hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 season finale, la saison 2 touche à sa fin.
Il est maintenant temps de commencer à clôturer ses sujets
pour démarrer sur de nouvelles bases pour la saison 3. Prenez le
temps de lire ce sujet pour tous les détails.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le CrocoDeal du moment : -28%
Smartphone HUAWEI P30 lite Noir 128 Go
Voir le deal
265 €

Partagez
 

 take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy

Aller en bas 

Jules Mayden

messages : 149
name : vodka paradise
face + © : devin j.
multinicks : aaron
points : 611
age : 24
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy Empty
Message· · Sujet: take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy EmptyLun 3 Fév - 0:28


25 JANVIER 2020 - VERS 19H40
feat @Jamie Myers

Comme cela était convenu, le jeune SDF que t’as rencontré il y a peu t’as retrouvé dans ton salon de coiffure et de tatouage à la fin de ta journée de travail. Tu lui as proposé de l’héberger pour la soirée. Du moins, il t’a sollicité plutôt car il n’avait pas de plan pour ce soir et car tu lui as tendu la main la dernière fois. Ce garçon t’as touché et ce, même si tu ne le connais pas. T’aurais pu te retrouver à sa place il y a quelques années. Tu te retrouves un peu en lui. Il galère pour survivre dans ce monde. Aujourd’hui, toi tu t’es en sorti et tu sais que c’est important qu’on lui vienne également en aide. Mais tu ne veux pas en faire trop pour autant. C’est d’accord pour qu’il reste cette nuit chez toi et vous verrez par la suite ensemble s’il souhaite rester plus longtemps. T’ouvre les clés de ton appartement après quelques minutes de marche en sa compagnie puis tu te souviens alors d’un détail qui a son importance. – So, don’t make fun of the decoration. My roomate is a BIG fan of seventies. I know there is too much colors but she threatened me to leave the flat for good if I change anything. Sooo no choice... – Outre les tableaux à fleurs, le tapis orange, les coussins jaunes, la lampe effet boule disco, le tourne-disques et la bibliothèque de CD collector, l’appartement est tout à fait normal. Ah si, il y a aussi des peluches de casimir, babar et kiki qui sont cachés dans la chambre de ta colocataire. Vraiment flippant cette passion qu’elle a. Toi ça t’amuse plus qu’autre chose même si là, en l’occurrence, t’as un peu honte de la déco. – She’s in holidays for few days. We’ll be alone. Maybe that’s better ‘cause she is crazy as hell. And her voice looks like a strangled chicken. – Tu ne lui en dépeins pas le meilleur des portraits. Elle t’énerve tellement en ce moment ta coloc’. Ça te fait un bien fou qu’elle se soit cassée pour quelques jours. T’aimerais bien la tej’ mais c’est compliqué. Tu ne peux pas te permettre financièrement de prendre ce risque alors faudra que tu prennes ton mal en patience ou alors que tu la pousses à bout mais que t’aies quelqu’un de partant à côté pour la remplacer. En tout cas, tu ne comptes pas parler d’elle toute la soirée. – The sofa is non-convertible but you can sleep in my roomate’s bed. I will change sheets. Okay for you ? – Il est un peu tôt pour dormir donc tu l’installeras plus tard. En attendant, vous pouvez rester au salon, boire des bières ou autre. Vous pouvez même faire un jeu. Tu tiens à le mettre le plus à l’aise possible. – Put down your stuff and settle down. Do you want to take a shower ? – Cela ne serait peut-être pas une mauvaise idée car il ne doit pas forcément sentir la rose à force de crécher ici et là. Et puis, cela doit faire un moment qu’il n’a pas prit soin de lui. Tu t’occuperas de faire à manger en attendant. – I’ll cook a pizza for tonight. Are you hungry ? – Peut-être que t’en fais un peu trop mais t’as envie d’être un bon hôte.


Dernière édition par Jules Mayden le Ven 21 Fév - 19:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wasting my time chasing better days

Jamie Myers

messages : 693
name : raph (smooke)
face + © : brandon flynn - avatar@all souls - icons @tumblr
multinicks : mikkel, clive, leo, keats, hopper, lyle
points : 638
age : twenty-four (21.01)
♡ status : Still not over his ex, having fun, thinking about that cute bartender.
work : Night watchman @the majestic
activities : trying to earn money, searching for a new place to crash, trying to make something of himself without anyone's approval.
home : Everywhere, looking for a place to settle down.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, vika, rufus, jules, atticus

take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy Empty
Message· · Sujet: Re: take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy EmptyMar 4 Fév - 19:34


Demander de l'aide lui avait pris toute son énergie - il avait tapé ses messages avec frénésie, profitant des derniers moments de survie de sa batterie pour tenter de trouver un moyen. Jamie était frigorifié depuis quelques heures et malgré l'exercice physique qu'il s'infligeait, il n'arrivait pas à se réchauffer. Le jeune brun avait bien tenté de trouver une solution à son problème de logement - il attendait encore l'aval du foyer pour jeunes en difficulté pour pouvoir s'y installer. Plutôt que demander de l'aide ouvertement, il était resté plusieurs nuits dans la rue, à tenter de ne pas s'endormir à cause du froid mais plutôt en déambulant dans les rues sombres de Windmont Bay, observant du coin de l’œil la vie nocturne de la bourgade et enviant les personnes qui, eux, pouvaient encore se permettre de se payer des tournées. Il y a quelques jours, il avait pu fêter son anniversaire en compagnie d'une nouvelle connaissance, qui lui avait offert le logis et le couvert avec grâce et générosité.
Jamie avait traîné les pieds jusqu'au point de rendez-vous, appréciant tout de même que l'offre du tatoueur était toujours d'actualité. L'homme l'avait surpris, il y a quelques jours de cela, à dormir sur un banc en pleine journée et lui avait donné son numéro, au cas où il aurait besoin d'un endroit. " I love the seventies, man." affirma Jamie, entrant dans l'appartement du brun, agrippant les bretelles de son sac à dos et observant les alentours. Peu importe l'endroit où il dormirait tant qu'il pouvait se reposer un peu et être au chaud. " Oh, ok." acquiesça-t-il, lui offrant un sourire compatissant. La colocation n'était jamais une mince affaire. Il fallait s'habiter l'un à l'autre - Jamie se rappelait bien des embrouilles de dortoir à l'université. " You sure me sleeping in her bed is no bother? I can take the couch, it'd be totally fine." s'enquit-il le nageur, grattant sa tempe, gêné par la dévotion que Jules semblait lui montrer. Jamie posa son sac à terre et agrippa l'avant-bras de son compagnon à sa proposition, qui lui semblait peut-être bénigne mais qui, à lui, lui semblait salvatrice. " Yes, please."  souffla-t-il, soulagé. Il n'attendait que cela - une douche chaude et réconfortante pour se sentir à nouveau neuf comme un sou. " I must stink, sorry. " s'excusa le brun en se retenant bien de renifler ses vêtements. Myers avait été plusieurs fois au laundromat mais ses vêtements s'abîmaient à une vitesse folle.  " I'm starving. A pizza is super fine." dit-il, déjà affamé et prêt à manger n'importe quoi tant que son ventre serait plein. Jules lui montra la salle de bains et Jamie s'y faufila - quelques secondes plus tard, il se prélassait sous la douche, lâchant un large soupir de contentement lorsque l'eau coula sur sa tête et qu'il put apprécier sa douche.
Jamie sortit de la douche et enfila des sous-vêtements propres, se promettant de laver ceux qu'il avait porté rapidement. " Thanks, Jules, really. For this." dit-il en sortant de la salle de bains, portant une simple serviette autour de sa taille. Le nageur se pencha pour ranger ses affaires dans son sac à dos, ne voulant pas s'éparpiller et déranger son hôte. " I don't like asking people for a favour but I was so cold." avoua-t-il, tripotant du bout des doigts sa serviette et échangeant un sourire avec l'homme. " You're a life savior." And you're cute, for sure remarqua Jamie, penchant légèrement la tête et remarquant pour la première fois que Jules avait un physique plutôt attrayant - une vibe de bad boy qui lui faisait un peu d'effet, s'il était totalement honnête avec lui même. Le jeune brun se reprit - après tout, qu'est ce qui lui disait que Jules pourrait être intéressé par lui?

_________________

 
i'm just a lost boy not ready to be found ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jules Mayden

messages : 149
name : vodka paradise
face + © : devin j.
multinicks : aaron
points : 611
age : 24
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy Empty
Message· · Sujet: Re: take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy EmptyJeu 6 Fév - 0:49

Feat @Jamie Myers

Tu te doutes bien que ton invité ne sera pas très exigeant sur le lieu où il va passer la nuit mais tu te dois tout de même de le prévenir de la décoration hors-norme de ton appartement. T’aurais jamais dû laisser carte blanche à ta colocataire sur la déco. Aussi faut dire que tu ne la connaissais pas à l’époque. Si t’avais su, tu ne l’aurais d’ailleurs pas choisi pour vivre avec toi. Deux ans que tu la supportes. Mais bon, ça pourrait être pire. Elle a ses bons côtés aussi. Juste qu’elle sort d’une autre planète. – Really ?! – Tu insistes face à la révélation de Jamie quant au fait qu’il adore les années 70. Surprenant. Tu ne le connais pas vraiment faut dire. Ça n’a pas l’air d’être un mec compliqué sur le papier. Et pourtant, il vit actuellement de vraies galères. T’es là pour l’aider. Hors de question d’ailleurs qu’il dorme sur le canapé ! – I don’t recommand you to take the couch except if you want to break your back. – Tu ricanes bêtement tout en lui montrant la banquette moutarde Ikea qui te sert de canapé. Puis, tu lui adresses un sourire timide un brin gêné à présent de lui proposer le lit de ta colocataire. Selon toi, ça ne posera pas problème tant que tu changes les draps. De toute façon, elle n’est pas là et tu ne comptes pas le lui dire. – My roomate is not there to say a word so.. fuck her ! – Elle n’y verra que du feu puisque tu changeras à nouveau les draps pour remettre les anciens une fois que Jamie sera parti. T’es un vrai filou. T’as tout prévu. – And the flat is mine. I mean, I am the landlord. – Ouais, tu te la pètes un peu. Mais t’assumes. T’as assez vécu de galères dans ta vie pour ne pas être fier de ta réussite. Pour autant, tu sais être humble quand il le faut. Et t’en oublies pas d’où tu viens. Tu ne comptes pas te transformer en ces nouveaux riches qu’il t’arrive de coiffer. Et Jamie peut en attester de part ton hospitalité. Tu lui suggères de poser ses affaires et d’aller directement se laver. – Hm.. no. I mean, I don’t know. I am just saying that because I guess there is no shower everywhere. – Il ne te croira peut-être pas mais pour le coup t’es sincère. Il est vrai que t’as l’air de te rattraper quant au fait que tu lui aies proposé une douche. Mais c’est lui qui a mal interprété tes propos. Il n’y avait rien de méchant là-dedans. Il n’a pas besoin de se sentir. Ce n’est pas toi qui risque de lui dire quelque chose là-dessus. – Cool ! You like cheese ? Tomatoes ? Oregano ? – Tu ne vas pas faire bien compliqué. Des ingrédients simples mais efficaces. Tu souhaites quand même t’assurer qu’il apprécie tous les composants et qu’il n’a pas d’intolérance alimentaire au cas où. Tu ne tiens pas à l’empoisonner. Heureusement, il ne semble pas bien difficile à vivre. Tu te mets aux fourneaux tandis qu’il part à la douche. Tu te tâtes à mettre une musique d’ambiance et puis finalement tu te concentres uniquement sur le bruit de l’eau qui coule à flot à travers le mur de la salle de bain puis ensuite le bruit de ton four. Quelques minutes plus tard et le revoilà propre mais aussi nu sous une serviette. T’avais oublié que ses vêtements se trouvaient dans la pièce principale où tu te trouves. Que c’est pratique d’avoir une cuisine ouverte ! Tu peux ainsi admirer le spectacle tout en occupant tes doigts et tu peux également camoufler derrière ton plan de travail la bosse qui se forme petit à petit sur ton pantalon. Qu’il est sexy ! Faut pas que tu te mettes à baver devant lui. T’as pas envie de passer pour un pervers. – You’re so cute !And so hot. T’as envie de le croquer. Faut que tu fumes. Ça va te détendre et te faire débander. Mais avant, tu glisses ta préparation dans le four pour que cela cuise. – Do you smoke ? – T’attrapes un paquet de clope dans ton blouson avant de lui proposer une cigarette à distance. Tu ne sais pas s’il viendra la chercher ou non. Tu ne l’obliges à rien. – The pizza is not ready yet. Thirty minutes. – Et dieu sait qu’il peut s’en passer des choses en trente minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wasting my time chasing better days

Jamie Myers

messages : 693
name : raph (smooke)
face + © : brandon flynn - avatar@all souls - icons @tumblr
multinicks : mikkel, clive, leo, keats, hopper, lyle
points : 638
age : twenty-four (21.01)
♡ status : Still not over his ex, having fun, thinking about that cute bartender.
work : Night watchman @the majestic
activities : trying to earn money, searching for a new place to crash, trying to make something of himself without anyone's approval.
home : Everywhere, looking for a place to settle down.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, vika, rufus, jules, atticus

take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy Empty
Message· · Sujet: Re: take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy EmptyDim 9 Fév - 14:16

Beaucoup d'informations en quelques minutes lui avait été offertes - Jamie prit le temps sous la douche de s'en imprégner et de ne pas faire de gaffes, ne voulant pas froisser son hôte accueillant qui lui assurait qu'il pouvait occuper le lit de sa colocataire pour la nuit. Si Jamie se serait volontiers comparé du canapé, même s'il était inconfortable, il ne refusait pas une vraie nuit dans un vrai lit - ou simplement quelques heures allongé sous la chaleur d'une couette, par le froid de canard qui faisait dehors. Jamie acquiesça à sa proposition pour la pizza avant de se faufiler dans la salle de bains et d'apprécier le confort d'un vrai appartement. Tout cela lui avait manqué.

Même si la proposition ne tenait que pour une nuit, Myers refusant de faire des plans sur la comète et de se projeter plus qu'il ne le pouvait, Jamie devait avouer que Jules savait le mettre à l'aise. Lorsqu'il sortit de la salle de bains, simplement armé d'une serviette autour de sa taille, le brun rit doucement à son compliment, détectant que Jules n'était peut-être pas si insensible à son charme qu'il ne le pensait. Hésitant alors à enfiler un t-shirt, Jamie laissa tomber la serviette à terre, dévoilant son boxer propre et enfilant son jean pour ne pas imposer la vision de son corps à moitié nu à l'inconnu déjà bien trop généreux. Il attendrait peut-être d'autres signes avant de faire le premier pas et de lui avouer qu'il était intéressé pour plus qu'une colocation d'un soir. " I used to. I'm actually trying to quit." avoua Jamie, n'ayant pas touché à une cigarette depuis un bout de temps. L'aspect financier avait été sa principale motivation - soit il fumait, soit il mangeait. Il avait préféré la seconde possibilité. " Oh, whatever." dit-il, résigné à accepter sa proposition et à l'accompagner. Une cigarette ne le tuerait pas - et en bonne compagnie, elle pourrait être savoureuse. " Thanks, you're a wonder, Jules." le remercia-t-il pour la pizza, en enfilant un t-shirt propre pour venir s'installer près de lui sur le canapé du salon et attraper la cigarette qui lui tendait. Jules alluma sa propre cigarette avant de lui proposer silencieusement d'allumer la sienne - you're sexy, Jules Mayden se dit-il en se penchant et en avalant la première bouffée de nicotine. La fumée emplit ses poumons et il l'expira doucement, son dos venant ne faire qu'un avec le canapé. Le cendrier entre eux deux, Jamie se mit en tailleur sur le sofa du jeune Mayden. " So you're a landlord and a tattoo artist." s'enquit-il, lui faisant la discussion, l'observant de ses yeux curieux. Les tatouages de Jules dépassaient de ses manches et intriguaient Jamie - il posa ses iris dessus rapidement pour se faire la réflexion qu'il aimerait bien les admirer plus tard dans la soirée. Jamie tapota la cigarette pour faire tomber sa cendre et pinça les lèvres, attendant que Mayden ne lui réponde - son regard était plutôt intense et les frissons se propagèrent doucement dans le creux des reins de Myers, essayant de ne pas trop espérer qu'ils en arriveraient là où ses pensées les plus intimes vaquaient, perdu dans les yeux du beau tatoueur.

_________________

 
i'm just a lost boy not ready to be found ★★


Dernière édition par Jamie Myers le Jeu 13 Fév - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jules Mayden

messages : 149
name : vodka paradise
face + © : devin j.
multinicks : aaron
points : 611
age : 24
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy Empty
Message· · Sujet: Re: take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy EmptyMar 11 Fév - 23:20

Feat @Jamie Myers

Jamie est mignon, c’est indéniable. Son physique te plaît. Pour autant, tu n’as jamais eu d’arrière pensée le concernant en l’invitant ni lorsque tu l’as aperçu la première fois. Tu lui es venu en aide simplement sans rien exiger en retour. Maintenant, il est vrai que le voir dénudé ne te laisse pas insensible. Il a un corps plutôt attractif. Tes yeux scrutent discrètement sa peau et ses muscles. Tu remarques aussi qu’il est bien plus séduisant les cheveux propres. Étant coiffeur, tu n’es clairement pas adepte des cheveux gras. Il fait moins négligé. Pour autant, tu n’y portes aucun jugement. C’est sa situation qui veut ça. Ton regard s’attarde sur la serviette qui s’échoue sur le sol pour observer ensuite ses gambettes poilues et constater non sans déception qu’il n’est pas totalement nu. Quel dommage ! Tu tiens à réguler tes ardeurs. Tes pensées dépassent ta raison. Une cigarette. Cela fera l’affaire pour te faire débander. T’en proposes une à ton invité. – I won’t help you, sorry. – Tu avoues avec un air malicieux. Il est facile à convaincre, c’est bien. Tu t’approches de lui pour lui donner de quoi s’user à petit feu. Bon sang ce qu’il est sexy torse-nu avec son jean. Dommage qu’il ait enfilé un tee-shirt dans la foulée. – I can be an angel but I can also be a devil. – Tu lui glisses avec sensualité après que tu te sois installé sur ce qui te sert de canapé. Tu commences à jouer avec lui. Tu ne sais pas vraiment s’il sera réceptif. Tu ne sais même pas s’il est de ce bord-là. En tout cas, il sait comment te complimenter. Tu fais tout en même temps pour qu’il se sente bien chez toi. – Yep. That’s correct. – Tu te contentes de dire à propos de ta profession et du fait que tu sois propriétaire du lieu mais aussi de ta boutique. C’est vrai que dit comme ça c’est plutôt flatteur. – Do you have any tattoo on your skin ? – Tu opterais plutôt pour une réponse négative mais il peut toutefois te surprendre. Peut-être un petit tatouage discret sur son avant-bras ou son mollet. – I’m also a musician. Or at least, I tried to be. That’s more a hobbie. – T’essayes ainsi de lui révéler quelque chose qu’il ne sait pas de toi. Tu constates qu’il a envie d’apprendre à te connaître davantage. Toi aussi. C’est réciproque. En plus de ça, vous avez du temps à tuer avant que la pizza ne soit prête. Tu savoures en même temps ta cigarette. – What about you ? In fact, I know almost nothing about you. Except that you’re tring to get a home and a job in Windmont Bay. – Vous aviez vraiment parlé brièvement la première fois que vous vous étiez vu et tu ne te rappelles pas complètement de votre conversation où de ce qu’il avait pu te dire. Pourquoi se retrouve-t’il a la rue aujourd’hui ? C’était quoi sa vie avant ? Quels sont ses projets ? T’as envie de le connaître réellement et ne plus le voir que comme le mec qui est dans le besoin et que t’as envie d’aider sans trop savoir pourquoi. – I think the pizza is gonna be ready. Do you like horror movies ? – Que tu déclares plusieurs minutes plus tard après que vous ayez respectivement échangés sur vos vies. La dernière fois, regarder un film d’horreur ça t’avait plutôt réussi, même si c’était au cinéma et que t’avais écourté la séance pour finir dehors pour batifoler avec un mec. Là ça sera forcément différent bien que t’espères que la fin sera encore plus jouissive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wasting my time chasing better days

Jamie Myers

messages : 693
name : raph (smooke)
face + © : brandon flynn - avatar@all souls - icons @tumblr
multinicks : mikkel, clive, leo, keats, hopper, lyle
points : 638
age : twenty-four (21.01)
♡ status : Still not over his ex, having fun, thinking about that cute bartender.
work : Night watchman @the majestic
activities : trying to earn money, searching for a new place to crash, trying to make something of himself without anyone's approval.
home : Everywhere, looking for a place to settle down.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, vika, rufus, jules, atticus

take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy Empty
Message· · Sujet: Re: take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy EmptyJeu 13 Fév - 22:23

A s'en méprendre, Mayden jouait de ses charmes auprès de Jamie, qui ne refusait pas le divertissement pour un soir. Si Jules pouvait l'aider à chasser de ses pensées l'ex qui l'obsédait tant ces derniers jours, il lui en serait même reconnaissant. Les yeux rivés sur l'encre sur sa peau, Jamie rêvassait à quelques moments plus charnels. Il releva la tête pour hocher la tête à la négative. " No, I don't have any. But I might get some some days, I don't know." affirma-t-il, haussant les épaules et tirant sur la cigarette qui se consumait rapidement. " A musician?" s'étonna Jamie, soulevant les sourcils, intéressé de savoir quel type de musique. " What do you play? The guitar?" s'enquit-il, regardant automatiquement ses mains pour tenter de discerner s'il y voyait un quelconque indice. Décidément, il avait tous les atouts pour pouvoir séduire Myers. Ses tatouages, sa barbe parfaitement taillée, son petit air peut-être involontaire d'homme dangereux. Jamie était si intrigué qu'il ne le quittait des yeux que pour vérifier qu'il ne mettait pas de la cendre partout. Mais la conversation tournait vers lui et était soudainement moins intéressante. Il n'aimait pas vraiment se livrer. Il haussa à nouveau les épaules, se résignant à ne pas trop en dévoiler sur lui - juste un petit peu, pour attiser la curiosité du bel homme qui partageait sa soirée. " Hey, I'm just looking for any job." dit-il, sans trop de prétention. Comme s'il n'y avait rien de bien attrayant à savoir sur lui, autre que sa situation actuelle. " But I'm from Portland." avoua-t-il, dans un sursaut de conscience. Toujours sur la réserve, il acquiesça doucement à la proposition de Jules. Peut-être qu'un film leur permettrait de grignoter tout en partageant un bon moment.

Jules partit s'occuper de la pizza et revint avec elle quelques minutes plus tard, Myers ne le lâchant pas des yeux. " Smells so good." lâcha-t-il avec un petit rire surpris d'avouer qu'il était affamé. Mayden lui tendit une part et il le remercia en l'attrapant, manquant de se brûler. Quelques instants, il souffla dessus pour éviter l'incident et s'arrêta lorsque le tatoueur alluma la télévision. " So which horror movie are we talking about?" s'enquit-il, soufflant une dernière fois sur la pizza avant d'essayer de la croquer. Myers déplaça le cendrier sur la table basse pour se faire une place plus confortable, faisant attention de ne rien tâcher, ne voulant pas offusquer son hôte. Installé à côté de Jules, il ramena ses genoux contre lui, les entourant d'un bras et posant sa tête dessus. La part de pizza encore brûlante posée sur le haut de ses genoux, il tourna la tête vers l'artiste et échangea un petit regard complice lorsqu'il se rendit compte que Jules le détaillait fortement - étant à deux doigts lui-même de lui dire clairement qu'il lui plaisait, un peu, beaucoup, passionnément.

_________________

 
i'm just a lost boy not ready to be found ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jules Mayden

messages : 149
name : vodka paradise
face + © : devin j.
multinicks : aaron
points : 611
age : 24
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy Empty
Message· · Sujet: Re: take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy EmptySam 15 Fév - 16:03

Feat @Jamie Myers

Alors que la pizza cuit dans ton four, tu t’installes à côté de ton invité du jour. Il est charmant ce garçon et t’apprécies sa compagnie. Tu te rends néanmoins compte que tu ne le connais pas tant que ça. Il serait temps d’apprendre à vous découvrir un peu mieux. Tout d'abord, vous parlez de toi. T’es propriétaire mais aussi tatoueur. Le jeune homme songe à se faire un tatouage un jour. – I’m sure you will. – Il ne semble pas avoir d’idée précise mais rien que le fait d’y penser, c’est significatif. Tu serais ravi de mettre de l’encre sur sa peau auquel cas. Il semble ensuite surpris d’apprendre que tu es musicien à tes heures perdues. Il s’agit plus d’un loisir qu’autre chose. Tu émets un son affirmatif tout en hochant la tête avant qu’il ne te demande de quel instrument tu joues. De la guitare ? Qu’il est perspicace ! – Yep. Not original, I know. – Un peu cliché, tu dois l’avouer. T’espère qu’il n’en sera pas déçu ni qu’il te demandera de jouer un morceau là maintenant. T’es un peu pudique à l’idée de jouer et chanter devant quelqu’un. C’est quelque chose d’assez intime pour toi même s’il faudrait que tu te libères un jour et dévoile ton talent au grand public. Assez parlé de toi. A son tour. Malheureusement, tu n’en apprends pas plus sur ses ambitions ni son passé. Il veut juste un job. N’importe lequel. D’accord. T’apprends toutefois qu’il est originaire d’une autre ville. – I never went to Portland. It’s not to far from Windmont Bay, is it ? – Tu essayes tant bien que mal de gratter la carapace qu’il s’est forgé car il est intriguant ce garçon. Tu tiens à le mettre à l’aise pour qu’il se confie mais pour autant, tu ne t’offusqueras pas s’il ne le fait pas. Vous êtes encore des inconnus. C’est dur d’accorder sa confiance et de se livrer. Du coup, tu lui proposes de regarder un film. Mais pas n’importe quel type. Un film d’horreur. – Hope It’s good. – Tu déclares à propos de la pizza après être allé la sortir du four. Le repas est prêt. Vous allez enfin pouvoir manger. L'odeur vous a mit en appétit. – Do you want a beer ? Or something else ? – Faut bien vous hydrater aussi. Tu prends le nécessaire en fonction du choix de ton invité. Puis vous vous posez pour dîner devant le film. Tu prends tes aises à proximité de lui. – This one ! – Tu cliques sur ta télécommande pour en lancer un. Tu ne laisses pas tellement le choix à Jamie. T’es certain qu’il ne l’a jamais vu. Ce n’est pas un film très connu. Les minutes passent tandis que vous vous restaurez l’un à côté de l’autre dans le plus grand silence et que vous vous lancez des regards complices de temps à autre. Une heure et demie plus tard, le film s’achève. Tu reprends alors la parole un peu gêné. – Sorry for this crap. It was not the movie of the year. – T’en assumes la responsabilité. T’aurais peut-être dû le consulter pour le choix du film. Tant pis. Ta journée t’as épuisé. T’as envie d’aller te coucher à présent. Mais avant, il faut que t'ailles installer les draps de Jamie. – I’ll prepare your room. – Que tu déclares soudainement en te levant et te dirigeant vers la chambre de ta coloc’ qui n’est pas présente. T’essayes d’ouvrir la porte mais t’es forcé de constater que celle-ci est verrouillée. – Holly shit. Such a motherfucker. – Que tu t’agaces tandis que Jamie vient à ta rescousse histoire de voir ce qui se passe. Soit vous tentez d’ouvrir la porte par tous les moyens sans garantie que cela fonctionne, soit faudra que vous partagiez ton lit pour cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wasting my time chasing better days

Jamie Myers

messages : 693
name : raph (smooke)
face + © : brandon flynn - avatar@all souls - icons @tumblr
multinicks : mikkel, clive, leo, keats, hopper, lyle
points : 638
age : twenty-four (21.01)
♡ status : Still not over his ex, having fun, thinking about that cute bartender.
work : Night watchman @the majestic
activities : trying to earn money, searching for a new place to crash, trying to make something of himself without anyone's approval.
home : Everywhere, looking for a place to settle down.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, vika, rufus, jules, atticus

take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy Empty
Message· · Sujet: Re: take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy EmptyLun 17 Fév - 16:02

Peu importe si Jules jouait de la guitare, du piano ou de la batterie. Les garçons aux talents musicaux gagnaient toujours quelques points dans l'estime de Myers, qui avait la tendance à tomber dans le panneau dès qu'il entendait les quelques notes de musique. Jamie aurait aimé être doué d'un talent particulier, autre que celui d'être champion de natation. Et encore, ces derniers temps, il avait délaissé les entraînements - pour finalement tout abandonner, ses études comme la natation. Amusé de voir que Mayden ne connaissait pas Portland, Jamie lui répondit: " Yeah not too far." avant que Jules n'aille cherche le repas du soir. A sa proposition d'une boisson, il acquiesça avec politesse et très vite, les deux hommes se retrouvèrent à regarder le film, côte à côte, sans trop discuter. Pourtant, Jamie n'arrivait pas à retenir ses petits coups d’œil curieux à l'homme - laissant aussi sa main vagabonder sur le canapé, cherchant peut-être l'audace de lui montrer ouvertement qu'il lui plaisait et qu'il n'était pas insensible à ses charmes.

" T'was alright." lâcha le brun, haussant les épaules, à la fin du film, ne pouvant pas qualifier le film d'un chef d'oeuvre. L'heure tardive les rattrapant, Jules se leva, proposant d'aller préparer la chambre de sa colocataire, devant sûrement travailler le lendemain. Avant même que Jamie n'eut le loisir de l'interrompre, voulant préciser une fois de plus qu'il préférait le canapé, pour ne pas déranger, il fut surpris de l'entendre jurer contre la porte. Intrigué, Jamie se leva pour le rejoindre et observa les joues du tatoueur rougir. " Hey, that's fine, I'll sleep on the couch, don't worry about me." insista-t-il, revenant au point de départ de leur conversation plus tôt. Tant pis, il ne se voyait pas s'imposer dans le lit de l'artiste sans y être invité. Après tout, Jules avait semé quelques indices mais Jamie ne savait pas s'il devait faire le premier pas. " I assure you, I'll be fine on the couch." tenta-t-il de le rassurer, lui offrant un sourire amusé, alors qu'il voyait bien que cela contrariait le tatoueur. L'homme était déjà assez généreux - il n'allait pas le forcer à dormir avec lui. Dans un élan de tendresse envers l'homme si attentif, Jamie déposa sa main sur son avant-bras et releva les yeux vers Jules. Il ne savait pas si ce contact électrisait autant l'homme que lui mais sans y penser, il s'avança d'un ou deux pas et se retrouva à quelques centimètres de lui, sans penser à ce qu'il faisait. L'attraction physique était évidente, mais Jamie, silencieux, attendit un signal de la part du bel homme pour continuer à s'approcher. Leurs deux regards s'entrechoquèrent et Jamie déglutit bruyamment, totalement appréhensif de ce que la nuit allait leur apporter.

_________________

 
i'm just a lost boy not ready to be found ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jules Mayden

messages : 149
name : vodka paradise
face + © : devin j.
multinicks : aaron
points : 611
age : 24
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy Empty
Message· · Sujet: Re: take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy EmptyMar 18 Fév - 19:33

Feat @Jamie Myers

T’as le don pour mal choisir les films. Même quand t’es persuadé qu’ils seront bien, tu finis toujours par être déçu. Après, il n’y a pas mort d’homme. T’étais en bonne compagnie. C’est juste dommage que l’intrigue du film ne vous ait pas permis de vous rapprocher davantage. Néanmoins, il y a eu quelques jeux de regards entre vous et ce n’est pas négligeable. – You’re kind. – Le garçon a l’air cool et ne semble pas t’en vouloir pour ce choix imposé. Tant mieux. Pas du tout envie d’en regarder un autre. Tu préfères aller te coucher. T’es juste un peu déçu de la tournure de la soirée. T’aurais espéré plus. Enfin bon. T’es pas au bout de tes surprises. Surtout lorsque tu te rends compte que la chambre de ta colocataire est fermée à clé. Est-ce un signe du destin ? Il semblerait que non. Jamie insiste pour aller se coucher sur le canapé. A t’il réalisé qu’il s’agissait d’une simple banquette ? Sérieusement, tu peux faire une sieste tout au plus là-dessus mais pas y passer toute la nuit. A moins d’être contorsionniste, tu lui déconseilles très fortement.  – My couch sucks. Really. No way you can sleep there. – Tu te sens un peu mal car tu l’invites et au final il n’y pas de vrai lit disponible pour lui. La seule solution que tu puisses lui proposer à la limite ça serait de dormir à côté de toi. Non pas que ça te dérangerait, au contraire mais tu ne voudrais pas lui imposer ça ni que ça le mette mal à l’aise. Il t’affirme que ce qui te sert de canapé lui conviendra pour la nuit. Il n’a pas peur pour son dos ou d’avoir un torticolis. T’affiche une moue des plus attendrissantes, franchement déçu et désolé par la tournure des choses. Tu sens alors ses doigts agripper ton avant-bras. Tes opales dérivent vers les siens. Son regard se veut électrisant. Un frisson t’envahit au grès de son contact. Non, tu ne fabules pas. L’attirance est belle et bien respective. Tu sens presque son cœur accélérer. A moins que cela ne soit le tiens. Tu réduis la distance vous séparant pour venir déposer tes lèvres contre les siennes en douceur tandis que vos mains s’entremêlent. Ce baiser est magique et tendre à la fois. Tu le fais durer autant que possible avant de te retirer en délicatesse pour lui susurrer quelques mots. – I thought it will never happened. – Ça fait un moment que t’en avais envie même si tu ne l’as pas forcément montré ou du moins que tu n’as pas été assez démonstratif avec lui. Tu ne voulais tout simplement pas le brusquer ou le mettre mal à l’aise dans la mesure où tu l’invites chez toi. A la base, ta proposition c’était pour le dépanner mais il évident que si t’as fais tout ça, c’est parce que le jeune homme te plaît. – Your lips are so sweet. – Tu ne te fais pas prier pour déposer à nouveau ta bouche sur la sienne et pour cette fois confronter vos langues. Tandis que l’une de tes mains retient son crane, l’autre se permet de pousser la porte de ta chambre se trouvant en face de celle de ta coloc’. Tu entraînes peu à peu ton invité dans ton antre lui laissant toutefois la possibilité de s’évader s’il souhaitait ne pas aller plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wasting my time chasing better days

Jamie Myers

messages : 693
name : raph (smooke)
face + © : brandon flynn - avatar@all souls - icons @tumblr
multinicks : mikkel, clive, leo, keats, hopper, lyle
points : 638
age : twenty-four (21.01)
♡ status : Still not over his ex, having fun, thinking about that cute bartender.
work : Night watchman @the majestic
activities : trying to earn money, searching for a new place to crash, trying to make something of himself without anyone's approval.
home : Everywhere, looking for a place to settle down.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, vika, rufus, jules, atticus

take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy Empty
Message· · Sujet: Re: take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy EmptyMer 19 Fév - 18:15

(tw: sex)

Jamie Myers retint son souffle au moment où son hôte posa ses lèvres sur les siennes. Se laissant complètement faire et fondre dans ses bras, il enlaça son cou des siens et fourra ses mains dans sa tignasse brune, la caressant doucement. Bien trop préoccupé par la teneur de ce baiser, qui lui enflammait le creux des reins plus que de mesure, Jamie se laissa guider par le grand brun, ne reprenant son souffle que lorsqu'il le poussa sur le lit et qu'il se laissa tomber dessus, se réceptionnant sur les coudes. " I guess I can sleep in your bed." lança Jamie, le sourcil taquin et le sourire sur ses fines lèvres rougies, dardant Mayden d'un regard particulièrement ardent. Il n'y avait aucun doute qu'ils n'allaient pas faire que dormir, maintenant que le voile était levé sur cette attirance physique mutuelle. Le nageur regretta les nombreuses minutes et heures perdues à se tourner autour - car rien que le regard du tatoueur suffisait à lui donner des frissons. Des promesses silencieuses, des mots étouffés, alors que Jules se départait de son t-shirt et qu'il se glissait sur le lit, au-dessus d'un Jamie appréhensif mais captivé par l'encre sur sa peau. Il n'y avait aucun doute que Jules Mayden était un bel homme - mais les tatouages qui le recouvraient, lui donnaient un certain exotisme. Du bout des doigts, il parcourut les lignes noircies et se mordit outrageusement la lèvre inférieure, ses perles venant percuter celles de l'artiste. Une série de baisers plus brûlantes les uns que les autres et les deux hommes roulaient dans le lit, prêts à en découdre, prêts à résoudre cette tension qui avait régné entre eux dès le premier instant.

" Jules, wait - " souffla Jamie, dans un murmure presque imperceptible. Jamie ne se recula pas mais les baisers passionnés du tatoueur, eux, se stoppèrent. Les yeux interrogateurs du barbu le questionnèrent et Jamie, hésitant sur la marche à suivre, soupira bruyamment, gêné d'avoir interrompu leurs galipettes à cause des ses propres insécurités. Malgré l'assurance qu'il laissait transpirer, Jules était le premier homme à partager son lit après sa rupture douloureuse. Le fantôme de son ex ne cessait de flotter au-dessus de lui. Le doute s'empara de lui, un instant. Était-il prêt à aller jusqu'au bout? Très vite, le désir de le sentir contre lui fut plus bien prégnant et le nageur s'esclaffa, attrapant la nuque du tatoueur pour le faire basculer, se retrouvant à califourchon sur lui. " Nevermind me. Let me -- " dit-il, ne le quittant pas des yeux, glissant le long de son torse, lentement, mais embrassant ses épaules, son torse puis la fine région entre son bas-ventre et son boxer. Ses mains baladeuses touchèrent précautionneusement la masculinité du tatoueur et Jamie fut terriblement flatté de la réaction qu'il donnait au beau brun. Affamé d'un contact physique qu'il n'avait pas senti depuis quelques semaines, Jamie fit glisser le sous-vêtement le long des jambes de Mayden, puis, avant de commencer une danse lascive avec sa bouche, revint chercher un baiser fougueux pour se confirmer que le tatoueur lui plaisait terriblement et qu'il allait savourer sa soirée improvisée.

_________________

 
i'm just a lost boy not ready to be found ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jules Mayden

messages : 149
name : vodka paradise
face + © : devin j.
multinicks : aaron
points : 611
age : 24
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy Empty
Message· · Sujet: Re: take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy EmptyVen 21 Fév - 19:37

Feat @Jamie Myers / tw : sex

Tu ne résistes jamais bien longtemps à tes pulsions. Il y a un dicton qui dit que le meilleur moyen de résister à la tentation c’est d’y céder. T’y crois dur comme fer. Seulement, tu ne voulais pas brusquer jusqu’alors ton invité en lui sautant dessus. Mais à présent, tu sais qu’il en a également envie. Une tension sexuelle s’est doucement instaurée entre vous. Il était inévitable que tu l’embrasses à un moment ou l’autre. Le moment n’en reste pas moins magique. Le baiser entre vous est également passionnel. Tu apprécies la douceur de ses lèvres et tu ne manques pas de le lui faire savoir. Tu l’entraînes également dans ta chambre petit à petit car la position verticale n’est pas des plus agréables à la longue. Vous serez mieux allongé. Tu sais aussi pertinemment ce que cela signifie. Vos échanges risquent de prendre un tournant plus charnel. Quoi qu’il en soit, plus besoin de se prendre la tête pour lui trouver un lit. Un sourire s’immisce sur ta frimousse tandis que tes prunelles se perdent dans son regard malicieux. – I guess I can share my bed with you. It should not be too hard. – Ta paume encore un peu froide se pose sur la joue du jeune homme installé sur ton lit, avant que tu ne t’approches dangereusement de lui pour capturer ses lèvres dans un doux mais long baiser. Tu t’allonges alors petit à petit sur lui avant de retirer ton tee-shirt puis de le fixer un court instant. Bon sang qu’il est beau. Tu te demandes comment t’as pu attendre autant de temps. Son regard et ses doigts examinent l’encre noire qui orne ta peau alors que tu restes immobile face à lui et sa beauté. Cette fois-ci, c’est lui qui vient chercher tes lèvres pour t’offrir un baiser passionné. Vos corps s’entrechoquent dans ton lit au rythme de vos embrassades. Tes pieds ne veulent pas quitter les siens. Et tes mains quant à elles explorent sous son amas de tissus ses abdominaux et ses pectoraux. Il est grand temps que vous soyez sur un piédestal. Tu l’aides à abandonner son haut afin qu’il se retrouve également torse-nu. De là, tes lèvres viennent goûter à sa peau dénudée. Elles susurrent dans un premier temps son cou avant de descendre sur ses pectoraux pour titiller furtivement ses tétons et son nombril avant de remonter capturer ses lèvres précédemment délaissées. Sa voix te glace soudain le sang et t’immobilise. Il t’a stoppé net. Tes paupières s’ouvrent pour que tu le fixes attendant ce qu’il a à te dire. Les battements de ton cœur s’accélèrent. Tu ne veux pas t’arrêter là. T’as envie de continuer, encore et encore. Ce n’est que le début, comme dirait un certain Francis. Finalement, il attrape ta nuque fermement pour te faire basculer et se retrouver à califourchon sur toi. Tu ne prononces pas un traître mot. Il t’ordonne de faire comme si de rien n’était. D’accord. T’as pas envie de te prendre la tête. T’as envie de lui, tout simplement. Vos échanges buccaux continent. Il défait l’ouverture de ton jean. T’en fais de même avec le sien. Bientôt, vous vous retrouvez en boxer sur ton lit. Il n’y a définitivement plus de marche arrière possible. Ses lèvres s’aventurent sur ton corps tandis que ses mains viennent caresser ton précieux pour la première fois. Tu lâches un soupir inaudible avant que le garçon ne vienne s’occuper de toi. Ton bras droit se positionne sous ton crane pour redresser ta tête tandis que ta main gauche vient caresser ses cheveux comme pour l’encourager dans ses mouvements de va-et-vient. Sa langue vient ensuite trouver la tienne. Tes mains glissent lentement sous son boxer pour caresser son derrière. Tu descends son dernier tissus restant au niveau de ses genoux puis vient trouver avec tes doigts son intimité. Tu espères ainsi lui procurer le plus grand bien. Mais ce n’est pas suffisant. Tu descends à ton tour au plus bas pour déposer tes lèvres sur son pénis bien dressé que tu couvres dans un premier temps de baisers pour finalement l’englober. Sentant son excitation grandir entre tes lèvres au rythme de tes mouvements, ton regard percute un instant le sien. Tu reviens aussitôt à sa bouche pour l’embrasser de plein gré alors que tu frottes ton corps contre le sien. A lui de voir s’il souhaite aller plus loin ou s’il préfère s’en tenir au stade de préliminaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wasting my time chasing better days

Jamie Myers

messages : 693
name : raph (smooke)
face + © : brandon flynn - avatar@all souls - icons @tumblr
multinicks : mikkel, clive, leo, keats, hopper, lyle
points : 638
age : twenty-four (21.01)
♡ status : Still not over his ex, having fun, thinking about that cute bartender.
work : Night watchman @the majestic
activities : trying to earn money, searching for a new place to crash, trying to make something of himself without anyone's approval.
home : Everywhere, looking for a place to settle down.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | madd, vika, rufus, jules, atticus

take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy Empty
Message· · Sujet: Re: take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy EmptyDim 23 Fév - 22:25

(tw: sex)

L'atmosphère était chargée de désir, d'envies et Jamie se laissa totalement prendre au jeu, laissant Jules prendre soin de lui comme il avait pu le faire plus tôt. Les gémissements moururent dans sa gorge et très vite, ils se retrouvèrent à nouveau à s'embrasser, les mains profondément ancrées sur ses hanches. Le tatoueur savait s'y prendre et Jamie Myers avait perdu tout contrôle sur la situation, laissant ses envies primer et oubliant le reste du monde, rien que grâce à ce moment qu'ils partageaient. Un instant, complètement désorienté, il ouvrit les yeux et réprima une envie de rire - qui se caractérisa plus par un sourire en coin, alors que la main du tatoueur chatouillait son corps et que la tension qui s'échappait du beau brun le perturbait. Voyant que Mayden n'attendait qu'un signe pour continuer ce qu'ils avaient commencés, Jamie acquiesça silencieusement à ses demandes muettes, attrapant sa lèvre entre ses dents, montrant qu'il arrivait à se détendre et qu'il pouvait aussi être joueur s'il le fallait. Il ne connaissait pas le tatoueur - et pour tout avouer, Jamie n'était pas vraiment habitué aux coups d'un soir. Avant, il s'était autorisé quelques incartades mais il était vrai que Jamie avait une expérience limitée dans ce domaine. Mayden le mettait pourtant à l'aise et cette complicité naturellement installée transpirait dans ses gestes attentifs à son plaisir.

Les longues minutes qui suivirent furent agonisantes, tellement le tatoueur semblait se délecter d'un jeu installé entre les deux hommes. Des baisers plus fougueux les uns que les autres, des mains qui savaient pertinemment comment le caresser pour lui arracher des soupirs lascifs, une bouche qui se baladait sur son corps sans aucune retenue, autre que la promesse d'une nuit longue et remplie de plaisir de la chair. Lorsque les deux hommes s'accordèrent que le moment était propice à continuer un peu plus loin, le tatoueur sortit la protection et Jamie n'en fut que plus rassuré et se sentit totalement à l'aise, laissant ses envies primer sur son esprit bien trop torturé. Les deux hommes s'enlacèrent d'abord doucement, Jules se glissant contre lui, n'étant pas avare en baisers. Quand leurs corps se joignirent, Jamie laissa échapper un long râle de plaisir, accompagnant les mouvements de hanche du beau tatoueur en rythme et glissant sa main dans celle de Jules dans un espoir de ne pas perdre la tête. Mais cause perdue, très vite, il ne put plus répondre de rien et il laissa ses gémissements emplir la chambre de l'homme, qui savait si prendre terriblement bien. Dans un entremêlement de bras et de jambes, tous deux riant lorsqu'ils ne manquèrent de se donner un coup, ils continuèrent leurs ébats dans une langueur voulue jusqu'au moment fatidique où, presque en cœur, ils trouvèrent ce qu'ils cherchaient tous les deux ce soir en s'aimant de cette façon. Entièrement et sans apparences, Jamie scella ses lèvres une dernière fois contre celle de Jules, agrippa tout ce qu'il pouvait pour le remercier de l'envoyer au septième ciel.

_________________

 
i'm just a lost boy not ready to be found ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jules Mayden

messages : 149
name : vodka paradise
face + © : devin j.
multinicks : aaron
points : 611
age : 24
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy Empty
Message· · Sujet: Re: take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy EmptyHier à 19:59

Feat @Jamie Myers / tw : sex

La soirée finit en beauté. Tu batifoles avec Jamie sur ton lit. T’avais clairement envie de t’adonner à des plaisirs charnels avec lui. Ton appétit sexuel n’est que grandissant. Cela faisait un moment que tu n’avais rien eu à te mettre sous la dent. Sauf que ce soir, c’est différent. Ce garçon, tu l’aimes vraiment bien. Pour autant, tu ne sais pas si tu le reverras le lendemain. L’avenir est encore incertain. Tu profites pleinement de l’instant qui t’es offert. Ton amant est d’ailleurs consentant pour le faire. Bientôt, vos deux corps ne formeront qu’un. Tu te joindras à lui dans des mouvements de va-et-vient. Un silence, un soupir, tandis que tu t’imprègnes de sa chair. T’es content qu’il se laisse faire. Tu tâches d’être plutôt doux et bienveillant à son égard. Ton objectif c’est qu’il y prenne également du plaisir. Tes mains ne quittent pas les siennes. Tes baisers se veulent tant passionnés que rassurants. La cadence s’accélère. Tu veux l’accompagner sur l’autoroute du bonheur. Bien entendu, t’as prit tes précautions au préalable. Tu ne voudrais pas, par exemple, te retrouver avec d’affreux morpions. Cela ne t’es jamais arrivé bien heureusement et t’as clairement pas envie que ça commence maintenant. Ton partenaire de jeu semble propre et respectable. Mais le risque est toujours néanmoins palpable. Tu ne sais pas combien de partenaire il a déjà eu. Et lui non plus. Quoi qu’il en soit, vos ébats continuent et tu t’en donnes à cœur joie. Ton excitation atteint son paroxysme au bout de plusieurs minutes et après diverses positions. T’as atteins l’orgasme tant espéré au même titre que ton partenaire. Vous êtes tous deux assouvis. Tu lui offres néanmoins un dernier baiser avant de te retirer. – Wow. It was.. intense ? – Tu lui confies en espérant qu’il ait tout autant apprécié le moment que toi. C’était génial. T’en redemanderais presque si tu n’étais pas rassasié. Tu te redresses pour nouer le préservatif puis adresses à ton partenaire une boite de mouchoirs en papier. Cela pourrait éventuellement lui être utile. Tu te lèves ensuite complètement nu en direction de la cuisine. – Do you want something to drink ? – T’élèves la voix dans l’espoir qu’il t’entende. Tu comptes bien t’hydrater avant de te coucher. Il t’a bien assez épuisé comme ça. C’est qu’il endurant. Tu sors l’eau du frigo après avoir jeté ta capote nouée. Une fois désaltéré, tu reviens dans la chambre pour te hisser sous tes draps à ses côtés après t'être à moitié rhabillé. – Good night sweety. – L'un tes bras vient machinalement encercler son tour de taille et tes jambes viennent combler les creux des siennes tandis que tu déposes tes lèvres contre son épaule comme pour lui montrer ton affection. Tes paupières quant à elles ne tardent pas à se fermer. Le marchand de sable va passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy Empty
Message· · Sujet: Re: take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
take off your clothes, blow up the fire, don't be so shy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak-
Sauter vers: