hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 season finale, la saison 2 touche à sa fin.
Il est maintenant temps de commencer à clôturer ses sujets
pour démarrer sur de nouvelles bases pour la saison 3. Prenez le
temps de lire ce sujet pour tous les détails.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 cut down in your love ▸ava

Aller en bas 

Jacob Rose

messages : 28
name : cynthia - dopamine
face + © : gerard butler @ me
points : 172
age : quarante-sept ans
♡ status : marié

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

cut down in your love ▸ava Empty
Message· · Sujet: cut down in your love ▸ava cut down in your love ▸ava EmptyMer 12 Fév - 23:31

Concentré sur son ordinateur, la soirée est déjà bien avancée lorsque Jacob Rose pose ses iris clairs sur l'horloge installée au-dessus de la porte. Lentement, un soupir quitte ses lèvres alors que ses coudes se posent sur son bureau et que ses doigts massent durement les tempes endolories. Il aurait dû rentrer à la maison de nombreuses heures auparavant déjà ; de toute évidence, on ne peut pas dire que sa présence ait été efficace. Un nouveau soupir, las, brise l'air lorsqu'il se relève finalement pour récupérer son ordinateur portable et le glisser dans le sac en bandoulière noir qu'il traîne presque partout avec lui. Le bâtiment est presque entièrement vide à l'exception du concierge et Jacob lui lance un bref signe de tête avant de pousser les portes qui le mènent enfin à l'extérieur. L'air frais de la nuit lui donne une nouvelle bouffée et l'homme verrouille la porte derrière lui avant de quitter officiellement les lieux pour rejoindre son VUS.

Ava a probablement déjà mangé, mais il s'arrête néanmoins dans un bon restaurant afin de récupérer quelques plats à emporter, désireux de faire bonne impression alors qu'il se sent sur une pente particulièrement glissante en ce moment. Ava lui reproche beaucoup de choses, ces derniers temps, et les tensions grimpent rapidement au sein du couple. Brandon est généralement au centre des discussions animées, mais l'orgueil de Jacob n'a pas de limites et il est plutôt du genre à se refermer comme une huître lorsqu'elle essaie de lui faire comprendre qu'il a mal agi et qu'il n'aurait jamais dû foutre son fils dehors. Brandon l'a déçu et tout ce qu'a trouvé à faire Jacob, c'est de le virer sans chercher à comprendre, navré de constater que son garçon n'avait ni les couilles ni le courage de lui en parler d'abord avant de tout foutre en l'air. Il y a d'autres universités, bien sûr, Ava ne cesse de le lui répéter, et pourtant, Jacob était persuadé que son fils n'avait toujours rêvé que d'une seule. Portland l'accueillerait sans hésitation aucune, bien sûr, puisque c'était également l'établissement qu'avait fréquenté Jacob de longues années auparavant, mais la déception s'était avérée trop grande pour que l'homme accepte de tirer un trait sur cette histoire en laissant Bran' s'en tirer sans conséquence.

C'est donc un peu à reculons que l'homme stationne la voiture dans l'entrée de la cour avant de s'approcher de la porte et de prendre une grande respiration. Sa femme lui manque. Celle qu'il a épousée, celle qui ne lui donnait pas toujours l'impression d'être le pire des connards alors qu'il n'a pourtant pas l'intention de lâcher prise.

« Chérie ? » lance-t-il, le sac de victuailles à la main alors qu'il referme d'un coup de pied la porte derrière lui.

Jacob retire ses chaussures et sa veste avant de s'avancer dans la grande maisonnée qui borde la plage. Le bâtiment est trop grand pour eux, bien sûr, et pourtant, jamais encore ils n'ont envisagé l'idée de vendre la maison et de s'installer ailleurs. Il retrouve sa femme au salon, s'approche avec un sourire avant d'embrasser doucement sa joue, juste à la commissure de ses lèvres. « Tu as faim ? » demande-t-il en se redressant légèrement, tendant devant lui les plats emballés. « C'était une journée complètement folle aujourd'hui au bureau. J'aurais aimé pouvoir m'éclipser avant, mais je ne peux malheureusement pas toujours contrôler les imprévus. » Mensonges. L'horloge du salon indique 21h30 et lorsque Jacob quitte le salon pour rejoindre la cuisine, c'est pour récupérer une bouteille de vin rouge, deux coups et des couverts, qu'il ramène sur la table qui fait face au canapé. Qu'Ava ait mangé ou non déjà, il la connait suffisamment pour savoir qu'elle piquera probablement quelques bouchées ici et là lorsque les effluves agréables parviendront à ses narines. « Tu en veux ? » demande-t-il alors qu'il verse le vin dans la première coupe, le geste suspendu dans l'attente.  

_________________
uc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Ava Rose

messages : 4
face + © : laetitia casta. (dopamine)
points : 26

cut down in your love ▸ava Empty
Message· · Sujet: Re: cut down in your love ▸ava cut down in your love ▸ava EmptyDim 16 Fév - 15:54

Elle voudrait avoir la force de ne pas lui en vouloir mais sa patience est en train d'atteindre les limites qu'elle s'était imposée. Ava les repousse un peu, grignote sur son amour propre, laissant alors à Jacob toujours plus de place dans son cœur afin d'y immiscer toute sa déception. Elle ne parvient plus à lui parler comme autrefois car chaque discussion la ramène à Brandon et cette distance que son mari leur a imposé.
Elle aurait voulu avoir plus de caractère, l'empêcher de commettre l'irréparable mais elle Ava avait manqué cruellement de courage.
Elle se sent lâche, installée dans le salon, le nez plongé dans un énième bouquin animalier. Il n'y a que dans la lecture ou auprès de ses sœurs que la brune parvient à ne pas penser à tout ce qui la ronge.

Un plaid tranquillement posé sur ses jambes, son cœur se serre lorsque la porte d'entrée s'ouvre. Jacob est en retard et elle n'a même pas vu le temps passer. Ne pas devoir lui faire face est un soulagement. Meubler les silences, le regarder sans avoir envie de lui balancer au visage une énième fois ce qu'il sait déjà.
Rose ferme délicatement son livre en marquant sa page et redresse ses grands yeux bleus sur son mari. Son amour pour lui est indéfectible, la déception, la douleur et la discorde n'y changeront jamais rien mais cette distance qui les sépare est en train de les tuer.
Sont-ils encore seulement capables de se regarder sans se fuir ? Elle se sent derrière une vitre teintée qui flouterait tout de ses sentiments. Son souffle se coupe lorsqu'il lui apparaît attentionné et si merveilleux avec elle mais cela ne suffit pas à calmer le manque de Brandon.
Ils avaient trahi leur propre enfant en le virant de la maison. Aucun parent ne devrait avoir à user d'une telle extrême. Ils étaient sa sécurité et Jake n'avait rien trouvé d'autre que le lui enlever.

Non, tu ne peux pas toujours tout contrôler. Qu'elle glisse, sans la moindre conviction, son regard perdu sur ses mains qui lui proposent un verre de vin. Ava répond d'un signe de tête avant de redresser son torse, attrapant ce qu'il lui sert. Si elle ne touche pas encore au couvert, le goût du vin lui semble exquis.

Bientôt tu devras installer un lit de camp dans ton bureau pour être certain de ne rien rater. Elle lui adresse un sourire, contenant tant bien que mal l'animosité qui la guette. Ava a toujours été une bête sauvage dont les réactions sont parfois primitives mais Jacob lui avait appris à se canaliser au fil des années. Malgré tout, la brune se décale un peu du canapé pour lui laisser de la place. Sa joue se pose contre son épaule solide. Elle y dépose un baiser à travers le tissu et fixe la nourriture. Tu nous as pris quoi de bon ? Car elle n'a pas mangé. Seule, l'appétit ne vient pas. Elle aurait attendu jusqu'au petit matin s'il le fallait. Ava est une mère louve qui ne voit pas l'intérêt de se nourrir sans sa meute. Sa meute mise à mal qui ne se résume aujourd'hui en partie plus qu'à Jacob. Sa main qui ne tient pas le verre épouse son biceps large pour le maintenir contre elle.
Son mari la réconforte autant qu'il la trouble.  

_________________

the only law that applied to her was gravity. and some days she defied that, too.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jacob Rose

messages : 28
name : cynthia - dopamine
face + © : gerard butler @ me
points : 172
age : quarante-sept ans
♡ status : marié

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

cut down in your love ▸ava Empty
Message· · Sujet: Re: cut down in your love ▸ava cut down in your love ▸ava EmptyMar 18 Fév - 19:22

La réplique d'Ava sonne comme un reproche, à demi-mots, et Jacob se contente d'effleurer délicatement ses cheveux du bout des doigts. La tension entre eux est palpable, malgré tout, s'infiltre dans chacun des regards échangés, dans chacune de leurs respirations. Jacob aimerait pouvoir réparer le mal qu'il lui a fait ces derniers mois, mais il ne sait plus comment. Son fils lui manque beaucoup, même si la carapace qui se dresse autour de la silhouette de Jacob dissimule efficacement cette vérité, mais il est comme ça, Jacob. Impétueux, impulsif et fier. Revenir sur sa décision, c'est cracher sur l'orgueil qui lui martèle les tempes et il est bien incapable d'admettre l'erreur ou la défaite aussi peu de temps après.

Il tend à sa femme une coupe de vin, prend une longue gorgée de la sienne avant de la poser sur la table. « Bien sûr que non. Tu me manquerais trop. » souffle-t-il contre ses cheveux alors qu'il y dépose un baiser, les yeux fermés. Lentement, les doigts de l'homme étreignent sa taille alors qu'il la serre un peu plus fort contre lui et qu'un soupir d'aise quitte enfin ses lèvres. L'amour qu'il lui porte est trop grand pour que la discorde des derniers mois s'immisce complètement entre eux, mais il devine les brèches qui se forment, les fondations qui s'émiettent, bien malgré lui. « Des côtes levées, du poulet et de la salade. » répond-t-il simplement alors qu'il demeure quelques secondes immobile afin de profiter de la présence de sa femme, blottie contre lui. Et puis, Jacob s'avance finalement près de la table afin de libérer les plats et de la laisser choisir tout ce qu'elle veut manger. Du riz et des frites complètement les mets ramenés du restaurant et l'homme attrape d'ailleurs une frite qu'il engloutit avant de récupérer quelques morceaux de viande. Lorsqu'il se trouvait encore installé derrière son bureau de travail, Jacob n'avait pas particulièrement faim, mais maintenant que les effluves appétissantes de la nourriture se dissipent dans l'air et rejoignent aisément ses narines, il sent son ventre rugir d'impatience.

Il prend toutefois quelques secondes afin d'ouvrir la télévision et de mettre un peu de musique de fond, prend une nouvelle gorgée de vin avant d'offrir à Ava un sourire. « Je pense que c'est la première fois qu'on le prend, celui-là. Il est bon. » Une bouchée de poulet plus tard, l'homme sent déjà les cris de son estomac s'apaiser et il en profite pour observer un peu plus en détails la femme qui partage sa vie depuis des années déjà. Elle est tellement belle. Tellement douce et séduisante à la fois. Les iris clairs masculins s'invitent au coeur des siens alors qu'un sourire léger étire le coin de ses lèvres. Jacob a beaucoup de chance de l'avoir et doucement, les doigts s'approchent afin de replacer une mèche de cheveux derrière son oreille. « Tu es magnifique, mon amour. Je sais que je ne te le dis probablement pas assez souvent. » lance-t-il finalement avec un soupir léger. Se répandre en mille et uns compliments n'est pas dans ses habitudes, mais il espère néanmoins être en mesure de lui montrer un peu à tous les jours à quel point elle lui est nécessaire. Ava est une bouffée d'oxygène. Sa bouffée d'oxygène. Elle le sait plutôt avare de mots en temps normal, ne s'en offusque généralement pas trop.

Il reprend une frite avant de s'installer un peu plus confortablement sur le canapé, les yeux rivés sur elle alors qu'il la détaille avec tendresse. « Comment s'est passée ta journée ? »

_________________
uc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




cut down in your love ▸ava Empty
Message· · Sujet: Re: cut down in your love ▸ava cut down in your love ▸ava Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
cut down in your love ▸ava
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue-
Sauter vers: