hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Joyeux anniversaire FS ! Et oui, deux ans déjà. Pour les célébrer comme
il se doit, nous lançons la season 3. Ce nouveau chapitre
s'accompagne d'un nouveau design et quelques nouveautés !
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-53%
Le deal à ne pas rater :
GACHI Batterie Externe 26800mAh
24.94 € 52.99 €
Voir le deal

 

 It's just past 8 and I'm feeling young and reckless


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: tattoo & scissors
Aller en bas 

Jules Mayden

messages : 251
name : vodka paradise
face + © : devin j. (warrior)
multinicks : aaron
points : 843
age : 24
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed (✖)

It's just past 8 and I'm feeling young and reckless Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· It's just past 8 and I'm feeling young and reckless · Dim 8 Mar - 1:26

14 MARS 2020 - 08H55
Feat @Madd Wilson

Forcément, le fait de tatouer et coiffer au même endroit te demande toute une organisation. La plupart du temps, t’es à la coiffure et si un client vient pour un tatouage en semaine, soit tu le fais patienter et tu t’y attelles à la suite, soit tu le fais revenir le samedi, car c’est une journée que tu consacres pleinement aux tatouages. Bien entendu, le coin coiffure est également ouvert mais tu passes le relais à tes employés. T’iras les aider juste en débord et si t’as pas de clients aux tattoos. Mais ça ne manque pas le samedi de manière générale. Puis t’as forcément tous les potentiels clients que t’as vu en semaine à qui t’as demandé de revenir. Toute une stratégie. C’est le cas d’une jeune femme qui est passé un soir il y a peu. T’allais bientôt fermé et tu ne pouvais pas la prendre sur le moment. D’autant plus qu’elle ne semblait pas totalement fixé quant à sa future gravure. T’as pris rendez-vous avec elle ce samedi matin. T’es heureux de constater qu’elle ne t’as pas foutu de lapin. Car ça t’es déjà arrivé. Pourtant, le samedi les gens sont plus disponibles. Pas de boulot. Selon toi, c’est la journée idéale pour se faire un tatouage. Et cela semble aussi arranger ta cliente. – Hey ! What’s up ? – Que tu lui demandes en toute détente avec le sourire comme s’il s’agissait d’une amie alors que tu ne l’as vu qu’une seule fois. T’as envie de la mettre à l’aise et ce, même si tu ne la connais pas. Il s’agit de la première personne que tu tatoueras de la journée. Pourtant, côté coiffures, il y a déjà du monde. Le salon est animé et une musique de fond contribue à l’ambiance. – Thanks for coming back. Is it your first tattoo ? – Pour le moment, tu n’en vois pas d’autre. Mais elle peut très bien avoir des dessins cachés sur son corps sous les parcelles de ses vêtements. La réponse n’est pas essentielle pour ton travail mais tu aimes bien tout de même tâter le terrain. Ça te permet déjà de savoir si elle est à l’aise ou non. – Please sit down. Do you have your ID card or passport ? – Tu la convies, d’un simple geste de main, à s’installer sur un des sofas de l’accueil et t’en fais de même. Tu remets ensuite en place tes books de tatouages sur la table comme pour l’inviter à s’en emparer si l’envie lui en prenait. En principe, elle en a déjà consulté la dernière fois. Il y a également des bouquins avec pleins de modèles de dessins. En tout cas, t’espère qu’elle s’est bien muni du nécessaire comme tu le lui avais demandé. Sans pièce d’identité, tu ne pourras pas déposer ton aiguille sur sa peau. T’es extrêmement rigoureux là-dessus car l’amende peut être très lourde si tu tatoues la peau d’un mineur. – Have you ever been here for a haircut ? I feel like I’ve seen you before. – Non, tu ne la dragues pas ou ne l’amadoues pas en l’occurrence. T’as vraiment une impression de déjà vu avec elle. Tu ne sais pas comment ni où mais tu l’as déjà croisé. Ou du moins, t’as déjà vu son visage quelque part. Sauf que tu la remets pas. – Do you know exactly what you want ? – Maintenant, place aux choses sérieuses. Va falloir qu’elle te parle de son projet de tatouage. T’espère qu’elle y a bien réfléchi et qu’elle sait ce qu’elle veut.


Madd Wilson

messages : 1254
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @self
multinicks : ezra, riley
points : 539
age : 24 yo [18.05]
♡ status : single
work : photograph @WB bulletin
activities : drinking, annoying marley, thinking about leo, taking pictures, and drinking again

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : OFF | carter, leo, jamie, madden, bashir, jules, dewey & harper

It's just past 8 and I'm feeling young and reckless Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: It's just past 8 and I'm feeling young and reckless · Dim 8 Mar - 14:49

14 MARS 2020 - 08H55
Feat @Jules Mayden

Ça faisait un momet que l’idée lui trainait dans la tête. Un moment qu’elle voulait repasser sous l’aiguille. Elle avait emmerdé Madden, encore et encore. Presque son tatoueur attitré. Il connaissait autant son corps que les dessins qu’il y avait gravé. Mais il était blindé, et quand la môme avait un truc en tête, elle le voulait pas rapidement, pas attendre deux semaines ou un mois pour que ça s fasse. Elle avait déjà trop attendu, le temps qu’elle se décide réellement.
On lui avait conseillé cet autre tatoueur, qu’elle ne connaissait que vaguement. De nom, de tête, vu une ou deux fois, à peine. Mais elle ne connaissait pas son travail, seulement ce qu’on lui avait dit et les gns en semblaient plutôt satisfait, alors il n’y avait pas de raisons pour que ça ne soit pas son cas. Elle était venue la veille, mais il lui avait demandé de repasser ce matin. Pas franchement trsès matinale, la rouquine avait tout de même accepté, souhaitant absolument à avoir ce nouveau motif. Et puis, ce n’était pas comme si c’était tous les samedis matins, elle pouvait bien faire un effort. « hey, not much » qu’elle répond sur le même temps en s’avançant un peu plus dans la boutique. « nope. Got others. Small ones but several » qu’elle explique. Tous plus ou moins cachés. Elle  aimait ce qui était discret et épuré, il était peu probable d’un jour la voir avec une grosse pièce. « no worries, i’m ok with the so called-pain » qu’elle lache, avec un sourire sur le coin des lèvres. Ca dépendait surtout des zones tatouées. Quand l’aiguille passait sur l’os, c’était toujours aussi peu agréable, mais le reste, elle supportait sans problème. Elle farfouille dans son sac, sort son portefeuille et file sa carte d’identité avant d’aller prendre place place sur l’un des sofas joliment disposés dans un coin. Par curiosité, elle feuillète une nouvelle fois les books, mais c’est rarement là dedans qu’elle trouve son bonheur. Elle avait toujours été créative et plutôt douée en dessin, alors ses tatouages, soit elle trouvait un tatoueur qui comprenait parfaitement ce qu’elle voulait, soit elle dessinait le gros de l’idée en le laissant fignoler les détails. Elle relève alors la tête à sa question. « Never. You have. Leo » qu’elle répond simplement. Pourtant, ils ne se sont jamais franchement adressés les paroles, elle avait toujours ressenti comme une certaine retenue de la part du tatoueur, comme s’il avait de quelconques apriori la concernant. « he’s my bestfriend » qu’elle ajoute finalement comme pour lui rafraichir la mémoire, sans savoir si ce statut était toujours d’actualité. « Actually, I do, wait. » elle fouille une nouvelle fois dans son sac et sort  un papier sur lequel elle avait dessiné ce qui s’apparentait à un croissant de lunes, et quelques autres symboles, aggrémenté de la constellation du scorpion, en fond, traversant le premier motif. Ce n’était pas qu’un simple dessin, c’était un hommage, un souvenir. « i need this to be kinda behind the moon » explique-t-elle en glissant le bout de son doigt sur le dessin. « a clean line. Just here » elle enlève son manteau, remonte la manche de son pull qu’elle enlèvera tout à l’heure et lui monte le derrière de son bras, juste au dessus de son coude.



_________________


   AND SHE'S BOLD
she has been through hell. so believe me when I say, fear her when she looks into a fire and smiles.

Jules Mayden

messages : 251
name : vodka paradise
face + © : devin j. (warrior)
multinicks : aaron
points : 843
age : 24
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed (✖)

It's just past 8 and I'm feeling young and reckless Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: It's just past 8 and I'm feeling young and reckless · Lun 9 Mar - 20:17

14 MARS 2020 - 08H55
Feat @Madd Wilson

La jeune rouquine sera donc ta première cliente du jour. Elle est bien matinale. En même temps, tu ne lui as pas laissé trop le choix. T’as déjà pas mal de rendez-vous de prévu aujourd’hui. Mais tu pars du principe que quand on veut, on peut. Et la volonté est bien réelle. Elle est déterminée à se faire tatouer, ce qui est une bonne chose car t’es pas là pour forcer quelqu’un d’hésitant. Un tatouage, c’est pour la vie et tu te dois de le rappeler à tes clients. – Ok, perfect. – Elle t’indique ensuite qu’elle a déjà pas mal de motifs gravés sur la peau. C’est une bonne chose pour elle car elle sait à quoi s’attendre et le stress est moindre et dans son cas, quasi inexistant. Ou alors, elle le cache bien. Elle est plutôt du genre petits tattoos. C’est pas forcément les moins douloureux. Tout dépend de l’endroit aussi. En tout cas, elle semble ne pas redouter la douleur, encore un bon point. – Great ! It not that bad. Actually, it hurts more if you go to the dentist to remove a tooth cavity. And at least, you got at the end something more. Not something less. – C’est une manière de voir les choses comme une autre. T’aimes bien ajouter un peu d’humour et dédramatiser la situation même si en soit, il n’y en a clairement pas besoin avec elle. Tu la sens relaxée et sereine. Elle te montre ensuite sa pièce d’identité comme souhaité. Tu jettes un vif coup d’œil uniquement sur sa date de naissance, sans prêter attention à son nom, avant de lui rendre la pièce sans rien dire. Il s’agit là que d’un simple contrôle de sécurité. Puis tu la laisses consulter à nouveau brièvement les books tout en l’observant. Tu la connais, c’est une certitude. Mais d’où ? Telle est la question. Tu te permets de lui demander au cas où si tu lui as déjà coiffé les cheveux ou si elle est déjà venu de le salon auparavant. Non. Mais t’as bel et bien raison. Vous vous connaissez. Elle te donne simplement le prénom de Leo et tu comprends aussitôt. C’est elle, la fameuse..  – Madd ? – Tu ne lui as jamais vraiment parlé mais t’as pas forcément une bonne image d’elle. Tu sais que sa relation avec Leo est complexe et un tantinet ambigu même si tu n’as pas tout suivi de prêt. Elle en a fait baver à ton pote à une période et ça t’apprécie pas. Maintenant, en soit, tu ne la connais pas personnellement. C’est d’ailleurs la première fois que vous vous parlez. Mais t’as clairement des à priori sur elle. – I know who you are. – Tu te permets de lui préciser avec un regard pas forcément bienveillant. Mais tu vas tâcher de mettre ton aigreur de côté pour la tatouer. Vous n’êtes pas là pour copiner après tout. Elle est venue dans un but précis et elle en sortira satisfaite. C’est ton objectif du jour. Faudrait pas qu’elle te laisse un avis désobligeant sur le net en plus. Du coup, tu te concentres sur son tatouage et lui demande si elle sait précisément ce qu’elle veut. Elle sort alors un dessin qu’elle a réalisé. Tu l’observes avec attention et tu hoches naturellement la tête de haut en bas, convaincu même si en soit, t’as pas à l’être. – It’s nice. Please wait. – Tu te lèves pour t’emparer d’un crayon à papier, d’une gomme et d’une feuille. De là, tu reproduis devant elle et dans le plus grand des silences le dessin du croissant de lune qu’elle t’a montré tout en intégrant derrière la constellation du scorpion. Une fois que t’es convaincu du résultat, tu le lui montres en espérant qu’elle le soit également. – Like this ? – Cela rend franchement bien. T’observes le visage de la rousse s’illuminer face à ton dessin. T’es pas un tatoueur de pacotille et t’as du talent, à ne pas en douter. – If it fits to you, I will print it on a stencil. – Tu pourras ensuite passer à la deuxième phase qui est la plus importante : la piquer pour reproduire le dessin sur sa peau à travers le calque.

Madd Wilson

messages : 1254
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @self
multinicks : ezra, riley
points : 539
age : 24 yo [18.05]
♡ status : single
work : photograph @WB bulletin
activities : drinking, annoying marley, thinking about leo, taking pictures, and drinking again

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : OFF | carter, leo, jamie, madden, bashir, jules, dewey & harper

It's just past 8 and I'm feeling young and reckless Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: It's just past 8 and I'm feeling young and reckless · Sam 14 Mar - 21:30

14 MARS 2020 - 08H55
Feat @Jules Mayden

Légère grimace qui passe sur son visage à la seule évocation du dentiste. Sans façon, elle passait son tour. Elle préférait de loin avoir sa peau sous l’aiguille du tatoueur, et ce, même sans réellement connaitre son boulot. C’était à reculons qu’elle allait chez le dentiste, et plutôt en courant qu’elle venait se faire tatouer.
La carte d’identité donnée, il la regarde d’un bref cou d’œil. Plus une formalité qu’autre chose. Parce que même s’il n’était pas forcément aisé de lui donner un âge, c’était facile de savoir qu’elle était majeure. Mais elle comprenait l’assurance dont il avait besoin.
Elle acquiesce d’un signe de tête lorsqu’il demande confirmation sur sa personne. La seule et l’unique. En ville ou dans la vie de Watts. Du moins plus dernièrement, même si elle osait encore espérer qu’il ne pouvait la remplacer. Elle a un rire nerveux, un peu jaune à sa réflexion. « Yeah I can see that » si elle n’était en générale pas blessée par de telles conneries, elle l’était toujours lorsque ça concernait leo. Et un instant elle se demande ce qu’il a pu raconter pour que le tatoueur ait une image d’elle si peu glorieuse. Non pas qu’elle ait une réputation formidable et lisse en ville, mais l’artiste semblait presque… dédaigneux et méprisant. Chose à laquelle ça faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas eu à faire. « But if you want, I also can go somewhere else. I wouldn’t want my presence being a fucking problem » lache-t-elle sèchement en remettant sa carte d’identité dans son porte-feuille. Elle ne supportait pas qu’on la juge sur des choses que personne n’était susceptible de comprendre. Et sa relation avec Leo en faisait partie. Personne ne comprenait ce qu’il y avait –ou avait eu- entre eux, ils prenaient des raccourcis ou se contentaient de ’on-dit'. A vrai dire, même eux n’avait jamais rien défini. Alors se prendre des remarques ou des foutus sans-entendus, ça avait tendance à lui taper sur le système. Elle aurait fait demi-tour, si elle n’avait pas décelé un réel intérêt chez lui pour le dessin qu’elle avait tenté de mettre en place. Elle espérait qu’il soit un minimum professionnel, ou aucun doute que la môme se chargerait de son cas. L’avantage de bosser dans un journal.
Elle le suit du regard alors qu’il se lève, et revient tout aussi vite, avec papier et crayon. Elle l’observe reproduire son dessin, aux dimensions souhaitées. « Exactly. That’s perfect » qu’elle finit par lacher, impressionnée malgré l’amertume qui lui noue encore la gorge. Elle regarde le dessin d’un peu plus près, pour bien être sûre, parce qu’il allait être à vie sur sa peau. « all good ! » elle lui donne le feu vert pour qu’il imprime le dessin sur le stencil.

Lorsque c’est chose faite, il le place à l’arrière de son bras, juste au dessus du coude, en suivant les indicatons de la rouquine. Une fois l’encre sur sa peau, il lui idique le miroir pour qu’elle voit si ça lui convient. Un coup d’oeil en se tournant comme elle le peut. Comme elle le voulait, alors elle retourne vers le tatoueur en acquiesçant d’un signe de têt, et surtout attndant qu’il lui dise comment il préférait qu’elle s’installe –et positionne son bras- pour que ça soit au milieu pour lui. « Let’s do this » et qu’il la loupe pas à cause de son aigreur.



_________________


   AND SHE'S BOLD
she has been through hell. so believe me when I say, fear her when she looks into a fire and smiles.


Dernière édition par Madd Wilson le Mar 17 Mar - 15:43, édité 1 fois

Jules Mayden

messages : 251
name : vodka paradise
face + © : devin j. (warrior)
multinicks : aaron
points : 843
age : 24
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed (✖)

It's just past 8 and I'm feeling young and reckless Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: It's just past 8 and I'm feeling young and reckless · Lun 16 Mar - 23:55
14 MARS 2020 - 08H55
Feat @Madd Wilson

Lorsque tu te rends compte que la jeune femme qui se trouve devant toi est la fameuse Madd, ta tête se décompose. Ça sent le roussit - et non la rousse, sans mauvais jeu de mot -. Tu ne sais pas comment t’as fais pour ne pas te rendre compte depuis le départ qu’il s’agissait d’elle. Tu l’as déjà vu en photo en plus. Au final, c’était peut-être pas plus mal que tu ne saches pas. Maintenant, t’es embêté. Tu t’es déjà fait ton opinion sur cette personne qui est guère flatteuse et en même temps, tu t’apprêtes à la tatouer. Tu ne peux pas faire marche arrière. Le pire, c’est que t’es tellement spontané qu’elle capte que t’es gêné de sa présence et que tu ne la portes pas vraiment dans ton cœur. Elle te laisse une porte de sortie en te disant qu’elle peut partir, si tu le souhaites. De là, ça te fait de la peine. Non pas car tu risquerais de perdre une cliente mais plutôt car tu détestes faire du mal aux gens. Est-ce que ton comportement est justifié ? Non, peut-être pas. Elle mérite que tu la considères un minimum. – There is no problem. You can stay. – Tu ravales ta fierté et ton égo pour rester professionnel. Certes, vous ne serez pas les meilleurs amis du monde mais t’as pas à la traiter comme de la merde pour autant. Après tout, elle ne t’a rien fait. Son histoire avec Leo ne te concerne pas même si t’as clairement prit parti pour ton pote, ce qui est compréhensible en soit. Du coup, t’en reviens à la raison de sa présence à savoir le tatouage pour dessiner le futur dessin qui figurera sur sa peau. Tu trouves son idée très sympa et t’aimes beaucoup le rendu. Tu espères vivement qu’elle appréciera tout autant ce que tes doigts ont dessinés. Visiblement et vu son enthousiasme, elle semble emballée. Cool. Tu lui laisses quand même le temps de l’observer de prêt et de se raviser si besoin. Mais tout est bon. – Great. – Tu vas pouvoir aller imprimer le dessin sur le stencil afin de pouvoir le calquer après sur sa peau. En attendant que la machine fasse son travail, t’élèves la voix vers elle ne souhaitant pas la délaisser trop longtemps. – Do you want something to drink ? – Ta fibre commerciale et ta serviabilité prennent le dessus sur ton aigreur. Tu lui proposes naturellement quelque chose à boire si elle le souhaite même si tu te doutes d’ores et déjà qu’elle risque de refuser. – I won’t spit in the glass, I swear. – Tu sais être rassurant. Tu tiens aussi à détendre l’atmosphère car t’aimes pas travailler dans une ambiance tendue. Autant rire du fait que tu ne l’apprécies guerre. Qui sait, si ça se trouve, à la fin de la séance, elle sera remontée dans ton estime. Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. A elle de te prouver que tu te trompes à son sujet. – I got it ! Let’s try the stencil on your skin in order to know if that’s suits to you. – Tu reviens avec le calque dans le but de le poser sur sa peau afin de voir si ça lui convient ou non. Parfois, des ajustements peuvent être nécessaires. Notamment au niveau de la taille où ça peut coincer. Sauf que là, ça semble vraiment bien coller. Et elle te le confirme. Elle est prête à passer à l’étape supérieure à savoir se faire tatouer. T’en doutais pas vraiment car si elle est là, c’est pas pour compter tes clients. D’ailleurs, l’un d’entre eux débarque soudainement. Il s'agit de ton prochain rendez-vous. – Hello. Can you please wait here few minutes ? You can have a look on my books mainwhile. Do you have your ID card ? – Vu la tête du nouveau client qui vient de faire irruption dans la salle, t’as pas trop de doute quant au fait qu’il soit majeur et vacciné mais tu t’assures formellement que c’est le cas. Il t’informe qu'il a le nécessaire. Bien. Il attendra que tu aies fini avec Madd. C’est jamais bon d’arriver trop en avance à un rendez-vous. Surtout que pour l’instant, tu t’es clairement pas éternisé avec elle. Ça a été plutôt rapide. Ce qui prendra le plus de temps c’est la partie remplissage. D’ailleurs, c’est le moment. Tu te places devant elle attendant qu’elle se lève et te suive. – Let’s go. – Et tu l’invites à s’installer sur ton fauteuil réglable. Faut peut-être d’ailleurs que tu lui donnes des précisions sur la position à adopter sans quoi cela va s’avérer compliquer. – It will be easier if you lie on your stomach, your arm beside your body. – Après, tu veux bien la tatouer en position assise mais ça sera moins confortable pour toi comme pour elle. Autant le faire dans de bonnes conditions. D’ailleurs, tu commences à préparer ton matériel en mettant des gants, sortant une aiguille neuve d’un emballage, en versant de l’encre dans un godet puis en ajustant ta lampe de bureau pour y voir plus clair. Puis, tu commences à enduire sa peau d’un produit gras de type vaseline afin que cela facilite la pénétration de l’aiguille et la cicatrisation par la suite. – Are you ready ? – Dernier avertissement. Il n’est pas trop tard si elle souhaite se raviser mais ça serait tout de même dommage arrivé à ce stade. Comme tu l’aurais pensé, ce n’est pas le cas. Tu peux y aller. Alors que tu t'atèles à la tâche, tu te demandes ce que le dessin représente exactement. C’est que tu es un tantinet curieux. – Which constellation is it ? – Elle n’est pas obligé de te répondre mais c’est toujours plus sympa de faire la conversation plutôt que de la tatouer dans le plus grand des silences. Du moins, c’est ton avis.



(hj : désolé pour le pavé !  It's just past 8 and I'm feeling young and reckless 1371376095 )


Dernière édition par Jules Mayden le Mar 24 Mar - 13:17, édité 1 fois

Madd Wilson

messages : 1254
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @self
multinicks : ezra, riley
points : 539
age : 24 yo [18.05]
♡ status : single
work : photograph @WB bulletin
activities : drinking, annoying marley, thinking about leo, taking pictures, and drinking again

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : OFF | carter, leo, jamie, madden, bashir, jules, dewey & harper

It's just past 8 and I'm feeling young and reckless Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: It's just past 8 and I'm feeling young and reckless · Sam 21 Mar - 20:15

14 MARS 2020 - 08H55
Feat @Jules Mayden

« Hm ok » qu’elle se contente de dire, le voyant ravaler sa fierté. Il était peut-être un peu plus futé que ce qu’il venait de lui laisser suggérer. C’était normal de prendre le parti de ses potes, pour n’importe qui. Mais son histoire avec Leo la rendait d’autant plus sensible et susceptible. D’abord parce que ça n’avait jamais regardé personne. Il n’y avait eu qu’eux deux pendant des années. Cette bulle qu’ils s’étaient créés. Madd & Leo contre le reste de l’univers. Les autres ? Seulement de passage. Ils s’étaient habitués à évoluer ainsi. Mais dernièrement, le sujet était d’autant plus délicat que la communication avait été difficile, et qu’elle avait fini par ne plus vouloir en entendre parler. Et encore moins le voir. Une décision qu’elle n’assumait qu’à moitié. Elle se sntait peut-être bien pire depuis qu’elle ne le voyait plus, mais ça, il n’y avait qu’elle que ça regardait, et elle ne comptait pas se confier de si tôt. Sauf à Marley sans doute. Le seul au courant de chacun de ses déboires dès que ça concernait Watts.
Et puis, elle préfère de loin se concentrer sur le motif sous ses yeux. C’était pour ça qu’elle était venue. Et Jules semblait franchement doué. Il venait de reproduire le dessin imaginé exactement comme elle le voulait. Il n’y avait plus qu’à l’imprimer sur le stencil pour passer à la suite et finalement l’avoir à vie sur son épiderme. « hm, just a glass of water. Thanks » répond-elle avant de lacher un rire malgré elle. « thanks for not doing it. » Bon, au moins il essayait de détendre l’atmosphère, c’était toujours ça. Mieux que ce début raté et tendu.
Il revient avec le stencil et le verre d’eau. Elle le remercie avant qu’il ne place le stencil derrière son bras, comme elle lui avait montré. C’est parfait. Elle était prête à passer sous les aiguilles, plus que jamais. Du moins, si ce n’était pas pour cet autre client qui venait de débarquer. Rapidement –mais poliment- expédié en lui demandant de patienter, Jules revient rapidement à elle. Plus professionnel que ce qu’elle ne pensait finalement. Alors elle se lève et le suit. Elle retire son pull pour se retrouver en débardeur et s’installer comme il le lui indique : sur le ventre, le bras tourné, contre son corps. Sas doute ce qui sera le moins fatiguant pour elle, et le plus simple pour lui. « More than ever » qu’elle répond alors qu’elle l’entend tout mettre en place et le bruit caractéristique de l’aiguille se déclencher. Si certains se crispaient dès l’entente de ce son, Madd, ça avait tendance à la relaxer. La tête tournée vers le tatoueur, elle le regarde faire –autant qu’elle le peut dans cette direction. « The scorpio. My  father’s sign » explique-t-elle simplement, jamais très à l’aise avec les confessions. Et en même temps, c’était plutôt normal pour un tatoueur d’être curieux quant aux différents motifs qu’il aposait sur le corps de ses clients. « and we used to look at the sky, well the stars for hours during summer… i kinda miss it. » used to, as in past tense. « but it was a long time ago » elle a désormais passé plus d’années sans lui qu’avec, et quand elle y pense, ça l’attriste. Elle sait que son père n’était pas un sain, mais c’était son père, et la rouquine l’adorait. Plus encore, elle l’idolatrait. « in few days it wil be sixteen years he’s gone » soupire-t-elle, tentant de se concentrer sur le bruit des aiguilles plutôt que sur ses souvenirs.

(no worries It's just past 8 and I'm feeling young and reckless 601721351 )

_________________


   AND SHE'S BOLD
she has been through hell. so believe me when I say, fear her when she looks into a fire and smiles.

Jules Mayden

messages : 251
name : vodka paradise
face + © : devin j. (warrior)
multinicks : aaron
points : 843
age : 24
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed (✖)

It's just past 8 and I'm feeling young and reckless Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: It's just past 8 and I'm feeling young and reckless · Mar 24 Mar - 16:02

14 MARS 2020 - 08H55
Feat @Madd Wilson

La satisfaction t’envahis lorsque Madd t’annonce que le dessin que t’as fais lui plaît. C’est chouette. Elle aurait très bien pu prétexter ne pas aimer juste pour aller voir un autre tatoueur. Ça aurait presque été légitime avec l’accueil glacial que tu lui as réservé quelques minutes auparavant. Mais elle est plus intelligente que ça et c’est un bon point. Sûrement qu’elle a remarqué que t’as ravalé ta fierté et que t’as laissé ton professionnalisme agir. Tant mieux. Vous allez pouvoir avancer. Tu lui proposes même de lui servir à boire en lui promettant de ne pas cracher dans le verre, ce ne qui manque pas de la faire rire. Elle veut bien un verre d’eau. Heureusement qu’elle ne t’a pas demandé un soda ou autre chose que t’aurai pas. Le placard qui te sert d’arrière cuisine contient seulement une machiné à café et une bouilloire pour faire du thé. Il y a aussi une fontaine à eau dans l’espace d’attente et c’est là où tu remplis le gobelet en plastique que tu remets à ta cliente. – Here it is. – Faut bien la faire patienter pendant que ta machine fait son boulot pour imprimer le stencil. Heureusement, ça dure pas non plus des heures. T’y retournes pour aller chercher le résultat avant de revenir vers la rousse et lui faire essayer le dessin sur sa peau afin d’être sûr que ça lui convient. Tu accueilles au passage un autre client et lui demande de patienter. Vous allez pouvoir passer aux choses sérieuses avec Madd. Une fois que ton matériel est prêt et qu’elle s’est installée comme tu le lui as indiqué, tu la regardes une dernière fois afin d’être sûr qu’elle est prête et surtout qu’elle te donne son feu vert. Il n’y aura pas de retour en arrière. La rousse est déterminée à sauter le pas. Tu n’en doutais pas. Du coup, tu commences à la piquer pour la tatouer. Alors que le son de l’aiguille se fait entendre dans la pièce, tu lui demandes la symbolique de son dessin ou du moins de la constellation présente. Il s’agit du signe astrologique du scorpion. D’accord. T’aurais pas pu deviner même si maintenant qu’elle te le dit, ça te paraît évident vu l’alignement des étoiles. – I can imagine. It looks like good old days. – T’apprécies qu’elle se soit confiée à toi. Mais ça te rappelle également des souvenirs que tu n’as pas pu vivre avec ton père. T’aurais pourtant aimé partager ce genre de moment avec lui. Sauf que c’était pas un tendre. – I’m sorry for your dad. – Tu finis par conclure. Tu ne comptes pas te prêter à l’exercice pour parler du tiens. Ça n’aurait pas d’intérêt. Il n’y a pas grand-chose de bien à en dire. – And what about the other part ? I mean, the moon. – Tu ne parles pas énormément car t’as besoin de rester concentré sur ce que tu fais. Tu travailles méticuleusement et tu ne tiens pas à te distraire. Tu sais pertinemment que tu ne peux pas te rater. Les conséquences seraient encore pire qu’une mèche coupée de travers. Si elle repart avec une araignée à la place de sa constellation, par exemple, elle risque de ne pas te mettre un très bon commentaire par la suite. Heureusement, ce n’est pas prêt d’arriver. Tu prends la parole à des moments opportuns, c'est-à-dire lorsque tu enlèves l'aiguille de sa peau avant de la replacer à un autre endroit ou que tu réapprovisionnes l'ancre. – I forgot your job. What are you doing ? – Tu ne sais plus vraiment si Leo te l’a dit un jour ou non mais peu importe. Il est temps d’en savoir un peu plus sur cette fameuse Madd autrement que par les « on dit ».

Madd Wilson

messages : 1254
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @self
multinicks : ezra, riley
points : 539
age : 24 yo [18.05]
♡ status : single
work : photograph @WB bulletin
activities : drinking, annoying marley, thinking about leo, taking pictures, and drinking again

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : OFF | carter, leo, jamie, madden, bashir, jules, dewey & harper

It's just past 8 and I'm feeling young and reckless Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: It's just past 8 and I'm feeling young and reckless · Sam 28 Mar - 19:25

14 MARS 2020 - 08H55
Feat @Jules Mayden

Le son de l’aiguille qui se déclenche et immédiatement, la rouquine se détend. Elle en oublierait presque les débuts orageux et foireux avec Jules. Elle oublierait presque… tout ça. Sauf le tatouage. L’aiguille qui pique sur sa peau, et la concentration de l’artiste. La question la surprend et elle est pourtant légitime. Elle n’est surement pas la première à qui il la pose. Pas la première non plus qui a une histoire derrière.  « yeah, good old days » qu’elle répète, la voix emplie de nostalgie. Et sans doute un peu de tristesse. Ça lui manque plus de raison. Surtout dernièrement. Et ça faisait bien longtemps qu’elle aurait dû le faire ce tatouage. Cet hommage. « thanks. But… » elle soupire, sachant le mensonge qui allait suivre « it was a long time ago » ls années n’enlevaient rien à la douleur. Elle ne supportait plus qu’on lui répète que le temps allait faire son œuvre. Le temps ne faisait rien d’autre que creuser un peu plus son cœur. Elle lui serait presque reconnaissante qu’il aborde un autre sujet (ou presque), qu’il dévie un peu de son père en se concentrant sur le dessin. « still with the moon… the stars, the sky. And i’m kind of an addict to it. Don’t know why. And my father used to say that people are like the moon. Full of imperfections but still beautiful and bright » plein d’imperfections, sans aucun doute. Pour le reste, elle en doutait régulièrement. Ça faisait bien longtemps que Madd était désillusionnée, bien que de temps à autre, elle avait un regain d’espoir dans l’humanité.
De temps à autres seulement.
Le silence se fait, en tout cas en parole. Pendant quelques instants, il n’y a plus que le bruit agréable de l’aiguille. L’encre qu’il essuie, avant de se remettre à piquer. Elle ne préfère pas lancer de conversation de peur de le déconcentrer. Elle préfère quand ça vient de lui, au moins de cette façon, elle sait qu’il est plus sûr de ce qu’il fait. Pouvoir piquer et faire la conversation en même temps (même si elle avait toujours douté de la capacité des mecs à faire deux choses en même temps). « I’m not sure we ever talked about it. Or at all. » elle n’était plus si certaine. Ou peut-être avec quelques grammes dans le sang, mais si c’était le cas, elle avait peu de chances de s’en souvenir. « I’m a photographer. For the town's paper » rien d’ultra recherché ou très glorieux. La plupart du temps, elle devait illustrer les différents articles, couvrir l’évènement de la semaine ou du mois… Faire la promotion d’un habitant, de ses exploits ou… peu importe quoi en réalité. Tant qu’on lui donnait le sujet. « i do some extras sometimes. For models… Or weddings… anything » parfois des photos de naissance aussi. Ça dépendait de ce pour quoi on la contactait. « it’s not bad… i can manage my hours as i want. Almost all the time » mais s’il y avait un scandale ou un fait marquant, pas le choix, elle devait être là.


_________________


   AND SHE'S BOLD
she has been through hell. so believe me when I say, fear her when she looks into a fire and smiles.

Jules Mayden

messages : 251
name : vodka paradise
face + © : devin j. (warrior)
multinicks : aaron
points : 843
age : 24
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed (✖)

It's just past 8 and I'm feeling young and reckless Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: It's just past 8 and I'm feeling young and reckless · Aujourd'hui à 10:52

14 MARS 2020 - 08H55
Feat @Madd Wilson

Les tatouages ont très souvent une signification que tu ignores. Et lorsque tu les connais, ça les rends toujours plus beaux. Tu n’as pas pour autant l’habitude de demander systématiquement à tes clients leur sens. C’est plutôt intime. Cela arrive tout de même que cela vienne dans la conversation ou qu’ils te le fassent savoir par eux-mêmes. C’est un peu le cas pour Madd même si c’était ta question à la base. Elle n’était pas obligée d’y répondre ou du moins de te donner autant de détail. Mais cela te fait plaisir qu’elle se confie à toi de la sorte. Après, tu ne partages pas son vécu. Vous n’avez clairement pas eu le même père. Et tant mieux pour elle. – Yes but.. we will never forget. – Bien que cela fasse longtemps, cela n’est pas possible pour toi d’oublier le passé. Il est gravé à jamais. Autant dans les bons que dans les mauvais moments. La rouquine a d’ailleurs toujours en tête les précieux moments qu’elle a partagé avec son père et ne risque pas de les oublier. Surtout que maintenant ils sont gravés dans sa peau. Enfin ils sont entrain. Tu n’as pas encore terminé le tatouage. Tu te demandes aussi ce que signifie l’autre partie du dessin. La lune. Ce n’est pas la première fois que tu en tatoues une pourtant. Elle t’explique l’importance de ce symbole. Tu n’avais jamais vu ça sous cet angle. – You’re right. I heard that the moon also symbolize feminity. And dreams. – Tu ne sais pas si cela lui corresponds aussi mais c’est ce que tu as déjà pu lire ou entendre. Tu t’intéresses beaucoup à la signification des choses notamment à travers l’astrologie. Il doit probablement y avoir tout un tas d’autres interprétations possibles de la lune. Mais c’est déjà pas mal. Il est grand temps de changer de sujet. Alors que tu avances grandement sur le tatouage, tu lui demandes quel est son métier. Pas sûr que t’en aies eu connaissance un jour, effectivement. Tu ne connais pas grand-chose de la demoiselle. – Wow ! Interesting. – Que tu déclares lorsque t’apprends qu’elle est photographe pour la presse locale. C’est que tu n’as vraiment pas intérêt à te foirer sur son tatouage sinon elle pourrait te faire une mauvaise pub. Elle fait aussi des shootings photos et forcément, ça t’intéresse et te donne des idées. T’en as déjà fait par le passé et t’aimerais bien réitérer l’expérience un jour. – Yep, it looks nice. And you’re aware about all the events of the city. – Elle doit bien avoir des avantages en tant que photographe de Windmont Bay. Et tu les lui envies presque. T’as parfois l’impression de ne pas être au courant de tout ce qu’il se passe et ce, même si tu côtoies beaucoup de monde notamment à la coiffure. Les ragots ne suffisent pas toujours. – I always wanted to do some photoshoots to promote my shop. Do you think it could be possible one day ? – Toi on peut dire que t’as de l’audace. Tu lui fais une proposition comme ça à la volée alors que tu la tatoues. Gare à sa réponse. T’as son bras en otage. Bien sûr, tu la rémunérerais pour son travail. Faudrait aussi que tu vois son boulot. Si ça se trouve, son style ne te plaira pas même si t’en doute un peu. Déjà, tu trouves son tatouage très beau, ce qui peut signifier qu’elle a du goût et de la créativité. – I almost finished. – Tu déclares alors quelques minutes plus tard afin de lui signifier que son tatouage est presque prêt.
Contenu sponsorisé




It's just past 8 and I'm feeling young and reckless Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: It's just past 8 and I'm feeling young and reckless ·
 
It's just past 8 and I'm feeling young and reckless
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: tattoo & scissors-
Sauter vers: