hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 season finale, la saison 2 touche à sa fin.
Il est maintenant temps de commencer à clôturer ses sujets
pour démarrer sur de nouvelles bases pour la saison 3. Prenez le
temps de lire ce sujet pour tous les détails.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 You're like a puzzle to be worked out.

Aller en bas 

Keane Duggan

messages : 1227
name : sissi.
face + © : c. bale ▬ © mine & tumblr.
multinicks : marley, jeremiah, winnie, alvin, teddy.
points : 428
age : 40 y/o.
♡ status : the lonelier I am, the angrier I get. I'm taking a bus tonight.
work : jiu jitsu instructor.
activities : waking up early, staying positive in a negative world, loving his girls, training like a super saiyan.
home : on crescent lane with his daughters.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ali - reggie.

You're like a puzzle to be worked out. Empty
Message· · Sujet: You're like a puzzle to be worked out. You're like a puzzle to be worked out. EmptyLun 3 Fév - 20:34

And it's the voices in your head now
Saying there's something wrong about the way I feel
A broken link, a missing part, a punctured wheel
It doesn't matter what you say now
It's like some vision in the stars that seems so real


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
@Tori Stirling – February 1st, 2020.


Le sentiment était pour le moins étrange. Se trouver ici sans la présence de l’une de ses filles n’était pas dans ses habitudes, pourtant il n’avait pas hésité à répondre présent pour Tori ; il lui devait bien cela après tout. Les bras croisés contre son torse imposant, il laissait son regard couler d’un passant à un autre, sans oublier de caresser chaque chien qui traversait le même trottoir que le sien. Pour une raison qui lui échappait, il se sentait horriblement nerveux et appréhendait en partie l’arrivée de la jeune femme. Si le malaise entre eux semblait s’être estompé au fil des mois écoulés, ses doutes, eux, demeuraient intacts. Sa complicité avec la jolie brunette était évidente, il ne la cachait aucunement et ne l’avait d’ailleurs jamais fait. C’était avec naturel qu’elle était entrée dans leur vie, il ne se souvenait plus vraiment des détails, comme si d’une certaine manière elle avait toujours fait partie du décor. Il n’était pas rare de la voir passer la porte du domicile des Duggan pour partager avec eux une soirée animée et familiale, en plus de leurs entraînements hebdomadaires. Pour une rare fois, il ne s’était pas montré craintif à l’idée de faire pénétrer un visage nouveau au sein de leur petit cocon intime et privilégié. Cependant, avec du recul, il avait pris le temps de réexaminer la situation de plus près, si bien que sa méfiance légendaire avait repris le dessus, le laissant seul face à une multitude d’incertitudes qui ne présageaient hélas rien de bon. Devait-il exprimer tout haut ce qu’il pensait tout bas ? Était-il nécessaire d’en faire part à Maeve ? Même si sa jeune adolescente grandissait à vue d’œil et promettait de devenir une jeune femme très prochainement, il n’était pas certain que lui parler de sa vie amoureuse était une bonne chose, du moins ce n’était pas la place d’un enfant de conseiller son père, peu importait le lien solide qui les unissait. Le décès de sa première femme, son divorce avec Joan, il lui avait déjà imposé tant de situations délicates qu’il se refusait désormais catégoriquement à lui refaire sciemment du mal même s’il n’était pas entièrement responsable de la peine causée dans les deux cas de figure. Ses filles méritaient l’équilibre d’une vie saine et il était de son devoir de veiller sur leur bien-être. S’exposer de manière aussi vulnérable ne lui ressemblait pas et même si ses épaules étaient suffisamment épaisses et résistantes pour encaisser les coups, les risques étaient bien trop grands, il ne pouvait pas tout bousculer sur un coup de tête ; il n’avait plus seize ans. L’âge s’avérait d’ailleurs être au centre de toutes ses réflexions récentes. L’écart entre eux n’était pas immense, pourtant il ne pouvait s’empêcher d’éprouver une part de culpabilité chaque fois que ses yeux se perdaient dans la contemplation de sa fine silhouette. Elle était pleinement majeure, il avait passé l’âge de se poser mille et une questions inutiles lorsqu’une femme l’intéressait, néanmoins il craignait d’être perçu comme un prédateur sexuel, ce qu’il n’était absolument pas, mais une fois de plus ses pensées ne se résumaient pas à sa petite personne, il voyait au-delà. Lancer des ragots à son sujet lui passait bien au-dessus de la tête, en revanche, la réputation de ses enfants l’importait grandement, et il voulait à tout prix éviter de déclencher une nouvelle guerre à la maison. Lire du dégoût ou de la déception dans le regard de sa progéniture lui paraissait insurmontable et inenvisageable. Peut-être aurait-il mieux fait de réfléchir avant de s’enivrer dans un jeu charnel avec la belle car même si leurs corps s’étaient rencontrés une seule et unique fois, il leur était désormais impossible de rebrousser chemin. Il avait fait le choix d’endosser l’entière responsabilité de leurs actions pour la simple et bonne raison qu’il était celui qui avait le plus à perdre dans cette histoire. Et parce qu’il respectait bien trop la jeune femme, il n’avait pu se résoudre à uniquement lui offrir des rapprochements physiques lorsque la maisonnée était vidée de ses habitants, elle valait bien mieux que cela. Mettre un terme à ce qui n’avait jamais vraiment existé lui sembla bien compliqué sur le moment mais avec le temps et de la distance, les deux jeunes gens étaient parvenus à retrouver leur entente passée et leur spontanéité. « Hey... » souffla-t-il avec un large sourire pour saluer Tori qui venait de le rejoindre devant le Marceline’s coffee shop. « J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle, » enchaîna-t-il aussitôt. « Je commence par la mauvaise… Le responsable de la boutique a dû partir plus tôt à cause d’un imprévu familial mais je lui ai donné tes coordonnées et il doit te rappeler pour fixer un autre rendez-vous. Il ne faut pas t’inquiéter, c’est un bon ami et il m’a assuré qu’ils cherchaient à embaucher en ce moment. » Cela lui laissera aussi probablement le temps de travailler un minimum son entretien compte tenu du fait qu’il lui avait demandé de le retrouver ici même deux heures auparavant. « Pour ce qui est de la bonne nouvelle, » commença-t-il en soupirant. « Tu es bloquée avec moi. Maeve a accepté de s’occuper de sa sœur ce soir donc on peut passer un peu de temps ensemble, enfin si tu n’as rien de mieux à faire bien entendu. » Ils n’avaient plus tellement l’occasion de se retrouver en tête à tête en dehors des entraînements de boxe ou lorsqu’il la contraignait à l’accompagner dans ses footings ; de ce fait la simple perspective de marcher avec elle et de profiter d’une promenade ensemble lui semblait presque saugrenue.

_________________
I've been burning. Yes, I've been burning. Such a burden, this flame on my chest. No insurance to pay for the damage. Yeah, I've been burning up since you left.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
You're like a puzzle to be worked out.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row :: marceline's coffee shop-
Sauter vers: