hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 season finale, la saison 2 touche à sa fin.
Il est maintenant temps de commencer à clôturer ses sujets
pour démarrer sur de nouvelles bases pour la saison 3. Prenez le
temps de lire ce sujet pour tous les détails.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le CrocoDeal du moment : -85%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie ...
Voir le deal
22.05 €

Partagez
 

 let's just vibe - rufus

Aller en bas 
wasting my time chasing better days

Jamie Myers

messages : 693
name : raph (smooke)
face + © : brandon flynn - avatar@all souls - icons @tumblr
multinicks : mikkel, clive, leo, keats, hopper, lyle
points : 638
age : twenty-four (21.01)
♡ status : Still not over his ex, having fun, thinking about that cute bartender.
work : Night watchman @the majestic
activities : trying to earn money, searching for a new place to crash, trying to make something of himself without anyone's approval.
home : Everywhere, looking for a place to settle down.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, vika, rufus, jules, atticus

let's just vibe - rufus Empty
Message· · Sujet: let's just vibe - rufus let's just vibe - rufus EmptyDim 26 Jan - 20:42


@Rufus Munro
@The Majestic, windmont bay
❝ Talk is overrated
Let's just vibe ❞
- janvier 2020    


ENFIN. Jamie avait reçu le coup de fil ce matin et il avait sauté sur place lorsqu'on lui avait demandé de venir faire un essai au Majestic, l'hôtel du coin. Voilà deux à trois semaines qu'il cherchait, sans relâche, qu'il postulait à tout va, qu'il se doutait qu'on n'allait pas le rappeler. Ce coup de fil salvateur lui avait permis de respirer - au moins, il gagnerait quelques dollars, le temps d'une soirée, même si on ne le reconduisait pas.
Le boulot lui convenait, même s'il n'aimait pas vraiment l'idée de travailler la nuit. Sur les coups de vingt-et-une heures, Jamie s'était montré au point de rendez-vous, rencontrant un des responsables, qui l'avait briefé quelques longues minutes avant de le laisser en autonomie. En pur novice, Jamie avait enfilé l'uniforme, s'admirant ironiquement dans le miroir alors que la chemise bâillait un peu trop sur son torse menu. Le sac à dos fourré dans un des casiers de l'hôtel, il avait laissé sa curiosité l'emporter en lisant les noms des employés. Mikkel, Rufus, Lydia ... Tant d'inconnus qu'il pourrait peut-être croiser lors de ses rondes. Si quelques mois plus tôt, on lui avait annoncé qu'il deviendrait veilleur de nuit, Jamie aurait bien ri. Alors qu'il sortait du vestiaire, il croisa un client de l'hôtel qu'il salua poliment d'un geste de la tête - l'homme se dirigea ensuite vers l'accueil qui lui servait de bureau. Quelques écrans qui clignotaient, un carnet rempli de noms inconnus; il mit quelques minutes à s'acclimater face à la tâche qui l'attendait. L'hôtel ne grouillait pas de clients - ils arrivaient au compte-gouttes, l'ignoraient souvent royalement ou le sollicitaient juste pour des clés ou un renseignement. Myers, voulant se montrer professionnel, tentait de garder une face sereine - quand en vrai, il était profondément ennuyé et passait son temps à dévisager la clientèle, leur imaginant une vie. Un client l'avait même surpris à jouer avec sa chaise de bureau, tournant sur lui-même pour tenter de tuer l'ennui, aux alentours de minuit, lorsque les clients dormaient déjà à poings fermés.

Bien décidé à rompre son profond ennui, Jamie avait entrepris d'explorer l'hôtel - montant d'abord aux étages, gardant son talkie-walkie dans sa poche arrière au cas où on pourrait le solliciter pour une entrée tardive. Les longs couloirs de l'hôtel avaient le mérite d'être paisible. Ses pas sur la moquette passaient inaperçus tandis qu'il se promenait, des oreilles curieuses traînant près des portes des clients. Quelques rires fendant le silence, quelques ronflements - rien de bien croustillant comme il avait pu l'imaginer. Presque déçu de ne pas entendre les clients s'acoquiner, il redescendit au rez-de-chaussée, continuant sa visite impromptue. C'était un bel établissement - la décoration était plaisante à l’œil, le tout était propre et le tout semblait avoir été rénové il y a peu de temps. Lorsqu'il atteignit le hall central, il vérifia ne pas avoir reçu de coups de fils intempestifs avant de se diriger vers le bar - là où peut-être il trouverait une âme vivante qui pourrait partager quelques mots simples avec lui. Il poussa la lourde porte et se retrouva seul à l'entrée de la salle de réception. Son regard parcourut ses recoins du bar et il poussa un soupir en voyant qu'il ne trouverait pas de distractions ce soir ici. C'était sans compter sur l'apparition d'un garçon brun dans son champ de vision - préoccupé par quelques verres qu'il rangeait près de la vitrine du bar. Jamie, intrigué, s'avança pour mieux le voir - glissant doucement vers l'imposant bar mais tentant d'être le plus discret possible pour faire une entrée digne de ce nom. " Hi." déclara-t-il,faisant sursauter le jeune brun. Amusé, il garda un petit sourire en coin et le salua d'un signe de la tête. " I'm Jamie. The new night watchman." ajouta-t-il, se présentant formellement. Peut-être n'était-il pas amené à être reconduit, mais au moins, il pouvait justifier sa présence ici. Il observa les traits du brun qui lui faisait face - quelques bouclettes nonchalantes, un regard brillant et un visage aux traits fortement charmants. Maybe tonight is going to be interesting.

_________________

 
i'm just a lost boy not ready to be found ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rufus Munro

messages : 459
name : capricorns
face + © : aron — holoserica.
multinicks : angel, atticus, bran, eden, tate.
points : 1185
age : 25.
♡ status : troubled.
work : barman, works the nightshift @ the majestic bar.
activities : living on borrowed time, skipping appointments, drinking, pretending not to care about anything.
home : a flat on crescent lane, looking for a roommate.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open.

let's just vibe - rufus Empty
Message· · Sujet: Re: let's just vibe - rufus let's just vibe - rufus EmptyJeu 13 Fév - 4:14

Verre après verre après verre, Rufus avalait la nuit. Vides, les verres, bien sûr : il n’en était pas encore à voler son employeur, pas quand la caméra du lounge était braquée sur sa tête - quoique, avec les gars de la sécurité, il était à peu près certain qu’on aurait pu s’arranger. Il leva la tête vers l’élégante pendule qui rythmait lentement son sacerdoce : deux heures du matin, l’heure où les derniers clients du bar étaient déjà partis depuis longtemps, surtout à cette période de l’année qui n’attirait pas grand-monde à Windmont Bay. Et pourtant, par un miracle que Rufus ne s’expliquait pas, le Majestic se gardait le luxe de payer un barman de nuit. Pour la poésie de la fonction, peut-être ? De poétique, Rufus cherchait en quoi ses tâches pouvaient l’être, surtout à cet instant où il arrivait vers la fin de la vaisselle. Il aurait presque voulu que la ligne de verres s’allonge pour qu’il ait encore quelque chose à faire. Il avait bien son bouquin qui l’attendait, posé sur le tabouret à côté de lui, mais ce soir, même les pages écornées ne parvenaient pas à le motiver à rester éveillé. C’était l’une de ces nuits qu’il aurait bien passé au fond de son lit comme tout le monde plutôt que d’être là avec l’impression qu’il était le dernier garçon avant la fin du monde. Il avait choisi ce job pour rester en-dehors de l’existence des autres. Pour ne pas regarder le monde tourner, pour ne pas avoir l’impression de devoir courir deux fois plus vite que les autres. Look what it got me. Toute la soirée, il avait eu envie d’envoyer un message à Chad et pourtant, il avait laissé son texto en suspens tout comme il avait ignoré la petite morsure au fond de son ventre. D’abord, Chad repoussait son offre de vivre ensemble. Et maintenant, il y avait cette fille, là…
C’était peut-être la nature de certaines choses de changer, finalement.
Un bruit lui fit relever les yeux et chassa momentanément Chad Siringo de ses pensées. Un garçon qu’il n’avait jamais vu s’avançait vers lui, vêtu de l’uniforme du Majestic - un peu grand sur l’inconnu, nota-t-il. Curieux, Rufus ne cessa pourtant pas de s’activer sur les derniers verres. Des veilleurs de nuit, des femmes de chambre, des cuistots et des réceptionnistes de nuit, il en avait croisé. Ce n’était pas pour tout le monde, la nuit ; seulement pour ceux qui l’avaient choisi, comme lui. Quelque chose lui disait que ce n’était pas le cas du nouveau venu et Rufus se mordit la lèvre en souriant. Tranquillement, toujours en prétendant de ne pas faire attention au garçon, il rangea une première salve de verres dans la vitrine mais lorsqu’il revint à son comptoir, l’inconnu l’y attendait déjà. Hi. Rufus répondit par un léger signe de tête pendant qu’il attrapait son dernier verre à nettoyer. Jamie, uh ? Pour une raison qui lui échappa, sans même qu’il ne s’en rende vraiment compte, ce prénom s’inscrit en lui plus vite que ceux des autres qui avaient un jour occupé sa place. Jamie. « Welcome to the circus. » lâcha-t-il avec un sourire. Un nouveau gardien de nuit ? Le Majestic jetait décidément l’argent par les fenêtres. « I’m Rufus. I do the nightshift here at the bar. » ajouta-t-il en posant son dernier verre sur le plan de travail, derrière le comptoir. Rufus observa le garçon de haut en bas comme il avait appris à le faire discrètement avec les clients de l’hôtel : grand, ébouriffé, avec évidemment une mâchoire taillée à la serpe et des yeux verts qui plairaient à toutes les femmes de ménage. Oh, celui-là allait s’attirer des ennuis, c’était certain. Il y avait des règles au Majestic. Jamie avait intérêt à les respecter s’il voulait s’en sortir. Rufus, lui, observait tout ce petit manège de loin : le barman de nuit récupérait les coeurs brisés mais jamais ne les cassait. Il récoltait les plaintes sanglotantes, les histoires sans queue ni tête, les versions des uns et des autres. C’était la place qu’il s’était choisi, à l’écart. Que lui apporterait Jamie ? Serait-il la cause d’une épidémie de coeurs en miette ? Son nom serait-il soufflé, à demi-mot, par un portier jaloux ou un concierge agacé ? Tout ce que Rufus savait, c’est que Jamie le sauvait de sa nuit solitaire et que juste pour ça, il consentait à lui ouvrir les portes de son temple, son bar, son comptoir, seul endroit où il était bien le maître incontesté. « So, Jamie. You know it’s tradition that I serve you my worst drink, right? » demanda-t-il avec un sourire narquois. Il venait d’inventer son petit tour mais ça n’allait pas empêcher le veilleur de nuit d’y passer. Ses doigts le démangeaient. Et puis, il avait des dizaines de verres propres, non ? « What will it be? Let me see… » Il tourna le dos vers Jamie, se tournant vers ses précieuses bouteilles. Ses yeux étudièrent les pires possibilités - et il y en avait, tellement - mais il finit par se décider et il sélectionna quatre bouteilles qu’il vint aligner sur le comptoir. « Hope you’re ready for this, dude. » Avec des gestes experts, presque cérémonieux, Rufus mélangea les divers liquides dans son shaker - non sans échanger un regard avec Jamie, un sourire dans les yeux - puis servit le tout dans le dernier verre qu’il avait nettoyé. La mixture était d’une couleur franchement suspecte et Rufus releva un regard empli d’une fierté empruntée vers le veilleur de nuit. « Here you go. My cheapest vodka, sour tonic, with an hint of chocolate liquor and a dash of cranberry juice. No ice. Enjoy! » annonça-t-il en poussant le verre vers son nouveau compagnon nocturne.

_________________

-- please hold my hand till the end.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wasting my time chasing better days

Jamie Myers

messages : 693
name : raph (smooke)
face + © : brandon flynn - avatar@all souls - icons @tumblr
multinicks : mikkel, clive, leo, keats, hopper, lyle
points : 638
age : twenty-four (21.01)
♡ status : Still not over his ex, having fun, thinking about that cute bartender.
work : Night watchman @the majestic
activities : trying to earn money, searching for a new place to crash, trying to make something of himself without anyone's approval.
home : Everywhere, looking for a place to settle down.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, vika, rufus, jules, atticus

let's just vibe - rufus Empty
Message· · Sujet: Re: let's just vibe - rufus let's just vibe - rufus EmptyJeu 13 Fév - 22:57

Rufus. Intrigué par le personnage que semblait se créer le barman au physique agréable et aux prunelles chocolat, Jamie se promit d'en découvrir plus sur lui. En demandant aux autres employés, en cherchant peut-être sur les réseaux sociaux. Damn it, I don't know his last name. " Nice to meet you, the barman that does the nightshift." souffla-t-il, la voix basse et les yeux perchés sur les adorables bouclettes qui surmontaient son crâne. Perdu dans ses rêveries, Myers fut sorti de celles-ci par l'information de la plus haute importance que lui partageait son compagnon de fortune. Le sourire facile, Myers souleva un sourcil intrigué, s'appuyant sur le bar pour vérifier les affirmations de l'inconnu. " A tradition?" répéta-t-il, peu impressionné et sûrement pas aussi crédule qu'aurait aimé le penser Rufus. Son prénom sonnait comme une douce mélodie. Une douce chanson mélodique, un tube indie qui viendrait lui chatouiller les oreilles. " I call that hazing, Rufus." déclara-t-il, faisant claquer son prénom si particulier sur sa langue et croisant les bras sur son torse, montrant qu'il n'était pas prêt à répondre à ses défis. Sûrement un jeu qu'il venait d'inventer pour vaincre son ennui - Jamie tourna la tête pour vérifier que plus personne ne peuplait le bar. Le barman se foutait de lui et il le savait pertinemment. D'abord méfiant, il ne put même pas refuser que Rufus lui préparait déjà une abomination aux couleurs dégoûtantes, renversé dans un verre après avoir vaguement admiré d'un œil circonspect ses talents de barman. Shake it, Rufus. Keep shaking it pensa Jamie, sans laisser transparaître que la présence du brun le troublait. Ou c'était ce qu'il aimait penser car ses yeux trahissaient de toute évidence l'intérêt porté sur le beau barman.

" I'm not drinking this." pouffa le nageur, secouant la tête, penchant la tête pour observer la mixture. Pourquoi voulait-il vraiment qu'il le fasse? Ils n'étaient plus des adolescents à la recherche de sensations fortes. Ils n'avaient pas besoin de se prouver des choses, de répondre à des défis stupides pour avoir une conversation normale. Agacé, Jamie fit une grimace et releva les yeux vers le barman, qui, lui, arborait un air satisfait. Peut-être savait-il à l'avance qu'il refuserait, qu'il voulait le tester, lui et ses réticences. " Two minutes into knowing me and you're already daring me." s'inquiéta Jamie, sourire narquois sur ses lèvres humidifiées rapidement par sa langue. Ses prunelles vertes toisèrent l'homme inconnu et il soupira. " Fine. I'll do it. Just to prove you wrong." admit-il, lui offrant une grimace d'homme pas vaincu mais d'homme fier. Jamie n'avait rien à lui prouver et pourtant, il se sentait obligé de boire l'horrible concoction pour que le barman ne daigne porter son intérêt sur lui. Toute cette histoire était ridicule - mais si cela lui faisait gagner quelques points de respect dans l'hôtel et lui permettait de garder son job de nuit, Jamie serait même prêt à se mettre à genoux et à faire une révérence à l'homme, qui pouvait peut-être avoir une bonne relation avec le patron. Dans le but entier de ne pas le contrarier donc - et parce que deep down, Rufus n'était pas désagréable à regarder et que cette situation l'amusait profondément même s'il jouait à l'homme farouche - Jamie Myers prit le verre et fermant les yeux, avala le terrible mélange d'une seule traite, prouvant de plus à son compagnon qu'il était un fin connaisseur. " Oh my fuck-" s'exclama-t-il, retenant un relent et se tournant pour ne pas avouer qu'il était à deux doigts de tout vomir sur le sol luisant du Majestic. Il toussa quelques instants, se tapotant la poitrine puis tentant de garder la face, revint croiser le regard moqueur de Rufus. " You happy?" s'enquit-il, étouffant une seconde vague de nausée violente et prenant les quelques serviettes sur le bar pour les lui balancer au visage, rieur et le sourire illuminant son visage. Jamie Myers avait vu bien pire lors de ses soirées entre sportifs - qui consistaient pratiquement à boire jusqu'à en vomir. Alors Rufus et ses jeux enfantins ne lui faisaient pas peur. " This was terrible. You're a terrible human being." décréta-t-il, levant les yeux au ciel, vaguement offensé du comportement du barman, refusant bien aussi de s'avouer que Rufus avait quelque chose de plaisant, d'engageant et probablement d'appétissant.

_________________

 
i'm just a lost boy not ready to be found ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rufus Munro

messages : 459
name : capricorns
face + © : aron — holoserica.
multinicks : angel, atticus, bran, eden, tate.
points : 1185
age : 25.
♡ status : troubled.
work : barman, works the nightshift @ the majestic bar.
activities : living on borrowed time, skipping appointments, drinking, pretending not to care about anything.
home : a flat on crescent lane, looking for a roommate.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open.

let's just vibe - rufus Empty
Message· · Sujet: Re: let's just vibe - rufus let's just vibe - rufus EmptyMer 19 Fév - 4:38

D’une oreille à l’autre, le sourire de Rufus trahissait la satisfaction qu’il éprouvait à voir le malheureux Jamie tenter par tous les moyens de lui échapper. Qu’est-ce qu’il croyait, le nouveau veilleur de nuit ? Qu’il pouvait débarquer dans son bar comme une fleur et se rendre maître des lieux ? Trop facile, songeait Rufus en se mordant la joue. Jamie avait l’air d’être le genre de mecs pour qui tout avait l’air d’être un peu trop facile (come on, avec ces yeux verts et ces fossettes ?). Il ne lui en voudrait pas si Rae s’amusait un peu avec lui avec les seuls moyens qu’il avait à disposition, hein ? Promis, il se ferait pardonner. Sitôt sa mixture de l’enfer ingérée par le veilleur de nuit. « Oh yes, you are. » rétorqua Rufus avec un sourire en poussant un peu plus le verre vers Jamie. Puis il croisa les bras, toisant le garçon de toute son autorité de maître des lieux. Si Jamie voulait survivre au Majestic, il fallait qu’il apprenne la hiérarchie officieuse de l’hôtel. Il était de notoriété publique (non) que les veilleurs de nuit se trouvaient au bas de l’échelle, tandis que les barmen, forts du prestige de leur profession (double non), étaient naturellement en haut et donc tout puissants (triple non). Jamie releva des yeux qui auraient pu être tout aussi bien des poignards. Rufus l’encouragea d’un coup de menton. « Yeah, Jamie boy. Prove me wrong. » répéta-t-il, un sourcil haussé en guise de défi. Il allait le faire, réalisa soudain Rufus lorsqu’il vit Jamie finalement se saisir du verre. Fasciné, il observa le garçon se jeter dans la gueule du loup. Il émit même un petit sifflement admiratif lorsque le veilleur de nuit parvint à tout finir en une traite.  Nice.
En voilà au moins un qui ne lui claquerait pas entre les doigts à la fin de la nuit (pas comme Herbert de la conciergerie, par exemple, qu’il avait dû ramasser à trois reprises cette semaine). Quoique, à cet instant, Jamie lui paraissait bien pâle et un haut-le-coeur à peine réprimé fit bondir Rufus au-dessus du comptoir. « Hey, don’t throw up on my bar! » Si Jamie versait une seule goutte de fluide corporel sur le précieux bois d’acacia, le Majestic devrait se trouver un autre veilleur de nuit. Par chance, Jamie parvint à garder toutes ses remontées gastriques pour lui mais Rufus darda tout de même un oeil soupçonneux sur le teint blafard du garçon. Un paquet de serviettes reçu en pleine face lui apprit toutefois que le veilleur de nuit avait l’air en pleine forme. You happy? Rufus ôta le chiffon de son visage, se promettant de se venger de l’affront et dévoila un sourire éclatant à Jamie. « Very happy. » Il devait l’avouer : il était impressionné. Et puis, il ne savait pas, il y avait un truc chez ce gars. Quelque chose de facile. Et c’était ce dont il avait besoin en ce moment, des choses faciles, des choses qui ne lui donnaient pas l’impression d’étouffer dans son propre corps. « Come on, it wasn’t that bad. You didn’t die or anything. » offrit-il, l’oeil innocent mais le sourire narquois. Mû par l’habitude, il attrapa le verre solitaire sur le bar et se mit à le nettoyer. On ne perdait pas les bonnes habitudes. « I’m gonna make it up to you. » ajouta-t-il avec un clin d’oeil. Au même moment, il reposa le verre désormais étincelant de propreté sur le comptoir. Le bruit du verre contre le bois claqua, sourd et sec, dans le silence relatif qui les entourait. Ils étaient au plus noir, au plus profond de la nuit : l’heure des secrets et des vérités qui bien souvent prenaient le même visage. « But before that, you gotta tell me your story. How’d you end up here? » finit-il par demander, soudain plus sérieux. Et par here, il entendait le Majestic mais aussi Windmont Bay. Rufus posa les coudes sur le comptoir et son poing gauche vint s’enfoncer dans sa joue. Il était prêt à écouter, à absorber un énième récit de nuit, ce genre de secrets qui ne se murmurait qu’à une oreille attentive et lointaine à la fois.
Il n’avait jamais vu Jamie et pourtant, ils avaient l’air d’avoir le même âge. Rufus avait comme la sensation - étrange - qu’il se serait souvenu du veilleur de nuit s’il l’avait croisé. Il se demanda soudain si on échouait par hasard à Windmont Bay ou si c’était le domaine choisi des échoués, des naufragés. Et soudain, Rufus se demanda ce que ça faisait de lui, lui qui s’était toujours enchaîné à cette ville comme à une ancre.

_________________

-- please hold my hand till the end.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wasting my time chasing better days

Jamie Myers

messages : 693
name : raph (smooke)
face + © : brandon flynn - avatar@all souls - icons @tumblr
multinicks : mikkel, clive, leo, keats, hopper, lyle
points : 638
age : twenty-four (21.01)
♡ status : Still not over his ex, having fun, thinking about that cute bartender.
work : Night watchman @the majestic
activities : trying to earn money, searching for a new place to crash, trying to make something of himself without anyone's approval.
home : Everywhere, looking for a place to settle down.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, vika, rufus, jules, atticus

let's just vibe - rufus Empty
Message· · Sujet: Re: let's just vibe - rufus let's just vibe - rufus EmptyJeu 20 Fév - 15:11

Rufus. Son prénom résonnait encore à l'intérieur de Myers alors qu'il prenait le verre et l'avalait d'une traite, sans se préoccuper des conséquences de ce défi enfantin. Rufus. Le sourire du beau barman lui fit tourner la tête lorsqu'il reçut le chiffon en pleine tête. Hi Rufus. se répéta-t-il une dernière fois, tentant de faire bonne figure, les lèvres pincées et l'oeil vif face à son nouveau interlocuteur. En quelques minutes, ils avaient liés quelque chose de spécial, un quelque chose qu'il n'aurait su définir. " Truth be told, I wish I were dead right now." ironisa Myers, désespéré de se rincer la bouche et la grimace déformant son visage. Un clin d'oeil du barman en guise de réponse, une promesse de se rattraper, et notre Jamie Myers se trouvait distrait de tout sentiment désagréable. Mais une condition à cette promesse - celle qu'il dévoile son histoire. Myers s'esclaffa - ce Rufus avait un certain culot. " After the hazing, now you're blackmailing me ... " laissa sous-entendre Myers, tirant sur le tabouret pour se placer en face de Rufus. Autant s'installer confortablement s'il fallait passer à table sur sa provenance. D'habitude défensif face à son histoire, Jamie concéda qu'il pouvait peut-être lui livrer quelques miettes sans trop se dévoiler. Le personnage de Rufus était bien trop intriguant - Jamie ne se voyait pas écourter cette conversation, surtout pas lorsqu'elle s'approchait le plus d'un vrai rayon de soleil dans sa journée bien fade et solitaire.

" I demand a glass of water." dit-il, poussant le verre vide vers le barman, ses sourcils relevés et inquisiteurs. Ce goût atroce lui brûlait la bouche et il ne pouvait certainement pas se livrer avec une telle haleine. Après avoir bu une petite gorgée d'eau, Jamie croisa le regard du barman et à s'y méprendre, laissa échapper un soupir. " What do you wanna know, dude?" s'enquit-il, tirant sur la chemise trop grande qui ne lui allait pas vraiment. Ses yeux angoissés qu'on ne l'appelle à n'importe quel moment, devant interrompre cette conversation, se posèrent sur le talkie-walkie à sa ceinture. " How I'm from Portland and I came here to try and get a job?" l'interrogea-t-il, lui et ses yeux chocolat.  " Or how I'm trying to piece my life back together?" rajouta-t-il, le ton plus narquois et ses yeux se détachant du barman - avec grand mal - et se reportant sur ses mains entremêlées. " 'Cause we're going to be here for a long time." murmura-t-il, comme si cela n'était qu'un secret entre eux deux, comme s'ils se connaissaient depuis longtemps et que cette conversation n'était qu'une simple et banale discussion entre deux amis. Ses pupilles détaillèrent le barman face à lui - son poing posé contre sa joue, cet air nonchalant, cette fossette indétectable, ce sourire en coin, ce grain de beauté près de son oeil. Myers se prit à rêvasser et dût cligner des yeux plusieurs fois pour un retour à la réalité, mordant sa joue pour ne pas laisser échapper un second soupir plus excessif, ne pouvant plus ignorer que Rufus et son physique lui plaisaient plus que de raison.

_________________

 
i'm just a lost boy not ready to be found ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




let's just vibe - rufus Empty
Message· · Sujet: Re: let's just vibe - rufus let's just vibe - rufus Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
let's just vibe - rufus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue :: the majestic-
Sauter vers: