hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Joyeux anniversaire FS ! Et oui, deux ans déjà. Pour les célébrer comme
il se doit, nous lançons la season 3. Ce nouveau chapitre
s'accompagne d'un nouveau design et quelques nouveautés !
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-68%
Le deal à ne pas rater :
Caméra de Surveillance WiFi -ieGeek –
47.59 € 149.99 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
eBay : Remise de 5 euros dès 15 euros d’achat
Voir le deal

 

 (one shot) all good things in life are fragile and easily lost


F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World
Aller en bas 
the boy in the bubble.

Parker O'Brien

messages : 945
name : Olivia
face + © : louis h. + aftermath
multinicks : chad, emerson, harper, jax, lydia, reese, stella, tobias, zoya
points : 778
age : twenty-four
♡ status : with angel
work : policeman
activities : none (placed in a medically induced coma)
home : pioneer oak w/ angel

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : scott, angel

(one shot) all good things in life are fragile and easily lost  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· (one shot) all good things in life are fragile and easily lost · Dim 8 Mar - 10:14
PARKER O'BRIEN
Life is fragile and temporary. The faces of today quickly become the faces of the past.
Sorrow, pain, and anger... it all fades - except love.
Love is forever and there after, even when we've fallen to our graves.
(Lee Argus)
(march 2020)

Ce devait être un contrôle de routine.
Un moyen de se distraire d’une journée interminable où il ne se passait strictement rien en ville.
Depuis la fin de l’affaire des incendies, Windmont Bay avait retrouvé son calme - une accalmie avant la prochaine tempête, sans doute - et la vie de Parker s’était calquée sur l’ambiance locale.
Depuis qu’il avait retrouvé Angel, toutes les pièces paraissaient s’assembler.
Il avait fallu attendre, bien sûr, l’acte du voyou n’étant pas son conséquences (surtout vu les circonstances générales de l’année) mais Parker avait patienté, il avait marqué les jours sur le calendrier et les avait décomptés. Il avait appelé Angel chaque jour, lui racontant par de menus détails que la vie suivait son cours mais qu’il serait là, qu’il viendrait le chercher lorsqu’il serait libéré. Puis ils s’étaient retrouvés et lancés dans une nouvelle phase, plus concrète, plus réelle. Angel avait repris les cours, ils avaient convenu de trouver un appartement - chose qui s’était révélée plus aisée que ce à quoi Parker s’était attendu. Ils avaient reçu les clés du petit appartement situé au premier étage d’un petit immeuble, ils avaient rafraîchi les lieux, ils en avaient fait leur cocon, leur nid, leur jardin secret, leur coin à eux.
C’était un bonheur simple, sans ambition, sans fioritures, mais un bonheur qui convenait parfaitement au jeune policier. Il n’avait jamais cru pouvoir un jour éprouver cette sérénité, cette sensation de sécurité, cette satisfaction - il savait qu’il n’avait pas besoin de beaucoup plus. Sans compter qu’en parallèle, il avait fait la connaissance de Thalia, il s’était fait une amie, une vraie, et il n’aspirait qu’à évoluer dans cette direction, à continuer à s’épanouir et à reléguer au passé ses complexes et ses peurs. Ils n’avaient plus de raison d’être, il avait tout ce qu’il lui fallait. Un amoureux, une amie, un toit au-dessus de sa tête, le job dont il avait rêvé enfant.
Parker O’Brien était heureux, à cet instant précis, malgré l’ennui qui lui donnait envie de bâiller, malgré l’odeur de sueur que dégageait Johnson, malgré les minutes qui s’écoulaient lentement, comme pour retarder le moment où il pourrait retrouver Angel.
Son collègue et lui patrouillaient après être intervenus à la station essence qui bordait Windmont Bay - une altercation entre un client et le gérant, une histoire qui s’était calmée dès que les deux hommes en uniformes étaient arrivés. C’était toujours comme ça: soit les adversaires s’apaisaient, soit leur sang ne faisait qu’un tour et il fallait en embarquer un (ou les deux). Dans ce cas-ci, ils avaient baissé d’un ton et l’affaire s’était réglée en quelques minutes. Dommage qu’il ait fallu faire le déplacement, s’était dit Parker en revenant à la voiture - Johnson n’était pas du même avis, il en avait profité pour faire le plein de donuts et de boissons sucrées.
C’était ce dont il était en train de s’empiffrer lorsqu’ils avisèrent le véhicule arrêté sur le bord de la route, à un endroit où il n’était pas censé être. Parker se gara derrière la voiture, jeta un coup d’oeil à son collègue qui feignit de se frotter les doigts pour suivre Parker - son manque d’enthousiasme et de réactivité sera peut-être en partie déclarée responsable de ce qui allait arriver; seule l’enquête le dirait - et sortit. Il n’y avait pas de raison de se méfier, le conducteur était peut-être en difficulté, il pouvait y avoir une dizaine d’explications à cet arrêt. Parker se pencha pour voir s’il y avait d’autres passagers (ou tout élément suspect, mais il ne repéra rien de particulier) et vint se poster à côté de la portière, côté volant. Il frappa doucement sur la vitre, ce qui fit sursauter l’occupant de la voiture - un homme d’une trentaine d’années, la tignasse ébouriffée, les yeux injectés de sang, mais ce dernier détail, Parker ne le découvrit pas avant que la fenêtre ait été baissée. Le jeune policier lui fit signe d’ouvrir et l’autre obéit. Rien de bien inquiétant.
- Bonjour. Vous n’êtes pas censé être garé à cet endroit. Avez-vous un problème?
L’autre marmonna quelque chose d’inintelligible et Parker lui demanda ses papiers - la routine.
L’homme sembla obtempérer et se tourna pour fouiller un sac posé sur le siège voisin. Seulement, l’objet qu’il en extirpa ne ressemblait pas du tout à une pièce d’identité.
Le sang quitta le visage de Parker - il eut même l’impression que c’était tout son corps qui en fut privé - lorsqu’il réalisa qu’une arme était pointée sur lui. Il ne pensa pas à Johnson. Il eut à peine le réflexe de porter la main à sa ceinture - peut-être parce qu’il savait qu’il n’aurait pas le temps d’agir.
- Monsieur, baissez votre arme, lâcha-t-il en reculant, trébuchant dans sa hâte.
C’est ce qui lui sauva la vie - c’est en tout cas ce que diraient les médecins - même si Parker ne se souviendrait pas de cet instant, du canon dirigé vers lui, du son qui claqua dans l’air. La douleur fut vive.
Puis ce fut le néant.

_________________


 
(one shot) all good things in life are fragile and easily lost
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World-
Sauter vers: