hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 season finale, la saison 2 touche à sa fin.
Il est maintenant temps de commencer à clôturer ses sujets
pour démarrer sur de nouvelles bases pour la saison 3. Prenez le
temps de lire ce sujet pour tous les détails.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 can't wait to get you shook up (i/c).

Aller en bas 
dancing on my own

Isleen Carrow

messages : 706
name : romane ⋅ gajah.
face + © : emma roberts, © eveymoon.
multinicks : thalia ⋅ gaia ⋅ anastasia.
points : 1038
age : twenty eight y.o. (10/02).
♡ status : fake-engaged to hopper, real-dating girls.
work : tattoo artist undercover.
activities : cooking club ⋅ judging people, drinking coffee, eating gluten free stuff, learning to cook, going to the spa, feeding her instagram, smoking weed, looking for girls.
home : a loft on ocean avenue w/ hopper.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : hopper ⋅ vika ⋅ robin ⋅ lachlan ⋅ clemens.

can't wait to get you shook up (i/c). Empty
Message· · Sujet: can't wait to get you shook up (i/c). can't wait to get you shook up (i/c). EmptyLun 3 Fév - 21:17

i can't wait to rev you up faster than you can say ferrari
tearin' up the gravel, watch you unravel

@clemens nassau // (theme song)

Isleen n'avait jamais autant communié avec la nature que depuis qu'elle s'était installée à Windmont Bay. Il y avait certes des espaces verts à New York, il n'y avait qu'à voir la taille de Central Park, mais il y avait aussi beaucoup d'autres distractions qui, à l'époque, lui avaient paru plus importantes que les arbres. Ici il n'y avait pas grand chose à faire et les promenades au parc étaient devenues courantes dans son quotidien puisque, avouons-le, elle n'avait pas grand chose d'autre à faire dans cette bourgade. Elle s'en plaignait à Hopper et elle critiquerait le peu d'activités si on le lui demandait, mais elle aimait secrètement ce nouveau calme qu'elle avait trouvé dans sa vie. Elle s'en lasserait peut-être très vite, elle en était presque certaine - après tout elle était une fille de la ville, elle n'avait connu que ça jusque-là et les habitudes étaient difficiles à perdre, mais elle voulait se donner une chance d'évoluer dans un nouvel univers, dans lequel elle serait peut-être plus heureuse, plus en accord avec elle-même.
À peine avait-elle mis les pieds dans le parc qu'elle regretta son choix. Elle travaillait quand elle le voulait - et surtout quand elle avait des clients car elle n'était rien sans eux -, elle n'avait pas d'horaires de bureau, et elle n'avait pas pensé, en sortant de chez elle, qu'on était dimanche. Les cris des enfants qui jouaient sur les aires de jeu lui parvinrent aux oreilles et elle grimaça, ça faisait bien partie des nuisances sonores qu'elle détestait. Isleen clamait haut et fort qu'elle ne voulait pas d'enfant et quand elle voyait le bordel que c'était quand elle en croisait ça la confortait dans son choix, bien qu'elle se demandait parfois si ce n'était pas la société qui avait façonné sa façon de penser, puisque son orientation sexuelle rendait le processus beaucoup plus difficile pour elle. Lâchant un léger soupir, Isleen refusait néanmoins de faire demi-tour maintenant qu'elle était là. Munie de son livre, elle s'enfonça dans le parc à la recherche d'un banc pour s'y installer et lire tranquillement en faisant abstraction de son entourage bruyant. Son regard se posa finalement sur l'endroit qu'elle désirait, elle hésita car un homme s'y trouvait déjà mais un rapide coup d'oeil autour d'elle lui confirma qu'il s'agissait là de sa meilleure option. Elle s'approcha alors et se glissa à côté de lui, assez loin pour respecter son espace vital mais assez près pour pouvoir l'observer derrière ses lunettes de soleil. « Do you have any others? » Demanda-t-elle finalement au bout de cinq minutes quand elle aperçut quelques lignes d'encre qui semblaient remonter le long de son bras, glissant ses lunettes de soleil sur le dessus de son crâne pour qu'il puisse suivre son regard et savoir de quoi elle parlait. Isleen n'était pas du genre à aborder les inconnus si elle n'y voyait aucun intérêt mais elle avait fait de sa passion son métier et elle n'avait pas pu s'en empêcher.

_________________

people are going to talk about you
no matter what you do
so you might as well do
whatever brings you joy
and live your best l i f e


Dernière édition par Isleen Carrow le Mar 4 Fév - 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Clemens Nassau

messages : 248
name : rnkllr.
face + © : oliver jc [ shellhead, oliverjchrist, orville peck ]
multinicks : ashes.
points : 222
age : 33 yo.
♡ status : single.
work : failed writer.
home : his mother's old house on waterbridge.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : 0/3 -- isleen, dash, lyle, keats

can't wait to get you shook up (i/c). Empty
Message· · Sujet: Re: can't wait to get you shook up (i/c). can't wait to get you shook up (i/c). EmptyMar 4 Fév - 14:21

Que venaient-ils tous faire là, ces enfants, ces familles, ces couples, ces adolescents, un dimanche après milieu en plein milieu de l’hiver ? Depuis quand les parcs étaient-ils devenus l’endroit à la mode où tout le monde se retrouvait ? Ou bien était-ce simplement parce que l’on se trouvait à Windmont Bay, petite ville du milieu de nulle part qui manquait d’alternative ? Si Clemens s’y plaisait, il lui fallait reconnaitre que la bourgade était peu fournie en matière de divertissements et qu’on en faisait vite le tour. Lui ne voyait aucun inconvénient à cela. Il détestait la frénésie du monde urbain, et le bruit et le froid des rues insalubres des grandes villes le rendaient malade. Il pouvait donc accepter un peu d’animation et une petite foule dans son parc habituel, même si cela compliquait la lecture du roman qu’il avait amené avec lui.

Il plongea la main dans sa poche après avoir laissé tomber son livre sur le banc, et y attrapa son paquet de Lucky Strike, dont il sortit une cigarette qu’il porta à ses lèvres. Avant qu’il ait pu l’allumer, Clemens posa ses yeux sur une jeune femme blonde qui s’asseyait à côté de lui. Ne vous gênez surtout pas, songea-t-il, un peu ronchon, en allumant sa cigarette, regrettant au passage de ne pas s’être entièrement allongé sur la planche de bois afin d’en priver l’accès à de parfaits inconnus. Au moins, elle semblait s’être douchée récemment et n’écoutait pas de musique à plein volume. Même. Peu déçu de ne plus être seul sur son petit ilot de bois au milieu du parc, Clemens se résolut à partir dès sa cigarette terminée. De la sorte, sa nouvelle voisine ne pourrait pas deviner que c’était elle qui le faisait fuir à cause de son arrivée intempestive.

Alors que Clemens s’apprêtait à jeter son mégot sur le sol sans aucun égard pour l’environnement ou la propreté des lieux, il entendit sa voisine lui poser une question. « Sorry ? » fit-il un peu brusquement en tournant la tête dans sa direction. Il avait été surpris par cette question à laquelle il ne s’attendait pas. La jeune femme lui indiqua qu’elle parlait de quelques tatouages qu’elle pouvait apercevoir sur son bras. Clemens hésita avant de répondre – il ignorait s’il avait réellement envie de répondre à cette question, de commencer une conversation avec cette inconnue, de devoir se coltiner une longue suite de banalités avant de pouvoir s’échapper. Il aurait été tellement simple de lui répondre par la négative et de prendre la fuite en prétextant une dinde au four ou un rendez-vous Tinder. Mais plutôt que de mentir, avec une grâce et une politesse qui lui ressemblaient peu, Clemens sourit à l’inconnue et releva la manche de sa veste, révélant tous les symboles qu’il avait tatoué le long de son bras, en une ligne droite. « Here they all are. » Chaque symbole avait sa propre signification, son propre secret. « Do you like tattoos? Do you have any? » demanda-t-il ensuite à sa voisine tout en lui laissant le temps d’observer à loisir ses tatouages.

_________________

still undone,
not quite young


Dernière édition par Clemens Nassau le Jeu 6 Fév - 10:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
dancing on my own

Isleen Carrow

messages : 706
name : romane ⋅ gajah.
face + © : emma roberts, © eveymoon.
multinicks : thalia ⋅ gaia ⋅ anastasia.
points : 1038
age : twenty eight y.o. (10/02).
♡ status : fake-engaged to hopper, real-dating girls.
work : tattoo artist undercover.
activities : cooking club ⋅ judging people, drinking coffee, eating gluten free stuff, learning to cook, going to the spa, feeding her instagram, smoking weed, looking for girls.
home : a loft on ocean avenue w/ hopper.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : hopper ⋅ vika ⋅ robin ⋅ lachlan ⋅ clemens.

can't wait to get you shook up (i/c). Empty
Message· · Sujet: Re: can't wait to get you shook up (i/c). can't wait to get you shook up (i/c). EmptyMar 4 Fév - 23:27

Isleen n'eut aucun mal à repérer la tension qui s'était emparé du corps de son voisin de banc lorsqu'elle lui avait adressé la parole, elle ne la connaissait que trop bien, elle-même irritée quand un inconnu l'abordait pour quelconque raison. L'espace d'un instant, elle crut qu'il allait se lever et la laisser là, seule avec sa question en suspens, puis finalement il releva la manche de sa veste pour lui montrer un aperçu de l'étendue de lignes d'encre et un fin sourire se dessina sur ses lèvres, heureuse d'avoir vu juste - en même temps elle en faisait son métier, heureusement qu'elle savait repérer un tatouage, même dissimulé, à dix kilomètres. « That's a lot. » Remarqua-t-elle, faussement impressionnée alors qu'elle en avait sûrement plus que lui, les siens étaient seulement éparpillés sur son corps entier, dans des endroits discrets qui lui permettaient de les cacher à ses parents lorsqu'elle les voyait - ce qui était idiot puisqu'elle ne se cachait pas devant les photographes, mais ils étaient assez petits pour qu'ils ne soient pas repérables de loin, rares étaient ceux qui y faisaient attention s'ils ne savaient pas qu'ils étaient là. « Like? That's an understatement. » Comment aurait-il pu le deviner, ils ne se connaissaient ni d'Eve ni d'Adam. À son tour, Isleen releva la manche de son manteau, bravant le froid de février pour lui montrer le tatouage qu'elle avait au creux du coude. Ils partageaient une passion commune et c'était bien pour ça qu'elle l'avait accosté. « So much so that I made it my job. » Et même si elle n'avait rien d'une chef d'entreprise, Isleen sortit de son sac une carte professionnelle sur laquelle était marqués son nom ainsi que son numéro de téléphone - la belle n'ayant pas de boutique à proprement parler, elle avait fait des travaux dans le loft qu'elle partageait avec Hopper pour y installer son bureau temporaire et n'avait donc aucun nom de boutique à fournir à ses potentiels clients, elle comptait sur le bouche à oreille et sur le démarchage pour gagner en notoriété dans l'Oregon. « I don't have a business yet but if you're interested I could show you what I do. » Ne faisait-il que des tatouages lourds de sens ou lui aussi était-il intéressé par l'art que représentait cette pratique ? Isleen n'avait pas croisé grand nombre de tatoués dans les rues de Windmont Bay et elle avait peine à cacher son enthousiasme face au jeune homme qui, elle l'espérait, deviendrait son premier client ici.

_________________

people are going to talk about you
no matter what you do
so you might as well do
whatever brings you joy
and live your best l i f e
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Clemens Nassau

messages : 248
name : rnkllr.
face + © : oliver jc [ shellhead, oliverjchrist, orville peck ]
multinicks : ashes.
points : 222
age : 33 yo.
♡ status : single.
work : failed writer.
home : his mother's old house on waterbridge.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : 0/3 -- isleen, dash, lyle, keats

can't wait to get you shook up (i/c). Empty
Message· · Sujet: Re: can't wait to get you shook up (i/c). can't wait to get you shook up (i/c). EmptyJeu 6 Fév - 11:53

Bien que sa mère ait toujours refusé qu’il se fasse tatouer lorsqu’il était encore sous sa tutelle, Clemens avait franchi le pas dès qu’il avait eu ses dix-huit ans. Il avait même refusé que sa mère lui achète une voiture pour fêter son passage à l’âge adulte et avait demandé à la place qu’elle lui fasse un virement. Il avait ensuite utilisé cette somme afin de se faire tatouer un hiéroglyphe égyptien, qui avait été suivi de nombreux autres petits symboles. A chaque évènement marquant de sa vie, chaque personne qui avait eu de l’importance pour lui, avait reçu l’honneur d’être ainsi immortalisé le long de son bras. Il aimait le secret que portaient en eux les tatouages. S’il voulait mentir sur leur signification, il pouvait le faire. Dans la majeure partie des cas, même ses tatoueurs ignoraient le vrai sens de chaque symbole. C’était un code secret que lui seul pouvait déchiffrer et qu’il était aussi le seul à pouvoir partager avec ceux qui lui en faisaient la demande.

Clemens haussa les épaules. « I guess, but they’re fairly small. » Il y avait bien plus décoré que lui. Quoique l’idée de se faire couvrir le bras tout entier par une de ces fresques élaborées ne lui déplaisait pas, il ne pensait pas que cela lui irait et il avait donc renoncé. Il se contentait largement de ces petits dessins. L’inconnue releva à son tour la manche de son manteau pour lui révéler ses propres tatouages et Clemens hocha la tête en guise d’acquiescement. « It’s really good. » dit-il en inspectant ceux qu’il pouvait voir. « So do you draw this yourself ? » demanda-t-il ensuite, après qu’elle lui ait confié être elle-même tatoueuse. En tant qu’écrivain, Clemens appréciait toujours de faire la connaissance d’autres âmes créatrices, quel que soit leur moyen d’expression. Même s’il s’y connaissait peu en dessin, il pouvait malgré tout admirer le travail effectué. Il se saisit de la carte que lui donnait sa voisine et lut son nom. « Nice to meet you Isleen, I’m Clemens. » Il haussa les sourcils en remarquant que l’adresse indiquait New York, mais ne souhaitant pas paraitre trop curieux, il garda ses questions pour plus tard. Après tout, ils semblaient bien partis pour passer une partie de l’après-midi ensemble. « Oh for sure. I’ll definitely keep your card and share with my many, many friends if anyone asks me about tattoos. » Clemens tâcha de mettre l’accent sur l’ironie de cette phrase – il avait autant d’amis que de paire de chaussures (six). Il sortit ensuite son téléphone portable de sa poche. « I hear the kids are into Instagram these days, do you have one too? I’m not trying to stalk you, » ajouta-t-il rapidement afin de dissiper tout doute quant à ses intentions réelles, « I’m only interested in the tattoos, I promise. »

_________________

still undone,
not quite young
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
dancing on my own

Isleen Carrow

messages : 706
name : romane ⋅ gajah.
face + © : emma roberts, © eveymoon.
multinicks : thalia ⋅ gaia ⋅ anastasia.
points : 1038
age : twenty eight y.o. (10/02).
♡ status : fake-engaged to hopper, real-dating girls.
work : tattoo artist undercover.
activities : cooking club ⋅ judging people, drinking coffee, eating gluten free stuff, learning to cook, going to the spa, feeding her instagram, smoking weed, looking for girls.
home : a loft on ocean avenue w/ hopper.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : hopper ⋅ vika ⋅ robin ⋅ lachlan ⋅ clemens.

can't wait to get you shook up (i/c). Empty
Message· · Sujet: Re: can't wait to get you shook up (i/c). can't wait to get you shook up (i/c). EmptyLun 10 Fév - 9:16

Isleen se pinça les lèvres, s'empêchant de défendre de façon un peu trop intense les tatouages de petite taille. Elle savait que la plupart des tatoueurs préféraient les grosses pièces mais la blonde s'était spécialisée dans les tatouages minimalistes et avait découvert qu'il y avait une forte demande pour ce style. Elle-même n'en faisait que des petits, des discrets, pour préserver sa réputation aux yeux de ses parents. « Some of them, yeah. I like getting tattoos by other artists but I tattooed myself once or twice. » Ou plus de deux fois, peut-être. Avant d'en faire son métier, Isleen s'était entraînée sur des amis mais aussi sur elle-même et il lui arrivait encore de se tatouer elle-même des petites pièces, sur le bras gauche ou sur les jambes. « Nice to meet you, Clemens. » Répéta-t-elle après lui, un sourire venant étirer ses lèvres. Elle avait d'abord cru que l'homme l'enverrait balader ou trouverait un moyen de s'échapper rapidement de la conversation mais il semblait intéressé par ce qu'elle avait à dire et ça lui faisait chaud au coeur - les gens ici étaient tout de même beaucoup plus accueillants que les new yorkais, mais là encore ce n'était qu'une supposition puisqu'elle n'avait jamais été du genre à aborder des inconnus à New York, possédant déjà son groupe d'amis et de connaissances ainsi qu'un carnet de clients bien rempli. « Well, if your many, many friends don't want my card, you can give it to anyone you cross path with. » Captant l'ironie dans ses propos et réalisant qu'elle n'avait peut-être pas misé sur la bonne personne pour lui faire de la pub, elle haussa les épaules. « I'll pay you. » Et la belle affichait une expression tellement sérieuse qu'il était difficile de savoir si elle plaisantait ou si c'était une vraie proposition. Au final elle se fichait pas mal que Clemens lui fasse de la pub ou non, elle était persuadée d'être tombée sur l'une des personnes les plus intéressantes de cette ville et c'était suffisant pour en valoir la peine. « I do have an Instagram. Private account. » Bizarre pour une fille comme elle, sur le devant de la scène, mais c'était bien sa notoriété qui l'avait poussée à privatiser son compte, afin d'être libre de poster ce qu'elle voulait - et de se cacher de ses parents, qui n'avaient pas accès à son compte. Isleen tendit la main pour qu'il lui donne son téléphone et qu'elle lui donne accès à son compte privé puis elle glissa la main dans son sac pour prendre son propre téléphone et accepter son invitation. « Not for my tattoos, though. I never needed one in New York. » Le mystère autour de son pseudonyme avait suffi pour lui faire de la pub, mais à Windmont Bay elle recommençait de zéro, dans une bourgade où les habitants se fichaient sûrement pas mal de ce qui se passait dans la sphère new yorkaise. « I trust you. And I don't mind being stalked. » Un sourire amusé étira ses lèvres, son interlocuteur interpréterait sa phrase comme il le voudrait. Elle en avait simplement l'habitude et elle avait arrêté d'y faire attention. « Do you think I should get one? For my tattoos, I mean. Is Windmont Bay the kind of place where social media rule? » Elle ne l'aurait jamais pensé, mais peut-être la bourgade était-elle plus moderne que ce qu'elle s'était imaginé en arrivant ici.

_________________

people are going to talk about you
no matter what you do
so you might as well do
whatever brings you joy
and live your best l i f e
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Clemens Nassau

messages : 248
name : rnkllr.
face + © : oliver jc [ shellhead, oliverjchrist, orville peck ]
multinicks : ashes.
points : 222
age : 33 yo.
♡ status : single.
work : failed writer.
home : his mother's old house on waterbridge.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : 0/3 -- isleen, dash, lyle, keats

can't wait to get you shook up (i/c). Empty
Message· · Sujet: Re: can't wait to get you shook up (i/c). can't wait to get you shook up (i/c). EmptyDim 16 Fév - 20:44

Pour un ermite, Clemens se révélait étonnamment bavard et intéressé par cette rencontre impromptue avec Isleen. D’ordinaire, le romancier se serait contenté de quelques regards noirs, de tourner obstinément la tête dans l’autre direction afin de couper court à toute conversation et, à la rigueur, de courtes syllabes sèches. L’ours mal léché en lui était le premier surpris par cette disposition à maintenir l’échange entre les deux inconnus. Peut-être était-il, après tout, un animal social comme un autre ? Admirant le fait qu’Isleen ait su se tatouer elle-même alors que lui était incapable de se coiffer en se regardant dans un miroir, Clemens poussa un sifflement approbateur. « Well, that’s talent right there. » fit-il en poursuivant l’inspection des tatouages qu’il lui était donné d’observer. Puis, en levant les yeux en direction de son interlocutrice, Clemens l’avertit : « And just so you know, I intensely resent talented people. »

Clemens rangea la carte de la jeune femme dans sa poche en se promettant de ne pas l’y oublier. De plus en plus de monde se faisait tatouer, qu’il s’agisse d’œuvres gigantesques ou de petits symboles discrets, et il connaissait plusieurs personnes qui avaient franchi le pas et pourraient le faire de nouveau. Clemens avait d’ailleurs envisagé d’ajouter un nouveau tatouage ces derniers temps, avant que le manque de temps, de choses à célébrer ou à immortaliser l’en ait dissuadé.  Mais cette rencontre inattendue avec Isleen faisait remonter à la surface son désir de repasser sous l’aiguille d’un tatoueur et il se décida à réfléchir fermement à des idées de tatouages. Désormais connecté à l’artiste à travers leurs comptes Instagram respectifs, Clemens avait donc un moyen supplémentaire d’entrer en contact avec elle si le besoin s’en faisait ressentir. « Isn’t Instagram king everywhere ? In New York or here, it’s all the same, don’t you think? People seem to treat their Instagram like their main way of connecting to the rest of the world, so I guess it wouldn’t be a bad thing to have your published exposed there. Especially since you seem rather gifted. » répondit-il à la question de son interlocutrice avec un mince sourire. « Besides, what would be the harm ? »

Clemens récupéra son téléphone portable et le rangea dans sa poche puis croisa les jambes. Sa lecture de toute à l’heure lui semblait complètement obsolète depuis qu’il avait fait la rencontre d’Isleen. « So should we start exchanging the secret meaning behind our tattoos? » s’enquit-il d’un ton amusé, presque impatient de dévoiler les mystères que renfermaient les symboles qu’il avait fait graver sur son corps. Sans attendre la réponse d’Isleen, il ajouta, étrangement bavard : « That’s my father’s family coat of arms from back in Germany. Got it after he died last summer. » Il montrait du doigt l’emblème de sa famille paternelle, le plus récent de ses tatouages, qu’il avait ajouté après avoir appris le décès de son géniteur. Cela avait été pour lui un moyen de témoigner aux Nassau son deuil – il n’avait pu se rendre à l’enterrement car il ne savait même pas où résidaient son père et sa famille, et parce qu’ils ignoraient tout de son existence, mais il lui avait fallu trouver une manière d’exprimer son émotion face à ce décès.

Spoiler:
 

_________________

still undone,
not quite young
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




can't wait to get you shook up (i/c). Empty
Message· · Sujet: Re: can't wait to get you shook up (i/c). can't wait to get you shook up (i/c). Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
can't wait to get you shook up (i/c).
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row :: redwoods park-
Sauter vers: