hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 season finale, la saison 2 touche à sa fin.
Il est maintenant temps de commencer à clôturer ses sujets
pour démarrer sur de nouvelles bases pour la saison 3. Prenez le
temps de lire ce sujet pour tous les détails.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -31%
Nouveaux écouteurs Apple AirPods 2 au meilleur ...
Voir le deal
124.25 €

Partagez
 

 love sees the thorns but cherishes the rose anyway

Aller en bas 
it's all butterflies and roses

Jax Beauchamp

messages : 4835
name : Olivia
face + © : harris dickinson (@maryne)
multinicks : chad, emerson, harper, lydia, parker, reese, stella, tobias, zoya
points : 1858
age : 25
♡ status : in love and happy with brandon rose again
work : on the road (delivering driver) - applying for a new job so he doesn't have to leave so often
activities : kissing bran (and never letting him go again, even though he won't say it out loud), worrying about his sister, haunted by his past
home : a small appartement in a shitty neighborhood

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : billie, bran/jesse, bran, jacob

love sees the thorns but cherishes the rose anyway Empty
Message· · Sujet: love sees the thorns but cherishes the rose anyway love sees the thorns but cherishes the rose anyway EmptySam 8 Fév - 18:08

JACOB + JAX
gas station, outside windmont bay
@Jacob Rose
07.02.2020

Jax espérait que ce voyage serait l’un des derniers. Cela faisait à peu près un an qu’il parcourait les routes de l’Oregon et des états voisins, transportant des cargaisons plus ou moins importantes. Un emploi pour lequel il avait postulé parce qu’il ne supportait plus l’idée de croiser Brandon Rose, d’essayer de comprendre ce qui avait cessé de fonctionner entre eux, de tenter de faire sens de la nouvelle attitude du garçon. Il avait bien intégré le message, à l’époque: les quelques mois passés à se disputer et à se retrouver n’avaient été qu’un rêve éveillé, une chimère effilochée qui s’était éteinte dès que la distance s’était instaurée, dès que Bran avait rejoint le monde auquel il avait toujours appartenu, même si l’été leur avait laissé croire qu’ils avaient une chance, malgré leurs univers distincts et opposés. Jax avait eu le job, il s’était mis au volant, soulagé de fuir cette ville où le fantôme de Bran le hantait. S’il avait attendu deux ou trois mois de plus, il aurait découvert qu’ils avaient fini par se retrouver, par effacer les mois de rupture et de silence. Mais il était trop tard et Jax avait continué à conduire, à livrer, à quitter Windmont Bay pour quelques jours, généralement quatre ou cinq, laissant son amour retrouvé dans son sillage, et il décomptait les jours puis les heures jusqu’à ce qu’il puisse retrouver les bras du trublion.
L’impatience s’était faite plus pressante, plus tendue, depuis qu’il avait découvert les pilules que Bran s’enfilait pour gérer ses angoisses. Un coup de massue pour le chauffeur qui n’avait rien décelé d’anormal chez son amant et qui, logiquement, se demandait quels autres éléments lui avaient échappés. La première expédition qui avait suivi leur conversation avait été un enfer pour le jeune Beauchamp qui ne pouvait imaginer laisser Bran seul. Mais ils ne roulaient pas sur l’or, il fallait bien travailler, ce qui l’avait forcé à reprendre la route, le coeur comprimé, l’esprit encombré d’inquiétude. Il fallait bien qu’il lui fasse confiance, il le savait, mais ça restait une épreuve de ne pas être , de s’éloigner pendant plusieurs jours d’affilée, de se fier à ce que Bran voulait bien laisser filtrer lorsqu’il l’appelait. Alors Jax n’aspirait plus qu’à trouver un nouvel emploi pour rester à Windmont Bay. Il avait demandé à récupérer son ancien poste d’ouvrier mais les gérants lui avaient dit que c’était hors de question. Il lui faudrait donc trouver ailleurs, ce n’était pas ce qui l’empêcherait de mettre à exécution son plan. En attendant, tant qu’il n’aurait pas la confirmation qu’il avait obtenu l’emploi pour lequel il avait postulé, il était bien obligé de continuer à conduire pendant des centaines de kilomètres, tandis que ses pensées restaient rivées à sa terre d’accueil.
Le jeune homme s’arrêta à une station essence, à quelques kilomètres de Windmont Bay, pour faire le plein avant de rentrer la camionnette. Il venait de passer trois jours sur les routes et n’aspirait qu’à retrouver l’appartement. Il gara ensuite l’utilitaire et fit un crochet par la supérette pour acheter une bouteille d’eau. La sonnette émit un tintement lorsqu’il entra et il parcourut les divers rayons, jetant un coup d’oeil aux produits par habitude, avant de se diriger vers les frigos du fond. Il ouvrit l’une des portes et prit une grande bouteille, fouillant en même temps ses poches en quête de monnaie. Tout à ses gestes concentré, il ne remarqua pas la haute silhouette à quelques mètres de là et quand il l’avisa enfin, alors qu’il prenait la direction de la caisse, il était trop tard pour faire profil bas.
Jacob Rose. Le père de Bran. L’homme en imposait (en avait toujours imposé, aussi loin que remonte la mémoire de Jax, du temps où il devait aider son père à travailler dans le jardin de la propriété des Rose) et même s’il n’avait pas à rougir de sa propre taille, Jax se sentait aussi insignifiant qu’à l’époque où il était l’ombre de son propre père. Le père de Bran et lui n’avaient finalement eu que très peu de contacts, déjà à l’époque où il n’était que l’apprenti de Dillon Beauchamp, mais ils n’en avaient plus jamais eu par la suite et depuis qu’il était avec Bran, Jax n’avait jamais eu affaire à l’homme important.
Alors c’était un peu lâche mais Jax espérait qu’il ne le reconnaisse pas, qu’il n’aie aucune idée de qui il était, qu’il soit juste un anonyme sur lequel son regard passerait sans sourciller. D’autant plus du fait de ce qui s’était passé entre le père et le fils et dont il se sentait en partie responsable, même s’il avait conscience qu’il n’était pas l’unique et probablement pas le principal sujet de discorde entre les Rose. Jax s’avança donc vers la caisse, arrimant son regard aux paquets de cigarettes et bouteilles d’alcool qui trônaient derrière le comptoir, attendant son tour pour pouvoir s’éclipser et échapper à une confrontation pour laquelle il n’était pas préparé.

_________________

It was never going to be perfect – I don’t want it to be. I want the mess. I want the awkward moments and bad hair days, I want your best and I want your worst.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jacob Rose

messages : 28
name : cynthia - dopamine
face + © : gerard butler @ me
points : 172
age : quarante-sept ans
♡ status : marié

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

love sees the thorns but cherishes the rose anyway Empty
Message· · Sujet: Re: love sees the thorns but cherishes the rose anyway love sees the thorns but cherishes the rose anyway EmptyMer 19 Fév - 0:00

« Je suis en chemin. Tu veux que je récupère quelque chose ? » La voix de sa femme lui fait comprendre qu'elle a déjà tout préparé et qu'elle n'a besoin de rien et Jacob éteint le moteur après un mot d'amour, rompt aussitôt la conversation téléphonique par le réseau bluetooth. L'Audi est stationnée aux côtés de l'une des pompes à essence et lorsque Jacob quitte l'habitacle de la voiture, c'est pour remplir entièrement le réservoir et rejoindre l'édifice afin d'acheter le journal du jour. Si Jacob peut désormais regarder toutes les nouvelles directement sur son téléphone intelligent, la sensation n'est pas tout à fait la même et maintenant que les enfants sont grands, il apprécie d'autant plus ces quelques minutes de silence passées à lire le journal en buvant son premier café de la matinée.

Il pousse donc la porte de l'établissement, attrape le journal et s'apprête à rejoindre la caisse lorsqu'il remarque la présence du fils Beauchamp. Jax. Le ... Le copain de son fils. Jacob l'observe avec subtilité, comprend rapidement que le garçon l'a reconnu et qu'il espère évidemment passer sous le radar. Jacob détourne d'abord les yeux afin de le laisser dans l'impression agréable qu'il ne sait pas qui il est - ou qu'il n'a rien à lui dire - mais il ne lui suffit que de quelques secondes supplémentaires pour le rejoindre à l'extérieur de la station-service. Journal en main, l'homme s'approche du gamin alors qu'aucun sourire ne vient adoucir l'expression de son visage. Il n'a pas envie d'admettre que le fils Beauchamp n'y est probablement pour rien dans la déchéance soudaine de son fils puisque c'est beaucoup plus facile de le blâmer lui pour les incartades de Bran' plutôt que de se condamner lui-même. Jacob serait bien incapable de deviner le moment où son fils a compris qu'il aimait les hommes ou même l'instant où la relation qu'il entretenait avec le fils du jardinier a pris une nouvelle signification et il ne peut s'en prendre qu'à lui-même. Le fils du jardinier, bordel ! Les mauvais porno commencent comme ça ! Et si le jardinier avait eu une fille ? Jacob se renfrogne à cette pensée, se dit que les choses auraient probablement été différentes, se déteste de ne pas être en mesure d'accepter la situation aussi aisément qu'il l'aurait souhaité.

Jacob s'approche du véhicule du fils Beauchamp, pose la main sur la portière afin de la bloquer lorsqu'il s'apprête à l'ouvrir.

« Attends un peu. Jax, c'est ça ? » Bien sûr que c'est Jax. Jacob peut sentir la nervosité du garçon à ses côtés et même s'il n'essaie pas forcément de l'intimider, le père de famille est conscient de sa large stature et de l'impression qu'il donne, ne serait-ce que de par son statut au sein de la ville. Puisqu'il est également le père de Bran' et que la relation entre le père et le fils est particulièrement tendue ces derniers temps, Jacob est persuadé que Jax ne cherchera pas à le provoquer. Lui, par contre ...

« Nous n'avons pas eu la chance de discuter, toi et moi. » lance-t-il d'abord alors qu'il plante ses prunelles claires dans celles du garçon. « Qu'est-ce que tu lui veux, à Bran' ? » demande-t-il directement alors qu'il se veut davantage curieux qu'incisif. Jax ne lui donne pas l'impression d'être un mauvais gars, mais Brandon et lui ne proviennent pas des mêmes sphères et c'est toujours un peu inquiétant pour Jacob de voir quelqu'un comme Jax tourner autour de son fils. Après tout, puisque la relation s'est avérée secrète, Jacob n'a pas eu la chance de le rencontrer et d'apprendre à mieux le connaître, si bien qu'il ne sait absolument pas quelles intentions lui prêter. Il aimerait pouvoir lui faire confiance d'office - après tout, le gamin a l'air gentil - mais il a appris, à la suite de ses propres erreurs, probablement, à se montrer d'autant plus prudent.

_________________
uc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
it's all butterflies and roses

Jax Beauchamp

messages : 4835
name : Olivia
face + © : harris dickinson (@maryne)
multinicks : chad, emerson, harper, lydia, parker, reese, stella, tobias, zoya
points : 1858
age : 25
♡ status : in love and happy with brandon rose again
work : on the road (delivering driver) - applying for a new job so he doesn't have to leave so often
activities : kissing bran (and never letting him go again, even though he won't say it out loud), worrying about his sister, haunted by his past
home : a small appartement in a shitty neighborhood

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : billie, bran/jesse, bran, jacob

love sees the thorns but cherishes the rose anyway Empty
Message· · Sujet: Re: love sees the thorns but cherishes the rose anyway love sees the thorns but cherishes the rose anyway EmptyHier à 14:12

Il n’y avait sans doute pas plus embarrassant que de feindre de ne pas voir quelqu’un qui se trouvait à quelques mètres de soi, surtout dans un périmètre aussi restreint qu’une supérette de station essence et surtout quand on se trouvait dans la file pour la caisse. Si Jax avait remarqué le père de Bran plus tôt, il aurait pu se faufiler dans une allée, attendre que l’homme soit parti pour aller payer, mais positionné là, il ne pouvait qu’attendre la délivrance ou la conversation forcée. Il se sentait parfaitement ridicule. Il avait vingt-cinq ans, il était adulte, d’une taille confortable, il n’avait pas à rougir de sa vie, même s’il ne roulait pas sur l’or, même s’il n’habitait pas une belle demeure sur Ocean Avenue. D’ailleurs, la plupart du temps, Jax ne songeait même pas à ces détails, il n’y avait que lorsqu’il était confronté à quelqu’un venant d’un autre monde qu’il éprouvait ce sentiment d’être diminué, d’être vu comme un rat des champs, un gars qui n’hésiterait pas à voler, mentir, arnaquer. Il n’avait pourtant jamais fait ces choses-là. Il avait beau venir d’un milieu plus que modeste, son père ne lui avait pas appris à convoiter ce qu’avaient les autres, ni sa mère à mentir pour obtenir ce qu’il voulait. Mais dans les yeux du père de Bran, que pouvait-il être d’autre si ce n’est le fils du jardinier, le gars qui avait attiré Bran dans les ténèbres de la pauvreté?  
Le jeune homme s’avança vers le comptoir et déposa la bouteille puis la monnaie exacte. Il remercia l’employé d’un bref sourire légèrement crispé et se dirigea vers la porte, la tête un peu rentrée dans les épaules, le regard dardé au sol - l’attitude qu’il avait appris à développer grâce à son propre père, dès que celui-ci laissait entrevoir les symptômes d’une colère sourde (et souvent synonyme de violence, verbale comme physique). Jax avait appris à faire profil bas et même s’il en avait souvent honte, il gardait cette habitude, par instinct, mécanisme de défense obsolète puisqu’il savait que lorsque son père avait décidé qu’il allait passer ses nerfs sur quelqu’un, ce quelqu’un pouvait faire ce qu’il voulait, il n’y échapperait pas (à moins de prendre la fuite, mais Jax détestait cela encore plus, car la peur de revenir était plus angoissante que l’attente des coups, qui passaient plus vite). Il poussa la porte qui émit un nouveau tintement et releva les yeux vers sa camionnette, comme s’il s’agissait du point d’arrivée d’une longue course effrénée.
Jax déverrouilla la porte à l’aide de la clé à distance et posa la main sur la poignée, prêt à sauter dans le véhicule et à prendre la tangente, mais une main l’arrêta et le jeune conducteur se figea, observant un instant la patte d’ours avant de relever les yeux vers le propriétaire de celle-ci. Le parallèle fugace lui traversa bien l’esprit, la scène des retrouvailles avec Bran ayant commencé de la même manière, avec le jeune Rose qui l’empêchait de prendre la poudre d’escampette, mais il ne parvint même pas à en sourire. Il était bien trop impressionné par Jacob Rose pour ne serait-ce qu’esquisser le moindre rictus.
Il savait donc qui il était et Jax ne sut s’il devait en être flatté ou s’en inquiéter. Il dévisagea le père de Bran, hésita une seconde puis finit par répondre:
- C’est ça…
Il réprima l’envie d’ajouter un monsieur poli, presque instinctif, comme s’il était obligé de courber l’échine devant l’homme important. Mais il ne détourna pas les yeux. Il les fixa sur son interlocuteur et attendit la suite - car c’était lui qui donnerait le ton, ils le savaient tous les deux, selon son humeur ou selon la façon dont il percevait la situation qui concernait leur connaissance commune. Et ça n’y coupa pas: la question du père de famille trancha net dans le coeur de Jax et le jeune homme laissa brièvement entrevoir son hébétude avant qu’il reprenne contenance et fronce les sourcils, l’indignation s’infiltrant dans ses yeux clairs.
- Je ne comprends pas votre question, monsieur, dit-il, grimaçant au moment où il laissa échapper cette marque de respect irrépressible. Je ne lui veux rien. Aucun mal, je veux dire. Je veux juste qu’il soit heureux.
Je veux juste le rendre heureux, j’espère juste pouvoir apporter quelque chose et pouvoir le rendre heureux. Il fut tenté d’affirmer qu’il l’aimait - ce qui était la vérité - mais il craignait que le père y voie une menace, une provocation - ou une belle blague.
- Je n’en ai pas après votre argent, si c’est ça que vous imaginez, ajouta-t-il, avec une pointe de rancoeur qui lui tordit les lèvres.
Jax se fichait de l’argent. Seul Bran lui importait. Bien sûr que la vie aurait été plus agréable s’ils n’avaient pas dû faire attention à chaque dollar dépensé (ce qui était moins pénible pour lui que pour le garçon à qui tout avait toujours réussi et qui n’avait manqué de rien) mais Jax n’avait jamais couru après la fortune.
Bran lui était tombé dessus, sans crier gare. Il n’avait rien prévu de tout cela. Il ne pensait même pas pouvoir éprouver un sentiment aussi fort jusqu’à ce que le trublion s’invite dans sa vie de la plus brutale des manières. Mais tout ça, il n’avait aucune envie de le partager avec Jacob Rose.
C’était à lui, il le garderait jalousement, comme tout ce qui concernait son jeune amant.

_________________

It was never going to be perfect – I don’t want it to be. I want the mess. I want the awkward moments and bad hair days, I want your best and I want your worst.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




love sees the thorns but cherishes the rose anyway Empty
Message· · Sujet: Re: love sees the thorns but cherishes the rose anyway love sees the thorns but cherishes the rose anyway Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
love sees the thorns but cherishes the rose anyway
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Village Hentaï
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World-
Sauter vers: