hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 season finale, la saison 2 touche à sa fin.
Il est maintenant temps de commencer à clôturer ses sujets
pour démarrer sur de nouvelles bases pour la saison 3. Prenez le
temps de lire ce sujet pour tous les détails.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 she is going to make you see stars and you won't even be looking at the sky

Aller en bas 

Chad Siringo

messages : 701
name : Olivia
face + © : jb + jenesaispas
multinicks : emerson, harper, jax, lydia, parker, reese, stella, tobias, zoya
points : 573
age : twenty-six
♡ status : pretty sure he met his future wife
work : washing dishes @ mickey's + delivering pizzas
activities : grieving for the loss of his brother, longing for a love that can't happen, waiting for nothing, losing his time, dreaming about what could never be, protecting his siblings, loving rufus and not telling him
home : w/ too many siringos

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : kelley, cash, sharon

she is going to make you see stars and you won't even be looking at the sky Empty
Message· · Sujet: she is going to make you see stars and you won't even be looking at the sky she is going to make you see stars and you won't even be looking at the sky EmptySam 8 Fév 2020 - 19:52

SHARON + CHAD
She is beautiful in a way that makes people forget
what they were going to say when they look at her.

@Sharon Hill
08.02.2020

Il y avait des moments qui se gravaient dans la mémoire. Des instants fugaces, en apparence sans importance, qui définissaient une vie. Des moments qui pourraient éternellement être évoqués, parce que précis, ancrés dans le temps. Chad aurait pu en citer quelques-uns, comme ça, sans réfléchir. Par exemple, le temps qu’il faisait le jour où Angel et lui faisaient les cons près du pont. Il pouvait détailler la couleur du t-shirt que portait l’adolescent, les motifs qui l’ornaient, il pouvait sans doute même situer les trous qui parsemaient son pantalon. Il se remémorait aussi son regard, avec une vivacité foudroyante, comme s’il était encore allongé, déboussolé, à ne pas savoir où porter son attention sinon sur le visage qui le surplombait. Autre exemple: le jour où il était entré dans la classe de Rufus, lorsqu’il avait redoublé. Il n’avait regardé personne si ce n’est le gamin aux boucles indisciplinées qui était installé seul à son bureau. A ce stade, il ne savait pas qu’il prendrait tant de place dans sa vie - qu’il occuperait l’espace déserté par Angel. Mais il pouvait aisément se remémorer la façon dont il s’était laissé tomber avec un soupir à côté du gamin qui avait un an de moins que lui et qui allait écoper de sa présence pour le restant de l’année scolaire. Plus ancien, il y avait aussi le moment où on lui avait présenté le bébé qu’était Cody (le dernier des Siringo, enfin!), avec ses petits poings fermés, ses grands yeux curieux, son apparence tout à fait normale qui ne trahirait jamais sa surdité. Il y en avait plusieurs autres, évidemment, certains auxquels Chad ne préférait pas songer, par commodité, parce qu’il en avait assez de s’arracher le coeur à propos de choses sur lesquelles il n’avait aucun contrôle.
Et puis il y avait ce moment précis, le samedi huit février 2020, à 12h38 (il savait l’heure exacte parce qu’il venait de jeter un coup d’oeil à sa montre, pour vérifier que le break de dix minutes n’était pas dépassé - il lui restait encore deux minutes). Moment où il avait levé les yeux de son téléphone, sans raison apparente, sauf si c’était le coup du pouce du destin (mais comme il ne croyait pas à ce dernier, il y avait peu de chances) pour apercevoir l’ange blond qui capta instantanément son attention. Chad était à peu près certain n’avoir jamais vu une femme aussi belle et ce fut instinctif: il se redressa, observant la jeune femme qui approchait du Mickey’s, priant pour qu’elle ne dévie pas sa trajectoire au dernier instant, se tordant le cou (parce qu’il était dans la ruelle qui donnait sur la porte de service) pour la voir entrer. BINGO! Sans réfléchir davantage, Chad écrasa le mégot de sa cigarette et le jeta dans la poubelle la plus proche, enfonçant son téléphone dans la poche arrière de son jean avant de se diriger vers la porte ouverte. Il bouscula l’une des serveuses qui sortait à ce moment-là, marmonna distraitement un désolé et s’enfila le couloir jusqu’aux cuisines.
- Hé, hé, hé, faut que tu me rendes un service! dit-il en alpaguant sa soeur, à qui il ne laissa pas le temps de répliquer. File-moi ton tablier. Je viens de voir la femme de ma vie, il faut que j’aille m’agenouiller à ses pieds.
Une plaisanterie, évidemment, mais quelque chose dut parvenir à convaincre Crystal puisqu’elle roula des billes et détacha son tablier en lui déclarant qu’il avait une demi-heure, pas plus, le temps qu’elle prenne sa pause. Chad ne perdit pas de temps à la remercier et passa le tablier autour de sa taille, sous le regard perplexe de son collègue de plonge.
- Je reviens, je vais gérer les deux, t’inquiètes, lui assura-t-il, alors qu’il n’y avait rien de moins certain.
Il poussa la porte un peu précipitamment, s’attirant un coup d’oeil réprobateur de plusieurs personnes et il s’efforça de reprendre contenance avant de se diriger vers la table où la sirène s’était installée - il ne lui fallut qu’une poignée de secondes pour la repérer dans la foule de clients attablés. Armé d’un calepin et d’un stylo, il s’approcha de la demoiselle, ignorant royalement la règle fondamentale de l’ordre d’arrivée - pour la bonne et simple raison qu’il l’ignorait, déjà, mais même s’il l’avait su, il n’en aurait évidemment pas tenu compte. Il accosta l’inconnue qui venait de ravir son coeur et s’exclama:
- Bonjour et bienvenue chez Mickey’s, le roi du burger!
Chad se demanda brièvement si l’enseigne avait son propre slogan; il n’en avait strictement aucune idée, alors qu’il avait toujours vécu à Windmont Bay et qu’en plus il y travaillait depuis son retour, en janvier dernier. Il décida de reléguer ce détail au placard, persuadé que la demoiselle ne lui en tiendrait pas rigueur. Il était parti du principe qu’elle était une touriste et qu’elle n’aurait aucune idée de son manque de professionnalisme, ni qu’elle ne soupçonnerait qu’il travaillait d’habitude à l’arrière-cuisine, à laver la vaisselle (mais les gouttes qui parsemaient son t-shirt trahiraient peut-être ce dernier détail).
Car, il en était certain, si elle était déjà venue, il l’aurait repérée. Un coup au coeur, comme ça, ça ne se manquait pas.
- Que puis-je vous servir? Une boisson, peut-être?
Elle avait sans doute à peine eu le temps d’ouvrir le menu mais Chad s’en fichait, son cerveau tournait déjà à mille à l’heure pour pouvoir satisfaire les moindres désirs de la déesse aux yeux océan.

_________________

Have you ever wished you could rewind, pick up all the pieces of the life you left behind ? Have you ever lived on borrowing time, knowing your mistakes are chasing you down from behind ? But, don't hold me, cause I am falling back down and I wouldn't wanna see you hit the ground. But little darling you found my heart in the lost and found but the scars they still follow me around.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sharon Hill

messages : 792
name : anane.
face + © : sarah gadon © gajah.
multinicks : vesper, joan.
points : 920
age : twenty four.
♡ status : free as a bird.
work : telling stories on the radio.
activities : telling stories to herself, doing whatever she wants, looking after her brother.
home : turned the shed into a studio.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ■■□

she is going to make you see stars and you won't even be looking at the sky Empty
Message· · Sujet: Re: she is going to make you see stars and you won't even be looking at the sky she is going to make you see stars and you won't even be looking at the sky EmptySam 15 Fév 2020 - 12:34

« Pour rappel, déjeuner chez Mickey’s à 13h. On se rejoint là-bas. Je compte sur toi pour être à l’heure. » Si vous ne les secouiez pas un minimum, les adolescents avaient tendance à rester le derrière collé au canapé, à ne pas décrocher les yeux de l’écran de télévision ou d’ordinateur et à dormir jusqu’à quinze heures le week-end ; alors pour faire bonne mesure, Sharon tira le coin de la couverture jusqu’à révéler le visage de poupon endormi et bougon de son frère, qu’elle le vit bientôt enfoncer sous un oreiller. Elle sourit d’un air vaguement attendri et sortit de la chambre en claquant fort la porte derrière elle histoire d’être sûre que Mike soit sorti des bras de Morphée – après tout, il était déjà midi passé.
Assez étrangement, elle avait sentit un rapprochement perceptible entre eux deux depuis sa dernière fugue, juste quelques jours plus tôt. Mike ne se confiait pas encore véritablement à elle – il faudrait probablement attendre encore plusieurs semaines voir des mois pour qu’il en arrive à ce stade – mais il exprimait, à demi-mot, le mal-être qui l’habitait. En quelques jours, Sharon s’était ainsi rendue compte de trois choses : un, Mike vivait aussi mal ses jeunes années d’adolescent qu’elle avait vécu les siennes à l’époque ; deux, il s’en rendait compte et avait plus de maturité et de recul qu’elle n’en avait à son âge ; trois, il méritait beaucoup mieux que ça – le meilleur. Confortée dans l’idée qu’elle avait pris la bonne décision en revenant à Windmont Bay pour s’installer dans la grange jouxtant la maison, elle s’efforçait désormais d’autant plus de passer du temps avec lui et d’égayer son quotidien. En allant déjeuner chez Mickey’s ce samedi midi, par exemple – Mike était un fou de burgers (ça lui rappelait quelqu’un) et il était prêt à renoncer à deux heures de playstation contre un de leur milkshake menthe pépites de chocolat.
Sharon retourna alors dans le studio qu’elle s’était aménagé dans la grange familiale, enfila un trench, emporta son petit sac à main en cuir vert forêt et grimpa sur son fidèle scooter pour rejoindre le centre-ville de Windmont Bay. Elle se savait en avance, mais elle s’en moquait – cela lui laisserait le temps de se re-familiariser avec les lieux qu’elle connaissait par cœur et de boire un milkshake ou une menthe à l’eau – il était encore un peu tôt pour le gin tonic.
Elle s’installa sur la banquette de cuir rouge exactement identique à ses souvenirs et retira son manteau. Elle était venue ici tellement de fois étant jeune, avait avalé tellement de burgers double supplément cheddar et bacon – y penser lui donnait presque des haut-le-cœur. Presque seulement car elle n’eut pas beaucoup de temps pour y songer que déjà un serveur arrivait à sa table pour l’accueillir plus chaleureusement que dans ses souvenirs. Et ce n’était pas n’importe quel serveur qui l’accueillait avec un tel enthousiasme, ce n’était ni plus ni moins que Chad Siringo, son crush d’adolescente, carrément. Grand, avec le visage aux traits droits et des yeux verts à se damner, Chad n'avait rien perdu de son physique de mannequin. Si elle l’avait reconnu immédiatement – des airs un peu plus adultes, la mâchoire et les épaules légèrement plus larges et sexy, mais sinon il n’avait pas beaucoup changé – lui, vraisemblablement, la regardait comme une parfaite mais jolie inconnue – ce qui était, en soit, ni surprenant ni tout à fait désagréable. Sharon fixa un moment avec intensité ses grands yeux clairs, non pour le seul plaisir de s’y plonger, mais aussi pour se conforter dans l’idée que Chad ne la reconnaissait absolument pas. Quand après quelques secondes il fut évident qu’il ne faisait pas le lien entre la jeune femme qu’il avait devant lui et la gosse rondelette qui arpentait les mêmes quartiers moins une petite décennie plus tôt, elle s’autorisa finalement à lui offrir un sourire et répondre à ses mots de bienvenue. « Bonjour et merci pour l’accueil, Crystal ?... » Sharon arqua un sourcil en désignant d’un mouvement du menton le badge épinglé au tablier que portait Chad, puis elle éclata d’un rire cristallin. Elle ne savait trop ce qui la faisait vraiment rire, si elle se moquait de lui – plus craquant que jamais, la regardant d’un œil nouveau et visiblement plus appréciateur, arborant un tablier au nom de sa sœur – ou bien si elle se moquait d’elle – la Sharon d’il y a huit ou neuf ans, celle qui avait secrètement le béguin pour Chad et l’observait discrètement du coin de l’œil en rêvant qu’il l’invite à boire un milkshake ici même au Mickey’s dinner. Elle s’imaginait alors assise sur cette même banquette, pinçant paresseusement la paille de son milkshake entre le pouce et l’index de sa main droite, la gauche dissimulée sous la table, serrée dans celle grande et chaude de Chad Siringo.
Le Chad qu’elle avait désormais face à elle ne tenait pas sa main, n’était plus adolescent, mais il avait l’avantage de ne pas être tout droit sorti d'un de ses rêves – il était là en chair et en os, et semblait aux petits soins juste pour elle qui plus est. « On doit me rejoindre un peu plus tard pour déjeuner. » expliqua-t-elle sans préciser que le « on » désignait un adolescent pré-pubère en pleine crise qui partageait son patrimoine génétique. Sharon laissait libre court à l’imagination de Chad pour supposer qu’elle avait rendez-vous avec des amies raffinées – comme si de telles gens existaient à Windmont Bay – ou avec un charmant jeune homme. « Mais je veux bien une boisson en attendant. » Elle attrapa d’un geste vif le menu posé devant elle. Le scanner en deux secondes lui suffit à constater qu’il n’avait pas évolué d’un pouce depuis son dernier déjeuner ici qui datait de plusieurs années. « C’est quoi le meilleur milkshake du Mickey’s dinner ? » interrogea-t-elle plutôt Chad d’un air angélique en reposant la carte.

_________________
she is going to make you see stars and you won't even be looking at the sky Tumblr_inline_mwzcztc8Lm1sr0cgf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
she is going to make you see stars and you won't even be looking at the sky
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: mickey's dinner-
Sauter vers: