hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Joyeux anniversaire FS ! Et oui, deux ans déjà. Pour les célébrer comme
il se doit, nous lançons la season 3. Ce nouveau chapitre
s'accompagne d'un nouveau design et quelques nouveautés !
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -15%
TOSHIBA 43UA3A63DG TV 4K UHD – 43″
Voir le deal
312.99 €

 

 every tear and every smile is safe (a/j).


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: mickey's dinner
Aller en bas 
we're gonna live while we're young.

Anastasia Riehl

messages : 280
name : romane ⋅ gajah.
face + © : efanning, © vocivus.
multinicks : thalia ⋅ isleen ⋅ gaia.
points : 713
age : twenty one y.o. (09/04).
♡ status : virgin, single, going wild.
work : journalism student on her way to become the next megyn kelly, working the night shift @ mickey's dinner.
activities : yoga club ⋅ drinking a lot, hitting on men twice her age, pretending to be wild, working.
home : a small apartment on pioneer oak w/ lyle.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : joseph ⋅ carter ⋅ tobias ⋅ lyle ⋅ aneurin ⋅ eddie ⋅ jesse ⋅ robin ⋅ finn.

every tear and every smile is safe (a/j). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· every tear and every smile is safe (a/j). · Lun 9 Mar - 14:08
just hold me in the silence, nobody can find us
we don't have to go, we should mend our souls right now

@jesse reinhart // (theme song)

Elle n'avait pas voulu que Lyle la surprenne, comprenne ce qui se passe, ne trouve les preuves dans la poubelle. Au lieu de faire ça dans le confort de l'appartement qu'elle partageait avec son cousin, Anastasia avait décidé de le faire au travail, entre deux clients. Prétextant partir une pause cigarette - alors qu'elle ne fumait pas mais peut-être le stress allait-il la mener à commencer -, la belle s'éclipsa dans les toilettes avec son sac à main et s'enferma dans un box. Elle y patienta des minutes jusqu'à ce que la réponse qu'elle redoutait tant lui parvienne. Son monde s'écroula autour d'elle, et l'espace de quelques secondes elle eut la sensation de devenir sourde, aveugle, elle se sentit partir, tomber en arrière alors qu'elle était encore assise sur la cuvette des toilettes. Essuyant d'un rapide revers de la main les larmes qui ravageaient son visage, elle jeta le plastique à la poubelle et sortit enfin de la cabine pour aller se passer le visage sous l'eau, soulagée que personne d'autre ne se trouve dans les toilettes des employés. Après une profonde inspiration, elle passa une main sur la jupe de son uniforme, par réflexe plus que pour tenter de la lisser, puis elle s'arma de courage pour rejoindre la grande salle et reprendre son service. Le diner avait déjà été plus rempli mais quelques tables étaient occupées et demandaient son attention. Anastasia avait malheureusement l'esprit ailleurs et déambulait dans la salle, cafetière à la main, n'entendant pas les différents appels de ses clients. Abasourdie, le regard dans le vide, elle finit par se laisser tomber sur une banquette au hasard, se souciant peu de l'homme qui occupait celle de l'autre côté de la table, ne réalisant même pas qu'elle n'était pas seule. Ce n'est que quand il s'adressa à elle, que sa voix lui parvint aux oreilles, que la blonde releva le regard pour croiser celui d'un jeune homme qui n'était sûrement pas beaucoup plus âgé qu'elle. Il lui demandait si ça allait, et il ne lui en fallut pas plus pour qu'elle éclate en sanglots, sans aucune pudeur, elle qui s'efforçait à toujours porter un masque en compagnie des autres. Cette fois, les émotions étaient trop fortes pour qu'elle fasse semblant. « Ma vie est foutue. » Déposant la cafetière sur la table, elle porta ses mains à son visage pour le dissimuler de son interlocuteur et cacher ses larmes, qu'il avait pourtant déjà pu apercevoir et qui trahissaient un gros chagrin.

_________________
-- i know so little about MYSELF i hardly claim my own
// n a m e //
take it easy on my heart.

Jesse Reinhart

messages : 409
name : faustine.
face + © : sm ⋅ ©self, tumblr.
multinicks : amber ⋅ billie ⋅ jimmy ⋅ kate ⋅ kelley ⋅ resen ⋅ sami ⋅ scott.
points : 772
age : twenty two ⋅ [14|02]
♡ status : not thinking about it.
work : organic chemistry student, nightwatchman at the portland's museum.
activities : studying, drinking coffee not to sleep, trying to avoid his dad as much as to see him.
home : a flat on crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : close | beckett, brax, james, stella, anastasia, howard.

every tear and every smile is safe (a/j). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: every tear and every smile is safe (a/j). · Dim 22 Mar - 23:51
Miss Erica le regardait toujours d'une œillade attendrie lorsqu'elle le voyait passer les portes du dinner, son sac de cours sur l'épaule ou le visage tiré par la fatigue d'un shift au musée. Elle commençait à connaître ses habitudes mieux que personne ; sa présence entre ses murs était régulière, tout autant que la commande qu'il passait selon les différentes heures de la journée. Ils ne faisaient plus que prétendre, lorsqu'il s'asseyait, laissait glisser son regard sur une carte qu'il connaissait déjà par cœur, envisageait de sortir des sentiers battus, avant de finalement se contenter du confort de l'habitude. Elle venait alors vers lui, le plus souvent, lui demandait de ses nouvelles, glissait un mot sur son père, un autre sur ses études, puis ses doigts trouvaient son épaule dans un geste rassurant avant qu'elle ne s'éloigne, sans même avoir eu besoin de lui demander ce qu'il voulait. Et cette simplicité, c'était ce qu'il venait désormais chercher au Mickey's. Ce dont il avait besoin pour garder les pieds sur Terre, quand il n'admettrait pas que son quotidien se faisait parfois la malle dans tous les sens. Dans la routine qu'ils avaient mise en place ensemble, Jesse se retrouvait la plupart du temps le nez dans ses bouquins, parcourant des pages et des pages à n'en plus finir, avalant plus goulûment encore que son repas les informations que détenaient ses manuels de cours, tandis qu'elle venait parfois remplir à nouveau sa tasse de café, se contenant d'un rapide coup d'œil à ce qui captait toute son attention. Attention rarement détournée, par ailleurs, mais qui aujourd'hui ne sut résister à une intrusion. L'aiguille des minutes avait déjà fait plus d'une fois et demi le tour du cadran, mais le jeune Reinhart avait perdu toute notion du temps lorsque, griffonnant son cahier de notes des informations importantes qu'il assimilait, il s'était laissé porter par les secrets – pas si secrets – de la chimie organique... jusqu'à ce qu'une silhouette se laisse tomber sur la banquette face à lui. S'il sentit un instant ses muscles se crisper, peu à l'aise face à quelqu'un dont il ne connaissait rien, il tenta de prime abord de ne pas y prêter attention : lieu public, son nom écrit nulle part sur la table, il relativisa et relut la même phrase que celle qu'il venait de parcourir avant de n'être dérangé. Mais quelque chose le perturbait, et il ne parvint à mettre le doigt dessus que lorsqu'il redressa à nouveau sa mire pour glisser ses yeux sur les traits tourmentés de la petite blonde qui se tenait là. Gamin bien élevé, il souffla un « est-ce que ça va ? » dont il ne savait pas vraiment s'il était uniquement de convention ou non – il ne prit pas non plus le temps de creuser la question, lorsque la première réponse fut faite de sanglots, suivie d'une voix tremblante qui lui fit froncer les sourcils. Lançant un regard autour de lui pour partir à la pêche à l'aide, il ne trouva de renfort en personne et, après une brève hésitation, fouilla dans son sac pour récupérer un paquet de mouchoirs, qu'il tendit à celle dont il ne repérait que maintenant l'uniforme du dinner. « Tiens, » se contenta-t-il de souffler pour lui faire relever la tête.

_________________

// i know how you feel, atlas. i carry a whole world —— inside my mind.
we're gonna live while we're young.

Anastasia Riehl

messages : 280
name : romane ⋅ gajah.
face + © : efanning, © vocivus.
multinicks : thalia ⋅ isleen ⋅ gaia.
points : 713
age : twenty one y.o. (09/04).
♡ status : virgin, single, going wild.
work : journalism student on her way to become the next megyn kelly, working the night shift @ mickey's dinner.
activities : yoga club ⋅ drinking a lot, hitting on men twice her age, pretending to be wild, working.
home : a small apartment on pioneer oak w/ lyle.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : joseph ⋅ carter ⋅ tobias ⋅ lyle ⋅ aneurin ⋅ eddie ⋅ jesse ⋅ robin ⋅ finn.

every tear and every smile is safe (a/j). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: every tear and every smile is safe (a/j). · Lun 23 Mar - 6:55
Anastasia n'avait jamais été dans la démonstration de ses sentiments, bien au contraire, la belle avait tendance à porter un masque à chaque minute de chaque journée afin que personne ne la connaisse vraiment, histoire de se protéger. Elle était seule depuis toujours à l'exception de son cousin et avait appris à voir les autres comme les ennemis, bien qu'elle mourait d'envie de connaître l'intimité et la confiance, envieuse de ceux qui étaient heureux dans les bras d'un autre. Mais cette fois, contrariée par la nouvelle qu'elle venait d'apprendre, Anastasia était incapable de faire semblant, de continuer son travail comme si de rien était. Elle aurait pu s'excuser, prétexter se sentir mal pour rentrer chez elle - mais qu'aurait-elle fait, une fois là-bas ? Elle serait restée seule avec ses pensées sombres jusqu'au retour de son cousin qui lui aurait posé mille questions et qui aurait fini par se foutre d'elle, et ce n'était clairement pas ce dont elle avait besoin pour l'instant. Alors au lieu de rentrer et d'en parler au seul être qui la connaissait vraiment, la blonde avait élu domicile sur la banquette d'un inconnu, ne faisant même pas attention à lui tant le chagrin l'aveuglait. Désespérée, elle alla jusqu'à se confier à l'homme qui lui faisait face sans pour autant se rendre compte qu'elle déballait sa vie à un inconnu qui de surplus n'avait rien demandé. Le visage dissimulé par ses mains dans une vaine tentative de cacher ses larmes, Anastasia releva la tête quand le jeune homme lui adressa la parole et elle renifla bruyamment, acceptant son mouchoir en silence, prenant le temps de calmer ses sanglots avant de reprendre la parole. « Tu ferais quoi, toi, si tu tombais enceinte à notre âge ? » Elle ne se rendit même pas compte de la bêtise de sa phrase mais avec un peu de chance son interlocuteur ne la reprendrait pas et comprendrait ce qu'elle voulait dire. Il avait l'air d'avoir à peu près le même âge qu'elle, elle pensait donc trouver une oreille attentive ou, du moins, quelqu'un qui pourrait essayer de se mettre à sa place sans trop de difficulté. « C'est pas comme si je l'avais cherché, en plus. » Trouva-t-elle bon de préciser afin qu'il ne la prenne pas pour une fille facile - quand on tombait enceinte aussi jeune, les autres avaient tendance à juger sans essayer de comprendre. « Je l'ai fait qu'une seule fois. » Elle avait tellement attendu ce moment, celui où elle deviendrait enfin une femme ; maintenant que c'était fait et qu'elle en découvrait les conséquences, elle regrettait immensément ce qu'elle considérait être la plus grosse erreur de sa vie. « Le sexe, c'est mal. » Annonça-t-elle en levant un doigt comme pour lui faire la leçon alors qu'en réalité c'était elle-même qu'elle réprimandait. Dans un soupir sanglotant, la belle piqua une frite dans l'assiette du bouclé, trop bouleversée pour s'embarrasser de politesse.

_________________
-- i know so little about MYSELF i hardly claim my own
// n a m e //
Contenu sponsorisé




every tear and every smile is safe (a/j). Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: every tear and every smile is safe (a/j). ·
 
every tear and every smile is safe (a/j).
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: mickey's dinner-
Sauter vers: