’insiste pas, pas certaine d’être convaincue… et pas non plus certaine de ne pas halluciner. Direction sa chambre, elle a sérieusement besoin de récupérer.

 

_________________


   AND SHE'S BOLD
there was once a girl known by everyone and no one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




welcome to wonderland (j/m) Empty
Message· · Sujet: Re: welcome to wonderland (j/m) welcome to wonderland (j/m) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
welcome to wonderland (j/m)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: good times at daveys-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: