hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 season finale, la saison 2 touche à sa fin.
Il est maintenant temps de commencer à clôturer ses sujets
pour démarrer sur de nouvelles bases pour la saison 3. Prenez le
temps de lire ce sujet pour tous les détails.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le CrocoDeal du moment : -56%
PANDA Lit enfant cabane brut – ...
Voir le deal
99 €

Partagez
 

 highlights.

Aller en bas 

Dash Lockwood

messages : 39
face + © : kevin pabel © kev
points : 430

highlights. Empty
Message· · Sujet: highlights. highlights. EmptyVen 7 Fév - 20:09

La porte se referme au tintement cristallin d'une clochette indiquant l'entrée d'un nouveau client. Au loin, un brun redresse son visage avec curiosité tandis que notre blond phénoménal [1] entre dans le salon de coiffure d'un pas léger et enthousiaste. Ayant passé un début de séjour épouvantable dans cette ville déplorable [3], le blond désire s'offrir une nouvelle gueule [4] pour bien signaler le début de sa nouvelle vie.

– Bon-jouuur, chantonne-t-il avec l'innocence et l'enthousiasme qui lui sont synonymes. Ça va bien par ici ? Ses yeux de biche battent des cils tandis qu'il attend qu'on vienne s'occuper de lui.
______

[1] À savoir, mister Ashley Dash Lockwood [2].
[2] Oui, il s'agit bien d'un de ces Lockwood-là.
[3] Par « séjour épouvantable », considérez le vol de toutes ses affaires, mais, également, le fait d'avoir été recueilli et hébergé par une teen idol richissime ou de s'être fait entretenir au bar par un mystérieux inconnu. Vraiment, il n'aurait pas pu avoir pire arrivée en ville, vous en conviendrez bien.
[4] Pour savoir d'où lui provient son argent, se référer à [3].

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jules Mayden

messages : 149
name : vodka paradise
face + © : devin j.
multinicks : aaron
points : 611
age : 24
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

highlights. Empty
Message· · Sujet: Re: highlights. highlights. EmptyJeu 13 Fév - 19:15

Feat @Dash Lockwood

Une nouvelle journée démarre et le train train quotidien continue. Aujourd’hui, la moyenne d’age de ta clientèle est de 75 ans environ. Rien de très fun. Même pas un jeune qui vient se faire tatouer. Tu t’ennuies presque. Mais t’aimes quand même ton métier. T’apprends les derniers potins du moment. Rien de très croustillant. Et puis, un beau blond ouvre la porte de ton commerce. Il égaille ta journée à travers ses salutations chaleureuses. – Bonjour. – Tu lui réponds en retour avec un grand sourire sans en faire trop pour autant et laissant de ton coté le balais pour venir l’accueillir comme il se doit. Ton employée est déjà occupée avec une cliente. – Tout va bien par ici. Et vous ? Quel bon vent vous emmène ? – Tu te places aussitôt derrière le comptoir et l’examine sous tous les angles. Il a une sacrée tignasse mais il pourrait aussi bien venir pour se faire un tatouage. Le doute est permis. Tu te lances quant à une première supposition. – Vous êtes là pour une coupe de cheveux ? – Une chance sur deux. C’est aussi l’intérêt de ta boutique. Ils peuvent tout aussi bien venir pour un tatouage que pour une simple coupe de cheveux ou alors se faire tailler la barbe. T’es multi-taches. – Je vous ai jamais vu auparavant. Vous êtes nouveau à Windmont Bay ? – T’es assez observateur et tu te souviens généralement des visages de tes clients. Le beau-gosse qui se trouve devant toi n’a jamais mis les pieds dans ta boutique en tout cas. Tu t’en serais souvenu. – Allez-y, installez-vous. Que souhaitez-vous exactement ? – Tu le fais asseoir sur un fauteuil afin de discuter avec lui de ce qu’il attend de toi pour sa coupe. Ensuite, il faudra passer au lavage des cheveux. Mais tu tiens à être à l’écoute de ton client. C’est essentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dash Lockwood

messages : 39
face + © : kevin pabel © kev
points : 430

highlights. Empty
Message· · Sujet: Re: highlights. highlights. EmptyVen 14 Fév - 3:41

Les sourires sont pour Dash comme des virus: impossibles à éradiquer, faciles à transmettre, et hautement contagieux. Plus on lui sourit, plus le blond sourit en retour. Un homme qui lui semble bien sympathique l'accueille alors, et Dash s'empresse de lui répondre:

– Eh bien en fait je voulais voir le monde, alors j'ai pris mes affaires et je suis descendu depuis Vancouver jusqu'ici en road trip [5], le blond s'exclame finalement. Le blond ne s'est pas demandé à un moment s'il avait peut être mal compris la question de son interlocuteur: sa naïveté légendaire ne connaît aucunes limites. Lorsqu'on lui demande si c'est bien une coupe de cheveux qu'il recherche, Dash se tape le front, comme pour se punir de sa propre sottise.

– Mon dieu que je suis bête ! Dash rit innocemment, comme le ferait un enfant lorsqu'il est fier de ses bêtises. Oui, ce serait pour les cheveux.

On lui demande finalement s'il est nouveau dans le coin.

Oui, j'étais à Tacoma il y a une semaine. Je suis venu ici car une inconnue dans un restaurant m'a dit que c'était joli et elle m'a fait promettre de venir jeter un oeil dans le coin. Dash souffle de plus belle. Alors je suis venu deux jours après. Et puis ensuite on m'a volé toutes mes affaires et du coup je suis là.

Lorsqu'on l'invite à s'asseoir, Dash ne se fait pas prier. Il se laisse délicatement tomber contre le fauteuil avant de répondre au bien gentil coiffeur.

C'est un peu le bazar, là dedans. Je crois que j'ai bien 5 millimètres de trop sur le tout, c'est terrible ! J'ai l'air d'un barbare, c'est honteux, tu ne trouves pas ? [6]
______

[5] Par « road trip », comprendre « voyage de luxe avec limousines et voitures privées ».
[6] L'oeil aiguisé est bien amené à savoir que 5 millimètres font toute la différence. Pour l'observateur distrait, Dash aura la même tête avant et après son passage chez le coiffeur. Mais Dash n'est pas dupe, et le coiffeur ne le sera pas non plus (surtout s'il désire son $$$). 5 millimètres, c'est un drame de taille.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jules Mayden

messages : 149
name : vodka paradise
face + © : devin j.
multinicks : aaron
points : 611
age : 24
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

highlights. Empty
Message· · Sujet: Re: highlights. highlights. EmptySam 15 Fév - 13:34

Feat @Dash Lockwood

Ton attention se porte sur le blond ayant une carrure de mannequin. Il est loin d’être déplaisant à regarder. Tu serais ravi de t’occuper de lui. Enfin.. de le coiffer bien sûr. S’il vient bien pour ça. Sa réponse te paraît un peu étrange. Il veut découvrir le monde dans un salon de coiffure. Tu ne manques pas de sourire. Tu ne voudrais pas ouvertement te foutre de sa gueule d’ange. Et puis, tu te dois de rester professionnel alors tu reformules ta question en espérant qu’il la comprenne cette fois-ci. – Très bien et en quoi puis-je vous aider ? – Tu émets ensuite une hypothèse pour le mettre sur la bonne voie. Ton client reconnaît sa sottise. Tu te permets alors de rire car il est assez théâtrale comme garçon et il semble un peu sortir de nulle part. Tu te dis que t’as affaire à un vrai personnage et que tu ne risques pas de t’ennuyer dans les prochaines minutes. – Très bien, je m’occupe de vous. Je vais vous enlever votre veste. – Tu lui enlèverai bien le reste aussi. Mais tu tiens encore une fois à rester pro et calmer tes ardeurs. Surtout qu’il y a deux autres personnes dans la pièce. Du coup, tu commences le dialogue car le garçon semble vouloir raconter ses aventures abracadabrantesques. Tu te mords la lèvre lorsque tu apprends qu’il s’est fait volé toutes ses affaires à Windmont Bay alors qu’il n’était ici que de passage. – Mon dieu. C’est affreux. – Tu te contentes de répondre, un peu surpris car tu ne t’attendais pas à cette histoire du tout. Tu le fais asseoir en attendant juste pour lui demander ce qu’il souhaite comme coiffure. Vous aurez loisir de reparler de tout ça après. – Ce n’est pas énorme mais effectivement, un petit rafraîchissement ne fera pas de mal. Je pourrai m’occuper de votre barbe aussi, si cela vous dit. Passons au lavage. – Tu l’incites avec tes mains à se relever puis tu pars chercher une blouse que tu enfiles sur son corps. A priori, tu n’auras pas grand-chose à couper. Tu constates qu’il s’agit d’un homme qui aime bien prendre soin de son corps régulièrement. Il semble avoir de l’argent également. Même s’il est beau gosse, tu ne comptes pas lui faire de tarif réduit. – Comment allez-vous faire pour récupérer vos affaires ? Vous êtes allé déposer plainte au commissariat ? – Tu reprends aussitôt la conversation initiale lorsque le jeune homme est installé tête posée en arrière contre le lavabo. Tu régules en même temps la température de l’eau avant de la laisser couler sur ses cheveux. – Ça va la température de l’eau ? Pas trop chaud ? – Tu commences alors à poser tes mains contre ses cheveux avant de le shampouiner et lui masser les tempes tout en écoutant son récit. Tu comptes prendre bien soin de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dash Lockwood

messages : 39
face + © : kevin pabel © kev
points : 430

highlights. Empty
Message· · Sujet: Re: highlights. highlights. EmptyDim 16 Fév - 4:40

Sa veste lui est ôtée et Dash se laisse faire sans trop réfléchir.

– C'est mignon par ici! s'exclame-t-il finalement avec enthousiasme. Ça me rappelle ma chambre lorsque j'étais enfant. [7] Le sourire de Dash s'étend de son oreille gauche à son oreille droite. Son enthousiasme est plus infectieux encore que le coronavirus. Le garçon est particulièrement conquis par le service de première classe dont il semble bénéficier: cela ne le dépayse pas trop, et cela le rassure quant à la qualité de cet établissement. Le coiffeur semble, après tout, bien gentil avec lui. [8] Lorsque le coiffeur réagit à ses mésaventures, Dash se sent encouragé dans ses lamentations.

– N'est-ce pas ? On m'a même pris mon Mark Jacobs ... C'était un de mes dix sacs préférés ! En disant ces mots, le blond s'installe nonchalamment sur le fauteuil de coiffure. Et mes chemises Versace ... J'espère qu'ils [9] sauront au moins les assortir correctement. [10] On lui propose alors un coup de ciseaux au niveau de la barbe. Oh, vraiment ? Ce serait trop top ! le blond s'exclame joyeusement. Décidément, c'est mon jour de chance. Dash, ou la personification même de l'adage « il en faut peu pour être heureux ». Machinalement, le blond se laisse revêtir d'une blouse pas très cosmétique qu'il accepte cependant de porter car les cheveux passent avant tout. Si seulement il avait eu de la place pour ramener sa blouse personnelle laissée chez son coiffeur à Vancouver afin de pouvoir rester fasheune dans toutes les circonstances ... [11] Le gentil coiffeur [12] semble vraiment inquiet pour ses affaires, un sentiment que Dash ne comprend que trop bien. J'y suis déjà allé mais je crois que je devais avoir un cheveu de travers car les policiers n'ont pas arrêté de rire. Ils m'ont dit qu'ils me rappelleront « dès qu'il y aura du nouveau », répète-t-il d'un ton solennel et méthodique. Au sujet de la température, l'enthousiasme de Dash est impossible à méprendre. C'est parfait ! Plus c'est chaud, mieux c'est ! [13]. Les mains du coiffeur s'abattent sur le crâne de Dash, massant son crâne à un rythme presque musical. Sous l'emprise de sa spontanéité, le blond se met à chantonner un peu, avant d'interroger son coiffeur. Ça fait longtemps que tu es coiffeur ? On sent tout de suite le coup de main du pro !
_____

[7] Pour clarification, la chambre d'enfance de Dash ne ressemblait en rien à un salon de coiffure. Le lieu semble simplement lui rappeler le souvenir de cette chambre bien plus petite que celles auxquelles il a désormais l'habitude.
[8] Le canadien est bien trop bien-intentionné pour parvenir à lire autre chose derrière les agissements du brun.
[9] Par « ils », lire « les voleurs de ses affaires ».
[10] Il n'y a que Dash pour se soucier du bien-être de ses affaires dans les mains d'un(e) autre.
[11] Non pas que cela changerait grand chose compte tenu le vol de ses affaires.
[12] Tout le monde est gentil généralement lorsqu'il est payé pour, un détail que Dash n'a jamais vraiment remarqué.
[13] On reconnaît bien là les mauvaises habitudes d'un garçon qui n'a jamais grandi dans une demeure avec un ballon d'eau chaude restreint.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jules Mayden

messages : 149
name : vodka paradise
face + © : devin j.
multinicks : aaron
points : 611
age : 24
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

highlights. Empty
Message· · Sujet: Re: highlights. highlights. EmptyDim 16 Fév - 15:55

Feat @Dash Lockwood

Ce nouveau client qui vient de débarquer dans ton salon illumine ta journée. Ça te change des papy et mamies et de leurs ragots à deux francs six sous. L’enthousiasme du blond te donne le sourire. – Merci ? – Tu ne sais pas vraiment si tu dois prendre ça pour un compliment. Tu imagines bien que le garçon compare ton salon à sa chambre d’enfant par rapport à la superficie. Mais bon, après tout, tout ce qui est petit est mignon, non ? Hormis les micros-pénis mais ça c’est autre chose.. ! – Heureusement, il vous reste les neuf autres. – T’es rationnel quand au fait qu’il ait perdu l’un de ses dix sacs préférés. Un de perdu, dix de retrouvé. Tu l’imagines bien en racheter un aussitôt. Tant qu’il n’a pas perdu son compte en banque, tout va bien. – Cela m’étonnerait. C’est tout un art de les porter. – Tu dis ça, t’en sais rien. T’es plutôt du genre à porter des sweets à capuches. T’es quelqu’un de très simple, qui ne se prends pas la tête pour s’habiller. Mais tu respectes tout à fait son style vestimentaire. De toute façon, tu n’as pas vraiment le choix. Tu ne voudrais pas froisser ton client au risque qu’il s’en aille avant même que tu lui aies touché les cheveux. – Cela fait plaisir de voir votre enthousiasme. J’espère que vous serez satisfait du résultat. – Tu lui adresses un sourire un brin forcé en te disant qu’il ne va pas falloir te rater aujourd’hui car t’as affaire à quelqu’un de plutôt aisé et qui pourrait bien être influant aussi. Tu l’imagines bien avec un compte Insta avec une quantité hors norme de followers. Mais bon, t’es confiant. Tout va bien se passer. Tu n’en es clairement pas à ton premier coup d’essai. D’ailleurs, il est temps de lui montrer ton talent. Alors qu’il s’installe confortablement au lavage, tu régules la températures de l’eau tout en reprenant la conversation initiale qui te captive déjà. Tu rigoles lorsqu’il parle de cheveux de travers. Tu retiens par contre tes rires par la suite. Sa manière d’expliquer les choses est assez comique mais son histoire l’est moins. Faut que tu restes professionnel. Ce n’est pas ton pote mais ton client. – Ils disent toujours ça. Ou alors qu’ils ont déjà des choses plus importantes à régler. – Ah ces flics, on ne le refera pas. T’as l’impression qu’ils rechignent toujours à faire leur boulot. Toi tu râles pas quand tu dois coiffer des cheveux gras ou tatouer des parties poilues. – Je suis bien d’accord. – Et toi t’aimerais bien que ça chauffe encore plus ailleurs mais ça tu te le gardes de lui dire. Tu ne sais pas de quel bord il est. En tout cas, il semble apprécier ton massage des tempes. Il a l’air bien détendu. A tel point qu’il se met à chantonner. Vraiment étonnant ce garçon. – Merci. Cela fait quelques années mais je ne vais pas me mettre à compter sinon je vais me sentir horriblement vieux. – Tu ne retiens pas tes rires. Cela faisait un moment d’ailleurs que tu n’avais pas autant souris ou rit avec quelqu’un. Si bien que tes zygomatiques te travaillent. Tu reprends ensuite ton sérieux en rinçant le shampoing de ses cheveux. Vous allez bientôt pouvoir passer à la coupe. – Je fais des tatouages aussi. – Tu glisses ça ni vu ni connu des fois qu’il aurait envie de se faire un joli dessin à l’encre sur sa peau après. Il n’a pas l’air d’en avoir mais sait-on jamais. – J’ai ouvert le salon il y a deux ans maintenant. – Tu lui confies sans pour autant trop te livrer sur ta vie perso. Tu fermes le robinet, essuies rapidement sa chevelure à l’aide d’une serviette puis appuie sur le bouton nécessaire pour qu’il se redresse. T’arrive ensuite devant lui afin de lui montrer le chemin et qu’il s’installe sur le siège que tu lui indiques. – On passe à la suite ? – Il est grand temps de passer aux choses sérieuses. La détente est terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dash Lockwood

messages : 39
face + © : kevin pabel © kev
points : 430

highlights. Empty
Message· · Sujet: Re: highlights. highlights. EmptyLun 17 Fév - 4:29

Dash émet un léger soupir d'amertume et de tristesse.

– Oui, mais ce n'est pas pareil: je les ai laissés à Vancouver explique-t-il finalement. C'était un tirage limité donc je ne pourrais pas le remplacer. Et puis quand bien même je le pourrais, ce ne serait pas la même chose. Dash avait beaucoup de souvenirs avec ce sac particulier. Il s'en était souvent servi d'oreiller pendant les quelques semaines [14] où il voyageait en première classe avant de se retrouver à Windmont Bay. Lorsque le coiffeur l'encourage dans ses inquiétudes concernant ses chemises, le visage du blond semble se glacer de terreur. Il halète de terreur. Tu veux dire que mes Versace pourraient se retrouver ... mal assorties ?! Le blond semble absolument décontenancé. Mais c'est horrible ! [15] Un véritable crime contre l'humanité, même. Lorsque le coiffeur lui confesse espérer que Dash s'émerveillera devant ses talents de coiffure, le canadien s'exclame, la bouche en coeur:

– Oh, mais tu es vraiment trop adorable, toi ! Évidemment que je serai satisfait, y'a pas de raison ! Le blond se retrouve finalement installé sur une chaise en cuir lorsqu'il conte la suite de ses mésaventures au coiffeur. Celui-ci, bien que compatissant, tient des propos qui mettent le blond légèrement mal à l'aise. Oh, ils avaient l'air gentils proteste-t-il donc, avant de remarquer que j'aimerais pas être policier, moi, ça a l'air bien trop compliqué. [16] Sous les caresses apaisantes de l'eau, le blond continue de fredonner. Il ne se demande pas si sa lancée musicale spontanée dérange son interlocuteur: Dash est trop privilégié pour pouvoir avoir autant d'empathie et de recul sur une situation. T'as quel âge ? lui demande finalement le canadien. 35 ans ? Il lui semble pourtant plutôt jeune. Pas aussi jeune que lui, mais quand même ... [18] Mais le coiffeur se dit vieux, et Dash le prend au mot. Des tatouages ? le blond demande finalement intrigué. J'ai toujours eu envie d'avoir un tatouage ... remarque-t-il, plutôt pour lui même que pour autre chose. Tu en as, toi ? Une question qui peut sembler stupide, mais que Dash trouve pourtant logique. Deux ans ... C'est long ! s'exclame finalement le jeune homme qui se voit incapable de rester concentré plus de cinq minutes, même en pleine session shopping. La session shampouinage se termine et Dash est presque déçu lorsque l'eau cesse de couleur sur son crâne. Je crois que c'est mon moment préféré. Le blond avoue finalement (en parlant du shampouinage, bien évidemment).

Dash se trouve alors escorté vers un fauteuil avant de cligner des yeux frénétiquement en se retrouvant face au miroir. Mon dieu, mais c'est horrible: j'ai l'air d'un zombie ! s'exclame-t-il finalement d'une voix désespérée. Il faut croire que les évènements de la semaine ne lui ont pas fait bonne mine: le blond se retrouve horrifié par le début de cernes, presque imperceptible, qui décore le bas de ses yeux. Le concernant, il ne voit que ça sur son visage.
______

[14] Ce sac n'aura décidément pas fait très long feu.
[15] Aux yeux de Dash, aucun crime n'est plus élevé que celui de mal assortir des vêtements, encore moins du Versace.
[16] Et dangereux [17].
[17] Et surtout, pas assez fasheune.
[18] On remercie ses soins beauté et ses crèmes anti-rides.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jules Mayden

messages : 149
name : vodka paradise
face + © : devin j.
multinicks : aaron
points : 611
age : 24
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

highlights. Empty
Message· · Sujet: Re: highlights. highlights. EmptyLun 17 Fév - 19:15

Feat @Dash Lockwood

Ton client se confie quant au vol de ses affaires qu’il a récemment subi. Même si son côté fils à papa t’agace, tu ne peux t’empêcher d’être peiné pour lui. Tu compatis donc tout en masquant tes plus sombres pensées. – Je comprends. C’était sentimental. – Tu ne t’attaches pas aussi facilement à des vêtements, en revanche, ça te ferait clairement chier si on te piquait ton casque de musique ou ton skate. Et ce, même si t’as les moyens de t’en racheter. Tu hausses ensuite les épaules, ne sachant plus quoi répondre face à sa réflexion par rapport à ses Versace. Tu fais mine de t’y intéresser mais au final, t’en as strictement rien à foutre. Le plus important pour lui ça serait qu’il les retrouve un jour plutôt que de se soucier de l’apparence du voleur en question. Heureusement, son côté gosse de riche est vite effacé par son enthousiasme et sa bonne humeur. – Il n’y a pas de raison, effectivement. – Bien sûr qu’il sera satisfait de sa nouvelle coupe de cheveux. Il serait d’ailleurs temps de s’y atteler. Tandis que tu continues l’étape du lavage, vous en venez à évoquer les policiers envers qui il a déposé sa plainte. Selon toi, ils ne servent à rien ou du moins ont fait preuve de fainéantise. Ton jugement est un peu dur. Le principal concerné est un peu plus modéré. Ce ne doit pas être un métier facile, effectivement. – Ouais. Chacun son métier. – Que tu finis par conclure. A ce propos, le garçon te questionne. T’exerce depuis quelques années maintenant. Mais tu ne préfères pas les compter. Non, t’es pas vieux mais t’as commencé à travailler jeune. – 35 ans, t’es sérieux ?! J’ai l’air si vieux ? – T’en oublies ton professionnalisme et tu te permets d’être plus familier avec lui. Mais là, t’es un brin offusqué. Tu ne pensais pas faire si vieux que ça. Il a peut-être besoin de lunettes le jeune homme. – Et toi, t’as quel âge ? – Il perd des points là. Heureusement, la conversation dérive sur les tatouages. L’une de tes passions mais également ton métier. – Tu as une idée de ce que tu aimerais te faire tatouer ? – T’es aussi là pour conseiller tes clients même si en soit, il ne vient pas pour ça mais pour se faire coiffer les cheveux. Après, rien n’est gravé dans le marbre. S’il se sent prêt, tu peux très bien aller chercher ton aiguille et l’encrer. Sinon, cela sera pour plus tard s’il reste dans le coin. Et quelque chose te dit que tu pourrais bien être amené à le revoir. – J’en ai quelques uns, oui. – Et c’est un euphémisme. T’en as une tonne. Mais tu ne vas pas les lui montrer maintenant. Ce n’est pas le moment. Tu t’occupes de ses cheveux. D’ailleurs, tu finis de le rincer pour le faire se lever et s’installer sur le fauteuil à coiffure. Il semble déçu que ça se termine. – Un massage des tempes, c’est toujours plaisant. – Tu peux aussi lui masser autre chose, si jamais il le souhaite, sait-on jamais. Mais ça se fera en dehors du salon en tous les cas. Et sans miroir, car visiblement, son reflet l’effraye. Il se compare à un zombie. Il est vrai que ses yeux sont un peu cernés. – Bientôt tu ressembleras à un mannequin ou un acteur hollywoodien. – Rien que ça. Faut bien que tu le rassures et que tu lui envoies du rêve. Après, il en a clairement le potentiel. Il lui faut juste un petit coup de neuf et qu’il se repose ensuite. – Tu veux que je te coiffe comment ? J’veux dire, t’as un mouvement sur le côté ? – Tu te souviens qu’il veut que tu lui coupes cinq petits millimètres mais tu ne sais pas vraiment s’il a d’autres attentes ni même s’il coiffe ses cheveux avec un mouvement à gauche ou à droite. En attendant de recevoir ses instructions, tu prépares ton matériel. – Tu t’appelles comment au fait ? – Ce n’est pas forcément une question que t’as l’habitude de poser lors d’une première coupe mais t’as beaucoup d’affinités avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dash Lockwood

messages : 39
face + © : kevin pabel © kev
points : 430

highlights. Empty
Message· · Sujet: Re: highlights. highlights. EmptyMer 19 Fév - 5:19

Dash hoche de la tête. Exactement ! Ils me l'ont donné gratuitement parce que j'avais dépensé six mille dollars en une journée. Tu te rends compte ? Dash ne comprend pas réellement le sens des paroles qu'il déblatère comme un moulin: le jeune homme à l'âme d'enfant se contente de répéter bêtement ce que le magasin lui avait annoncé en lui offrant le sac. [i]Un précieux client[/u], l'avaient-ils baptisé avant de l'escorter, tous sourires, vers la sortie avec des sacs remplis d'achats qu'il n'a pour la plupart jamais portés par la suite. Ils trainent quelque part au fond d'une armoire, avec le restant des affaires qu'il a achetées sur un coup de tête sans jamais leur accorder une deuxième pensée. Lorsque le coiffeur le rassure quant à ses compétences capillaires, le sourire du blond est sincère et infectieux. Chic alors souffle-t-il en le laissant masser son crâne. Face à la réflexion du brun, le blond se contente de penser à voix haute. J'ai jamais eu de métier remarque-t-il finalement. C'est difficile à faire ? Ça m'a l'air bien fun, contemple-t-il finalement. Peut être que je pourrais être banquier, ou avocat ! Ils sont toujours trop bien habillés, dans les films, ça a l'air vraiment grave cool. Dash, où l'homme qui juge une vocation par l'esthétique de l'habit de l'emploi. [19]

Lorsque Dash tente de deviner l'âge de son interlocuteur, celui-ci semble vite offusqué. Le blond comprend qu'il va devoir faire du contrôle de dégâts. Je suis nul en devinettes, moi, il ne faut pas me demander ce genre de choses, se défend-t-il donc. Mais tu as dit que tu étais vieux alors j'ai dit un âge qui semblait vieux aussi, il tente de se justifier. Moi j'ai ... Vingt-sept ans, enfin, je crois ... On est en mars ou pas encore ? Parce que peut être que c'est vingt-huit du coup ... Je suis vraiment nul en maths ... Difficile d'avoir une notion du temps quand la vie n'est qu'une succession de vacances interminables. On lui demande alors le genre de tatouage qu'il aimerait se faire. Le blond réfléchit longuement, accompagnant ses pensées d'un Hmmmmm ... avant de décider, tout fier de lui que Un sushi au saumon, parce que j'adore ça ! Ou alors, non, une feuille de sirop d'érable, parce que je viens du Canada ... Ou alors, non, je sais: le logo de toutes mes marques préférées, mais en un seul. C'est faisable, tu penses ? Le canadien est si spontané qu'il peine à saisir la pérennité des tatouages, ainsi que l'importance de bien les choisir. Ou alors ... Rah, non, j'arrive pas à me décider ! Et toi, c'est quoi tes tatouages? Il lui demande finalement. Le shampoing se termine et Dash vocalise sa déception. D'après le brun, un massage des tempes est toujours plaisant. C'est vrai. Presque autant qu'un massage des pieds ! constate-t-il finalement. Sa masseuse lui manque, d'ailleurs. S'il avait sa carte de crédit il lui aurait probablement commandé un vol pour qu'elle vienne en ville lui faire un massage de quelques minutes.

En constatant le regard cadavérique qu'il se renvoie, Dash s'effraie face à son propre reflet. La remarque du coiffeur semble l'apaiser quelque peu, bien qu'il ne semble pas entièrement convaincu. Tu le penses vraiment ? lui demande-t-il finalement, une voix emplie d'espoir. J'ai l'air si vieux ... Presque autant que Chris Hemsworth ! se lamente-t-il finalement. Que le détenteur de sa crème anti-rides se révèle et la lui rende. [20] Le coiffeur lui demande comment ses cheveux retombent habituellement. Pas vraiment. Mes boucles n'en font qu'à leur tête ... C'est horrible ! [21] Lorsque le coiffeur lui demande son prénom, Dash n'hésite plus. Moi c'est Ashley, mais tout le monde m'appelle Dash car je m'éparpille dans touuuus les sens, apparemment ! explique-t-il avec des grands gestes de main enthousiastes. En ce faisant, il renverse un tube de gel par terre. Oh ! Je suis désolé, j'avais pas vu, j'ai pas fait exprès ! déclare-t-il gêné. Et toi c'est comment que tu t'appelles ? lui demande-t-il finalement. Il est gentil, ce coiffeur. Dash semble reconnaître la gentillesse au fond de ses yeux. [22]
______

[19] Personne ne lui a jamais appris que l'habit ne fait pas le moine.
[20] Ils peuvent bien garder tous ses vêtements s'ils le souhaitent, et même tout son argent: la crème anti-rides d'un Dash, c'est sacré.
[21] Si nombreux pourraient envier la crinière abondante du jeune homme, il a tendance à voir ses bouclettes comme une malédiction, car lorsqu'on est trop gâtés par la nature, on finit par être gâté pourri.
[22] En réalité, ce qu'il voit n'est pas forcément désintéressé, mais dans son innocence, Dash ne voit que de la bienveillance là où des motifs ultérieurs pourraient se cacher.

Spoiler:
 

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jules Mayden

messages : 149
name : vodka paradise
face + © : devin j.
multinicks : aaron
points : 611
age : 24
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

highlights. Empty
Message· · Sujet: Re: highlights. highlights. EmptyJeu 20 Fév - 21:12

Feat @Dash Lockwood

T’es forcé d’admettre que ton client est incroyablement bavard. Son lavage des cheveux a dû durer en tout au moins cinq minutes de plus que d’habitude tout ça parce qu’il t’a diverti à coup de Versace. Quel phénomène ! – C’est ce qu’on appelle être fidèle. – Tu finis par conclure avec le sourire en espérant qu’il le soit tout autant avec ton salon. Toi aussi tu aimes fidéliser tes clients. Tu utilises un simple système de cartes à tamponner. Au bout du dixième tampon, ils ont droit à une bouteille de shampoing de marque. Pas mal, non ?  – Sérieusement tu n’as jamais travaillé ?! – Whaou. C’est encore un gamin à côté. Ou un fils à papa. Il serait temps qu’il se mette à faire quelque chose de ses dix doigts. – Nan, rien de très compliqué mais ça nécessite quand même une formation. – Tu imagines assez mal le blondinet faire ce que tu fais. T’es pas sûr qu’il soit en mesure de faire des choses ingrates du genre passer le balais pour nettoyer des cheveux ou bien toucher des gens à l’hygiène douteuse. En plus de cela, il parlerait des heures et des heures à ses clients et n’irait pas assez vite. – T’as fais des études ? – Le garçon s’imagine déjà devenir banquier ou avocat mais pour cela, il faudrait qu’il ait étudié la finance ou bien le droit. Et il n’en a pas vraiment l’air. Tu commences d’ailleurs à te demander quel age il peut bien avoir. A en croire ses paroles tu lui en donnerais 18 mais physiquement il en fait un peu plus. Par contre, t’apprécies pas du tout le fait qu’il te rajoute des années au compteur. T’as limite l’impression qu’il se fiche de toi et tu mets un instant de côté ton professionnalisme pour le reprendre. – Non, on est pas encore en mars. Du coup, t’es beaucoup plus vieux que moi. J’ai vingt quatre ans. – Bien sûr, tu en rajoutes et tu te fais un malin plaisir à le narguer. Mais il t’as vexé ce con. Et puis, t’as jamais dit que t’étais vieux mais seulement que tu travailles depuis quelques années contrairement à lui qui n’a jamais rien foutu de sa vie visiblement. Il serait peut-être temps qu’il s’y mette. Finalement, tu te dis que ce n’est pas une si mauvaise chose que ça qu’il se soit fait voler ses bien. Au moins, il connaîtra la dure réalité de la vie. – T’es pas croyable ! – Franchement, il est fatiguant. Mais il te fait rire quand même. Il n’a pas d’autre idée plus loufoque que de se faire tatouer un sushi au saumon ?! Il semblerait pourtant que si. – Oublies le sushi et les marques. Par contre, une feuille d’érable c’est une bonne idée. C’est important de se souvenir de là d’où l’on vient. – C’est ton côté tatoueur qui parle. Il faut absolument qu’il se fasse bien conseiller sinon il va finir avec une bouteille de sirop et un sushi sur les fesses. Tu commences quand même à douter de ses capacités intellectuelles. T’as beau être coiffeur, t’en as un peu plus que lui dans le ciboulot. – J’en ai trop pour commencer à en parler. Il nous faudrait toute la nuit. – Tu exagères un peu mais t’as pas vraiment envie de parler de tes tatouages. C’est un peu trop intime pour les évoquer avec un inconnu. Et puis, faut passer à la suite à présent. Il est grand temps que tu lui coupes ses cinq millimètres de cheveux même si c’est pas ce qui prendra le plus de temps. – On va dire ça. – Ton employé pouffe de rire à l’autre bout du salon. Tu comprends pourquoi. T’as affaire à un vrai phénomène si bien que parfois sa connerie est presque déconcertante. Il est un peu lourd sur les bords. Mais tu ne peux quand même pas t’empêcher de rire. Du coup, tu décides de surjouer toi aussi en le complimentant comme jamais. – Bien sûr ! – Tu secoues la tête de haut en bas afin de paraître encore plus convainquant. V’là qu’il se compare à Chris Hemsworth. Le pompon sur la Garonne. – Mais nan, pas du tout. Et puis t’es bien plus sexy. – Oups, ça t’a échappé. Faut dire ce qui est, t’as affaire à un vrai canon. Mais ça ne fait pas tout, tu le sais bien. Et t’es vraiment pas sur qu’il pourrait te correspondre autrement que par le physique. Ce mec, c’est comme une crevette, tu gardes le corps, t’enlèves la tête. – Je vais mettre de l’ordre dans tes cheveux. – Tu finis par reprendre ton sérieux lorsqu’il évoque ses bouclettes non-désirées. Puis tu te mets au boulot en t’emparant de tes ciseaux. A toi de lancer un nouveau sujet de conversation même si le garçon n’en manque pas. Commençons par le début à savoir son prénom. Dash. – J’adore Dash. – Tu déclares avant qu’il fasse valser par terre un tube de gel. Tu retires ce que tu viens de dire. Tu l’apprécies moins d’un coup. Heureusement, il n’y a pas trop de dégât. Tu ramasseras plus tard. – C’est pas grave mais évites de liquider tous mes produits. Ça coûte cher. – Tu te dois quand même de le prévenir au cas où histoire qu’il soit un peu moins maladroit. Tu ne lui compteras pas le gel sur sa facture mais faut qu’il canalise son énergie. Il y a d'autres personnes dans ton salon. – Je m’appelle Jules. – Tu te contentes de dire tout en prenant soin de ses cheveux. Tu vas assez vite mais t’as besoin de te concentrer davantage histoire qu’il ne ressemble pas à Chucky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dash Lockwood

messages : 39
face + © : kevin pabel © kev
points : 430

highlights. Empty
Message· · Sujet: Re: highlights. highlights. EmptyHier à 5:30

Dash sourit lorsque le coiffeur lui parle de fidélité. Ils m'ont dit qu'ils faisaient pas ce genre de choses souvent mais que pour moi ils voulaient bien faire une exception avoue-t-il finalement. Le vendeur avait été vraiment sympa, et d'une grande aide de surcroît: il l'avait complimenté sur chacune des tenues qu'il avait essayé et n'avait pas arrêté de lui faire des grands sourires. Il était tellement dévoué à la tâche qu'il lui avait même demandé de tourner sur lui-même à chaque nouvelle tenue afin de pouvoir s'assurer qu'il n'y avait aucune couture de décousue sur le revers des vêtements [23].

– Jamais, jamais, jamais ! revendique-t-il finalement, d'une intonation juvénile qui semble presque imbue de fierté. Le brun lui parle alors de formation et Dash l'écoute attentivement. Une formation ... Ça semble si compliqué ! s'affole-t-il presque. À la question suivante du coiffeur, Dash répond sans la moindre honte ni le moindre doute: Oui, j'ai obtenu mes SATs. Ils en viennent alors à parler d'âge et Dash rit à la réponse du brun. Seulement vingt-quatre ? Et tu as déjà ton salon de coiffure et tout, et tout ? Wow. Sérieusement, tu m'épates ! Moi aussi j'aimerais bien accomplir un truc un jour, comme peindre un tableau, ouvrir un salon de coiffure, ou faire un interview pour un magazine. Des activités qui n'ont pas la même ampleur, mais pour le blond, c'est du pareil au même. Il ne s'offusque pas de la remarque concernant son âge, car Dash oublie lui-même son âge en permanence tant celui-ci lui semble arbitraire. Il est plus vieux. Très certainement. Mais cela ne veut pas dire qu'il se sent vieux pour autant.

Lorsque le coifftatoueur répond à ses idées de tatouages, la confusion du blond est transparente. T'aimes pas les sushis ? [24] demande-t-il finalement, d'un ton qui semble réellement déçu, comme si une partie de son univers intérieur venait de recevoir une boule de canon. C'est trop bon pourtant ... [25] Mais au moins la feuille de sirop d'érable semble plaire. C'est important de se souvenir de là d'où l'on vient. Avec Céline Dion dedans ! s'exclame-t-il finalement avec enthousiasme. Il s'agit probablement là de la pire idée possible pour un tatouage, mais Dash n'y voit pas le moindre inconvénient. Lorsque le coiffeur proteste qu'il n'a pas assez de temps pour lui décrire tous ses tatouages, c'est avec des yeux globuleux que le blond se contente de répondre: Waaah, tant que ça ? Mais tu dois en avoir deux mille ! Je veux tous les voir ! Il semble aveugle au fait que le coiffeur aura d'autres clients que lui, et donc, autre chose à faire qu'exhiber tous ses tatouages un à un. Surtout que certains d'entre eux sont peut être stratégiquement mal placés pour le partage.

La conversation divague alors sur le sujet de ses cernes et le coiffeur en profite pour lui déclarer qu'il est plus sexy que Chris Hemsworth. Ah bon ? Dash demande finalement, incrédule. Moi, sexy ... C'est bien la première fois que quelqu'un me dit ça ! D'habitude, on le qualifie surtout de mignon ou d'adorable. Il a tant l'habitude de ces qualifications qu'il les considèrerait presque comme des deuxièmes prénoms. Le coiffeur ne lui permet pas de plus méditer sur la question: voilà qu'il est temps de passer à la coupe de cheveux. Il en profite pour obtenir son prénom à la volée, et lui envoyer un énième compliment. Décidément, ce coiffeur est bien trop gentil. Tu es vraiment trop gentil, toi ! le blond remarque finalement. Tu mérites plein de câlins. Il ne se rend pas compte que sa remarque pourrait paraître déplacée, ayant l'habitude de câliner tous les gens de son entourage: ses parents, ses amis, et même sa personal shopper ... Dash est vraiment très tactile et ce n'est pas demain la veille que ça va changer: il a bien trop d'amour pour la vie en lui pour ne pas le partager avec son entourage.

Dash envoie valser une bouteille de gel et s'en excuse avec profusion. Le coiffeur lui assure que c'est pas grave, mais de faire attention: ça coûte cher. Dash veut bien le croire: Ah bon ? 500$ pour une bouteille de gel c'est pourtant pas grand chose. constate-t-il avec une nonchalance presque alarmante [26]. Le coiffeur se présente finalement. Jules. C'est trop classe comme prénom ! Moi aussi j'aurais bien aimé qu'on me nomme après une marque de vêtements ... No shade: si Dash avait un nom de marque en prénom, telle que son amie Zara, il s'agirait probablement de sa plus grande fierté. Ça fait longtemps que tu vis ici ? demande-t-il finalement avec curiosité.
______

[23] Dash avait été surpris que le vendeur inspectait principalement son derrière mais celui-ci avait fini par réussir à le convaincre que les coutures arrières des pantalons étaient les plus capricieuses au détour d'une conversation si complexe que le blond en avait effacé chaque mot de sa mémoire avant même d'entendre le suivant.
[24] Le concernant, il s'agissait de propositions sérieuses.
[25] Il est rare que Dash parvienne à réellement chercher une vue d'ensemble sur une situation.
[26] Deux choses:
(a) La bouteille de gel de Dash coûte vraiment 500$.
(b) Malgré le vol de ses affaires, sa notion de l'argent reste encore erronée par des années de conditionnement et la générosité financière de son os plein aux as.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




highlights. Empty
Message· · Sujet: Re: highlights. highlights. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
highlights.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane-
Sauter vers: