hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 season finale, la saison 2 touche à sa fin.
Il est maintenant temps de commencer à clôturer ses sujets
pour démarrer sur de nouvelles bases pour la saison 3. Prenez le
temps de lire ce sujet pour tous les détails.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 sentimental fool

Aller en bas 

Riley Campbell

messages : 363
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @self
multinicks : ezra, madd
points : 1027
age : 25 (18.04)
♡ status : madly in love with her cutie, keats blushing decker
work : escort
activities : planning another shitting thing with jake, observing, head in the clouds -or the stars, kissing keats, thinking about keats...
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake. but spending half of her time at Keats' place

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open | keats, robin & (have)

sentimental fool Empty
Message· · Sujet: sentimental fool sentimental fool EmptyDim 26 Jan - 17:14



@Robin Cotton -
Windmont Bay,
January, 27th



La tête dans les nuages, ou plutôt focalisées sur la même personne depuis quelques temps maintenant, Riley ne fait même pas attention où elle va. Il n’y a plus que Keats. Quand elle se réveille le matin, pendant son petit-déjeuner, tout le reste de sa journée et lorsqu’elle va coucher. Du Keats à toutes les sauces, toutes les heures. Si bien que parfois, elle a l’impression de devenir dingue, et lorsqu’il se passe plusieurs jours sans qu’elle n’ait la possibilité de le voir, la blonde devient aussi irritable qu’irritante, agaçant Jake comme jamais. Ce qu’il ne prenait que pour un pauvre coup de cœur qu’il espérait voir rapidement disparaitre, il était forcé d’admettre que c’était plus que ça, sans franchement savoir à quel point.
La vérité, c’est que Riley ne pouvait pas passer plus de trois jours loin de lui. Ce qu’elle ressentait était bien plus qu’une passade. Si elle ne se sentait pas prête à le dire à haute voix, elle le savait, Keats avait violemment subtilisé son cœur. Elle était amoureuse, purement et simplement. Decker l’avait complètement envouté, elle qui avait fait tant d’effort pour rester loin des relations. Avec lui, elle le savait, elle était foutue. Une dernière gorgée de son café, et la blonde jette son gobelet dans la poubelle, un peu distraite. C’est sans relever la tête qu’elle continue son chemin, prenant l’angle de la rue, et prenant de plein fouet un autre piéton. Quelques pas en arrière sous le coup du choc, manquant de se retrouver le derrière à terre. Riley se frotter le front, celui qui a pris, alors qu’elle relève la tête « désolée, j’avais la tête ailleurs. Je vous ai pas fait mal ? » y’avait quand même peu de chance avec son gabarit de crevette, mais elle préférait s’en assurer. C’était qu’une question de temps avant que ça n’arrive, en ayant aussi souvent la tête dans les nuages. Seulement l’inconnu qu’elle venait de percuter la regardait avec un drôle d’air. Peut-être qu’elle l’avait heurté avec plus de force qu’elle ne le pensait. Ou le connaissait-elle ? Peu de chances, elle avait plutôt bonne mémoire avec les visages.

_________________


   HEART OF GOLD
hope is a dangerous thing for a woman like me to have,
but i have it


Dernière édition par Riley Campbell le Sam 15 Fév - 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Robin Cotton

messages : 203
name : Fai
face + © : Scott Eastwood / @Blondie
multinicks : Winifred Limon, Dewey Griffith
points : 269
age : 32 ans
♡ status : L'ex de ta copine
work : Propriétaire du Camp Tomahawk Lake
activities : Boire des coups, tomber amoureux, rire aux éclats, rattraper ses maladresses.
home : Camp Tomahawk Lake

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

sentimental fool Empty
Message· · Sujet: Re: sentimental fool sentimental fool EmptyLun 27 Jan - 16:40

Depuis plusieurs mois, la vie de Robin avait diamétralement changé. Il était passé d’assistant au Camp Tomahawk Lake à propriétaire du camping suite au décès de son père. La tache était immense mais fort heureusement pour lui, ils étaient actuellement en période de faible activité. Toutefois, Robin - malgré qu’il ne soit pas très futé - avait compris que c’était primordial qu’il s’active pour être prêt au printemps. Ce jour-là, il avait donc passé une bonne partie de la journée en rendez-vous. Il n’avait pas tout compris à ce qu’on lui racontait, mais il avait fait bonne figure et pensait pouvoir faire confiance aux personnes rencontrées. A la fin de son meeting le plus long de la journée, le jeune homme se dit qu’il méritait bien une pause avant de rentrer prendre soin de ses rares clients au camping. Il marchait donc sur Pioneer Oak, pianotant activement sur son téléphone pour décommander un rendez-vous et le repousser au lendemain. Il ne fallait pas non plus trop lui en demander… Robin était partisan du « Repousser à demain ce qui peut être fait demain. » et il n’éprouvait pas de remords à se libérer la fin d’après-midi parce qu’il le souhaitait. Ne jamais négliger l’importance du Me Time.
Alors qu’il terminait son message, le nez baissé vers son téléphone, il n’aperçut pas la silhouette en provenance de l’angle et la percuta de plein fouet. A peine déstabilisé, Robin se frotta le bras à l’endroit où la jeune femme l’avait cogné. Rien de grave, même pas une douleur mais Robin ne put s’empêcher de la dévisager avec insistance. Tout d’abord, ce fut sa beauté qui attira son attention mais rapidement, il réalisa qu’il connaissait déjà ce visage. « Riley, la fameuse. » s’exclama-t-il en lui donnant une petite tape sur l’épaule avant de se reprendre, réalisant qu’il faisait les choses à l’envers. « Pardon, c’est plutôt à moi de te demander si je ne t’ai pas fait mal ! » Robin la tutoya directement car elle lui était familière. Ils ne s’étaient jamais formellement rencontrés mais il la connaissait et savait que son cousin Keats avait déjà parlé de lui à cette demoiselle. « Robin ! Le cousin qui a tout appris à Keats… » Il marqua une pause avant de rapidement ajouter. « Enfin, seulement les choses qu’il fait bien. Le reste malheureusement, je pense que personne ne peut rien pour lui... » Il était important qu’elle ne le tienne pas pour responsable des maladresses et autres choses gênantes qui composaient la personnalité de son cousin.

_________________
❝ I can't really say why everybody wishes they were somewhere else
But in the end, the only steps that matter are the ones you take all by yourself. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Riley Campbell

messages : 363
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @self
multinicks : ezra, madd
points : 1027
age : 25 (18.04)
♡ status : madly in love with her cutie, keats blushing decker
work : escort
activities : planning another shitting thing with jake, observing, head in the clouds -or the stars, kissing keats, thinking about keats...
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake. but spending half of her time at Keats' place

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open | keats, robin & (have)

sentimental fool Empty
Message· · Sujet: Re: sentimental fool sentimental fool EmptyLun 27 Jan - 21:51


La collision n’avait pas été très agréable, mais ça aurait pu être pire. Elle était toujours sur ses deux pieds et non le postérieur sur le bitume. Mais lorsqu’elle redresse la tête, c’est deux yeux clairs séduisants qui la fixent avec intensité. La fameuse ? Immédiatement, elle a les joues qui se colorent, pensant un instant qu’elle avait fait quelque chose de travers ou qu’elle l’avait connu quelque part –d’inoubliable pour lui visiblement- mais dont elle ne se souvenait honteusement pas. Elle ouvre la bouche mais la referme aussitôt ne sachant pas quoi dire. Elle avait surtout peur de passer pour une idiote à ne pas le reconnaitre s’ils s’étaient déjà vu quelque part. Et le sentiment ne désamplifie pas lorsqu’il se met à la tutoyer comme s’ils s connaissaient. Pourtant, impossible pour la jeune Campbell de remettre son visage. Un ami de son frère ? Peut-être. Jake avait hébergé quelques qui s’étaient retrouvés dans des situations pires que la leur… Pourtant, à voir ses fringues ou même son allure générale, il ne semblait pas être de ce genre-là.. ça y est, Riley devenait sénile. « Oh ! » la surprise s’échappe immédiatement de ses lèvres lorsqu’il lache enfin d’où ils se connaissent, ou presque. « le fameux cousin avec qui il a fini bien joyeux » qu’elle réplique, amusée, retrouvant progressivement son teint porcelaine. Ses lippes s’étirent rapidement avant qu’elle ne finisse par rire à sa réflexion. D’une manière un peu étrange, elle reconnaissait bien la description qu’il faisait de Keats. Il était désespérément adorable. Sa timidité l’avait fait craquer. « non… » elle a un sourire timide, les fossettes qui se creusent alors qu’elle repense à toutes ses maladresses « son embarras constant est étrangement craquant en réalité » et lorsqu’elle se rend compte de ce qu’elle avoue face à son cousin, qui plus est un mec qu’elle ne connait pas. « enfin… sa timidité, tout ça… » elle hausse les épaules « c’est ce qu’il est. Ça me plait » elle essaie de calmer son palpitant, c’est pas un entretien d’embauche qu’elle passe. C’est juste son cousin, qu’elle tente de se dire, pas ses parents. C’est sans doute une première étape plus en douceur, moins formelle. « Mais vous êtes vraiment de la même famille ? Y’a comme une différence … comportementale » qu’elle rétorque en se retenant de ne pas éclater de rire. Robin était loin d’être désagréable à regarder, alors peut-être que la ressemblance familiale s’arrêtait là. Robin semblait bien plus extraverti, plus sociable aussi. Y’avait qu’à voir avec les quinze premières secondes de rencontre.  Un tutoiement naturel et des blagues sur son petit ami qu’on réservait en général pour les repas de famille.

_________________


   HEART OF GOLD
hope is a dangerous thing for a woman like me to have,
but i have it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Robin Cotton

messages : 203
name : Fai
face + © : Scott Eastwood / @Blondie
multinicks : Winifred Limon, Dewey Griffith
points : 269
age : 32 ans
♡ status : L'ex de ta copine
work : Propriétaire du Camp Tomahawk Lake
activities : Boire des coups, tomber amoureux, rire aux éclats, rattraper ses maladresses.
home : Camp Tomahawk Lake

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

sentimental fool Empty
Message· · Sujet: Re: sentimental fool sentimental fool EmptyMar 28 Jan - 19:50

Robin leva ses pouces en signe de victoire lorsque la jeune femme réussit enfin à le situer. Il était vrai que Keats avait fini bien joyeux mais lui aussi car les deux hommes ne s’étaient pas privés, ni sur leurs verres, ni sur leurs discussions animées. Il l’écouta complimenter la personnalité réservée de son cousin et ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel. Il adorait son cousin mais parfois, son manque de confiance en lui pouvait être affreusement ennuyeux. « Oui oui, c’est craquant. » se contenta-t-il de dire, peu désireux de discréditer son cousin aux yeux de sa petite amie. Après tout, la famille devait être un soutien et pas un handicap. « Tant mieux s’il te plait. Apparemment, ça lui fait du bien. » Là encore, il arbora juste une mine contrite, ne comprenant pas trop l’attrait de leur relation platonique mais après tout, si ça leur convenait…
Le jeune homme rit enfin en entendant sa question. « Nos mamans étaient soeurs, donc à priori oui… J’étais là au lendemain de sa naissance. Tu aurais du voir sa tête d’haricot blanc ce jour-là, tu peux me croire, il s’améliore avec le temps ! » Il ria encore plus de sa propre facétie avant de pianoter activement sur son téléphone, bien décidé à partager encore plus d’anecdotes avec cette fameuse Riley. « Regarde ici, c’est lui à 2 ans après avoir arraché sa couche ! Je te raconte pas le carnage dans la maison de ma tante… » Il scrolla sur son téléphone pour afficher une nouvelle photo, représentant Keats avant l'adolescence, déjà grand pour son âge et plutôt maigre. « Ça, c’est lui à dix ans quand j’ai du me le coltiner à une fête d’anniversaire d’un pote… T’imagine bien qu’il est resté tout l’après-midi à manger du popcorn dans un coin. » Hilare en se remémorant ces souvenirs, il finit toutefois par ranger son téléphone, le visage toujours lumineux. « Tu vis à Windmont Bay depuis longtemps ? Je n’ai pas le souvenir de t’avoir déjà vu… » Le questionnaire commençait à peine. Après tout, il s’agissait bien de la nouvelle amie de son cousin favori alors Robin pouvait se permettre d’être ultra-précautionneux avec elle.

_________________
❝ I can't really say why everybody wishes they were somewhere else
But in the end, the only steps that matter are the ones you take all by yourself. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Riley Campbell

messages : 363
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @self
multinicks : ezra, madd
points : 1027
age : 25 (18.04)
♡ status : madly in love with her cutie, keats blushing decker
work : escort
activities : planning another shitting thing with jake, observing, head in the clouds -or the stars, kissing keats, thinking about keats...
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake. but spending half of her time at Keats' place

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open | keats, robin & (have)

sentimental fool Empty
Message· · Sujet: Re: sentimental fool sentimental fool EmptyVen 31 Jan - 23:40


Craquant, c’était le mot. C’était sans doute le premier mot qui avait caractérisé ce qu’elle avait ressenti envers Keats et son attitude. Son embarras, sa timidité, sa maladresse… Elle ne savait pas grand-chose des relations qu’il avait pu avoir ou de ses expériences. Mais si ça avait pu en faire fuir certaines –tout à son avantage- ça avait plutôt fait le contraire avec Campbell. Il l’avait attiré comme un aimant. Comme si chaque fois qu’il rougissait, chaque hésitation n’avait fait qu’accentuer ce qu’elle ressentait. Elle acquiesce d’un signe de tête, les joues légèrement rosies. C’est plus que lui plaire. Riley est dingue de Keats. Totalement et simplement amoureuse de Decker. Pourtant, Robin affiche une drôle de tête lorsqu’il lui dit que ça lui fait du bien.  « Vraiment ? tu fais une drôle de tête… » ça y est, elle se met à le tutoyer aussi. Rendre ça moins formel pour elle… Mais elle appréhende surtout sa réponse, parce qu’elle espère sincèrement lui être bénéfique, d’une manière ou d’une autre.
Ils semblent si différents. Robin bien plus sociable, plus à l’aise aussi… Presque sans gêne. L’opposé total de son cousin. Ils ont tous les deux un charme certain, mais bien différent. C’était presque étrange de les imaginer ensemble. Un peu étrange, mais sans doute complémentaires. Le sourire de la blonde s’agrandit, et elle ne doute pas un instant que les anecdotes vont fuser. Et… ça lui convient bien. Pas sûr que Keats apprécierait autant, mais elle prend ce moment avec plaisir. Le téléphone sorti, elle rit en voyant la photo, aussi amusée qu’attendrie. « mon dieu… » elle rit, riley, attend de voir la suite, soudainement curieuse.  « je vois très bien. Un bouquin dans les mains, aussi, non ? » elle imagine bien la scène, sans aucun mal. « Il a toujours été comme ça ? ou ça s’est accentué ? » juste une façon de savoir si ça avait toujours fait partie de sa personnalité, ou s’il avait changé au fil des années, à cause d’une expérience quelconque. « uh… oui et non ? » répond-elle en riant légèrement. Elle n’avait jamais franchement su comment répondre à ça. La notion de longtemps était relative. « plusieurs mois déjà… Mais je ne sors pas trop par ici… Plus Portland. Ça fait un peu plus de quatre ans qu’on est dans le coin. Avec mon frère » précise-t-elle au dernier moment, comme pour lui expliquer l’utilisation du ‘on’. Pas d’autre famille, juste son demi-frère. Et c’est tout ce qu’il lui fallait. Au fond, c’est ce qu’elle avait toujours connu. Même vivante, sa mère avait trouvé le moyen d’être absente, d’une certaine manière. « tu vis ici aussi ? ça peut vouloir dire d’autres anecdotes sur ton cousin ? » demande-t-elle avec un sourire coupable.

_________________


   HEART OF GOLD
hope is a dangerous thing for a woman like me to have,
but i have it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Robin Cotton

messages : 203
name : Fai
face + © : Scott Eastwood / @Blondie
multinicks : Winifred Limon, Dewey Griffith
points : 269
age : 32 ans
♡ status : L'ex de ta copine
work : Propriétaire du Camp Tomahawk Lake
activities : Boire des coups, tomber amoureux, rire aux éclats, rattraper ses maladresses.
home : Camp Tomahawk Lake

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

sentimental fool Empty
Message· · Sujet: Re: sentimental fool sentimental fool EmptyMer 5 Fév - 18:14

Robin regarda longuement Riley lorsque celle-ci lui fit remarquer qu’il faisait une drôle de tête. En temps normal, il n’aurait pas longtemps réfléchit avant de balancer ce qu’il avait sur le coeur mais une sorte de retenue qui ne lui ressemblait pas l’envahit. Non, il n’allait pas lui dire qu’il était au courant que leur relation n’était que platonique et que Keats angoissait de malade. Il se contenta alors de hausser les épaules, la mine innocente. Heureusement pour lui, l’attention de la jeune femme fut détournée par les photos qu’il lui présentait. Il la vit rire et la trouva bien amusante à prendre les choses ainsi. Elle était belle et paraissait avoir de l’humour - plus les minutes passaient, plus Robin commençait à voir pourquoi Keats avait eu le béguin pour elle. « Oui, sans doute… Je t’avoue que je ne lui portais pas une grande attention, j’étais surtout occupé à flirter de mon côté ! » Une fois son téléphone rangé, il écouta sa question qu’il trouva pertinente et réfléchit un instant avant de répondre. « Je crois bien qu’il a toujours été comme ça… Disons que c’est devenu flagrant à l’adolescence où normalement un mec à juste envie d’une chose… Ben lui, ça l’intéressait pas forcément. » Il l’écouta ensuite parler de son arrivée à Windmont Bay et Robin croisa les bras contre son torse, hochant doucement la tête au fil de ses explications. « Sympa, j’ai cinq frères moi. » Toujours obligé de tout ramener à lui… « Il s’appelle comment, ton frère ? Je le connais peut-être ! Tu n’as pas une soeur aussi, par hasard ? » Il plaisantait à moitié. Il la trouvait vraiment charmante mais puisque hors d’atteinte, il pouvait toujours espérait qu’une autre personne partageant ses gênes avantageux soit dans le coin. « Je suis né et ai grandi aussi ! Des anecdotes sur Keats… J’en ai un millier, mais je les réserve pour votre mariage. » Robin afficha un large sourire, plaisantin. Il voulait la déstabiliser mais aussi tester le niveau de « sérieux » de leur relation.

_________________
❝ I can't really say why everybody wishes they were somewhere else
But in the end, the only steps that matter are the ones you take all by yourself. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Riley Campbell

messages : 363
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @self
multinicks : ezra, madd
points : 1027
age : 25 (18.04)
♡ status : madly in love with her cutie, keats blushing decker
work : escort
activities : planning another shitting thing with jake, observing, head in the clouds -or the stars, kissing keats, thinking about keats...
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake. but spending half of her time at Keats' place

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open | keats, robin & (have)

sentimental fool Empty
Message· · Sujet: Re: sentimental fool sentimental fool EmptyDim 9 Fév - 13:14


« je vois » qu’elle se contente de commenter, non sans un léger sourire. Elle les imaginait bine, les deux opposés. Keats le timide, le réservé… La tête dans les bouquins plus qu’à loucher sur un décolleté. Et Robin de l’autre côté, bien plus séducteur que le cousin. Plus sûr de ses charmes, et elle était prête à parier que la gente féminine savait bien lui rendre. En plus de son physique avantageux, il avait ce regard particulier qui, elle en était persuadée, pouvait faire fondre n’importe qui. « t’aurais quand même pu le mettre au courant qu’il avait aussi un physique agréable » elle a un sourire amusé sur les lippes, et la blonde se surprend à être un peu plus à l’aise, peut-être même à le taquiner. Riley ne comprenait toujours pas comment Keats pouvait ignorer son propre corps. Comment il pouvait être aussi aveugle en ce qui le concernait. Elle savait bien que personne ne se voyait vraiment tel qu’il était mais Keats était à un tout autre niveau. « j’imagine que j’suis pas non plus contre l’idée qu’il n’est pas eu une ribambelle de filles » avoue-t-elle, se dandinant d’un pied à l’autre, sans être franchement certaine que c’était une bonne idée de confier tout ça à son cousin, après tout elle ne le connaissait pas. Et elle savait que, parfois, son côté sans filtre pouvait être un problème. « et c’est pas bien cinq frères ? oh euh il s’appelle Emrys. Emrys Campbell. » mais elle se marre déjà Riley, en entendant sa question. Y’a même ses joues qui se colorent un peu. Pour ce qu’elle en sait, elle pourrait bien avoir des frères et sœurs. Ou des demi quelque chose, plus probablement. Qui sait, sa mère en a peut-être eu d’autres avant Emrys, qu’elle aurait abandonné à l’arrière d’un pub, ou qu’elle aurait laissé à son mec de l’époque dans une pochette surprise. « sincèrement je serai pas surprise d’avoir une fratrie cachée… J’ai pas franchement connu mon père, donc qui sait… » elle a un rire nerveux, baisse la tête avant de la redresser. Elle ne parle que peu de son histoire, ou de son géniteur. « alors tu pourrais avoir un peu de chance » ce serait pas si improbable. Mais ce qui le serait, c’est qu’elle soit dans les environs, vu sa ville natale, à l’autre bout du pays. Cette fois, c’est un rire franc, un peu cristallin, qui s’échappe de sa bouche. « Notre mariage ? Déjà ? J’espère que tu lâcheras quelques trucs avant » Campbell n’avait jamais franchement pensé au mariage. Pas sérieusement en tout cas… Et personne pour lui faire considérer l’idée sérieusement. Avec Keats… L’idée ne lui semblait pas si invraisemblable pourtant, y’avait aussi ce petit truc qui la faisait flipper. Elle flippait d’aimer autant. Elle flippait de se laisser submerger ou  d’être blessée. L’idée de le voir s’éloigner lui était insupportable mais le mariage ? c’est pas comme si elle en avait eu quelconque modèles… Portant, son cœur d’artichaut en rêvait surement, tout en se disant que ça, comme le reste, ce serait pas pour elle. « Disons que t’as le droit de garder les plus grosses anecdotes pour le jour J… Mais tu dois me livrer quelques d’ici là. Pour me faire patienter » elle hausse les épaules, comme s’il s’agissait d’une véritable négociation.

_________________


   HEART OF GOLD
hope is a dangerous thing for a woman like me to have,
but i have it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Robin Cotton

messages : 203
name : Fai
face + © : Scott Eastwood / @Blondie
multinicks : Winifred Limon, Dewey Griffith
points : 269
age : 32 ans
♡ status : L'ex de ta copine
work : Propriétaire du Camp Tomahawk Lake
activities : Boire des coups, tomber amoureux, rire aux éclats, rattraper ses maladresses.
home : Camp Tomahawk Lake

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

sentimental fool Empty
Message· · Sujet: Re: sentimental fool sentimental fool EmptyMar 11 Fév - 21:39

Robin se frotta le crâne lorsqu’elle lui fit la remarque qu’il aurait pu aider son cousin à réaliser la beauté de son physique. A vrai dire, il pensait l’avoir fait quelques fois mais sans vraiment insister, c’est sûr. Ça aurait été trop bizarre, pensait-il. Il lui répondit alors, assez perplexe. « J’imaginais que ça allait de soi, puisque je suis son cousin. » Inconsciemment, il bomba le torse, toujours aussi fier d’être un canon de beauté et ne pouvant s’empêcher de faire le beau. Toutefois, il n’insista pas car il respectait trop son cousin pour lâcher les chevaux comme il avait l’habitude de le faire en présence d’une femme. Il sourit ensuite en l’entendant finalement se satisfaire d’avoir un copain modeste. Décidément, la gente féminine ne savait jamais ce qu’elle voulait vraiment. Enfin, elle lui partagea le nom de son frère et il réfléchit un instant, se demandant si ce prénom lui était familier. A vrai dire, comme il s’agissait d’un homme, le pourcentage de chance pour que son prénom l’ai marqué étaient assez limité mais, poli, il fit mine de s’y intéresser. « Ah, ça me dit quelque chose… Mais furtivement. Je serai ravi de faire sa connaissance, en tout cas. » Puis, elle enchaîna sur sa famille et il comprit qu’elle avait un modèle familial assez atypique, ce qui piqua tout de suite sa curiosité. Fils d’une famille nombreuse, avec des parents qui s’étaient mariés jeunes et étaient restés toutes leurs vies ensemble, tous les schémas qui ne ressemblaient pas à celui qu’il avait connu l’intriguaient, voire l’inquiétaient. La famille était ce qu’il y avait de plus important à ses yeux. Oui, même avant les filles. « C’est dommage… » Il paraissait perplexe, et la façon dont elle s’était esclaffée lorsqu’il avait parlé de leur mariage futur ne le rassurait pas. Etait-elle vraiment la femme de la vie de Keats ? Soudain, il avait un doute et les traits de son visage le trahirent. « Le mariage, c’est quelque chose de sérieux. » Il l’écouta alors négocier quelques dossiers supplémentaires et, naïf, il trouva que ce n'était pas une si mauvaise idée. Après tout, si ça lui permettait de se projeter d’avantage avec son cousin, c’était mission accomplie pour lui. Robin retrouva alors son sourire en repensant à plusieurs anecdotes concernant son cousin et en sélectionna une qu'il espérait satisfaisante pour assouvir la curiosité de Riley. « Je me souviens d’un jour au lac. On était avec des amis à moi et on avait préparé un petit pique-nique. Bien sûr, y’avait des filles. Britney, Emma et Daisy, si tu les connais… » Il marqua une pause en se remémorant les silhouettes avantageuses de ses amies avant de reprendre. « Bref, naturellement, tous les gars étaient torse nus et en maillots de bain mais Keats refusait de se changer. L’un de mes potes a balancé la blague qu’il était sans doute trop « enthousiaste » à l’idée de se retrouver en si charmante compagnie pour se mettre en maillot si tu vois ce que j’veux dire… » Il ricana bêtement puis ajouta avec un sérieux total. « Oh mais tu imagines bien que je lui ai mis une beigne à celui-là ! Keats sait se contrôler à ce niveau-là quand même… » Il se pinça les lèvres pour s’empêcher d’ajouter quoique ce soit mais ce fut plus fort que lui. Il prononça alors une dernière locution, totalement déplacée. « N’est-ce pas ? »

_________________
❝ I can't really say why everybody wishes they were somewhere else
But in the end, the only steps that matter are the ones you take all by yourself. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Riley Campbell

messages : 363
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @self
multinicks : ezra, madd
points : 1027
age : 25 (18.04)
♡ status : madly in love with her cutie, keats blushing decker
work : escort
activities : planning another shitting thing with jake, observing, head in the clouds -or the stars, kissing keats, thinking about keats...
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake. but spending half of her time at Keats' place

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open | keats, robin & (have)

sentimental fool Empty
Message· · Sujet: Re: sentimental fool sentimental fool EmptySam 15 Fév - 14:07


Riley avait eu du mal à croire que Keats doute autant de lui. Surtout de son physique et de ses charmes qui, à elle, lui semblait plus qu’évident. Ça lui sautait aux yeux, alors sans pour autant être prétentieux, elle n’avait pas de suite compris que lui ne voit rien. Elle savait mieux que personne ce que c’était que de manquer de confiance en soi –pour d’autres raisons- mais elle pensait qu’au moins à force de se voir dans un miroir ou ne serait que dans le reflet d’une vitrine, il aurait pris conscience de ses atouts physiques. La blonde se marre en entendant la réflexion du cousin. Typique, mais drôle. « Evidemment. » en tout cas, elle ne pouvait nier qu’il y avait bien quelque chose dans leurs gênes.
Un peu comme dans les siens et ceux de son demi-frère –bien qu’elle ne cessait de le considérer comme son frère. Il était son sang, son pilier, et son meilleur soutien. Pas de demi qui tienne lorsqu’il s’agissait d’Emrys. Et si Riley doutait d’elle sur beaucoup d’aspects, elle restait objective quant à la loterie de la génétique dont  elle avait hérité. Elle avait été bien servie, elle en était consciente. « Je suis presque certaine que vous vous entendriez bien » lache-t-elle, un sourire amusé sur les lippes en y pensant. Surtout après quelques bières. Emrys n’était pas méchant. Il avait un don certain pour les conneries et riait facilement. Elle restait persuadée que ce n’était pas qu’avec elle. Certes, il était très protecteur, mais ça le rendait d’autant plus attachant à ses yeux. Puis, elle aimait croire que sa famille pourrait s’entendre avec celle de son petit-ami, peu importe à quel point leurs mondes différaient « ouais » elle hausse les épaules. « mais c’est comme ça j’imagine. On choisit pas sa famille. » et certains, ici aussi, étaient plus chanceux que d’autres à cette loterie. Mas Riley n’aimait pas spécialement s’en plaindre. Ça avait fait ce qu’elle était actuellement, et elle avait son frère, qui lui suffisait amplement.
Etrangement, le visage de Robin change et la blonde se demande un instant s’il n’est pas en train de la tester ? Ce ne serait pas si surprenant, mais elle a toujours détesté cette impression d’être jugée. « Justement. J’prends pas ça à la légère. Trop de gens maintenant qui se marient sur un coup de tête et se séparent pour un oui ou non. Comme un objet qu’on prend et qu’on jette » elle soupire, secoue doucement la tête. « j’ai pas eu d’exemple, alors justement, ça compte pour moi » Mais Riley préfère se focaliser sur autre chose. Quelque chose de plus léger, comme les anecdotes qu’elle pourrait obtenir sur son petit-ami. Tout était bon à prendre. Lorsqu’il énonce des noms, elle fait non, de la tête. Ces filles étaient inconnues au bataillon. Elle rit doucement riley, imaginant parfaitement un Keats timide. Pas parce qu’il était impressionné, mais surtout par l’idée de se dévoiler. Mais Campbell n’avait pas vu venir la suite. Pas le fait qu’il prenne la défense de son cousin –elle pouvait parfaitement l’imaginer, et peut-être bien qu’elle appréciait cet aspect de sa personnalité- mais plutôt la question qui suivit. Le rouge de ses joues la trahissait totalement. Impossible de ne pas repenser à ces soirées où elle avait simplement dormi à ses côtés. Cette première nuit plus particulièrement, et cette bosse naturellement formée dès qu’elle s’approchait un peu trop. Jusqu’à hier soir. La surprise totale. « Je… » elle devient encore plus rouge, quelques images de la veille qui lui reviennent en tête. Forte envie de remettre le couvert, et de disparaitre dans un trou de souris tant elle avait l’impression que ses pensées étaient lisibles et évidentes. « J’suis pas certaine que j’devrais aborder ce sujet. Il me tuerait. » ou il aurait plus probablement se cacher quelque part, mais Robin avait un don certain pour mettre les pieds dans les plats.


_________________


   HEART OF GOLD
hope is a dangerous thing for a woman like me to have,
but i have it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Robin Cotton

messages : 203
name : Fai
face + © : Scott Eastwood / @Blondie
multinicks : Winifred Limon, Dewey Griffith
points : 269
age : 32 ans
♡ status : L'ex de ta copine
work : Propriétaire du Camp Tomahawk Lake
activities : Boire des coups, tomber amoureux, rire aux éclats, rattraper ses maladresses.
home : Camp Tomahawk Lake

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

sentimental fool Empty
Message· · Sujet: Re: sentimental fool sentimental fool EmptyMer 19 Fév - 18:16

Non effectivement, on ne choisit pas sa famille. Robin par exemple, aurait tout donné à une époque pour ne pas avoir six frères aînés ou pour avoir des parents à la santé plus solide. Aujourd’hui néanmoins, il avait la sagesse - étonnante - de se dire que chaque chose arrive pour une raison et que finalement, peut-être aucune famille n’était parfaite. Le plus important étant de ressentir le sentiment familial, peu importe le nombre de membres ou leur véritable consanguinité. Incapable cependant de mettre des mots sur cette pensée, Robin se contenta de hocher la tête, signifiant qu’il était en accord avec ce que venait de dire la jeune femme. Riley enchaîna ensuite sur sa vision du mariage et Robin fut plutôt rassuré par ce qu’elle venait de lui confier. Elle ne semblait pas fermée à l’idée d’épouser un jour son cousin et cette éventualité le mettait en joie. « J’espère en tout cas que vous vous marierez. J’adore les demoiselles d’honneur, elles sont dans un état second lors des mariages… »  Il eut un sourire coquin avant de se reprendre, comprenant qu’il pouvait paraître un tantinet grossier. Retrouvant un semblant de sérieux, il vint alors passer un bras, confiant, sur les épaules de Riley et marcha quelques pas avec elle dans la ruelle. Son geste se voulait rassurant mais sa proximité pouvait la gêner. Il veilla donc à ne pas trop la coller, juste assez pour qu’elle comprenne qu’il était de son côté, après tout. Ô combien il avait envie de savoir ce qu’elle pensait de son cousin sur le plan sexuel ! Il était certain que ces informations, une fois communiquées à Keats, ne pourraient que lui être bénéfiques. « Impossible, il est dingue de toi. Tu peux te confier à moi, je suis comme un grand frère pour Keats, tu sais. » Il lui fit un sourire de biais accompagné d'un clin d'oeil complice, presque séducteur. « Sauf si tu préfères que ça reste entre nous, c'est aussi possible. »

_________________
❝ I can't really say why everybody wishes they were somewhere else
But in the end, the only steps that matter are the ones you take all by yourself. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




sentimental fool Empty
Message· · Sujet: Re: sentimental fool sentimental fool Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
sentimental fool
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak-
Sauter vers: